Théorie des cordes

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Mer 20 Jan 2016 - 18:07

M'enfin a écrit:
Bean a écrit:La théorie du tango, tu connais?
Non.
Un petit pas en avant, deux petits pas en arrière, deux petits pas en avant, un petit pas en arrière et on recommence. lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Mer 20 Jan 2016 - 18:26

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Nos idées sont toujours fondées. elles viennent de ce qu'on a vécu
L'effet doppler qui engendre du mouvement, c'est fondé sur quoi?
C'est fondé sur l'observation qu'il faut invariablement du temps pour que quelle qu'information que ce soit voyage d'un endroit à l'autre, ce qui produit de l'effet doppler dans le cas où l'information est véhiculée par de la lumière.

Dedale a écrit:
mais l'imagination sert à les modifier, à les croiser, à les additionner, à les comparer entre elles, ...etc
Je te pose la question sur le fondement de tes idées, et non sur les spéculations que tu peux en tirer.
Je me base sur les données, sur les expérimentations, pas sur les hypothèses parce que ce sont justement des spéculations. La détection du Higgs n'est pas une preuve qu'il provoque la masse des autres particules, c'est seulement une preuve qu'une particule de cette énergie-là se manifeste. La théorie sur la masse est une hypothèse au même titre que la mienne, mais la mienne a l'avantage d'à la fois expliquer le mouvement.

Dedale a écrit:
C'est pour ça que personne ne peut nous forcer à changer d'idée.
Quand c'est nécessaire, il vaut mieux se remettre en question.
Et ne pas attendre qu'on soit obligé de te faire remarquer que c'est nécessaire.
Sinon ça fait tout simplement imbécile incapable de se remettre en question.
Impossible de se remettre en question quand on est forcés, tous les tortionnaires le savent. Si tu veux me faire réfléchir, propose-moi un raisonnement, pas des affirmations, et encore moins des insultes.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Mer 20 Jan 2016 - 18:28

Bean a écrit:
M'enfin a écrit:
Bean a écrit:La théorie du tango, tu connais?
Non.
Un petit pas en avant, deux petits pas en arrière, deux petits pas en avant, un petit pas en arrière et on recommence. lol!
Tu oublies le pas de côté, celui qui fait rire tout le monde quand il est raté! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Mer 20 Jan 2016 - 18:42

Et pour revenir au sujet, voici un article intéressant: sourire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Mer 20 Jan 2016 - 20:04

Un article qui discute de la quantité d'anges qu'il y a sur la pointe d'une épingle, et tu trouves ça intéressant? Tu serais pas un démon par hasard? Tu ne les verrais pas tout nus? sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Mer 20 Jan 2016 - 21:55

Si toi, tu n'en vois pas l'intérêt, c'est plutôt bon signe pour ceux qui s'intéressent vraiment aux théories scientifiques et qui ont quelques notions élémentaires de mathématiques. merci
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par ronron le Jeu 21 Jan 2016 - 1:01

Bean a écrit:Et pour revenir au sujet, voici un article intéressant: sourire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
On dirait une pataugeuse où s'épivardent quelques scientifiques en tentant de balbutier ce qui, à l'évidence, échappe à chacun... En attendant de trouver la colle qui fera en sorte que tout se tienne, on se doute bien qu'un simple coup de vent pourrait tout emporter...

Tout aussi risible, en fait, que l'article sur l'abiogénèse...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Jeu 21 Jan 2016 - 10:48

Il s'agit en effet de théories rigoureuses ... qui ne sont pas abordables par tout un chacun, en effet. sourire
Une métaphysique scientifique en quelque sorte. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Jeu 21 Jan 2016 - 15:54

J'aime mieux ma thèse, elle n'a rien de métaphysique elle, au moins. Si ça continue, les kamikazes du futur seront des scientifiques.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Jeu 21 Jan 2016 - 15:57

M'enfin a écrit:
dedale a écrit:L'effet doppler qui engendre du mouvement, c'est fondé sur quoi?
C'est fondé sur l'observation qu'il faut invariablement du temps pour que quelle qu'information que ce soit voyage d'un endroit à l'autre, ce qui produit de l'effet doppler dans le cas où l'information est véhiculée par de la lumière.

L'effet doppler est engendré par toutes les ondes dont la source est en mouvement.
Mais ta réponse décalée n'explique pas en quoi l'effet doppler engendre lui-même du mouvement.

Donc bilan :
- Les petits pas, c'est fondé sur quoi : blabla mais pas de réponse.
- Le doppler qui engendre du move : blabla mais pas de réponse.

La détection du Higgs n'est pas une preuve qu'il provoque la masse des autres particule

Ce sont des conneries que tu ne peux pas démontrer : Un simple fantasme résultant de ta propre ignorance (*), et que tu considères comme vrai. Autrement dit, une croyance.

(*) Jusqu'à présent, tu n'as raconté que des inepties sur le boson de Higgs. Tu ne sais pas de quoi il s'agit. Et si on t'explique, ça ne sert à rien.

La théorie sur la masse est une hypothèse au même titre que la mienne, mais la mienne a l'avantage d'à la fois expliquer le mouvement.

La masse ne s'explique pas avec des trucs qui n'existent pas.
La différence est que ton hypothèse est une branlette.
Tu ne fais que t'imaginer te taper une belle blonde en gesticulant l'une de tes mains, et tu crois que c'est ça l'amour.


Impossible de se remettre en question quand on est forcés, tous les tortionnaires le savent.

Dans ton cas, ce sont les arguments qui démontrent que tu racontes des conneries.
- L'effet doppler n'engendre pas de mouvement.


Si tu veux me faire réfléchir, propose-moi un raisonnement, pas des affirmations, et encore moins des insultes.

Ah bon?
Les raisonnements, les explications, ne servent à rien avec toi. Tu es borné et incapable de te remettre en question quand c'est nécessaire.
Tu verras par toi-même que ton obstination à raconter n'importe quoi est vaine.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Jeu 21 Jan 2016 - 16:12

Bean a écrit:Et pour revenir au sujet, voici un article intéressant: sourire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu donnes de la confiture aux cochons. sourire

Tu n'as pas l'air de connaître "l'état d'esprit" de nos interlocuteurs.
Faut rester au ras des pâquerettes : Au-delà, ils sont en rupture.
En matière de science, ils ne te feront que des réponses de crétins.

Ils ne le veulent surement pas. Mais c'est tout ce dont ils sont capables.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Jeu 21 Jan 2016 - 17:09

Si je comprends bien, ta créativité se résume à trouver de nouvelles insultes? Tiens, cadeau:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par ronron le Jeu 21 Jan 2016 - 17:56

Bean a écrit:Il s'agit en effet de théories rigoureuses ... qui ne sont pas abordables par tout un chacun, en effet. sourire
Une métaphysique scientifique en quelque sorte. sourire
T'as pas besoin de t'y connaître en sciences pour comprendre que ça patauge grave. T'as qu'à considérer le lexique utilisé qui montre bien que l'on gravite allègrement autour de la planète ignorance qu'on en dirait une variante de la quadrature du cercle... Je veux bien la science, mais là vraiment, ça ressemble plus à une jonglerie d'enfants devant un véritable miracle épistémologique...

Un nouveau slogan convient à merveille à cette science désorientée (est-ce encore de la science?): «Quand plus rien ne va, on s'accroche à ce qu'on peut.»

À lire ledit article, je préfère considérer '' « la réalité » visible la plus fondamentale, comme un « chatoiement de particules ».'' Paraîtrait même que l'observation de ceci suscite ''le sentiment de « lueur rougeoyante » dans laquelle danseraient les particules. [Le Christ revient, Lettre 3, p. 62]

Un autre auteur converge en ce sens, et j'imagine bien d'autres : «Je vois des mouvements d'énergie, des crépitements de lumière, des ondulations [...] Le monde n'est qu'un agencement d'énergies fluides. [Moreau, André. Traité de globalindividuation, p. 598]
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Ven 22 Jan 2016 - 2:45

M'enfin a écrit:Si je comprends bien, ta créativité se résume à trouver de nouvelles insultes? Tiens, cadeau:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toi y'en a être coincé du bulbe, et moi m'adapter comme moi y'en a pouvoir, ce que toi ne pas connaître.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Ven 22 Jan 2016 - 4:03

ronron a écrit:T'as pas besoin de t'y connaître en sciences pour comprendre que ça patauge grave. T'as qu'à considérer le lexique utilisé qui montre bien que l'on gravite allègrement autour de la planète ignorance qu'on en dirait une variante de la quadrature du cercle... Je veux bien la science, mais là vraiment, ça ressemble plus à une jonglerie d'enfants devant un véritable miracle épistémologique...Un nouveau slogan convient à merveille à cette science désorientée (est-ce encore de la science?): «Quand plus rien ne va, on s'accroche à ce qu'on peut.»

Ben oui c'est de la science : Si tu n'y connais rien tu n'y comprends rien, surtout quand c'est de la pure théorie comme dans l'article de Bean.
En science, rien n'est simple ou sinon ça le devient une fois qu'on a compris; rien n'est évident; faut gratter comme un malade et ceux qui s'accrochent à du" tout cuit" finissent systématiquement comme des attardés.
Ta critique est fondée sur des points de vue mais pas sur des arguments. Et la preuve est que tu critiques avant même de développer, de donner une idée de ce que tu as compris et qui te pose problème.

Sinon ta "critique" s'applique à tous les domaines dont tu ne piges rien.

À lire ledit article, je préfère considérer '' « la réalité » visible la plus fondamentale, comme un « chatoiement de particules ».'' Paraîtrait même que l'observation de ceci suscite ''le sentiment de « lueur rougeoyante » dans laquelle danseraient les particules. [Le Christ revient, Lettre 3, p. 62]

Faudrait déjà que tu fasses la différence entre la Physique et la littérature pour apôtres, qui sent l'eau de rose et les métaphores. C'est pas ça la "réalité visible".
Oui c'est vrai : On peut dire que les particules dansent, c'est très mignon mais ça reste de la niaiserie par rapport à la GQB ou la TDC qui sont des défis de la science.

Un autre auteur converge en ce sens, et j'imagine bien d'autres : «Je vois des mouvements d'énergie, des crépitements de lumière, des ondulations [...] Le monde n'est qu'un agencement d'énergies fluides. [Moreau, André. Traité de globalindividuation, p. 598]

La physique par les philosophes, c'est un peu comme l'alpinisme par les culs-de-jatte. Ca reste littéraire, de la"vision" extérieure - mais pas de la physique.
Si c'est juste de l'esthétisme et des sentiments que tu cherches, c'est sûr que l'article de Bean sur la théorie unifiée te reste totalement inaccessible ou totalement hermétique.

De "jolies visions" tripantes, c'est pas ça les sciences.
Tu peux t'extasier devant des phénomènes réels ou imaginaires, c'est la nature humaine de ressentir des émotions.
L'objectif des sciences n'est donc pas de revendiquer des états d'âmes spontanées ou édulcorés que nous possédons déjà.

Ces visions ne permettent que d'avoir une idée. Rien de plus. Mais pas de quoi critiquer quoi que ce soit.






avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Ven 22 Jan 2016 - 15:22


Dedale a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La seule chose à laquelle je peux m'adapter de toi, c'est à tes insultes. Quand tu auras des arguments, on verra.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Ven 22 Jan 2016 - 15:32

En théorie comme en pratique, tu n'es plus dans les cordes M'enfin, Dédale t'aurait-il mis KO en te propulsant hors du ring? lol!

M'enfin, l'hors du ring, quel beau titre, y a du Wagner la dedans. supercontent

Mais revenons plutôt dans nos strings. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par ronron le Ven 22 Jan 2016 - 16:33

dedale a écrit:Ta critique est fondée sur des points de vue mais pas sur des arguments. Et la preuve est que tu critiques avant même de développer, de donner une idée de ce que tu as compris et qui te pose problème.
[...]
Si c'est juste de l'esthétisme et des sentiments que tu cherches, c'est sûr que l'article de Bean sur la théorie unifiée te reste totalement inaccessible ou totalement hermétique.
Il n'y a pas d'arguments à apporter, je ne fais que constater le fait que ça patauge... Toi, tu dis que ça gratte...

Et en attendant, les cordes comme les boucles, ça n'existe pas, jusqu'à preuve du contraire... T'as enfin compris?

Sinon ta "critique" s'applique à tous les domaines dont tu ne piges rien.
Tu généralises abusivement, un défaut chez toi...

À lire ledit article, je préfère considérer '' « la réalité » visible la plus fondamentale, comme un « chatoiement de particules ».'' Paraîtrait même que l'observation de ceci suscite ''le sentiment de « lueur rougeoyante » dans laquelle danseraient les particules. [Le Christ revient, Lettre 3, p. 62]

Faudrait déjà que tu fasses la différence entre la Physique et la littérature pour apôtres, qui sent l'eau de rose et les métaphores. C'est pas ça la "réalité visible".
Oui c'est vrai : On peut dire que les particules dansent, c'est très mignon mais ça reste de la niaiserie par rapport à la GQB ou la TDC qui sont des défis de la science.
Que tu le veuilles ou non, il semblerait qu'il y en ait qui voient aussi ce qui se passe sans les outils de la science. Tu peux le dénigrer tant que tu voudras, mais si un œil humain ou spirituel peut voir véritablement ce qui se passe, sous quel prétexte refuseras-tu de le reconnaître alors que ça correspond à ce que constate aussi la science? Et dire qu'à un certain niveau, on attendait justement la confirmation de la science... D'ailleurs y a plein de ce type de liens physiques-métaphysiques dans Le Tao de la physique...

Un autre auteur converge en ce sens, et j'imagine bien d'autres : «Je vois des mouvements d'énergie, des crépitements de lumière, des ondulations [...] Le monde n'est qu'un agencement d'énergies fluides. [Moreau, André. Traité de globalindividuation, p. 598]

La physique par les philosophes, c'est un peu comme l'alpinisme par les culs-de-jatte. Ca reste littéraire, de la"vision" extérieure - mais pas de la physique.
Comme je l'écrivais, des écrits convergent, comme si c'était le même œil qui voyait. Et caricature tant que tu voudras, l’œil qui voit véritablement a déjà atteint le sommet sans les outils de la science. Ainsi pour reprendre ton image réductrice, ces outils utilisés par la science pourraient bien être vus comme des handicaps...

Mais là, tu vois, c'est de la métaphysique et ça a trait à une vision de la réalité qui correspond à la réalité, mais sans intermédiaire... Et la physique ne fait que confirmer cela. En d'autres mots, t'as là la preuve de l'existence de méta-physiciens dans le sens fort du terme...

De "jolies visions" tripantes, c'est pas ça les sciences.
La vision est aussi tripante à travers la science. Mais les outils d'appréhension sont différents. Que tu le veuilles ou non, ça coïncide : la métaphysique et la physique se confirment mutuellement...
 
Tu peux t'extasier devant des phénomènes réels ou imaginaires, c'est la nature humaine de ressentir des émotions.
L'objectif des sciences n'est donc pas de revendiquer des états d'âmes spontanées ou édulcorés que nous possédons déjà.
On l'a vu à maintes reprises, des scientifiques prennent une certaine mesure du réel par son côté éminemment miraculeux... Te connaissant tout de même un peu, je sais que tu sais aussi le voir, d'autant plus que tu t'y connais en sciences...

Au plan de la réalité du physicien comme du métaphysicien - tel que vu ici -, il n'y a pas de différence entre ce qui est vu et ce qui est vécu...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Ven 22 Jan 2016 - 16:42

ronron a écrit:Et en attendant, les cordes comme les boucles, ça n'existe pas, jusqu'à preuve du contraire... T'as enfin compris?
Ce sont des modèles théoriques, ça n'existe pas autrement qu'en tant que modèles, la réalité est probablement tout autre et probablement plus complexe mais dans ce cas hors de portée de nos mathématiques actuelles.
Le corpuscule ponctuel sans dimension ou l'onde infinie qui constituent les deux aspects des particules élémentaires du modèle standard n'ont pas d'avantage de réalité autre qu'ils sont des modèles commodes qui se plient bien aux mathématiques de la RG ou de la MQ mais c'est tout. sourire

Ce qui est extraordinaire, c'est qu'avec des modèles aussi simples et aussi schématiques de la réalité, on arrive tout de même à construire des téléphones portables ou des GPS qui fonctionnent parfaitement, on peut donc espérer qu'avec des modèles plus fins et plus subtils, on arrive à faire bien mieux. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par ronron le Ven 22 Jan 2016 - 17:46

Bean a écrit:
ronron a écrit:Et en attendant, les cordes comme les boucles, ça n'existe pas, jusqu'à preuve du contraire... T'as enfin compris?
Ce sont des modèles théoriques, ça n'existe pas autrement qu'en tant que modèles, la réalité est probablement tout autre et probablement plus complexe mais dans ce cas hors de portée de nos mathématiques actuelles.
Ce n'est certainement pas ce que je dis ni ce que confirme dedale : «Oui c'est vrai : On peut dire que les particules dansent...» Si donc ces particules existent et qu'on peut traduire leur mouvement par le mot danse, je ne vois pas comment cela ne peut être que théorique... Sans en faire toute une histoire, la science pourrait admettre que l'on est peut-être sur la bonne piste vu que certaines visions de métaphysiciens y s'accordent... Ce qui est tout de même assez curieux, convenons-en...

Le corpuscule ponctuel sans dimension ou l'onde infinie qui constituent les deux aspects des particules élémentaires du modèle standard n'ont pas d'avantage de réalité autre qu'ils sont des modèles commodes qui se plient bien aux mathématiques de la RG ou de la MQ mais c'est tout. sourire
L’incommensurable,  l’a-dimension...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Ven 22 Jan 2016 - 18:12

«Oui c'est vrai : On peut dire que les particules dansent...» est une métaphore, une vision poétique, rien de plus. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par ronron le Ven 22 Jan 2016 - 19:49

Bean a écrit:«Oui c'est vrai : On peut dire que les particules dansent...»  est une métaphore, une vision poétique, rien de plus. sourire
C'est dedale qui sera pas content... vieux

D'ailleurs, tiens, juste une petite page à lire...

Note : On trouve la citation de Capra à la page 7 de son livre Le Tao de la physique, Sand 1985.
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Ven 22 Jan 2016 - 22:54

Ma foi, si ça peut inspirer les artistes. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Sam 23 Jan 2016 - 0:21

M'enfin a écrit:
Dedale a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La seule chose à laquelle je peux m'adapter de toi, c'est à tes insultes. Quand tu auras des arguments, on verra.

C'est tout vu : Tu passes à la broyeuse tant que ta connerie n'est pas éliminée.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Sam 23 Jan 2016 - 2:04

ronron a écrit:
Bean a écrit:«Oui c'est vrai : On peut dire que les particules dansent...»  est une métaphore, une vision poétique, rien de plus. sourire
C'est dedale qui sera pas content... vieux

Ha bon? Pourtant je t'ai dit : Oui c'est vrai : "On peut dire que les particules dansent, c'est très mignon mais ça reste de la niaiserie..."

il n'y a pas d'arguments à apporter, je ne fais que constater le fait que ça patauge... Toi, tu dis que ça gratte...

Qui patauge sinon toi? Et je sais pourquoi parce que nous avons déjà débattu de la théorie du tout et ce que tu en comprenais se résumait à ce que tu n'en savais pas. Rassure toi tu n'es pas le seul dans ce cas sourire

Et en attendant, les cordes comme les boucles, ça n'existe pas, jusqu'à preuve du contraire... T'as enfin compris?

C'est toi qui n'a pas compris : Les cordes et les boucles sont des vecteurs d'onde et de gravitation, c'est un langage paramétrique.
Ca ne fera pas que ton dessein intelligent existe car ça repose sur des faits.

Tu généralises abusivement, un défaut chez toi...

Un constat ne peut pas être un défaut.
Et la réponse ci-dessus montre bien que tu amalgames les choses de façon très superficielle et "inspirée".

Que tu le veuilles ou non, il semblerait qu'il y en ait qui voient aussi ce qui se passe sans les outils de la science.

Ces visions sont inspirées de ce que les outils de la science permettent de "voir".
Ce n'est qu'un peu d'imagination.

Tu peux le dénigrer tant que tu voudras, mais si un œil humain ou spirituel peut voir véritablement ce qui se passe, sous quel prétexte refuseras-tu de le reconnaître alors que ça correspond à ce que constate aussi la science?

Ce que constate la science, c'est ce que constate l'homme.
Les sciences sont des activités cognitives humaines, et traduisent ce que l'oeil de l'esprit est en mesure de découvrir là où l'oeil "physique" ne perçoit plus rien.
Simplement dans les sciences, faut démontrer que, ce que l'oeil spirituel a vu existe vraiment : Que ce n'est pas juste un peu d'imagination débridée, des croyances, des hallus, de revendications.

Et dire qu'à un certain niveau, on attendait justement la confirmation de la science...

Oui à un certain niveau et pour certaines choses, mais faut pas généraliser.
En général c'est plutôt que personne ne s'attendait aux découvertes faites par les sciences.


D'ailleurs y a plein de ce type de liens physiques-métaphysiques dans Le Tao de la physique...

Des liens tu peux en trouver avec tout : Sciences/bouddhisme, science/créationnisme (chrétien et islamiste), science/anthroposophie.....
Sur le plan de la métaphysique, ça dépend de quelle métaphysique et de la façon d'en faire. Difficile de te dire quoi que ce soit dans le flou.

Je n'ai pas lu ce bouquin dont tu parles, je ne sais donc pas ce qu'il vaut réellement; par contre le sujet qu'il traite : la mystification des théories comme la MQ par des mouvances new-age et des gros zozos qui refont le paradigme, ça je connais. C'est plutôt répandu sur internet.
Si le "lien métaphysique" en question  consiste à tripatouiller des théories pour que ça colle à une croyance ou une autre se résumant à "Amen!", pas question de l'admettre.

Faut imaginer la situation : Tu as des gars qui se font chier à faire du propre et du précis, et d'autres qui viennent tout foutre en bordel pour tout ramener à leur nombril de gourou.
Pour moi, le choix est fait. Il y a bien assez de connerie sur terre pour ne pas avoir besoin d'en rajouter.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum