Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par AC* le Mer 22 Juil 2015 - 18:20

Voilà, je savais pas trop dans quelle section poster ma question - finalement ai-je choisi "interprétations libres".

J'aimerais savoir comment on appelle une personne qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

J'avais posé la question il y a déjà 12 ans à un enseignant de français; il m'avait répondu "impie", ce que j'avais pris un peu pour du bon argent.
Or impie signifie "qui n'est pas pieux", donc pour moi, c'était pas ça.

Je me suis dit "laïc", mais il existe des paroissiens laïcs, donc ce ne serait pas cela non plus.

Quelque part, en pratique, on est proche de l'athéisme - au sens où des personnes m'ont dit être athées, mais croire en une "force" (ça semble être le cas de la plupart des athées, d'ailleurs) ce qui n'est en soi pas franchement de l'athéisme.

Bref; selon vous, comment est-ce qu'on appelle une personne qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise ?
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par cana le Mer 22 Juil 2015 - 18:31

une personne de bon sens ?

avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Jipé le Mer 22 Juil 2015 - 18:37

C'est un déiste...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par AC* le Mer 22 Juil 2015 - 22:15

Salut Jipé, ça va? -on n'est pas toujours d'accord, mais ça me fait quand-même plaisir de te retrouver.

-Ce fut bref, mais bon; déisme selon le Grand Robert:
Attitude philosophique de ceux qui admettent l'existence d'une divinité, sans accepter de religion révélée ni de dogme.

Effectivement, ça me semble être dans le coche.
Toutefois, en ce qui me concerne, je le modérerai:

  • "une divinité" ne me parle pas, dans la mesure où je suis principalement influencé par Dieu, entendu comme seul et à la source des monothéismes;
  • j'accepte que les religions (en tout cas les monothéismes) aient été révélés - ce qui inclut a fortiori leur dogmes ne serait-ce que les Commandements - toutefois, je suis enclin à considérer qu'il n'est pratiquement pas possible de respecter ces Commandements, du moins en permanence.

En fait, ce qui m'a fait "tilt", c'est les coqs au sommet des églises protestantes (et dans une moindre mesure la croix huguenote, symbole marginal du protestantisme).

Effectivement, le 3ème commandement interdit toute représentation du vivant (en résumant).

On a vu avec Libremax à l'époque que ce commandement n'avait aucun sens pratique (nombreuses exceptions dans l'instruction) - par contre, qu'il soit ouvertement ignoré dans le domaine religieux (en l'occurrence protestant), me dérange profondément.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par JO le Jeu 23 Juil 2015 - 7:33

Dieu, c'est la matière première et la religion la recette pour l'accomoder.
Dieu, c'est l'Etre, l'essence et la substance du monde: pas nécessairement anthropomorphe, mais conscience et principe de relation. Pourquoi comparer à la religion, qui est mise en forme humaine ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Bulle le Jeu 23 Juil 2015 - 9:01

Parce que l'humain a besoin de cadre et la religion sert à cela ; la mise en forme du modèle semblable à l'humain servant essentiellement d'alibi aux "gouvernements" parfaitement humains/religieux...
C'est d'ailleurs cela qui semble essentiellement convenir à ACourvoisier (ou plutôt être nécessaire), qui, si mes souvenirs sont bons, n'obtient de ses dialogues "spirituels" que des ordres sur ce qu'il doit faire ou ne pas faire, excluant (sic) tout plaisir...
Du coup ce dieu me semble avoir quelque chose du père indigne interdisant, réprimant etc... et fort fort loin du "dieu amour" et bienveillant : sauf à soutenir que "je te fais mal pour ton bien" ait quelque chose à voir avec autre chose que l'impuissance parfaite de l'éducateur à faire mieux...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40271
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par JO le Jeu 23 Juil 2015 - 11:59

Celui qui a besoin d'un dogme, ne croit pas en Dieu, il cherche une idole prête à prier
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Jipé le Jeu 23 Juil 2015 - 12:10

ACourvoisier a écrit:
[*]"une divinité" ne me parle pas, dans la mesure où je suis principalement influencé par Dieu, entendu comme seul et à la source des monothéismes;
Dieu ne serait-il pas une divinité ?! dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par AC* le Jeu 23 Juil 2015 - 14:17

Salut Jipé,

Tu tombe dans un raisonnement d'enfant, ce qui me surprend. Dieu est "une" ou la divinité;
par contre, une divinité n'est pas forcément Dieu (p. ex.: "le génie des sources d'eau", ou autres...).

Ma position, qui reste assez conservatrice à ce sujet, considère le contre-exemple typique des mythologies, notamment grecque, avec des dieux qui sont prêt à faire une alliance de certains contre d'autres, alors que de tout façon, il y en a un qui est quand-même plus fort (Zeus?). Je fais ce raisonnement tout en sachant que le polythéisme grec n'est plus d'actualité. Mais je n'ai jamais vraiment croché à cette histoire enfantine (sans doute aussi parce que ça impliquait une myriade non escomptée de dieux, avec des histoires sans fin).

Par contre, un peu hors de ce thème, je reconnais des spiritualités non déistes - comme celles d'Orient - qu'on a redécouvert et redécouvre régulièrement (au propre ou au figuré); elles semblent compatibles avec la vision déiste, mais aussi, elles semblent avoir parfois un message plus profond; plutôt qu'invoquer un impératif divin, la/les scolastiques orientales font explorer des questions ouvertes à l'individu. Lequel aurait tort de répondre dans la précipitation, ou de bâcher en se fiant à une jugeote préconçue. En ce sens, je considère que cette dernière manière de voir n'est pas humano-centrée pour autant.
De mon point de vue, ce genre de réflexions approfondies n'est pas incompatible avec un animisme (célèbre aspect de l'âme repartant dans le monde à la mort, à la façon d'une énergie - je trouve cela très cohérent), même si l'on y trouve (aussi) des "signes" (mauvaise augure d'une mort brutale, par exemple), laquelle dernière chose semble indiquer quand-même un système ordonné ("donc" une oeuvre déiste, de mon point de vue, même si ce n'est en l'occurrence pas très affirmatif).
JO a écrit:Dieu, c'est la matière première et la religion la recette pour l'accomoder.
Dieu, c'est l'Etre, l'essence et la substance du monde: pas nécessairement anthropomorphe, mais conscience et principe de relation. Pourquoi comparer à la religion, qui est mise en forme humaine ?
Salut JO.

Je vais répondre de manière largement moins poussée que Bulle, qui évoquerait un prétexte de justification de système "gouvernementaux".

Il me semble que l'Islam est le seul monthéisme à confondre encore interprétation religieuse et application politique. À sa décharge, il faut dire que le point de repère de l'Islam a eu lieu environ 600 ans après J. C.
Ils ont le droit d'expérimenter les mêmes erreurs que nous (la séparation de l'Eglise et de l'Etat est venue assez tard... je dirais au début du vingtième siècle? - quoique cela me paraît avoir été chez nous encore très "réservé" - plus un lien symbolique ou de principe (et qui n'a pas complètement disparu si on se penche sur certaines sources du Droit - ne serait-ce que la notion de pardon qui reste réelle)).
L'Islam a le droit d'expérimenter ce genre d'erreur (quoique de manière plus poussée, donc), car en calculant, leur religion serait au stade du Moyen-Âge... mais qu'ils expérimentent l'erreur chez eux!

-Pour revenir à ce que je voulais te répondre plus particulièrement, JO, je vais commencer par le point le plus critiquable, et finir sur le point le plus évident:

  • l'Homme serait - je mentionne bien "serait" - une des rares espèces intelligentes et conscientes (d'elle-même et du reste). -Des religions lui ont été révélées. Dieu étant créateur de toutes choses, y compris l'Homme, et l'Homme ayant les qualités précédemment citées, il se peut bien que l'Homme ait été fait à l'image de Dieu (bien que la réciproque soit fausse), ce qui ne veut pas dire que Dieu est un homme! ni même qu'il soit "anthropomorphe". Un peu à la façon - que j'avais expliquée une fois - d'une lumière qui se répand à la façon d'un cône, divergent. La source (admettons-là ici ponctuelle), donnerait à la rencontre du mur ou d'un miroir, un disque. Par contre, dans le cas du miroir, on voit bien que le retour de la lumière vers la source ne donnera aucunement le point d'origine! Ca donnera une image d'autant plus diffuse et étalée. J'utilise toujours cette expérience (de pensée) pour démonter le raisonnement fallacieux consistant à dire que Dieu est tout autant à l'image de l'Homme (sous-entendu une invention).
  • En ce qui concerne Pourquoi comparer à la religion, qui est mise en forme humaine ?, je vais te répondre un truc assez évident, mais avec un corollaire: -Dans le cas "général" (la religion au sens communément entendu, comme une manière de comprendre "standard" c'est à dire commune entre plusieurs personnes), étant ce qu'elle est avec son domaine (en gros: une métaphysique, mais révélée, comme expliqué au premier point), la "mise en forme humaine" que tu évoques, est quelque chose de quasiment inconditionnel ou d'inévitable, car - a contrario - si cela n'avait aucune commune mesure avec l'Homme, et bien... cela ne lui parlerait pas (en particulier, la révélation n'aurait pu avoir lieu à la base - et s'il y avait eu une révélation "humaine" mais que  la suite n'avait plus commune mesure, le message aurait perdu sa cohérence ou même se serait simplement arrêté). Je suis pas en train de dire qu'il n'y a que ces deux extrêmes, je voulais juste dire que la "théorie non humaine" ne peut pas tenir la route longtemps. Il faut vraiment avoir conscience que la théologie envisage tout à fait la possibilité d'un dessein (intelligent) mais pas forcément intelligible à échelle humaine, pour ne donner qu'un exemple. En gros, on subit des écueils, les choses ne vont pas toujours comme on l'espérait, ça ne signifie pas que le Monde va à sa perte. C'est comme cela que je l'expliquerai. Enfin, le corollaire, c'est un peu le point sensible, ou plutôt crucial de ce que je pense: tout étant considéré, que l'on fasse partie d'une Eglise ou pas, on a tous une vision différente des autres. (Vision aussi humaine, puisque nous sommes humains.)

Le dernier point me fait penser qu'il y aurait "autant de religions que d'individus". À cause de cette compréhension différente et unique de chacun. Parfois on louvoie, souvent on "agrémente" la base dogmatique ne serait-ce que dans sa propre dimension subjective, si ce n'est carrément qu'on l'assouplit, faute de quoi on risque d'être "extrême".

Tout cela pour dire qu'un message (sous-entendu: adressé à l'humain) qui n'aurait aucun point commun avec l'humain serait au mieux un non-sens, au pire une ineptie.

Et je dis bien "aucun" point commun. Après, je n'exclus pas que l'Homme soit par nature égocentrique, et j'envisage que la notion de révélation religieuse, entendue comme de quelque chose d'immédiat pour une "métaphysique", puisse constituer une vision humano-centrée - c'est à dire que si c'était tel, il se peut que Dieu ait choisi cette manière parce que nous ne pouvions par définition pas en comprendre d'autres.

Il faut aussi savoir à quoi je pense: je ne dis pas que le message n'a pas évolué. Je me référais aux Commandements à Moïse, qui sont au sujet de Dieu et de l'humain sans parler beaucoup du reste (sinon la non représentations du vivant) - c'est ce que j'appelais (venant de Dieu) une vision humano-centrée, selon moi. (Je ne dis pas "humano-centré" dans le sens où l'humain aurait pu remettre tout en question, et "tenir les rennes" (sans quoi il n'y a plus de révélation), ni même que l'humain a tout compris - quoique dans l'histoire, Moïse semble savoir pourquoi ces énoncés interviennent.)

Voilà, je m'en tiens à tout cela pour le moment, sous peine de digresser trop.


Dernière édition par ACourvoisier le Jeu 23 Juil 2015 - 14:25, édité 1 fois (Raison : quasiment, pas cassement)
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Bulle le Jeu 23 Juil 2015 - 14:34

ACourvoisier a écrit:Tu tombe dans un raisonnement d'enfant, ce qui me surprend. Dieu est "une" ou la divinité;
par contre, une divinité n'est pas forcément Dieu (p. ex.: "le génie des sources d'eau", ou autres...).
Désolée mais avant d'être "la" divinité, il faut être "une divinité". "Un" étant un article numéral cardinal et "le" un déterminant issu du "ille" latin signifiant celui-là.
Ma position, qui reste assez conservatrice à ce sujet, considère le contre-exemple typique des mythologies, notamment grecque, avec des dieux qui sont prêt à faire une alliance de certains contre d'autres, alors que de tout façon, il y en a un qui est quand-même plus fort (Zeus?). Je fais ce raisonnement tout en sachant que le polythéisme grec n'est plus d'actualité. Mais je n'ai jamais vraiment croché à cette histoire enfantine (sans doute aussi parce que ça impliquait une myriade non escomptée de dieux, avec des histoires sans fin).
Avant le monothéisme il y a eu le monolâtrisme ; tu sembles l'oublier...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40271
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par JO le Jeu 23 Juil 2015 - 15:27

mais pourquoi une église, une mosquée, une synagogue, pour abriter le même élan vers plus grand que soi ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par AC* le Jeu 23 Juil 2015 - 16:09

Bulle a écrit:
ACourvoisier a écrit:Tu tombe dans un raisonnement d'enfant, ce qui me surprend. Dieu est "une" ou la divinité;
par contre, une divinité n'est pas forcément Dieu (p. ex.: "le génie des sources d'eau", ou autres...).
Désolée mais avant d'être "la" divinité, il faut  être "une divinité". "Un" étant un article numéral cardinal et "le" un déterminant issu du "ille" latin signifiant celui-là.
Et alors?
Je crois que tu essaie de mélanger. Ce que je voulais dire à Jipé:
la notion de divinité, comme je la conçois, aurait quant à elle une place seconde (notion d'importance, évidemment). On parle de divinités, en général, dans les polythéismes.
Et je ne vois pas l'intérêt du moment qu'il y a un plus fort, ou du moment qu'il y a une issue connue en faveur de certains.

C'est tout ce que je voulais signifier.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Jipé le Jeu 23 Juil 2015 - 16:23

Tu ne conçois que ton "dieu" comme supérieur et important parce que tu es un Occidental monothéiste, mais si tu étais oriental tu verrais sans doute les choses différemment. Tu n'as pas plus raison ou tort que d'autres, tu vois cela de ta fenêtre tout simplement...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par AC* le Jeu 23 Juil 2015 - 16:30

Ca me paraît très vrai!
Je ne crois pas avoir une vision "meilleure" que d'autres sur la question, mais les spiritualité orientales semblent ne pas avoir de dieu. Quant aux polythéisme, selon moi, c'est une interprétation mutlischizophrénique, mais je sais que je suis influencé par la vision occidentale.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par mikael le Jeu 23 Juil 2015 - 17:29

Historiquement, c'était le cas de Victor Hugo. Mais il y a le contexte de la puissance culturelle et sociologique du catholicisme du XIXè siècle. Pour ma part, ma méfiance face aux grandes structures religieuses, aux grand appareils qui institutionnalisent la religion, a grandi avec l'âge, on y perçoit toujours un désir de domination. À l'intérieur, de tout : des médiocres, des cupides, des saints.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par nawel le Ven 24 Juil 2015 - 8:42

A partir du moment où quelqu'un croit, il met toute sa confiance en sa croyance et il est pour lui de toute évidence que tout ce qui peut subvenir dans la vie des hommes est son Œuvre.

Il est surtout vrai que les religions ont été voulues car c'est un domaine réservé, ce ne sont pas les hommes qui l'ont voulu, c'est comme un professionnel qui instaure les règles dans son entreprise il en est le régisseur et ne s'occupera pas de la vie privée de ses salariés à qui la liberté est réservée pour mener leur propre entreprise familiale nourrie par ce patron avec tout ce qu'il a instauré dans le sein de son entreprise pour que le salarié puisse tout du moins avoir l'opportunité de tirer profit des avantages qui lui ont été fournis, comme tous les avantages qu'un parent peut donner à un enfant en instaurant des règles ou un éducateur ou un professeur des écoles.

A nous d'en tirer profit..

Nous avons les outils, le mode d'emploi, la doctrine, l'enseignement, l'éducation, les clefs en main....
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Bulle le Ven 24 Juil 2015 - 9:55

Si tout ce qui peut subvenir est son oeuvre : alors les religions et leur médiocrité aussi... La haine, la corruption, les guerres fratricides aussi...
Ce n'est tout de même pas très fort de sa part. Sauf à admettre qu'il puisse être méchant, sadique et s'ennuyer au point d'avoir créé l'humain pour en faire des personnages manipulables comme ceux des jeux vidéos (qui eux ne sont que virtuels et ne souffrent pas). Dieu est donc à mes yeux un sale type...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40271
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par mikael le Ven 24 Juil 2015 - 10:04

Bulle a écrit:Si tout ce qui peut subvenir est son oeuvre : alors les religions et leur médiocrité aussi... La haine, la corruption, les guerres fratricides aussi...
Ce n'est tout de même pas très fort de sa part. Sauf à admettre qu'il puisse être méchant, sadique et s'ennuyer au point d'avoir créé l'humain pour en faire des personnages manipulables comme ceux des jeux vidéos (qui eux ne sont que virtuels et ne souffrent pas). Dieu est donc à mes yeux un sale type...
On devrait peut-être inverser la vision et dire que les humains croient recevoir de Dieu des directives et des religions qu'ils inventent eux-mêmes, et qui leur servent trop souvent à opprimer autrui ? Mon humble avis est que Dieu doit être très souvent attristé de ce qu'il voit faire en son nom. Car la pierre de touche, c'est bien ce que les gens font, pas ce qu'ils pensent ou croient.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Bulle le Ven 24 Juil 2015 - 10:26

En fait c'est exactement cela mikael sourire

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40271
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par nawel le Ven 24 Juil 2015 - 19:21

C'est un peu fort de café. Si tu éduques bien ton gosse et qu'il te donne un coup de poignard dans le dos, tu vas t'incriminer Bulle ? Tu as failli à ton devoir de parent ? Ou ton gosse a tout simplement des cacarinettes dans la tête.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Bulle le Sam 25 Juil 2015 - 14:18

Je n'ai jamais eu de prérogatives divines nawel : je ne suis qu'un être humain ordinaire, pas quelqu'un d'"adorable". Le Dieu des monothéismes lui n'a rien à voir avec moi : il est amour, omniscient, omniprésent et omnipotent.
Ce qui est fort de café comme tu dis c'est de constater la médiocrité de sa création vs son omnipotence > si le monde  et l'humain sont ainsi, c'est que dieu l'a voulu ainsi. Les cacarinettes* y compris.
Ce qui est fort de café c'est aussi de prétendre qu'il sait tout et qu'il ne fait rien ; il pourrait au moins rendre curable ce qui est incurable chez l'enfant innocent pour ne citer que cela.
Ce qui est fort de café c'est enfin de prétendre qu'il est omniprésent et qu'il regarde les atrocités perpétuées sans rien faire...
Alors pourquoi faudrait-il faire confiance à un tel être ?

* et si les cacarinettes sont l'oeuvre de son pendant le malin, où se trouve donc la "toute puissance" divine ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40271
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Bulle le Sam 25 Juil 2015 - 15:22

ACourvoisier a écrit:C'est tout ce que je voulais signifier.
Si c'est tout "ce que [tu] voulais signifier", tu aurais du te dispenser d'estimer que préciser qu'avant de devenir LA divinité il fallait en être UNE était un raisonnement d'enfant. Une divinité étant forcément un dieu et le dieu (qui devient la divinité nationale d'ailleurs) des monothéismes étant l'évolution du dieu du monolâtrisme. qvt
Code:
Le premier commandement du Décalogue sur lequel se fonde le monothéisme des juifs et des chrétiens est davantage la formulation d'un monolâtrisme10, puisqu'il n'enseigne pas le néant des autres dieux, voire suppose leur existence même11, ce qui n'est pas le cas de l'islam dont la chahada commence par la négation de toute forme de divinité pour ensuite affirmer la seule existence du Dieu unique.
Source

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40271
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par nawel le Sam 25 Juil 2015 - 17:17

Bulles

Ce que je pense de tout cela, en fait, est que cela serait trop facile de mâcher le travail à ton gosse. Tu l'élèves super bien, tu lui donnes tout l'environnement adéquat pour qu'il puisse évoluer dans de bonnes conditions, tu lui payes une super école bien chère pour une éducation très au top, tu l'entoures d'amour et tu lui offres un cadre idyllique pour qu'il s'épanouisse moralement dans une super ambiance Nikel.

Or, il ne réagit pas comme tu le veux. Tu lui pourtant donné le pain et le couteau, tu lui as enseigné les bonnes manières que je comparerais donc à l'enseignement donné via la religion, et malheur, il n'est pas du tout comme tu le prévoyais.

Tu vas agir, tu veux agir, mais comment ? Lui inculquer malgré lui, malgré toute ta bonne volonté ce qu'il ne veut absolument pas comprendre ?

Tu patientes donc, tu le laisses agir, tu essayes toutefois de le raisonner et tu réitères sans cesse les bonnes prérogatives que tu as instaurées, mais rien n'y fait.

Ce n'est pas de la fiction ça, ça existe.

Alors, en dernier recours, tu n'as pas d'autre choix que de prendre ta baguette magique et telle Joséphine tu lui assènes un coup pour lui remettre les idées en place, un coup en tout bien tout honneur, un coup de baguette magique car tu es magique !!!

Alors tu voudrais que Dieu puisse par je ne sais quel moyen "magique" remettre les idées en place des gens ? Alors les bonhommes que nous connaissons qui nous apparaissent comme des monstres dans leur agissement deviennent d'un seul coup des agneaux ? Que dirions nous ? Que ...se... passe.. t.. il ??

Nous ne comprendrions pas.

Ou alors tu voudrais que ces gens là n'aient jamais existé ? N'avons pas connu depuis des lustres des gens haineux et impropres à ce que nous qualifions d'humains ?

Comment pourrions nous reconnaitre les bons des mauvais s'il n'y avait que des bons ?

Et qu'est ce qui ne te fait pas dire que Dieu n'interviendrait pas sans qu'on le sache !!

lol de lol

avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par nawel le Sam 25 Juil 2015 - 17:28

Bulle a écrit:Ce qui est fort de café comme tu dis c'est de constater la médiocrité de sa création

Que reproches tu à la terre et l'environnement que nous avons ?

En ce qui concerne et je pense que d'avoir tronqué ta phrase c'est ce que tu rétorqueras, en ce qui concerne donc les maladies incurables qui concernent certains enfants, ou les accidents qui touchent les enfants, ou tout ce qui touche l'enfant, je suis mère, et je sais ce que tu veux dire... et tu le sais aussi m'étant bien livrée auparavant.... mais

mais

il n'y a pas de règle, ni dans le temps, ni en la personne touchée par tout ce qui nous fait mal.

Cela voudrait dire que nous serions invincibles jusqu'à un certain âge, un âge où un seuil où là nous pourrions être touchés par la maladie, etc ??

La maladie, et tu es cartésienne, ne fait pas la différence entre un corps jeune et un autre qui l'est moins. Comment pourrais tu expliquer au virus, là, il ne faut pas, l'âge n'est pas atteint. Comment pourrez tu expliquer au chauffard, là, tu peux boire au volant mais n'emboutis que les personnes d'un certain âge pas les autres ?

Hormis cela, je pense personnellement, qu'il est vrai que nous vivons une époque très mouvementée, et que constatons nous ? Un regain d'amour, de solidarité, d'entraides etc.... Et au fil des époques, les foules se sont levées pour y faire face, et les hommes se sont sentis plus proches.

C'est le calme tant apprécié après la tempête, et si tempête il n'y a pas.... comment pourrions nous apprécier le calme.

avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Message par Bulle le Sam 25 Juil 2015 - 19:09

nawel a écrit:Alors tu voudrais que Dieu puisse par je ne sais quel moyen "magique" remettre les idées en place des gens ? Alors les bonhommes que nous connaissons qui nous apparaissent comme des monstres dans leur agissement deviennent d'un seul coup des agneaux ? Que dirions nous ? Que ...se... passe.. t.. il ??
Il ne devrait pas y avoir d'idées à remettre en place il est juste question que si dieu a prétendument créé l'homme à son image (c'est lui qui le dit pas moi) soit lui n'est pas plus parfait que l'humain, soit il a loupé sa création ; et donc il n'y a pas de quoi adorer cette entité tout à fait médiocre...
Comment pourrions nous reconnaitre les bons des mauvais s'il n'y avait que des bons ?
pette de rire  P'tain qu'est-ce qu'on doit s'embêter au paradis !
Que reproches tu à la terre et l'environnement que nous avons ?
Les catastrophes "naturelles" par exemple...
La maladie, et tu es cartésienne, ne fait pas la différence entre un corps jeune et un autre qui l'est moins.
Mais si l'on suit la logique de ses prérogatives, on a à faire à un drôle de zigoto qui, en "bon père de famille", tout puissant, qui sait tout etc... n'est même pas foutu de supprimer les virus qu'il a été assez imbécile pour créer ?
Hormis cela, je pense personnellement, qu'il est vrai que nous vivons une époque très mouvementée, et que constatons nous ? Un regain d'amour, de solidarité, d'entraides etc....
Je ne parle pas particulièrement de notre époque qui est certainement bien moins mouvementée que par le passé, y compris la dernière guerre mondiale. Quant au regain d'amour, du point de vue sociétal, je ne vois pas vraiment non, désolée...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40271
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum