La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par M'enfin le Mar 25 Aoû 2015 - 19:08

Cirtice a écrit:dans le forum Génération futura-sciences, on me signale que la Charte de ce forum interdit aux participants d'avancer des théories scientifiques personnelles.
Tu as raison, Futura-sciences est sectaire: je le sais pour y avoir goûté. Les forums scientifiques anglophones sont moins sectaires, il y a toujours une rubrique pour les théories personnelles, mais malheureusement, il y a aussi des bully pour dénigrer ceux qui ne sont pas mainstream, et ils sont même parfois encouragés par la modération. C'est moins pire qu'au moyen-âge, mais je parie que dans mille ans, ce sera considéré tout aussi pire. Il faut vivre avec notre époque et tirer nos propres marrons du feu, mais le hasard aide aussi parfois, ce que tu appelles la synchronicité.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par Jipé le Mar 25 Aoû 2015 - 19:32

M'enfin a écrit:
Cirtice a écrit:dans le forum Génération futura-sciences, on me signale que la Charte de ce forum interdit aux participants d'avancer des théories scientifiques personnelles.
Tu as raison, Futura-sciences est sectaire: je le sais pour y avoir goûté.
Ben oui hein, c'est toujours la faute des autres... wistle Moi je pense qu'un forum qui se veut un peu sérieux et qui est spécialisé dans le domaine scientifique, n'a pas à s'encombrer de farfelus, d'illuminés ou de trolls.
C'est leur réputation qui est en jeu et je leur donne bien raison de mettre dehors les tourbillons pollueurs... bravo

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26294
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par M'enfin le Mar 25 Aoû 2015 - 19:47

Futura est seul forum scientifique francophone qui fonctionne, et il n'est pas foutu de créer une rubrique pour les théories personnelles alors que tous les forums scientifiques anglophones le font. Avec ce genre de mentalité, les francophones qui risquent d'avoir de bonnes idées sont forcés de les présenter aux anglophones, ce qui augmente la difficulté pour eux et permet aux anglophones d'en bénéficier les premiers. Aussi bien abolir le français toute suite, au moins, on n'aurait pas besoin de résister à l'anglais.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par Jipé le Mar 25 Aoû 2015 - 19:50

Ils font ce qu'ils veulent et ils t'emmer**** sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26294
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par _nawel le Mar 25 Aoû 2015 - 20:09

@ Dédale

La citation d'Eistein est liée à la déception que tu as exposée dans le message précédent, ne vois tu pas en elle un signe de déception ?

Quant à nos limites dans nos connaissances, il y a un siècle, deux siècles, le discours était identique, et pourtant nous en savons plus aujourd'hui qu'au Moyen Age, je pense par conséquent que nous n'avons pas de limite de ce côté là, tout est relatif à l'évolution. Mais, à preuve du contraire, ici, nous ne sommes pas physiciens, à moins que… mais si c’était ton cas, tu aurais autre chose à faire que d’exposer ici les trouvailles que tu serais à même d’élaborer. Et discuter de physique quantique dans le détail ici serait rébarbatif car nous sommes tous néophytes en ce domaine, entrer dans le détail ne serait pas à notre portée et je ne vois pas l’intérêt, ce serait discuter de la composition d’un disque dur d’un PC dans un forum cuisine. J'exagère volontairement.

La physique quantique est du domaine du physicien qui ne laisse rien au hasard sauf son approche conceptuelle philosophique en la matière, mais étant théorique quoi qu'il en soit car elle fait appel à l'infini petit elle est subjective du fait qu'elle fait l'objet de comparaison par rapport à l'infiniment grand qui est un grand point d'interrogation, eu égard à la valeur absolue ou relativité du même nom. C'est de ce point de vue là que je l'entends. Bien entendu je suis d’accord avec toi mais en matière scientifique, l’exactitude n’est pas à négliger et c’est dans ce sens là qu’il faut élever son regard car le macrocosme est là.

Concernant à ce titre le regard que nous portons quand nous levons les yeux, je ne fais pas là allusion à quelque dogme mais au simple fait que la réalité bien présente là, sous nos yeux, n'est pas un mystère puisque à portée de main et bien visible et est un mystère car à preuve du contraire, nul à ce jour n'est parvenu à déterminer la notion d'infini, c'est dans ce sens là que je l'entendais.

Il est évident qu'il ne faut pas porter notre regard si loin pour nous apercevoir des prodiges de la nature, les fractale en témoignent. Et lever son regard ne concerne pas seulement la gravitation qui est bien présente comme tu le dis pas plus loin que porte mon regard en rase motte mais la notion d’infini comme je l’ai précisé plus haut.

Tu parles de théorie et tu n'as pas tort car une théorie est une théorie mais reste une théorie. Tu dis que les faits font les théories, nul doute, encore faut il être assez  observateur pour évoquer les faits et soulever les théories, mais si la porte se ferme devant certains faits qui sont à la frontière de ce que tu dénoncerais, comment veux tu que les choses puissent évoluer. Je fais allusion aux croyances qui sont ci et là dans tous les forums ou blogs ou tous autres supports.
C’est une approche philosophique et scientifique qui manque à certains et bien entendu à toi. C’est cette part d’imagination créative qui manque. De tous temps, une frontière sépare la science de l’approche philosophique de notre existence, c’est bien dommage et même si je n’en parle pas véritablement car sincèrement, « lever les yeux au ciel » n’était pas volontairement dit pour que tu y vois une approche dogmatique, je peux maintenant peut être m’aventurer à dire que pourquoi pas puisque tu en parles.
Je pense qu’il ne faut pas négliger la croyance dans sa globalité, elle est nécessaire pour éveiller la curiosité de l’homme en quête de mystère et elle lui ouvre la porte du questionnement.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par Cirtice le Mar 25 Aoû 2015 - 20:12

Jipé a écrit :
n'a pas à s'encombrer de farfelus, d'illuminés ou de trolls.

@Jipé,

Me place-tu dans cette catégorie ? : muet
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par _nawel le Mar 25 Aoû 2015 - 20:17

Cirtice a écrit:Jipé a écrit :
n'a pas à s'encombrer de farfelus, d'illuminés ou de trolls.

@Jipé,

Me place-tu dans cette catégorie ? : muet
fatigué ou marre de

pardon ça m'a échappé
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par Cirtice le Mar 25 Aoû 2015 - 20:31

"Je m'efforçais de la perdre
Pour trouver le droit chemin
Une vie sans grands mystères
Où l'on ne se donne pas la main"

(Extrait de la chanson "De la main gauche" de Danielle Messia câlinchat

À venir jusqu'à maintenant, j'ai à peine effleuré la description du grand nombre de synchronicités négatives que j'ai vécues.
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par Cirtice le Mar 25 Aoû 2015 - 21:46

Visionnez ceci, S.V.P :.

https://www.youtube.com/watch?v=5H5Nu6TFRWo

Un grand chercheur pose cette question très troublante : Qu'est-ce que la réalité ? Devons-nous dire de cet homme qu'il est schizophrène ?

Victoire pour la langue française depuis quelques semaines : le mot "synchronicité" est enfin accepté.  Il n'est plus souligné en rouge lorsqu'on l'utilise.bravo
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par dedale le Mer 26 Aoû 2015 - 0:17

M'enfin a écrit:
Futura est seul forum scientifique francophone qui fonctionne, et il n'est pas foutu de créer une rubrique pour les théories personnelles alors que tous les forums scientifiques anglophones le font. Avec ce genre de mentalité, les francophones qui risquent d'avoir de bonnes idées sont forcés de les présenter aux anglophones, ce qui augmente la difficulté pour eux et permet aux anglophones d'en bénéficier les premiers. Aussi bien abolir le français toute suite, au moins, on n'aurait pas besoin de résister à l'anglais.

Les gars qui ont de bonnes idées, des arguments valides, ne se font pas vider par les forums scientifiques francophones.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4653
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par M'enfin le Mer 26 Aoû 2015 - 0:52

Chez Futura, seulement les arguments "mainstream" sont acceptés, et dans les forums anglophones aussi pour ce qui est du forum principal, mais dans le forum dédié aux idées nouvelles, on prend le temps d'examiner l'idée avant de la rejeter, ce qu'on ne fait pas chez Futura. Moi, j'appelle tout simplement ça du sectarisme. S'il y avait d'autres forums scientifiques aussi importants, ce serait moins grave, mais je n'en ai pas trouvé d'autre.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par dedale le Mer 26 Aoû 2015 - 1:59

nawel a écrit:La citation d'Eistein est liée à la déception que tu as exposée dans le message précédent, ne vois tu pas en elle un signe de déception ?

Pas vraiment non.

Quant à nos limites dans nos connaissances, il y a un siècle, deux siècles, le discours était identique, et pourtant nous en savons plus aujourd'hui qu'au Moyen Age, je pense par conséquent que nous n'avons pas de limite de ce côté là, tout est relatif à l'évolution. Mais, à preuve du contraire, ici, nous ne sommes pas physiciens, à moins que… mais si c’était ton cas, tu aurais autre chose à faire que d’exposer ici les trouvailles que tu serais à même d’élaborer.

Ben disons que je ne suis pas prix nobel de physique.
Ce n'est pas non plus mon activité principale.

Mais contrairement à beaucoup ici, je ne suis pas désorienté face à ce domaine dont j'ai l'habitude.
J'apporte des éléments que je pense essentiels pour sa bonne compréhension, aussi minime soit-elle.

Les chercheurs, du moins ce que j'ai rencontré, sont des bavards, ils aiment parler de leur passion. D'ailleurs ici sur ce forum, certains tâtent bien en matière de physique.
Le problème vois-tu est qu'ils s'embêtent vite si leurs interlocuteurs n'arrivent pas à suivre, leur répondent n'importe quoi, donc tu les trouveras en général sur des forums ou autres réseaux, spécialisés où ils peuvent aller au bout de leur pensée en étant entendus et compris.

Moi, vis à vis de ça, j'ai plutôt une approche sceptique, démystificatrice en plus de mes petites connaissances insignifiantes : Ca m'arrive de m'élever contre toutes les foutaises qui se racontent. Beaucoup de gens comme toi et moi viennent sur internet, dans des forums, pour débattre et s'enrichir, histoire d'être un peu moins idiot, d'avoir des points de vue et des appréciations différentes des siennes. Pour moi c'est très important cette ouverture : Il y a besoin d'épurer les informations pour ne pas laisser entrer n'importe quoi, d'opposer un peu de remise en question, d'imposer un peu de vérifiabilité, sans quoi, il suffit d'observer un peu autour de soi, c'est la désinformation qui règne, soit par intérêt, soit par égocentrisme.

La physique quantique est du domaine du physicien qui ne laisse rien au hasard sauf son approche conceptuelle philosophique en la matière, mais étant théorique quoi qu'il en soit car elle fait appel à l'infini petit elle est subjective du fait qu'elle fait l'objet de comparaison par rapport à l'infiniment grand qui est un grand point d'interrogation, eu égard à la valeur absolue ou relativité du même nom.

Dans la physique quantique, le hasard est un état de fait relevant de la probabilité.
Il n'y a pas d'approche conceptuelle philosophique. L'approche est purement paramétrique et probabiliste.

Elle ne fait pas "appel à l'infiniment petit" : Elle étudie des forces observables à toutes les échelles (gravitation, force électromagnétique, thermodynamique, nucléaire, inertie....) dont les textures et les interactions sont microcosmiques, c'est à dire plus fines que les atomes.

- N'insiste pas bêtement : Il n'y a rien de subjectif.
La "subjectivité" des sciences est une grosse connerie des gourous du new-age et assimilés, pour justifier le fait qu'eux-mêmes racontent n'importe quoi. Et que leurs apôtres sont assez naïfs pour se laisser prendre au piège.

Il n'y a pas de comparaison avec l'infiniment grand. La physique quantique s'applique à partir de l'échelle atomique, au niveau de l'état qui génère la force observable à toutes les échelles.

C'est de ce point de vue là que je l'entends. Bien entendu je suis d’accord avec toi mais en matière scientifique, l’exactitude n’est pas à négliger et c’est dans ce sens là qu’il faut élever son regard car le macrocosme est là.

On différencie le macrocosme du microcosme pour les besoins de l'étude, c'est schématique, histoire de simplifier par des catégories, un peu comme dans l'ésotérisme où l'on classe "corps physique, éthérique, astral, mental" mais ça ne fait qu'un, un seul système.

Tu étudies un grain de sable, tu étudies l'univers, les cristaux de silice pondus par la nucléosynthèse des supergéantes; peut être avec un peu de chance, des éléments extrêmement rares, comme le borax, issu du bombardement des protons sur les voiles de matière succédant à l'effondrement des étoiles.
L'alchymie est partout, nawel, il n'y a pas un angstrom qui ne soit un puit sans fin de richesses insoupçonnables.

Concernant à ce titre le regard que nous portons quand nous levons les yeux, je ne fais pas là allusion à quelque dogme mais au simple fait que la réalité bien présente là, sous nos yeux, n'est pas un mystère puisque à portée de main et bien visible et est un mystère car à preuve du contraire, nul à ce jour n'est parvenu à déterminer la notion d'infini, c'est dans ce sens là que je l'entendais.

La notion d'infini est un dogme et non une réalité.
Elle est parfaitement déterminée puisque elle est employée dans les mathématiques.

Il est évident qu'il ne faut pas porter notre regard si loin pour nous apercevoir des prodiges de la nature, les fractale en témoignent. Et lever son regard ne concerne pas seulement la gravitation qui est bien présente comme tu le dis pas plus loin que porte mon regard en rase motte mais la notion d’infini comme je l’ai précisé plus haut.

Les fractales?
Les fractales, quand on les trouve à l'état naturel, sont un effet :
- de la gravitation et sa dynamique vorticale.
- des champs électromagnétiques/thermodynamiques qui structurent les molécules.

Tu parles de théorie et tu n'as pas tort car une théorie est une théorie mais reste une théorie.

Je parlais de théorie scientifique.
C'est à dire : pas pondue n'importe comment, au grès d'humeurs capricieuses et d'inspirations chimériques.

Tu dis que les faits font les théories, nul doute, encore faut il être assez observateur pour évoquer les faits et soulever les théories

Il faut savoir simplement à quoi les théories s'appliquent même si ce sont d'autres, des chercheurs spécialisés, qui ont fait les observations.
Le savoir, ça se partage.ça se transmet. Sinon on serait tout le temps en train de tout recommencer à 0.

mais si la porte se ferme devant certains faits qui sont à la frontière de ce que tu dénoncerais, comment veux tu que les choses puissent évoluer. Je fais allusion aux croyances qui sont ci et là dans tous les forums ou blogs ou tous autres supports.

Une croyance, c'est fait pour être démystifié. Il n'y a que comme ça que ça évolue.

C’est une approche philosophique et scientifique qui manque à certains et bien entendu à toi. C’est cette part d’imagination créative qui manque.

Je ne revendique pas d'avoir de l'imagination créative car ça me concerne, mais je me demande bien à partir de quoi tu conclues ça.
Peut être est-ce toi qui est aveugle et ne sait pas apprécier l'imagination des autres.

C'est très subjectif ton point de vue et quelque part, un peu réactionnaire.
.
De tous temps, une frontière sépare la science de l’approche philosophique de notre existence, c’est bien dommage et même si je n’en parle pas véritablement car sincèrement, « lever les yeux au ciel » n’était pas volontairement dit pour que tu y vois une approche dogmatique, je peux maintenant peut être m’aventurer à dire que pourquoi pas puisque tu en parles

Eh oui, une science telle que la physique n'est pas une approche existentielle. Pour l'approche existentielle, il y a les sciences humaines.

"LA Science", ça n'existe pas sinon abstraitement. Il y a "des sciences". Il y a des sciences pures, (bien qu'on utilise plus cette expression), des sciences exactes, des sciences inexactes, de modestes sciences de l'observation, des sciences expérimentales, des sciences de la nature, des sciences du vivant, des sciences humaines, des sciences-tech, des sciences émergentes...

Et avec cette diversité, des approches, des philosophies, très différentes, des objectifs très différents, même si sur un plan fondamental, on peut dire que tout converge, mais certainement pas de façon uniforme.

On étudie pas la reproduction des gastéropodes comme on étudie les mésons vagabonds.

Je pense qu’il ne faut pas négliger la croyance dans sa globalité, elle est nécessaire pour éveiller la curiosité de l’homme en quête de mystère et elle lui ouvre la porte du questionnement.

L''homme en quête de mystère est condamné à se mystifier.
Mais si comme tu dis, une croyance est l'étape vers un questionnement, peut être y-a-t-il une chance d'avancer. Ca dépend.
Ca se juge sur pièce.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4653
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par Cirtice le Mer 26 Aoû 2015 - 12:10

Dédale a écrit :
LA Science", ça n'existe pas sinon abstraitement. Il y a "des sciences". Il y a des sciences pures, (bien qu'on utilise plus cette expression), des sciences exactes, des sciences inexactes, de modestes sciences de l'observation, des sciences expérimentales, des sciences de la nature, des sciences du vivant, des sciences humaines, des sciences-tech, des sciences émergentes.

@ dedale,

Edgar Morin a fait du décloisonnement des champs de connaissances son motus vivendi. C'est par là qu'il faut passer si l'on veut engendrer des nouveaux Léonard de Vinci.

Je vais citer à nouveau cet excellent vidéo sur la physique quantique, car tu ne sembles pas l'avoir visionné rien qu'à lire ce que tu as écrit.

https://www.youtube.com/watch?v=5H5Nu6TFRWo
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par dedale le Mer 26 Aoû 2015 - 14:14

Cirtice a écrit:Je vais citer à nouveau cet excellent vidéo sur la physique quantique, car tu ne sembles pas l'avoir visionné rien qu'à lire ce que tu as écrit.

Et où vois-tu un problème dans ce que j'ai écris? Tu peux expliquer?

Edgar Morin a fait du décloisonnement des champs de connaissances son motus vivendi. C'est par là qu'il faut passer si l'on veut engendrer des nouveaux Léonard de Vinci.

Ce n'est pas très bon de parler comme ça, très globalement, sans savoir de quoi il est question.

Que nous dit Morin?
- Une catégorie organisationnelle au sein de la connaissance scientifique ; elle y institue la division et la spécialisation du travail et elle répond à la diversité des domaines que recouvrent les sciences. Bien qu'englobée dans un ensemble scientifique plus vaste, une discipline tend naturellement à l'autonomie, par la délimitation de ses frontières, le langage qu'elle se constitue, les techniques qu'elle est amenée à élaborer ou à utiliser, et éventuellement par les théories qui lui sont propres » (Morin, 1994). (source : wiki)

Mais il apport un regard critique :
- « La frontière disciplinaire, son langage et ses concepts propres vont isoler la discipline par rapport aux autres et par rapport aux problèmes qui chevauchent les disciplines. L'esprit hyperdisciplinaire va devenir un esprit de propriétaire qui interdit toute incursion étrangère dans sa parcelle de savoir. On sait qu'à l'origine le mot discipline désignait un petit fouet qui servait à s'auto-flageller, permettant donc l'autocritique ; dans son sens dégradé, la discipline devient un moyen de flageller celui qui s'aventure dans le domaine des idées que le spécialiste considère comme sa propriété […] On peut néanmoins dire très rapidement que l'histoire des sciences n'est pas seulement celle de la constitution et de la prolifération des disciplines, mais en même temps celle de ruptures des frontières disciplinaires, d'empiètements d'un problème d'une discipline sur une autre, de circulation de concepts, de formation de disciplines hybrides qui vont finir par s'autonomiser ; enfin c'est aussi l'histoire de la formation de complexes où différentes disciplines vont s'agréger et s'agglutiner ».


- Même si l’interdisciplinarité permet de mieux appréhender un sujet dans sa « réalité globale », elle comporte le risque de l’approximation conceptuelle, de la confusion des concepts voire de l’illusion de l’embrassement de tous les savoirs.

- C’est pour ces raisons qu’on peut préférer à l’interdisciplinarité la « métadisciplinarité », qui consiste à « écologiser » les disciplines, c'est-à-dire à dépasser la segmentation en disciplines tout en la conservant (Morin, 1994).


source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Interdisciplinarit%C3%A9

Les gens avec qui je discute en général, sauf exception, font pour beaucoup cette erreur récurrente d'amalgamer différents types de connaissances, de théories, sans aucun discernement.
S'ils en étaient au stade de la "métadisciplinarité", je n'aurais aucune raison de reprendre leur propos.
Mais ils n'en sont qu'au stade de la confusion.

Bon maintenant qu'ils m'envoient chier et préfèrent Morin, pas de problème.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4653
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par _nawel le Mer 26 Aoû 2015 - 14:50

Personnellement, je vois à travers la Science une approche de notre propre existence, ne serait ce la composition de notre corps qui lui aussi est fractale, système sanguin, cerveau, l'enfant croit, harmonieusement, croit d'une certaine façon sous certaines conditions, comme le font le sapin ou le baobab s'adaptant aux conditions de vie selon certaines caractéristiques de son environnement, par ethnie.

Alors tout ce qui nous compose est d'ordre atomique puisque les atomes composent notre corps humain, au nombre de 24 au sein de nos molécules. Alors pourquoi ne pas nous inclure nous humains au sein de la matière qui compose ce monde, nous sommes bien plus riches en diversité que toute autre matière. Les sciences humaines se limitant à étudier les divers aspects de la condition humaine, culture, histoire, civilisation, mode de vie etc...

Au niveau subatomique du corps humain le corps s'organisant en cellules, elles mêmes composées de molécules qui sont des assemblages d'atomes, on pourrait considérer  que l'homme serait au cœur du phénomène quantique.

Je pense comprendre ce qu'à voulu dire maintenant Cirtice avec synchronicité et physique quantique. L'échange de nos particules avec l'Univers, forme de télépathie, capacité d'entrer en résonnance permettrait de constater ces co-incidences hasardeuses qui ne le serraient pas... C'est spéculatif et j'avoue que je n'y adhère pas car trop aléatoire et non vérifiable.

Mais je ne reste pas moins convaincue que nous sommes tout à fait capables de créer un lien plus qu'avec de vulgaires matériaux que ces connectivités basiques qui nous permettent à l'autre bout du monde de communiquer, le téléphone, alors pourquoi ne pas envisager que nous pourrions être tout aussi bien être connectés naturellement, mais encore faut il mettre le bouton sur "on".

Là Dédale va faire trois sauts périlleux, mais ça ne mange pas de pain... alors bon c'est dit. sourire

Je sais bien que tu fais la distinction entre science pure et je dirais dure et science mais je suis convaincue que nous sommes un réservoir, nous humains, dans lequel nous pouvons puiser toutes informations et que c'est là où il faut chercher principalement, à l'occasion !

Alors puisque j'essaye de me cantonner au sujet je pense ne pas être hors, il me tient à cœur de comprendre ce qu'à voulu dire l'auteur de ce post et je pense qu'en faisant le lien entre science et religion ou science et philosophie je serais ou suis dans le vif.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par dedale le Mer 26 Aoû 2015 - 15:14

Cirtice a écrit:Un grand chercheur pose cette question très troublante : Qu'est-ce que la réalité ? Devons-nous dire de cet homme qu'il est schizophrène ?

Non pas schizophrène mais physicien quantique. sourire
Pour lui, la réalité est une interprétation, au même titre que l'état quantique.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4653
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par Cirtice le Mer 26 Aoû 2015 - 15:43

@ dedale,

Si un bon physicien quantique se permet de se poser une telle question, pourquoi un soi-disant malade mental n'en n'aurait le même droit ? Eh oui. mon diagnostic de maladie mentale est la perte de contact avec la réalité. muet
avatar
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par M'enfin le Mer 26 Aoû 2015 - 16:36

Nos théories sont toutes irréelles, ce sont nos observations qui sont réelles, à condition toutefois que leurs résultats soient reproductibles à volonté. Quand on est rendu à ajouter des couches d'irréalité les unes sur les autres, comme dans la théorie des cordes, on est pas si loin de la schizophrénie que ça. Il semble que pour certains, trois personnes en dieu n'était qu'un départ!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par Jipé le Mer 26 Aoû 2015 - 16:39

Cirtice a écrit:Eh oui.  mon diagnostic de maladie mentale est la perte de contact avec la réalité. muet
Compte sur nous pour te ramener sur le plancher des vaches... rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26294
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par M'enfin le Mer 26 Aoû 2015 - 16:46

C'est vache ça! Et Cirtice qui voulait enjoliver le terme bête! rire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par dedale le Mer 26 Aoû 2015 - 18:56

Cirtice a écrit:@ dedale,

Si un bon physicien quantique se permet de se poser une telle question, pourquoi un soi-disant malade mental n'en n'aurait le même droit ?

Tu ne sais pas dans quoi tu as réellement mis le nez.
La physique quantique, ça remet tout en question.

On va y venir.

Pour moi, tu n'es pas du tout un malade mental. A ce compte là, qui n'a pas son petit grain?
Simplement, en matière de science, il te manque des jalons, des repères, ce qui peut t'induire à raisonner maladroitement.
Ce n'est pas du tout pour te diminuer, mais c'est comme pour tout, il vaut mieux être informé.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4653
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par dedale le Mer 26 Aoû 2015 - 19:08

Nawel a écrit:Alors tout ce qui nous compose est d'ordre atomique puisque les atomes composent notre corps humain, au nombre de 24 au sein de nos molécules. Alors pourquoi ne pas nous inclure nous humains au sein de la matière qui compose ce monde, nous sommes bien plus riches en diversité que toute autre matière. Les sciences humaines se limitant à étudier les divers aspects de la condition humaine, culture, histoire, civilisation, mode de vie etc...

Toute matière est incluse dans la physique, que tu sois un caillou, un animal, du gaz, de l'énergie, un humain ou une planète; sur le plan des particules, c'est du pareil au même.

Je sais bien que tu fais la distinction entre science pure et je dirais dure et science mais je suis convaincue que nous sommes un réservoir, nous humains, dans lequel nous pouvons puiser toutes informations et que c'est là où il faut chercher principalement, à l'occasion !

C'est ce que nous faisons. Pour nous humains, qui possédons un système cognitif, tout est information.

Alors puisque j'essaye de me cantonner au sujet je pense ne pas être hors, il me tient à cœur de comprendre ce qu'à voulu dire l'auteur de ce post et je pense qu'en faisant le lien entre science et religion ou science et philosophie je serais ou suis dans le vif.

De tels liens ne sont pas nécessaires. La nature se suffit à elle-même.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4653
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par dedale le Mer 26 Aoû 2015 - 19:13

M'enfin a écrit:
Nos théories sont toutes irréelles, ce sont nos observations qui sont réelles, à condition toutefois que leurs résultats soient reproductibles à volonté. Quand on est rendu à ajouter des couches d'irréalité les unes sur les autres, comme dans la théorie des cordes, on est pas si loin de la schizophrénie que ça. Il semble que pour certains, trois personnes en dieu n'était qu'un départ!

C'est pas avec ce genre de baragouinage que tu vas trouver ta place dans un forum scientifique.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4653
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par M'enfin le Mer 26 Aoû 2015 - 20:04

Jamais je n'ai osé dire ça sur un forum scientifique, apparence d'objectivité oblige, mais je n'en pense pas moins, d'où l'admission de mon inévitable subjectivité quand j'énonce mes propres idées, et son application aux idées des autres. En extrapolant un peu, je dirais que nous serons toujours plus subjectifs que nous pourrions l'admettre. Dans ce sens, Cirtice est probablement beaucoup plus certain de la synchronicité que ce que nous en lisons, ce qui ne l'empêcherait pas d'avoir raison au sujet de notre subjectivité à tous. Je dois préciser cependant que j'ai une idée toute personnelle de la schizophrénie, un principe applicable à tout le monde, comme pour la subjectivité, mais c'est un autre sujet.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physique quantique prouve la vraisemblance des synchronicités

Message par _nawel le Mer 26 Aoû 2015 - 20:51

dedale a écrit:La notion d'infini est un dogme et non une réalité.
Elle est parfaitement déterminée puisque elle est employée dans les mathématiques.


C'est là où je m'aperçois que véritablement ton ciel est nuageux quand tu parles de dogme concernant l'infini interroge

L'espace est donc fini pour toi. L'infini ne serait que du domaine de la croyance ?? A priori quand tu lèves les yeux vers le ciel il est clair pour toi que tu ne te projettes pas ou je suis en train de rêver là, ou je comprends mal ce que tu dis mais même en relisant, mot à mot, et les mots assemblés non, je ne rêve pas, c'est bien ce que tu dis.

D'autre part, tu te contredis en disant qu'elle est parfaitement déterminée car employée en mathématiques, donc un dogme serait parfaitement déterminé ? D'une part si c'est un dogme elle ne devrait pas l'être, d'autre part même si en mathématiques on a déterminé l'infini ce n'est par autant que l'on ait déterminé l'infini.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum