Le ventre, notre deuxième cerveau

Aller en bas

Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par _nawel le Ven 4 Sep 2015 - 23:52

Arte, vendredi soir, il était question du "cerveau entérique", deuxième cerveau. Après la domestication du feu, grâce à la mastication facilitée, il s'est développé, la digestion aidant. Cerveau et ventre utilisent les mêmes neurotransmetteurs, la sérotonine.
Sérotonine au cerveau destinée aux émotions, influençant notre ventre. Dans le ventre, régule le système immunitaire et régule aussi nos émotions. Message échangé, informations échangées, quelquefois des malentendus. Le ventre influence nos émotions.
Problème de communication, douleurs intestinales sévères abdominales, sans problème apparent. Ces troubles seraient des anomalies de relation. Le responsable serait la paroi de l'intestin bourré de neurones, le système nerveux entérique.
Hypothèse, communication défaillante entre muqueuse et nerfs. Pour la tester, comparaison entre patients sains et malades. Signaux émis montrent que les neurones sont plus actifs chez les patients malades.
L'émission de sérotonine est plus fréquente lors de notre sommeil. Les messages perçus par le cerveau du ventre contribuent à notre inconscient. Freud dit "moi n'est pas en sa demeure" psychanalyse gastrique.
Des maladies comme parkinson trouveraient leur origine dans le ventre. Zone dans le cerveau la substance noire accompagnée de troubles digestifs importants.

etc  etc...
Une émission riche en enseignement. Manger "sain" serait à privilégier dans ce cas là, ce serait comparativement au cerveau, éviter d'y recevoir des coups de marteau. rire pour éviter tout du moins une prolifération de bactéries, qui se comptent déjà à deux kilos, même si celles ci agissent pour notre santé, il ne faudrait pas en abuser. sourire

avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par Bulle le Sam 5 Sep 2015 - 9:49

La neurogastroentérologie date de quelques siècles déjà  sourire
nawel a écrit: Les messages perçus par le cerveau du ventre contribuent à notre inconscient. Freud dit "moi n'est pas en sa demeure" psychanalyse gastrique.
Mouarf !
Des maladies comme parkinson trouveraient leur origine dans le ventre. Zone dans le cerveau la substance noire accompagnée de troubles digestifs importants.
Remouarf ! Ce n'est pas parce que l'on peut diagnostiquer Parkinson à partir d'une analyse biologique intestinale que l'on peut se permettre d'affirmer que l'origine de la maladie de Parkinson se trouve dans le ventre.

Une explication du biochimiste R.Beliveau :  


_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par _nawel le Sam 5 Sep 2015 - 12:10

Bulle a écrit:La neurogastroentérologie date de quelques siècles déjà  sourire
nawel a écrit: Les messages perçus par le cerveau du ventre contribuent à notre inconscient. Freud dit "moi n'est pas en sa demeure" psychanalyse gastrique.
Mouarf.


Pour ainsi dire, le métabolisme influe sur notre comportement. Je sais que ce n'est pas un scoop mais quoiqu'il en soit, ce sont des facteurs auxquels il faut attacher une importance dans un diagnostic en cas de perturbation psychologique, et auxquels il faut penser en cas de dérèglement de l'humeur, ce n'est pas toujours le cas, ni même pas du tout le cas quand on va "se faire visiter" par un psy(chologue ou chiatre).
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par _nawel le Sam 5 Sep 2015 - 12:23

Bulle a écrit:
nawel a écrit:
Des maladies comme parkinson trouveraient leur origine dans le ventre. Zone dans le cerveau la substance noire accompagnée de troubles digestifs importants.
Remouarf ! Ce n'est pas parce que l'on peut diagnostiquer Parkinson à partir d'une analyse biologique intestinale que l'on peut se permettre d'affirmer que l'origine de la maladie de Parkinson se trouve dans le ventre.

Lors de l'émission il a tout simplement été dit qu'il était plus facile de greffer des neurones dans le ventre que dans le cerveau, les souches embryonnaires étant plus accessibles. C'est un imminent gastroentérologue qui le dit Bulle, je n'ai rien inventé.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par Bulle le Sam 5 Sep 2015 - 13:48

Mais je n'ai rien contre l'affirmation de l'imminent gastroentérologue nawel.
C'est contre l'affirmation "parkinson trouverait [son] origine dans le ventre" que j'ai osé un mouarf !

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par _nawel le Sam 5 Sep 2015 - 14:57

Espoirs thérapeutiques

Documentaire de Cécile Denjean (France 2013, 55 min) : vendredi 04 septembre à 22h45

Le documentaire est disponible en VOD/DVD dans la boutique d'ARTE.

Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête". Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions.


En outre, certaines découvertes ouvrent aujourd’hui d’immenses espoirs thérapeutiques. Des maladies neurodégénératives, comme Parkinson, pourraient trouver leur origine dans notre ventre. Elles commenceraient par s’attaquer aux neurones de notre intestin, hypothèse qui, si elle est vérifiée, débouchera peut-être sur un dépistage plus précoce. Plus étonnant encore, notre deuxième cerveau abrite une colonie spectaculaire de cent mille milliards de bactéries dont l’activité influence notre personnalité et nos choix, nous rend timides ou, au contraire, téméraires. Des États-Unis à la Chine en passant par la France, ce documentaire, nourri d'interviews et d'infographies éclairantes, passe en revue les recherches les plus récentes menées sur notre deuxième et intrigant cerveau.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par Bulle le Sam 5 Sep 2015 - 20:27

Mais encore une fois il y a une différence notoire entre dire (à juste titre d'ailleurs) que l'on peut diagnostiquer de manière plus précoce la maladie de Parkinson en faisant des prélèvements biologiques intestinaux et prétendre que la "maladie de Parkinson trouve son origine dans notre ventre" !
On peut aussi faire un diagnostic à partir de prélèvements cutanés d'ailleurs et il ne viendrait à personne d'avoir l'idée de dire que la maladie trouve son origine dans la peau !
Déjà il n'y a pas une mais des maladies de Parkinson. Les causes ne sont pas encore connues mais il y a vraisemblablement des prédispositions génétiques auxquelles s'additionnent des facteurs environnementaux.
Il y a donc pertes de neurones liée à une protéine qui se trouve essentiellement dans le cerveau : l'alpha-synucléine. (voir la publication de Nature sur le sujet ICI)
Les processus biologiques suspectés d'entraîner la perte neuronale sont variés : dysfonctionnement mitochondrial, apoptose, accumulation de protéines toxiques pour les neurones, stress oxydatif (le mécanisme de réparation de l'ADN est dégradé quand les neurones subissent un stress ; l'hyperactivation inappropriée de la protéine Cdk5 (kinase cycline-dépendante 5 (en)) normalement présente dans les neurones, supprime l'enzyme APE1 (voir Endonucléase) nécessaire à la réparation de l'ADN, ce qui peut conduire à la destruction de neurones. Il a récemment été montré que la voie Cdk5-APE1 était perturbée chez des patients victimes de la maladie de Parkinson ou d'Alzheimer.
Et je passe sur la "conversation secrète" et le deuxième cerveau qui "joue" avec les émotions ! Ce sont des expressions suffisamment ambiguës pour être racoleuses et rien d'autre. qvt

Au passage ce sont essentiellement les neurones dopaminergiques qui ont morflé lorsque les  troubles moteurs apparaissent ; la dopamine est produite dans la matière noire et l'aire tegmentale ventrale et ce n'est pas parce que c'est de la matière que c'est dans les intestins : la matière noire et l'aire tegmentale ventrale  ne se trouvent pas, sauf erreur de ma part, dans le ventre mais dans le cerveau ... Lorsque les neurones producteurs de sérotonine morflent les troubles sont l'apathie, la dépression etc... Et c'est là qu'intervient l'intérêt de la biopsie intestinale dans le diagnostic précoce.

Ben voui faut que Mame Cécile Denjean (qui n'a absolument rien d'une scientifique) vende ses documentaires alors si le discours ambigu peut susciter des curiosité, allons-y... (au passage es-tu certaine que la vidéo que tu as postée est libre de droits, parce que si c'est l'émission d'arte qui a été copiée cela risque de poser un problème... )
Le système, on le connait : c'est tout le problème de la vulgarisation scientifique...

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par _nawel le Sam 5 Sep 2015 - 21:10

Bulle, pour épiloguer, je te dirais que j'ai trouvé un grand intérêt à regarder cette émission, un chirurgien, et il apparaît dans la vidéo a expliqué ce que j'ai précédemment dit. Je suis néophyte en ce domaine et je ne pourrais m'aventurer plus là dedans.

La vidéo d'Arte, libre de droit, je ne sais pas, si tu préfères la supprimer, fais le.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par Bulle le Dim 6 Sep 2015 - 8:25

Non ce n'est pas que je préfère la supprimer, c'est qu'elle risque d'être désactivée... sourire

Après que cette vidéo soit passionnante : je n'ai aucun doute là-dessus. Et le chirurgien, Emmanuel Coron ne dit rien d'autre que ce qui est expliqué dans mon précédent message.

Ce qui est plus gênant c'est l'interprétation qui est faite et ce qui est retenu et mis en avant par le commentateur* au détriment d'autres informations ; je voulais simplement faire remarquer que souligner que le cerveau entérique serait le premier cerveau, le cerveau original dans l'évolution de l'espèce... est bien moins vendeur. Où va se nicher l'"esprit", voire l'âme dis moi ! rire

Après que la chimie des intestins soit influencée par les émotions et vice et versa ne fait que ramener l'humain à ce qu'il est : de la matière et des réactions chimiques.

* Mais ce n'est pas fait d'une manière innocente, c'est au contraire très intéressé puisque l'on assiste ensuite à un glissement de la science vers l'hypothétique médecine énergétique ; alors que l'acupuncture pratiquée sur le ventre n'a pas grand chose à voir avec les méridiens mais correspond à l'acupuncture qui a été testée aux Etats Unis et en Occident qui a à voir avec l'effet de l'insertion d'aiguilles dans les muscles ou dans les tissus... ou dans le nombril.


Dernière édition par Bulle le Dim 6 Sep 2015 - 8:44, édité 1 fois

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par Jipé le Dim 6 Sep 2015 - 8:34

nawel a écrit: Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête".
Lorsqu'on sait que dans un cerveau humain il y a autour de 100 milliards de neurones, 200 millions dans le ventre comptent pour peanuts... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26385
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par Ling le Dim 6 Sep 2015 - 9:59

Mais bien sûr...

De l’université Columbia de New York au CHU de Grenoble en passant par le Collège de France, l’université Mac Master d’Hamilton au Canada, l’Inserm de Nantes ou l’université technique de Munich, les propos tenus par les intervenants permettent de mieux comprendre l’incroyable complexité de ce qui se passe dans nos ventres. On sait désormais qu’une conversation secrète existe entre les deux cerveaux. Elle ouvre d’immenses espoirs thérapeutiques.

En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tous ces scientifiques seraient-ils des ânes?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ventre, notre deuxième cerveau

Message par orthon7 le Lun 7 Sep 2015 - 8:33

Le ventre, notre deuxième cerveau.

j'ai un surper gros deuxième cerveau. lol!
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4914
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum