En finir avec le patriarcat

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Bulle le Jeu 17 Sep 2015 - 17:35

nawel a écrit:Le sens maternel confère donc à la femme ce qui semble manquer à l'homme, une étroite expérience de la représentation de la vie, par l'enfantement.
Qu'entends-tu exactement par sens maternel ?
Cependant ce que l'homme a et que la femme n'a pas est le sens de la camaraderie, la femme quant à elle étant plus sensible à sa consœur que l'homme en son confrère, le sens de l'amitié, moi qui le suit, femme, est plus sincère entre hommes qu'entre femmes car celles ci ont le désavantage de voir en toutes autres femmes une rivale.
pette de rire Tu plaisantes ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42905
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par _nawel le Jeu 17 Sep 2015 - 18:54

Bulle a écrit:
nawel a écrit:Cependant ce que l'homme a et que la femme n'a pas est le sens de la camaraderie, la femme quant à elle étant plus sensible à sa consœur que l'homme en son confrère, le sens de l'amitié, moi qui le suit, femme, est plus sincère entre hommes qu'entre femmes car celles ci ont le désavantage de voir en toutes autres femmes une rivale.
pette de rire Tu plaisantes ?


Preuve en est lol! non je plaisante

Je trouve que la relation entre hommes est plus sincère, c'est un point de vue Bulle


Dernière édition par nawel le Jeu 17 Sep 2015 - 19:00, édité 4 fois
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par _nawel le Jeu 17 Sep 2015 - 18:57

Bulle a écrit:
nawel a écrit:Le sens maternel confère donc à la femme ce qui semble manquer à l'homme, une étroite expérience de la représentation de la vie, par l'enfantement.
Qu'entends-tu exactement par sens maternel ?

Le sens maternel, je l'entends comme moteur qui caractérise la femme qui a la perception de la naissance qu'aucun homme n'aura. Il lui confère ce que l'homme n'a pas, à savoir, plus de nuance concernant beaucoup de choses telles que temporiser par exemple.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par _nawel le Jeu 17 Sep 2015 - 18:58

M'enfin a écrit:Hihi, j'ai hâte de voir la réponse de Ling! Met ton casque Nawel, ça va brasser!

pale

J'assume toutefois affraid
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par M'enfin le Jeu 17 Sep 2015 - 19:14

Met ton casque, un accident est vite arrivé! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par stana le Ven 18 Sep 2015 - 1:29

Certaines personnes pensent-et à l'origine, ce devait bien être la raison principale-qu'au début de l'Humanité, le patriarcat était avant tout une question de survie: il valait mieux que les femmes restent à la maison ou plutôt à la caverne lol pour prendre soin de leurs enfants, lesquels auraient pus être dévorés par les loups, ours etc si elles les avaient laissé seuls. On peux objecter qu'elles auraient pu les prendre sur leur dos, mais ils les auraient gênées et puis, il devait déjà y avoir beaucoup de mortalité infantile, alors!...Si le matriarcat avait existé alors, on ne peux même pas dire que les hommes auraient pus rester au foyer et s'occuper des enfants, puisque les mères devaient les allaiter, il n'y avait pas d'autre moyen 🇸🇷surtout si les chasseresses avaient dû partir en expèdition de plusieurs jours ou semaines...
Par ailleurs, les hommes étant physiquement plus forts que les femmes en règle générale, il ètait plus logique qu'ils chassent, fassent les travaux les plus rudes en général, et que les femmes se consacrent aux travaux plus doux.
C'est probablement là que vient cet instinct naturel de la femme de rechercher un homme ayant une certaine force-avec le temps et les conditions de vie moins rigoureuses, c'est en partie une force morale qu'elles ont plutôt recherché-et qui sois capable de les protèger, elles et leurs enfants potentiels.

D'autres personnes, sans être sexistes (le sexiste étant une stupidité) pensent qu'en plus de cette raison pratique première, il y a aussi un instinct inné chez la femme qui, plus émotive en général que l'homme, èprouve un besoin de protection dans les moments plus ou moins difficiles. Je pense qu'il y a du vrai: personnellement, à chaque fois que j'ai été amoureuse, je me suis naturellement tournée vers un homme ayant une force tranquille et qui, tout en me traîtant d'égal à égale, me protègeait physiquement et/ou moralement si besoin était, et, si besoin était aussi, excercant une douce autorité sur moi. Et je n'ai jamais èprouver cette autorité de la part d'une femme, c'est très différent. Il peut s'agir d'ailleurs d'un amour ou d'un ami, mais seul un homme peut avoir cette autorité bienveillante et inflexible sur moi en telle ou telle circonstance exceptionnelle. Il s'agit alors d'un appuis sourire
Ce n'est pas systématique, mais je pense que beaucoup de femmes, y compris certaines qui s'en défendent, recherchent inconsciemment cette protection, et que c'est la raison pour laquelle on a cet instinct on ne peux plus naturel aussi de se blottir dans les bras d'un homme que nous aimons. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que l'homme a le réflexe de serrer sa compagne par l'èpaule en un geste protecteur, et que celle-ci a celui de poser sa tête sur son èpaule, en un geste d'abandon et de confiance. Ces instincts nous viennent de la nuit des temps .

Je pense que, le monde ayant largement évolué, une femme peut très bien canaliser son émotivité naturelle, laquelle, bien dirigée, peux devenir un atout supplémentaire-dans l'exercice du pouvoir je veux dire, de n'importe quel pouvoir. Les réflexes qu'elle a ou non dans le cadre de sa vie privée ne change rien à cette belle capacité sourire

Il paraît que 95% des français seraient favorables à l'election d'une femme à la présidence de la république. Je n'aurais pas cru...ça se fera probablement un jour.

Il ne faudrait pourtant pas tomber dans l'excès inverse: le sexisme envers les hommes ne serait pas plus intelligent. Ce qu'il faudrait, par exemple lors d'élections, c'est ne pas voter pour une femme parce-que c'est une femme (c'est ça l'excès inverse)-c'est comme la discrimination positive, je ne suis pas pour. C'est selon ses qualités, ses capacités qu'il faut choisir ou non une personne, non parce-que c'est un homme ou une femme.

avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Ling le Ven 18 Sep 2015 - 7:19

nawel a écrit:On a eu l'exemple d'un peuple de femmes, Les Amazones, type de société matriarcale, qui, pour imposer leur dominance, selon la légende, rendaient aveugles, infirmes les hommes pour les rendre asservis, lesquels servaient de procréateurs uniquement. Les Grecs en avaient horreur, on s'en doute, et elles ne gardaient donc que les hommes mutilés pour que d'une part, d'après elles, leur capacité sexuelle augmentait, d'autre part l'infirmité rendait ces hommes moins violents et moins avides de pouvoir.

Vraiment? Historiquement les Amazones sont un mythe. Si vous l'analysez, vous y retrouvez la gynecophobie propre à toutes les sociétés patriarcales. La femme ne peut être que castratrice, mutilatrice...Et il est sûr que les Grecs, peuple machiste en avait horreur...

nawel a écrit:Cependant ce que l'homme a et que la femme n'a pas est le sens de la camaraderie, la femme quant à elle étant plus sensible à sa consœur que l'homme en son confrère, le sens de l'amitié, moi qui le suit, femme, est plus sincère entre hommes qu'entre femmes car celles ci ont le désavantage de voir en toutes autres femmes une rivale.

Ce n'est pas ce que je vis, je ne vois pas les autres femmes comme des rivales. Mais il est vrai que je suis sortie du jeu patriarcal du couple homme/femme et que je n'ai pas besoin de rechercher un "mâle" et surtout de la garder. Ce genre de pensée vous en droite ligne du conditionnement patriarcal.

Alors partant de ce principe, je pense que la société doit rester entre les mains de l'homme et il appartient à la femme de tempérer afin que l'homme puisse trouver chez elle les ingrédients d'une certaine douceur qui lui manquerait.

Si vous pensez que la culture du viol, le sexisme, l'esprit de compétition, la violence, la soumission des femmes est une bonne chose libre à vous, je ne vais pas vous forcer à changer. Vous êtes un bon agent de cette société qui exploite. Vous illustrez à merveille ce que je disais plus haut. Certaines femmes sont les meilleurs agents du patriarcat. Vous aimez en reproduire les schémas. Le goût de ce qui va et vient entre vos cuisses?

Et quand je vous lis, je comprends toujours mieux les séparatistes....

C
Stana a écrit:ertaines personnes pensent-et à l'origine, ce devait bien être la raison principale-qu'au début de l'Humanité, le patriarcat était avant tout une question de survie: il valait mieux que les femmes restent à la maison ou plutôt à la caverne lol pour prendre soin de leurs enfants, lesquels auraient pus être dévorés par les loups, ours etc si elles les avaient laissé seuls.

Et comment font les lionnes?

Stana a écrit:Il ne faudrait pourtant pas tomber dans l'excès inverse: le sexisme envers les hommes ne serait pas plus intelligent. Ce qu'il faudrait, par exemple lors d'élections, c'est ne pas voter pour une femme parce-que c'est une femme (c'est ça l'excès inverse)-c'est comme la discrimination positive, je ne suis pas pour. C'est selon ses qualités, ses capacités qu'il faut choisir ou non une personne, non parce-que c'est un homme ou une femme.

Sauf que pour être élu, on ne demande pas un homme d'être compétent....il suffit de regarder le monde politique.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Bulle le Ven 18 Sep 2015 - 9:52

nawel a écrit:Le sens maternel, je l'entends comme moteur qui caractérise la femme qui a la perception de la naissance qu'aucun homme n'aura. Il lui confère ce que l'homme n'a pas, à savoir, plus de nuance concernant beaucoup de choses telles que temporiser par exemple.
Une femme sans enfants pour une raison ou pour une autre serait différente ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42905
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par _nawel le Ven 18 Sep 2015 - 11:33

Ling a écrit:
nawel a écrit:On a eu l'exemple d'un peuple de femmes, Les Amazones, type de société matriarcale, qui, pour imposer leur dominance, selon la légende, rendaient aveugles, infirmes les hommes pour les rendre asservis, lesquels servaient de procréateurs uniquement. Les Grecs en avaient horreur, on s'en doute, et elles ne gardaient donc que les hommes mutilés pour que d'une part, d'après elles, leur capacité sexuelle augmentait, d'autre part l'infirmité rendait ces hommes moins violents et moins avides de pouvoir.

Vraiment? Historiquement les Amazones sont un mythe. Si vous l'analysez, vous y retrouvez la gynecophobie propre à toutes les sociétés patriarcales. La femme ne peut être que castratrice, mutilatrice...Et il est sûr que les Grecs, peuple machiste en avait horreur... .

Oui c'est la raison pour laquelle j'ai parlé de légende

nawel a écrit:Cependant ce que l'homme a et que la femme n'a pas est le sens de la camaraderie, la femme quant à elle étant plus sensible à sa consœur que l'homme en son confrère, le sens de l'amitié, moi qui le suit, femme, est plus sincère entre hommes qu'entre femmes car celles ci ont le désavantage de voir en toutes autres femmes une rivale.

Ce n'est pas ce que je vis, je ne vois pas les autres femmes comme des rivales. Mais il est vrai que je suis sortie du jeu patriarcal du couple homme/femme et que je n'ai pas besoin de rechercher un "mâle" et surtout de la garder. Ce genre de pensée vous en droite ligne du conditionnement patriarcal..[/quote]

Oui le jeu patriarcal du couple homme/femme, nous sommes d'accord.


Alors partant de ce principe, je pense que la société doit rester entre les mains de l'homme et il appartient à la femme de tempérer afin que l'homme puisse trouver chez elle les ingrédients d'une certaine douceur qui lui manquerait.

Si vous pensez que la culture du viol, le sexisme, l'esprit de compétition, la violence, la soumission des femmes est une bonne chose libre à vous, je ne vais pas vous forcer à changer. Vous êtes un bon agent de cette société qui exploite. Vous illustrez à merveille ce que je disais plus haut. Certaines femmes sont les meilleurs agents du patriarcat. Vous aimez en reproduire les schémas. Le goût de ce qui va et vient entre vos cuisses?

Et quand je vous lis, je comprends toujours mieux les séparatistes.....[/quote]

Le viol, le sexisme, la violence, la soumission n'est pas l'image de l'homme telle que nous devons la percevoir. L'homme n'a pas cette connotation car tous les hommes ne sont pas des machistes, des violents, des conquérants de la femme, l'homme est aussi respectueux de la femme, tendre et égal à la femme. Il est aussi homme de pouvoir, il aura à ce titre peut être je n'en doute pas cet aspect négatif qui caractérise les hommes de ce type, toutes les caractéristiques détestables de celui qui exploite. Je serais Ling plutôt nuancée dans tout ce que je dirais, je dirais que je m'insurge contre l'homme qui pense que la femme n'est pas apte à accomplir quelque tâche que ce soit, mais je conviens qu'il a sa place.

avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Ling le Ven 18 Sep 2015 - 11:58

La notion de patriarchie ne se réfère pas aux hommes individuellement mais à une structure de pensée , de société qui favorise par exemple:

La culture du viol en minimisant le rôle du violeur, par exemple, elle portait une jupe courte, elle l'a bien cherché.




Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par M'enfin le Ven 18 Sep 2015 - 14:43

-J'ai tué ma femme monsieur le juge. Elle était vivante, elle l'a bien cherché.
-Je déclare l'accusé coupable, mais avec circonstances atténuantes. Deux ans avec sursis!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par _nawel le Ven 18 Sep 2015 - 16:56

nawel a écrit:
Ling a écrit:

Alors partant de ce principe, je pense que la société doit rester entre les mains de l'homme et il appartient à la femme de tempérer afin que l'homme puisse trouver chez elle les ingrédients d'une certaine douceur qui lui manquerait.

Si vous pensez que la culture du viol, le sexisme, l'esprit de compétition, la violence, la soumission des femmes est une bonne chose libre à vous, je ne vais pas vous forcer à changer. Vous êtes un bon agent de cette société qui exploite. Vous illustrez à merveille ce que je disais plus haut. Certaines femmes sont les meilleurs agents du patriarcat. Vous aimez en reproduire les schémas. Le goût de ce qui va et vient entre vos cuisses?



Et quand je vous lis, je comprends toujours mieux les séparatistes.....

Le viol, le sexisme, la violence, la soumission n'est pas l'image de l'homme telle que nous devons la percevoir. L'homme n'a pas cette connotation car tous les hommes ne sont pas des machistes, des violents, des conquérants de la femme, l'homme est aussi respectueux que la femme, tendre et égal à la femme. Il est aussi homme de pouvoir, il aura à ce titre peut être je n'en doute pas cet aspect négatif qui caractérise les hommes de ce type, toutes les caractéristiques détestables de celui qui exploite. Je serais Ling plutôt nuancée dans tout ce que je dirais, je dirais que je m'insurge contre l'homme qui pense que la femme n'est pas apte à accomplir quelque tâche que ce soit, mais je conviens qu'il a sa place car comme le dit Stana. Quant aux rapports dont vous parlez , ce n'est pas parce que je vois chez l'homme ce côté "masculin" que je me soumets à être un objet.

PS : désolée pour la redondance, j'ai écris et j'ai été interrompue.


Dernière édition par nawel le Ven 18 Sep 2015 - 17:07, édité 1 fois
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par _nawel le Ven 18 Sep 2015 - 17:05

Bulle a écrit:
nawel a écrit:Le sens maternel, je l'entends comme moteur qui caractérise la femme qui a la perception de la naissance qu'aucun homme n'aura. Il lui confère ce que l'homme n'a pas, à savoir, plus de nuance concernant beaucoup de choses telles que temporiser par exemple.
Une femme sans enfants pour une raison ou pour une autre serait différente ?

Non Bulle
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Ling le Sam 19 Sep 2015 - 13:33

Ling a écrit:La notion de patriarchie ne se réfère pas aux hommes individuellement mais à une structure de pensée , de société qui favorise par exemple:

La culture du viol en minimisant le rôle du violeur, par exemple, elle portait une jupe courte, elle l'a bien cherché.




@nawel qui semble avoir manqué ma réponse...Continuer de reproduire les schémas, et il y aura toujours autant de femmes qui seront battues, tuées par leur compagnon, tués par leur frères, leur pères, il y aura toujours autant de viols.

Vous pensez que cela ne concerne pas la France?

En France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint
Près de 216 000 femmes, âgées de 18 à 75 ans, sont soumises à la violence physique et/ou sexuelle de leur ancien et actuel conjoint, qu'il soit mari, concubin, pacsé, petit-ami… La majorité reste muette, pour protéger leurs enfants, leur réputation ou leur vie, par crainte des représailles. Souvent, ces hommes violents possèdent également une emprise psychologique très forte qui plonge leur victime, isolée, dans un climat de peur permanent. Seules 16% d'entre elles déposent plainte, selon les chiffres du gouvernement.

Source

La Rape Culture à la française:

Chaque heure, près de 9 personnes sont violées, soit 206 viols par jour. Le nombre de viols seraient de 75.000 par an en France, dont seulement 12.768 déclarés. Les tentatives de viols seraient 198.000.

et


1 femme sur 10 a été violée ou le sera au cours de sa vie.


Dans 80% des cas, l'agresseur est connu de la victime, et un tiers des viols a lieu au sein du couple
74 % des viols sont commis par une personne connue de la victime
25 % des viols sont commis par un membre de la famille
57 % des viols sont commis sur des personnes mineures (filles et garçons)
51% des viols sont des viols aggravés
67 % des viols ont lieu au domicile (de la victime ou de l'agresseur)
45 % des viols sont commis la journée et non la nuit.

Source

Alors soyez soumise au patriarcat si cela vous chante....

Fuck

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par stana le Sam 19 Sep 2015 - 19:51

Je pense qu'il n'est pas impossible que le mythe des amazones, comme la plupart des mythes, ait un fondement historique; pas de fumée sans feu sourire q'il a existé des communauté de femmes chasseresses et peut-être guerrières, la vérité a dû être dramatisée, déformée, et a fini par s'adapter aux peurs et aux fantasmes des uns et des autres lol

 J'ai regardé un jour un documentaire où l'on voyait, dans une certaine partie du monde-je ne me rappel plus où, juste que c'ètait un pays chaud-toute une communauté où règne un matriarcat pacifique. Les femmes travaillent à l'extèrieur, avec l'aide subalterne des hommes, et dirigent la population. C'est un peuple chrétien, mais ce sont les femmes qui officient, et les hommes n'ont pas le droit de pratiquer un vrai sacrement, ou même de s'en approcher de trop près-comme les femmes autrefois dans nos pays... La femme est chef de famille, et s'occuppe des affaires importantes.
 Cet état de fait satisfait apparemment les deux parties; chacun a sa place, on n'a pas une impression de mépris de la part des uns ni d'humiliation de la part des autres, comme c'est trop souvent le cas dans le cadre du patriarcat poussé à un point extrême sourire les femmes arrivent apparemment à exèrecer une domination plus douce que beaucoup de leurs homologues masculins^^d'ailleurs les hommes disent eux-même que ce mode de fonctionnement leur convient et qu'ils seraient perdus si les femmes ne tenaient plus leur rôle dévolu-parce-qu'ils ont toujours vécu comme ça.

 Un autre documentaire montrait une communauté de femmes vivant en Afrique, d'un mode de vie considèré sous nos climats comme primitif, mais pas plus que les habitants d'autres villages où hommes et femmes vivent selon les lois du patriarcat. Elles avaient fuis des maltraitances masculines et avaient choisis de se construire un village pour elles seules. Elles vivent paraît-il très bien entre elles, d'un mode de vie tout-à-fait normal, elles chassent ensemble et partagent les tâches quotidiennes. Les femmes qui les rejoignent au fil du temps (femmes battues etc) peuvent amené leurs enfants, y compris leurs fils avec elles, pourvu qu'ils aient moins de 16 ou 18 ans, je ne sais plus.
 Lorsque les garçons sont considèrés comme adultes, ils doivent quitter le village, et revenir voir leurs mères de temps en temps. Et cette éducation féminine ne les empêche paraît-il nullement d'être des hommes comme les autres, de "bons guerriers" selon les critères de leur pays, comme quoi les femmes qui les éduquent doivent savoir se défendre sourire

 Ce genre de mini-société est on ne peux plus rare, mais plutôt positive dans l'ensemble, du moins c'est l'impression que ça donne...
 Je ne vois aucune raison pour que de telles communautés n'aient pas existé dans l'Antiquité sourire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par mirage le Dim 20 Sep 2015 - 2:30

En finir avec le patriarcat pourquoi pas mais... comment ?
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4295
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Ling le Dim 20 Sep 2015 - 12:48

En le faisant par la "base", en changeant chacun d'attitude. Cela ne doit pas venir d' "en haut"

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par stana le Dim 20 Sep 2015 - 14:37

La vraie question est peut-être: comment se fait-il qu'il y ai si peu d'exemple de personnes ayant vraiment ESSAYE, à part dans ces petites autarcies extrêmement rares?...
Dans le Préhistoire, ça pouvait s'expliquer par la loi du plus fort: l'homme ayant non seulement plus de force physique que les femmes, mais aussi l'instinct naturel du mammifère mâle de protéger sa compagne, et usant de sa force + de cet instinct pour chasser pour les siens, tandis que la femme s'occuppait de leur progéniture. Si de rares femmes s'étaient révoltées, elles auraient vite été remise "à leur place" d'un coup de massue lol

Mais ça ne tient plus maintenant: dès lors que la femme a connu, en même temps que son compagnon, une nouvelle conscience, une nouvelle compréhension, un nouveau niveau de vie, elle n'a pas pu ne pas réfléchir! Le fait que ces habitudes patriarcales soient profondément ancrés par des temps immémoriaux de pratique et de mentalité n'explique pas tout, si? Elles auraient pu, en secret, s'initier au maniement des armes, à leur fabrication, à la chasse, aux combats en cas de guerre...elles auraient pu, à un moment ou à un autre, se soulever contre les hommes-au moment où ils s'y attendaient le moins lol
Et maintenant plus encore Wink
Un ancien ami à moi disait toujours: "Si vous n'avez pas encore réussis, après tout ce temps, à prendre le dessus, soit vous êtes vraiment connes, soit vous vous y retrouvez, quelque part..."Ma foi, je me demande dubitatif

Je m'explique: lorsque les maltraitances des hommes sont vraiment extrêmes, les femmes finissent par bouger, mais ce qu'elles revendiquent c'est plus de droits dans tel ou tel domaine, elles ne remettent pas vraiment en cause le système patriarcale.
Or, quant un système est inique par définition, il finit par être aboli-et il ne s'agit pas alors de remplacer par exemple un roi par un autre; tans que le peuple est satisfait de la royauté, il peux rêver de remplacer un souverain par un autre, mais il ne remet pas le système en cause.
La Révolution Française a eu lieu quant le peuple a commencé à remettre en cause non seulement le monarque mais la monarchie elle-même.

Quant un dictateur ayant beaucoup nui à son peuple fini par disparaître d'une manière ou d'une autre, il est rarement remplacé par un autre dictateur, pas si le peuple a le choix sourire

Il semblerait que beaucoup de femmes se retrouvent encore dans une société un minimum patriarcale-pour le moins-de part cet instinct primaire qui les poussent à rechercher la protection de leur compagnon.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Millenium le Dim 20 Sep 2015 - 15:19

Je pense que nous devons prendre conscience que le capitalisme représentatif qui imprime l'instinct de survie et la servitude chez les femmes et les hommes ( compétition, guerre, domination, corruption,...) est de l'ordre d'une croyance destructrice avec ses prêtres et ses lois "divines" du marchandage.

Cette croyance est largement partagée par les hommes comme par les femmes, les mouvements féministes en grande partie ne réclament ni plus ni moins que l'égalité dans la guerre à la domination mais il n'y a pas d'égalités salvatrices dans un environnement de dicta, de domination marchande et de démocratie usurpée....
Dans cette perspective l'égalité n'est pas la liberté.

Nous voyons aujourd'hui que l'instinct de survie dans la compétition est mensonge qui détruit notre civilisation et l'environnement dans une fuite en avant , nous pouvons organiser une société de la coopération par des processus démocratiques qui émanciperons petit à petit les citoyens de la licorne rose.

Je remarque que dans les lieux autogérés démocratiquement ca marche bien, les étiquettes volent en éclats, la coopération remplace la compétition.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par stana le Dim 20 Sep 2015 - 16:58

Oui dans l'idéal, c'est ce qi devrait se passer Wink il faudrait que chacun y mette du sien, mais bon.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Ling le Dim 20 Sep 2015 - 17:28

stana a écrit: La vraie question est peut-être: comment se fait-il qu'il y ai si peu d'exemple de personnes ayant vraiment ESSAYE, à part dans ces petites autarcies extrêmement rares?...
 Dans le Préhistoire, ça pouvait s'expliquer par la loi du plus fort: l'homme ayant non seulement plus de force physique que les femmes, mais aussi l'instinct naturel du mammifère mâle de protéger sa compagne, et usant de sa force + de cet instinct pour chasser pour les siens, tandis que la femme s'occuppait de leur progéniture. Si de rares femmes s'étaient révoltées, elles auraient vite été remise "à leur place" d'un coup de massue lol

   

Sans doute parce qu'il faut d'abord prendre conscience qu'on vit dans ce genre de société, mesurer son impact pour pouvoir "réagir".

millenium a écrit:Je pense que nous devons prendre conscience que le capitalisme représentatif qui imprime l'instinct de survie et la servitude chez les femmes et les hommes ( compétition, guerre, domination, corruption,...) est de l'ordre d'une croyance destructrice avec ses prêtres et ses lois "divines" du marchandage.

Vous trouvez exactement les mêmes comportements dans des sociétés non capitalistes, qui se disent "socialistes". Les schémas sont les mêmes: l'exploitation et la course au pouvoir.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par M'enfin le Dim 20 Sep 2015 - 17:36

L'inertie des phénomènes permet de sentir qu'un changement se produit, mais pas de prévoir où il mène. Présentement, on sent que la suprématie des mâles a fait son temps, mais on ne peut pas savoir par quoi ni comment elle sera remplacée. D'après moi, c'est le hasard qui choisira la nouvelle voie, et c'est pour ça qu'on ne peut pas la prédire. Chercher la voie est une chose, la trouver en est une autre.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Ling le Dim 20 Sep 2015 - 17:43

Il n'y a qu'un indice si nous remplaçons une idéologie (patriarcat) par une autre (matriarcat), nous ne ferons que reproduire les schémas. Nous devons sortir des idéologies. Contruire de manière novatrice, des structures non pyramidales, horizontales. Mais ce genre de structures marchent à petite échelle pas à grande échelle. Il faut inventer, créer du neuf.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par M'enfin le Dim 20 Sep 2015 - 19:07

L'évolution sociale fonctionne comme l'évolution biologique: le milieu évolue, et les mutations permettent aux groupes qui le constituent d'évoluer au lieu de se disparaître. La seule différence, c'est que nos mutations intellectuelles, nos nouvelles idées, surviennent plus souvent que les mutation biologiques, mais elles surviennent quand même elles aussi au hasard, ce qui fait qu'elles ne sont pas orientables, donc pas prévisibles.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En finir avec le patriarcat

Message par Millenium le Lun 21 Sep 2015 - 10:22

millenium a écrit:Je pense que nous devons prendre conscience que le capitalisme représentatif qui imprime l'instinct de survie et la servitude chez les femmes et les hommes ( compétition, guerre, domination, corruption,...) est de l'ordre d'une croyance destructrice avec ses prêtres et ses lois "divines" du marchandage.

ling a écrit:Vous trouvez exactement les mêmes comportements dans des sociétés non capitalistes,  qui se disent "socialistes". Les schémas sont les mêmes: l'exploitation et la course au pouvoir.

Le socialisme est à mon sens un générique du capital, une "résistance" sans fin à quelque chose d'illégitime au même titre que le syndicalisme.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum