COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mar 27 Oct 2015 - 22:41

Il ne vous aura pas échappé que la France s’apprête à accueillir la 21eme conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.
Récemment, des appels à la condamnation vis à vis des climato-sceptiques se font plus pressants, en tout cas, ils s'en trouvent davantage médiatisés.

Par exemple, le mois dernier, le monsieur météo de France 2, Philippe Verdier a publié un livre à tendance sceptique qui remettrait en cause non pas le réchauffement en tant que tel, mais plutôt son ampleur, voire ses causes, tout en critiquant la sphère politico médiatique mais aussi la source scientifique, et en particulier le GIEC (groupe inter gouvernemental sur l'évolution du climat)
Et bien, nous ne le verrez plus à priori sur cette chaîne, puisqu'il est en cours de licenciement. Alors Verdier, concerné, stupide ou opportuniste?

Sommes nous dans une société où la liberté d'expression est en train de faire marche arrière, ou faut il éviter que la liberté d'expression ne soit victime d'elle même, donc aux conséquences négatives,  avec la mise en place d'un contrôle voulu de toutes les théories du complot conduisant à réfuter des sujets comme ce quasi consensus scientifique, sous couvert que le "peuple" est ignorant?
Le scepticisme, cette nécessité, serait elle devenue un gros mot en science du climat, terme saccagé par le lobbying des climato-sceptiques à l’américaine (ultra libéralisme, intérêt pétrolier etc loin de la science)?

Voilà des questions de fond qui selon la manière dont elles seront tranchées, détermineront les sommes que chacun de nous devra verser pour le climat peu importe son devenir exact finalement; pour l'exercice 21 en cours, on aurait dépassé les 100 milliards promis par les gouvernements.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 574
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par M'enfin le Mer 28 Oct 2015 - 14:52

Arrêtons de fabriquer des bombes et mettons cet argent sur l'écologie, ça devrait suffire pour un bout de temps!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Age : 70
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par coyotte le Lun 2 Nov 2015 - 11:56

salut,

je ne pense pas que se soit une bonne chose de condamner un propos. Je préfère un débat, publique et accessible.
En d'autres terme: Information plutôt qu'interdiction.

La liberté d'expression fait légèrement machine arrière, mais ce qui me choque plus encore, c'est que les gens s'en foutent ! On crie au censeur quand Monsieur Bolloré arrête les guignols, interdit la diffusion d'un reportage etc... Finalement, c'est un feu de paille.
On retourne s'asseoir devant son petit journal et la vie continue.

J'ai eu beaucoup de mal à comprendre le point de vue de Noam Chomsky quand il a défendu la liberté d'expression d'un négationniste. Mais j'ai beaucoup aimé sa phrase ( en gros..) : "On ne doit pas l'interdire de dire que les chambres à gaz n'ont pas existé, par contre nous devons ignorer son propos, et en aucun cas débattre avec lui"

Pour en revenir au climat, le Hic dans cette histoire ( comme dans beaucoup d'autres) c'est le pognon. La croissance est "liée" à la consommation d'hydrocarbure, à la production qui en découle etc.. les lobbyistes travaillent dur, ils sont riches et doués !
avatar
coyotte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 237
Localisation : sud west
Identité métaphysique : athée
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 29/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par dedale le Mar 3 Nov 2015 - 14:40

bbes a écrit:Par exemple, le mois dernier, le monsieur météo de France 2, Philippe Verdier a publié un livre à tendance sceptique qui remettrait en cause non pas le réchauffement en tant que tel, mais plutôt son ampleur, voire ses causes, tout en critiquant la sphère politico médiatique mais aussi la source scientifique, et en particulier le GIEC (groupe inter gouvernemental sur l'évolution du climat)
Et bien, nous ne le verrez plus à priori sur cette chaîne, puisqu'il est en cours de licenciement. Alors Verdier, concerné, stupide ou opportuniste?

Personnellement je ne sais pas s'il fallait le virer ou pas. Je ne pense pas.
Mais quoi qu'il en soit, si on lit les réactions de ses propres confrères, par exemple celles de Louis Bodin, qui est l'ingénieur météo prévisionniste de RTL, de S&A, etc, son livre présente :
1 - des arguments fallacieux, des mensonges, une enquête bâclée.
2 - Remet en cause la probité du GIEC.

Pour exemple :
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20151102.OBS8670/philippe-verdier-m-meteo-de-france-2-et-climatosceptique-a-ete-licencie.html
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/12/climat-les-mises-en-cause-erronees-de-philippe-verdier_4787865_4355770.html

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3887
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par M'enfin le Mar 3 Nov 2015 - 14:54

Les climatosceptiques ont raison sur un point: il se peut que les prédictions soient erronées. Moi je préfère la prudence, d'autant plus que je suis plutôt croisso-sceptique, mais eux préfèrent le risque, en croyant que nous aurons toujours le temps de trouver des solutions. Peut-être, mais à quel prix? La résistance au changement est innée, mais sa justification n'est que prétexte pour pouvoir conserver ce qu'on possède.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Age : 70
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Sam 7 Nov 2015 - 22:26

dedale a écrit:
bbes a écrit:Par exemple, le mois dernier, le monsieur météo de France 2, Philippe Verdier a publié un livre à tendance sceptique qui remettrait en cause non pas le réchauffement en tant que tel, mais plutôt son ampleur, voire ses causes, tout en critiquant la sphère politico médiatique mais aussi la source scientifique, et en particulier le GIEC (groupe inter gouvernemental sur l'évolution du climat)
Et bien, nous ne le verrez plus à priori sur cette chaîne, puisqu'il est en cours de licenciement. Alors Verdier, concerné, stupide ou opportuniste?

Personnellement je ne sais pas s'il fallait le virer ou pas. Je ne pense pas.
Mais quoi qu'il en soit, si on lit les réactions de ses propres confrères, par exemple celles de Louis Bodin, qui est l'ingénieur météo prévisionniste de RTL, de S&A,  etc, son livre présente :
1 - des arguments fallacieux, des mensonges, une enquête bâclée.
2 - Remet en cause la probité du GIEC.

Pour exemple :
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20151102.OBS8670/philippe-verdier-m-meteo-de-france-2-et-climatosceptique-a-ete-licencie.html
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/12/climat-les-mises-en-cause-erronees-de-philippe-verdier_4787865_4355770.html

Justement, la diffusions de fausses nouvelles est considérée comme une injure, et se classe donc comme un abus de la liberté d'expression, donc si vous pensez qu'il aurait mieux valu ne pas le licencier, cela revient il à dire que vous êtes pour l'abus de la liberté d'expression?
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 574
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Sam 7 Nov 2015 - 22:38

M'enfin a écrit:Les climatosceptiques ont raison sur un point: il se peut que les prédictions soient erronées.

Non il ne se peut pas que les prédictions soient erronées, puisque les marges d'erreurs  pour chaque scénario sont connues. Par contre, effectivement, les IC sont extrêmement larges avant d'atteindre les 100%. A noter que tous ces scénarios sont construits selon une absence de cataclysme majeurs comme les super-volcans ou les astéroïdes.

Il faut aussi ajouter que cette espèce d'obsession symbolique de 2 degrés d'ici 2100, n'est en réalité que d'environ 1.15°C si on part d'aujourd'hui, car on a déjà connu un réchauffement de 0.85°C, ce qui fourni déjà certains éléments de réponses, si l'on tient compte de l'inertie océanique.

Je vous propose la vulgarisation suivante:

avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 574
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par dedale le Dim 8 Nov 2015 - 18:20

bbes a écrit:Justement, la diffusions de fausses nouvelles est considérée comme une injure, et se classe donc comme un abus de la liberté d'expression, donc si vous pensez qu'il aurait mieux valu ne pas le licencier, cela revient il à dire que vous êtes pour l'abus de la liberté d'expression?

Maintenant, Verdier se fait passer pour un martyr, une innocente victime, de la Pensée Unique.
Disons que je suis pour des stratégies plus élaborées, du moins dans un cas de ce genre.

Mais bon, le fait est qu'il a été viré et que je ne contesterais ni ne critiquerais cette décision.
Je dis juste que, dans une stratégie de service public, je commencerais d'abord par le déboulonner et montrerais en quoi il désinforme ses lecteurs ou auditeurs.






avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3887
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bulle le Dim 8 Nov 2015 - 18:56

bbes a écrit:Justement, la diffusions de fausses nouvelles est considérée comme une injure...
Ah ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juin 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 38954
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Lun 9 Nov 2015 - 13:13

Bulle a écrit:
Ah ?
merci
Ah non^^, merci de remplacer "injure" par "abus".
Le texte qui m'a servi de référence, expliquant également l'injure comme étant un abus de la liberté d'expression^^
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 574
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par nawel le Dim 13 Déc 2015 - 20:07

COP 21 le texte (en anglais) ici

je vais dire bof, je suis assez déçue, rien avant 2020 d'ici là que se passera t il ? et les mesures d'après les ONG ne sont pas si radicales.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par nawel le Lun 14 Déc 2015 - 11:11

Le glas des énergies fossiles a été sonné

C'est vrai, Nicolas Hulot a un pied à l'étrier, il ne faut pas qu'il le retire, et il vaut mieux donc qu'il soit toute diplomatie envers l'univers impitoyable des Politiques qui, la dernière fois à Copenhague ont purement et simplement rejeté le projet....

Pauvres imbéciles (pardon ça m'a échappé)

Alors comme Nicolas Hulot le dit, il vaut mieux un accord même si on ne saute pas au plafond, mais s'agissant d'engagements politiques, on va maintenant leur mettre sous le nez le texte et pas à pas nous ferons en sorte qu'il le respecte.

Merci Nicolas.

Patience et intelligence vont de pair.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par troubaadour le Mer 16 Déc 2015 - 15:10

Si le Le Commandeur des Consciencess le dit, alors...
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 52
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par M'enfin le Mer 16 Déc 2015 - 16:27

Hihi, méchante grand-messe! Je savais pas que Hulot était grand-prêtre! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Age : 70
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par dedale le Mer 16 Déc 2015 - 18:16

nawel a écrit:C'est vrai, Nicolas Hulot a un pied à l'étrier, il ne faut pas qu'il le retire, et il vaut mieux donc qu'il soit toute diplomatie envers l'univers impitoyable des Politiques qui, la dernière fois à Copenhague ont purement et simplement rejeté le projet....

Pauvres imbéciles (pardon ça m'a échappé)

Oui mais jusqu'à présent on voulait imposer les mêmes règles à des pays comme la Chine ou les USA comme à des petits pays sortant à peine de la misère qui par exemple, n'ont rien d'autre que le charbon ou le mazout, comme c'est le cas dans des régions d'URSS.
La nouveauté de la COP21, c'est qu'on veut imposer des règles à la mesure des capacités des pays, des régions - et aussi, qu'ils ont promis de débloquer des budgets pour le développement des énergies renouvelables, d'après ce que j'ai entendu.

Faut comprendre que si tu pénalises des peuples de la Mongolie centrale et que tu les prives de charbon admettons, tu retrouves tout le monde congelé.
Mais à côté de ça, c'est pas eux qui polluent dans leurs huttes et leur démographie raréfiée, depuis la steppe sibérienne.
Les pollueurs sont les métropoles, les grandes zones industrielle et exploitations intensives qui émettent un max. de CO2 et autres GES (entre autre) : ce sont particulièrement ces pôles d'émission qu'il faut surveiller, les contraindre à investir, à produire sans tout pourrir : C'est possible, c'est une question d'orientation et de pression politique.

Tu comprends jusqu'à présent on ne voyait pas trop les conséquences. Et s'il y en avait, elles étaient localisées sur Pékin, Tokyo, Mexico... Mais aujourd'hui, les prévisions du GIEC s'avèrent assez proches de la réalité et les climatologues ont été voir assez loin dans le passé pour envisager de sévères problèmes dans le futur. Le phénomène climatique en question se globalise, a atteint très durement le pôle sud, le permafrost, les glaciers, la salinité de l'océan, les grands courants thermorégulateurs atmosphériques et subocéaniques, etc.

Et toutes ces conséquences commencent à coûter un pognon fou, mettant à mal les intérêts des uns et des autres qui n'ont plus d'autre choix que de réagir.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3887
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par nawel le Mer 16 Déc 2015 - 19:58

dedale a écrit:
nawel a écrit:C'est vrai, Nicolas Hulot a un pied à l'étrier, il ne faut pas qu'il le retire, et il vaut mieux donc qu'il soit toute diplomatie envers l'univers impitoyable des Politiques qui, la dernière fois à Copenhague ont purement et simplement rejeté le projet....

Pauvres imbéciles (pardon ça m'a échappé)

Oui mais jusqu'à présent on voulait imposer les mêmes règles à des pays comme la Chine ou les USA comme à des petits pays sortant à peine de la misère qui par exemple, n'ont rien d'autre que le charbon ou le mazout, comme c'est le cas dans des régions d'URSS.
La nouveauté de la COP21, c'est qu'on veut imposer des règles à la mesure des capacités des pays, des régions - et aussi, qu'ils ont promis de débloquer des budgets pour le développement des énergies renouvelables, d'après ce que j'ai entendu.

Faut comprendre que si tu pénalises des peuples de la Mongolie centrale et que tu les prives de charbon admettons, tu retrouves tout le monde congelé.
Mais à côté de ça, c'est pas eux qui polluent dans leurs huttes et leur démographie raréfiée, depuis la steppe sibérienne.
Les pollueurs sont les métropoles, les grandes zones industrielle et exploitations intensives qui émettent un max. de CO2 et autres GES (entre autre) : ce sont particulièrement ces pôles d'émission qu'il faut surveiller, les contraindre à investir, à produire sans tout pourrir : C'est possible, c'est une question d'orientation et  de pression politique.

Tu comprends jusqu'à présent on ne voyait pas trop les conséquences. Et s'il y en avait, elles étaient localisées sur Pékin, Tokyo, Mexico... Mais aujourd'hui, les prévisions du GIEC s'avèrent assez proches de la réalité et les climatologues ont été voir assez loin dans le passé pour envisager de sévères problèmes dans le futur. Le phénomène climatique en question se globalise, a atteint très durement le pôle sud, le permafrost, les glaciers, la salinité de l'océan, les grands courants thermorégulateurs atmosphériques et subocéaniques, etc.

Et toutes ces conséquences commencent à coûter un pognon fou, mettant à mal les intérêts des uns et des autres qui n'ont plus d'autre choix que de réagir.




Bien sûr que tu as raison, nous qui sommes dans le confort et la chaleur n'avons pas à imposer le froid à ceux qui n'ont pas d'autre moyen de se chauffer qu'avec ce procédé là. Mais comment peux t on refuser globalement un projet, comment ne peux t on pas plutôt discuter sérieusement de cela dont tout le monde conviendra qu'il s'agit bien d'un problème sérieux qu'il faut solutionner.

J'ai tout à fait l'impression et le sentiment d'un manque de responsabilité de certains pays lesquels ne sont pas pauvres, la Chine en étant la preuve. J'ai trouvé aberrant en ne l'ayant su que depuis quinze jours pas plus que les chinois se chauffent au charbon !!! alors qu'ils sont maitres en technologie, riches, un peu donneur de leçon etc ....

J'ai vu une émission sur arte aujourd'hui, le Danemark, une ile en particulier où les personnes s'évertuent à consommer de l'énergie "propre" et une Madère où les ingénieurs sont à pied d'œuvre pour trouver sans cesse des solutions light.

C'est possible à ceux qui veulent, encore faut il savoir ce que cherchent les dirigeants de certains pays qui, il faut le dire, la Chine par exemple, a tout d'un pays ne laissant pas trop le choix au peuple qui d'abord est tellement dense, et d'autre part tellement soumis.

Je pense sincèrement qu'il y a réel danger, le réchauffement est flagrant, notez bien dans votre quotidien il y a du changement, les produits pourrissent plus vite qu'auparavant .... il y a dans l'air une sorte de malaise qui plane, des gastroentériques à tout va, une eau du robinet qui sent je ne sais quoi,  une société trop consommatrice de n'importe quoi, trop de plastique, trop de surabondance de nourriture dont finalement nous n'avons pas besoin, mais cela fait marcher l'économie, l'économie de ceux qui ont ce privilège de se remplir les poches, et qui sont là l'espace d'une vie, et après moi le déluge comme je le dis souvent.

Maintenant s'il faut mettre la main dans le porte monnaie pour aider les pays qui n'ont pas les moyens d'arriver à contribuer à ce que la terre ne disparaisse pas, il n'y a pas photo, il faut le faire, et contraindre ceux qui dépensent notre argent pour faire n'importe à restreindre leur train de vie, il faut le faire aussi.

dedale connais tu les conséquences de la pollution sur la couche d'ozone exactement ?
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par dedale le Jeu 17 Déc 2015 - 4:12

nawel a écrit:J'ai tout à fait l'impression et le sentiment d'un manque de responsabilité de certains pays lesquels ne sont pas pauvres, la Chine en étant la preuve. J'ai trouvé aberrant en ne l'ayant su que depuis quinze jours pas plus que les chinois se chauffent au charbon !!! alors qu'ils sont maitres en technologie, riches, un peu donneur de leçon etc ....

Disons qu'il y a la Chine industrialisée et riche, celle à laquelle le monde s'intéresse en raison de sa puissance économique.
Mais il y a aussi la Chine qu'on oublie, celle qui vit encore au moyen-âge, dans laquelle le pouvoir d'achat d'une famille est compris entre 5 et 10 € par mois, qui vit sans eau courante, sans électricité, sans télécommunications, dont les exploitation sont des systèmes féodaux, de servage, où le serf bosse pour des clopinettes depuis qu'il est enfant, sans aucune liberté, sans aucune possibilité de faire des études sinon celles qu'on lui impose. Cette Chine là qui représente la plus grande partie de la population est pour ainsi quasi absente de l'actualité. La Chine vit en grande partie au Moyen-Age, est sous-développée.

dedale connais tu les conséquences de la pollution sur la couche d'ozone exactement ?

En gros, tout ce qui détruit la couche d'ozone permet aux UV de pénétrer l'atmosphère.
Habituellement, lorsque la couche d'ozone nous protège, il y a une faible dose, supportable, de ces rayons, qui traversent l'atmosphère.
Avec la diminution de cette couche qui nous protège, ces rayons à plus forte dose, sont extrêmement nocifs : Ils détériorent le coeur des cellules vivantes, provoquent des cancers, des nécroses,...
Pour les êtres vivants, tous sans exceptions sauf ceux qui sont bien planqués (sous l'eau, sous la terre...), c'est une menace irrémédiable bien pire que le climat.
Et je n'exagérerai pas en disant que la "menace nucléaire" en comparaison, relève d'une inquiétude fantaisiste.
S'il y a une rupture de l'ozone, aucune espèce ne survivra à la surface de notre planète.

Mais fort heureusement, il y a une solution : Fabriquer de l'ozone et en balancer où il en manque, en cas de force majeure. A condition bien sûr que l'état de la couche ne soit pas irrémédiablement dégradé.

Le trou d'ozone est principalement localisé sur l'Antarctique et a atteint des records de grandeurs en 2006. On observe depuis les années 70 une diminution progressive printanière qui, je crois, est de 4%.
L'ozone ne se reconstitue plus assez rapidement.
Au pôle nord, il y a le même phénomène, mais de plus faible envergure : Ce n'est pas un trou mais une diminution de moitié de la couche.

Pourquoi est-ce localisé sur les pôles?
- Parce qu'aux pôles, la couche d'ozone est naturellement plus fine et donc, disparaît plus vite que partout ailleurs sur terre.

Le protocole de Kyoto avait interdit l'utilisation des CFC (chloro-fluoro-carbonés). Mais il semble que tout le monde n'ai pas joué le jeu et a continué d'en émettre.
Il y a pourtant eu une période, après l'interdiction, où la reconstitution de cette couche, semblait en bonne voie.
Seulement voilà, il restait des "stocks" de CFC, ou des unités de production, qui ont été délocalisées vers des pays émergents qui, eux, se tamponnent des protocoles.
Ci fait, on fabrique de beaux frigos bien propres pour les occidentaux et de dangereuses gueilles ozonicides, à moindre prix, pour les locaux.

Là encore, je ne fais que résumer quelques trucs, mais je suis loin d'être grand connaisseur de tout ça : je peux me tromper. L'ozone est truc compliqué, fait de cycles lents, de cycles rapides, de photochimie...
Bref, dés l'instant où quelque chose se dégrade, il y a des réactions en chaîne. Difficile d'être vraiment sûr des conséquences, la combinaisons des réactions peut provoquer des résultats inattendus.
Simplement, il vaudrait mieux apprendre à prévenir que guérir et faire en sorte de préserver au maximum des équilibres assez fragiles.

En d'autre termes : Faut qu'on arrête de jouer aux bourrins sinon ça va nous retomber dessus.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3887
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par nawel le Ven 18 Déc 2015 - 11:03

La station de mesures de Halley D'importantes pertes d'ozone dans la basse stratosphère pour la première fois dans les années 70.

L'ozone forme une couche dans la stratosphère, d'épaisseur minimale aux tropiques (à proximité de l'équateur) et plus dense au fur et à mesure que l'on s'éloigne vers les pôles.

la couche d'ozone qui absorbe le rayonnement solaire (en fait les ultraviolets).

L'ozone (O3) est une forme chimique particulière de l'oxygène, très instable et réactive.

L'ozone est notamment généré par le bombardement de la molécule oxygène stable O2 par les utraviolets (UV).

Condition indispensable : la présence d'oxygène qui a été produit en grande quantité avec la multiplication de micro-organismes photosynthétiques au Précambrien.( Le Précambrien désigne de façon informelle l'ensemble des trois éons précédant l'éon Phanérozoïque. C'est la plus longue période sur l'échelle des temps géologiques, puisqu'elle s'étend de la formation de la Terre, il y a environ 4,560 milliards d'années, à l'émergence d'une abondante faune d'animaux à coquille rigide qui marque, il y a 542 Ma, l'entrée dans l'ère Paléozoïque et sa première période, le Cambrien. C’est la première période de l’histoire de la Terre. La couche d'ozone s'est formée il y a environ 600 millions d'années et a atteint sa taille actuelle il y a environ 400 millions d'années.)

La couche d'ozone représente schématiquement la partie de l'atmosphère où sa concentration est la plus élevée.

Ainsi, l'ozone est davantage présent à une distance du sol comprise entre 10 et 40 km (plus fortement vers 35 km) avec une concentration voisine de 8 ppmv (parties par million en volume), dans la couche appelée stratosphère. D'où l'appellation d'ozone stratosphérique à ne pas confondre avec l'ozone troposphérique induit en grande partie par la circulation automobile et qui irrite notamment les yeux et les voies respiratoires.

Ces définitions ont été prises de ci de là, avec copiés collés et recherche Google, facile à retrouver.




"Les gaz qui détruisent sont des gaz à effet de serre."


Ce reportage est bien construit et ce que j'ai retenu est ceci. C'est une phrase que l'on entend souvent mais qu'il faut bien comprendre toutefois.

La pollution détruit la couche d'ozone naturelle, les gaz destructeurs d'un côté sont aussi coupables de cette couche épaisse qui empêchent les rayons ultra violets de passer.

En fait, il n'y a pas de nocivité à cause des ultra violets qui sont plus pénétrants car la couche d'ozone est détruite.

Il y a nocivité à cause d'un manque d'ultra violets qui ne pénètrent plus à cause de l'effet de serre ou particules en suspension.

Manque d'ultra violets : voir sur Google ce que procurent les ultraviolets mais ce qui est constatable et l'observation est une bonne chose je dirais, beaucoup de personnes souffrent d'insomnie, je le constate autour de moi, et j'en fais partie.... Notre biorythme est bouleversé.

Particules en suspension : retombées, effet de serre, pollution, maladies ....

Plus de particules en suspension : plus d'effet de serre, ultra violets qui ne seraient plus filtrés, maladies déséquilibre métabolique...

Il faudrait dresser ces listes mais bon, il faut en avoir envie aussi, et là j'avoue que quelques lignes suffisent pour s'alarmer, je pense ....

C'est donc le contraire dedale.

Les gaz :

1/ détruisent (couche d'ozone)

2/ empêchent.(serre)

Et si demain il n'y aura plus d'émission de gaz que se passera t il ? Plus de particule en suspension, plus de nuages nocifs et là les ultraviolets vont s'abattre sur nous et tout ce que tu décris va arriver....

En fait j'ai l'impression d'un scénario catastrophe.....

Le mal est il fait en quelque sorte, comme des maladies orphelines incurables ... Pourquoi tant de réticences à agir rapidement ? Les scientifiques le savent et ne le disent pas, je suis plutôt pessimiste ou simplement mère de famille, et l'avenir des enfants est préoccupant...

Combien de fois faut il dire que ce qui est dit n'est pas tout ce que l'on doit prendre au premier chef et il est bon que l'on puisse se faire notre propre idée.

ou alors à quoi bon forumentiser.

"dedale"     Mais fort heureusement, il y a une solution : Fabriquer de l'ozone et en balancer où il en manque, en cas de force majeure. A condition bien sûr que l'état de la couche ne soit pas irrémédiablement dégradé.

Il n'y a que cette solution.

Je pense qu'il va falloir s'attendre à une grosse éruption solaire. En fait, c'est comme nous, nos poumons en manque d'oxygène, nous subissons la réaction de notre corps qui va chercher l'air et ainsi nous nous surprenons à respirer à pleins poumons. Ce déséquilibre va peut être se faire naturellement, et que savons nous des éruptions volcaniques solaires qui occasionnent des bouleversements sur terre, peut être un manque d'élément chimique qui doit faire l'objet d'un apport .... Un mal ne vient pas pour nuire, rien n'est anodin, tout est bon à prendre .....

Indiscutablement, nous sommes dans une ère ..... de renouveau espérons et je dirais prions   si vous le permettez.

Et s'il n'y avait que la pollution, ce sens restrictif n'en est pas un, mais il faut tout de même se dire, que notre époque est historique, comme tout le dit....

Force est de constater que :

- Aux pôles les trous de la couche d'ozone s'élargit, la couche d'ozone se détériore donc comme partout.

- Aux pôles il n'y a pas d'émission de gaz, pas de concentration de vie, moins ou pas d'échappements, de centrales charbon etc .... pas de particules en suspension, nuages nocifs.

- Aux pôles la glace fond sous l'effet des radiations du soleil, le niveau des mers augmente, la planète se réchauffe ..
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par nawel le Ven 18 Déc 2015 - 13:02

Inuits et cancers : un constat surprenant

Publié le 12.01.2009


Les types de cancers chez les autochtones des régions circumpolaires étaient historiquement liés à des prédispositions génétiques et à certains comportements traditionnels. Ils ont progressivement évolué au cours de la seconde moitié du XXe siècle.


Des auteurs danois ont rassemblé les connaissances actuelles sur l’épidémiologie des cancers dans la population inuite, en mettant l’accent sur certaines tumeurs pour lesquelles ils ont constaté une fréquence assez inhabituelle.

Si au début du XIXe siècle les cancers étaient absents des observations rapportées, des pathologies tumorales particulières émergent dans ces populations dès le début du XXe siècle, liées à l’allongement de la vie. Depuis quelques décennies, d’autres cancers surgissent, en relation avec l’occidentalisation de leur façon de vivre.

source : http://recherchespolaires.inist.fr/?Inuits-et-cancers-un-constat


Français en déficit de sommeil
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par dedale le Dim 20 Déc 2015 - 6:33

nawel a écrit:En fait, il n'y a pas de nocivité à cause des ultra violets qui sont plus pénétrants car la couche d'ozone est détruite.

Il y a nocivité à cause d'un manque d'ultra violets qui ne pénètrent plus à cause de l'effet de serre ou particules en suspension.

Manque d'ultra violets : voir sur Google ce que procurent les ultraviolets mais ce qui est constatable et l'observation est une bonne chose je dirais, beaucoup de personnes souffrent d'insomnie, je le constate autour de moi, et j'en fais partie.... Notre biorythme est bouleversé.

A forte dose, les UV sont terriblement nocifs, nawel.

Quand il n'y en a pas assez, le corps ne fabrique pas assez de vitamine D, dont mauvaise santé, rachitisme, maladies de peau...
Quans il y a une trop forte exposition, cela engendre des tumeurs, des cancers, des mutations de l'ADN, etc.

Des expositions intenses et/ou prolongées au soleil ou à des rayonnements artificiels (issus par exemple de lampes ou de dispositifs industriels type poste à souder) peuvent provoquer des tumeurs et cancers (phénomène dit de photocarcinogénèse cutanée) 3. Les photons des rayonnements UV sont absorbés par les bases pyrimidines de l’ADN, principalement thymine mais aussi cytosine. L’irradiation provoque alors la dimérisation à partir de bases voisines avec rupture de la chaîne ADN de telle sorte que la réplication ultérieure est inhibée4.
Le rayonnement solaire, en raison de sa charge en UV a lui-même été classé agent cancérigène de classe 1 en 1992 par l'IARC5,6.
Pour l'OMS, 50 à 90% des cancers de la peau sont imputables aux UV solaires7, faisant des UV le premier facteur de risque pour les cancers de la peau (mais pas pour les lymphomes malins qui au contraire seraient plutôt moins nombreux chez ceux qui se sont régulièrement mais modérément exposés au soleil ou qui ont séjourné en zone tropicale)8 ; Les UVB ont longtemps été accusé d'en être les principaux ou seuls responsables, mais une exposition chronique aux UVA ont ensuite également été reconnu comme jouant un rôle dans la photocarcinogénèse cutanée (65% de la cancérogenèse seraient dus aux UVB et 35% aux UVA selon De Laat en 19979.
Les UV sont la cause aussi :
des érythèmes actiniques (pouvant évoluer en cancer)10;
des cancers oculaires10;
des photo-kératites (ou ophtalmies des neiges en montagne) évoluant en mélanome oculaire si l'exposition est chronique ;
des photo-conjonctivites et/ou cataractes10;
des ptérygions pouvant conduire à une dégénérescence maculaire liée à l'âge10;
des hyperplasies épidermiques conduisant à un vieillissement prématuré de la peau10;
des immunodépressions au niveau de la peau (qui seraient une des causes de la photocarcinogénèse selon Matsumura et Ananthaswamy 2004)10.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ultraviolet

C'est donc le contraire dedale.

J'aimerais bien savoir de quoi c'est le contraire sourire
Tu m's posé une question à propos de l'ozone, j'ai pensé que tu voulais parler des trous sur les pôles dont l'augmentation est  principalement causée par les CFC.
Mais je n'ai pas pensé à parler des pics d'ozone, sur les métropoles et les zones indus, qui eux sont dûs aux GES.  (un GES est un Gaz à Effet de Serre)

"Les gaz qui détruisent sont des gaz à effet de serre."

La simple vapeur d'eau est un GES.
Le problème n'est pas les GES en eux-mêmes, le problème est le fait que nous émettons en trop forte quantité.
nous émettons en particulier du CO2 mais aussi d'autres gaz, ainsi que des nuages de microparticules qui opacifient l'atmosphère, engendrent des effets radiatifs en retenant l'air chaud dans la basse atmosphère.
L'air ne se régénère plus dans ces cas là, et cela peut avoir pour effet d'engendrer toute une panoplie de phénomènes climatiques violents,  locaux ou plus étendus. C'est compliqué.

Et si demain il n'y aura plus d'émission de gaz que se passera t il ? Plus de particule en suspension, plus de nuages nocifs et là les ultraviolets vont s'abattre sur nous et tout ce que tu décris va arriver....

1 - nous émettons trop de GES, ce qui engendre une couche radiative provoquant un effet de serre
2 - Parallèlement à cela la couche d'ozone s'affaiblit, ce qui engendre une pénétration des UV contre lesquels elle nous protège.

Il ne faut pas voir ça comme un phénomène uniforme, partout pareil. Non.
Dans les lieux où la couche radiative s'est accumulée, il fait de plus en plus chaud en raison de l'effet de serre qui retient les émissions mais empêche aussi la lumière visible de pénétrer.
Mais cette couche radiative n'empêche pas les UV de pénétrer. Ce qui empêche les UV de pénétrer l'atmosphère, c'est la couche d'ozone.

Les 2 phénomènes sont parallèles.
- D'un côté la couche d'ozone présente un trou au pôle nord et un inquiétant amincissement au pôle sud.
Par ces trous, non seulement les UV passent, mais aussi les IR et donc l'énergie thermique. Ce qui fait fondre les pôles.
Les pôles régulent le climat de la planète, la salinité et la température des grands courants océaniques, lesquels influent sur les températures, le climat, les phénomènes cycloniques.
Les pôles fondent : Même effet que des glaçons dans un verre d'eau : L'eau se réchauffe. Notre planète, c'est 72% d'eau je crois. Donc si l'eau se réchauffe, tout se réchauffe : la terre, l'atmosphère avec.

L'eau en se réchauffant s'évapore. Elle suit son cycle : Evaporation, condensation, précipitation. Mais vu qu'elle se réchauffe, une quantité de plus en plus importante reste évaporée.
L'atmosphère s'opacifie, et vu que l'eau est un GEZ, en dessous de la couche nuageuse provoquée par le réchauffement, l'air chaud qui est censé monter, reste bloqué. Avec lui, toutes les particules polluantes ne peuvent plus être dissipées.
C'est une réaction en chaîne.

- En plus de cela, nous émettons des GES, en plus de ce que la nature produit. La nature est équilibrée parce que ces équilibres, fragiles cependant, se sont réalisés en des centaines de millions d'années, au bout de je ne sais combien de cataclysmes climatiques qui ont vu des extinctions quasi totales des espèces vivantes. la vie a trouvé néanmoins un temps nécessaire pour s'adapter.
La production de l'homme vient accélérer ce processus.
Cette accélération du réchauffement anthropique est évidente depuis le XX° siècle, en raison de l'industrialisation qui semble être comme une période d'emballement du phénomène, mais en réalité, elle a commencé il y a très longtemps.

Cela a commencé avec l'ère anthropocène.
L'anthropocène est la période dans laquelle l'homme a commencé à transformer son milieu, la terre et le climat, à des échelles moindre que les nôtres bien sûr, mais pourtant....
Comment a-t-il fait?
- En abattant de larges portions de forêts, ce qui a fait que le vent s'est engouffré et a asséché le milieu, en détournant des cours d'eau, en cultivant, en urbanisant, en voulant rendre des terres arables, en chassant les prédateurs, les nuisibles, en cassant les écosystèmes... toujours en faisant beaucoup de fumée, de poussières, de chaleur. Et cela a commencé en ayant d'importantes conséquences il y peut être 12 000 ans.

La théorie du réchauffement anthropique est une vieille théorie de l'anthropologie scientifique qui avait été oubliée, jusqu'à notre époque. Cela a été observé il y a longtemps que dans les zones urbanisées, conquises par l'homme et particulièrement depuis le commencement de la dernière déglaciation, le climat présentait un réchauffement significatif, supérieur à la moyenne, dans les régions habitées, et notamment dans les régions présentant une explosion démographique - donc de l'acitivité.
C'était une théorie, l'anthropologie n'était pas la science qu'elle est devenue aujourd'hui, et au début du XX° il semble qu'il paraissait aberrant qu'une aussi petite chose que l'homme puisse bouleverser le climat. De plus, ce n'étaient que des phénomènes localisés.

A mon humble avis, certainement des efforts plus ou moins courageux seront-ils fait, mais il va falloir s'adapter : Comme nous l'avons toujours fait.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3887
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par nawel le Mar 29 Déc 2015 - 10:16

Vague de froid à prévoir ... le temps va changer brusquement, serons nous concernés ?

lien
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par troubaadour le Mar 5 Jan 2016 - 18:05

dedale a écrit:
A mon humble avis, certainement des efforts plus ou moins courageux seront-ils fait, mais il va falloir s'adapter : Comme nous l'avons toujours fait.
J'aime bien ta conclusion même si rappelons le, par rapport aux écrits précédents, l'homme ne comprends rien au fonctionnement du climat, et il est délicat, quand on ne comprend pas un système de désigner un responsable du moindre changement de ce système.

Normalement on devrait comprendre le fonctionnement du climat pour désigner un responsable, c'est le raisonnement scientifique normal pour tout système. Dans le cas du climat on a fait l'inverse, pour des raisons plus politco-médiatique qu'autre chose.

Donc la modestie dans l'affaire doit être de mise. Le climat n'a pas attendu l'homme pour changer et n'aura surement pas besoin de l'homme pour changer à nouveau, et des équilibres il n'en existe point dans la nature, il n'existe que des états qui n'ont rien à voir avec un quelconque équilibre, mais qui sont simplement transitoire dans l'attente du prochain état.

Bref je disais que j'aimait bien ta conclusion :
Car que la théorie du réchauffement anthropique soit juste ou fausse cela ne change pas grand chose au problème.
Si ce réchauffement est du à l'activité humaine il va falloir des décennies pour que l'homme produise autrement, qu'il acquière les connaissances pour produire autrement, car ni il renoncera à son confort, ni au reve de confort, que lui procure la société actuelle. Donc il poursuivra le cycle qu'il a engendré.
Si au contraire le réchauffement est naturel du à plusieurs facteurs, (soleil, volcanisme, courants marins, etc...) l'homme ne pourra rien y faire.

Personnellement je ne pense pas que l'homme ait la main sur le thermomètre de la planète.

Dans les deux cas il devra s'adapter, et s'adaptera, là je te rejoins entièrement, et cela ne sera surement pas la catastrophe prédite par les vendeurs d'apocalypse.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 52
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Jeu 28 Jan 2016 - 19:51

troubaadour a écrit:

Personnellement je ne pense pas que l'homme ait la main sur le thermomètre de la planète.


A échelle humaine, cette question a été scientifiquement tranchée et ne fait plus l'objet de débat. Le principal contributeur au réchauffement actuel est le gaz à effet de serre émis par l'activité humaine.


Dernière édition par bbes le Jeu 28 Jan 2016 - 20:04, édité 1 fois
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 574
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par M'enfin le Jeu 28 Jan 2016 - 20:04

C'est pas les vaches qui pètent le plus? je sors
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Age : 70
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par troubaadour le Ven 5 Fév 2016 - 14:09

bbes a écrit:
troubaadour a écrit:Personnellement je ne pense pas que l'homme ait la main sur le thermomètre de la planète
.
A échelle humaine, cette question a été scientifiquement tranchée et ne fait plus l'objet de débat. Le principal contributeur au réchauffement actuel est le gaz à effet de serre émis par l'activité humaine.

Il ne peut pas y avoir de question scientifiquement tranchée vue que le fonctionnement du climat nous est inconnu. Comment peut on nommer un responsable à un fonctionnement que l'on ne comprend pas ?

Si c’était le cas comment expliquer que les prévisions du GIEC aient été systématiquement toutes fausses ?

La seule chose quasi-certaine c'est que le climat se réchauffe. Et encore cela porte à contestation et à magouille de chiffre officiel. (voir les dernières plaintes et pétitions de scientifique demandant plus de transparence). Mais sur la tendance de fond il y a réchauffement.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 52
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum