COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Hespéria le Mar 21 Aoû 2018 - 12:15

Bean a écrit:
L’apathie de l’Homme face à la problématique du changement climatique est le symptôme d’un déni meurtrier et coupable.

Mais que faire ?

Déjà, commencer par agir dans son quotidien pour préserver la planète par une attitude respectueuse et veiller à ne pas jouer le jeu de ceux qui concourent à sa destruction.
Et puis, "l'étendre autour de soi à ceux qui y sont sensibles" et éduquer les générations futures à cette prise de conscience et à avoir à leur tour un comportement responsable.
avatar
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1262
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par dedale le Mar 21 Aoû 2018 - 19:20

bbes a écrit:Sans savoir si tu te trompes ou pas, on peut toujours s'évader vite fait, je pense que l'humanité n'a pas de vocation, dotée d'une intelligence réduite à l'accomplissement du moi du sur moi, je ne sais plus comment ils disent, elle souffre d'insuffisance permanente qui conduit à l'auto destruction, et au progrès technologique.

On peut le voir comme ça. Certains pensent effectivement que l'être humain possède une sorte de pulsion qui le conduit à s'autodétruire.
Cette façon de voir est, à mon sens, très inspirée d'une partie de l'histoire - le moyen-âge - où nos plus grandes avancées technologiques étaient principalement celles des armes de guerre et des instruments de torture. Bien entendu, c'est une vision très discutable et qui est réduite au climat occidental de l'époque féodale.

Mais si on généralise à l'humanité et à la diversité des cultures, l'être humain ne poursuit absolument pas une quête de l'autodestruction.
Pas plus que les autres êtres vivants dans la nature.

Simplement les conditions font que ses actes ont plus de poids dans l'environnement que toute autre espèce, ce qui implique plus de responsabilités et plus de connaissances, de recherches permettant de comprendre ce qui peut dégrader la biodiversité et l'écosystème.
Nous ne sommes pas une erreur, c'est à dire une espèce un peu imbécile vouée à s'autodétruire inéluctablement. Mais nous pouvons faire des erreurs, des erreurs lourdes de conséquences ingérables.
Et l'une des plus grandes erreurs serait probablement de passer à côté des responsabilités qui vont avec les conséquences de nos actes.

Nous avons beaucoup de pouvoir sur cette planète, donc beaucoup de responsabilités.
Hélas, il y a des difficultés pour s'en rendre vraiment compte.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Mar 21 Aoû 2018 - 21:11

Hespéria a écrit:
Bean a écrit:
L’apathie de l’Homme face à la problématique du changement climatique est le symptôme d’un déni meurtrier et coupable.

Mais que faire ?

Déjà, commencer par agir dans son quotidien pour préserver la planète par une attitude respectueuse et veiller à ne pas jouer le jeu de ceux qui concourent à sa destruction.
Et puis, "l'étendre autour de soi à ceux qui y sont sensibles" et éduquer les générations futures à cette prise de conscience et à avoir à leur tour un comportement responsable.
Bien entendu, c'est très bien de le faire au niveau individuel mais c'est largement insuffisant, il faudrait réussir à lancer une dynamique vertueuse au niveau des états et au niveau mondial.
Mais on est encore bien loin du compte face aux catastrophes probables qui s’annoncent.

Quand on voit la difficulté qu'ont les écologistes à s'accorder entre eux pour faire entendre leurs arguments et le rôle mineur du ministre Monsieur Hulot, il semble bien difficile de faire bouger les choses face aux intérêts personnels des uns et des autres.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mar 21 Aoû 2018 - 22:21

dedale a écrit:
bbes a écrit:Sans savoir si tu te trompes ou pas, on peut toujours s'évader vite fait, je pense que l'humanité n'a pas de vocation, dotée d'une intelligence réduite à l'accomplissement du moi  du sur moi, je ne sais plus comment ils disent, elle souffre d'insuffisance permanente qui conduit à l'auto destruction, et au progrès technologique.

On peut le voir comme ça. Certains pensent effectivement que l'être humain possède une sorte de pulsion qui le conduit à s'autodétruire.
Cette façon de voir est, à mon sens, très inspirée d'une partie de l'histoire - le moyen-âge - où nos plus grandes avancées technologiques étaient principalement celles des armes de guerre et des instruments de torture. Bien entendu, c'est une vision très discutable et qui est réduite au climat occidental de l'époque féodale.

Mais si on généralise à l'humanité et à la diversité des cultures, l'être humain ne poursuit absolument pas une quête de l'autodestruction.
Pas plus que les autres  êtres vivants dans la nature.

Simplement les conditions font que ses actes ont plus de poids dans l'environnement que toute autre espèce, ce qui implique plus de responsabilités et plus de connaissances, de recherches permettant de comprendre ce qui peut dégrader la biodiversité et l'écosystème.
Nous ne sommes pas une erreur, c'est à dire une espèce  un peu imbécile vouée à s'autodétruire inéluctablement. Mais nous pouvons faire des erreurs, des erreurs lourdes de conséquences ingérables.
Et l'une des plus grandes erreurs serait probablement de passer à côté des responsabilités qui vont avec les conséquences de nos actes.

Nous avons beaucoup de pouvoir sur cette planète, donc beaucoup de responsabilités.
Hélas, il y a des difficultés pour s'en rendre vraiment compte.
Point de vue intéressant, reste que de la Grèce à la Rome antique, on échappe pas au constat.
Le pharaon stopperait il ses édifices basés sur l'auto destruction de la dignité humaine, si ses pierres expliquaient que pour la première année la banquise s'était en ce mois d'août séparée de la calotte? ou enverrait il des hordes d'esclaves pousser la banquise contre la calotte si la question devenait vitale?
Dans une version contemporaine, il me semble que nous sommes toujours sur cette seconde option.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par orthon7 le Mar 21 Aoû 2018 - 22:24

Bean a écrit:On pourra tout au mieux dire que l'humanité a conquis le monde par son intelligence mais l'aura perdu et détruit par sa connerie !

SA Cupidité.
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4914
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mer 22 Aoû 2018 - 11:48

Ptin, le heat contenant donne le tourni, on parle de ici de zettajoules donc la joule à la 10^22...
Il s'agit de l'évolution de l'énergie stockée par les océans (0/700m-0/2000m), depuis quelques années, disons 30 ans on note une accélération.



Il faut bien avoir conscience que le forçage radiatif exercer par les GES se retrouve essentiellement dans les océans.

Pour visualiser, ça fait plusieurs bombes d'Hiroshima par seconde, il existe un petit programme pour ça:
http://4hiroshimas.com/
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Hespéria le Mer 22 Aoû 2018 - 12:21

Bean a écrit:
Hespéria a écrit:
Bean a écrit:
L’apathie de l’Homme face à la problématique du changement climatique est le symptôme d’un déni meurtrier et coupable.
Mais que faire ?
Déjà, commencer par agir dans son quotidien pour préserver la planète par une attitude respectueuse et veiller à ne pas jouer le jeu de ceux qui concourent à sa destruction.
Et puis, "l'étendre autour de soi à ceux qui y sont sensibles" et éduquer les générations futures à cette prise de conscience et à avoir à leur tour un comportement responsable.
Bien entendu, c'est très bien de le faire au niveau individuel mais c'est largement insuffisant, il faudrait réussir à lancer une dynamique vertueuse au niveau des états et au niveau mondial.
Mais on est encore bien loin du compte face aux catastrophes probables qui s’annoncent.

Quand on voit la difficulté qu'ont les écologistes à s'accorder entre eux pour faire entendre leurs arguments et le rôle mineur du ministre Monsieur Hulot, il semble bien difficile de faire bouger les choses face aux intérêts personnels des uns et des autres.

sourire

Tu vois Bean, je sais bien qu'il faudrait que ça se fasse au niveau international, mais comme tu le constate même Nicolas Hulot qui est pourtant quelqu'un qui a toujours milité en faveur de la planète ne semble pas être de taille à lutter contre les "intérêts personnels des uns et des autres" comme tu le dis.

Il faut vraiment que cela se passe aussi de manière individuelle...
Parce qu'il faut vraiment que les gens comprennent qu'il doivent agir dans leur quotidien.
Sauf qu'ils ne voient que leur confort immédiat !
Alors peut-être que ceux qui tirent les ficelles n'auraient d'autre choix que de se plier à cette volonté d'une vie plus saine, plus respectueuse et plus responsable.
Si on arrêtait d'utiliser des engrais, mais qu'on fasse son compost;
Si on arrêtait de prendre sa voiture lorsqu'on peut marcher à pied;
... la liste est longue, bien sur...

Quand je lis ceci (article mis en lien par Bbes)

Notre climat absorbe un beaucoup de chaleur. Quand les scientifiques s'additionnent tous du réchauffement thermique des océans, la terre et l' atmosphère et faire fondre la glace, ils trouvent notre climat accumulait 4 bombes atomiques d' Hiroshima la valeur de la chaleur à chaque seconde. Ce réchauffement est dû à plus de gaz à effet de serre piègent la chaleur dans l'atmosphère. La combustion des combustibles fossiles signifie que nous émettons des milliards de tonnes de dioxyde de carbone chaque année. Ceci est le principal contributeur au réchauffement climatique.
Ben ça fait peur ! Je me dis que l'Humanité ne tourne pas bien rond à vouloir toujours plus qu'elle n'a besoin...
On n'a jamais vu un lion amasser du gibier, pour contempler son garde-manger, s'il n'a pas faim !
Pourtant, des solutions, il y en a.  Wink
On en trouve des exemples dans le film "Demain"
avatar
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1262
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Mer 22 Aoû 2018 - 13:51

bbes a écrit:Ptin, le heat contenant donne le tourni, on parle de ici de zettajoules donc la joule à la 10^22...
Il s'agit de l'évolution de l'énergie stockée par les océans (0/700m-0/2000m), depuis quelques années, disons 30 ans on note une accélération.



Il faut bien avoir conscience que le forçage radiatif exercer par les GES se retrouve essentiellement dans les océans.

Pour visualiser, ça fait plusieurs bombes d'Hiroshima par seconde, il existe un petit programme pour ça:
http://4hiroshimas.com/
35x1022 joules de plus qu'en 1960 pour 1,37x1018 m3 d'eau dans l'ensemble des océans.
Soit  255 kJ par m3
L'eau se réchauffe de 1°C avec 4,18 méga Joules par m3
Ce qui donne un réchauffement moyen des océans de: 0,6°C depuis 1960 ce qui est conséquent et sans précédent sur une si courte période.
Le précédent réchauffement a mis 40 mille ans à élever la température des océans de 4/5°C(*), nous, il nous faudra seulement 400/500 ans si c'est linéaire, probablement beaucoup moins si rien n'est fait en matière de climat et que les pays émergeants s’industrialisent.

(*)4/5°C de plus est une limite irréversible qui cause la fonte du méthane gelé des fonds marins, cette quantité de méthane libérée dans l’atmosphère provoque un effet de serre qui réchaufferait la planète de 5°C supplémentaire, soit 10°C au total.
Autant dire que la majorité des espèces aura déjà disparu de la surface du globe.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par dedale le Mer 22 Aoû 2018 - 15:06

bbes a écrit:
dedale a écrit:
bbes a écrit:Sans savoir si tu te trompes ou pas, on peut toujours s'évader vite fait, je pense que l'humanité n'a pas de vocation, dotée d'une intelligence réduite à l'accomplissement du moi  du sur moi, je ne sais plus comment ils disent, elle souffre d'insuffisance permanente qui conduit à l'auto destruction, et au progrès technologique.

On peut le voir comme ça. Certains pensent effectivement que l'être humain possède une sorte de pulsion qui le conduit à s'autodétruire.
Cette façon de voir est, à mon sens, très inspirée d'une partie de l'histoire - le moyen-âge - où nos plus grandes avancées technologiques étaient principalement celles des armes de guerre et des instruments de torture. Bien entendu, c'est une vision très discutable et qui est réduite au climat occidental de l'époque féodale.

Mais si on généralise à l'humanité et à la diversité des cultures, l'être humain ne poursuit absolument pas une quête de l'autodestruction.
Pas plus que les autres  êtres vivants dans la nature.

Simplement les conditions font que ses actes ont plus de poids dans l'environnement que toute autre espèce, ce qui implique plus de responsabilités et plus de connaissances, de recherches permettant de comprendre ce qui peut dégrader la biodiversité et l'écosystème.
Nous ne sommes pas une erreur, c'est à dire une espèce  un peu imbécile vouée à s'autodétruire inéluctablement. Mais nous pouvons faire des erreurs, des erreurs lourdes de conséquences ingérables.
Et l'une des plus grandes erreurs serait probablement de passer à côté des responsabilités qui vont avec les conséquences de nos actes.

Nous avons beaucoup de pouvoir sur cette planète, donc beaucoup de responsabilités.
Hélas, il y a des difficultés pour s'en rendre vraiment compte.
Point de vue intéressant, reste que de la Grèce à la Rome antique, on échappe pas au constat.
Le pharaon stopperait il ses édifices basés sur l'auto destruction de la dignité humaine, si ses pierres expliquaient que pour la première année la banquise s'était en ce mois d'août séparée de la calotte? ou enverrait il des hordes d'esclaves pousser la banquise contre la calotte si la question devenait vitale?
Dans une version contemporaine, il me semble que nous sommes toujours sur cette seconde option.

Le dérèglement climatique, la pollution plus généralement , a commencé avec l'ère industrielle.
- Notre civilisation moderne s'est octroyée des avantages (lumière, chauffage, locomotion, communication, production...) que les autres espèces et nos ancêtres n'avaient pas.
Et avec cette ère industrielle est venue une explosion démographique et donc, une demande toujours en hausse de ces avantages de l'ère moderne que certains nomment l'ère de la consommation.
On a également assisté à un exode des populations des campagnes vers les cités, c'est à dire d'un abandon de la vie rustique pas toujours très confortable à une vie offrant tous les avantages de cette modernité. Si bien qu'aujourd'hui, 70% de la population mondiale s'est concentrée dans les villes.

Il ne faut pas mélanger les problèmes. Même si les pyramides, admettons, touchaient à la dignité humaine (?), leur construction soulevait certainement un peu de poussière, mais ça ne polluait pas. Pas assez en tout cas pour être suspecté de dérégler le climat ou dégrader l'environnement planétaire.

Par contre, une mégapole hyperpolluée comme Mexico par exemple, émettant des kilotonnes de saletés dans l'atmosphère et polluant les nappes phréatiques, peut être considérée comme l'un des facteurs pouvant expliquer les dérèglements observés. Des mégapoles de ce genre, émettant toutes sortes de toxines, il y en a combien sur terre? C'est un problème spécifique à notre civilisation.

On obtient rien sans rien. Autant le progrès technologique nous a apporté des avantages, et nos ancêtres à peine sorti du moyen-âge devaient être émerveillés de pouvoir se laver, se chauffer, avoir de la lumière, trouver toutes sortes de produits de consommation, accéder à un certain luxe... Ce fut un accomplissement ou au moins une révolution. D'une certaine manière, c'était tellement bon que cela nous a rendu aveugle aux conséquences.

Accomplissement ou révolution pour les hommes, peu importe. Ce n'était pas fini. Ce n'est pas fini.
A la base, à ce que je sais du moins, personne n'avait réfléchi au fait que ce progrès si avantageux et prometteur, puisse être une source de problème.
Pourquoi? Parce qu'au début de l'ère industrielle, la pollution n'était observable que très localement, au-dessus ou aux environs de zones minières et industrielles. Puis l'industrie s'est démocratisée dans les transports par exemple, avec une demande toujours plus forte liée à une logistique de la consommation ou de la production : Plus de bateaux à voile, de chars à boeufs ou autres, mais des outils mécaniques, consommant de l'énergie. Une énergie que l'on ne consomme pas sans rejet éventuellement polluant, pas toujours mais souvent.

Personne n'a envie de faire marche arrière, les politiques le savent bien.
Seule solution, envisager d'autres énergies, mais propres cette fois-ci. Mais cela ne sera qu'un partie du problème qui sera réglée - si c'est réglé.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mer 22 Aoû 2018 - 15:10

Oui, le calcul est cohérent Bean, mais le résultat est finalement faux.
Puisqu'on trouve ici nos limites de raisonnement at home.

Ton calcul est un calcul de labo, alors on pourrait se dire:

"Bien sûr que c'est approximatif, les données elles aussi restent dans le domaine de l'estimation, où est le problème, on est là dans l'ordre de grandeur, pinailleur!"

Ouai, mais là c'est notre ordre de grandeur qui est faux, heureusement d'ailleurs. pale
Le seul avantage si cet ordre de grandeur de 0.6°C d'augmentation de la T°C des océans était réel, c'est que Trump n'aurait probablement pas été lu.

Alors pourquoi ça ne colle pas:

-La stratification des océans:
2 images plutôt qu'un long discours, la 1ere présente l'évolution de la T°C de l'eau par profondeur en moyenne, puis les strates en version simpliste:






Voilà, donc il existe une certaine imperméabilité entre les couches.
En surface, s'entend les 200 premiers mètres, il existe une forte variabilité, il faut soustraire pas mal de bruit pour y voir clair, puis jusqu'à 700m on est sur une zone où le mixage existe encore mais l'écoulement présente déjà peu de turbulence.
Puis dessous, c'est le règne du calme plat, exception faite des gyres où l'eau qui n'est pas douce y ajoute son grain de sel^^, avec des effets de courant de densité qui s'opère cette fois aussi en profondeur, à l'origine du tapis roulant basse fréquence qui traverse les océans.

Bref, on peut toujours essayer de chauffer une casserole d'eau par le dessus, ça ne fonctionne pas, en grandeur nature, la dynamique des fluides vient nuancer le propos, mais pas au point de pouvoir uniformiser le calcul. Un calcul qui n'est de toute façon valable qu'entre 14 et 15°C, un truc comme ça je ne sais plus.

Mais au final dire aux gens que le litre d'eau océanique était de 3.5°C, et qu'il n'a probablement pas atteint les 3.6°C serait une erreur de communication. On retrouve ça parfois en "littérature" climato-sceptique.
On se limite donc la plupart du temps à la T°C de surface de l'eau et de l'atmosphère.

Après pour ce qui est de prise de conscience, de ce qui est à faire, à ne pas faire etc...
je pense que l'action chacun à notre niveau ne peut que décevoir en quantitatif, mais être d'une utilité qualitative de premier plan.

En effet, pour agir quantitativement, il faut que le marché et le vert s'entendent.
Si on laisse l'utopie de côté à échelle CT/MTerme, on arrive direct au coût.

Constat: le vert est trop cher vs le fossile

But: rendre le vert moins cher
Objectif: rendre le qualitatif/ prise de conscience actif
Solutions: Recherche + décret de loi

Recherche = budget alloué par l'état
Etat= reflet partiel du peuple, urne, manif, faits divers, commerce ( on retrouve l'utilisation du qualitatif)

Problème:

Ordre de priorité des problèmes, il n'y a pas que la nature humaine qui pêche, remplir le frigo pêche aussi pour beaucoup, et ce n'est certainement pas en leur faisant payer le gazole à 1.40 euro qu'on va améliorer les priorités qui se retrouvent dans l'urne, à grands coup d'angoisse et de fake news. Et la portée climatique, la cible médiatique restera symbolique, on le sait très bien.

Alors on fait quoi?.
On cultive, on instruit et on recherche.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Mer 22 Aoû 2018 - 23:23

bbes a écrit:Oui, le calcul est cohérent Bean, mais le résultat est finalement faux.
Puisqu'on trouve ici nos limites de raisonnement at home.

Ton calcul est un calcul de labo, alors on pourrait se dire:

"Bien sûr que c'est approximatif, les données elles aussi restent dans le domaine de l'estimation, où est le problème, on est là dans l'ordre de grandeur, pinailleur!"

Ouai, mais là c'est notre ordre de grandeur qui est faux, heureusement d'ailleurs. pale
Le seul avantage si cet ordre de grandeur de 0.6°C d'augmentation de la T°C des océans était réel, c'est que Trump n'aurait probablement pas été lu.
La il faut que tu m'expliques, je donnais une augmentation de température moyenne des océans en fonction des données de ton tableau, pas la peine de me sortir les températures de surface et de fond avec leur différentiel, je connais tout ça, et idem géographiquement à l'équateur, c'est  évidemment plus chaud qu'aux pôles. Mais une moyenne reste une moyenne, au labo comme dans la réalité.

A ce propos, sur wikipédia, ils ne parlent que d'une température de surface qui a augmenté de 0,6°C depuis 1960, soit ils se trompent, soit tes données sont totalement fausses de plusieurs ordres de grandeur.
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9chauffement_climatique
On observe un réchauffement des océans, qui diminue avec la profondeur. L'élévation de température depuis 1960 est estimée à 0,6 °C pour les eaux de surface, et à 0,04 °C pour l'océan dans son ensemble

sourire
bbes a écrit:Le seul avantage si cet ordre de grandeur de 0.6°C d'augmentation de la T°C des océans était réel, c'est que Trump n'aurait probablement pas été lu.
Et je ne comprends rien à ce que tu veux dire au sujet des lectures de Trump. lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mer 22 Aoû 2018 - 23:40

Bean a écrit:
La il faut que tu m'expliques, je donnais une augmentation de température moyenne des océans en fonction des données de ton tableau, pas la peine de me sortir les températures de surface et de fond avec leur différentiel, je connais tout ça, et idem géographiquement à l'équateur, c'est  évidemment plus chaud qu'aux pôles. Mais une moyenne reste une moyenne, au labo comme dans la réalité.

A ce propos, sur wikipédia, ils ne parlent que d'une température de surface qui a augmenté de 0,6°C depuis 1960, soit ils se trompent, soit tes données sont totalement fausses de plusieurs ordres de grandeur.
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9chauffement_climatique
On observe un réchauffement des océans, qui diminue avec la profondeur. L'élévation de température depuis 1960 est estimée à 0,6 °C pour les eaux de surface, et à 0,04 °C pour l'océan dans son ensemble

J'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire, en fait j'ai l'impression que tu te réponds à toi même dans ton message.  La hausse moyenne de la T°C des océans est inférieure à 0.1°C, après l'estimation à 0.04°C est obtenu de manière discutable. De mémoire, il s'agit d'une étude qui s'intéressait à l'énergie manquante, puisqu'on s'est aperçu en faisant le bilan radiatif terrestre qu'il manquait de l'énergie à l'appel. Après je ne suis pas expert non plus, je suis juste pas mal le sujet.

C'est donc à partir d'une simple soustraction, que cette énergie à été collée au fond des océans, pas de balise de mesure, faut être prudent.
Bref, le 0.6°C concerne la surface avec une barre de 0.2°C, a moins qu'une étude ait updater je n'ai pas l'info, mais ce n'est pas le propos de la figure. Donc non les données corroborent, de toute façon je crois qu'il n'existe qu'un programme pour ces relevés, enfin il y en a d'autres je crois, mais ils sont mis en commun et accessibles à partir du site de la noaa.

sourire
Bean a écrit:
Et je ne comprends rien à ce que tu veux dire au sujet des lectures de Trump. lol!

Menteur! lol!
Tu l'as rajouté le "é" devant lu!
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Mer 22 Aoû 2018 - 23:53

Tu me rassures!! Car erreur de com ou pas, si tu veux une évaluation de l'augmentation induite pour les eaux de surface, tu prends une moyenne de surface à 500m grosso modo pour une profondeur moyenne des océans de 3 800 m et tu fais le ratio:
3800/500 = 7,6 ce qui donne une augmentation moyenne des eaux de surface de 7,6x0,6 = 4,5 °C

Là encore, en 60 ans, c'est énorme voire même irréaliste ( l'eau en Bretagne n'est guerre plus chaude que dans les années 60, en tout cas pas de 4,5° de plus) !!!

Donc cette énergie manquante ne peut être totalement stockée dans les océans telle quelle en énergie calorifique.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Mer 22 Aoû 2018 - 23:59

bbes a écrit:
Bean a écrit:Et je ne comprends rien à ce que tu veux dire au sujet des lectures de Trump. lol!
Menteur! lol!
Tu l'as rajouté le "é" devant lu!
Je me disais que j'avais loupé quelque chose.
mdr
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Jeu 23 Aoû 2018 - 0:02

Ralala ces bretons, on a de sacres copains quand même Razz

avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Jeu 23 Aoû 2018 - 0:09

C'est tout à fait ça !
croule de rire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6628
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mer 5 Sep 2018 - 11:14

Focus sur l'Europe, qui vient de connaître le printemps/été le plus chaud depuis le début des mesures robustes.
Le premier graphique représente ce constat sans ambiguïté, contrairement à ce que les grands médias risquent de raconter ces prochains mois à ce sujet, la principale explication n'est autre que la variabilité météo, qui n'a pas attendu le réchauffement climatique d'origine anthropique pour se manifester.

Le second graph, beaucoup plus intéressant, représente le taux de record quotidien battu dans l'année.
Un exemple pour ceux qui ne mangent pas trop souvent de graph, une barre rouge qui monte à 10, signifie que cette année là, on a battu 10 fois plus de record quotidien de chaleur que de froid.
C'est en ce sens que le RCA prend tout son sens...



avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Hespéria le Mer 5 Sep 2018 - 16:18

bbes a écrit:Focus sur l'Europe, qui vient de connaître le printemps/été le plus chaud depuis le début des mesures robustes.
Le premier graphique représente ce constat sans ambiguïté, contrairement à ce que les grands médias risquent de raconter ces prochains mois à ce sujet, la principale explication n'est autre que la variabilité météo, qui n'a pas attendu le réchauffement climatique d'origine anthropique pour se manifester.
La variabilité météo ne montrerait pas que des augmentations de chaleur si elles n'étaient pas combinées avec le réchauffement climatique anthropique , si  ? !

Le second graph, beaucoup plus intéressant, représente le taux de record quotidien battu dans l'année.
Un exemple pour ceux qui ne mangent pas trop souvent de graph, une barre rouge qui monte à 10, signifie que cette année là, on a battu 10 fois plus de record quotidien de chaleur que de froid.
C'est en ce sens que le RCA prend tout son sens...
Donc c'est plus significatif lorsqu'on mesure les taux de records quotidiens. C'est vrai que les résultats sont surprenants ces 20 dernières années.
avatar
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1262
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mer 5 Sep 2018 - 18:27

Hespéria a écrit:
La variabilité météo ne montrerait pas que des augmentations de chaleur si elles n'étaient pas combinées avec le réchauffement climatique anthropique , si  ? !

C'est pertinent et pernicieux en même temps.

Tu vois le truc c'est qu'avec ce genre d'approche, Jipé pourrait répondre ça: ( désolé c'est bâclé)(désolé Jipé il me fallait un accusé lol)

"Regarde, on voit bien la variation naturelle, on a certes une année exceptionnelle, mais on voit bien qu'en terme de tendance, le cycle a atteint son pic et la pente commence doucement à s'inverser, c'est une variation naturelle" quoique le sceptique ne dira pas "regarde", mais plutôt "lève toi et marche^^"

La 2 eme approche, scientifique cette fois, c'est qu'il existe des cycles naturelles de l'ordre d'une trentaines d'année, les 2 principaux identifiés jusqu'à présent sont l'AMO (Atlantic multidecadal oscillation) et la PDO (Pacific multidecadal oscillmation). Peu importe leur fonctionnement, il faut juste savoir que ce sont des évolutions de T°C de surface de grandes zones océaniques qui se corrèlent à la T°C régionale, et globale sur de longues périodes de temps, une trentaine d'années en moyenne, plutôt 25 en médiane.

Par exemple,pour l'amo nous en sommes là:
" />

Et là, tu peux remarquer une corrélation entre mon gribouillage au-dessus et ce graph qui correspond pourtant à une évolution située à des milliers de km du continent européen.
On comprend donc que les "lève toi et marche", "les business addict" etc, tout ce petit monde va s'en servir pour porter haut une volonté de minimiser le RCA.
Sauf que si tu détrend le signal du RCA dans l'évolution de l'amo, ça ne marche plus du tout, mais on entre dans la modélisation, c'est plus technique, moins simple à vulgariser, donc l'opinion publique à défense d'y accéder par la sphère bobomédiatique, qui te laisse le choix entre le conspi ou l'anxiogène. C'est d'ailleurs généralisable à tout un tas de sujets.

hello
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Hespéria le Mer 5 Sep 2018 - 19:03

hello Ah ben oui !
Merci pour l'explication !
avatar
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1262
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Lun 10 Sep 2018 - 20:57

Du côté de la banquise Antarctique, nous sommes de nouveau dans une période de record bas, la dernière période de record bas direct date de moins d'un an.
Il s'agit de l'extent:


[img][/img]
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum