COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Ven 5 Fév 2016 - 16:11

Troubadour a écrit:Mais sur la tendance de fond il y a réchauffement.
Et la question est aussi jusqu'à quel point pourra-t-on encore nier l'évidence.

Cela étant, quand il n'y aura plus d'humains, il n'y aura plus de problèmes, la planète n'est pas en danger, elle se rétablira sans nous. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par M'enfin le Ven 5 Fév 2016 - 16:23

Il va nous falloir bientôt vivre dans des dômes aseptisés, et utiliser des scaphandres pour nous déplacer: une répétition générale avant d'aller coloniser les étoiles.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Ven 5 Fév 2016 - 19:25

Les riches capitalistes comme Troubadour survivront (peut-être, c'est pas sûr) et les autres crèverons faute de moyens, apocalypse, alléluia!
Quelle mentalité. diable fourche
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bulle le Sam 6 Fév 2016 - 17:27

Pas sûr du tout ! Seuls les individus de l'espèce humaine qui auront muté resteront ; et s'ils arrivent à se reproduire, l'espèce humaine continuera.
Un peu comme les bactéries résistantes aux antibiotiques quoi sourire

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40271
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par M'enfin le Sam 6 Fév 2016 - 20:41

Le processus de sélection naturelle n'est pas assez rapide pour ça, la dégradation de l'environnement est trop rapide, mais l'ingénierie génétique l'est. Ce sera donc une course entre l'ingénierie ordinaire et l'ingénierie génétique. Je parie sur la première! Magnus, peux-tu mettre les paris à l’abri pour 200 ans stp? sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par dedale le Dim 7 Fév 2016 - 15:43

troubaadour a écrit:l'homme ne comprends rien au fonctionnement du climat

Qu'est-ce qui empêcherait de comprendre le climat?

et il est délicat, quand on ne comprend pas un système de désigner un responsable du moindre changement de ce système.

Ce n'est pas un "moindre changement", c'est un énorme changement : La banquise est en train de disparaître.
Et contrairement à, ce que tu sembles croire, l'homme sait aujourd'hui que la banquise est le centre névralgique de la régulation climatique globale de notre planète. C'est assez logique et on explique parfaitement pourquoi.

On comprend bien assez le système pour savoir que l'homme a une responsabilité, comme il en a dans la diminution de la couche d'ozone ou la disparition de certains écosystèmes, la dégradation de certains milieux.
Ca serait totalement déconnecté de considérer que les activités humaines n'ont aucune conséquence.

Normalement on devrait comprendre le fonctionnement du climat pour désigner un responsable, c'est le raisonnement scientifique normal pour tout système.

D'où tu tiens cette information idiote qu'on ne comprend rien du climat?
Si c'était le cas, la climatologie ne serait pas une science, et les études faites dans ce sens n'auraient aucun aval des académies.

Dans le cas du climat on a fait l'inverse, pour des raisons plus politco-médiatique qu'autre chose.

Dans le cas du climat, cela fait plus de 40 ans que des glaciologues alertent les états des changements inquiétants survenant sur la banquise, les courants régulateurs marins et atmosphériques.
Le foin politicomédiatique est venu avec les climatosceptiques dont l'essentiel de la controverse est basée sur la légitimité "douteuse" du GIEC et ses modèles de prévision.
Du scepticisme oui, mis avant que les académies scientifiques ne valident les travaux du GIEC, ça sentait plutôt la réaction hystérique.

Donc la modestie dans l'affaire doit être de mise.

La climatologie est une modeste science de l'observation. Il n'y a aucune prétention dans tout ça.

Le climat n'a pas attendu l'homme pour changer et n'aura surement pas besoin de l'homme pour changer à nouveau, et des équilibres il n'en existe point dans la nature, il n'existe que des états qui n'ont rien à voir avec un quelconque équilibre, mais qui sont simplement transitoire dans l'attente du prochain état.

Tu disais qu'on ne comprenait rien au climat.
Les experts en connaissent pourtant beaucoup plus que toi (ou que moi) et dans le détail.
Même si tu as globalement raison, ta réflexion généraliste ne s'applique pas au phénomène particulier du réchauffement global qui nous touche aujourd'hui.
Nous connaissons les raisons des réchauffements passés : Soleil, volcans, métanogènes... (j'en oublie surement)

Personne n'a décrété que l'homme est responsable. Les climatologues savent bien mieux que nous que des changements, il y en a eu.
C'est simpliste de considérer qu'ils ne prennent pas ça en compte, vu que leur modèle prévisionnel se base sur des phénomènes paléoclimatologiques survenus dans les ères passées.

Car que la théorie du réchauffement anthropique soit juste ou fausse cela ne change pas grand chose au problème.

Si la théorie du RC anthropique est juste, ça signifie que nous pouvons améliorer la situation si nous le voulons - en théorie.
Il y a des solutions mais qui, à mon avis, font encore plus peur qu'une grande catastrophe climatique.

J'ai dit que l'homme devra s'adapter, mais peut être me suis-je trompé : L'homme s'adaptera, à condition que cela lui soit possible.
Philosophiquement, si nous sommes responsables de notre propre disparition, admettons, tu me diras : On l'aura voulu!, d'une certaine manière. Mais cela entraînera aussi la disparition de toutes les autres espèces.
Tout dépend bien sûr de la violence, de l'amplitude, du changement en question.

Je ne suis pas du tout un expert de la question, je me suis juste un peu renseigné : Il y a eu des changements climatiques sur terre, il y a très longtemps, du type réchauffement.
Les cataclysmes météorologiques qui sont survenus suite à cela sont à peine imaginables, sans équivalence avec tout ce qui s'est produit depuis des éons.
Certains de ces cataclysmes très anciens ont balayé toute vie de la surface de la planète : Et pourtant la vie était extrêmophile. Seuls des unicellulaires réfugiés en profondeur, infiltrés dans la roche, ont survécu, à des km sous terre.
Ces formes de vie primitive avaient la faculté de se mettre en léthargie, ni mortes ni vivantes : Et c'est grâce à ces formes de vie que le cycle de la biomasse à pu se reconstruire par la suite.

Si ce réchauffement est du à l'activité humaine il va falloir des décennies pour que l'homme produise autrement, qu'il acquière les connaissances pour produire autrement, car ni il renoncera à son confort, ni au reve de confort, que lui procure la société actuelle. Donc il poursuivra le cycle qu'il a engendré.

Je suis assez d'accord avec toi. Même si l'idée de produire autrement, de changer les aspects dégradant de notre système, n'entame en rien la recherche du confort.
Pourquoi ne pourrait-on pas faire confortable et propre?

Non. Le problème ne se pose pas ainsi. C'est une question de pouvoir et de propriété.
S'il y a un changement profond de système, l'ancien système ne vaudra plus un clou et certaines hégémonies se verront disparaître. Les capitaines couleront avec leur navire qu'ils pensaient insubmersible.
le navire étant conçu comme insubmersible : A-t-on pensé un seul instant aux canots de sauvetage? le navire peut-il faire machine-arrière ou barre-tout-à-tribord?
Hélas, la machine paraît plus emballée que maîtrisée.

Si au contraire le réchauffement est naturel du à plusieurs facteurs, (soleil, volcanisme, courants marins, etc...) l'homme ne pourra rien y faire.

Les causes naturelles ne sont pas suffisantes pour expliquer le réchauffement.
De plus, on dit qu'il est global parce que les calottes fondent, mais tous les phénomènes qui lui sont associé, touchent principalement l'hémisphère nord.
C'est à dire l'hémisphère où l'activité humaine est la plus dense.

Personnellement je ne pense pas que l'homme ait la main sur le thermomètre de la planète.

Le monde est devenu petit pour l'homme. je ne sais si tu as déjà été à Calcutta, New Delhi ou Mexixo, mais dans ces lieux, tu sens le poids écrasant et étouffant de l'activité humaine.
Dans ces villes, il fait au moins 10° de plus qu'aux alentours, c'est une vraie chaufferie.
Sans compter les mégazones industrielles où il n'y a plus de saison, plus de lumière, où le moindre brin d'herbe est méconnaissable, et où il vaut se méfier des coups de soleil.

Quand il y a eu le problème de la couche d'ozone (problème qui existe toujours), personne ne voulait rien savoir. Et les nations dites "émergeantes" n'ont rien respecté des protocoles et ont continué à fabriquer à gogo des CFC.
La couche d'ozone qui avait retrouvé un semblant de consistance en est revenue à une situation qui est pire qu'avant.
On disait bien que ce n'était pas l'homme qui était responsable, qu'on n'en savait pas assez pour le rendre responsable, et que dans le passé, cette couche avait connu des affaiblissement.
Les mêmes arguments.

Si tout ce petit monde était moins crétin, il cesserait de tergiverser comme des bureaucrate fuyant leur responsabilité. Il vaut mieux agir du mieux qu'on peut. Mais penser ça n'engage que moi.
Advienne que pourrave.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4182
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Dim 7 Fév 2016 - 16:31

Bulle a écrit:Pas sûr du tout ! Seuls les individus de l'espèce humaine qui auront muté resteront ; et s'ils arrivent à se reproduire, l'espèce humaine continuera.
Un peu comme les bactéries résistantes aux antibiotiques quoi sourire
Je te trouve mutine Bulle aurais tu déjà muté? croule de rire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Lun 7 Mar 2016 - 23:02

Voici le bilan de l'hiver 2016 (en météorologie le calendrier n'est pas le même)

C'est donc l'hiver le plus doux depuis le début des mesures:
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Lun 7 Mar 2016 - 23:10

Une idée des différentes composantes qui influencent la T°C globale:



Le facteur océanique brille par son absence, on sait pourtant qu'il existe des cycles qui peuvent durer plusieurs décennies, et qui vont avoir tendance à favoriser la hausse ou à la freiner.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par aleph le Mar 8 Mar 2016 - 2:01

Condamner ou sanctionner pour raison de désaccord avec une parole scientifique
Condamner ou sanctionner pour raison de désaccord avec une parole divine

y a que la fin qui change. Cela montre juste que celui qui détient la vérité (ou croit la détenir) se pense légitime pour l'imposer à ceux qui n'y croient pas.


On les appelle Climato-sceptiques, pourquoi pas mécréants ou infidèles ?

On Dira oh mais ici c'est de la science qu'il s'agit pas de croyance. Oui mais la façon de l'imposer la vérité scientifique, par la loi, n'a rien à envier aux vieilles pratiques.

C'est juste un avis ... je pense bien qu'il y a des indices concordants qui permettent de penser que l'homme est responsable en partie de de l'emballement climatique.
Mais je n'irais pas jusqu'à imposer cette façon de voir à qui ne la partage pas.
avatar
aleph
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 628
Localisation : Grand Est
Identité métaphysique : Alchimiste
Humeur : Poétique
Date d'inscription : 05/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Mar 8 Mar 2016 - 9:52

aleph a écrit:Mais je n'irais pas jusqu'à imposer cette façon de voir à qui ne la partage pas.
Mais ne rien faire est aussi imposer son point de vue puisque des populations les plus pauvres vivants des ressources de la mer seront les premières victimes de la montée des eaux.
Nier les mesures réalisées sur l'accélération actuelle du réchauffement climatique et la hausse du niveau des mers qui en résultera c'est être complice d'un génocide prévisible. Et ceci quels qu'en soient les causes, humaines ou non, des solutions existent et peuvent être mises en œuvre pour limiter les dégâts.
Alors, climato-sceptique ou climato-responsable?
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mar 8 Mar 2016 - 10:01

A la base personne n'est contre la liberté d'expression, mais tout le monde est contre l'apologie du terrorisme.

On ne peut pas exclure les climato sceptiques d'être des terroristes involontaires, mais on ne peut pas non plus le démontrer.

Car pour le moment, les scientifiques démontrent juste que les sceptiques négativistes ont tort sur l'évolution du climat, rien de plus.
Ainsi, on ne connaît pas l'ampleur du drame d'un point de vue sociologique. En dehors de la biodiversité, et de quelques îles et littoraux en moins, nul ne peut dire si il y aura des situations dramatiques imputables au réchauffement.
L'intensité des ouragans peut être, mais cela mérite encore d'être vérifié.

A partir de là, je pense que la condamnation est pour le moment compliquée, en dehors du personnel représentant l'officiel.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mar 8 Mar 2016 - 10:11

Bean a écrit:
Alors, climato-sceptique ou climato-responsable?
sourire

Un des principaux courants climato-sceptiques s'est d'ailleurs récemment auto proclamé climato-réalistes, ce ne sont plus des climato-sceptiques selon leurs dires.
C'est à dire que devant l'évidence du réchauffement, leur cheval de bataille n'est plus de le nier, mais de minimiser 3 choses:
-Sa cause anthropique
-Son ampleur
-Sa dramatisation sociologique

Ils se servent en grande partie du réseau d'observation en soulignant les incohérences de mesures entre relevés de T°C via les stations au sol effectués par les principaux instituts, les réanalyses faites par les modèles, et les mesures faites par les satellites.
Et ils insistent beaucoup sur les corrections faites aux séries de T°C pour minimiser les choses, et tenter de les faire tourner en dérision.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Mar 8 Mar 2016 - 12:53

bbes a écrit:Et ils insistent beaucoup sur les corrections faites aux séries de T°C pour minimiser les choses, et tenter de les faire tourner en dérision.
Et ils diront quoi quand ils auront le nez dans le caca?
Le réchauffement climatique est un fait, peu importe à quoi il est dû, il faut réagir plutôt que de freiner à quatre fers.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mar 8 Mar 2016 - 12:55

"D´abord, ils nieront la chose. Ensuite, ils la minimiseront. Enfin, ils diront que cela se savait depuis longtemps." Alexandre von Humbold

avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par Bean le Mar 8 Mar 2016 - 14:18

Je suppose que ce sont les mêmes qui étaient (ou qui sont encore) contre la vaccination. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par troubaadour le Mer 9 Mar 2016 - 15:07

Climato-alarrmiste = vaccinato-alarmiste : Possible.... On retrouve le même raisonnement.

bbes votre dernier argument peut parfaitement se retourner contre les climato-alarmistes il me semble...

Je vous invite à lire les différents bulletins des climato-réalistes : http://www.skyfall.fr/category/collectif-des-climato-realistes/bulletin-d-informations/

Bulletin qui ont la fâcheuse manie de dénoncer, entre autre,  le catastrophisme médiatique que l'on nous rabâche à longueur d'ondes.

Le bulletin n°19 l'illustre parfaitement comment une information rassurante a été médiatiquement transformée en catastrophe climatique  : La montée des océans.

Une étude, que personne n'a remis en question, même pas les climato-réalistes, c'est dire, nous apprend que le niveau des océans a augmenté de 14cm en 1 siècle.
La présentation alarmiste nous a dit : Plus forte augmentation des océans depuis 3000 ans. Grand danger ! (14 cm en un siècle = grand danger ?)
La présentation des climato-réaliste a dit : Que 1.4mm d'augmentation par an soit moitié moins que supposé et prédit par le GIEC (augmentation du niveau des océans de 3mm/an). C'est rassurant.

Je trouve que cet exemple illustre très bien l'hystérie actuelle.

Enfin dernier point important :
Il faut distinguer de ce qui relève de la réalité et de ce qui relève de la prévision. Aucune prévision du GIEC ne s'étant réalisée on est en droit de s'interroger. Et depuis 18 ans les relevés de température par satellite n'ont relevé aucune hausse malgré un EL nino très fort en 2015.

En matière de climat sur le long terme la seule chose certaine c'est qu'on n'y comprend rien. Donc si il y avait un peu plus de modestie dans les prévisions apocalyptiques de certains tout le monde ne s'en porterait pas plus mal.

Dernier point pour reprendre les propos d'un forumeur  :
Si les prévision du GIEC ne se réalisent pas qui aura le nez dans le caca ? (ou qui l'a déjà d'ailleurs)

Un autre site intéressant mettant en lumière la désinformation médiatique à propos du climat :  http://www.pensee-unique.fr/
Les 2 parties "mythes et légendes" à propos du climat est passionnante.... Enfin pour  ceux qui ont encore l'esprit critique vis à vis des prédictions climatiques.

Maintenant on peut aussi rester dans ses certitudes climato-prédictives et ne pas se poser de question.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Mer 9 Mar 2016 - 21:24

Oui merci d'illustrer mon propos concernant les climato sceptiques récemment renommés climato realistes.

Leur souci, c'est qu'ils oublient souvent l'essentiel, pourtant, je trouve cette démarche intéressante.

Par exemple, pas un mot sur les T°C complètement dingues de cet hiver au pôle arctique.

On dédramatise la hausse du niveau des océans, une bonne chose, mais on oublie de préciser que l'essentiel de la hausse à eu lieu au cours des 30 dernières années.

Pas un mot sur l'évolution de la vapeur d'eau.

Pas un mot sur la hausse de la lpn.

Pas un mot sur l'évolution du volume des glaces.

Pas un mot sur l'évolution du "heat contenant" des océans.

Les seuls mots sont pour l'exposition des études qui minimisent sur un aspect ou sur un autre l'ampleur du RC, ou sur la critique des relevés/reconstructions passés en dérision jusqu'à en oublier le sens.

Non franchement, ce n'est certainement pas avec les climato "realistes", que vous allez pouvoir enrichir votre réflexion.
De la même manière ce n'est certainement pas avec la presse, les médias en général que vous pourrez prendre la mesure du réchauffement, souvent bien plus alarmistes qu'objectifs.

Peut être faut il s'alarmer, mais il n'est à mon sens, pas possible de le démontrer aujourd'hui. L'idée serait de faire en sorte qu'on ne puisse jamais avoir la réponse, mais je pense que c'est foutu sur ce point là.
Par contre, on peut réfuter toute théorie qui prétend que le RC n'existe pas, ou que la variable anthropique est de second ordre.

Une illustration: Sur les 6 premiers jours de mars, la conjugaison du RC+ El niño donne une anomalie de +1 °C et des poussières.
Sauf sur le +1°C n'a pas pour référence la période pré industrielle, mais la moyenne de 94 à 2013...c'est impressionnant.

Le pôle nord affiche une anomalie sur l'hiver de +6°C, d'ailleurs devant l'énormité de la chose, les scientifiques ont du mal à prendre la parole. On parle "d'absurde".

Dernier point, concernant le GIEC, il n'a pas encore commencé à faire de prévision à ma connaissance, il se 'contente' de transmettre des projections. Et on se promène dans l'intervalle de confiance au gré des périodes, on était dans le bas de la fourchette, on est désormais tout en haut etc...c'est normal, le bruit décennal n'intéresse pas pour le moment le GIEC.

Parce que les prévision décennales sont un exercice périlleux, et en phase expérimentale.

Personnellement, je trouve qu'en dehors de quelques erreurs grossières (type glaciers himalayens , le GIEC est dans le vrai. En même temps, vu les écart type proposés, il est difficile de ne pas être dans les clous.
Ma maigre vision me permet de constater 3 choses:
-Certains indices m'alarment
-D'autres me rassurent
-Je sais que ça chauffe de plus en plus.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par troubaadour le Jeu 10 Mar 2016 - 15:20

Mais les climato-réalistes ne contestent pas ou très peu le réchauffement de la planète mais principalement la cause anthropique qui à leurs yeux n'est pas certaine.
Comme si l'activité solaire n'avait pas d'influence, comme si les courants marins n'avaient pas d'influence, comme si l'activité volcanique n'avait pas d'influence sur le climat etc.... A croire qu'aux yeux des climato-alarmistes seul le CO2 aurait de l'influence.
Après réflexion la ficelle est un peu grosse non ?

Ils contestent aussi énormément l'exploitation "hystérique" (c'est mon propre terme) qu'en font les médias.

On est dans une période chaude c'est incontestable, dans les années 70 on était dans une période froide et certains climato-alarmistes (parfois les mêmes qu'aujourd'hui) craignaient une 3ième guerre mondiale à cause de la raréfaction des ressources alimentaires du fait du refroidissement climatique. 50 ans plus tard on nous parle, plutôt on prédit, une raréfaction des ressources alimentaires du fait du réchauffement climatique (voir un récent article du Monde). Drôle non ?

Les climato-réalistes s'inquiètent, rigolent quand ils ne s'affolent pas des prévisions apocalyptiques qui sont diffusées.

Personnellement je crois que ce besoin de culpabiliser l'homme relève du syndrome Adam et Eve : Profiter c'est mal.

L’intérêt des climato-ralistes est de dire : Attention il se passe des choses mais n'allons pas trop vite en conclusion.

Enfin si l'on constate des anomalies ici ou là on en constate dans les deux sens, et le record de chaleur de température de 1998 prises par satellites n'a toujours pas été battu. C'est aussi un fait. On est toujours sur un plateau.

CErtains climato-alarmistes ont quand même tendance à tordre les chiffres dans tous les sens afin de continuer à faire croire à une augmentation des températures assorties d'une catastrophe planétaire. N'attribuons nous pas chaque tempête au réchauffement climatique, Hollande a été jusqu'à attribuer des tremblements de terre à cause du réchauffement climatique.

Je rappelle quand même que plus de chaleur, plus d'humidité et plus de CO2 c'et le cocktail adoré pour la végétation. L'inverse serait nettement plus dramatique. Si il commençait à faire plus froid et qu'il y avait moins de CO2 dans l'atmosphère là on serait vraiment en danger.

Enfin on ne connait pas avec certitudes les conséquences météorologiques d'un réchauffement climatique. Il n'est pas certain que cela entraîne plus d'épisodes violents et ultra violents, du tout. Comme il n'est pas certain qu'il pleuvra plus là où il pleut et qu'il fera plus chaud là où c'est désertique. Ce n'est qu'une hypothèse.
On peut aussi imaginer que là où il faut très froid il fera moins froid, et là ou le climat est désertique il deviendra tropicale. C'est une hypothèse tout aussi valable.

J'en profite : Bulletin n°21 des climato-réalistes.

avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Jeu 10 Mar 2016 - 21:03

Le graph plus haut montre que la variabilité naturelle n'a pas beaucoup d'effet à échelle humaine.

Le soleil est considéré par abus de langage comme une constante. Il a en réalité 4 cycles, plus ils sont courts donc de taille humaine, moins ils impriment le climat.
Ainsi, il est communément admis que le soleil peut concéder à échelle humaine un forçage de 0.3°C à +-0.1°C.
C 'est la raison pour laquelle, les derniers scientifiques réticents à l'admette, en particulier les astrophysiciens ont cessé d'affirmer que le soleil expliquait le changement climatique.

Les océans, si on laisse de côté l'enso (niña/niño) qui est du bruit à l'état pur sans intérêt sur une période climatique, seuls 2 cycles ont été mis en avant.
>l'AMO (oscillation Nord Atlantique)
>la PDO (Pacific décennal oscillation)

Ces 2 cycles ont des périodes de 40 à 60 ans, avec une pahse descandantes (froides) et montante (chaude)
En fonction, des phases, cela tire la T°C global vers le haut, ou freine sa progression.
Freine et non pas 'tire vers le bas', puisqu'on s'est aperçu que pendant les phases froides, la T°C ne baissait pas, mais ne baissait plus.
Donc non seulement, ça n'explique pas l'évolution actuelle des T°C, mais en plus cela reste du bruit à extraire.

Le volcanisme, là pas grand chose à dire, la dernière éruption digne de ce nom date de 1991, et l'impact sur la T°C globale a été évident, avec une baisse indiscutable, mais tout aussi transitoire (2 à 5 ans).

Au final seul un cataclysme, type Yellowstone ou astéroïde semblent en mesure d'être des variateurs naturels capable d'inverser la tendance rapidement et durablement, et de façon dramatique. La période de retour laisse espérer que cela ne se produise pas prochainement, même si une forte éruption (plus forte que le Pinatubo en 91) devrait normalement plus tardée (1 à 50 ans) à se produire si on suit l’occurrence.
Ce bruit masquera en théorie le RC pendant plus de 5 ans.

avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Jeu 10 Mar 2016 - 21:12

avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par troubaadour le Lun 14 Mar 2016 - 12:37

Rififi chez les climatologues mainstream au sujet de la "Pause" ou du "Hiatus"

Le dernier billet du site pensée unique : http://www.pensee-unique.fr/news.html#rif

Quelques extraits de la troisième partie : si maintenant même les climato-alarmistes s'inquiète du délire catastrophique des médias

De fait, nombre de supporters scientifiques les plus éminents de l'alarmisme concèdent l'absence de base pour le catastrophisme.[...]

La situation a été le mieux résumée par Mike Hulme, le Directeur du Tyndall Centre à l'Université d'East Anglia (un centre qui se préoccupe du réchauffement climatique) : "Affirmer que le changement climatique sera catastrophique dissimule une cascade d'hypothèses basées sur des opinions qui ne ressortent pas de la science empirique ou théorique."
Même Gavin Schmidt, le successeur de Jim Hansen à la direction du Goddard Institute of Space Studies de la NASA et dont le site, Realclimate.org, est un défenseur de premier plan du réchauffement climatique, n'est pas d'accord avec les affirmations au sujet des extrêmes climatiques :
"On ne trouve pratiquement nulle part, dans la littérature scientifique, des affirmations au sujet des extrêmes climatiques mais ces dernières semblent abonder dans les médias à grand tirage ... C'est une perception populaire que de croire que le réchauffement climatique signifie que tous les extrêmes doivent augmenter tout le temps, même si en y réfléchissant 10 secondes on voit immédiatement que c'est un non sens."

Il est intéressant de faire remarquer que la théorie de base de la météorologie nous dit que les extrêmes dépendent largement de la différence de température entre les tropiques et les pôles - choses dont on s'attend à ce qu'ils diminuent dans un monde plus chaud."

Ce qui n'empêche pas nos médias et nos politiques d'affirmer, haut et fort, que les typhons,ouragans, cyclones, tornade, tempêtes etc. vont augmenter

3) Conclusions

Ce billet est une illustration frappante du fonctionnement réel de la science climatique qui est soigneusement dissimulée au public par les médias, les activistes et les politiques.

En réalité, les chercheurs du domaine s'opposent encore sur des questions aussi fondamentales que le rôle exact de la variabilité naturelle, de la sensibilité climatique à l'augmentation du CO2, de l'importance des oscillations océaniques ou des fluctuations de l'astre solaire.

En fait, derrière l'écran de fumée médiatico-politique, la recherche progresse comme elle l'a toujours fait, par une suite d'erreurs, de conflits et de corrections. La vérité est qu'il y a encore beaucoup de progrès à faire avant de comprendre comment fonctionne réellement le climat et de savoir s'il est pertinent de réagir ou non. Ainsi, si la sensibilité climatique est faible voire proche ou même inférieure à 1°C comme le pensent Richard Lindzen et beaucoup d'autres, il est inutile, voire nuisible, de faire quoique ce soit.

Mais bien sûr, cette vérité, cette évidence (pour les scientifiques), ne fait pas l'affaire des activistes, des politiques et des médias qui se sont malheureusement emparés de cette histoire en se réclament d'un consensus qui n'existe manifestement pas. Ces comportements, plus ou moins conscients, pourraient entraîner des conséquences désastreuses dans l'avenir.

Stay tuned !
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Lun 14 Mar 2016 - 22:49

Attention à ne pas combattre l'alarmisme en relativisant le réchauffement.

Le pic El niño en cours n'a pas été plus puissant qu'en 97, mais l'anomalie de T°C qui en découle n'est pas du tout du même niveau. Ici date arrêtée en février 2016:



Si les sceptiques nous font le même coup que pour 98, après cette année 2016, ils vont probablement nous dire que le climat se refroidit ou se stabilise les prochaines années quand niña et nada vont succéder à l'épisode niño.
Les drogués du hiatus^^
lol!







avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par M'enfin le Lun 14 Mar 2016 - 23:04

Chose certaine, on voit bien que, quand le cerveau perçoit une information nouvelle, il s'active à proposer de nouvelles solutions. Il procède certainement de manière aléatoire puisqu'il ne peut pas prédire l'avenir, mais procède-t-il de la même manière que les mutations qui produisent l'évolution biologique? À part l'échelle de temps, quelle est la différence entre des hypothèses en vue de s'adapter à un soudain réchauffement climatique et des mutations génétiques en vue de s'adapter à une ère de réchauffement interglaciaire? On voit bien que les hypothèses sont induites par la nouvelle information alors que les mutations ne peuvent pas l'être. Les mutations seraient donc complètement aléatoires alors que les hypothèses le seraient moins: elles suivraient une direction particulière. N'empêche qu'à l'intérieur de cette direction, elles seraient tout aussi aléatoires.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COP 21>>Faut-il condamner les climatosceptiques par sanction ou jugement?

Message par bbes le Lun 14 Mar 2016 - 23:09

Un œil du côté du pôle pour montrer que les sceptiques ne sont que des imposteurs qui ne valent pas mieux que l'exagération des médias:

Le volume de glace au minimum de chaque année, donc en fin de débâcle, c'est à dire en septembre:



Ca en fait des milliers de kilomètres cube de perdus...
Pour le moment, le plus gros souci avec le RC, il n'est pas sur la T°C moyenne, ou les extrêmes, pour le moment il est au pôle nord.

Mais ce graph ne concerne que la banquise, pour le Groenland, c'est plus tranchant.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 604
Age : 32
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum