Le glande pinéale

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par M'enfin le Jeu 5 Nov 2015 - 14:56

Nawel a écrit:Donc M'enfin ce n'est pas parce que nous mangeons mieux que nous grandissons plus. C'est moins simpliste que cela.
Quel avantage vois-tu à ce que nous devenions soudainement plus grand?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par dedale le Ven 6 Nov 2015 - 5:04

nawel a écrit:dedale, les liens sont des atouts et non pas des jokers.

Quand tu discutes avc une personne qui essaie de comprendre ce que tu dis, il faut que ces liens soient justifiés.
Ton interlocuteur ne fait pas que gober des mots ou des idées qui sortent au gré de tes humeurs, il esaie d'en comprendre la profondeur, l'architecture disons, la source également.
Si ça se barre dans tous les sens, ça ne reste qu'un gros bataclan superficiel où tout le monde raconte n'importe quoi.

Si dans ce bordel, quelqu'un dit quelque chose de lumineux, on n'est même plus en mesure de s'en apercevoir et d'en profiter un peu.

Personne ne demande à qui que ce soit d'avoir le prix nobel mais simplement du raisonnement et un peu de bon sens.

Alors il faut arrêter de créer des limites dans la réflexion, dans n'importe quel domaine que ce soit, pourvu que l'on soit un tant soit peu cohérent.

Dans le discours que tu tiens, il n'y a aucune cohérence.
Par exemple le lien que tu fais entre la glande pinéale et la Mecque, ou ces critères d'identification du juif (myopie, petitesse, kypa) tiennent du grotesque à l'état exceptionnellement rarissime.
Je ne sais pas d'où tu tiens ces énormités mais les sources de ta "connaissance" sont un parfait exemple de rétro-pédalage populiste..

Tu peux garder ta foi inébranlable, mais si tu t'intéresses aux sciences, laisse toi aller dans de vraies sciences : Un vrai croyant devrait admirer Darwin (ou d'autres) pour ce qu'il a découvert des merveilles de la nature, de cette alchymie évolutive dans laquelle nous baignons, de cette source de vie à laquelle nous appartenons jusqu'au plus profond de nos fibres.

En réalité dans le questionnement, il n'y a pas beaucoup de différence entre la religion et les sciences : Nous sommes tous embarqués dans une même galère.
Sauf que dans les sciences, on s'en fout des paroles, des traditions, des croyances auxquelles on s'attache à tort ou à raison : Ce sont les faits qui importent.

Le dieu que tu t'imagines, à l'image de l'homme, n'existe pas dans les sciences : C'est sans appel - dieu est un objet de l'anthropologie culturelle. ca n'a rien de péjoratif ou de méprisant, c'est simplement un fait.
Alors, tu te demandes peut être ce que tu feras sans dieu?
- Ce que tu as toujours fait : Ce que tu peux du mieux que tu le peux.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Ven 6 Nov 2015 - 5:06

Bulle a écrit:On reprend sur la glande pinéale avec des bases :
" Le corps pinéal synthétise et sécrète l'hormone nommée mélatonine, qui est un acide aminé modifié. Selon les espèces, le corps pinéal contient des cellules sensibles à la lumière ou possède des connexions nerveuses avec les yeux qui assurent la régulation de son activité de sécrétion.
Ainsi la mélatonine régule les fonctions associées à la luminosité et à la durée de l'éclairement diurne (photopériode). Bien que, chez de nombreux Vertébrés, elle agisse sur la pigmentation de la peau, ses principales fonctions sont liées aux rythmes circadiens qui interviennent dans la reproduction. Comme la sécrétion de mélatonine se fait la nuit, la quantité produite dépend de la durée de l'obscurité. Ainsi, en hiver, la longueur des nuits favorise la production de mélatonine. Cette hormone représente donc un lien entre l'horloge biologique et les activités quotidiennes ou saisonnières telles que la reproduction. Des découvertes récentes donnent à penser que les principales cellules cibles de la mélatonine se trouvent dans le noyau supraoptique de l'hypothalamus (un "noyau" est un regroupement de corps de neurones), qui fonctionne comme une horloge biologique. La mélatonine semble réduire l'activité des neurones du noyau supraoptique, ce qui peut être associé à son rôle dans la régulation des rythmes circadiens."
(Ref : Biologie 7eme édition - Neil Campbell-Jane Reece - Pearson Education - p 1042)

Oui je n'ai pas vu cette description sur le net, j'en retiens que le soleil est vecteur de sensibilisation à la lumière non pas par action directe sur l'œil mais par exposition de notre corps cérébral.

Il est donc intéressant de dire qu'un séjour prolongé au soleil est dangereux pour la vision et que nous humains sommes concernés. Tout le monde le sait ce n'est pas un scoop mais on sait maintenant ce qui peut provoquer des lésions de l'œil.

Dans ton résumé il est question d'action de la mélatonine sur la peau. C'est intéressant de découvrir que les races sont issues de l'ensoleillement de cette façon.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Ven 6 Nov 2015 - 5:13

M'enfin a écrit:
Nawel a écrit:Donc M'enfin ce n'est pas parce que nous mangeons mieux que nous grandissons plus. C'est moins simpliste que cela.
Quel avantage vois-tu à ce que nous devenions soudainement plus grand?

Quel avantage M'enfin ? Bien au contraire que des désavantages.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Ven 6 Nov 2015 - 5:19

@ Dedale

Je suis adepte de l'exactitude à un plus haut point.

La variable pour moi n'est plus une variable car elle l'est.

J'aimerais toutefois que tu puisses au moins me dire que si l'on te livre là un objet, une pomme par exemple, tu as une passion pour elle et tu veux la connaître parfaitement. Tu œuvres pour cela, jour et nuit jusqu'à ce que la pomme n'ait plus de secret pour toi.

Serais tu capable de la reproduire.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par Bulle le Ven 6 Nov 2015 - 10:08

nawel a écrit:Oui je n'ai pas vu cette description sur le net, j'en retiens que le soleil est vecteur de sensibilisation à la lumière non pas par action directe sur l'œil mais par exposition de notre corps cérébral.
Il est donc intéressant de dire qu'un séjour prolongé au soleil est dangereux pour la vision et que nous humains sommes concernés. Tout le monde le sait ce n'est pas un scoop mais on sait maintenant ce qui peut provoquer des lésions de l'œil.
Ce qui est une déduction parfaitement absurde puisque le passage du cours ne dit rien de tel. "La mélatonine régule les fonctions associées à la luminosité et à la durée de l'éclairement diurne". Il est question de lumière du jour, pas spécifiquement de la vision du soleil.
Dans ton résumé il est question d'action de la mélatonine sur la peau. C'est intéressant de découvrir que les races sont issues de l'ensoleillement de cette façon.
Et c'est encore du grand n'importe quoi puisque la notion de "race" n'a strictement rien de scientifique en ce qui concerne  les humains d'une part et que les Vertébrés (Voir ici ) ne sont pas qu'humains d'autre part.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39577
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par Bulle le Ven 6 Nov 2015 - 10:13

nawel a écrit: La variable pour moi n'est plus une variable car elle l'est.
Ça veut dire quoi exactement ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39577
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par dedale le Ven 6 Nov 2015 - 13:58

Bulle a écrit:
nawel a écrit: La variable pour moi n'est plus une variable car elle l'est.
Ça veut dire quoi exactement ?

Mince! je pensais que tu allais m'aider sourire
Si même toi tu n'y arrives pas, que vais-je devenir?
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par dedale le Ven 6 Nov 2015 - 14:01

nawel a écrit:J'aimerais toutefois que tu puisses au moins me dire que si l'on te livre là un objet, une pomme par exemple, tu as une passion pour elle et tu veux la connaître parfaitement. Tu œuvres pour cela, jour et nuit jusqu'à ce que la pomme n'ait plus de secret pour toi.

Serais tu capable de la reproduire.

Ben oui : Je prend un pommier, je le fais grandir jusqu'à qu'il produise des pommes.
J'ai la main verte.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par dedale le Ven 6 Nov 2015 - 14:18

M'enfin a écrit:Selon cet article, la nutrition serait le facteur déterminant:
Au-delà de ces aspects anecdotiques, la stature moyenne des populations est actuellement considérée comme un indice de nutrition nette, représentant la totalité des apports en énergie de la petite enfance et de l’adolescence (nutrition brute), ainsi que la totalité des dépenses en énergie (maladie, travail).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est évident que la nourriture influence la croissance. Ce n'est certainement pas le seul facteur mais cela contribue au développement.

On parlait des masai : Mais ils ne pourraient pas être aussi grands si leur charpente osseuse n'était pas alimentée en conséquence.
Par rapport aux autre peuples, les masai ont toujours bu beaucoup de, lait (protéines, calcium) : le lait, surtout le lait cru, et un excellent nutriment pour la croissance, 'l'un des principaux.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par dedale le Ven 6 Nov 2015 - 15:24

nawel a écrit:Nous avons des apports nutritionnels (vitamines, calcium etc...) mais je dirais que parmi ces apports là nous mangeons aussi d'une manière désordonnée en quelque sorte car d'un côté nous avons à notre disposition tous aliments comportant ces nutriments, je dirais même à profusion eu égard aux siècles passés, mais je dirais que nous avons à notre disposition tous aliments comportant nutriments dans lesquels se trouvent des OGM lesquels dénaturent  car ils sont un apport de gênes dans l'aliment. Bien sûr les effets ne sont pas visibles mais ils sont considérables toutefois. Etre en bonne santé est être visiblement en bonne santé et c'est ce qui est distinguable mais que se passe t il réellement dans notre corps, comment agissent les OGM dans notre corps, il est facile de le comprendre.

Tout ce que nous mangeons, issu de nos cultures, de nos élevages, est un OGM : le produit d'une sélection.
Théoriquement, que cette sélection se fasse par hybridation ou manipulation génétique revient au même.

Mais il y a des cas où on se demande pourquoi certaines manipulations génétiques ont été faites, si ce n'est juste pour gagner plus de pognon et d'avoir le monopole : Par exemple le cas du maïs stérile qui oblige donc l'agriculteur à racheter des semences chaque fois qu'il sème, alors qu'avec un maïs traditionnel, il lui suffit de garder en réserver des grains pou les semer l'année suivante, ce qui est dans l'ordre des choses.
Mais le problème est que si on laisse le maïs OGM se reproduire comme le traditionnel, il n'y aura plus de maïs rustique car l'OGM contaminera toutes les plantations, ce qui est déjà le cas en Espagne par exemple : Les plants OGM contaminent tous les plants rustiques.

Derrière cette contamination il y a une peur : Si les OGM contaminent les rustiques, l'hybridation est naturelle et l'OGM retrouve son adaptation d'origine, ça serait la voie du bon sens, de laisser la nature reprendre le dessus.
Mais il y a des agriculteurs spécialisés dans des plants rustiques qui ne veulent pas que leur culture soit hybridée avec des semences intruses qui n'ont rien à faire là, ce qui est légitime, certains cherchent à avoir une qualité.
Mais il fait cependant savoir que cette qualité, cette rusticité, est déjà le fruit d'une longue hybridation qui a commencé dans certains cas, il y a des millénaires.

Donc là encore, c'est un sujet où il y a à boire et à manger.

On peut considérer par conséquent que la glande pinéale signale, joue un rôle de baromètre et selon les prescriptions décryptées elle agit en tant que neurotransmetteur. Quelles sont les informations qu'elle peut recueillir. Le jour, la nuit, les saisons.

La glande pinéale est une glande endocrine : Sa fonction est donc de réguler certains rythmes biologiques en fabricant des hormones.
La glande pinéale fait partie du réseau photoneuroendocrinien. Dans l'évolution et chez l'homme, elle a perdu sa fonction première qui était de capter l'intensité lumineuse ambiante.
Chez l'homme, cette intensité lumineuse est traitée par le noyau suprachiasmatique qui "ordonne" à la glande pinéale de produire de la mélatonine.

Elle a donc perdu son rôle photorécepteur au cours de l'évolution.

Alors puisqu’il est constaté trois étapes chez la fleur, chez l’homme il en est constaté trois qui sont :
1/ La glande dite pinéale recueille les informations extérieures qui sont les activités diurne et nocturne

Chez l'homme, la glande pinéale ne traite plus directement l'information, c'est à dire l'intensité de la lumière.
Cette information est traitée par le noyau suprachiasmatique qui, ensuite, transmet les ordres à la glande pinéale pour qu'ils soient transformés en sécrétion hormonale.

Là dans le sujet il s'agit de tout autre chose.  Nous savons qu'elle donne une autre information, laquelle n'intervient pas dans notre biorythme mais dans notre patrimoine génétique.  Tout comme le tournesol nous bénéficions des bienfaits du soleil lequel envoie des rayons ultra violets sensibles autant d'informations recueillis par notre corps et celle en particulier agissant sur notre microcosme autrement dit entre la nature et l'homme.

Si tu veux comparer la glande pinéale, ce serait plutôt avec des animaux à sang froid qui étaient sur terre bien avant les mammifères et l'homme.
Comme tu le sais certainement, les animaux à sang froid fonctionne avec la lumière et la chaleur du soleil.
La glande pinéale était pour eux une sorte de 3° oeil, située juste sous la surface du crâne. Certains possédaient même un orifice crânien dans lequel se logeait leur glande pinéale.
La glande pinéale de ces animaux fonctionne comme un réveil qui sonne quand il faut se lever et indique quand il faut se coucher, c'est à dire économiser leur énergie quand il n'y a plus de soleil et vite, vite aller se faire dorer quand le soleil se lève et commencer au plus vite la chasse et la recherche de la nourriture.

Donc en fait notre glande pinéale est une sorte de vestige qui a perdu ses fonctions premières associées à la photoréception. Mais elle a conservé  son rôle qui est de produire des hormones afin que le corps puisse reconstituer ses énergies. Le rôle de photoréception est pour nous assuré par d'autres systèmes.

Donc M'enfin ce n'est pas parce que nous mangeons mieux que nous grandissons plus. C'est moins simpliste que cela.

C'est forcément lié, à un degré ou un autre.
Si tu prends par exemple, la croissance des bébés (observable vu qu'il grandissent rapidement) : la nourriture est le facteur déterminant - mais il n'y a pas que ça, bien sûr. Ca ne se limite pas à ça mais la nourriture est un des piliers de la croissance.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Sam 7 Nov 2015 - 11:04

Bulle a écrit:On reprend sur la glande pinéale avec des bases :
" Le corps pinéal synthétise et sécrète l'hormone nommée mélatonine, qui est un acide aminé modifié. Selon les espèces, le corps pinéal contient des cellules sensibles à la lumière ou possède des connexions nerveuses avec les yeux qui assurent la régulation de son activité de sécrétion.
Ainsi la mélatonine régule les fonctions associées à la luminosité et à la durée de l'éclairement diurne (photopériode). Bien que, chez de nombreux Vertébrés, elle agisse sur la pigmentation de la peau, ses principales fonctions sont liées aux rythmes circadiens qui interviennent dans la reproduction. Comme la sécrétion de mélatonine se fait la nuit, la quantité produite dépend de la durée de l'obscurité. Ainsi, en hiver, la longueur des nuits favorise la production de mélatonine. Cette hormone représente donc un lien entre l'horloge biologique et les activités quotidiennes ou saisonnières telles que la reproduction. Des découvertes récentes donnent à penser que les principales cellules cibles de la mélatonine se trouvent dans le noyau supraoptique de l'hypothalamus (un "noyau" est un regroupement de corps de neurones), qui fonctionne comme une horloge biologique. La mélatonine semble réduire l'activité des neurones du noyau supraoptique, ce qui peut être associé à son rôle dans la régulation des rythmes circadiens."
(Ref : Biologie 7eme édition - Neil Campbell-Jane Reece - Pearson Education - p 1042)

Ce qui a été découvert et uniquement en 1958 est la mélatonine.

La mélatonine sécrétée par la glande pinéale assure trois fonction et est produite non seulement par la glande pinéale mais également par la rétine.
Elle indique aux êtres vivants les cycles saisonniers de reproduction, de rythmes nycthéméraux (nuit et jour) (sauf pour les reptiles), assure la thermorégulation
Pour parler de la glande pinéale il faut donc parler de la mélatonine seul élément connu la concernant.

Son nom lui fut donné en raison du fait qu’elle peut blanchir la peau des amphibiens comme il est dit.

Je dirais que ce n’est pas la mélatonine qui blanchit la peau, une hormone ne le fait pas, ce sont les pigments qui le font. Je dirais que la mélatonine est un élément chimique hormone qui transmet une information pour que les pigments soit saisis et opèrent l’opération de pigmentation s’il y a lieu.

Elle est sécrétée également par la rétine, cela veut dire que nos larmes en contiennent.

Agissant pour que nous dormions et nous nous éveillons elle agit directement sur l'œil grâce à la glande pinéale.

La glande ophtalmique en produit indépendamment d'après les conclusions du chercheur.

Pourquoi à ton avis Bulle.

Moi je ne vois pas pourquoi.

avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par dedale le Sam 7 Nov 2015 - 14:58

Il y aussi la moelle épinière qui produit de la mélatonine.

Informations de 1998 :
extrait : Chez les Mammifères, le principal composant de la pinéale est le pinéalocyte vrai (figure 2C) qui n'est plus sensible à la lumière. Le rythme de mélatonine est contrôlé par les noyaux suprachiasmatiques (voir paragraphe 2.3.3.)
source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Lun 9 Nov 2015 - 10:02

Bulle a écrit:
nawel a écrit: La variable pour moi n'est plus une variable car elle l'est.
Ça veut dire quoi exactement ?

dedale a écrit:
Bulle a écrit:
nawel a écrit: La variable pour moi n'est plus une variable car elle l'est.
Ça veut dire quoi exactement ?

Mince! je pensais que tu allais m'aider sourire
Si même toi tu n'y arrives pas, que vais-je devenir?
L'exactitude en mathématiques existe mais échappe à notre contrôle car nous ne pouvons qualifier toutes les possibilités.

La valeur absolue ou Phi elle est la seule que nous connaissons qui ne supporte aucune variable, l'application nous en faite par la nature environnante et la reproduction des espèces.

De ce fait nous pouvons dire que la variable n'est plus une variable puisqu'elle n'existe plus du fait que nous connaissons au moins une application, celle que je viens de citer.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par dedale le Mar 10 Nov 2015 - 4:26

nawel a écrit:La valeur absolue ou Phi elle est la seule que nous connaissons qui ne supporte aucune variable,

Phi est un nombre qui exprime une proportion géométrique, on peut lui faire supporter toutes les variables qu'on veut.
C'est un nombre dit "irrationnel" dont la valeur ne peut être qu'absolue puisqu'il ne s'écrit pas comme un nombre négatif ou positif, mais seulement comme une valeur.
Et une valeur qui s'écrit sans signe (positif, négatif) est une valeur absolue.
Par exemple, la valeur absolue de +1 ou de -1 = 1.

Sur le plan des variables, il y a nombre d'or lorsque a + b / a = a /b = phi ( où a > b) et phi = 1.666666666.
Donc une multitudes de fractions donnent fatalement phi comme résultat.
Tous les nombres ont une proportion d'or.

Pour avoir le nombre d'or comme résultante, il suffit d'avoir la valeur d'une des 2 variables requises :
Si tu veux savoir le nombre d'or supérieur de 3, tu fais 3 x 1.6666
si veux avoir le nombre d'or inférieur, tu fais 3 / 1.66666.
Pas très compliqué.

L'exactitude en mathématiques existe mais échappe à notre contrôle

Tu as des exemples?

car nous ne pouvons qualifier toutes les possibilités.

Les possibilités sont infinies.

l'application nous en faite par la nature environnante et la reproduction des espèces.

Ceux qui pensent aujourd'hui, comme de Vinci, que le nombre d'or relève d'un ordre (sur)naturel, n'ont jamais observé la nature.
Le nombre d'or est une proportion simple, une fraction qu'on est obligé de retrouver 8 fois sur 10 dans à peu près n'importe quel calcul de géométrie.
De plus, la géométrie est basée sur des observations : On ne connait pas l'origine historique du nombre d'or mais sans doute est-il le fruit d'un travail d'analyse effectué dans l'antiquité, sur le développement des plantes ou autre chose. Les anciens y ont peut être vu une sorte de séquence harmonique.

Mais la nature est loin d'obéir systématiquement à cette séquence. Toutes les espèces vivantes ne se développent pas forcément selon une dynamique géométrique.
C'est plus compliqué que ça.

De ce fait nous pouvons dire que la variable n'est plus une variable puisqu'elle n'existe plus du fait que nous connaissons au moins une application, celle que je viens de citer.

Phi est un nombre, pas une variable, et il s'applique comme un nombre et non comme une variable.
C'est un nombre recherché, dans le sens où, pour le trouver, il faut certains critères mathématiques (décrits ci-dessus) : Quand on connaît ces critères, on le trouve;
Par exemple, si tu mesures 1m66 et que ton nombril est à 1m du sol, alors c'est que tu es bien proportionnée, ta physionomie obéit aux critères du nombre d'or.

Mais admettons que le nombril de ta voisine ne se situe pas à l'emplacement correspondant au nombre d'or : Que penser alors? Que vas-tu appliquer?
Les mathématiques, c'est comme le reste, il ne suffit pas d'appliquer des principes, il faut aussi savoir les adapter.

Le petit problème, c'est que tout est très bien proportionné dans la nature et ça n'obéit pas forcément au critères du nombre d'or, ça n'obéit qu'à des équilibres et des nécessités.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Mar 10 Nov 2015 - 12:30

Que répondre, je suis sans voix
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par M'enfin le Mar 10 Nov 2015 - 23:45

As-tu de l'or? rire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Mer 11 Nov 2015 - 10:58

dedale a écrit:Il y aussi la moelle épinière qui produit de la mélatonine.

Informations de 1998 :
extrait : Chez les Mammifères, le principal composant de la pinéale est le pinéalocyte vrai (figure 2C) qui n'est plus sensible à la lumière. Le rythme de mélatonine est contrôlé par les noyaux suprachiasmatiques (voir paragraphe 2.3.3.)
source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La moelle épinière ne produit pas de la mélatonine car celle ci n'est qu'issu de la glande pinéale sous forme d'hormones neuro transmissibles, lesquelles sont réparties dans le corps humain via la moelle épinière qui elle joue un rôle de diffuseur de l'information vers les glandes correspondantes.

Tu ne peux donc pas dire que la moelle épinière est productrice d'hormones, productrice de mélatonine, à quoi sert la glande pinéale alors ?
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Mer 11 Nov 2015 - 11:05

M'enfin a écrit:As-tu de l'or? rire

Je t'aime bien mais qu'entends tu par voix d'Or ?

Si tu penses que je chante bien, oui peut être mais je n'ai jamais essayé

Si tu penses que je chante mal, cela veut dire que je n'ai pas de rythme dans ce que je dis, il me manquerait la rythmique, quelle en serait la raison ? Un manque d'oreille ? Une oreille parfaite ? Manque d'oreille non certainement pas j'ai joué du piano, donc la seule solution possible est que je n'ai jamais essayé.

Je t'aime bien mais j'ai entendu ce que tu voulais dire par voix d'Or.

Maintenant tu vas penser quoi ? Que je ne suis pas d'accord car j'ai mis une conjonction de coordination qui est en opposition ? Ou vas tu trouver le véritable sens de ce "mais" tout seul.

Veux tu de l'aide ? Si oui je suis toute ouïe, si non je t'écoutes.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Mer 11 Nov 2015 - 12:19

dedale a écrit:
nawel a écrit:La valeur absolue ou Phi elle est la seule que nous connaissons qui ne supporte aucune variable,

Phi est un nombre qui exprime une proportion géométrique, on peut lui faire supporter toutes les variables qu'on veut.

Phi n'est pas un nombre exprimant une proportion géométrique, c'est LE nombre exprimant LA proportion géométrique. Il n'y a aucune variable dedale.



C'est un nombre dit "irrationnel"
Ce n'est pas parce qu'un nombre irrationnel est dit irrationnel qu'il est irrationnel.


dont la valeur ne peut être qu'absolue
Ce n'est pas la valeur qui est absolue mais le rapport de ce nombre par rapport à l'absolue qui le rend absolu.


puisqu'il ne s'écrit pas comme un nombre négatif ou positif, mais seulement comme une valeur.

Par exemple, la valeur absolue de +1 ou de -1 = 1.

Sur le plan des variables, il y a nombre d'or lorsque a + b / a =  a /b = phi ( où a > b) et phi = 1.666666666.
Donc une multitudes de fractions donnent fatalement phi comme résultat.
Tous les nombres ont une proportion d'or.

Pour avoir le nombre d'or comme résultante, il suffit d'avoir la valeur d'une des 2 variables requises :
Si tu veux savoir le nombre d'or supérieur de 3, tu fais 3 x 1.6666
si veux avoir le nombre d'or inférieur, tu fais 3 / 1.66666.
Pas très compliqué.


Il ne s'écrit pas en fait, il ne s'écrit pas car il y a une inconnue la valeur absolue théorique n'étant pas une valeur absolue. Par conséquent peut on considérer que la suite de Filipacchi est exacte ? Si elle est exacte elle peut être mise en application, et qu'elles en sont les applications ? Le Corbusier qu'a t il fait ? Le Nombre d'Or n'est il pas celui défini par les Alchimistes comment étant le Nombre magique ? Et si le plomb n'a pas été transformé en or, il y a une raison.



Dernière édition par nawel le Mer 11 Nov 2015 - 12:58, édité 1 fois
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Mer 11 Nov 2015 - 12:49

Dedale

La nature nous le prouve, la perfection existe.

Le Nombre d'Or ou Phi est celui qui a été dénommé et déterminé par Mr Filipacchi.

Il s'avère que ce Monsieur a vécu il y a très longtemps et que personne n'a remis en question une absurdité.

Cette absurdité j'en ai parlé auparavant inutile de le redire.

Si on part d'une absurdité qu'arrive t il ? Tout devient absurde ou bien cohérent ?

Tout peut revêtir une cohérence car on peut extrapoler avec ce que l'on appelle des variantes.

Les variantes sont des éléments déterminant mais qui n'ont pas un lien direct avec le contexte. Il s'agit de diverses qualités qui viendront étayer une argumentation.

Les variantes elles sont vraies nul doute, mais le but de la recherche n'est il pas de rechercher juste ?

Le Nombre d'Or ou Phi ne devait plus s'appeler Nombre d'Or ou Magique, c'est de la croyance.

Alors la personne avertie que je suis dit que les sciences sont un danger pour l'homme si le scientifique est un idiot.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Mer 11 Nov 2015 - 13:50

Pendant que tu réfléchis à ce qui a été dit là-haut, je vais rajouter autre chose.

Il se trouve que Phi n'a plus de secret j'ai compris comment.

Ce n'est pas pour autant que le plomb sera transformé en or car l'un et l'autre n'ont pas les mêmes propriétés.

Il y a ce que nous avons sous nos yeux, la nature observable.

Il y a les dites fractales qui composent l'intégralité de notre planète sans exception.

Le principe des fractales reposent sur une perfection évolutive laquelle ne peut pas supporter l'erreur.

Maintenant il ne faut pas voir en l'hybride une erreur on est bien d'accord sinon on ne continue pas.

Si on réfléchit bien, la valeur relative absolue existe et existe bien et ne supporte pas l'erreur.

Que peut elle être d'après toi dedale et vous autres qui pouvez vous y intéresser ?
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par M'enfin le Mer 11 Nov 2015 - 19:35

Nawel a écrit:Je t'aime bien mais qu'entends tu par voix d'Or ?
Tu disais que tu étais sans voix, et le silence est d'or, alors je t'ai demandé si tu en avais, juste pour rire.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par dedale le Jeu 12 Nov 2015 - 4:42

nawel a écrit:La moelle épinière ne produit pas de la mélatonine

Je t'ai donné un lien pour que tu puisses vérifier ce que je te dis.
Et moi-même, j'ai vérifié avant de te le poster.

Je ne peux rien faire de plus. Je n'ai pas trop le temps de rentrer dans le détail, ou alors, plus tard. Si tu es patiente, pas de problème.

Tu ne peux donc pas dire que la moelle épinière est productrice d'hormones, productrice de mélatonine, à quoi sert la glande pinéale alors ?

La mélatonine est métabolisée par le foie, les cellules sangines, épidermiques, etc : La glande pinéale à elle seule, ne suffirait pas à produire toute la mélatonine nécessaire aux besoins de notre corps, il y a donc des réseaux secondaires de production.

Phi n'est pas un nombre exprimant une proportion géométrique, c'est LE nombre exprimant LA proportion géométrique. Il n'y a aucune variable dedale.

Tu te trompes, ce n'est pas "LE nombre" car il en existe toute une liste.
Tu as par exemple l'inverse du nombre d'or (phi') : 0,618 033 988 749 894 848 204 587
Tu as aussi la constante de Pythagore : 1,414 213 562 373 095 048 801 689
Etc.
Ce sont tous des nombres irrationnels algébriques qui expriment des proportions, des rapports généralement de la géométrie.

C'est bien ce que je te dis nawel, phi n'est pas une variable, c'est un nombre qui a une valeur prédéfinie et absolue.
Mais on peut lui faire supporter toutes les variables qu'on veut.
Il existe même un nombre d'or "conjugué" (phi'')qui vaut -0.618, donc le négatif de l'inverse.

Ce n'est pas "LE nombre", c'est simplement le plus connu, la référence incontournable des doctrines spiritualistes : Ils expliquent le monde avec ça.
C'est simple et y'a pas besoin d'être matheux.

Ce n'est pas parce qu'un nombre irrationnel est dit irrationnel qu'il est irrationnel.

Vois la définition de "nombre irrationnel" en math.

Ce n'est pas la valeur qui est absolue mais le rapport de ce nombre par rapport à l'absolue qui le rend absolu.

Evitons de patiner dans le vide en jouant sur les mots.
Je me réfère uniquement à ce que l'algèbre m'enseigne sans aller chercher midi à 14h : Pas de métaphysique, pas de religion, juste l'algèbre car les nombres sont le domaine des mathématiques.

. Par conséquent peut on considérer que la suite de Filipacchi est exacte ?

Tu veux dire peut être "suite de Fibonacci".
Le principe d'exactitude s'applique à des paramètres réels.
Donc si tu applique la suite de Fibonacci à des paramètres réels, elle peut être exacte ou inexacte.

Mais par elle-même, c'est juste une opération mathématique : Une addition en série.

Si tu n'as que 2 patates mais que tu en additionnes 3, ton calcul est faux alors que ton opération est juste. Tu comprends?

Si elle est exacte elle peut être mise en application,

Si les résultats de la fonction concordent avec ceux l'application, alors elle est exacte.
On ne dit pas que quelque chose est exact si ce n'est pas vérifiable.
L'exactitude des choses ne se décrète pas.

et qu'elles en sont les applications ? Le Corbusier qu'a t il fait ?

La suite de Fibo s'applique en général, pour ce que j'en sais, à tout ce qui développe une croissance, une dynamique exigeant de l'équilibre et des proportions, des répartitions.

Le Nombre d'Or n'est il pas celui défini par les Alchimistes comment étant le Nombre magique ? Et si le plomb n'a pas été transformé en or, il y a une raison.

Tu mélanges plusieurs choses qui n'ont pas forcément un rapport réel.
Le nombre d'or est une trouvaille d'origine mathématique : Cette origine est antique, anonyme, donc difficile à déterminer faute de paramètre, d'indice.
Si au cours du temps, des philosophies, des religions, des doctrines en ont fait leur argument ou une référence en matière de mysticisme ou de magie, c'est parallèle : Ca ne concerne pas réellement le nombrer d'or.

Dans l'ancien temps, à l'époque de Jésus, les maths étaient considérés comme une science divine, un langage venu de dieu lui-même révélé aux grands initiés de ce monde.
Depuis plusieurs siècles, les maths sont désacralisées : Ca n'a rien de magique, tout est logique. Une logique considérée comme de la magie aux yeux des barbares.
Une logique permettant d'édifier, d'inventer, de dominer la nature....

La nature nous le prouve, la perfection existe.

Non , nawel. Si nous cherchons des preuves, c'est pour vérifier si ce que nous pensons est exact.
L'univers ne t'apporte aucune preuve de rien, c'est à toi à t'accrocher pour le découvrir, sans quoi, tu restes ignorante.

Et crois moi, l'océan de l'ignorance est vaste.

Le Nombre d'Or ou Phi est celui qui a été dénommé et déterminé par Mr Filipacchi.

Absolument pas, le nombre d'or existe depuis l'antiquité, il fut utilisé par les égyptiens, les grecs.

Il s'avère que ce Monsieur a vécu il y a très longtemps et que personne n'a remis en question une absurdité.

Le nombre d'or est beaucoup plus ancien que lui.
Tu sais, dans les mathématiques actelles, le nombre d'or, c'est pas grand chose de très impressionnant : On est plus dans l'antiquité, en extase devant des fractions, logarithmes naturels, nouvellement apparus.
Aujourd'hui, avec les math, on simule des systèmes subatomiques.

Cette absurdité j'en ai parlé auparavant inutile de le redire.

Si on part d'une absurdité qu'arrive t il ? Tout devient absurde ou bien cohérent ?

Je n'ai pas suivi. Quelle absurdité?
Une absurdité n'est pas une condamnation si on sait corriger ses erreurs et repartir sur des bases cohérentes.

Le Nombre d'Or ou Phi ne devait plus s'appeler Nombre d'Or ou Magique, c'est de la croyance.

Si tu ne prends pas les expressions au premier degré, tu peux donner les noms les plus mythologiques aux objets mathématiques, ça n'a aucune importance.
Ce n'est pas le nom qui fait l'objet, c'est sa fonction.

Alors la personne avertie que je suis dit que les sciences sont un danger pour l'homme si le scientifique est un idiot.

Et la personne beaucoup mieux avertie que toi en cette matière, que je suis, te répond encore une fois que tu te fais un film : un scientifique seul, aussi idiot soit-il, ne peut pas être dangereux. Un terroriste l'est beaucoup plus.
- le danger ne vient pas des sciences mais de l'homme lui-même qui n'a pas particulièrement besoin de science pour se détruire ou se pourrir la vie.

C'est simplement la nature qui n'est pas parfaite. La perfection n'est qu'une idée reçue.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le glande pinéale

Message par nawel le Jeu 12 Nov 2015 - 9:02

dedale a écrit:
nawel a écrit:
Phi n'est pas un nombre exprimant une proportion géométrique, c'est LE nombre exprimant LA proportion géométrique. Il n'y a aucune variable dedale.

Tu te trompes, ce n'est pas "LE nombre" car il en existe toute une liste.
Tu as par exemple l'inverse du nombre d'or (phi') : 0,618 033 988 749 894 848 204 587  

N'est ce pas une autre expression algébrique parmi tant d'autres ?

Autrement dit que le Nombre d'Or soir retransmis sous forme de proportion

ou de fraction algébrique : 1/(sur)6180339887

ou de forme algébrique : 1,6180339887

ou 0,6180339887 ne représente rien sauf l'utilisation que l'on veut en faire pour obtenir un résultat exemple 10 francs que l'on veut convertir en euros on multiplie par 0.655957 = 6,55957 euros qui est la valeur véritable, comprends tu ?

il s'agit du SEUL nombre retransmis de plusieurs manières.

Comme on pourrait dire que la couleur orange est du vert mélangé au jaune

On ne peut pas dire que : l'orange

et

le vert mélangé au jaune

ne sont pas la seule et même chose. Ils sont bien la même chose.


Maintenant si tu estimes que sous "vert mélangé au jaune" il y a autre chose qui soit différent pour obtenir "orange" tu trouves une variable.

Pour phi il n'y en a aucune, que tu l'inscrives d'une façon ou d'une autre le nombre reste entier, sauf sa retranscription qui n'est pas représentée comme telle car il y a une énygme laquelle est représentée par une décimale, la décimale exprimant une proportion estimée sur une valeur qui est inconnue, donc rien dans cette suite n'est véritablement vrai, c'est du grand n'importe quoi.


Dernière édition par nawel le Jeu 12 Nov 2015 - 9:15, édité 2 fois
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum