La plus grosse erreur de l'histoire de la physique

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Aller en bas

Re: La plus grosse erreur de l'histoire de la physique

Message par _Jean Cérien le Jeu 14 Avr 2016 - 21:09

dedale a écrit:
Pas forcément non.
Nombre de théories scientifiques font suite à des découvertes de choses qu'on imaginait pas.

Les expériences de pensées ne risquent pas de s'appuyer sur l'imaginaire, elles l'utilise pour pouvoir traduire un modèle à une échelle ou une autre.
Par exemple l'EdP du chat de Schrodinger pour traduire des états de la physique probabiliste de l'échelle quantique à l'échelle classique.

Maintenant par exemple, dans les science-tech, il y a bien sûr une part qui sort tout droit de l'imaginaire. Mais c'et un secteur où la créativité, l'inventivité, sont mises en avant et ça dépend en partie de nos petits fantasmes.


Dois-je te rappeler que « L'imagination est la faculté de se représenter ou de former des images à travers l'esprit à partir d'éléments dérivés de perceptions sensorielles ou bien de façon abstraite. Dans les beaux-arts, la littérature et les sciences, l'imagination permet de créer de nouvelles formes, de nouveaux styles, et d'inventer de nouveaux concepts, de nouvelles théories ». et que « L'imaginaire peut être défini sommairement comme le fruit de l'imagination d'un individu ».
Source wiki
Mais bon…. tu en fais ce que tu veux.
avatar
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plus grosse erreur de l'histoire de la physique

Message par dedale le Ven 15 Avr 2016 - 11:03

Jean Cérien a écrit:Dois-je te rappeler que « L'imagination....

- tu as dis : Les théories scientifiques avant d'exister commencent par être des expériences de pensée qui s’appuient totalement sur l’imaginaire de leur créateur. N'est-il pas....

Imaginaire, ça signifie "qui n'a aucune réalité".

Dois-je te rappeler que les sciences modernes sont des domaines de l'observation et de l'expérimentation : Pas de SF ni d'imaginaire, ni d'autre radotage de ce genre.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plus grosse erreur de l'histoire de la physique

Message par _Jean Cérien le Dim 17 Avr 2016 - 19:43

Ce qui ne remet pas en cause le fait que l'imaginaire aide à créer des théories scientifiques. qvt
avatar
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plus grosse erreur de l'histoire de la physique

Message par dedale le Lun 18 Avr 2016 - 2:28

Jean Cérien a écrit:Ce qui ne remet pas en cause le fait que l'imaginaire aide à créer des théories scientifiques. qvt

Si tu le dis comme ça, pas de problème.
Mais je rajouterais : Et vice versa. Les théories scientifiques stimulent l'imaginaire.

J'ai du mal à concevoir une société humaine dépourvue d'imaginaire : Non que ça ne puisse pas exister mais on s'emmerderait comme pas possible, étouffés par l'occurrence ordinaire.
Notre esprit a besoin de casser les frontières.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4661
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum