La métaphysique a-t-elle un sens?

Page 35 sur 35 Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Mephisto le Mar 30 Aoû 2016 - 18:07

Bean a écrit:
Mephisto a écrit:C'est dommage que vous ne puissiez vous départir de vos visions anthropocentriques des choses.... lol!
Nos visions sont nécessairement et naturellement anthropocentriques mais avec un effort de raisonnement suffisant, on peut s'en détacher un peu.
Cela dit, je ne vois pas de rapport avec mon message précédent si ce n'est une pirouette pour se sortir de l'embarras et  éluder toute réponse.
sourire
Vous avez tout-à-fait raison, disons que c'était un hommage. sourire

1/ La Nature est passivité car elle n'a aucun but cohérent (pour l'homme), elle ne fait pas pour obtenir, elle ne se projette pas, elle n'a pas de télos...etc
2/ Je ne pense pas qu'on puisse parler d'intention car elle peut commettre l'erreur, mais celle-ci sera supprimée, par équilibre. Là où l'homme cherchera à maintenir l'erreur (à cause d'une morale...etc). Disons que la Nature a pour politique l'équilibre.

Après évidemment Bean, tout est critiquable et discutable, mais dans ce genre d'exercice, ce n'est pas celui qui détient la vérité qui aura raison, mais simplement celui qui aura le plus de technique.
avatar
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1277
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Bean le Mar 30 Aoû 2016 - 20:32

Il me semble qu'on ne peut avoir raison tant qu'on projette sur la nature nos pensées anthropocentrées. La nature est à prendre telle qu'elle se présente (tantôt en équilibre, tantôt dans le plus grand des chaos, tantôt statique tantôt dynamique, etc ...) le simple fait de vouloir lui donner des attributs est une façon de se tromper. Seule une approche descriptive me semble possible.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5404
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Mephisto le Mar 30 Aoû 2016 - 20:46

Le problème c'est que votre approche descriptive est prévue pour l'homme.
avatar
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1277
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Bean le Mer 31 Aoû 2016 - 0:21

Libre à chaque espèce animale de faire la sienne. lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5404
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par dedale le Mer 31 Aoû 2016 - 13:51

ronron a écrit:Ce n'est pas en ce sens-là que j'intervenais. Je partais d'observation, de celle d'un oiseau qui glisse ou se tient en équilibre dans le vent. Il n'est pas ici question de symbole mais de compréhension de ce que peut ressentir l'oiseau. Et de là, je me disais que l'oiseau lui aussi avait un ressenti de plaisir, autant que l'homme en tant qu'animal peut ressentir du plaisir... Sinon comment comprendre le vol en suspension, la glissade au rythme du vent?

Il était question de sensation animale...

La "sensation animale" personne ne la conteste.
Le plaisir d'un animal est observable.
- Image banale : Quand il fait très chaud, on peut observer des petits piocs pas beaucoup plus gros que certains insectes, s'amuser, s'ébattre, s'éclabousser, dans l'eau d'une flaque, prendre plaisir à se rafraîchir.
Est-ce qu'un oiseau prend plaisir à voler dans certaines conditions? Ben oui, certainement, je pense. Il doit certainement ressentir, à certains moments, des sensations qui sont agréables pour lui : On voit d'ailleurs des oiseau qui se poursuivent, s'amusent ou s'entraînent, c'est un plaisir pour eux.

Eprouver du plaisir est un signal au même titre qu'éprouver de la douleur.
Un pioc qui se chope un bon petit asticot bien protéiné prend certainement du plaisir à le déguster. D'une manière ou d'une autre, il sait que c'est bon pour lui. Uun petit asticot bien juteux et bien gras, ça peut pas être mauvais.
La vie comporte des plaisirs, ne serait-ce que parce que l'animal se sent rassasié, ou qu'il vit dans un milieu où il trouve ce qui lui faut pour lui et son espèce.

Mais après, les grands sentiments, eux, ont une nature culturelle.

L'homme n'échappe pas à la nature...

Oui, pour le moment.
Mais vu comment on en dépendait il y quelques siècles et vu comment on en dépend maintenant, ça pourrait changer.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3857
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Mephisto le Mer 31 Aoû 2016 - 21:15

Bean:
Bean a écrit:Libre à chaque espèce animale de faire la sienne. lol!
Moi j'aimerais connaître celle de l'escargot :p
avatar
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1277
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par noureddine2 le Jeu 11 Mai 2017 - 16:56

Salut , en supposant qu'il y a naissance d'univers et mort d'univers ,  
ça me rappelle le cycle d'ouroboros le serpent qui mord sa queue .
Donc si la métaphysique veut étudier là naissance de l'Univers et si d'après l'ouroboros la naissance de l'univers touche la mort de l'univers , alors peut être que la métaphysique doit étudier aussi la mort de l'univers .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 426
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Nailsmith le Lun 15 Mai 2017 - 1:25

Avec les nouvelles découvertes de la matière et de l’énergie noire ou sombre, l'Ouroboros se tient très droit, il n'a plus envie de se mordre la queue.
4,9% de notre univers est visible, planètes, étoiles, galaxies, lumière ou bien E=MC^^2.
Il y a 26,8% de matière noire. Contrairement à la matière ordinaire, la matière noire n’est pas sensible à la force électromagnétique. De ce fait, elle ne peut absorber, refléter ou émettre de la lumière, ce qui la rend extrêmement difficile à détecter. Les scientifiques n’ont pu déduire l'existence de la matière noire que de l'effet gravitationnel que celle-ci semble avoir sur la matière visible.
L’énergie sombre constitue environ 68 % de l’Univers et semble être associée au vide de l’espace. Elle est distribuée de façon uniforme dans l’Univers, non seulement dans l'espace mais aussi dans le temps – autrement dit, son effet ne se dilue pas avec l’expansion de l’Univers. Cette répartition égale signifie que l’énergie sombre n’a pas d’effet gravitationnel local, mais plutôt un effet global sur l'Univers entier. Il en résulte une force répulsive qui tend à accélérer l’expansion de l’Univers. Le taux d’expansion et son accélération peuvent être mesurés par des observations et par l’application de la loi de Hubble. Ces mesures, associées à d’autres données scientifiques, ont confirmé l’existence de l’énergie sombre et donnent une estimation de la quantité que représente cette substance mystérieuse.
(CERN)
Les scientifiques sont en mode construction d'hypothèse. Que s'est il passé lors du Big  Bang? Ils ont de la difficulté à se construire un système mathématique pour créer de nouvelles équations pouvant représenter cet état de fait.
Peut-être avec un peu de métaphysique les scientifiques pourront découvrir des principes d’existence insoupçonnée.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1054
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par JO le Lun 15 Mai 2017 - 9:38

La vie hors de la vie...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22195
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Bean le Lun 15 Mai 2017 - 10:30

Contrairement à la matière ordinaire, la matière noire n’est pas sensible à la force électromagnétique.
Ce n'est pas spécifique à la matière noire, les particules sans charge électrique ne sont pas sensibles à la force électromagnétique, c'est notamment le cas des neutrons, des neutrinos, des photons, des gluons, des Z0 et des bosons de Higgs !

Il y a aussi l'antimatière qui a disparu au moment du Big-Bang, l'hypothèse de la rupture de symétrie n'est pas nécessairement la bonne.

Et puis, énergie noire vs énergie du vide, le vide n'étant qu'un état particulier de l'énergie/matière condensé dans un espace/temps dont il reste à découvrir nombre de ses propriétés si ce n'est sa nature exacte.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5404
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par noureddine2 le Dim 21 Mai 2017 - 12:48

Nailsmith a écrit:Avec les nouvelles découvertes de la matière et de l’énergie noire ou sombre, l'Ouroboros se tient très droit, il n'a plus envie de se mordre.
Peut être que le big bang a créé l'énergie noir exclusive , qui va donner le big rip .
Et peut être que ce big rip va détruire cette énergie noir expulsive pour donner l'avantage à l'energie attractive qui va compresser l'univers vers le big crunch pour avoir après  le big bang , il y a beaucoup de peut être dans cette hypothèse.
Moi je suppose que le néant est le point de départ , et ce néant à évolué à travers une infinité d'univers pour donner notre univers , et si on parle d'évolution , on doit supposer un transfert d'information entre un univers qui meurt et un univers qui naît,  c'est comme un transfert d'héritage .
Je suppose que des scientifiques un peu rêveurs comme les Bogdanoves ont parlé de cette histoire de transfert d'information , je vous invite à chercher des liens qui parlent de cette histoire de transfert d'information entre deux univers , pour voir si c'est scientifique ou seulement pseudoscientifique  .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 426
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Bean le Dim 21 Mai 2017 - 15:06

Ne pas trop y croire, les Bogues d’Hanovre sont à la science ce que Tchamba est à la zététique.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5404
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La métaphysique a-t-elle un sens?

Message par Nailsmith le Dim 21 Mai 2017 - 21:13

Il y a plusieurs hypothèses sur la matière, antimatière, matière et énergie noire.
Personnellement si on se base sur le deuxième principe de thermodynamique, pour qu'il y est transformation ou organisation implique directement le désordre ou augmentation de l'entropie prouvant l'irréversibilité des systèmes.
Vous seriez surpris le désordre créé par la fabrication de votre clavier d’ordinateur. Imaginez l'être humain. Est-ce que le désordre ou l'entropie a des limites sur la transformation ou l'organisation? Est-ce que l'univers, comme une bulle de savon éclatera à un certain moment donné dû à la fragilité de la surface temporelle? Présentement, il y a expansion et accélération. S'il existait une limite entropique on pourrait connaitre la fin de l'univers.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1054
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 35 Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum