La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par Bulle le Sam 5 Mai 2018 - 14:24

Tout à fait.
Mais avant de passer du temps il y a ce "truc" qui fait que l'autre te semble être celui avec lequel tu peux envisager de passer du temps...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42524
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par JO le Sam 5 Mai 2018 - 17:19

Les mêmes ambiguités se trouvent chez l'homme, amoureux ou ami .Quelquefois,il se trouve "entre deux femmes", l'une avec laquelle il vit une complicité parfaite, drôle, harmonieuse mais sans désir,l'autre, une gentille emmerdeuse, banale, mais qui lui colle à la peau .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par stana le Sam 5 Mai 2018 - 20:21

Ca doit arriver souvent, d'un côté ou de l'autre.
L'amitié est, à ses commencements, un sentiment basé sur des affinités, une compréhension mutuelle...il y a bien sûr une sympathie, voire une empathie instinctives, c'est aussi un sentiment lié à l'affectif, mais les causes en sont parfois plus clairement définies que l'amour, qui peux survenir vis-à-vis de quelqu'un avec qui on n'a pas forcément de compatibilités. C'est sans doute la raison pour laquelle l'amitié peut être plus durable que l'amour.
L'inverse existe aussi lol on peux avoir de l'affection pour une personne avec qui on croit avoir telles ou telles affinités, mais sur laquelle on se trompe-dans ce cas l'amitié tourne court parce-qu'elle avait des bases faussées. On peux aussi aimer quelqu'un d'amour et avoir davantage de points communs avec lui ou elle qu'avec d'autres personnes; le sentiment est alors vécu avec un mélange de passion et d'amitié sourire
Si l'amour a commencé comme une amitié, les bases en sont mieux établies d'emblée. Par contre, si on tombe amoureux d'une personne sans vraiment la connaître, ça peux réserver des surprises plus ou moins heureuses...si la relation n'est pas basée sur une compatibilité, autant intellectuelle qu'émotive mais est plutôt vécue à fleur de peau, elle a moins de chances de durer quand, une fois la passion première un peu "calmée", on prends le temps de réflechir et qu'on réalise qu'on n'a rien en commun lol!
Quand on a une affection irrationnelle pour l'autre-c'est-à-dire non basée sur des affinités-ça doit plutôt tenir de l'amitié amoureuse que de l'amitié tout court.
Le sentiment amoureux peut être intense dans tous les cas, mais sa profondeur-et la profondeur n'est pas toujours liée à l'intensité, au côté passionnel-vient avec le temps, lorsqu'on "découvre" l'autre. Dans un premier temps, on peut être aveuglé par la passion, voire dans l'autre de merveilleuses qualités qu'il n'a pas obligatoirement...lorsque le côté passionnel ne suffit plus, on "fait la connaissance" de l'autre, quelque part, on le voit pour ce qu'il est-et, s'il y a compatibilité, on l'aime pour ces raisons, en plus de l'affectif fusionnel.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par Magnus le Dim 6 Mai 2018 - 15:15

Bulle a écrit:Il y a une part de "reconstruction" de l'autre suivant ce que l'on attend vous croyez ?
Mais bien sûr.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24048
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par Jipé le Dim 6 Mai 2018 - 15:25

JO a écrit:Les mêmes ambiguités se trouvent chez l'homme, amoureux ou ami .Quelquefois,il se trouve "entre deux femmes", l'une avec laquelle il vit une complicité parfaite, drôle, harmonieuse mais sans désir,l'autre, une gentille emmerdeuse, banale, mais qui lui colle à la peau .
De deux maux il faut choisir le moindre.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26329
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par JO le Lun 14 Mai 2018 - 9:16

pas facile ! on est deux, à des niveaux affectifs souvent différents. Les différences d'âge creusent des fossés difficiles à oublier .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par stana le Ven 18 Mai 2018 - 23:24

JO a écrit:Les mêmes ambiguités se trouvent chez l'homme, amoureux ou ami .Quelquefois,il se trouve "entre deux femmes", l'une avec laquelle il vit une complicité parfaite, drôle, harmonieuse mais sans désir,l'autre, une gentille emmerdeuse, banale, mais qui lui colle à la peau .
Ce n'est pas pour rien qu'on dit que le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas sourire on peux très bien être fou amoureux de quelqu'un qui n'est pas fait pour nous, avec qui nous ne pouvons pas nous accorder, parce-que nous avons peu d'affinités avec cette personne, mais que ce soit "plus fort que nous" lol lorsqu'on est "tout feu tout flamme" on est prêt à faire davantage de concessions, à prendre l'autre tel qu'il est, même si l'on a conscience de ses défauts ou de ce qui, pour nous, en sont. C'est lorsque cet état passionnel s'adoucit qu'on peux réélement savoir si nous aimons assez l'autre pour faire autant de sacrifices sur le long terme. Les "défauts" ou tout simplement divergences importantes, que l'on accepte dans un premier temps, juste pour être avec l'autre, peuvent apparaître comme rédhibitoires lorsque la passion première est un peu retombée, et que l'on n'est plus près à tout, littéralement, pour l'autre-si ce "tout" est mal vécu s'entend. Parce-qu'alors la raison, engourdie un moment, se réveille qvt on se rend alors compte que l'amour ne suffit pas toujours.
Parallèlement, il arrive aussi qu'on ai un(e) ami(e) proche, et qu'il y ai tans d'affinités avec cette personne, une telle communion de pensées, un tel accord qu'on se surprend à penser, raisonnablement, qu'elle serait faite pour nous...si nous èprouvions autre chose pour elle qu'une tendre amitié. Laquelle peux se muer en amour, s'il y a attirance physique en plus de la complicité. Si ce n'est pas le cas, notre raison ne peux pas obliger notre cœur à aimer d'amour, on ne peux pas plus se forcer à aimer qui que ce soit qu'à ne pas l'aimer, quoique nous dise notre raison. Même pour l'amitié, davantage basée sur cette même raison, il y a une part de sentiment, une affection spontanée qui ne peux se déclencher par la force de notre volonté.
Bien sûr, il y a des exemples où une amitié avec un être que nous aimons affectueusement, et qui ne nous plaisait pas physiquement au départ, se métamorphose malgrès tout en amour-lorsque le lien psychique est suffisament fort pour passer par-dessus les autres considérations. Nous aimons tellement l'autre spirituellement que nous finissons, contre toute attente, par l'apprècier aussi physiquement. Généralement, c'est avant tout "à fleur de peau" que nous aimons l'autre, aveuglé dans un premier temps par la passion, et lorsque nous prenons le temps de vraiment découvrir l'autre dans ses autres aspects-dont certains n'aparaissent qu'au bout de quelques mois, voire même années lol l'aveuglement potentiel concerne alors la personnalité de l'autre, tandis que dans le premier cas, peut-être plus rare, on aime l'autre pour sa vraie personnalité, et l'aveuglement concerne soudainement l'apparence physique croule de rire parce-que, dans les deux exemples, on "voit" (au sens propre ou au sens figuré) l'autre avec les yeux de l'amour quand il survient^^
Il y a également des personnes avec qui nous vivons une belle amitié, et que nous trouvons objectivement attirantes, et pourtant pour qui nous n'èprouvons aucun désir...peut-être parce-que nous sentons que ça ne marcherait pas, que nous sommes plus faits pour être amis qu'amoureux. Nous pouvons en effet avoir un maximum de points communs avec quelqu'un...mais aussi une conception de l'amour, du couple, opposée à la leur qvt
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par JO le Sam 19 Mai 2018 - 9:32

Tout cela est vrai mais difficile à vivre avec une partenaire jalouse, pour un homme, surtout, je pense .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme: Amoureuse oui, amie ? NON !

Message par stana le Sam 19 Mai 2018 - 10:56

Il y a aussi des hommes étonnamment jaloux, au point de ne pas supporter-ou, au minimum, d'avoir du mal à accepter-que leur femme ou leur compagne ai des amitiés masculines. Aux yeux de ces hommes, l'amitié vraie entre homme et femme, ça n'existe pas lol! et il ne s'agit pas seulement de ceux qui craignent, à tort ou à raison, que leur femme ai une aventure ou liaison avec un ami; il y en a qui s'estiment trahis par la complicité qu'elle a avec son meilleur ami par exemple, parce-qu'à leurs yeux, l'ami "vole" une part de leur femme, de ses émotions, de son cœur sourire pour eux, "tromper", ce n'est pas forcément avoir un acte sexuel quelconque avec un autre, ce peut être aussi avoir une relation platonique mais très intime psychiquement avec un être de sexe opposé lol c'est une question de point de vue, mais je trouve ça un peu excessif.
Les femmes ayant besoin d'un ou plusieurs amis, confidents et complices, ne sont pas rares. Elles èprouvent le besoin d'avoir un interlocuteur en-dehors de leur couple, à qui elles peuvent confier des pensées, intimes ou non, qu'elles ne partagent pas avec leur conjoint; il est bon, dans un couple, de garder une petite part de mystère, un petit jardin secret; connaître l'autre presque entièrement, c'est une excellente chose, mais c'est ce "presque" la clé de tout^^pouvoir parler de ce jardin secret à un ami, qui peux comprendre sans juger (la base de toute véritable amitié) contribue à garder cette part de mystère vis-à-vis du conjoint, compagnon...
C'est ce qui déplait aux hommes affligés de cette jalousie particulière: ils voudraient l'autre tout à eux, jusqu'à leurs plus minuscules émotions, pensées...mais alors, la part de mystère de l'autre, dans toute sa complexité, ne serait plus là, et ne finirait-on pas par s'ennuyer?
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum