Le blasphème du chevalier de la Barre

Aller en bas

Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Petero22 le Dim 29 Mai 2016 - 14:07

Pour ne pas détourer le sujet sur la Trinité, je réagis à cette accusation que Mikaël porte contre l'Eglise catholique :

mikael a écrit:et ce sera au XVIIIè siècle l'exécution du Chevalier de la Barre, accusé de blasphème et sacrilège !

heureux de découvrir que le Chevalier de la Barre est l'un de vos amis sourire

Depuis quand c'est l'Eglise catholique qui a exécuté le Chevalier de la Barre où qui l'a fait exécuté ?

Et si vous nous parliez du blasphème du Chevalier de la Barre ? C'était quoi ce blasphème pour lequel il a été exécuté ?

J'attends votre réponse Mikaël.
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Petero22 le Dim 29 Mai 2016 - 15:56

Alors Mikaël, quand on avance une accusation contre l'Eglise, à propos du chevalier de la Barre, on développe. J'attends toujours votre réponse ? C'est quoi ce blasphème à cause duquel le chevalier de la Barre a été jugé ? Et comment l'Eglise catholique est-elle intervenue pour que ce chevalier soit exécuté ? Et comment ce chevalier a-t-il été exécuté ?

Un peu de courage Mikaël sourire

avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Petero22 le Dim 29 Mai 2016 - 18:05

Mikaël a écrit:Le chevalier de la Barre est condamné à la fois par les juges d'Abbeville et le parlement de Paris, représentant la religion catholique ; si l'Eglise avait voulu le grâcier, elle l'aurait fait, mais on est en pleine époque des Lumières, et le chevalier lisait Voltaire, ce qui aggravait son cas (au passage, Voltaire croyait quand même en Dieu et en une âme immortelle).

Déjà l'ami, pour quelqu'un d'érudit comme vous sur l'histoire, je suis très étonné que vous ne sachiez pas que c'était le Roi qui graciait les condamnés à mort et pas l'Eglise. Et cette grâce, elle a été demandée au Roi par Monseigneur de la motte et l'assemblée du clergé rassemblé à Paris. Ce jour là c'est toute l'Eglise rassemblée, les prélats venu des 4 coins de la France, qui avec Monseigneur de la motte a réclamé la grâce du chevalier de la Barre. Et le Roi n'a pas voulu. C'est sa responsabilité. La mort du chevalier de la Barre, a été prononcée par des juges laïcs anticléricaux, des jansénistes qui en voulait à Monseigneur de la Motte, comme aux autres prélats d'ailleurs. Le chevalier de la Barre, il n'aurait jamais du être condamné à mort, car à cette époque on ne condamnait plus à mort pour blasphème.

Vous écouteriez les vrais historiens et pas votre pape Voltaire qui a complètement falsifié l'histoire du procès de ce pauvre Chevalier, vous ne commettriez pas de tels impairs. Vous me dites que je suis l'Eglise catholique et le pape comme un mouton. Et vous, qu'est-ce que vous faites si vous ne suivez pas comme un mouton Voltaire et ce qu'il a raconté sur ce procès et qui est rempli de mensonge.

Connaissez-vous les motifs de la condamnation par le tribunal d'Abbeville, ceux qui sont indiqués dans les archives du procès ? Je vais vous les dire :

. bris du crucifix du pont neuf,
. défécation près d'un crucifix dans un cimetière et voici les détails, il avait déféqué sur un papier et coller leur m.... sur la tête du Christ,
. masturbation sur une hostie consacrée,

Ces actes sacrilèges étaient pleinement assumés.  

Quant on voit ce qu'on raconté Victor Hugo et Voltaire, c'est honteux. Déformer ainsi l'histoire dont on trouve heureusement trace dans les archives, c'est être fils du père du mensonge.

Monseigneur de la Motte a fait front contre l'empiètement des juges laïcs dans les affaires de l'Eglise. Les juges laïcs ont punis Monseigneur la motte, en sacrifiant ce jeune homme de 19 ans, au nom de leur anticléricalisme.


Dernière édition par Petero22 le Dim 29 Mai 2016 - 18:11, édité 1 fois
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Jipé le Dim 29 Mai 2016 - 18:08

Mauvaise quote Petero. Peux-tu la refaire dans ton dernier message, stp.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Petero22 le Dim 29 Mai 2016 - 18:13

Jipé a écrit:Mauvaise quote Petero. Peux-tu la refaire dans ton dernier message, stp.

quel message ?
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Jipé le Dim 29 Mai 2016 - 18:23

Petero22 a écrit:
Jipé a écrit:Mauvaise quote Petero. Peux-tu la refaire dans ton dernier message, stp.

quel message ?
Celui que tu viens de corriger, la quote sur la citation de Mikael n'était pas correcte, merci de l'avoir fait.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Petero22 le Dim 29 Mai 2016 - 18:33

Jipé a écrit:
Petero22 a écrit:
Jipé a écrit:Mauvaise quote Petero. Peux-tu la refaire dans ton dernier message, stp.

quel message ?
Celui que tu viens de corriger, la quote sur la citation de Mikael n'était pas correcte, merci de l'avoir fait.

En général quand je m'aperçois que j'ai mal placé les [quote] je rectifie de suite. Merci quand même de m'avoir signalé cette erreur.
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par mikael le Lun 30 Mai 2016 - 13:57

Je veux bien vous croire, je ne connais pas l'histoire du chevalier de la Barre par coeur, je me suis trompé. Mais, n'est-ce pas, on ne prête qu'aux riches. Entre Jean Hus, brûlé, Luther, qui en réchappe de justesse et Galilée, qui doit se rétracter sur l"héliocentrisme et tant d'autres, il y a de quoi avoir une mauvaise opinion, même si en l'espèce j'avais tort.


mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Petero22 le Lun 30 Mai 2016 - 18:29

mikael a écrit:Je veux bien vous croire, je ne connais pas l'histoire du chevalier de la Barre par coeur, je me suis trompé. Mais, n'est-ce pas, on ne prête qu'aux riches. Entre Jean Hus, brûlé, Luther, qui en réchappe de justesse et Galilée, qui doit se rétracter sur l"héliocentrisme et tant d'autres,  il y a de quoi avoir une mauvaise opinion, même si en l'espèce j'avais tort.

Le problème c'est que tu croyais connaître cette histoire grâce à ce qu'on dit Voltaire et Victor Hugo, ces fieffés menteurs sourire Et comme tu leur fais confiance eh bien tu t'es fais avoir. Ce qui ne les empêchaient pas d'être de très bon poètes ou écrivain, mais de fieffés menteurs quand ils écrivaient sur l'Eglise. L'Eglise a commis des erreurs dans le passé, surtout que le pouvoir religieux et politique s'entremêlait. Depuis l'Eglise a reconnu ces erreurs, commis dans des temps où l'on ne se faisaient pas de cadeau, dans les instances de pouvoir politique. L'important, c'est de reconnaître ces erreurs sans déformer la Vérité. Et le reproche qu'on peut faire par exemple aux libres penseurs qui par haine anticléricale, n'hésitent pas à utiliser ces mensonges de Voltaire et Victor Hugo sur l'histoire du Chevalier de la Barre.

C'est déjà bien de reconnaître que t'avais tord. Merci.

avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par mikael le Lun 30 Mai 2016 - 18:56

Voltaire et Hugo vivaient surtout à des époques où le Clergé (1% de la population sous Louis XIV) était une des puissances idéologiques et temporelles de la France ; l'école non catholique, c'est 1882.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par Petero22 le Lun 30 Mai 2016 - 20:53

mikael a écrit:Voltaire et Hugo vivaient surtout à des époques où le Clergé (1% de la population sous Louis XIV) était une des puissances idéologiques et temporelles de la France ; l'école non catholique, c'est 1882.

Parce que jusqu'en 1882 l'école catholique a mal éduqué les enfants ? Maintenant c'est l'école laïque qu'est devenu la puissance idéologique de la France, l'école qui sert de tremplin à l'idéologie laïcarde.

avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème du chevalier de la Barre

Message par mikael le Lun 30 Mai 2016 - 22:30

Allons, ne nous emballons pas. L'éducation catholique de 1880, c'est aussi l'époque de l'industrie triomphante, des enfants de 12 ans dans les usines, des salaires misérables.. et de l'Eglise catholique ne trouvant rien à redire à cela (le sursaut de Leon XIII sera rerum novarum, 1891, d'ailleurs peu suivie d'effet). L'éducation catholique, c'était aussi la soumission aux "maîtres". Et ce sera aussi le soutien anti-dreyfusard, contre "le juif traître", la Croix : le journal le plus anti-juif de France".
On ne peut pas faire l'impasse sur tout cela, le catholicisme français a un lourd passé. L'idéologie laïcarde est celle de ceux qui n'ont rien compris à la laïcité, qui est une neutralité bienveillante.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum