L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bulle le Jeu 14 Juil 2016 - 18:25

M'enfin a écrit: Analogie, déduction, on dirait bien que c'est le même combat.
Ce que Dédale te reproche ce n'est pas l'analogie c'est de transformer celle-ci en argument qvt

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Jeu 14 Juil 2016 - 18:58

Oui je l'ai vu, et j'ai répondu "J'en fais peut-être un argument, mais pour aider la compréhension, pas pour remplacer la vérification." J'aurais pu répondre qu'il faisait la même chose sans que j'en fasse de cas, mais je sais que ce n'est pas un argument. Il faut prendre nos analogies pour ce qu'elles sont: des croisement d'idées qui peuvent s'avérer profitables ou pas, comme pour les croisement génétiques, une autre analogie qui pourrait elle-même s'avérer inutile.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bulle le Jeu 14 Juil 2016 - 19:56

Un argument n'a jamais servi à "aider la compréhension" voyons M'enfin ! Un argument est une "Affirmation particulière présentée à l'appui d'une démonstration" qvt

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Jeu 14 Juil 2016 - 20:35

On ne peut pas affirmer quelque chose si on n'est pas certain du résultat, et on ne peut pas être certain du résultat dans le cas d'une nouvelle idée. Jamais mes arguments ne pourraient être des affirmations. Des raisonnements oui, mais j'ai toujours dit que nos raisonnements étaient des prétextes, alors je ne peux pas dire que les miens sont certains, et il faut être certain pour affirmer quelque chose. La seule chose que j'affirme à qui veut l'entendre, c'est que dieu est une idée: ça, je le sais mieux que ce que Gabin savait puisqu'il mélangeait instinct et sentiment!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Ven 15 Juil 2016 - 1:16

M'enfin a écrit:Si Galilée n'avait pas eu de télescope, il n'aurait rien pu vérifier non plus.

C'est lui-même qui l'a construit, sa lunette. Le but était d'augmenter la portée et la précision de ses observations astronomiques.
On ne connaissait rien de l'univers, on sortait de la terre plate. Avant d'observer avec sa lunette, Galilée n'affirmait rien, il ne savait pas que des lunes tournaient autour de jupiter : C'est en observant qu'il a découvert.
Mais dans ton cas, les physiciens connaissent beaucoup mieux que toi les atomes. Ta comparaison avec Galilée n'est pas judicieuse : Il explorait l'inconnu, toi tu explores le connu.

En attendant, j'en discute pour me brasser les idées, et aussi pour brasser les vôtres. S'il y a quelque fondement à ce que je dis, il y a des chances qu'une vérification devienne possible, sinon j'aurai eu quelque chose à faire de mes vieux jours.

C'est imaginaire, ce n'est pas vérifiable, donc pas rectifiable.
Quand on pose une idée, c'est qu'il y a des raisons : Des éléments t'ont conduit à penser qu'il y a des petits pas.
Ben sinon, si ce n'est pas le cas, que le domaine relève de la physique, que toutes les autres recherches dont les résultat sont démontrés, te contredisent, alors ce n'est même pas la peine de poursuivre cette idée.
- Les mouvements des atomes, des particules, globalement, ne ressemblent en rien à ce que tu en décris.

Et pendant que tu passes ton temps à justifier tes idées, tu zappes de véritables connaissances qui, elles, te permettraient d'inventer véritablement quelque chose.
Tu as vraiment mal choisi ton domaine : On ne peut pas s'improviser en physique. Tu t'es arrêté trop vite, il te manque énormément d'informations pour faire de la théorie.

D'une certaine manière, la théorie est plus compliquée que la physique appliquée. Quand on travaille directement avec des matériaux, on se rappelle et représente plus facilement les principes, les lois.
Mais quand on est théoricien, il faut maîtriser parfaitement un modèle, en comprendre tous les moindre petits recoins pour pouvoir se le représenter avec précision en train de fonctionner.
Un théoricien en physique est par nécessité une brute épaisse des mathématiques, sans cet arsenal neurocognitif il ne peut presque rien exprimer. Les mots ont pour lui un certain sens, le moindre terme entre dans un jargon spécifique qui fait que la terminologie commune peut être totalement inexacte.

Et enfin, en physique, il y a une approche philosophique, celle de la philosophie scientifique. Car toute la philosophie des sciences se fonde, se réfère, aux approches, observations et conclusions de la physique qui est la science-mère. Si tu as une approche subjective, tu peux laisser tomber les sciences, ses atomes, son évolution des espèces. L'approche est méthodologique. L'imagination personnelle est un ingrédient mais certainement pas une clé de voûte comme tu le laisse entendre. Soit tu joues le jeu, tu en comprends sa nécessité, sa rigueur, soit tu fais des théories de seconde zone, pseudo-scientifiques t'imaginant que tu es mécanicien sans rien comprendre au fonctionnement d'un moteur.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Ven 15 Juil 2016 - 16:12

M'enfin a écrit:À moins d'inventer des mots, on n'a pas le choix d'utiliser des analogies pour décrire ce que personne ne connait encore.

Si la chose n'est pas connue, pas la peine de faire des analogies. Ca consiste à comparer rien du tout à n'importe quoi.

J'ai fait l'analogie entre un pas d'humain et un pas d'atome pour illustrer qu'il s'agissait d'une accélération suivie d'une décélération,

Qui te dit que les atomes ou autre particule font "un pas"? D'où tu tiens cette idée? Comment en es-tu venu à penser cela?
- Parce que l'humain peut se déplacer ainsi, alors l'atome aussi? Tu as juste fais une correspondance au pif, et hop, adjugé c'est vendu?

j'ai fait l'analogie entre la résistance à l'accélération et la résistance au changement pour montrer que les deux prenaient du temps,

Tout le monde sait que tout mouvement prend un certain temps.
Tu peux donc cesser ce genre d'analogie inutile.

j'ai supposé que c'était pour trouver la solution qu'il fallait du temps dans les deux cas, et que c'était donc probablement par tâtonnement que la solution se trouvait, donc par hasard.

Tu radotes. Une solution n'est pas une question de temps ou de hasard mais de raisonnement.
Si tu as chié un truc au pif, il n'y a pas besoin de solution, car elle sera du même acabit : Chiée au pif.
Et dans ce cas, il n'y a pas besoin de science, de raisonnement ni même de recherche. Pas de raison, pas de solution.

Analogie, déduction, on dirait bien que c'est le même combat.

Si tu travailles sur des analogies faites au pif, tes déductions sont du même acabit.
Tu parles d'atomes, de physique, d'évolution des espèces...rien de tout ça n'est imaginaire.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Ven 15 Juil 2016 - 16:29

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Si Galilée n'avait pas eu de télescope, il n'aurait rien pu vérifier non plus.
C'est lui-même qui l'a construit, sa lunette. Le but était d'augmenter la portée et la précision de ses observations astronomiques.
Alors si c'est faisable, je construirai un spectroscope capable de mesurer la masse des atomes un à un et avec une précision de l'ordre de l'électron. On verra bien s'ils ont la même masse à chaque fois.

On ne connaissait rien de l'univers, on sortait de la terre plate. Avant d'observer avec sa lunette, Galilée n'affirmait rien, il ne savait pas que des lunes tournaient autour de jupiter : C'est en observant qu'il a découvert.
Mais dans ton cas, les physiciens connaissent beaucoup mieux que toi les atomes. Ta comparaison avec Galilée n'est pas judicieuse : Il explorait l'inconnu, toi tu explores le connu.
Galilée explorait du connu lui aussi. Comme Copernic, il avait toutes les données qu'il lui fallait pour montrer que les planètes faisaient des ronds autour du soleil, mais ce n'était pas suffisant pour convaincre ses pairs, et encore moins pour convaincre l'église. Voici ce que wiki dit de l'héliocentrisme de Copernic, qui était pourtant déjà très clair:

"Pour son auteur, la grande force de ce système héliocentrique est qu'il introduit ordre et harmonie dans le cosmos. Il y a en particulier une corrélation logique entre les distances des planètes au centre du système et leur période de révolution. En effet, plus l'orbite d'une planète est grande, plus il lui faudra de temps pour faire une révolution complète autour du Soleil (ce qui n'était pas le cas pour Mercure et Vénus dans le système de Ptolémée, ces deux planètes ayant la même période de révolution que le Soleil). Copernic n'a plus besoin des monstrueux épicycles des planètes que Ptolémée avait introduits pour expliquer leurs rétrogradations. Il élimine également l'incroyable coïncidence qui donnait par exemple à Mars, Jupiter et Saturne la même période d'un an sur ces épicycles (de tailles pourtant inégales). Sa théorie explique en outre pourquoi les planètes internes, Vénus et Mercure, ne s'écartent jamais beaucoup du Soleil et ne se retrouvent jamais en opposition par rapport à lui.

Le système de Copernic permet même de mesurer les distances de chaque planète au Soleil, ce qui était impossible dans un système géocentrique. C'est ce qui permettra plus tard à Johannes Kepler de calculer les trajectoires de ces astres, et d'établir les lois du mouvement dans le Système solaire, lois sur lesquelles Isaac Newton s'appuiera pour élaborer sa théorie de la gravité."


- Les mouvements des atomes, des particules, globalement, ne ressemblent en rien à ce que tu en décris.
Les épicycles ne ressemblaient pas aux circonvolutions des planètes non plus. Si ce que j'avais à proposer coïncidait au modèle standard, ça n'aurait rien d'original.

Si tu as une approche subjective, tu peux laisser tomber les sciences, ses atomes, son évolution des espèces.
Toutes nos approches sont subjectives, pas plus la mienne que d'autres.

L'imagination personnelle est un ingrédient mais certainement pas une clé de voûte comme tu le laisse entendre.
L'imagination est essentielle, c'est elle qui nous distingue des animaux, mais le goût du risque aussi pour pouvoir s'opposer aux idées reçues, et peut-être faut-il aussi ne pas avoir peur du ridicule, donc être capable de se défendre contre ce genre d'argument.

Soit tu joues le jeu, tu en comprends sa nécessité, sa rigueur, soit tu fais des théories de seconde zone, pseudo-scientifiques t'imaginant que tu es mécanicien sans rien comprendre au fonctionnement d'un moteur.
Je ne connais pas grand chose aux moteurs, mais tu m'en amènes un qui est défectueux, et je le démonte, le répare, et le remonte en moins de deux... semaines. La relativité sera visiblement un peu plus longue à réparer, mais elle est visiblement défectueuse, alors je m'y suis mis. Une théorie sur le mouvement qui prend pour acquis que le mouvement est "rien" quand deux corps voyagent côte à côte, et qui ajoute sans sourciller que la lumière doit circuler en diagonale entre deux miroirs qui voyagent côte à côte, ça doit pas être si difficile que ça à réparer.  qvt


Dernière édition par M'enfin le Ven 15 Juil 2016 - 16:59, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Ven 15 Juil 2016 - 16:56

Dedale a écrit:Une solution n'est pas une question de temps ou de hasard mais de raisonnement.
La raison ou la logique, ça sert juste à défendre ses idées, pas à les développer. Mais ça ne convainc personne. J'ai beau utiliser la logique pour te convaincre, ça ne marche pas, et pour cause: tu vois bien que mes raisons sont des prétextes. Aux yeux des autres, toutes nos raisons sont des prétextes pour ne pas changer d'idée. Non, la seule manière de créer du nouveau, c'est le hasard. Et ça fonctionne dans le cas de l'évolution, alors je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas pour l'intelligence. C'est logique, non? Ah, j'oubliais: c'est pas raisonnable, donc c'est pas logique! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Sam 16 Juil 2016 - 2:18

M'enfin a écrit:Alors si c'est faisable, je construirai un spectroscope capable de mesurer la masse des atomes un à un et avec une précision de l'ordre de l'électron. On verra bien s'ils ont la même masse à chaque fois.

Faudra d'abord apprendre la physique.

Galilée explorait du connu lui aussi. Comme Copernic, il avait toutes les données qu'il lui fallait pour montrer que les planètes faisaient des ronds autour du soleil, mais ce n'était pas suffisant pour convaincre ses pairs, et encore moins pour convaincre l'église. Voici ce que wiki dit de l'héliocentrisme de Copernic, qui était pourtant déjà très clair:

"Pour son auteur, la grande force de ce système héliocentrique est qu'il introduit ordre et harmonie dans le cosmos. Il y a en particulier une corrélation logique entre les distances des planètes au centre du système et leur période de révolution. En effet, plus l'orbite d'une planète est grande, plus il lui faudra de temps pour faire une révolution complète autour du Soleil (ce qui n'était pas le cas pour Mercure et Vénus dans le système de Ptolémée, ces deux planètes ayant la même période de révolution que le Soleil). Copernic n'a plus besoin des monstrueux épicycles des planètes que Ptolémée avait introduits pour expliquer leurs rétrogradations. Il élimine également l'incroyable coïncidence qui donnait par exemple à Mars, Jupiter et Saturne la même période d'un an sur ces épicycles (de tailles pourtant inégales). Sa théorie explique en outre pourquoi les planètes internes, Vénus et Mercure, ne s'écartent jamais beaucoup du Soleil et ne se retrouvent jamais en opposition par rapport à lui.

Le système de Copernic permet même de mesurer les distances de chaque planète au Soleil, ce qui était impossible dans un système géocentrique. C'est ce qui permettra plus tard à Johannes Kepler de calculer les trajectoires de ces astres, et d'établir les lois du mouvement dans le Système solaire, lois sur lesquelles Isaac Newton s'appuiera pour élaborer sa théorie de la gravité."

Galilée n'explorait pas du connu, non. Ce qu'il a observé avec sa lunette, personne ne l'avait observé auparavant.
- Il a observé le premier la voie lactée (la vraie voie lactée composée de millions d'étoiles), il a conclu à au grand éloignement de ces étoiles, confirmant ce qu'Aristote et les coperniciens supposaient.
- Il a aussi démontré que la lune n'était pas une sphère parfaite et polie, mais qu'il y avait des cratères à la surface dont il fit des croquis.
- Il a aussi découvert les satellites de Jupiter, les tâches solaires et que les autres planètes faisaient elles aussi des croissants comme la lune.
- Il initie le principe d'inertie.
Etc, etc.

Sa publication se nomme : "Le messager des étoiles", dans laquelle tu trouveras toutes les infos à son sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les épicycles ne ressemblaient pas aux circonvolutions des planètes non plus. Si ce que j'avais à proposer coïncidait au modèle standard, ça n'aurait rien d'original.

Ah? Tu cherches l'originalité? Tu ferais mieux de chercher des arguments, des fondements, car tout le monde se tape de ton souci de paraître.

Toutes nos approches sont subjectives, pas plus la mienne que d'autres.

Pas une approche scientifique, non. Où tu as vu ça?

L'imagination est essentielle, c'est elle qui nous distingue des animaux

Beaucoup d'animaux font preuve de bien plus d'imagination que toi.

, mais le goût du risque aussi pour pouvoir s'opposer aux idées reçues

A quoi tu veux t'opposer? Tu ne connais rien des sciences. la plupart du temps, tu ne sais pas de quoi tu parles.
Tu ferais mieux de prendre le risque d'étudier un minimum avant de jouer à l'agence tout-risque.

Je ne connais pas grand chose aux moteurs, mais tu m'en amènes un qui est défectueux, et je le démonte, le répare, et le remonte en moins de deux... semaines.

Est-ce que tu as compris ce que je voulais te dire au lieu de dévier?
(je peux t'assurer qu'il existe des moteurs que tu ne répareras pas si tu n'y connais rien, ne rêve pas)
Tu parles d'atomes, dévolution des espèces, tu veux révolutionner des théories scientifiques, et depuis plus de 2 ans qu'on discute, t'as pas réussi à foutre une seule fois le pied dans de la science la plus basique.






avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Sam 16 Juil 2016 - 14:50

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Alors si c'est faisable, je construirai un spectroscope capable de mesurer la masse des atomes un à un et avec une précision de l'ordre de l'électron. On verra bien s'ils ont la même masse à chaque fois.
Faudra d'abord apprendre la physique.
Faudra surtout que je dispose de l'équipement, et c'est pas donné.

Dedale a écrit:
Les épicycles ne ressemblaient pas aux circonvolutions des planètes non plus. Si ce que j'avais à proposer coïncidait au modèle standard, ça n'aurait rien d'original.
Ah? Tu cherches l'originalité? Tu ferais mieux de chercher des arguments, des fondements, car tout le monde se tape de ton souci de paraître.
Tout le monde cherche à montrer ce qu'il a. La plupart montrent leurs biens, d'autres leurs muscles, d'autres leur savoir, moi je montre mes idées et je le sais, alors je ne dis pas aux autres que je me tape de ce qu'ils ont.

Dedale a écrit:
Toutes nos approches sont subjectives, pas plus la mienne que d'autres.
Pas une approche scientifique, non. Où tu as vu ça?
Il n'y a pas de méthode scientifique qui vaille pour faire évoluer quelque chose, il n'y a que le tâtonnement.

Dedale a écrit:
L'imagination est essentielle, c'est elle qui nous distingue des animaux
Beaucoup d'animaux font preuve de bien plus d'imagination que toi.
Tu étais bien partit pour discuter, mais là tu dérapes. Cette fois, je me retire au lieu d'en rajouter. À la prochaine fois!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Sam 16 Juil 2016 - 15:16

M'enfin a écrit:Il n'y a pas de méthode scientifique qui vaille pour faire évoluer quelque chose, il n'y a que le tâtonnement.

Arrête de balbutier.
Le tâtonnement en question n'est pas ce que tu t'imagines. Dans les sciences, c'est du tâtonnement raisonné, méthodologique. T'as jamais compris ça.

Il y a une méthode scientifique sans laquelle tu ne fais rien avancer dans les sciences.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Sam 16 Juil 2016 - 15:38

Nos raisonnements ne servent qu'à appuyer nos anciennes idées, pas à en avancer de nouvelles. Réfléchir, ce n'est pas raisonner, c'est attendre que nos idées se croisent et attirent notre attention.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Dim 17 Juil 2016 - 13:02

M'enfin a écrit:Nos raisonnements ne servent qu'à appuyer nos anciennes idées, pas à en avancer de nouvelles. Réfléchir, ce n'est pas raisonner, c'est attendre que nos idées se croisent et attirent notre attention.

Tu n'as pas de raisonnement, et donc tes idées ne tiennent pas la route, elles ne sont pas élaborées en fonction de paramètres objectifs : Elles sont condamnées à végéter.
Et c'est exactement ce qui se passe.

C'est le problème de tout ce qui est imaginaire : On peut s'étaler, spéculer, amalgamer, faire de l'analogie, mais impossible d'approfondir, de rentrer dans le détail, de trouver des causes spécifiques et vérifiables.
Au final, ce n'est plus que de la revendication.

Faudra surtout que je dispose de l'équipement, et c'est pas donné.

Faudra quand même apprendre la physique. La physique appliquée.

Tout le monde cherche à montrer ce qu'il a. La plupart montrent leurs biens, d'autres leurs muscles, d'autres leur savoir, moi je montre mes idées et je le sais, alors je ne dis pas aux autres que je me tape de ce qu'ils ont.

Et les arguments, tu en as? sourire Quand on fait des théories, c'est ça qu'il faut montrer : Des raisonnements qui tiennent la route.
Le reste, c'est de l'édulcoration et on s'en tape.

Beaucoup d'animaux font preuve de bien plus d'imagination que toi.
Tu étais bien partit pour discuter, mais là tu dérapes.

La différence entre nous et les animaux, c'est la pensée articulée.
L'imagination, les animaux en font preuve à leur manière. Peut être un peu moins que toi, certes : Mais eux n'ont pas le loisir de s'inventer n'importe quoi, même si ça ne sert à rien.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Dim 17 Juil 2016 - 15:41

dedale a écrit:Et les arguments, tu en as?  sourire Quand on fait des théories, c'est ça qu'il faut montrer : Des raisonnements qui tiennent la route.
Le reste, c'est de l'édulcoration et on s'en tape.
Je répète: "Nos raisonnements ne servent qu'à appuyer nos anciennes idées, pas à en avancer de nouvelles. Réfléchir, ce n'est pas raisonner, c'est attendre que nos idées se croisent et attirent notre attention."

Dedale a écrit:
Beaucoup d'animaux font preuve de bien plus d'imagination que toi.
Tu étais bien partit pour discuter, mais là tu dérapes.
La différence entre nous et les animaux, c'est la pensée articulée.
Tu n'articulais pas, tu jappais!

L'imagination, les animaux en font preuve à leur manière. Peut être un peu moins que toi, certes : Mais eux n'ont pas le loisir de s'inventer n'importe quoi, même si ça ne sert à rien.
La caractéristique principale de la plupart des mutations, c'est justement de ne servir à rien, et la plupart des nouvelles idées que les humains ont ne servent justement à rien.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Dim 17 Juil 2016 - 16:54

M'enfin a écrit:Je répète: "Nos raisonnements ne servent qu'à appuyer nos anciennes idées, pas à en avancer de nouvelles.

Ce n'est qu'un raisonnement par l'absurde, un truc dont tu ne pourrais même pas donner un exemple.

Réfléchir, ce n'est pas raisonner, c'est attendre que nos idées se croisent et attirent notre attention."

Dans ces domaines, non seulement tu n'as aucune imagination, mais tu es totalement déconnecté.
Tu n'as pas idée à quel point c'est grotesque, de répéter des conneries pareilles.

Tu n'articulais pas, tu jappais!

Et qu'est-ce que tu crois faire avec ce genre de réponse débile? De la grande innovation peut être? sourire

La caractéristique principale de la plupart des mutations, c'est justement de ne servir à rien, et la plupart des nouvelles idées que les humains ont ne servent justement à rien.

Ce ne sont que tes opinions et elles ne servent à rien.
Ou sinon explique moi à quoi? sourire

Tu sauras que dans des écosystèmes comme les nôtres, en l'occurrence des eucaryotes dont nous sommes un chaînon, les mutations jouent un rôle fondamental. Sans elles, il n'y aurait rien de la diversité existante. Seulement des cellules primitives qui se dupliquent et risquent de disparaître au moindre chamboulement.
- Qu'est-ce que tu veux juger à quoi ça sert? Tu ne serais même pas foutu de décrire le fonctionnement, les nécessités, d'une biomasse.

Et les petits pas, à quoi ça sert?
- Les petits pas c'est comme dieu, c'est imaginaire. Il n'y en a aucune nécessité.

Et tu as vérifié si la plupart des nouvelles idées ne servaient à rien? Qu'est-ce qui te fait penser ça?
- Tu ne fais que chercher des prétextes imaginaires : Vu qu'on t'a démontré par A+B que tu racontais n'importe quoi en permanence, tu cherches maintenant le"mobile du délire".
Apprend les science et tu verras que tu n'as aucun besoin de te chercher des artifices.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Dim 17 Juil 2016 - 17:49

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Je répète: "Nos raisonnements ne servent qu'à appuyer nos anciennes idées, pas à en avancer de nouvelles.
Ce n'est qu'un raisonnement par l'absurde, un truc dont tu ne pourrais même pas donner un exemple.
Nos discussions en sont un exemple évident: nos raisonnements servent uniquement à défendre nos idées, pas à en avancer de nouvelles. Avant de développer une nouvelle idée, il faut d'abord attendre qu'elle vienne, et on fait ça en réfléchissant, donc en laissant nos idées évoluer librement, pas en raisonnant, et encore moins en se chicanant.

Dedale a écrit:
Réfléchir, ce n'est pas raisonner, c'est attendre que nos idées se croisent et attirent notre attention."
Dans ces domaines, non seulement tu n'as aucune imagination, mais tu es totalement déconnecté.
Tu n'as pas idée à quel point c'est grotesque, de répéter des conneries pareilles.
Ce qui est grotesque, c'est de dire aux autres qu'ils sont grotesques.

Dedale a écrit:
La caractéristique principale de la plupart des mutations, c'est justement de ne servir à rien, et la plupart des nouvelles idées que les humains ont ne servent justement à rien.
Ce ne sont que tes opinions et elles ne servent à rien.
Ou sinon explique moi à quoi?  sourire
Pour les mutations, ce n'est pas une opinion, c'est un fait avéré.

Et les petits pas, à quoi ça sert?
Ça sert à expliquer la masse autrement qu'avec de la mélasse.

Et tu as vérifié si la plupart des nouvelles idées ne servaient à rien?  Qu'est-ce qui te fait penser ça?
Va faire un tour au bureau des brevets. On n'accorde pas un brevet pour son fonctionnement, mais seulement pour son originalité, alors la plupart des brevets ne fonctionnent même pas.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Dim 17 Juil 2016 - 22:37

M'enfin a écrit:Nos discussions en sont un exemple évident: nos raisonnements servent uniquement à défendre nos idées, pas à en avancer de nouvelles.

Où tu vois que je défend des idées? Je critique quand tu racontes des conneries.
- Les informations que tu tentes de propager dans ce forum sont fallacieuses.
Tu détournes des informations scientifiques pour satisfaire tes délires obsessionnels.

Avant de développer une nouvelle idée, il faut d'abord attendre qu'elle vienne, et on fait ça en réfléchissant, donc en laissant nos idées évoluer librement, pas en raisonnant, et encore moins en se chicanant.

Réfléchir et raisonner sont des synonymes.
Et tous deux consistent à raconter le moins de conneries possibles.

Ce qui est grotesque, c'est de dire aux autres qu'ils sont grotesques.

Et répéter des conneries en permanence, ca ne l'est pas?

Pour les mutations, ce n'est pas une opinion, c'est un fait avéré.

Dans ton crâne c'est un fait avéré, certes.

Ça sert à expliquer la masse autrement qu'avec de la mélasse.

La mélasse, il n'y a que ça dans ce que tu racontes.
Un gros bordel de trucs dont tu ne connais rien ou totalement imaginaires.

C'est sûr que pour raconter de telles conneries, y'a pas besoin de s'appeler Archimède;

Va faire un tour au bureau des brevets. On n'accorde pas un brevet pour son fonctionnement, mais seulement pour son originalité, alors la plupart des brevets ne fonctionnent même pas.

Comme d'habitude, tu répond à côté. Tu n'as jamais fait d'enquête : Tu cherches simplement à défendre le raisonnements selon lequel on chie des idées au pif.
Vu que ça devient inintéressant, je te souhaite bonne végétatitivité.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4658
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par TheHitch le Jeu 28 Juil 2016 - 9:49

Karl Popper a écrit:“A theory that explains everything, explains nothing”
Une théorie qui explique tout, n'explique rien.

J'ajouterais : et une théorie qui n'explique rien n'a aucun intérêt.
La "théorie des petits pas" qui explique tout, de la physique quantique à la psychologie, rentre parfaitement dans ce cadre...

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Jeu 28 Juil 2016 - 14:56

Premièrement, ma théorie n'explique que la résistance au changement et le changement, deuxièmement, l'idée de Popper n'est qu'une idée, comme toutes les idées. Pour qu'une idée vaille la peine d'être étudiée, il faut juste qu'elle ait une utilité, et la mienne en a au moins une: celle d'expliquer nos fameuses têtes de cochons autrement que par le péché, et notre dangereux goût du risque autrement que par la folie. C'est déjà beaucoup je trouve.

Par ailleurs, les physiciens n'arrêtent pas de vouloir relier la mécanique quantique et la relativité: auraient-ils tort de vouloir relier les phénomènes? Est-ce que les choses ne sont pas visiblement reliées entre elles ici-bas? Est-ce qu'elles ne dépendent pas visiblement les unes des autres? Qu'y a-t-il de mal à vouloir trouver ces liens? Crois-tu que ça pourrait nuire à la connaissance de les chercher?

Ça t'intéresse pas de chercher? T'aimais peut-être pas l'école? Pourquoi tu cherches pas avec moi au lieu d'essayer de m'en empêcher? Tu t'es déjà posé cette question? Pourquoi sommes-nous tous là à discuter sans jamais changer d'idée? Sommes-nous tous fous? Avons-nous tous raison d'agir ainsi? Comment nos idées ont-elles fait pour s'installer dans nos têtes si nous ne sommes pas capable d'en laisser entrer une seule ici? À partir de quel moment la résistance commence-t-elle à réclamer ses droits et quelle en est l'utilité?

Bonne résistance à tous! cheers
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bean le Jeu 28 Juil 2016 - 15:24

Personnellement, je change d'idées tous les jours sur toutes sortes de sujet.
Si tu es psychorigide avec une bonne paresse intellectuelle par dessus ça, ce n'est pas une raison pour projeter ta psychorigidité et ta paresse sur tout le monde, c'est ta réalité à toi seul, faute de pouvoir démontrer et prouver que c'est une réalité voire la réalité. Mais personne ne t'empêche d'en faire la démonstration et tu ferais mieux de le faire plutôt que de tourner en rond à te plaindre.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6621
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Jeu 28 Juil 2016 - 16:02

La rigidité et la paresse, ça va pas du tout ensemble, et je suis paresseux, donc je ne peux pas projeter de rigidité, mais tu peux parfaitement en avoir l'impression, et c'est justement ce que tu démontres, alors j'ai pas besoin de me forcer pour le démontrer, je te laisse faire le travail, c'est moins fatiguant! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par TheHitch le Jeu 28 Juil 2016 - 16:03

M'enfin, la différence entre toi et la physique fondamentale est que eux n'essayent pas d'utiliser leur modèle pour tout et n'importe quoi, surtout des choses sans lien, comme toi (quantique et psychologie).
Par ailleurs, j'aimais bien l'école, et je change également d'idée assez souvent. Quand on me présente des preuves, par exemple. Ce que je n'ai jamais vu dans ce que j'ai lu de ta théorie ...

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bulle le Jeu 28 Juil 2016 - 16:22

M'enfin a écrit:La rigidité et la paresse, ça va pas du tout ensemble
Rien n'est pourtant plus paresseux qu'un cadavre rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Jeu 28 Juil 2016 - 16:40

On peut être immobile et travailler très fort, comme lui par exemple. sourire

avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Jipé le Jeu 28 Juil 2016 - 16:41

Voilà à quoi ressemble M'enfin..un paresseux mort ! sourire


_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum