L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bulle le Jeu 28 Juil 2016 - 16:52

lol!

_________________
Hello Invité !  Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Jeu 28 Juil 2016 - 17:03

TheHitch a écrit:M'enfin, la différence entre toi et la physique fondamentale est que eux n'essayent pas d'utiliser leur modèle pour tout et n'importe quoi, surtout des choses sans lien, comme toi (quantique et psychologie).
Les physiciens ne le font pas parce que leurs théories ne leur permettent pas. Comment veux-tu comparer le Higgs à notre résistance au changement? Le hasard des particules au hasard de l'évolution? Une des choses qui me motivent, c'est justement cette différence. Avec la théorie actuelle, il y a une contradiction dans la définition de l'inertie, ce qui amène une contradiction dans la définition du référentiel inertiel, donc une contradiction dans la définition même du mouvement.

Par ailleurs, j'aimais bien l'école, et je change également d'idée assez souvent. Quand on me présente des preuves, par exemple. Ce que je n'ai jamais vu dans ce que j'ai lu de ta théorie ...
À l'école, on est forcés d'apprendre d'un côté, et on fait confiance aux grands de l'autre. Dès qu'on est aussi grand que les grands, on commence à se rebeller, et on cesse de faire confiance aux autres. Ce ne sont pas les preuves qui y changent quoi que ce soit: on a acquis quelque chose et on le garde. La seule chose qui permette de changer, c'est le hasard. Nous changeons d'idée par coïncidence avec celle d'un autre, soit parce que cette coïncidence était latente, soit parce qu'une de nos idées vient de subir une mutation aléatoire, donc par chance si c'est un avantage de posséder cette coïncidence, et par malchance sinon. Changer d'idée est extrêmement risqué, c'est pour ça qu'on ne change pas volontairement.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Jeu 28 Juil 2016 - 17:06

Jipé a écrit:Voilà à quoi ressemble M'enfin..un paresseux mort ! sourire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Attention, c'est un paresseux hypocrite, il fait juste semblant de ne pas bouger! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par TheHitch le Jeu 28 Juil 2016 - 17:22

M'enfin a écrit:Les physiciens ne le font pas parce que leurs théories ne leur permettent pas. Comment veux-tu comparer le Higgs à notre résistance au changement?
Bien au contraire, je pense qu'on a à peu près tous les outils nécessaires pour comprendre le monde mézoscopique (de l'échelle de l'atome à celle de la planète). Ce qui nous empêche d'appliquer la mécanique quantique à l'évolution, c'est le nombre de paramètres (il faudrait prendre en compte tous les atomes de la planète ... trop d'inconnues, pas assez de puissance de calcul). C'est pour ça qu'on fait différents modèles qui s'appliquent à différentes échelles et à différents domaines. Mais d'un point de vue théorique, le modèle standard de la physique des particules a la capacité théorique d'expliquer tout ce qui est important dans nos vies (encore une fois, si on disposait de toutes les informations et de la puissance de calcul nécessaire).

M'enfin a écrit:À l'école, on est forcés d'apprendre d'un côté, et on fait confiance aux grands de l'autre. Dès qu'on est aussi grand que les grands, on commence à se rebeller, et on cesse de faire confiance aux autres. Ce ne sont pas les preuves qui y changent quoi que ce soit: on a acquis quelque chose et on le garde.
Si c'est ça que tu as retiré de l'école, c'est triste. Mais ce n'est pas ce que moi j'en ai tiré. Ne généralise pas ta situation.

M'enfin a écrit:La seule chose qui permette de changer, c'est le hasard. Nous changeons d'idée par coïncidence avec celle d'un autre, soit parce que cette coïncidence était latente, soit parce qu'une de nos idées vient de subir une mutation aléatoire, donc par chance si c'est un avantage de posséder cette coïncidence, et par malchance sinon.
C'est absurde. Je change d'avis souvent, et pas par hasard, mais parce qu'on me présente des preuves que j'ai tort.
D'ailleurs, si tu es si sur de ta théorie ... pourquoi est ce que tu en parles ? Ça ne sert à rien, la seule chose qui peut nous faire être d'accord, c'est de devenir spontanément d'accord par hasard, que tu en ai parlé ou non. Donc gagne du temps, garde ta théorie pour toi, et peut être que le hasard fera qu'un jour d'autres gens deviendront d'accord avec toi par hasard...

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Jeu 28 Juil 2016 - 17:49

Comment voudrais-tu qu'une mutation ait de l'effet sur une espèce sans que cette espèce ne participe à la vie de son milieu?? Pour qu'une idée soit sélectionnée par son milieu, il faut d'abord qu'elle y soit exprimée. Rien ne dit qu'elle sera sélectionnée, mais rien ne dit non plus qu'elle est exacte seulement parce qu'elle a été sélectionnée. Les idées sont seulement des représentations imparfaites d'une parfaite réalité.

C'est absurde. Je change d'avis souvent, et pas par hasard, mais parce qu'on me présente des preuves que j'ai tort.
Je n'ai jamais vu personne changer d'idée sur un forum. Tu en as vu toi? Quand les gens sont d'accord, c'est parce qu'ils possédaient déjà la même idée. La seule preuve qu'une idée ne tient pas la route, c'est quand elle contredit les données. On ne peut pas prouver qu'on a raison par un raisonnement. Nos raisonnements ne sont que des prétextes pour conserver nos propres idées. C'est l'impression que tu as de moi et c'est celle que j'ai de toi, donc c'est celle que tout le monde a de tout le monde.

le modèle standard de la physique des particules a la capacité théorique d'expliquer tout ce qui est important dans nos vies
La pensée est ce qu'il y a de plus important dans nos vies, et le modèle standard n'y est pas applicable, mais peut-être que tu trouves que nos pensées sont intriquantes? sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Ven 29 Juil 2016 - 3:09

M'enfin a écrit:Pour qu'une idée soit sélectionnée par son milieu, il faut d'abord qu'elle y soit exprimée.

Il faut d'abord qu'elle tienne la route.
C'est comme les mutations : Si elles ne tiennent pas la route, si elles handicapent par exemple, le porteur n'est pas sélectionné. (je simplifie)

Rien ne dit qu'elle sera sélectionnée

Si elle n'est pas sélectionnée c'est qu'elle ne tient pas la route, principalement. Sinon si tu as une bonne idée qui fonctionne, on est au XXI° siècle, tu peux faire en sorte de la mettre en valeur.

mais rien ne dit non plus qu'elle est exacte seulement parce qu'elle a été sélectionnée.

Ca ne marche pas comme ça dans les sciences, pas avec les atomes, le doppler.
Dans les sciences il n'y a pas d'idée chiée au hasard puis sélectionnée par hasard : Ca ce n'est qu'un univers imaginaire qui n'a pas de lien avec la réalité. Tu t'es inventé ça juste pour pouvoir raconter n'importe quoi au pif. C'est pas de la science.
C'est comme si tu étais un éléphant voulant être sélectionné par des souris.

Les idées sont seulement des représentations imparfaites d'une parfaite réalité.

Justement, quand tu parles d'atomes, d'effet doppler ou de gravitation,..., il y a des réalités : Sans ce lien, ça ne tient pas la route. Don concrètement, il n'y a rien à sélectionner.

Je n'ai jamais vu personne changer d'idée sur un forum. Tu en as vu toi?
Moi oui. J'ai vu Layens dernièrement nous dire qu'il avait changé d'avis.

Quand les gens sont d'accord, c'est parce qu'ils possédaient déjà la même idée.

Pas forcément. Même en désaccord, on peut tomber d'accord sur certains faits vérifiables par exemple et donc avoir des points de convergence ou des rapprochements au niveau de ce que l'on en pense.

La seule preuve qu'une idée ne tient pas la route, c'est quand elle contredit les données.

Donc effet doppler qui engendre du mouvement, gravitation instantanée, et tout ce genre de bataclan cacateux : A rectifier. Et tu paraîtras un peu plus sérieux.
Ou alors tu ne fais que radoter pour rien.

Nos raisonnements ne sont que des prétextes pour conserver nos propres idées

tu parles pour toi là. Normalement, un raisonnement sert à trouver, à rappeler, une solution, à émettre un commentaire utile, nécessaire, du moins dans un débat.
Si tu ne cherches qu'à conserver tes idées, tu n'as pas besoin de débattre ou de raisonner : Tu ne fais qu'affirmer, que revendiquer.
Si tu raisonnes, alors tu apportes des arguments, voire des preuves, des exemples. Tu fais pas comme les curés du moyen-âge.

C'est l'impression que tu as de moi et c'est celle que j'ai de toi, donc c'est celle que tout le monde a de tout le monde.

Dans un débat, ce sont les arguments qui importent. Surtout quand on débat de sujets scientifiques.
Tu n'es jugé que sur tes arguments. Des arguments qui tiennent un minimum la route.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4147
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par TheHitch le Ven 29 Juil 2016 - 8:58

M'enfin a écrit:Je n'ai jamais vu personne changer d'idée sur un forum. Tu en as vu toi?
1/ on ne peut pas dire que le forum soit représentatif de la "vraie vie"
2/ oui, j'en ai vu. tu n'es pas très observateur ...

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bean le Ven 29 Juil 2016 - 11:48

M'enfin a écrit:Nos raisonnements ne sont que des prétextes pour conserver nos propres idées
Pas du tout, de grandes découvertes ont été faites avec au départ un objectif différent de ce qui a été trouvé à l’arrivée. Si Jacques Cartier partant de St Malo et croyant explorer la cote orientale de l'Asie, ne s'était pas trompé, il n'y aurait probablement pas de Québécois au Québec.
Darwin ayant l'idée de vérifier le créationnisme, change rapidement d'avis sur l'origine des espèces et émet l'idée de la sélection naturelle, etc ...
Et l'histoire est remplie d'exemples ou le raisonnement conduit à changer d'idées.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5869
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Ven 29 Juil 2016 - 15:34

Tu commences par nier ce que je dis, puis tu l'approuves dans ta preuve. Ce que Cartier cherchait, c'est un passage vers l'Asie ou des richesses, le continent américain étant déjà connu à l'époque. C'était pas un raisonnement, c'était un espoir, mais il n'a trouvé que des autochtones et un grand fleuve. Darwin n'a pas raisonné non plus, il a eu une intuition. Aucune découverte ne s'est faite à partir de raisonnements, mais à partir d'intuitions. Mes petits pas me sont venus par hasard, et je raisonne seulement quand j'essaye de les appliquer à d'autre chose que les atomes, ou quand j'essaye de vendre l'idée. Donc je raisonne moi aussi pour conserver mon idée originale, comme tout le monde.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Ven 29 Juil 2016 - 15:42

TheHitch a écrit:
M'enfin a écrit:Je n'ai jamais vu personne changer d'idée sur un forum. Tu en as vu toi?
1/ on ne peut pas dire que le forum soit représentatif de la "vraie vie"
C'est la meilleure place pour vérifier si les gens changent d'idée ou pas.

2/ oui, j'en ai vu. tu n'es pas très observateur ...
J'aurais ajouté "peut-être" après "es", comme dans "tu te fais peut-être des idées." Ton manque de "peut-être" indique que tu n'es pas prêt à changer d'idée en tout cas! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par TheHitch le Ven 29 Juil 2016 - 15:50

M'enfin a écrit:C'est la meilleure place pour vérifier si les gens changent d'idée ou pas.
Pas nécessairement

M'enfin a écrit:J'aurais ajouté "peut-être" après "es", comme dans "tu te fais peut-être des idées." Ton manque de "peut-être" indique que tu n'es pas prêt à changer d'idée en tout cas! sourire
Je ne comprend pas ce que tu essayes de dire, donc par défaut, on va dire que je ne suis pas d'accord lol!

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Ven 29 Juil 2016 - 17:34

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Pour qu'une idée soit sélectionnée par son milieu, il faut d'abord qu'elle y soit exprimée.
Il faut d'abord qu'elle tienne la route.
Pas besoin! L'idée de dieu ne tient pas la route, et elle a bel et bien été sélectionnée quand même.

Dedale a écrit:
Rien ne dit qu'elle sera sélectionnée
Si elle n'est pas sélectionnée c'est qu'elle ne tient pas la route, principalement.
Elle peut tenir la route et ne pas être sélectionnée malgré tout. Il suffit que le porteur disparaisse avant d'avoir pu transmettre sa mutation.

Sinon si tu as une bonne idée qui fonctionne, on est au XXI° siècle, tu peux faire en sorte de la mettre en valeur.
On ne peut pas plus mettre en valeur une idée qu'un gène peut se mettre en valeur lui-même. Il s'exprime, et il est sélectionné ou pas.

Dedale a écrit:
mais rien ne dit non plus qu'elle est exacte seulement parce qu'elle a été sélectionnée.
Ca ne marche pas comme ça dans les sciences, pas avec les atomes, le doppler.
Dans les sciences il n'y a pas d'idée chiée au hasard puis sélectionnée par hasard : Ca ce n'est qu'un univers imaginaire qui n'a pas de lien avec la réalité. Tu t'es inventé ça juste pour pouvoir raconter n'importe quoi au pif. C'est pas de la science.
C'est comme si tu étais un éléphant voulant être sélectionné par des souris.
Tu étais bien parti, mais là tu bifurques. La sélection naturelle est facile à comprendre, mais il faut l'appliquer telle quelle si on veut qu'elle nous aide à comprendre le reste. Si elle s'applique au domaine des idées, alors elle s'applique aussi aux idées de la science. Le cerveau des scientifiques fonctionne comme le nôtre. La connaissance n'a pas d'influence sur la fonction du cerveau, du moins pas pour l'instant.

Dedale a écrit:
Les idées sont seulement des représentations imparfaites d'une parfaite réalité.
Justement, quand tu parles d'atomes, d'effet doppler ou de gravitation,...,  il y a des réalités : Sans ce lien, ça ne tient pas la route. Don concrètement, il n'y a rien à sélectionner.
Restons-en à l'idée d'appliquer l'évolution biologique à l'évolution intellectuelle, ou alors prend un autre exemple que moi. Elle est sélectionnable ou pas cette idée-là?

Dedale a écrit:
Je n'ai jamais vu personne changer d'idée sur un forum. Tu en as vu toi?
Moi oui. J'ai vu Layens dernièrement nous dire qu'il avait changé d'avis.
Changer d'idée tous les jours, ce n'est pas acquérir une nouvelle idée. En plus, on n'est même pas certains de son idée de départ. Agnostique qu'il a dit, mais un agnosticisme qui mène presque à tout!

Dedale a écrit:
Quand les gens sont d'accord, c'est parce qu'ils possédaient déjà la même idée.
Pas forcément. Même en désaccord, on peut tomber d'accord sur certains faits vérifiables par exemple et donc avoir des points de convergence ou des rapprochements au niveau de ce que l'on en pense.
Ce n'est pas ce que la théorie de l'évolution signifie. Pour un gène, tomber d'accord avec son milieu, c'est tomber à l'endroit et à la place où il pourra déjà se reproduire tel quel, pas à moitié, et pas en s'ajustant au milieu. Si quelqu'un est actuellement d'accord avec une partie de mon idée, c'est donc qu'il était déjà d'accord avant que je l'exprime, par conséquent, je suis seulement chanceux d'être tombé sur lui.

Dedale a écrit:
Nos raisonnements ne sont que des prétextes pour conserver nos propres idées
Tu parles pour toi là.
Je parle pour tout le monde, et je m'inclue dans le lot. Nos raisonnement font partie de notre résistance au changement, pas de nos changements. Pour changer à la manière des espèces, il faut du hasard, et nos raisonnements n'en ont pas besoin, pire, ils ont besoin de croyance. Raisonner, c'est croire qu'on a raison le temps de prouver son point.

Normalement, un raisonnement sert à trouver, à rappeler, une solution, à émettre un commentaire utile, nécessaire, du moins dans un débat.
Si tu ne cherches qu'à conserver tes idées, tu n'as pas besoin de débattre ou de raisonner : Tu ne fais qu'affirmer, que revendiquer.
Si tu raisonnes, alors tu apportes des arguments, voire des preuves, des exemples.
Quand on a des preuves, on n'a plus besoin de raisonner. Nos raisonnements ne servent qu'à conserver nos idées en attendant la preuve, mais aussi à les exprimer, le minimum requis pour qu'elles participent à la sélection.

Dedale a écrit:
C'est l'impression que tu as de moi et c'est celle que j'ai de toi, donc c'est celle que tout le monde a de tout le monde.
Dans un débat, ce sont les arguments qui importent. Surtout quand on débat de sujets scientifiques.
Tu n'es jugé que sur tes arguments. Des arguments qui tiennent un minimum la route.
Quand je discute avec toi, je suis aussi jugé par les autres à partir de ce que tu penses de mes idées, alors les petits mots doux, garde-les pour ta bien aimée! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Ven 29 Juil 2016 - 18:47

M'enfin a écrit:Pas besoin! L'idée de dieu ne tient pas la route, et elle a bel et bien été sélectionnée quand même.

Quand elle a été adoptée, l'idée de dieu tenait parfaitement la route.
Sinon comment explique-tu un phénomène comme l'orage en l'absence de sciences?
Comment explique-tu la vie en l'absence de sciences.

Elle peut tenir la route et ne pas être sélectionnée malgré tout. Il suffit que le porteur disparaisse avant d'avoir pu transmettre sa mutation.

Si elle ne tient pas la route, que le porteur disparaisse ou pas ne change rien : Bien des porteurs ont disparu mais leurs idées ont survécu parce qu'elles tenaient la route.

On ne peut pas plus mettre en valeur une idée qu'un gène peut se mettre en valeur lui-même. Il s'exprime, et il est sélectionné ou pas.

Est-ce que tu es un gêne? Un gêne a-t-il des idées? Non.
Donc compare ce qui est comparable au lieu de radoter dans le vide.

Tu étais bien parti, mais là tu bifurques. La sélection naturelle est facile à comprendre, mais il faut l'appliquer telle quelle si on veut qu'elle nous aide à comprendre le reste. Si elle s'applique au domaine des idées, alors elle s'applique aussi aux idées de la science. Le cerveau des scientifiques fonctionne comme le nôtre. La connaissance n'a pas d'influence sur la fonction du cerveau, du moins pas pour l'instant.

Aucun rapport, comme d'habitude.
- Une idée qui puisse tenir la route, ça t'échappe totalement.

Restons-en à l'idée d'appliquer l'évolution biologique à l'évolution intellectuelle, ou alors prend un autre exemple que moi. Elle est sélectionnable ou pas cette idée-là?

Fais en sorte que ça tienne la route et on verra sourire

Changer d'idée tous les jours, ce n'est pas acquérir une nouvelle idée. En plus, on n'est même pas certains de son idée de départ. Agnostique qu'il a dit, mais un agnosticisme qui mène presque à tout!

Le fait est qu'il a changé d'idée sous ton nez.

Pas forcément. Même en désaccord, on peut tomber d'accord sur certains faits vérifiables par exemple et donc avoir des points de convergence ou des rapprochements au niveau de ce que l'on en pense.
Ce n'est pas ce que la théorie de l'évolution signifie.

La théorie de l'évolution ne parle pas de ça. Donc aucun rapport.

Pour un gène, tomber d'accord avec son milieu, c'est tomber à l'endroit et à la place où il pourra déjà se reproduire tel quel, pas à moitié, et pas en s'ajustant au milieu.

Aucun rapport.

Si quelqu'un est actuellement d'accord avec une partie de mon idée, c'est donc qu'il était déjà d'accord avant que je l'exprime, par conséquent, je suis seulement chanceux d'être tombé sur lui.

Oui tu es tombé sur lui : Tu peux considérer que c'est de la chance. Pourquoi pas?
Il pouvait aussi avoir la même idée que toi. Possible.
Mais il est aussi possible que tu puisses le convaincre avec des arguments.

Ces argument que tu devrais avoir mais qui te font cruellement défaut.

Je parle pour tout le monde, et je m'inclue dans le lot.

Il n'y a pas de lot, il n'y a que toi;

Nos raisonnement font partie de notre résistance au changement, pas de nos changements.

Ce ne sont que des allégations sans fondement

Pour changer à la manière des espèces, il faut du hasard, et nos raisonnements n'en ont pas besoin, pire, ils ont besoin de croyance. Raisonner, c'est croire qu'on a raison le temps de prouver son point.

Tu ne sais même pas de quoi tu parles. C'est du radotage.
Certains raisonnements comme le tien ne relèvent que de croyances, de vues de l'esprit, d'autres relèvent de faits.

Quand on a des preuves, on n'a plus besoin de raisonner.

C'est à partir de preuves qu'on peut enfin raisonner.
Sans preuve, tu ne peux que spéculer, et te raccrocher à ce que tu peux en espérant avoir raison.







avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4147
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Ven 29 Juil 2016 - 20:01

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Pas besoin! L'idée de dieu ne tient pas la route, et elle a bel et bien été sélectionnée quand même.
Quand elle a été adoptée, l'idée de dieu tenait parfaitement la route.
Sinon comment explique-tu un phénomène comme l'orage en l'absence de sciences?
Comment explique-tu la vie en l'absence de sciences.
Dans ce cas, on peut dire la même chose de toutes les idées. Quand l'idée d'Einstein ne vaudra plus rien, on pourra encore dire qu'elle valait quelque chose à l'époque. Les mutations sont aussi sélectionnées pour leur époque, mais ça ne les empêche pas de n'être plus valables pour une autre.

Dedale a écrit:
Elle peut tenir la route et ne pas être sélectionnée malgré tout. Il suffit que le porteur disparaisse avant d'avoir pu transmettre sa mutation.
Si elle ne tient pas la route, que le porteur disparaisse ou pas ne change rien : Bien des porteurs ont disparu mais leurs idées ont survécu parce qu'elles tenaient la route.
Si le porteur d'un mutation meurt avant d'avoir pu se reproduire, rien ne survivra de cette mutation, qu'elle ait pu tenir la route ou pas.

Dedale a écrit:
Tu étais bien parti, mais là tu bifurques. La sélection naturelle est facile à comprendre, mais il faut l'appliquer telle quelle si on veut qu'elle nous aide à comprendre le reste. Si elle s'applique au domaine des idées, alors elle s'applique aussi aux idées de la science. Le cerveau des scientifiques fonctionne comme le nôtre. La connaissance n'a pas d'influence sur la fonction du cerveau, du moins pas pour l'instant.
Aucun rapport, comme d'habitude.
- Une idée qui puisse tenir la route, ça t'échappe totalement.
Tu dérapes encore. Si nos idées évoluent à la manière de l'évolution biologique, on ne peut pas savoir d'avance si elle sont justes ou pas. Il nous faudrait une boule de cristal pour ça!

Dedale a écrit:
Restons-en à l'idée d'appliquer l'évolution biologique à l'évolution intellectuelle, ou alors prend un autre exemple que moi. Elle est sélectionnable ou pas cette idée-là?
Fais en sorte que ça tienne la route et on verra  sourire
Je ne peux pas le savoir, je peux juste le croire. Cette idée part d'une idée qui fonctionne, l'évolution biologique, et elle a l'air de s'y ajuster parfaitement. Le problème, c'est qu'elle implique que la raison n'est pas raisonnable, et que ceux qui croient qu'elle l'est ne peuvent pas la supporter. Pourtant, la raison du plus fort est toujours utilisé comme preuve qu'elle est déraisonnable.

Dedale a écrit:
Changer d'idée tous les jours, ce n'est pas acquérir une nouvelle idée. En plus, on n'est même pas certains de son idée de départ. Agnostique qu'il a dit, mais un agnosticisme qui mène presque à tout!
Le fait est qu'il a changé d'idée sous ton nez.
Il n'était pas fixé au départ, et il ne l'est pas plus maintenant. Ce n'est pas ce que j'appelle changer d'idée.

Dedale a écrit:
Pour un gène, tomber d'accord avec son milieu, c'est tomber à l'endroit et à la place où il pourra déjà se reproduire tel quel, pas à moitié, et pas en s'ajustant au milieu.
Aucun rapport.
Faudrait rester cohérents: on comparait la théorie de l'évolution à l'évolution de nos idées, et c'est exactement ce que je fais dans ce message.

Dedale a écrit:
Si quelqu'un est actuellement d'accord avec une partie de mon idée, c'est donc qu'il était déjà d'accord avant que je l'exprime, par conséquent, je suis seulement chanceux d'être tombé sur lui.
Oui tu es tombé sur lui : Tu peux considérer que c'est de la chance. Pourquoi pas?
Il pouvait aussi avoir la même idée que toi. Possible.
Mais il est aussi possible que tu puisses le convaincre avec des arguments.

Ces argument que tu devrais avoir mais qui te font cruellement défaut.
J'ai donné tous les arguments que je connais, mais ça ne change rien au fait que personne ne change d'idée avec des arguments. Si j'avais des preuves, j'aurais plus de chances de convaincre, n'empêche que ceux qui pensent que j'ai tort présentement resteraient sur leur position encore longtemps. Quand on ne croit pas à quelque chose, on ne cherche pas à le comprendre, on cherche à prouver le contraire, et ça peut aller très loin dans l'absurde.

Dedale a écrit:
Nos raisonnement font partie de notre résistance au changement, pas de nos changements.
Ce ne sont que des allégations sans fondement
Bien sûr puisque c'est juste un raisonnement!

Dedale a écrit:
M'enfin a écrit: Pour changer à la manière des espèces, il faut du hasard, et nos raisonnements n'en ont pas besoin, pire, ils ont besoin de croyance. Raisonner, c'est croire qu'on a raison le temps de prouver son point.
Tu ne sais même pas de quoi tu parles. C'est du radotage.
Certains raisonnements comme le tien ne relèvent que de croyances, de vues de l'esprit, d'autres relèvent de faits.
Les raisonnement qui relèvent de faits, on appelle ça des théories, et ce n'est pas aux théories qu'il faut se fier, mais aux faits.

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Quand on a des preuves, on n'a plus besoin de raisonner.
C'est à partir de preuves qu'on peut enfin raisonner.
Sans preuve, tu ne peux que spéculer, et te raccrocher à ce que tu peux en espérant avoir raison.
C'est exactement ce que je dis, sauf que toi tu crois que le raisonnement est une vérité, alors que moi je crois que c'est un prétexte pour ne plus changer d'idée.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Sam 30 Juil 2016 - 1:24

M'enfin a écrit:
dedale a écrit:Quand elle a été adoptée, l'idée de dieu tenait parfaitement la route.
Sinon comment explique-tu un phénomène comme l'orage en l'absence de sciences?
Comment explique-tu la vie en l'absence de sciences..
Dans ce cas, on peut dire la même chose de toutes les idées.

Absolument pas.
Certaines idées ne sont pas fondées, ce sont juste des délires sans aucune portée. D'autres idées par contre, sont pertinentes, justifiées, structurées.

Quand l'idée d'Einstein ne vaudra plus rien

La Relativité d'Einstein est évolutive. Elle s'améliorera et donc vaudra toujours quelque chose. Tout comme les théories de Newton.
C'est l'avantage d'une idée qui tient la route, qui se fonde sur des observation et d'autres théories plus anciennes mais améliorées.

Les mutations sont aussi sélectionnées pour leur époque, mais ça ne les empêche pas de n'être plus valables pour une autre.

Arrête de comparer avec les gènes et les mutations, c'est débile.
Aujourd'hui, que tu le veuilles ou non, si tu émets une proposition scientifique, tu dois au moins démontrer la validité de tes prémisses, du fondement de tes idées.

Si le porteur d'un mutation meurt avant d'avoir pu se reproduire, rien ne survivra de cette mutation, qu'elle ait pu tenir la route ou pas.

Si tes idées sont prétendument scientifiques et qu'elles ne tiennent pas la route, tu peux toujours te trémousser, ça restera de l'ineptie.

Si nos idées évoluent à la manière de l'évolution biologique, on ne peut pas savoir d'avance si elle sont justes ou pas.

Evolution biologique ou pas, si tu chies tes idées au pif sans avoir la moindre idée de ce que tu racontes, fatalement elles ne vaudront jamais rien.

Je ne peux pas le savoir, je peux juste le croire.

Tes idées sont-elles fondées?
- Si tes idées sont fondées, peu importe tes maladresses, tes failles, on sait de quoi tu parles, et ça ne peut qu'évoluer.
- Si tes idées ne sont pas fondées, aucun intérêt ; Je vois même pas pourquoi tu débats ; Tu attends qu'on te dise "amen"?
Ben alors : Amen.

Cette idée part d'une idée qui fonctionne, l'évolution biologique, et elle a l'air de s'y ajuster parfaitement.

L'évolution biologique n'est pas une idée, c'est un fait, un large faisceau de constats établis par les sciences du vivant.
Personne n'a établi qu cela fonctionnait avec tes idées.

Je ne vois pas ce qui, dans la théorie de l'évolution, pourrait étayer tes conneries sur la gravitation instantanée et tous tes autres wagons de foutaises.
Quand tu racontes n'importe quoi sans savoir de quoi tu parles, rien ne peut étayer cela.
- Il n'y a pas de hasard : Tu y vas au pif superficiellement dans la plus grande des méconnaissance.

Le problème, c'est qu'elle implique que la raison n'est pas raisonnable

Qu'est-ce qui n'est pas raisonnable et pourquoi?

et que ceux qui croient qu'elle l'est ne peuvent pas la supporter.

Tu veux peut être m'expliquer que tout le monde se trompe sauf toi qui raconte absolument n'importe quoi?
Je compatis.
Mais en matière d'argument, ça ne vaut pas 1 seul clou. Ce n'est que du radotage.

Pourtant, la raison du plus fort est toujours utilisé comme preuve qu'elle est déraisonnable.

D'accord. C'est pas des "théories" que tu devrais vendre, mais des mouchoirs.
- Le pôv' pitiou qui fait des théories scientifiques une véritable industrie du caca, faut surtout pas le contrarier.

Il n'était pas fixé au départ, et il ne l'est pas plus maintenant. Ce n'est pas ce que j'appelle changer d'idée.

Cause toujours. On sait que tu es parfaitement incapable d'admettre des faits dont un pingouin pourrait se rendre compte.

Faudrait rester cohérents: on comparait la théorie de l'évolution à l'évolution de nos idées, et c'est exactement ce que je fais dans ce message.

C'est toi qui fait systématiquement ces comparaisons.
Mais tes idées n'évoluent pas puisqu'elles ne tiennent pas la route.

J'ai donné tous les arguments que je connais, mais ça ne change rien au fait que personne ne change d'idée avec des arguments.

Tu n'as pas d'argument, donc aucune raison de changer d'idée - surtout si on en a de meilleures qui, elles, tiennent la route et portent beaucoup plus loin.
Où vois-tu des argument dans la phraséologie narrative et imprécise que tu nous fais?

Si j'avais des preuves, j'aurais plus de chances de convaincre

Les preuves servent bien entendu à convaincre mais surtout à poser des jalons et pouvoir avancer.
- On ne décrète pas au pif que les atomes font des petits pas, il faut que cette idée soit justifiée, même ne serait-ce que par des éléments semblants insignifiants. Les atomes, c'est pas du "spirituel" dont on peut dire ce qu'on veut en éludant pitoyablement toute forme de critique, de remise en question.

n'empêche que ceux qui pensent que j'ai tort présentement resteraient sur leur position encore longtemps.

Ton problème est de comprendre pourquoi ils pensent que tu as tort.
Tu y vas au pif donc tu ne peux que te tromper. Tu as déjà vu quelqu'un nous sortir des merveilles de connaissance révélée?

Non seulement faut gratter, mais il faut savoir se remettre en question quand c'est nécessaire.
C'est avec une femme sympa qu'on se marie, pas avec des connaissances qui, de toute façon, tôt ou tard, cèdent la place à d'autres qui sont plus évoluées.

Quand on ne croit pas à quelque chose, on ne cherche pas à le comprendre, on cherche à prouver le contraire, et ça peut aller très loin dans l'absurde.

Si tu fais des théories, il vaut mieux que tu cesses de te chercher des prétextes.
Si quelqu'un te prouve le contraire de ce que tu penses, c'est parce que ce que tu penses peut être contredit.

Tu t'es lancé prématurément, sans expérience, dans le monde du théoricien. Et dans des domaines que tu maîtrises très mal.
Qu'est-ce que tu t'imagines?
Les autres n'y sont pour rien : Tu es le seul responsable.

Bien sûr puisque c'est juste un raisonnement!

Ce n'est pas un raisonnement, non. C'est une allégation faite à base de rien, peut être un délire qui s’accommode à tes petites obsessions qui sont hélas pour toi devenues des raisons.

Les raisonnement qui relèvent de faits, on appelle ça des théories, et ce n'est pas aux théories qu'il faut se fier, mais aux faits.

donc tu sembles avoir compris.
- Qu'attend-tu pour percuter? Le Déluge? Le Jour du Jugement Dernier? L'approbation du saint Esprit?

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Quand on a des preuves, on n'a plus besoin de raisonner.
C'est à partir de preuves qu'on peut enfin raisonner.
Sans preuve, tu ne peux que spéculer, et te raccrocher à ce que tu peux en espérant avoir raison.
C'est exactement ce que je dis....

Tu dis le contraire.

sauf que toi tu crois que le raisonnement est une vérité, alors que moi je crois que c'est un prétexte pour ne plus changer d'idée.

Et tu te raccroches à ce que tu peux en espérant avoir raison.
Pour ce qui est de te chercher des prétextes, tu ne sais faire que ça.








avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4147
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bean le Sam 30 Juil 2016 - 12:31

En fait tout ce qui est mécanique résiste au changement par inertie, c'est une évidence.
Par contre, tout ce qui est vivant n'a de cesse de vouloir changer, évoluer et se reproduire.
Un outil performant réalise cette propension à changer pour trouver de nouvelle stratégies de vie et de survie, c'est le cerveau et sa plasticité neuronale, tout être humain (en principe) est très performant pour trouver des idées novatrices lui permettant de mieux vivre.

Alors, que peut-on finalement en conclure ? Que l'absence d'intelligence laisse l'individu ballotter dans le flux de la vie comme un bouchon sur l'eau, incapable de se mouvoir par lui-même et ne pouvant changer sa propre trajectoire mais subir le flux qui l’entraîne.

L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause? Oui, la connerie.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5869
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Sam 30 Juil 2016 - 14:17

La connerie, c'est quand le hasard de notre imagination se mêle d'ajouter de la résistance au lieu de favoriser le changement. L'imagination carbure au hasard, mais le hasard est une arme à deux points de vue. Il peut rayer un phénomène de la carte ou en faire apparaître un nouveau selon le point de vue. Un accident peut être à la fois mauvais pour celui qui y perd, et bon pour celui qui y gagne. Une espèce disparait, une autre apparait. Une idée est remplacée par une autre plus appropriée aux circonstances. Deux molécules sont détruites en se rencontrant et se transforment en plasma.

La connerie, c'est quand deux idées se tamponnent par hasard sur la rue et que l'une d'elle décide de traiter l'autre de conne au lieu de s'excuser et de lui demander si elle va bien. sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Sam 30 Juil 2016 - 14:36

Tu devrais lire mes messages Dedale avant de les commenter. Tu lis une phrase, tu la chiffonne, et tu la jette aux poubelles, puis tu recommence avec la phrase suivante, sans te préoccuper de ce qui suit. Bientôt tu citeras chaque mot avant de le jeter aux poubelles, puis ce sera chaque lettre. Les enfants agissent comme ça quand ils ne sont pas contents. Et il y a des parents pour trouver ça mignon! Un vrai bébé lala.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Sam 30 Juil 2016 - 17:45

La connerie, c'est quand le hasard de notre imagination

Tu devrais dire plutôt : Bordélisme de ton imagination, ça serait plus approprié.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4147
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Sam 30 Juil 2016 - 17:54

Du hasard partout, sauf dans ta tête, hein Dedale?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Dim 31 Juil 2016 - 13:55

Il y a du bordel mais pas autant que dans la tienne.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4147
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par dedale le Dim 31 Juil 2016 - 13:59

M'enfin a écrit:Tu devrais lire mes messages Dedale avant de les commenter. Tu lis une phrase, tu la chiffonne, et tu la jette aux poubelles, puis tu recommence avec la phrase suivante, sans te préoccuper de ce qui suit. Bientôt tu citeras chaque mot avant de le jeter aux poubelles, puis ce sera chaque lettre. Les enfants agissent comme ça quand ils ne sont pas contents. Et il y a des parents pour trouver ça mignon! Un vrai bébé lala.

Rien de tout ça.
Comme d'habitude, tu ne fais que te débiner en détalant comme tu peux quand on critique tes allégations chiées au pif.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4147
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par M'enfin le Dim 31 Juil 2016 - 15:25

Qu'il est mignon notre bébé hein? Il se rappelle encore du temps où il faisait caca!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bulle le Dim 31 Juil 2016 - 19:51

M'enfin a écrit: Nos raisonnements ne servent qu'à appuyer nos anciennes idées, pas à en avancer de nouvelles. Réfléchir, ce n'est pas raisonner, c'est attendre que nos idées se croisent et attirent notre attention.
Ah elle est excellente celle-là ! mdr

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Hello Invité !  Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'universalité de la résistance au changement pourrait-elle provenir d'une même cause?

Message par Bulle le Dim 31 Juil 2016 - 20:30

M'enfin a écrit:Comment voudrais-tu qu'une mutation ait de l'effet sur une espèce sans que cette espèce ne participe à la vie de son milieu?? Pour qu'une idée soit sélectionnée par son milieu, il faut d'abord qu'elle y soit exprimée. Rien ne dit qu'elle sera sélectionnée, mais rien ne dit non plus qu'elle est exacte seulement parce qu'elle a été sélectionnée. Les idées sont seulement des représentations imparfaites d'une parfaite réalité.
Tu fais toi-même la démonstration que ta comparaison entre les idées et la théorie de l'évolution ne tient pas debout. Une mutation est obligatoirement exprimée qu'elle est un effet ou pas ; et il n'est pas question qu'elle soit ou non choisie/sélectionnée : elle s'impose, utile ou inutile.

_________________
Hello Invité !  Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum