Le hasard et ses différents types d'évolution

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par JO le Dim 21 Aoû 2016 - 9:27

"je"& et "nous" en même temps ? Je DANS nous c'est faisable et même nécessaire .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22381
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par bulder le Dim 21 Aoû 2016 - 9:42

M'enfin a écrit:une pensée particulière qui, justement, n'a pas encore vraiment trouvé sa cause!
Tu parles de sa raison de vivre et de son but ?

Son but est de te balader ou de réfléchir sur une chose précise mais je crois pas qu'elle soit de nature à nous épanouir, car elle développera d'autres pensées en rapport avec ce dont elle est et j'ai pas l'impression que tout ça finisse très bien. En quelques sorte trop de pensées ciblées sur un élément (même si tu les voient indépendantes) ont tendance à créer de la paranoia car on ne serait plus dans un système général avec les milliards d'éléments qui nous entoure, mais plutôt dans un système de niche ultra-ciblé et isolé.

Je dis pas qu'un esprit isolé est défectueux mais plutôt quels sont les éléments qui composent cet isolement. Si on est épanouis tant mieux

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par dedale le Dim 21 Aoû 2016 - 13:54

M'enfin a écrit:
Bulder a écrit:Les pensées n'ont pas besoin de se maintenir en vie, c'est nous qui les faisons exister, considères les justes comme un fil que tu "dégage" en dehors de ton champs de vision. Y'a une théorie qui dit que quand on a trop de pensées, on a besoin de se recentrer.
J'ai l'impression que nos pensées ont chacune une vie propre, que quand l'une d'elle s'exprime, ce n'est pas l'ensemble de nos pensées qui s'expriment. Dans ce sens, ce ne serait jamais nous qui nous exprimerions, mais seulement une pensée particulière. Quand nous pensons je, c'est la pensée relative à l'ensemble des pensées qui s'exprime, mais pas toutes les pensées en même temps. Il y a donc des pensées qui ne sont pas nécessairement d'accord avec la pensée je mais qui sont là quand même. La pensée nous par exemple. On ne peut certainement pas penser je et nous en même temps, non?

On peut penser à soi tout en pensant aux autres. "je" et "nous" ne sont que des mots.

Le cerveau dont tu oublies l'existence sert à traiter l'information, à la structurer. Donc il recueille de l'information, la regroupe, la synthétise, en détermine son utilité, sa nécessité, ce dont il peut éventuellement tirer parti.
Il peut la stocker grâce à ses mémoires, en faire un acquis, une connaissance.
Puis grâce ses terminaisons nerveuses et ces centres de coordination, il peut l'exprimer

Il l'exprime s'il en a besoin.
Tu aurais besoin de toutes les pensées en même temps, en bloc, dans un bordel inextricable et inarticulable?

La pensée n'a pas de vie propre mais elle a une fonction : La pensée est une faculté neurologique qui traite toute information se présentant à elle.
Donc tu confonds la pensée avec les informations qu'elle traite.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4151
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Dim 21 Aoû 2016 - 14:13

Dedale a écrit:Pas de quoi te trémousser comme un imbécile.
C'est une danse tu sauras, et elle est sacrée en plus.

La nouveauté serait que tu nous sortes un début d'argument qui tienne la route, quelques explications un minimum approfondies.
J'en ai déjà assez pour écrire une bible. Si j'en ajoute, ça va prendre des exégètes pour me comprendre.

C'est pas le hasard qui te fera changer de disque.
Si je change à cause de toi, faudra inventer un nouveau mot pour dire hasard tellement c'est improbable.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Dim 21 Aoû 2016 - 14:28

bulder a écrit:
M'enfin a écrit:une pensée particulière qui, justement, n'a pas encore vraiment trouvé sa cause!
Tu parles de sa raison de vivre et de son but ?
Je parlais de ce que nous pensons de notre mémoire, et je disais que nous n'en avions pas encore trouvé le mécanisme. Je crois que le principe est le même que celui du mouvement, que nos pensées se conservent sous forme de mouvement, comme pour le mouvement des objets. Une fois un objet lancé, il conserve son mouvement tout seul, et il s'oppose à ce qu'un autre objet vienne changer sa trajectoire. Il peut en changer, mais seulement s'il en a le temps. Si le changement est trop rapide, il risque d'être détruit, sinon il change de direction ou de vitesse selon les circonstances, et je crois que c'est aussi en se servant des circonstances qu'il réussit à changer, comme pour les espèces et leurs mutations.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par dedale le Dim 21 Aoû 2016 - 14:51

M'enfin a écrit:J'en ai déjà assez pour écrire une bible. Si j'en ajoute, ça va prendre des exégètes pour me comprendre.

Une bible de grosses inepties, certainement.

Si je change à cause de toi, faudra inventer un nouveau mot pour dire hasard tellement c'est improbable.

Ne change pas à cause de moi, ça serait idiot. Moi je m'en tamponne. Tu peux rester à t'y croire toute ta vie.
Essaie simplement d'aller un peu plus loin que tes trucs simplistes.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4151
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Dim 21 Aoû 2016 - 16:00

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:
Bulder a écrit:Les pensées n'ont pas besoin de se maintenir en vie, c'est nous qui les faisons exister, considères les justes comme un fil que tu "dégage" en dehors de ton champs de vision. Y'a une théorie qui dit que quand on a trop de pensées, on a besoin de se recentrer.
J'ai l'impression que nos pensées ont chacune une vie propre, que quand l'une d'elle s'exprime, ce n'est pas l'ensemble de nos pensées qui s'expriment. Dans ce sens, ce ne serait jamais nous qui nous exprimerions, mais seulement une pensée particulière. Quand nous pensons je, c'est la pensée relative à l'ensemble des pensées qui s'exprime, mais pas toutes les pensées en même temps. Il y a donc des pensées qui ne sont pas nécessairement d'accord avec la pensée je mais qui sont là quand même. La pensée nous par exemple. On ne peut certainement pas penser je et nous en même temps, non?
On peut penser à soi tout en pensant aux autres. "je" et "nous" ne sont que des mots.
Fondamentalement, nos pensées servent à exécuter des gestes, et un geste ne peut avoir qu'une seule direction et une seule vitesse à la fois. On ne peut pas avancer et reculer en même temps, donc quand nous pensons à avancer, ça ne servirait à rien de penser à reculer en même temps. Quand on observe un côté de la médaille dans une discussion, on ne peut pas non plus observer l'autre en même temps. Il faut du temps pour passer d'un côté à l'autre, et c'est parce qu'on a pas non plus besoin de se concentrer sur plus d'une pensée à la fois. Il faut faire la distinction entre les pensées qui circulent toutes seules dans nos têtes sans que nous ayons besoin de nous concentrer dessus, et celle que nous sommes entrain de manipuler. On peut parfaitement être en train d'exécuter des gestes complexes sans avoir à y penser, et nous concentrer en même temps sur un geste particulier que nous devons contrôler.

Le cerveau dont  tu oublies l'existence sert à traiter l'information, à la structurer. Donc il recueille de l'information, la regroupe, la synthétise, en détermine son utilité, sa nécessité, ce dont il peut éventuellement tirer parti.
Il peut la stocker grâce à ses mémoires, en faire un acquis, une connaissance.
Puis grâce ses terminaisons nerveuses et ces centres de coordination, il peut l'exprimer
On ne peut pas fabriquer un acquis juste en comparant avec ce qu'on a en tête, il faut expérimenter l'idée avant, exactement comme en science. Être toujours certains de ce qu'on pense mène à la paranoïa, parce que si le milieu change et qu'on ne change pas, on sera constamment en contradiction avec lui. L'inverse est aussi vrai: si c'est nous qui changeons alors que le milieu n'a pas changé, on se trouve nécessairement en contradiction avec lui. Si on ne cherche pas à vérifier ce que l'on croit à ce moment, c'est la schizophrénie qui nous guette, et non la paranoïa. Il faut exprimer nos idées pour pouvoir les vérifier, et non pour les imposer.

Il l'exprime s'il en a besoin.
Tu aurais besoin de toutes les pensées en même temps, en bloc, dans un bordel inextricable et inarticulable?
Ce dont nos pensées ont le plus besoin, c'est d'être constamment vérifiées, parce que notre milieu peut parfaitement changer après que nous les ayons acquises, donc vérifiées. C'est un peu ce que nous faisons sur les forums, vérifier nos idées, non? Ils y en a qui croient avoir la science infuse, ou qui croient que rien ne changera plus. C'est rassurant comme pensée, mais ce n'est pas la réalité.

La pensée n'a pas de vie propre mais elle a une fonction : La pensée est une faculté neurologique qui traite toute information se présentant à elle.
Donc tu confonds la pensée avec les informations qu'elle traite.
Nos pensées pourraient parfaitement être des paquets d'ondes, comme pour les photons, et elles pourraient être traitées comme des ondes, c'est à dire réfléchies, diffractées, réfractées, concentrées, interférées, etc. Dans ce cas, elles se confondraient effectivement avec l'information qui les supporte.


Dernière édition par M'enfin le Dim 21 Aoû 2016 - 16:33, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Dim 21 Aoû 2016 - 16:14

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:J'en ai déjà assez pour écrire une bible. Si j'en ajoute, ça va prendre des exégètes pour me comprendre.
Une bible de grosses inepties, certainement.
J'ai justement choisi cette comparaison parce qu'on sait tous les deux que ce sont des inepties.

Ne change pas à cause de moi, ça serait idiot. Moi je m'en tamponne. Tu peux rester à t'y croire toute ta vie.
Essaie simplement d'aller un peu plus loin que tes trucs simplistes.
Impossible d'aller plus loin avant d'avoir vérifié le principe, je vais pas faire ce que je reproche à Einstein d'avoir fait. Il développe la RR, et il lui ajoute la RG avant de l'avoir vérifiée. S'il l'avait vérifiée, on lui aurait reproché ses paradoxes, et il l'aurait immédiatement remise en cause. Je me rererecite: il faut faire gaffe avec notre imagination, elle peut imaginer n'importe quoi!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par dedale le Dim 21 Aoû 2016 - 18:19

M'enfin a écrit:Ce dont nos pensées ont le plus besoin, c'est d'être constamment vérifiées, parce que notre milieu peut parfaitement changer après que nous les ayons acquises, donc vérifiées. C'est un peu ce que nous faisons sur les forums, vérifier nos idées, non? Ils y en a qui croient avoir la science infuse, ou qui croient que rien ne changera plus. C'est rassurant comme pensée, mais ce n'est pas la réalité.

Simplement, il y en a qui pensent comme moi que les forums, c'est pas fait pour être troller en permanence.
Hélas, la réalité est qu'il le sont par des allumés qui racontent n'importe quoi -  malgré qu'on leur dise que ça serait bien qu'il se renseignent un peu avant de déblatérer leurs inepties.

Mais il semble que leur grande connaissance toute à la fois  révélée et chiée au pif leur procure une immense satisfaction, au point qu'ils ne peuvent plus se remettre un minimum en question, comme le ferait n'importe quel mec un peu censé.


Nos pensées pourraient parfaitement être des paquets d'ondes, comme pour les photons, et elles pourraient être traitées comme des ondes, c'est à dire réfléchies, diffractées, réfractées, concentrées, interférées, etc. Dans ce cas, elles se confondraient effectivement avec l'information qui les supporte.

Certainement pas. La pensée est un influx neuronal électrochimique dont la propagation n'a pas vraiment de rapport avec une onde ou une particule telle que le photon.
C'est plutôt moléculaire.

On ne peut pas fabriquer un acquis juste en comparant avec ce qu'on a en tête, il faut expérimenter l'idée avant, exactement comme en science.

Cesse un peu d'être dans l'imaginaire en train de t'inventer n'importe quoi dans le seul but que ça colle à tes croyances : Recueillir de l'information, ce n'est pas la fabriquer ou la comparer.

Être toujours certains de ce qu'on pense mène à la paranoïa, parce que si le milieu change et qu'on ne change pas, on sera constamment en contradiction avec lui. L'inverse est aussi vrai: si c'est nous qui changeons alors que le milieu n'a pas changé, on se trouve nécessairement en contradiction avec lui. Si on ne cherche pas à vérifier ce que l'on croit à ce moment, c'est la schizophrénie qui nous guette, et non la paranoïa. Il faut exprimer nos idées pour pouvoir les vérifier, et non pour les imposer.

Tu peux radoter tant que tu veux, tes idées sont totalement invérifiables, inapplicables : Alors que compte-tu faire?
- Tu as pensé à tort qu'on pouvait improviser sans rien y connaître des théories scientifiques, comme le pensent nombre de gros neuneus pseudoscientifiques du new-age.
Simplifie toi la vie :, cherche l'efficacité, remet toi en question.

Tes élucubrations sont-elles des croyances pathologiques pour que tu ne puisses plus les faire évoluer, en changer, si nécessaire?

Il n'y a pas de gravitation instantanée, pas d'effet doppler qui engendre du mouvement, l'évolution culturelle ne se traite pas comme celle des espèces, les atomes ne font pas la queue leu leu, il n'y a pas de résistance à l'accélération des neurones, la lumière n'a pas de rapport avec le mouvement des corps, etc : Tout ça a été démontré faux.
- Quelle est donc la maladie qui te fait persister encore dans ce sens?

Ta machine est arrêtée M'enfin.
Tu n'as pas passé le pallier de la simple logique de tes idées. Tu préfères revendiquer le miracle des idées chiées au pif. Un fameux prétexte mais ô combien inepte.
Tu devrais déjà depuis longtemps avoir démontré leur bien fondé, donné des exemples pertinents, approfondi et argumenté concrètement....

Et tu te prends pour un grand novateur, révolutionnaire.

Tu es dans un monde imaginaire qui te sert de piste d'envol.
Attention à l'atterrissage.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4151
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Dim 21 Aoû 2016 - 18:53

Jaloux! Tu voudrais bien l'avoir toute pour toi la nana mais tu ne l'auras pas!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par dedale le Lun 22 Aoû 2016 - 10:36

Bon d'accord.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4151
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par Bulle le Lun 22 Aoû 2016 - 17:28

M'enfin a écrit:Amenez-le moi que je lui explique comment le cerveau humain utilise le même type de hasard que celui des mutations pour produire de l'évolution sociale!
Il est plus âgé que toi, il serait donc plus normal que ce soit toi qui te déplace lol!
Quant à tes explications ...

_________________
Hello Invité !  Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39966
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par Bulle le Lun 22 Aoû 2016 - 18:07

maciste a écrit:Ce que le hasard fait, l'instant d'après il peut le défaire
Non. Pour la simple et bonne raison qu'en science il n'est "Étude des probabilités mathématiques ayant pour but de déterminer l'apparition d'un événement ou la coïncidence de plusieurs facteurs dans une série donnée."
le hasard ne poursuit aucun but, or, l'existence d'un dessein dans l'univers est manifeste. Il est facile de parler de nécessité après coup. Prenons un autre exemple : la sexualité. Comment expliquer que les organes (tant externes qu'internes) mâles et femelles se correspondent parfaitement, et ce avec comme objectif principal d'assurer la perpétuation  de l'espèce si chacun d'eux a "évolué" séparément ?
Tu te contredis d'une phrase sur l'autre ! "Le hasard fait" donne un but au hasard. Lorsqu'il "défait ce qu'il a fait", on est en plein dans  la confusion entre "hasard" et "Dieu" ou "Esprit malin" si tu préfères...
Quant à la sexualité, parlons-en : l'anus fait tout aussi bien l'affaire pour l'acte sexuel. Là, tu confonds me semble-t-il  sexualité et reproduction...
Et pour ce qui concerne celle-ci,  tu écris : "et ce avec comme objectif principal d'assurer la perpétuation  de l'espèce si chacun d'eux a "évolué" séparément "; je ne comprends pas le "si chacun d'eux a évolué séparément ; mais si le but avait été la perpétuation de l'espèce, désolée ton créateur s'y est pris, amha, comme un manche puisque l'espèce humaine est morphologiquement la moins bien adaptée pour la reproduction,  le bassin de la femme rend le passage du nouveau-né le plus scabreux du règne animal !!!
Et pas que ça d'ailleurs ; parce que pour l'homme, créature de Dieu, au sommet de la pyramide de l'évolution, tu repasseras  : il suffit de jeter un oeil sur un cours d'anatomie comparée entre l'homme et le singe pour coller un zéro pointé au bon dieu...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Hello Invité !  Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39966
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Lun 22 Aoû 2016 - 18:18

Bulle a écrit:Quant à tes explications ...
C'est pourtant facile d'imaginer que nos idées évoluent au hasard: il suffit d'admettre qu'elles sont loin d'être surnaturelles. Une athée qui croit toujours que sa conscience la dépasse, voilà probablement où tu en es.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par dedale le Mar 23 Aoû 2016 - 0:55

M'enfin a écrit:
Bulle a écrit:Quant à tes explications ...
C'est pourtant facile d'imaginer que nos idées évoluent au hasard: il suffit d'admettre qu'elles sont loin d'être surnaturelles. Une athée qui croit toujours que sa conscience la dépasse, voilà probablement où tu en es.

- Les idées évoluent au hasard parc que c'est facile de l'imaginer, ben sinon, si elles évoluent pas comme je le dis, alors c'est surnaturel.

J'imagine Coppens devant ce genre "d'explication" complètement neuneu sourire
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4151
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Mar 23 Aoû 2016 - 14:58

Quand les scientifiques ne comprennent pas quelque chose, pour éviter de se mouiller, ils appellent ça une singularité. Les croyants peuvent alors croire que c'est la faute à dieu, les athées que c'est le hasard, et les transgenres intellectuels peuvent croire tout ce qu'ils veulent. De cette manière, les croyants peuvent allègrement croire que notre conscience vient de dieu puisqu'elle est toujours inexpliquée. Normalement, les athées devraient donc croire qu'elle vient du hasard, mais curieusement, rien ne va plus dans leur tête quand vient le temps d'expliquer cette singularité particulière. Elle ne peut certainement pas venir de dieu, ils le savent, et elle ne peut pas venir du hasard non plus puisqu'ils savent ce qu'ils font. C'est même pas le cul entre deux chaises leur position, c'est les fesses à l'air dans le vide.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par Bulle le Mar 23 Aoû 2016 - 15:45

M'enfin a écrit:C'est pourtant facile d'imaginer que nos idées évoluent au hasard: il suffit d'admettre qu'elles sont loin d'être surnaturelles..
Bien sûr que c'est facile s'imaginer ! Mais quel est le rapport entre raconter le fruit d'une production imaginaire et une explication ?
Au passage tu devrais revoir la signification du mot "singularité " en sciences...

_________________
Hello Invité !  Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39966
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par dedale le Mar 23 Aoû 2016 - 16:03

M'enfin a écrit:Quand les scientifiques ne comprennent pas quelque chose, pour éviter de se mouiller, ils appellent ça une singularité.

Les scientifiques expliquent très clairement ce qu'ils nomment une singularité.
On t'expliquerait bien mais ça sert à rien.
Les croyants peuvent alors croire que c'est la faute à dieu, les athées que c'est le hasard, et les transgenres intellectuels peuvent croire tout ce qu'ils veulent. De cette manière, les croyants peuvent allègrement croire que notre conscience vient de dieu puisqu'elle est toujours inexpliquée. Normalement, les athées devraient donc croire qu'elle vient du hasard, mais curieusement, rien ne va plus dans leur tête quand vient le temps d'expliquer cette singularité particulière. Elle ne peut certainement pas venir de dieu, ils le savent, et elle ne peut pas venir du hasard non plus puisqu'ils savent ce qu'ils font. C'est même pas le cul entre deux chaises leur position, c'est les fesses à l'air dans le vide.

Pour ceux qui sont restés coincés au stade de dieu et du hasard, c'est sûr que la conscience, ça reste totalement inaccessible
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4151
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Mar 23 Aoû 2016 - 16:35

Bulle a écrit:
M'enfin a écrit:C'est pourtant facile d'imaginer que nos idées évoluent au hasard: il suffit d'admettre qu'elles sont loin d'être surnaturelles..
Bien sûr que c'est facile s'imaginer ! Mais quel est le rapport entre raconter le fruit d'une production imaginaire et une explication ?
Le rapport, c'est que toutes nos explications sont imaginaires, ce sont des idées, seulement des idées. La conscience n'est pas une idée, mais croire qu'elle nous dépasse en est une. On peut expliquer cette impression avec l'idée de dieu, mais aussi avec l'idée du hasard. Je trouve le hasard plus constructif que dieu, alors j'essaie de l'expliquer par le hasard. Je ne m'attendais pas à autant de résistance quand j'ai proposé cette idée, mais j'avais visiblement sous-estimé l'explication religieuse, qui est encore bien présente, même chez les athées.

Au passage tu devrais revoir la signification du mot "singularité " en sciences...
Trou noir et bigbang sont deux de ces singularités, elles ont trait à l'impossibilité de connaître ce qui s'y passe ou ce qui s'y passait. L'explication? Les lois de la physique ne s'y appliquent pas. Au ciel non plus les lois de la physique ne s'appliquent pas au cas où tu ne l'aurais as remarqué. En d'autres termes, ça n'a aucun sens de dire que les lois de la physique ne s'appliquent pas à un phénomène issu de la physique.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par dedale le Mar 23 Aoû 2016 - 23:21

M'enfin a écrit:Le rapport, c'est que toutes nos explications sont imaginaires, ce sont des idées, seulement des idées. La conscience n'est pas une idée, mais croire qu'elle nous dépasse en est une. On peut expliquer cette impression avec l'idée de dieu, mais aussi avec l'idée du hasard. Je trouve le hasard plus constructif que dieu, alors j'essaie de l'expliquer par le hasard. Je ne m'attendais pas à autant de résistance quand j'ai proposé cette idée, mais j'avais visiblement sous-estimé l'explication religieuse, qui est encore bien présente, même chez les athées.

Quand tu auras des explications qui tiennent la route, tu pourras poursuivre.
Pour le moment, il se trouve que tout ce que tu racontes est totalement infondé, chié au pif, ne correspond à aucune réalité.





avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4151
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Mar 23 Aoû 2016 - 23:56

Et toi tu ne chies rien du tout, et quand ça sort c'est dangereux. Tu devrais mieux surveiller ton alimentation intellectuelle, tu manques probablement de fibres. Je fais ce que je peux pour te faciliter la tâche pourtant, mais ça n'a pas l'air de fonctionner. Bon courage, des fois, c'est pas facile de vieillir! câlinchat
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par dedale le Mer 24 Aoû 2016 - 1:34

Certes, Ô grand apôtre des rétorques bien neuneu.

Et donc pour toi, faire ce que tu peux, ça consiste à raconter n'importe quoi? hé bé
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4151
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par M'enfin le Mer 24 Aoû 2016 - 14:43

Encore constipé ce matin? Tu veux que je te parle des petits pas et tu n'oses pas me le demander? Allez, pose-moi une belle petite question bien constipée que je te fasse chier au pif!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard et ses différents types d'évolution

Message par Jipé le Mer 24 Aoû 2016 - 17:49

Comme cette conversation tourne une nouvelle fois aux insultes débiles, je ferme le sujet !
Quand vous aurez compris ...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25621
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum