EMI - NDE

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Lun 20 Jan 2014 - 16:08

Zarzou a dit; Remarque, c'est toujours celui qui est concerné qui comprendra le mieux ses rêves. Cependant, ce genre de phénomènes sont très déstabilisants, j'y entends même une violation de la conscience par un contenu inconscient. ( Une EMI est toujours inconsciente.)
Oui une EMI est toujours inconsciente, cela ne veut pas dire n'ayant plus de conscience ?
Par conséquent cette conscience est-ce l'Esprit ?
Cet Esprit le qualifiez vous de matière ou de particules abstraits ?
Enfin le passage/NDE/EMI est ce pour vous une alternative avant de passer définitivement de l'autre côté ?
D'ailleurs y a t il un autre côté ? plusieurs côtés ?
L'homme selon vous n'est que mortel (hormis l'aspect bilogique bien sûr) ?

En fait voir un tel sujet et l'adapter, serait de connaitre si oui ou non sommes croyants en une religion, un culte, une philosophie...???

Je suis dans la  explo  si je suis sataniste alors ?

Néanmoins l'homme a ses limites...alors pourquoi pousser plus loin ?

Mais parce que c'est le moyen de sortir de ses certitudes et de confronter ses idées et de les partager...

MERKI encore  admiration 
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Lun 20 Jan 2014 - 16:09

BAHHH oui Jipé. Mais bon à méditer qd même...
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Lun 20 Jan 2014 - 16:11

Zarzou a dit ; Mon hypothèse repose uniquement sur l'idée que j'ai pu percevoir les signes de l'imminence de sa mort de façon inconsciente. Qu'une synthèse ce soit formée d'elle même pour m'être restitué sous forme de rêve... La sensation de lucidité pourrait s'expliquer par le fait qu'avant de basculer dans l'inconscient ces signes je les ai vus mais j'ai refusé de les voir. Ce que je veux dire, c'est que, non seulement j'avais une idée très claire de la situation dans laquelle se trouvait ma mère de façon inconsciente mais qu'il était impératif aussi que le rêve explique la numinosité ( très agressante à la conscience ) du rêve....

Remarque, c'est toujours celui qui est concerné qui comprendra le mieux ses rêves. Cependant, ce genre de phénomènes sont très déstabilisants, j'y entends même une violation de la conscience par un contenu inconscient. ( Une EMI est toujours inconsciente.)

Je vous invite à lire la Prophétie des Andes...Energie qd tu nous tiens....
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par Zarzou le Lun 20 Jan 2014 - 16:24

Sachez tout d'abord que je ne suis pas montée sur mon grand cheval, hahaha! Oui, je sais que bien souvent on me prête de la colère lorsque je manifeste mon agacement, c'est que je ne m'en cache pas. Soyons sincère l'un envers l'autre voulez-vous. Je pense que vous en manquez à mon égard, pourquoi ? Tout ne peut pas se dire, lorsque tout est à sa place ? Bien sûr que l'on peut être un peu fou, mais fou avec bon sens pas sur n'importe quoi...

Je n'arrive pas à placer ma confiance selon vos propos, or, cette confiance est nécessaire. Regardez comment vous anticipez nos discussions par exemple, pourquoi faire cette dernière réflexion? Ai-je manifesté ou dit quoi que ce soit d'insensé ou d'opposé à ce que représente ce genre d'expériences ? Non pas que je sache au contraire, puisque je le soutiens, je soutiens qu'en effet ce genre d'expérience psychique existent, alors, sur quoi sommes nous en désaccord !?

Nous sommes en désaccord sur le comment. Alors ne m'en voulez pas Monsieur de m'opposer farouchement aux idées farfelues, loufoques, illuminées qui devraient selon votre point de vue soutenir la question: je m'y refuse. Je m'y refuse par ce que je crois qu'il y a des réponses à ce que nous appelons la métaphysique mais des réponses que nous ignorons et non je ne crois pas que des Maitres Spirituels puissent y répondre aussi scientifiques de la métaphysique soient-ils. Vous vous moquez de moi ?? Bien sûr que nous sommes contraints de rester dans les limites du "nommable" du distinguable, de la SCIENCE très CONSCIENTE de cela justement.

Bref, de toute façon j'ai autant que Jipé parfois le manifeste cette facheuse tendance à prendre en grippe certaines choses et il suffit que l'on me jette sous le nez des statuts du genre Guide Spirituel pour que je montre les dents, ne m'en voulez pas j'ai tellement de bonne raison de penser que l'on va dans le mur que je renonce à me casser la tête sur des questions qu'à l'évidence vous avez déjà résolu puisque votre professeur vous disait qu'il n'y en avait pas. Ce qui vous conviens, vous le souteniez, mais pas à moi voyez vous, cela ne me convient pas du tout.

Donc dans la mesure où je n'ai pas de professeur, de Maitre Spirituel ou quoi que ce soit de ce genre, je fais avec mes moyens et mes moyens se résument à l'observation et la ré observation de notre contenu psychique. Mais oui Monsieur je vous le dis, je resterais bien ancrée dans la sphère du mesurable, du scientifique, de la psychologie par ce que le problème que nous soulevons ne relève pas de la podologie, mais de la psyché. Me voilà donc à m'immerger au centre même du problème à l'endroit où il faut, ne comptez pas sur moi pour en sortir!  sourire
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Lun 20 Jan 2014 - 16:32

Je me suis mal exprimer alors Zarzou, car le Maître Spirituel ou guide.... comme vous voulez...était là juste pour échanger sur une interrogation...cela ne veut pas dire que j'adhère à l'idée.
Ne me faite pas passer pour ce que je ne suis pas pas...La franchise OK
Alors répondez à mes dernières questions...
Je suis celui qui vous a annoncé une expérience de NDE/EMI alors ne changeons pas les roles en ce qui concerne la franchise et le dépouillement de soi...
Vous pouvez être ce que vous voulez...ca ne me regarde pas et je n'ai pas à vous juger...
Alors continuons à décortiquer kle sujet et accordezmoi au moins le doute sur vos affirmations scientifiques...
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par Zarzou le Lun 20 Jan 2014 - 17:18

Kadosh a écrit:Oui une EMI est toujours inconsciente, cela ne veut pas dire n'ayant plus de conscience ?

Une EMI est en effet une expérience psychique au cours de laquelle l'individu est inconscient. Sans exception. Pour ne plus avoir de conscient ou d'inconscient il faudrait être mort, c'est pourquoi il faut souligner encore une fois qu'une EMI n'est pas une expérience de la mort mais une expérience "inconsciente"

Kadosh a écrit:Par conséquent cette conscience est-ce l'Esprit ?

Pour Esprit entendons le "je" (celui qui pense) et lorsque je dis vous pensez, je m'adresse à votre Esprit en sa conscience. Non la conscience n'est pas le "je" mais son milieu décisionnel autant que l'inconscient est son milieu de repos.

Kadosh a écrit:Cet Esprit le qualifiez vous de matière ou de particules abstraits ?

Ni vous ni moi, ni personne encore aujourd'hui, ne peut répondre à cette question.

Kadosh a écrit: Enfin le passage/NDE/EMI est ce pour vous une alternative avant de passer définitivement de l'autre côté ? D'ailleurs y a t il un autre côté ? plusieurs côtés ?

Mais de quel autre côté parlez-vous ?? D'où vient cette idée qu'il existe un autre côté ?? Un autre côté, celui de la mort j'imagine ??

Kadosh a écrit: L'homme selon vous n'est que mortel (hormis l'aspect bilogique bien sûr) ?

Imaginons, un homme meurt et nous le mettons sous trois mètres de terre. Les vers viennent et le mangent, les vers défèquent. Peut-on dire qu'il ne reste rien qui ne survive à cet homme, qu'il ne reste rien de lui ? Non, puisque ce monde le recycle après l'avoir digéré. Il reste ce qu'il reste. Voilà tout ce que nous savons de ce que nous devenons, vous savez autre chose !? ( Être mortel, c'est être consommable et ce monde est ainsi fait que tout y est consommé. )

Kadosh a écrit:En fait voir un tel sujet et l'adapter, serait de connaitre si oui ou non sommes croyants en une religion, un culte, une philosophie...???

Selon cette expérience, j'avais 15 ans, ma mère était malade depuis 14 ans, j'étais parfaitement athée. Rien à voir avec une quelconque culture spirituelle.

Kadosh a écrit:Je suis dans la explo si je suis sataniste alors ?

?? Je ne vois pas le rapport avec ce qui nous préoccupe.

Kadosh a écrit:Néanmoins l'homme a ses limites...alors pourquoi pousser plus loin ?

Vous tiendriez vraiment à savoir ce que peut faire une grenade en la serrant contre votre cœur après l'avoir dégoupillée ?? Bien sûr que l' homme à des limites pour ne pas faire n'importe quoi.

PS: Dans notre psyché aussi certaines choses peuvent tourner à la catastrophe. Certains dégoupillent tout court et implosent. Qu'est ce qu'il en reste ?? Je pense qu'il est important de se demander ce que nous faisons à nous mêmes comme nous le faisons aux autres par ce que soi-même pourrait avoir autant de compte à rendre que n'importe qui le ferait. C'est une réalité qui n'est pas douce.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Lun 20 Jan 2014 - 21:03

Bon en tous les cas vous avez répondu. Néanmoins vous êtes avec vos certitudes Zarzou. Avez vous suivie une psychothérapie, afin de comprendre l'expérience de votre maman ?
Je vous le dis, lisez "La prophétie des Andes" et ensuite faites vous une idée de cette théorie de partage des énergies...et qui n'a rien à voir avec vos théories sur la psyché (cependant qui convienne à la discussion).
Il n' y a pas de preuve à ce jour de ce que vous avancez, cependant cela a au moins le mérite d'être annoncé.

Je me demande comment vous pouvez qualifier le fait que j'ai vu ma petite fille, lors de cette expérience, alors que cette dernière n'était pas encore née ?
Comment qualifiez vous que mon parcours de vie (si je vous l'annonce) était déjà déterminé et visible dans les grandes lignes, lors de cette expérience ?
Comment qualifiez vous le fait, que j'avais connaissance de l'homme qui faillit m'ôter le vie dans un pays étranger ?
Comment qualifiez vous la vie ? Et la mort ?
Repondez SVPL ZARZOU...
Je n'ai jamais prétendu que la mort physique était le signe de la finitude...tout sur notre planète est régénéré... l'exemple du vers...bah oui, les anciens païens avaient connaissance de tout ceci..bien avant nous...
L'exemple du satanisme...bah pour savoir si nos choix, influencent notre Psyché et les résultats dans notre Existence Physique ? (je ne suis pas sataniste....brrrrrrr  diable fourche 
Alors êtes vous médium ? Refusez vous cette option ?
L'autre côté ! un autre monde plus subtil et moins dense que le monde terrestre ?  dedain 
- Angélies/Daïmons/ Gardiens du Seuil.... tout ceci n'existe pas, c'est dans nos rêves ?
Par conséquent depuis la nuit des temps...les hommes ne font que rêver....


PS; n'oubliez pas, vous avez un Breton en face de vous...un peu Corse !
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par Zarzou le Mar 21 Jan 2014 - 6:05

kadosh a écrit: Je vous le dis, lisez "La prophétie des Andes" et ensuite faites vous une idée de cette théorie de partage des énergies...et qui n'a rien à voir avec vos théories sur la psyché (cependant qui convienne à la discussion).
Je suis déçue Kadosch, je pensais que vous seriez capable de mener une telle discussion avec intelligence, objectivité mais ce n'est pas le cas. Lorsque vous prétendez que la seule chose capable de répondre à te telles questions se trouve dans cette théorie à deux balles que représente à mes yeux l'ouvrage que vous citez, je sais que nous ne pouvons plus nous entendre.  

Bonne journée sourire 


avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 9:26

Décidement Zarzou vous devez être un peu Bretonne... Je vous INVITE à lire cet ouvrage, rien de plus...Croyez vous que pour m'expliquer ma NDE/EMI je me sois restreint qu'à une seule piste ? Non bien au contraire.
a SUIVRE ET MILLE EXCUSES;
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par Zarzou le Mar 21 Jan 2014 - 9:52

Vous êtes sérieux lorsque vous soutenez que le contenu de cet ouvrage est une piste ?? Cela ne relève de rien, ou plutôt non pas de rien mais de l'absurde dans le genre vampirisme revisité pour se nourrir de l'énergie d'autrui!! Mais n'importe quoi...

Juste un extrait pour ceux qui ne connaissent pas votre piste Kadosh : (Ouvrage de la Prophétie des Andes)

Selon la huitième révélation, la plupart des phénomènes synchroniques se produisent grâce aux messages que les autres nous font parvenir ; en outre, une éthique spirituelle nouvelle envers autrui favorise ce synchronisme. Si nous ne sommes pas en compétition avec autrui pour recevoir de l'énergie, si nous restons reliés à l'énergie mystique à l'intérieur de nous-mêmes, alors nous pouvons élever les autres avec notre énergie, en nous concentrant sur la beauté de chaque visage, en voyant les qualités supérieures qui se trouvent en chacun. L'énergie que nous envoyons quand nous nous adressons à son MOI supérieur amène l'autre à une conscience plus complète de ce qu'il est, de ce qu'il fait ; et cela accroît la possibilité de transmission d'un message synchronique. L'élévation des autres est particulièrement importante quand il existe une interaction au sein d'un groupe, quand toute l'énergie collective peut se porter sur celui qui a intuitivement pris la parole. Il est également important de partir de cette éthique quand on s'occupe d'enfants ou quand on a affaire à eux. Pour élever des enfants, il nous faut nous adresser à la sagesse de leur MOI supérieur et les traiter avec intégrité. Dans les relations amoureuses, il faut s'assurer que l'amour euphorique ne se substitue pas à notre relation avec l'énergie mystique intérieure. Ce sentiment d'euphorie dégénère toujours en une lutte de pouvoir, du fait que les deux membres du couple deviennent dépendants de l'énergie de l'autre.

( Kadosh vous dites n'importe quoi! Vous croyez en n'importe quoi...  admiration  Entre nous il ne peut pas y avoir de discussion possible. Je ne vis pas dans un monde imaginaire. )
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 10:10

 je sors  muet  Bon parfait, alors je vais vous laisser dans votre formalisme et vos théories. Je suis d'accord nous n'avons rien de plus à nous dire...Je suppose que vous détenez la vérité et vous seule avez les cartes de votre existence. Vous évitez les réponses et vous ne faites qu'utiliser une partie d'exemples que vous récupérez sur la toile. Rien de construit et de personnel. Alors excusez du peu, mais si un pantin doit être la farce d'un jeu dans cette existence, vous vous y confortez parfaitement. Vous êtes obtu et n'hésitez pas à faire passer les autres pour ce qu'ils ne sont pas...Une certaine dose de "manipulatrice"....
Alors que vous cherchiez à comprendre pourquoi votre expérience avec votre maman, et que vous attendiez des réponses je comprends....Que vous forcez notre entendement par votre théorie..cela vous appartient...
Perso je ne suis pas partisan du DOGMATISME...alors le conditionnement pas pour moi.
Des exemples ne sont pas des acquis ou des pratiques à devoir accepter sans condition et bien au contraire...Mais que vous condamniez un exemple sans l'avoir lu ou expérimentez me semble très légé de votre part, surtout considérant votre niveau intellectuel.
Vous êtes comme tous ces hommes/femmes qui font la moral au autres en oubliant le sens pratique....
De belles théories je peux vous en pondre aussi, et vous seriez toujours a chercher l'origine de ces exemples, par le simple fait, qu'ils ne servent que l'ego de sont auteur.
Je ne comprends pas bien votre manière de fonctionner....Vous n'avez pas la science infuse.
A l'inverse de vous je tolère vos impressions....
Vous donner en spectacle n'attirera que les semblables, c'est à dire vos "Sujets"...
je ne suis pas venu ici afin de générer une incompréhension....âr contre vous vous avez réussi à le faire.
Alors aux plus anciens la place...
Je vous laisse, pour moi la vérité est ailleurs....
Merci qd même
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par Quantix le Mar 21 Jan 2014 - 10:24

Kadosh tu as le courage de tes opignions, tout en restant ouvert, je pense que tu as surment d' autre choses à dire, sur ce sujet ou un autre. Même si ce n' est que des hypotheses, ta vision de la vie, tes ressentis, c'est toujours interressant de la part d' un EMIste.

En tout cas je te remercis pour le partage que tu as pu faire.

Cependant Zarzou je te comprends trés bien aussi ; )

La science et la spiritualité ont encore un long chemin à faire avant de ne faire qu' un ; p
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:43

Ci-joint des critiques possibles sur certaines pratiques...

la Psychanalyse ;

“Faut-il en finir avec la psychanalyse ?” se demandait le Nouvel Obs en 2005

En septembre 2005, il y a eu la parution du Livre noir de la psychanalyse, un livre fabriqué dans un but bien précis : décrédibiliser la théorie freudienne. Un ramassis d’articles et de chroniques souvent sans rapport les uns avec les autres, avec des chiffres faux, des affirmations inexactes, des interprétations parfois délirantes, des références bibliographiques tronquées, l’index du livre un tissu d’erreurs, et la France et les pays latino-américains y sont traités de pays arriérés.

Souvenons-nous de l’hallucinant rapport de l’Inserm, qui, tout en privilégiant un « modèle génétique », nous exhorte à voir dans les énervements excessifs des bébés les signes avant-coureurs d’une délinquance sociale. Rappelons-nous des propos déplacés de notre Président de la République sur le caractère génético-hormonal du suicide et des déviances sexuelles. Ainsi que la volonté du Pouvoir, en mai 2007, d’utiliser les tests ADN pour le contrôle des immigrés. Egalement de la proposition faite par Rachida Dati d’envoyer aux assises les fous criminels, autrement dit des personnes incapables de comprendre ce qu’ils ont fait.

Souvenons-nous surtout de la Une du Nouvel Obs et du dossier spécial que l’hebdomadaire a consacré à la promotion du Livre noir de la psychanalyse, un dossier rédigé par une seule journaliste, Ursula Gauthier, proche des psychiatres systémiques et, à la lire, bouleversée par le bouddhisme et les thérapies comportementales et cognitives. Un dossier bourré d’articles, de témoignages et d’interviews hostiles à la psychanalyse, à un tel point que de nombreux intellectuels ont fini par mettre en doute les capacités intellectuelles des journalistes de l’Obs. Mais fort heureusement, un dossier vide et qui ne contient rien, sinon du dit et du redit depuis plus d’un siècle par les détracteurs de la théorie freudienne.

Les TCC, dont Ursula Gauthier s’est faite le chantre, sont des thérapies qui ont cette étonnante particularité de vouloir « guérir » les sujets par des exercices plutôt pratiques, où la raison se réduit à encoder des informations, à cocher des cases et à lisser des courbes. Des méthodes pavloviennes ? Pire. Faisant fi de la singularité et de l’histoire subjective du sujet, les tenants du courant comportementaliste s’appuient sur les lois de l’apprentissage et des différentes formes du conditionnement pour expliquer la formation des symptômes. Exemple : vous êtes arachnophobe ? On va d’abord vous montrer des araignées, puis vous parler des araignées, et ensuite vous prendre par la main pour vous aider à toucher des araignées. Le triptyque. Concrètement, voici ce qui vous attend :

1 Information : informer le patient sur les araignées, distinguer les araignées dangereuses des araignées inoffensives,
2 Relaxation : apprendre à se calmer par des exercices de relaxation et des auto-instructions,
3 Action : observer puis toucher un bocal fermé contenant des araignées, laisser une araignée en liberté sur un bureau, toucher une araignée puis jouer avec, d’abord avec un crayon puis à mains nues, etc.

Et toute phobie disparaîtra d’elle-même. De la pure magie. Même durant les siècles les plus éloignés et les plus ténébreux on n’avait pas vu de telles méthodes où l’être parlant est, cette fois, vraiment pris pour un con. De plus, les TCC sont des « thérapies actives » : le psychothérapeute ne se contente pas seulement d’écouter le patient, mais il échange avec lui, le renseigne, le bichonne en lui proposant des techniques et en lui donnant des conseils, bref, une véritable amitié s’installe entre le patient et son thérapeute.

Tout en se gardant d’amalgamer souffrance et maladie mentale, on n’apprendra à personne qu’aucune étude n’a encore permis de donner naissance à des traitements efficaces des « maladies de l’existence », que sont les névroses, les dépressions, les angoisses, passions, addictions, volonté de se détruire, etc.

« Je ne laisserai pas tomber. Pour rien au monde, je veux attaquer la psychanalyse, qui me paraît une des démarches intellectuelles les plus fortes. Mais pour autant je ne veux pas que n’importe qui se déclare psychothérapeute. »
Bernard Accoyer

Dans l’esprit de notre député, qui pensait peut-être qu’on pouvait légiférer sur l’inconscient comme avec le code de la route, c’était combattre les psys mal intentionnés ou mal formés, voire pas formés du tout. Et on comprend son inquiétude, louable à bien des égards, mais naïve. Seulement voilà, on veut nous fourguer l’homme comportemental, évalué, quantifié, répondant à une norme. Ça rappelle d’autres idéologies mais celle de la France, aujourd’hui, se veut sécuritaire, en voulant réduire chaque citoyen à un misérable petit tas de neurones, soumis à toutes sortes d’évaluations et de normes.

avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:45

 tire langue Psychanalyse = faire sortir les émotions...
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:47

Définition de la psyché =

La psyché est une théorie en psychologie analytique, qui désigne l'ensemble des manifestations conscientes et inconscientes de la personnalité d'un individu. C'est à partir de la différenciation entre psyché et conscient que Sigmund Freud ou Carl-Gustav Jung purent étudier la notion d'inconscient[réf. souhaitée]. Le terme psychisme est souvent employé en français dans le même sens.

La psyché est l'ensemble des phénomènes psychiques qui constituent l'individualité.

Le mot psyché vient du verbe grec psuchein qui signifie souffler, habituellement le mot psyché est traduit par âme. Chez Aristote, le mot psyché désignait le principe vital aussi bien que le principe pensant1.

« Jung a choisi les termes psyché et psychique pour parler de l'esprit et de l'activité mentale, car si esprit et mental sont principalement associés à la conscience, psyché et psychique couvrent à la fois la conscience et l'inconscient »2

Le mot est employé par les psychologues analytiques et psychanalystes contemporains pour éviter les mots âme et esprit qui ont une connotation religieuse. Cependant, parce qu'il est la traduction de l'anglais mind, le terme "esprit" gagne en popularité dans les écrits scientifiques ou de vulgarisation, y compris pour désigner les processus mentaux non-conscients.
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:49

Définition de l'ésoterisme =

Le mot « ésotérisme » est d'origine grecque et, dans l'Antiquité, désignait habituellement des enseignements réservés à un petit nombre d'initiés, notamment au sein des Mystères, par exemple les Mystères d'Éleusis.

Ce mot a aussi été utilisé, en Occident, pour désigner des enseignements ainsi que des courants, qui, au sein du christianisme, appartenaient à des milieux fermés qualifiés, pour la même raison, d'ésotériques et regroupés sous la dénomination générale d' ésotérisme chrétien auquel appartient en particulier l'hermétisme chrétien. On utilise aussi cette dénomination, dans ce contexte, à propos des écrits de Jacob Boehme, de Jean de Ruisbroek, auxquels on donne également le nom d'écrits théosophiques. Ce dernier terme doit être distingué de la Société Théosophique, mouvement moderne créé par Madame Blavatsky. et dont le caractère ésotérique est contesté par certains auteurs, parmi lesquels René Guénon1.

Le mot « ésotérisme » est aussi utilisé à propos de l'islam pour désigner le soufisme, ensemble de doctrines de nature cachée et initiatique au sein de cette religion. Dans l'islam, l'ésotérisme, au sens général, porte le nom plus général de tasawuf : le soufisme apparaît ainsi comme la formulation islamique du tasawuf.

Dans le judaïsme, les enseignements de nature ésotérique sont regroupés sous le nom de Kabbale.

Le taoïsme, par exemple dans son aspect relatif à la quête d'immortalité, est également considéré comme étant de nature ésotérique.

Le bouddhisme comporte certaines branches ésotériques (Vajrayâna tibétain, Shingon japonais) préconisant des initiations pour parvenir au Nirvâna. Le Bardo Thödol des Tibétains est un livre ésotérique qui puise ses racines dans la philosophie indienne du Samkhya.

Aujourd'hui, et en Occident, le mot ésotérisme a été étendu à un nombre considérable de courants, dont, entre autres, la magie, mais l'application de ce terme à ces domaines a été contesté par des auteurs, notamment René Guénon.

Par ailleurs, certains mouvements sectaires s’appuient sur des textes à teneur ésotérique.

avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:50

Définition d'occultisme =

Étymologiquement, le mot « occultisme » vient du latin occultus (« caché, secret »)5, il se rapporte à la « connaissance de ce qui est caché ». Nigidius Figulus, selon Cicéron, voyait « les choses que la nature a cachées (quae natura occultavit)6 ». L'occultisme se réfère à des disciplines connues de seulement quelques initiés, associées à des notions surnaturelles, mystérieuses, ne pouvant être entièrement comprises par la science rationaliste et matérialiste. L'occultisme s'intéresse aux connaissances occultes, parallèlement à la pratique des arts occultes. On utilise également le terme de science occulte, par opposition à la science moderne décrivant principalement l'univers visible.
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:51

Définition de la Métaphysique =

Étymologiquement, le mot se compose de μετα et φυσικά (méta-phusikè), la « nature » et son étude, la « physique » ; et d'une préposition grecque μετά metá au sens aussi imprécis puisqu'elle peut signifier : « au milieu, parmi, avec, entre, au-delà, après ». C'est ce dernier sens qui explique l'apparition du mot6.

La métaphysique est une branche de la philosophie et de la théologie qui porte sur la recherche des causes, des premiers principes1. Elle a aussi pour objet la connaissance de l'être absolu comme première cause, des causes de l'univers et de la nature de la matière. Elle s'attache aussi à étudier les problèmes de la connaissance, de la vérité et de la liberté2.

L'ontologie est une branche de la métaphysique3 qui étudie les propriétés de l'être d'une manière générale, telles que l'existence, la durée, le devenir1. Le métaphysicien essaie également d'éclaircir les notions par lesquelles les gens comprennent le monde ; l'existence, l'objet, la propriété (d'une chose), l'existence ou le concept de Dieu4,5, l'espace, le temps, la causalité, la possibilité.

Avant le développement des sciences modernes, la philosophie de la nature était la seule discipline non subordonnée à la métaphysique ; parce qu'étude objective de la nature et des principes physiques. Avec l'introduction des démarches empiriques et expérimentales, cette branche a été appelée « science » à partir du XVIIIe siècle, afin de la distinguer des interrogations spéculatives concernant les sujets non physiques.
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par Jipé le Mar 21 Jan 2014 - 11:52

S'il te plait Kadosche, ne nous fait pas simplement des copiés/collés de wikipédia sans argumenter.
C'est hors charte d'une part et ce n'est pas le but d'un forum d'autre part.

Un commentaire de ta part sur le sujet sera le bienvenu, merci.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26329
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:55

Tentative pour définir l'EMI =



L'expérience de mort imminente est décrite de façon identique à travers toute la planète indépendamment de la culture de celui qui a vécu cet épisode, si l'on peut dire de sa mort.


Physiopathologie

Les pathologies à l'origine de mort imminente sont les suivantes (liste non exhaustive) :
Atteinte cardiaque et plus précisément du myocarde par infarctus
Hémorragie grave survenant après un accouchement
Complications secondaires à une infection (choc septique)
Complications survenant à la suite d'une allergie massive (anaphylaxie)
Coma
Suicide
Traumatisme cérébral grave
Noyade ayant entraîné une apnée (arrêt de la respiration suffisamment longue)
Électrocution
Accident vasculaire cérébral
L'expérience de mort imminente est également décrite chez certains individus ne présentant pas une mort clinique, mais une pathologie en phase terminale et chez une personne totalement consciente, comme celle confrontée à un accident de la montagne, un naufrage, toutes les situations où la mort apparaît comme incontournable.


Causes

Différents mécanismes ont été proposés pour expliquer l'expérience de mort imminente. Aucun n'a été retenu avec certitude. Il a été avancé des modifications du fonctionnement cérébral en relation directe avec une protection contre l'arrêt de l'oxygénation des cellules du cerveau (anoxie). Pour certains ce type d'expérience serait secondaire à un processus psychologique quand on approche de la mort.Pour la majorité des gens, on observe après l'expérience de mort imminente des changements très importants de façon générale. C'est ainsi que chez la majorité des individus. On constate :
La disparition de la peur de la mort entre autres
Une empathie (identification affective avec l'entourage)
Un intérêt augmenté dans le domaine spirituel
Des modifications de la vie
Une croyance de la vie après la mort


Symptômes

Différentes études ont montré les principaux signes dont les patients ressuscités se souvenaient :
L'émotion positive
La conscience d'être mort
La sensation d'exister en dehors de son corps
Le fait de communiquer avec une lumière
La vision d'un déplacement dans un tunnel
La capacité de voir des couleurs
La vision d'un paysage céleste
La rencontre de personnes décédées
La capacité de se remémorer sa vie
L'existence d'une frontière....

....................

ou alors ce lien ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_mort_imminente
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:57

Ha pardon je ne savais pas..mais comme ces derniers sont très bien fait, je pensais que cela en vallait la peine...

Si cette invitation pouvait être suivi par tous !

Merci Jipé
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 11:59

coïncidences et aux synchronicités, voilà le thème de l'ouvrage que j'ai cité ttalh...mais rien à voir avec les NDE/EMI, c'était afin de signaler à Zarzou une possible piste...
Dommage !
avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par kadosh le Mar 21 Jan 2014 - 12:14

 vieux 
Quantix a écrit:Kadosh tu as le courage de tes opignions, tout en restant ouvert, je pense que tu as surment d' autre choses à dire, sur ce sujet ou un autre. Même si ce n' est que des hypotheses, ta vision de la vie, tes ressentis, c'est toujours interressant de la part d' un EMIste.

En tout cas je te remercis pour le partage que tu as pu faire.

Cependant Zarzou je te comprends trés bien aussi ; )

La science et la spiritualité ont encore un long chemin à faire avant de ne faire qu' un ; p

Merci Quantix pour tes encouragements, et tu as raison, il faut une énorme dose d'acceptation et de Tolérance, afin de se comprendre dans cette Existence...
Ce dont je suis sur, encore une fois vérifiable, c'est que les mots sont souvent pris pour des idées...alors attention, les dérives arrivent très vite...la preuve.
De plus je suis extrémement méfiant sur l'utilisation des forums..déjà que ce n'est pas facile de s'exprimer dans un contexte dit normal, alors imaginez vous dans une ambiance hostile aux Faits NDE/EMI
Encore une fois, j'aurais du écouter les les avis des messages perso....ici des internautes se font passer pour ce qu'ils ne sont pas...effectivement ça coute moins cher de se faire une psychanalyse, sur la toile, que chez un praticien digne de ce nom!
En tout les cas, il ne faut pas confondre les genres, les pratiques et il ne faut pas tout mélanger non plus.
Je mentiens mon point de vu, en annonçant que tout est dans tout, mais qu' à force d'y mettre n'importe quoi, il ne reste plus rien au bout du compte...
Ce qui me fait sourire, c'est le fait que cela fait plus de 20 ans que j'étudie ces phénomènes avec toutes sortes de classes sociales, scientifiques, philosophiques, agnostiques, athées, militaires, ésotéristes, occultistes, new age, sans conviction, etc....toutes classes sociales, de pays différents et de conféssions différentes....Bref un travail de Recherche et non de Rejet par formalisme ou certitudes d'ego et qui n'aurait rien à voir avec une études sérieuses pour des résulktats sérieux.

J'avais besoin de vos avis et de vos impressions sur le sujet, et non pas de participer à une critique sur mon sujet ou ce que je représente !

avatar
kadosh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Localisation : loire atlantique
Identité métaphysique : Recherche
Humeur : Comme la météo
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par _Michael0377 le Mar 21 Jan 2014 - 13:13

Kadosch, si je peux me permettre, je pense non seulement que lire La prophétie des Andes ne fera pas avancer Zarzou dans ton sens mais qu'en outre cette lecture la braquera complètement vis à vis de que tu appelles le "partage d'energie". Zarzou semble être quelqu'un de particulièrement pragmatique et ancré avec force dans le rationnel. Elle ne veut pas croire, elle veut savoir, elle veut déduire. Raison pour laquelle un simple roman, qui plus est un des fers de lance de la vague New Age -souvent farfelue- du dernier quart du 20e siecle, risque au mieux de la faire sourire, au pire de l'agacer profondément. Je ne veux pas discuter de la validité des thèses émises (ni positivement ni négativement), c'est inutile dans le cadre d'un roman et elles sont d'ailleurs vieilles comme le monde (tout est lié, tout est en un etc..).

A mon sens, il y a deux moyens d'amener quelqu'un à s'interresser à ces thèses qui sous-tendent les phénomènes populaires de télépathie, clairvoyance etc..: d'une part des experiences scientifiques concluantes (mais une personne refractaire peut toujours arguer de malhonneteté ou d'amateurisme de la part des experimentateurs), d'autre part une approche statistique et probabiliste. Prenons par exemple, l'experience vécue par Zarzou dans son adolescence. Sa mère est gravement malade depuis 14 ans. Zarzou aurait pu  faire 1000 ou 5000 fois ce rêve durant toutes ces années mais elle le fait ce jour là alors que sa mère est effectivement en train de mourir et que, d'après Zarzou, quelques jours auparavant elle semblait dans un état qui n 'etait pas particulierment préoccupant . Alors on peut effectivement parler de synchronicité, un mot savant pour parler du hasard -et peut être ne s'agit il effectivement que d'une coincidence- mais je pense que l'invocation fréquente du hasard est parfois une manière facile et rapide de balayer d'un revers de main des experiences troublantes par la faiblesse extreme de leur probabilité d'occurence. Mais je ne pense pas en particulier au cas de Zarzou, il ne sert qu'à illustrer mon propos.

Je ne fais absolument pas de plaidoyer pour une reconnaissance de ces phénomènes. Pas plus que Zarzou je ne suis sûr de rien. Mais je reconnais plaider pour une ouverture raisonnée, un juste doute fondé d'une part sur des faits remarquables mais inexpliqués si ce n'est par le hasard et d'autre part sur l'humilité que requiert notre relative faible connaissance de l'Univers au regard de ce qu'il nous reste encore à en apprendre.


Dernière édition par Michael0377 le Mar 21 Jan 2014 - 13:23, édité 2 fois

_Michael0377
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 163
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMI - NDE

Message par mirage le Mar 21 Jan 2014 - 13:16

Et les NDE c'est pas sur commande  rire 
Dommage  rire 
 rire 
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4288
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum