Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par mikael le Jeu 29 Sep 2016 - 20:43

Nouvelle trouvaille chez Victor Hugo :

Destin de l'Homme   Victor Hugo Auteur : je ne sais pas qui...

Homme, qui es-tu donc, et quel est cet abîme,
Que décorent sans fin les étoiles sublimes ?
Connais-tu ton destin, et pourquoi ton esprit
Sait-il si peu de choses, ayant longtemps appris ?
Comment as-tu surgi, et comment peut-on naître
Sans qu'existe plus haut un créateur, un Maître ?
Homme, tu en sais trop et si peu à la fois !
L'océan qui rugit, l'horizon qui flamboie,
Tout l'univers est là, que, pensif, tu contemples
Sans connaître le Dieu qui habite nos temples.
Le monde est ordonné, il n'est point de chaos,
Un aveugle le voit, dont les yeux restent clos,
Et toi, dont le soleil illumine la face
Diras-tu qu'il n'est rien qui remplisse l'espace ?

Avant que je ne fus, la Conscience existait ;
Bien des hommes l'ignorent, pour un seul qui le sait.
O mes frères humains, il n'est point de ténèbres,
Et si le coeur est lourd quand vient l'heure funèbre
Où le bonheur connu s'est de nous éloigné,
Le ciel proclame seul, en son faste étoilé,
Que les êtres aimés y demeurent encore,
Car la nuit se défait pour que naisse l'aurore.
Le hasard n'est qu'un mot que disent les humains,
Ne sachant aujourd'hui ce que sera demain.
Dieu nous fit ! Le savoir n'est-il pas un prodige,
Alors que nul ne voit Celui qui nous dirige ?
L'enfant n'est point un sot quand, murmurant tout bas,
Il Le sent exister et ne Le comprend pas.

Mais tant d'hommes croient voir ce que d'autres ignorent !
Que sont ces dieux muets que l'être humain adore,
Misérables statues qu'en un jour il créa ?
Isis et Osiris, l'Olympe, et le dieu Râ ?
Yahvé fut-il meilleur, assoiffé de vengeance ?
L'homme fut-il changé, abolie sa souffrance ?
Cela n'est point savoir, mais marcher à tâtons
Comme l'aveugle va en s'aidant d'un bâton.
Ton destin, mon ami, est celui de tout être
Qui doit sans fin chercher et la Source et le Maître
Par qui tout fut un jour et demain renaîtra,
Jusqu'à l'heure choisie où ta vie finira.
Stupeur, effroi, terreur, innommable naufrage,
Voici du dernier livre tournée l'ultime page,
Croient le sage et le fou bornés par leur raison
Quand notre âme s'envole par-delà l'horizon.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4011
Localisation : Ile de France
Identité métaphysique : néo-platonicien chrétien
Humeur : aucun intérêt
Date d'inscription : 27/09/2012

http://www.forum-metaphysique.com/t4185-charte-du-forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Cochonfucius le Jeu 29 Sep 2016 - 20:48

mikael a écrit:

Bien des hommes l'ignorent, pour un seul qui le sait.
...
Voici du dernier livre tournée l'ultime page,
...
Quand notre âme s'envole par-delà l'horizon.


Exemple de vers que Victor Hugo n'a pas produits, a-t-il un imitateur si modeste ?

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21602
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par mikael le Jeu 29 Sep 2016 - 22:07

on reconnaît l'arbre à ses fruits, non ? vous connaissez tout Victor Hugo ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4011
Localisation : Ile de France
Identité métaphysique : néo-platonicien chrétien
Humeur : aucun intérêt
Date d'inscription : 27/09/2012

http://www.forum-metaphysique.com/t4185-charte-du-forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Cochonfucius le Jeu 29 Sep 2016 - 23:15

Je sais reconnaîtrere un vers mal foutu.

Je sais que Victor Hugo n'en publiait pas.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21602
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par mikael le Jeu 29 Sep 2016 - 23:20

je sais reconnaître quelqu'un qui ne connaît pas l'immensité de V. Hugo.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4011
Localisation : Ile de France
Identité métaphysique : néo-platonicien chrétien
Humeur : aucun intérêt
Date d'inscription : 27/09/2012

http://www.forum-metaphysique.com/t4185-charte-du-forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Cochonfucius le Jeu 29 Sep 2016 - 23:25

Bon, mais...

Pensez-vous que Victor Hugo publiait des vers mal construits, oui on non?

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21602
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par stana le Sam 1 Oct 2016 - 19:28

Ca m'étonnerais Cochonfucius sourire à moins que ce soit des poèmes qu'il a bien ècrit mais qui n'étaient pas destiné à être publiés, comme certains poèmes de Cocteau qui ont été publiés après sa mort, alors qu'il ne l'avait pas prévu et avais écrit spontanément, comme moyen d'expression intime, comme un grand écrivain peut tenir un journal intime, publié post-mortem?...Néanmoins ces poèmes méconnus de Cocteau avaient bien la beauté et la structure de ceux plus connus. Ou alors il les aurait écrits à ses débuts-Victor Hugo-déjà doté d'un exceptionnel talent, mais qui avait encore besoin d'être encore plus creusé, perfectionné?...Ca existe...et ces oeuvres méconnues, d'une manière ou d'une autre, sont peut-être les plus émouvantes d'un artiste. Pure hypothèse qvt
Et s'il s'agit d'un illustre inconnu, chapeau. Même s'il imitait le style de Victor Hugo, plus ou moins adroitement, il fallait qu'il ai un vrai talent à la base.

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6345
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Bean le Sam 1 Oct 2016 - 21:06


Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4853
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par mikael le Sam 1 Oct 2016 - 23:16

je suppose que vous voyez les différences ??

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4011
Localisation : Ile de France
Identité métaphysique : néo-platonicien chrétien
Humeur : aucun intérêt
Date d'inscription : 27/09/2012

http://www.forum-metaphysique.com/t4185-charte-du-forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Bean le Dim 2 Oct 2016 - 0:23

Tentons ceci:

Satan pardonné (III)

Oh! l'essence de Dieu, c'est d'aimer. L'homme croit
Que Dieu n'est comme lui qu'une âme, et qu'il s'isole
De l'univers, poussière immense qui s'envole;
Mais moi, l'ennemi triste et l'envieux moqueur,
Je le sais, Dieu n'est pas une âme, c'est un coeur.
Dieu, centre aimant du monde, à ses fibres divines
Rattache tous les fils de toutes les racines,
Et sa tendresse égale un ver au séraphin;
Et c'est l'étonnement des espaces sans fin
Que ce coeur, blasphémé sur terre par les prêtres,
Ait autant de rayons que l'univers a d'êtres.
Pour lui, créer, penser, méditer, animer,
Semer, détruire, faire, être, voir, c'est aimer.
Splendide, il aime, et c'est par reflux qu'on l'adore.
Tout en lui roule; il tient à la nuit par l'aurore,
Aux esprits par l'idée, aux fleurs par le parfum ;
Et ce coeur dans son gouffre a l'infini, —moins un!
Moins Satan, à jamais rejeté, damné, morne.
Dieu m'excepte. Il finit à moi. Je suis sa borne.
Dieu serait infini si je n'existais pas.
Je lui dis : Tu fis bien. Dieu, quand tu me frappas !
Je ne l'accuse point, non! mais je désespère !
O sombre éternité, je suis le fils sans père.
Du côté de Satan il est, mais n'est plus Dieu.
sourire

Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4853
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par stana le Dim 2 Oct 2016 - 0:37

D'accord, celui-ci est encore plus beau-après, je manque d'objectivité, mais même en tâchant de l'être-objective-les sonorités sont plus belles je trouve.

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6345
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Bean le Dim 2 Oct 2016 - 0:45

Et celui-ci, sublime:

Doux poètes, chantez ! Dans vos nids, sous la feuille.
Même au déclin des ans,
L'aube vous rit; soyez les seuls dont l'amour veuille
Dorer les cheveux blancs!

Le poète est un chant qui vole à nos oreilles;
Il vit dans un rayon;
Enfant, il est Platon baisé par les abeilles,
Et, vieux, Anacréon.

0 poètes! vivez, aimez, battez de l'aile,
Radieux et cachés!
Le bonheur vous convie à sa fête éternelle!
Mais, si vous approchez

Des révolutions énormes et sévères,
Fier chaos, gouffre obscur,
Où les sommets ont tous des formes de calvaires,
Renoncez à l'azur!

Renoncez à l'amour, renoncez à la fête!
Faites-vous de grands cœurs
Qui, dans plus de souffrance et dans plus de tempête,
Se sentent plus vainqueurs.

Le genre humain, depuis six mille ans à la chaîne.
Levant soudain le front,
S'est enfin révolté contre la vieille peine,
Contre le vieil affront;

Il faut être puissant cl grave quand on entre
Dans ces rébellions.
Soyez oiseaux, alors ne volez pas dans l'antre,
Ou devenez lions.

sourire

Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4853
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Bean le Dim 2 Oct 2016 - 0:48

stana a écrit:D'accord, celui-ci est encore plus beau-après, je manque d'objectivité, mais même en tâchant de l'être-objective-les sonorités sont plus belles je trouve.
Un poème, c'est du rythme, de la prosodie et de la musique. Il faut le lire à haute voix avec la bonne intonation pour s'en convaincre et goûter sa beauté.

Après il y a le style, reconnaissable parmi tous, un style, c'est comme une signature, Victor Hugo a un style bien à lui, inutile de lire tous les poèmes de Hugo pour reconnaître son style si particulier.

Par exemple pour ce poème:
Par les nuits d'été bleues ou chantent les cigales,
Dieu verse sur la France une coupe d'étoiles.
Le vent porte à ma lèvre un goût du ciel d'été!
Je veux boire à l'espace fraîchement argenté.

L'air du soir est pour moi le bord de la coupe froide
où, les yeux mi-fermés et la bouche goulue
je bois, comme le jus pressé d'une grenade,
la fraîcheur étoilée qui se répand des nues.

Couché sur un gazon dont l'herbe est encor chaude
de s'être prélassé sous l'haleine du jour,
oh! Que je viderais, ce soir, avec amour,
la coupe immense et bleue où le firmament rôde!

Suis-je Bacchus ou Pan? Je m'enivre d'espace
et j'apaise ma fièvre à la fraîcheur des nuits.
La bouche ouverte au ciel où grelotte les astres
que le ciel coule en moi! Que je me fonde en lui!

Enivré par l'espace et les cieux étoilés,
Bayron et Lamartine, Hugo, Shelley sont mort.
L'espace est toujours là; il coule illimité;
à peine ivre il m'emporte, et j'avais soif encore!

On reconnaît le style d'un grand poète mais pas celui de Victor Hugo.
Par contre ici:
Tout fait Tout, et le même insondable cratère
Crée à Thulé la lave et la rose à Cythère.
Rien ne sort des volcans qui n'entre dans les cœurs.
Les oiseaux dans les bois ont des rires moqueurs
Et tristes, au-dessus de l'amoureux crédule.
N'est-ce pas le serpent qui vaguement ondule
Dans la souple beauté des vierges aux seins nus?

Le savoir, immense soit-il, ne vaut rien si on n'a pas cette sensibilité.

sourire

Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4853
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par mikael le Dim 2 Oct 2016 - 10:32

Mais moi, l'ennemi triste et l'envieux moqueur,
Je le sais, Dieu n'est pas une âme, c'est un coeur.
Dieu, centre aimant du monde, à ses fibres divines
Rattache tous les fils de toutes les racines
houlàlà... c'est le char de l'Etat qui navigue sur un volcan.. et pour la musique... !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4011
Localisation : Ile de France
Identité métaphysique : néo-platonicien chrétien
Humeur : aucun intérêt
Date d'inscription : 27/09/2012

http://www.forum-metaphysique.com/t4185-charte-du-forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Bean le Dim 2 Oct 2016 - 10:37

Ne l'entends-tu donc pas ?
Bien entendu, il faut l'apprécier dans l'ensemble du poème, un air isolé peut sembler étrange.

Alors Hugo ou pas Hugo ?
sourire

Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4853
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par mikael le Dim 2 Oct 2016 - 10:55

je pense que "Bayron et Lamartine".. ne font qu'un mais sont morts !

ce "destin de l'homme" était dans mon dossier sur V Hugo, je ne saurais en dire plus, mais (pour moi) ça sonne bien.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4011
Localisation : Ile de France
Identité métaphysique : néo-platonicien chrétien
Humeur : aucun intérêt
Date d'inscription : 27/09/2012

http://www.forum-metaphysique.com/t4185-charte-du-forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Jipé le Dim 2 Oct 2016 - 11:13

Voici les 663 poèmes de Victor Hugo :

http://www.poesie-francaise.fr/poemes-victor-hugo/

Pas plus de Destin de L'homme que de Maïmonide.... qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25024
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Bean le Dim 2 Oct 2016 - 11:33

mikael a écrit:je pense que "Bayron et Lamartine".. ne font qu'un mais sont morts !
Fautes de recopie mais non pas de l'auteur.
Byron et Lamartine, Hugo, Shelley sont morts.
Très fort pour l'orthographe en effet, c'est le doigt qui pointe ... mais pour la lune ... ou la musique des sphères.
A chacun ses marottes.
sourire


Dernière édition par Bean le Dim 2 Oct 2016 - 11:41, édité 2 fois

Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4853
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Cochonfucius le Dim 2 Oct 2016 - 11:38

Jipé a écrit:663 poèmes

voir aussi

http://expositions.bnf.fr/hugo/cabinet/rechercher/oeuvre.htm

pour un inventaire exhaustif.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21602
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Bean le Dim 2 Oct 2016 - 12:12

Il semble qu'il manque dans ces deux références les recueils posthumes, La fin de Satan, Dieu ...
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54323206/f3.item.r=oc%C3%A9an%20victor%20hugo

Mais les poèmes cités par Mikael n'y sont pas.
sourire

Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4853
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Bulle le Dim 2 Oct 2016 - 15:19

Décidément : quel manque de sérieux tout de même de la part d'un enseignant ...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire

Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 37975
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par Cochonfucius le Dim 2 Oct 2016 - 18:20

Bean a écrit:Ne l'entends-tu donc pas ?
Bien entendu, il faut l'apprécier dans l'ensemble du poème, un air isolé peut sembler étrange.

Alors Hugo ou pas Hugo ?
sourire

Une collection d'hommages à Victor :


https://paysdepoesie.wordpress.com/tag/victor-hugo/


publiés de 2013 à 2016.


Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21602
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par orthon7 le Mar 13 Déc 2016 - 12:33

L'Âne -Victor Hugo

Et je me suis dit : — Âne, il faut que tu persistes.
J'ai pris, pour faire enfin le tour des cécités,
D'autres inscriptions à d'autres facultés,
Hébreu, sanscrit, pâkrit, grammaire générale,
Jurisprudence, droit, esthétique, morale,
Chimie... — Oh ! comprends-tu, Kant, ce qu'il m'a fallu
De longanimité pour dire : — J'ai tout lu,
Tout appris, et je suis plus que jamais pécore;
Eh bien ! je vais apprendre et je vais lire encore !

j'adore l’âne  Wink sourire

orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4385
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par JO le Jeu 23 Fév 2017 - 9:42

apprendre et lire encore... tout un programme, que j'ai fait mien, sans plus de certitude sur le chemin .

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22161
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destin de l'Homme : de je ne sais qui...

Message par stana le Jeu 23 Fév 2017 - 10:10

La lecture est une activité passionnante parce-qu'il y a toujours quelque chose de plus à dècouvrir, qu'on n'aura jamais fait le tour, même lorsqu'on est aussi boulimique de lecture que je le suis rire quand on dit "J'ai tout lu", c'est une façon de parler, exactement comme de dire "J'ai été partout": c'est impossible, personne n'y est jamais allé croule de rire
J'aime beaucoup Victor Hugo, mais plus particulièrement en tans que romancier; d'ailleurs lorsqu'on lit des livre comme "les Misérables" ou "Notre-Dame de Paris", surtout certains passages, on vois que c'est avant tout de la poésie en prose, comme les romans de Zola et de quelques autres ange
Cela dit j'aime bien ce petit poème.

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6345
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum