Croyants et athées face à la mort

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par ronron le Jeu 10 Nov 2016 - 17:16

hs:
Jipé a écrit:Excuse-moi mais euthanasie et peur de la mort peuvent être considérés comme sujet parallèle, les EMI non!
mdr
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Bulle le Jeu 10 Nov 2016 - 17:44

Magnus a écrit:De tous temps, l'homme a eu cet espoir. Il y a donc quelque chose en l'homme qui tend vers l'éternité.Et qui n'a rien à voir avec l'une ou l'autre satisfaction purement orgueilleuse.
Désolée Magnus, mais dès la préhistoire il est bien question de puissance et de l'indestructibilité des morts (symbolisées par les mégalithes par exemple). C'est quoi d'autre que de la surestimation de l'humain ?
Le pouvoir d'agir ou non, madame la marquise, "sur la destinée des terriens", est un autre débat, déjà ouvert sur notre forum : sur l'omnipotence, l'omniscience, l'omni-tout, de Dieu.
Que ce soit un autre débat n'enlève rien au fait que ce soit bel et bien un avantage lié à l'arrière-monde et de ce qui fait que l'homme ait ce besoin d'éternité  qvt
Quoi de plus compréhensible par exemple, pour une mère devant mourir d'être rassuré par le fait qu'elle pourra de là où elle sera continuer à protéger son enfant ?
Heureusement qu'il y a "plusieurs demeures dans la Demeure du Père" !
C'est en effet une option. Et le  besoin d'éternité peut passer aussi par la réincarnation.
ou la sacro-sainte félicitée éternelle et biblique ou coranique, ce qui revient à la récompense attendue
Pas nécessairement (la récompense attendue), pas pour tout le monde. Le besoin de croire en une félicité éternelle n'est pas systématiquement associé à une récompense.
On ne va pas nécessairement au paradis par crainte de l'enfer, mais par goût du paradis.
C'est bien ce que j'ai écrit Magnus "de, de, de, ou..." sourire
Mais au fait quoi d'autre ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39576
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Nailsmith le Jeu 10 Nov 2016 - 17:48

Soyons honnête, que l'on soit croyants ou athées, nous aurons tous des appréhensions face à la mort. Le croyants appréhende le jugement, l'athée se demande si c'était vrai qu'il n'a rien. Nous sommes tous vers l'inconnu. En plus notre corps souffre et se sent diminué et notre esprit en est perturbé.
La mort est un processus naturel et cliniquement connu. La question est, serons nous encore après la mort ou nous ne serons pas. Les religions nous en donne une réponse, les athées une autre. Je les met sur le même point d'égalité.
La nature pourrait nous donner un indice sur ce que nous serons ou pas après la mort.
Commençons par le ne pas être. Une entité vivante prend forme par échange génétique entre deux autres entités. Ces dernières ont besoins d'énergie pour faire cet échange via les plantes que l'on récolte, les bêtes que l'on tue et les poissons que l'on pêche, tout cela dû au soleil. L'entité vivante qui a pris forme, croit, se développe, s'organise. Rendu à maturité, elle meurt. Avec le temps cette entité se décompose et redevient en forme et en nature comme la terre d'où elle origine. Peut être elle pourra servir de nourriture à d'autres matières vivantes. Par conséquent, la terre revient à la terre. C'est comme une chute d'eau ou une cascade. L'eau avant  la chute et l'eau après la chute reste toujours de l'eau. Pour que l'eau parvienne en haut de la chute il a fallu de l'énergie tout comme l'entité vivante pour parvenir à un sommet d'organisation.
Dans la nature l'organisation et le chaos sont inséparables.
Passons à l'être,
L'eau de la chute précédemment mentionné à un moment donné change de niveau d'énergie. Du potentiel accumulé dans le temps diminue en quelques secondes à un autre niveau. Ce potentiel se transforme en mouvement, en énergie sonore, en érosion, etc. Compte tenu, des lois de la physique, plus précisément la deuxième loi de la thermodynamique, le bilan énergétique balance. Il y a conservation entre organisation et chaos. L'entité vivante tout comme l'eau dans la chute change aussi  d'énergie et d'organisation. L'entité, de la naissance, à la maturité ensuite à la mort acquière des connaissances, des sentiments et des pensées peu importe le niveau d'organisation et d'énergie de celle-ci (je parle de toutes vies). Quand la terre retourne à la terre, est-ce que le bilan énergétique et organisationnel balance avec l'énergie reçu?
J'en viens à une énoncée "métaphysique". Rien ne se perd, rien ne se créer dans l'univers, si le cycle de vie dans la nature balance et contre balance l'organisation avec le chaos, il y a certainement un état d'être inconnu capable de balancer et contre balancer l'organisation avec le chaos. Nous connaissons les lois physiques, connaissons-nous les lois psychiques.
Einstein a rejeté une constante dans ses équations. Aujourd’hui  l’on découvre qu’elle constitue plus de 70% de l’énergie de l’univers. Existe-t-il une constante entre le physique et le psychique ou entre le « Être et ne pas être »
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Bulle le Jeu 10 Nov 2016 - 18:09

Nailsmith a écrit:Soyons honnête, que l'on soit croyants ou athées, nous aurons tous des appréhensions face à la mort. Le croyants appréhende le jugement, l'athée se demande si c'était vrai qu'il n'a rien.
Pourquoi veux-tu que l'athée se demande si c'était vrai qu'il n'y a rien ? Tu supposes que l'athée même s'il y avait quelque chose ne mériterait pas d'office d'avoir une bonne note ? lol!
Je n'ai aucune appréhension de mourir : je n'ai juste pas envie de souffrir. Par contre ce que j'appréhende c'est de devoir vivre la mort de ceux que j'aime. Parce que je suis heureuse avec eux et que je n'ai absolument pas envie de m'en séparer.
Dans la nature l'organisation et le chaos sont inséparables.
Dans la mythologie pas dans la nature.
Passons à l'être
Le sujet est "croyants et athées face à la mort" sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39576
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Magnus le Jeu 10 Nov 2016 - 19:09

Pour ma part, peur de la souffrance et d'une longue agonie, oui, ce pourquoi je suis pour l'euthanasie.
Mais peur de la mort ? Absolument pas ! Sinon de celle des autres, parmi ceux que nous aimons, c'est la peur de l'absence.

Bien sûr que je ne peux pas tout à fait anticiper, puisque lorsqu'elle se présentera, j'en aurai peut-être peur, qui sait ?

Mais pour le moment, pas le moins du monde, puisque les possibilités de l'après-mort sont :

°Le Paradis (l'enfer, je ne m'en préoccupe même pas, sachant que Dieu, s'il existe, saura discerner les circonstances atténuantes de mes quelques fautes et erreurs)

°Le néant : ni malheur, ni bonheur ; et aucune conscience de n'être ni heureux ni malheureux.
Un long sommeil.

°La réincarnation : allez, un nouveau tour de piste, une autre vie terrestre.
L'ennui étant qu'il va falloir subir une autre agonie...
De tt manière, je n'y crois pas.

Restent donc la félicité dans un arrière-monde accueillant ; ou le bon gros dodo bien mérité. sourire


Dernière édition par Magnus le Jeu 10 Nov 2016 - 19:13, édité 1 fois

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23869
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Nailsmith le Jeu 10 Nov 2016 - 19:12

Le sujet est "croyants et athées face à la mort"
La mort, la mort ..... de qui?
Heureux pour vous de ne pas avoir d'appréhension face à la mort, mais il ne faut pas mettre tous les athées dans le même moule. Idem pour les croyants. ;-)
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Jipé le Ven 11 Nov 2016 - 10:13

Nailsmith a écrit:Le sujet est "croyants et athées face à la mort"
La mort, la mort ..... de qui?
Des personnes concernées.
Heureux pour vous de ne pas avoir d'appréhension face à la mort, mais il ne faut pas mettre tous les athées dans le même moule. Idem pour les croyants. ;-)
Tu as raison, pas de généralisation ! Ce que je pense c'est que les croyants ont sûrement plus peur de passer devant dieu que les athées, car pour les athées dieu ne signifie rien.
On peut toujours penser que des athées aux derniers jours de leur vie se posent la question de l'après-vie, oui. En toute logique elle devrait se résumer en "cendres ou asticots" ! qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par JO le Sam 12 Nov 2016 - 8:22

quelle logique ? Dès le départ, on ne peut savoir ce qu'on fait sur terre . On met cinq ans à dire "je" et à se réaliser sujet séparé et, en fin de vie, il arrive qu'on ne le sache plus ...Rien de moins rationnel que de se penser individu, toujours évolutif et finalement périssable ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par mikael le Sam 12 Nov 2016 - 9:27

Quand on découvre que tout est ordonné et a un sens, que notre vie est un parcours d'épreuves qui doit nous permettre de nous élever avant de retourner dans un monde spirituel et de continuer ailleurs, c'est autrement intéressant ! Mais il faut du temps pour arriver jusque-là.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Jipé le Sam 12 Nov 2016 - 9:32

mikael a écrit:Quand on découvre que tout est ordonné et a un sens, que notre vie est un parcours d'épreuves qui  doit nous permettre de nous élever avant de retourner dans un monde spirituel et de continuer ailleurs, c'est autrement intéressant ! Mais il faut du temps pour arriver jusque-là.
Qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela ? dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par mikael le Sam 12 Nov 2016 - 9:41

Tout ce que j'ai vécu et toutes mes réflexions. C'est un long chemin, et chacun doit faire le sien, donc le prosélytisme est inutile.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Jipé le Sam 12 Nov 2016 - 9:48

mikael a écrit:Tout ce que j'ai vécu et toutes mes réflexions. C'est un long chemin, et chacun doit faire le sien, donc le prosélytisme est inutile.
J'arrive à un âge où mon chemin aussi a été long avec des expériences, des réflexions, des remises en cause... Mes idées ne font que se raffermir en conviction, l'idée que l'humain a peur de disparaître sans avoir laissé de traces, est pour certains obsessionnelle. Et pourtant...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Magnus le Sam 12 Nov 2016 - 15:05

L'idée de tout quitter, plutôt, non ?...

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23869
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par Jipé le Sam 12 Nov 2016 - 15:06

Magnus a écrit:L'idée de tout quitter, plutôt, non ?...
Peut-être mais pas que...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par mikael le Sam 12 Nov 2016 - 15:17

Jipé a écrit:
mikael a écrit:Tout ce que j'ai vécu et toutes mes réflexions. C'est un long chemin, et chacun doit faire le sien, donc le prosélytisme est inutile.
J'arrive à un âge où mon chemin aussi a été long avec des expériences, des réflexions, des remises en cause... Mes idées ne font que se raffermir en conviction, l'idée que l'humain a peur de disparaître sans avoir laissé de traces, est pour certains obsessionnelle. Et pourtant...
Il semble qu'on rentre là dans le chapitre des névroses anxieuses (souvent basées sur un sentiment de culpabilité, donc relevant du biographique) et obsessionnelles (relevant, elles, du génétique) ? Il est possible que tu en aies connu bien plus que la moyenne, tout dépend du milieu professionnel.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croyants et athées face à la mort

Message par dedale le Sam 12 Nov 2016 - 19:22

Bean a écrit:A en croire les interlocuteurs du forum au sujet de la mort, personne n'a de peur ni d’appréhension

Tout le monde a peur de la mort, c'est pour ainsi dire un réflexe d'être vivant.
La difficulté est à mon sens de pouvoir distinguer la peur nécessaire qui stimule un être vivant des peurs imaginaires qui l'angoissent.
Certaines peurs imaginaires cachant en réalité une peur de vivre.

Mais tout le monde a une certaine peur de vivre, pas forcément négative mais défensive et contraignante, ben sinon on vivrait à poil dans la nature avec un sourire de satisfaction face aux agressions du milieu, celles des prédateurs....
La plupart des systèmes de pensée sont défensifs et traduisent une peur de la condition humaine, une perception incertaine de la fragilité du devenir.
La vie et la mort sont une seule et même médaille, simplement si l'on considère une seule face, l'autre est cachée "de l'autre côté".

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum