Relations entre intelligence et religiosité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Relations entre intelligence et religiosité

Message par Saphir le Mar 15 Nov 2016 - 17:17

Article publié dans "personality and social psychology review"  dont on trouve le résumé ici http://psr.sagepub.com/content/17/4/325

The Relation Between Intelligence and Religiosity
A Meta-Analysis and Some Proposed Explanations
1. Miron Zuckerman1
2. Jordan Silberman1
3. Judith A. Hall2
1. 1University of Rochester, NY, USA
2. 2Northeastern University, Boston, MA, USA
1. Miron Zuckerman, Department of Clinical and Social Sciences in Psychology, University of Rochester, PO Box 270266, Meliora 431, Rochester, NY 14627, USA. Email: Miron@psych.rochester.edu
Abstract
A meta-analysis of 63 studies showed a significant negative association between intelligence and religiosity. The association was stronger for college students and the general population than for participants younger than college age; it was also stronger for religious beliefs than religious behavior. For college students and the general population, means of weighted and unweighted correlations between intelligence and the strength of religious beliefs ranged from −.20 to −.25 (mean r = −.24). Three possible interpretations were discussed. First, intelligent people are less likely to conform and, thus, are more likely to resist religious dogma. Second, intelligent people tend to adopt an analytic (as opposed to intuitive) thinking style, which has been shown to undermine religious beliefs. Third, several functions of religiosity, including compensatory control, self-regulation, self-enhancement, and secure attachment, are also conferred by intelligence. Intelligent people may therefore have less need for religious beliefs and practices.


En français cela donne selon le site psychomedia
Le chercheur en psychologie Miron Zuckerman de l'Université de Rochester et ses collègues ont réalisé une méta-analyse de 63 études sur le sujet. 53 études sur 63 montraient un lien négatif entre intelligence et religiosité.
La définition de l'intelligence adoptée dans cette analyse était celle-ci : "capacité de raisonner, planifier, résoudre des problèmes, penser de façon abstraite, comprendre des idées complexes, apprendre rapidement, et apprendre de l'expérience".
Le lien négatif entre religiosité et intelligence était plus marqué chez les étudiants à partir du niveau collégial et la population générale que chez les participants plus jeunes. Il était aussi plus marqué pour les croyances religieuses que pour les comportements religieux.
Trois interprétations possibles sont discutées:
• Les personnes plus intelligentes seraient moins susceptibles d'être conformistes, et ainsi plus susceptibles de résister aux dogmes religieux.
• Elles auraient tendance à adopter un style de pensée analytique (par opposition à intuitif), lequel a été lié dans des études précédentes à une diminution des croyances religieuses.
• Plusieurs fonctions de la religiosité, incluant le contrôle compensatoire, l'autorégulation, l'auto-amélioration, l'attachement sécure, sont également conférées par l'intelligence. Les gens intelligents pourraient ainsi avoir moins besoin de croyances et de pratiques religieuses.

Psychomédia avec sources: Personality and Social Psychology Review, ARS Technica.   pdn


Bien entendu, tout cela n'est (certainement) qu'un tissu de mensonges, étant donné que Sarkozy a déclaré qu'un curé valait mieux qu'un instituteur. Je cite "Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance.".  sourire  


Il s'ensuit un sondage
Sachant que mon épouse est chrétienne (et que je l'emmène au temple chaque dimanche), pensez vous que je dois divorcer  ?


Saphir
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 63
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Zorrophile
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 20/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Jipé le Mar 15 Nov 2016 - 17:23

Cela me semble évident ! Non, pas que tu divorces, mais le fait que la part analytique élimine tout ou partie de la croyance dans les religions.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25512
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par mikael le Sam 19 Nov 2016 - 10:36

capacité de raisonner, planifier, résoudre des problèmes, penser de façon abstraite, comprendre des idées complexes, apprendre rapidement, et apprendre de l'expérience"
Franchement, lire ça après toutes les études faites sur la complexité à saisir les diverses formes d'intelligence, c'est risible. Que fait-on par exemple de l'intelligence verbale de ceux qui maîtrisent plusieurs langues ?
En plus, on glisse de religiosité (apparemment, le terme de spiritualité est inconnu) à celui d'adhésion à des dogmes... de petits amateurs... Je ne peux que leur recommander de lire le psychiatre Leopold Szondi.

Il me revient une anecdote sur Binet ; on lui demande : "Monsieur Binet, vous qui avez tellement étudié ce problème, comment définiriez-vous l'intelligence ?"
— Messieurs, c'est très simple : l'intelligence, c'est ce que mesurent mes tests !!"

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bean le Sam 19 Nov 2016 - 11:07

Tout à fait Mikael, il est bien question dans cet article de religiosité dogmatique et non pas de spiritualité car des athées, des agnostiques peuvent aussi faire preuve de spiritualité et de religion au sens premier du terme, relier l'humanité et le reste de la nature (que l'athée ne nomme pas dieu bien entendu).

Quant aux appréciations sur les intelligences, elles sont toujours discutables mais il existe toutefois des consensus acceptables et les erreurs d'appréciation peuvent être quantifiées, comme il se doit dans toute étude scientifique.

Elles auraient tendance à adopter un style de pensée analytique (par opposition à intuitif), lequel a été lié dans des études précédentes à une diminution des croyances religieuses.
Ce point par exemple, pourrait être facilement étudié en analysant les discussions de ce forum. Non pas pour "tester" le niveau relatif d'intelligence de chacun mais pour corréler le lien entre analyse (vs intuition) et non-croyance (vs croyance).
Concernant le niveau d'intelligence, c'est plus complexe car il a été maintes fois montré par exemple que l'indicateur orthographique est un très médiocre indicateur. lol!

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5734
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par mikael le Sam 19 Nov 2016 - 12:22

l'intuition n'est pas opposée à la pensée analytique, elle en est le complément. Voir les types de C.G. Jung, parfaitement valables, par ex. ICI
au passage, un grand merci à saphir de m'avoir fait découvrir psychomedia. merci

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bean le Sam 19 Nov 2016 - 12:43

l'intuition n'est pas opposée à la pensée analytique, elle en est le complément.
Bien entendu, on a tous une part d'intuition et une part d'analyse et l'une nourrit l'autre et inversement. Toutefois, certains sont plus intuitifs et d'autres sont plus analytiques, c'est de cette différence d'équilibre, cette tendance à privilégier l'intuition ou au contraire à privilégier l'analyse dont il est question.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5734
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bulle le Sam 19 Nov 2016 - 15:47

Saphir a écrit:
Trois interprétations possibles sont discutées:
• Les personnes plus intelligentes seraient moins susceptibles d'être conformistes, et ainsi plus susceptibles de résister aux dogmes religieux.
• Elles auraient tendance à adopter un style de pensée analytique (par opposition à intuitif), lequel a été lié dans des études précédentes à une diminution des croyances religieuses.
• Plusieurs fonctions de la religiosité, incluant le contrôle compensatoire, l'autorégulation, l'auto-amélioration, l'attachement sécure, sont également conférées par l'intelligence. Les gens intelligents pourraient ainsi avoir moins besoin de croyances et de pratiques religieuses.[/i]
Dans le même genre de recherche une équipe de chercheurs anglo-saxons a fait une étude afin de tenter un rapprochement entre la tendance au mysticisme et aux visions et les traumatismes vécus dans l'enfance. Cette étude montre que les événements difficiles, vécus durant l'enfance, ont une influence sur la fréquence des visions mystiques. L'enquête en question (Thalbourne, MA.-Houran, J.-Crasley, E.E. - childhood trauma as a possible antecedent of tansliminality - Psychological Reports, 93.3 - pp 687-694 - 2003) révèle un lien entre une tendance aux visions ou expériences surnaturelles et une tendance à des troubles mentaux :lien à comprendre comme un système de protection contre les trauma extérieurs.
Ce qui est intéressant par rapport à l'étude citée par Saphir, c'est que lorsque la mise en branle du système de pensée analytique n'est pas/plus possible en raison de la présence de traumatismes extérieurs insupportables pour l'individu, un système de défense contre la maladie se met en route pour aider les personnes, via les expériences spirituelles, à traverser les moments difficiles auxquelles elles sont soumises.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39549
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par mikael le Sam 19 Nov 2016 - 15:59

Ce qui est intéressant par rapport à l'étude citée par Saphir, c'est que lorsque la mise en branle du système de pensée analytique n'est pas/plus possible en raison de la présence de traumatismes extérieurs insupportables pour l'individu, un système de défense contre la maladie se met en route pour aider les personnes, via les expériences spirituelles, à traverser les moments difficiles auxquelles elles sont soumises
On rêve, là ? Ils n'ont jamais étudié ni Freud, ni Jung, ni Szondi, ni Bergeret, ne sachant rien de la formation des névroses et psychoses ? Un mode de pensée ou une prédominance de mode analytique / logico-mathématique ,ou intuitif ou artistique ou verbal est un donné, relève de la structure génétique (même s'il peut être amélioré par le biographique), cela n'a rien à voir avec des traumatismes (qui relèvent du vécu) qui viendraient l'enrayer ; rien de tel dans la littérature psychiatrique / psychanalytique. En réalité, on ne sait pas pourquoi les gens croient ce qu'ils croient ; il y a quelques pistes chez Szondi, mais on est plus proche de réflexions nosologiques que proprement étiologiques.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bulle le Sam 19 Nov 2016 - 17:39

mikael a écrit:On rêve, là ? Ils n'ont jamais étudié ni Freud, ni Jung, ni Szondi, ni Bergeret, ne sachant rien de la formation des névroses et psychoses ?
Ben voyons...
Un mode de pensée ou une prédominance de mode analytique / logico-mathématique ,ou intuitif ou artistique ou verbal est un donné, relève de la structure génétique (même s'il peut être amélioré par le biographique), cela n'a rien à voir avec des traumatismes (qui relèvent du vécu) qui viendraient l'enrayer
Quel rapport avec Thalbourne, MA.-Houran, J.-Crasley, E.E. - childhood trauma as a possible antecedent of tansliminality - Psychological Reports, 93.3 - pp 687-694 - 2003 ?
rien de tel dans la littérature psychiatrique / psychanalytique.
Dans celle que tu connais peut-être... Mais tu ne connais probablement pas tout et particulièrement pas les études faites sur la transliminalité.
En réalité, on ne sait pas pourquoi les gens croient ce qu'ils croient
Quel rapport avec le fait que les résultats de l'étude mettent en évidence un lien entre les traumatismes de l'enfance et la tendance de l'individu au mysticisme ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39549
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par mikael le Sam 19 Nov 2016 - 19:48

Ce qui est connu depuis longtemps, c'est une certaine tendance de l'individu ayant vécu un stade oral freudien traumatisant à se réfugier plus tard dans ce qu'on appelle en gros l'ésotérisme ou la magie. On ne peut en dire plus. Le mysticisme, ce n'est pas cela, ou bien on entend par là une forme très dégradée de ce haut degré de spiritualité.
Là encore, on entend des gens dont le vocabulaire montre qu'ils n'ont pas une connaissance suffisante des concepts qu'ils croient manier : spiritualité, magie, religiosité, sentiment océanique, croyances magiques, croyances religieuses. La lecture de Jung serait à cet égard très profitable. Et commencer par "Le sacré" de Rudolf Otto.

La littérature psychiatrique et psychanalytique, je la connais, et même assez bien ; les problèmes psychiatriques de certains membres de ma famille m'y ont conduit de bonne heure. L'allemand m'a permis d'étudier beaucoup de gens — et de les lire dans l'original, ce qui est un grand avantage.

L'opposition : intelligence logico-mathématique # intuitive est très visible dans le catholicisme, l'aspect intuitif - mystique ayant été supplanté par le thomisme et néo-thomisme au début du XXè siècle.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bulle le Dim 20 Nov 2016 - 9:01

Ne mélange pas tout, il n'est pas question de définir le mysticisme. Il est question de l'hallucination mystique dans cette recherche. Et Freud n'a d'ailleurs jamais prétendu autre chose puisqu'il a bel et bien mis en évidence que, par exemple, les hallucinations auditives du schizophrène sont une tentative de guérison "qui entend ramener l'investissement libidinal aux représentations d'objet" (Passage cité et expliqué ici).

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39549
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par JO le Dim 20 Nov 2016 - 9:48

voir a écrit:http://replay.publicsenat.fr/vod/bibliotheque-medicis/saillant/-carpentier/-klein/-charlet/218439

On discute, on discute et on ne peut que mettre à plat ce qu'on sait, sans extrapoler .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22360
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bulle le Dim 20 Nov 2016 - 10:48

Cela sert au moins à apprendre à ceux qui ne savent pas ce qu'on sait lol!

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39549
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Jipé le Dim 20 Nov 2016 - 16:00

mikael a écrit:La lecture de Jung serait à cet égard très profitable.
Avant qu'il parte en cacahouette alors !! clown

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25512
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Nailsmith le Mar 22 Nov 2016 - 15:23

L'intelligence est un outil lié "synergiquement" à l'intuition et donne les moyens à l'homme de vivre suivant sa conscience, son état d'esprit,  son vécu et non de sa religiosité.
La religiosité n'affecte pas l'intelligence. Elle affecte la personne qui se sert de son intelligence pour diminuer ou augmenter sa religiosité selon son vécu, son expérience et les mœurs du temps ou la pression sociale du temps.
Il y a l'intelligence de Machiavel, de Galilée, de René Descartes, de Blaise Pascal, de Jean Vanier.
Cinq personnes avec une intelligence remarquable ayant vécu à des époques différentes et une religiosité différente.
L'article de ces messieurs est très biaisé. Faites l’échantillonnage des personnes au Brésil, en Afrique ou aux Etat-Unies et les résultats seront complètement différents.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par mikael le Mar 22 Nov 2016 - 16:40

Nailsmith a écrit:L'intelligence est un outil lié "synergiquement" à l'intuition et donne les moyens à l'homme de vivre suivant sa conscience, son état d'esprit,  son vécu et non de sa religiosité.
La religiosité n'affecte pas l'intelligence. Elle affecte la personne qui se sert de son intelligence pour diminuer ou augmenter sa religiosité selon son vécu, son expérience et les mœurs du temps ou la pression sociale du temps.
Il y a l'intelligence de Machiavel, de Galilée, de René Descartes, de Blaise Pascal, de Jean Vanier.
Cinq personnes avec une intelligence remarquable ayant vécu à des époques différentes et une religiosité différente.
L'article de ces messieurs est très biaisé. Faites l’échantillonnage des personnes au Brésil, en Afrique ou aux Etat-Unis et les résultats seront complètement différents.
Je suis tout à fait de ton avis ; C.G. Jung ne dit pas autre chose en parlant des quatre fonctions psychiques : la pensée, l'intuition, la sensation, le sentiment. Merci !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Jipé le Mar 22 Nov 2016 - 17:12

L'intelligence est pour moi l'aptitude à trouver des solutions adéquates et/ou des situations nouvelles quitte à modifier sa conduite conformément aux circonstances.
Faire fonctionner sa mémoire, ses perceptions, ses émotions, ses passions, son jugement et sa raison ou en un mot son intellection.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25512
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bulle le Dim 1 Jan 2017 - 10:08

Nailsmith a écrit:La religiosité n'affecte pas l'intelligence. Elle affecte la personne qui se sert de son intelligence pour diminuer ou augmenter sa religiosité selon son vécu, son expérience et les mœurs du temps ou la pression sociale du temps.(...)L'article de ces messieurs est très biaisé. Faites l’échantillonnage des personnes au Brésil, en Afrique ou aux Etat-Unies et les résultats seront complètement différents.
Je reprends la traduction que Saphir donne de l'article :
"Le chercheur en psychologie Miron Zuckerman de l'Université de Rochester et ses collègues ont réalisé une méta-analyse de 63 études sur le sujet. 53 études sur 63 montraient un lien négatif entre intelligence et religiosité.
La définition de l'intelligence adoptée dans cette analyse était celle-ci : "capacité de raisonner, planifier, résoudre des problèmes, penser de façon abstraite, comprendre des idées complexes, apprendre rapidement, et apprendre de l'expérience".
Le lien négatif entre religiosité et intelligence était plus marqué chez les étudiants à partir du niveau collégial et la population générale que chez les participants plus jeunes. Il était aussi plus marqué pour les croyances religieuses que pour les comportements religieux.
Trois interprétations possibles sont discutées:
• Les personnes plus intelligentes seraient moins susceptibles d'être conformistes, et ainsi plus susceptibles de résister aux dogmes religieux.
• Elles auraient tendance à adopter un style de pensée analytique (par opposition à intuitif), lequel a été lié dans des études précédentes à une diminution des croyances religieuses.
• Plusieurs fonctions de la religiosité, incluant le contrôle compensatoire, l'autorégulation, l'auto-amélioration, l'attachement sécure, sont également conférées par l'intelligence. Les gens intelligents pourraient ainsi avoir moins besoin de croyances et de pratiques religieuses.
"

Il est question d'un lien négatif entre intelligence et religiosité. Les chercheurs ne prétendent nulle part, sauf erreur ou omission de ma part que la religiosité affecte l'intelligence, ce qui se traduirait par "la religiosité rend bête". Le constat serait plutôt que les personnes qui ne sont pas capables de raisonner etc sont plus disposés à la religiosité que les autres.
Il s'agit d'autre part non pas d'une étude faite sur un échantillonnage de 63 personnes mais d'une méta-analyse de 63 études !
Il me semble donc que ce soit ta lecture de l'article qui soit biaisée ...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39549
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Nailsmith le Lun 2 Jan 2017 - 16:09

@Bulle
"Le constat serait plutôt que les personnes qui ne sont pas capables de raisonner etc sont plus disposés à la religiosité que les autres."
C'est pas mieux.
La religiosité est liée aux sentiments. Le raisonnement est lié à l'intelligence tel que définit dans l'étude.
Trop de gras ou de sucre dans l'organise est néfaste pour la santé. Trop de raisonnement ou de religiosité est néfaste au comportement humain.
Vous avez enlevé une partie de mon texte. Je me fie surtout à l'histoire de gens qui ont vécu pour me faire une idée sur les relations religio-intellectuelles et non sur une étude où l'ont ne connaît pas l'historique de chaque personne étudié
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bulle le Lun 2 Jan 2017 - 18:31

C'est tout de même mieux de ne pas biaiser le constat sourire
Et je ne vois pas d'ailleurs pas ce qu'il y a de choquant : "heureux les simples en esprit" ce n'est pas chrétien ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39549
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Nailsmith le Lun 2 Jan 2017 - 22:26

sourire
À ce que je sache je n'ai jamais vu cette citation dans les évangiles.
Tout ce que je connais c'est cela:
"Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !

Ce fil rejoint un peu ce que j'ai déjà ecrit dans un autre fil. Je crois c'est "Peut t'on être rationnel, logique et croyant"
Les acquis d'un raisonnement logique sont souvent différents d'une logique de raisonnement. Le premier asservit la logique par le raisonnement. L'autre par sa logique peut faire changer la façon de raisonner et acquérir un autre niveau de connaissance. Le premier peut amener au mépris. L'autre à la compréhension sur la façon de raisonner. sourire
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1088
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bean le Lun 2 Jan 2017 - 22:57

Matthieu 5, 3 : Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! (Traduction: Nouvelle Bible Segond)

Que Chouraqui traduit littéralement par:
En marche, les humiliés du souffle ! Oui, le royaume des ciels est à eux !

La traduction : "Heureux les pauvres de cœur" ne convient pas car le mot grec "πνεῦμα" "pneuma" signifie vent, souffle, esprit mais pas cœur.

L'adjectif grec "πτωχός" "ptóchos" au pluriel signifie pauvres, indigents, spirituellement pauvres, que ce soit dans un sens positif (humbles), ou dans un sens négatif.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5734
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations entre intelligence et religiosité

Message par Bulle le Mar 3 Jan 2017 - 10:09

D'autant que durant des siècles nos ancêtres croyaient que le siège de l'âme était le coeur...

Mais il n'empêche, et c'était l'objet de ma remarque qu'il est faux de dire que l'article prétend qu'être religieux rend idiot ou encore qu'il est question d'un maigre échantillonnage de 63 personnes...
"53 études sur 63 montraient un lien négatif entre intelligence et religiosité." précise l'article qui donne clairement les 63 études qui ont permis d'obtenir cette indication.
Pourquoi les chercheurs devraient-ils se taire ?

Nailsmith a écrit:À ce que je sache je n'ai jamais vu cette citation dans les évangiles.
Tout ce que je connais c'est cela:
"Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
C'est curieux cette réflexion pour une religion qui vante l'essentialité de la  richesse des  coeurs  ... Cette traduction aurait du t'interpeller. Manque de capacité à raisonner ?
Spoiler:
(j'déconneuuuuu... sourire )

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39549
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum