La vérité relative des proverbes, adages...

Aller en bas

La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Jeu 24 Nov 2016 - 11:27

Le topic consacré aux aphorismes m'a donné l'idée d'analyser les proverbes, adages, aphorismes...lesquels ne mentent jamais dis-t-on. Comme toutes les vérités, je pense que c'est une vérité relative. Ces phrases issues de la sagesse populaire et de diverses sources détiennent, sans aucun doute, une grande part de vérité, mais tout dépend du contexte, des situations, des personnes, et surtout de la manière dont on comprend ces adages, si on les prends au sens figuré ou littéral par exemple.

 Il y en a un que je cite toujours: "Au Royaume des aveugles, les borgnes sont rois". Ce peut être vrai selon la situation, mais il est fort à parier aussi que selon les situations, dans un monde peuplé d'aveugles, ceux-ci jalousent les borgnes et aient surtout envie de crever leur unique œil lol après, les borgnes ont d'autres armes, donc gardent un certain avantage, donc c'est plus complexe qu'on l'imagine cyclops  

 Un autre m'a toujours laissé songeuse: "La raison du plus fort est toujours la meilleure". Techniquement vrai, dans le sens-comme on l'a bien compris-où la raison du fort est imposée par cette même force, mais ça dépend ce qu'on entend par "meilleure" raison, le ton de cet adage est plutôt ironique. Les raisons de ceux qui écrasent autrui, comme les conquérants, sont loin d'être les meilleures au sens premier du terme LOL sans compter que le faible possède, lui aussi, d'autres armes, des armes plus subtils, dont celles de la résistance passive comme je dis toujours, une apparente apathie qui attend son heure. La "meilleure" raison est, dans tel ou tel cas, davantage celle de la ruse que de la force.

 Le proverbe "Qui dors dine" vient en réalité du fait qu'autrefois, dans les auberges, cette phrase était affichée afin de signaler aux clients potentiels que s'ils voulaient y dormir, ils avaient aussi l'obligation d'y manger et de payer les gîte et le couvert Arrow on l'interprète maintenant plutôt comme: "Quelqu'un qui dors n'a pas besoin de diner puisqu'il dors, il ne sais pas qu'il a faim". Quand une personne qui a dormi au lieu de diner se réveille, ça peux avoir compensé un repas-psychologiquement-certes, mais il arrive aussi que ce jeûne lui ai encore plus ouvert l'appèttit lol!  là je parle au sens le plus basique, mais il doit y avoir une interprètation plus subtile, pouvant être vraie ou non selon les cas.

 Il y a aussi le fameux "Cherchez et vous trouverez" C'est clair que ça aide...cependant, on ne m'empêchera pas de penser que c'est souvent quand on ne cherche pas, ou plus, qu'on trouve, qu'il s'agisse d'amour, d'amitié, de tranquillité d'esprit etc etc parce-qu'alors on lâche prise et que ce que l'on cherche, ou plutôt ne cherche plus, peux apparaître sourire  

 "Le travail c'est la santé" Vrai jusqu'à un certain point, tout dépend du travail, de la fatigue physique ou intellectuelle qu'il peu procurer. Vivifiant si elles ne sont pas trop excessives, mais dans les autres non. "Ne rien faire c'est la conserver"? Relativement vrai là encore: n'avoir aucune activité, travail ou autre, physique/et ou intellectuelle n'est bon ni pour le fonctionnement du corps, ni pour celui de l'esprit. Tout est question de proportions.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par Cochonfucius le Jeu 24 Nov 2016 - 11:53

« Au Royaume des aveugles, les borgnes sont rois » :

H. G.Wells en afait une nouvelle, Le Pays des Aveugles, résumée sur

http://agora.qc.ca/dossiers/Sourd


H.G. Wells raconte l'aventure d'un explorateur du nom de Nuñez qui, égaré dans une vallée andine, trouve le salut auprès d'une communauté constituée exclusivement d'aveugles, tous descendants de quelques couples ayant réussi à prendre racine en ce lieu en dépit de leur cécité. Notre explorateur doit s'initier à une langue dont tous les mots rattachés au sens de la vue sont remplacés par des mots rattachés au sens de l'ouïe, du toucher ou de l'odorat. Il doit apprendre aussi qu'un toucher vaut mille regards.

Ce voyant ne devient toutefois pas roi au pays des aveugles. Pour avoir le droit d'épouser la jeune fille dont il est tombé amoureux, il lui faut épouser d'abord la culture de la communauté entière, y compris la culture médicale. Les habitants du pays ont les paupières lisses et fermées. Les yeux de Nunez sont pour eux des protubérances anormales qui expliquent ses hallucinations. Pour épouser la belle Medina-Sarote (belle à ses yeux, car selon les critères du lieu, elle était dénuée de toute grâce), il devra subir une ablation de ses protubérances oculaires. Medina-Sarote lui arrachera la promesse de ce supplice, mais le moment du sacrifice venu, à la vue du paysage andin, il reprendra sa liberté.


Voir aussi

http://www.online-literature.com/wellshg/3/


Dernière édition par Cochonfucius le Jeu 24 Nov 2016 - 12:01, édité 1 fois
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26156
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Jeu 24 Nov 2016 - 12:01

Il y a beaucoup d'exemples de ce genre, pour peu qu'on se donne la peine de fouiller un peu.

 "Le mieux est l'ennemi du bien" Souvent très juste, mais à condition qu'il y ai déjà quelque chose de "bien" à la base: une peinture, poème, texte ou autre oeuvre d'art, discours, décoration d'une maison etc...il vaut mieux èviter de tout retoucher en tendant vers un prétendu "mieux", toujours plus, en finissant par tomber dans des excès qui finissent par gâcher l'ensemble.
 Il y a plusieurs exemples, notament dans la littérature: tout le monde ne le sais peut-être pas, mais le roman "L'amant de lady Chatterley" n'est que la troisième version d'un manuscrit appelé à l'origine "Lady Chatterley" tout court, que l'auteur a cru bon de remanier, d'allonger au point-selon certains, dont moi, qui ai lu la première et la troisième version-de gâcher la fraîcheur, l'apparence de vie des personnages, des situations, tuant les subtilités par les divers excès, rendant les personnages moins crédibles, moins "vivants".
 La première version a été publiée par la suite, et un critique a commenté: "Je ne vois pas pourquoi cet auteur a tenu à remanier un bon roman pour en faire un mauvais" dubitatif
 J'ai la même opinion à propos des trois versions de la "Justine" de Sade: la première version "Justine ou les infortunes de la vertu" était présenté sous une forme d'un èrotisme plutôt suggèré, donc qui laissait davantage de place à l'imagination, et ècrit à la manière d'un conte noir. La deuxième version "Justine ou les malheurs de la vertu" n'ètait déjà plus la même, quand aux trois volumes de "la Nouvelle Justine", la version finale, tient plus de la pornographie que de l'érotisme, avec "principes" répétitifs à l'apuis et autres excès. J'aime les trois, mais je ne suis pas la seule à penser que la première version sollicite davantage l'imagination, et que "la forme" est plus jolie, même si "le fond" reste à peu près le même.
 Tout est question de goûts bien sûr: les remaniements de ces deux auteurs doivent plaire à ceux qui préférent la pornographie à l'érotisme et, même sans parler de ça, qui aiment mieux la profusion de détails en tous genres, quitte à ce que les personnages et les situations deviennent de moins en moins crédibles, à ce qui est plus subtil sourire

 Néanmoins, ce "le mieux est l'ennemi du bien" perd toute sa pertinence lorsqu'une oeuvre-par exemple-est vraiment médiocre et aurait tout avantage à être amèliorée sourire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Jeu 24 Nov 2016 - 13:18

On dit "Jamais deux sans trois", ce qui, je l'ai constaté, est généralement vrai, la loi des séries sourire ce qui ne veux pas dire que c'est toujours positif...pour revenir à l'exemple des auteurs de "Lady Chatterley" et des "Justine", en dépit de toute l'admiration que je leur porte, ils auraient peut-être pus éviter le "jamais deux sans trois", et se rappeler que "le mieux est l'ennemi du bien" rire

Lorsqu'une personne est victime d'une rupture amoureuse, on lui dit "Un(e) de perdu(e), dix de retrouvés" lol alors que la personne n'aurait qu'un désir: reconquérir l'élu(e) de son cœur ou, tout du moins, trouver un nouvel amour. Dix personnes, ce n'est pas ça le bonheur No

"La paresse est la mère de tous les vices": c'est vrai dans le sens où, lorsqu'une personne s'ennuie, elle peut avoir, d'autant plus, l'idée de se plonger dans tel ou tel vice ou réputé tel, pour meubler sa vie. Mais il y a de nombreux milieux plus actifs justement propices à la pratique, à l'exemple de ces mêmes "vices" XD

"L'amour est aveugle". C'est vrai dans le sens où, au début d'un amour, il arrive qu'on ne voit pas les défauts de l'autre, qu'on le mette sur un piédestal. Mais il arrive aussi que l'amour que l'on porte à l'autre-s'il s'agit de véritable amour et non d'une projection-accroisse au contraire la lucidité, permette de le voire tel qu'il est vraiment. Dans ce cas, "l'amour est aveugle" signifirait plutôt: "Je t'aime et je t'accepte tel que tu es, avec tes qualités et tes défauts" ref
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Jeu 24 Nov 2016 - 14:20

@ Cochonfucius: j'ai trouvé ton histoire très interressante, merci pour le partage okey  

 On dit aussi que "l'espoir fait vivre". C'est vrai dans le sens où l'espoir vivifie, stimule, donne un but, une raison de vivre...mais si on espère en quelqu'un, ou que l'on a une ambition précise et que cet espoir est finalement déçu, ledit espoir peux même tuer, au sens figuré et parfois au sens propre.

 "Un tien vaut mieux que deux tu l'auras"; très juste la plupart du temps, et qui devrait faire réfléchir beaucoup de personnes. On revient au "le mieux est l'ennemi du bien". Cependant, comme dans ce dernier, tout dépend du "un tien". Si ce "tien" est vraiment médiocre, voire même dramatique, on peux raisonnablement tendre vers un "mieux" potentiel-tout en se ménageant une porte de sortie le cas èchéant.

 "Il n'y a pas de mal à se faire du bien"? Effectivement on aurait tort de se priver de ce que l'on peux avoir, mais tout dépend si ce "bien" n'est pas susceptible d'entraîner des répercutions des plus fâcheuses sourire  

 Il y en a bien sûr certains dans lesquels on ne trouve rien à redire, comme par exemple: "Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué", ou "Rien ne sers de courir, il faut partir à point". Dans ce dernier cas, il est possible à une personne très performante d'accomplir et de rendre un travail-par exemple-à la dernière minute et de bien s'en tirer, néanmoins elle prends un gros risque...ce deux aphorismes sont des conseils de prudence qu'il vaut mieux appliquer.

 "Pour vivre heureux, vivons caché", ou "les gens heureux n'ont pas d'histoire" De part ma nature, je suis bien d'accord et c'est souvent vrai. A condition que la personne conçoive le bonheur (dont tout le monde n'a pas la même définition) d'une manière simple, autrement que sous les feux de la rampe, au sens propre ou figuré. En revanche, le "Qui se cache a quelque chose à cacher", me paraît vrai dans tous les cas, qu'il s'agisse de cacher un "vice" ou un "trésor" quelconques, c'est juste la raison de "cacher" qui change lol!

avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par Bean le Jeu 24 Nov 2016 - 17:09

Stana a écrit:"Le travail c'est la santé"
Cela me fais penser que Santé, c'est aussi le nom d'une prison. sourire

Et puis on pouvait lire ceci à l'entrée des camps de concentration:



Le travail rend libre !

Et pour finir sur une note plus "gay" une blague disait que ce n'est pas parce que c'est écrit Martini sur les pissotières de Paris, qu'on en trouve à l'intérieur.



lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6624
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Jeu 24 Nov 2016 - 17:30

Pas mal Bean sourire

Ce "le travail rend libre" est vrai dans le sens où, en gagnant sa vie, on dépend moins d'autrui et avons la liberté de nous offrir de petits plaisirs, voire même de concrètiser des projets, des rêves, de déménager, voyager...mais il devient tragiquement ironique dans le cadre des camps de concentration No

Ben pour ce qui est des pissotières, on n'y trouve certainement pas de Martini, en revanche si on en boit beaucoup, on est plus susceptible de devoir utiliser la pissotière après-coup pette de rire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Mar 11 Avr 2017 - 22:14

Une phrase qui ressemble à un adage tant elle est répandue dit que "le crime parfait n'existe pas", en se basant sur le fait que jusqu'à présent, "tous" les criminels qui ont cru le commettre ont échoué...mis-à-part que si, je dis bien si, des crimes réélement parfaits ont eu lieu, personne ne l'a sus, précisément parce-que le criminel n'a pas été percé à jour, de part la perfection même du crime. Ainsi, personne ne saura jamais si "ça existe" ou non, de part la définition même de ce qu'est ce genre de crime, lequel exclut les preuves. A partir du moment où "c'est prouvé", le crime cesse d'être parfait sourire à moins de découvrir, longtemps après la mort du coupable...qu'il l'était, mais sans qu'il ai été puni. Disons que le fait doit être rare.

On dit aussi que *la musique adoucit les mœurs* Vrai jusqu'à un certain point, le pouvoir de la musique, psychiquement, étant immense. Mais pour cette même raison, certaines musiques ont, sur des psychismes particulièrement suggestibles, un effet "excitant" poussant à la violence. Les divers "chants guerriers" ont toujours été en vogue...
A un niveau moindre mais que je trouve révèlateur, lorsque dans les collèges, lycées...il y avait encore "la cloche" ou une sonnerie stridente pour marquer la fin de la récréation, ça avait un effet comme tranchant, bien démarqué, et les élèves s'alignaient en se taisant le plus souvent; à présent que ces sons nets ont fait place à une musique douce, ça n'adoucit pas les mœurs, loin de là lol non seulement les élèves restent agités, mais en plus...ils chantent d'une voix stridente diable au fouet

avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par Bulle le Mer 12 Avr 2017 - 9:55

A propos du crime ce que tu dis est tout à fait pertinent mais l'adage précise, en principe : "il n'y a que des enquêtes imparfaites ". Parce que si l'enquête avait été parfaite, le criminel aurait été trouvé.
Du coup ce n'est pas la perfection du crime qui est à mettre en avant, mais l'imperfection de l'enquête.
Qu'en penses-tu ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Mer 12 Avr 2017 - 12:24

Pour ce qui est de l'imperfection de l'enquète, ça a dû arriver un certain nombre de fois, oui. Cela dit, les deux sont possibles: il n'est pas exclu que certains crimes non résolus-ou qu'on n'a appris que bien après, quand l'individu ne risquait plus rien-aient été accomplis par des personnes particulièrement ingénieuses, et il n'est pas impossible que des crimes que nous ignorons aient eu lieu.
Il y a évidemment des criminels qui finissent par se faire pincer parce-qu'ils n'ont pas sus s'arrêter à temps, grisés par leur propre ingéniosité et le fait de tenir les enquêteurs en echec. Ils finissent par se croire intouchables, tellement plus intelligents que ceux qui les cherchent vainement, et en usent et abusent...Jusqu'à ce qu'un enquèteur trouve la clé de l'enigme, ou que le criminel, trop sûr de lui en raison de son narcissisme exacerbé, commettre l'erreur fatale-fatale pour lui lol sans compter qu'un certain nombre de tueurs en série, par exemple, adorent se vanter, d'une manière ou d'une autre-c'est parfois ce qui les perd.
Peut-être que Jack l'Eventreur a sus s'arrêter à temps...contrairement à Landru lol! lequel avait pourtant des motifs crapuleux, contrairement au premier qui devait plutôt faire partie des tueurs psychopathes. Mais il faut aussi prendre en compte le fait que les moyens des enquêteurs devaient déjà être supérieurs du temps de Landru, et qu'en plus il n'était pas tellement discret avec sa petite maison de campagne XD il ne se contentait pas de tuer puis de disparaître dans le brouillard sourire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par Bulle le Jeu 13 Avr 2017 - 16:00

Les crimes que nous ignorons n'ont pas besoin d'être parfaits pour ne pas être résolus : il n'y a pas d'enquête sourire
Le cas des tueurs en série est particulier car ce sont souvent leurs pathologies qui les poussent à se découvrir en gérant de moins en moins bien leurs assassinats ou en éprouvant le besoin de mettre au défi donc souvent de devenir imprudents.

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Jeu 13 Avr 2017 - 21:16

Oui, et les enquêteurs apprennent à connaître ce mode de fonctionnement sourire  

J'ai lus une petite nouvelle d'Hitchkock, purement imaginaire donc, mais très plaisante et pas bête du tout: un homme ayant commis un "crime parfait" était très frustré que personne au monde ne le sache et ne puisse admirer son intelligence, se rend dans un bar de nuit et trouve ce qu'il cherche, à savoir une femme complètement ivre affalée à une table, mais à peu près consciente. Persuadé qu'elle ne se souviendra de rien le lendemain, il lui décrit son crime...Manque de chance, il s'agissait d'une policière se faisant passer pour une ivrogne lol donc il est arrêté et, dans un premier temps, n'est pas mécontent, puisqu'il peux raconter son crime parfait à qui veut l'entendre...jusqu'à ce que quelqu'un douche son enthousiasme en lui disant: "D'accord, le crime parfait existe...mais pas le meurtrier parfait!"
mdr
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par Margarita le Ven 14 Avr 2017 - 9:11

Intéressant ce sujet Stana, j'aime beaucoup les adages et les proverbes.

Ceux sur la météo du type : s'il pleut à la Saint-Médard, il pleut 40 jours plus tard.

Ou d'autres, comme par exemple : Le jour du jugement viendra bientôt, les ânes parlent latin. sourire

Tu en as plein ICI sourire

Concernant le crime parfait, si il existe, c'est l'accident de chasse lol!
avatar
Margarita
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 127
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Ne se prononce pas
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 15/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par Bean le Sam 15 Avr 2017 - 0:39

Et l'accident de chasse d'eau, entre crime parfait et noyade pour éviter d'être dans la m....

rire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6624
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Dim 16 Avr 2017 - 14:07

Merci Margarita copains
L'accident de chasse oui, j'ai souvent pensé que ça a bien dû arriver plusieurs fois rire quand le meurtrier est suffisament habile pour que le crime ne puisse pas être prouvé, ce doit être rageant pour ceux qui le soupçonnent lol il y a dû aussi avoir des empoisonnements avec des champignons, qui ont pus passé pour des accidents, de tragiques erreurs vieux
Je me souviens de l'histoire d'un homme qui avait tué un copain durant une partie de chasse, disant que c'était un accident, qu'il l'avait pris, derrière les feuillages, pour un animal genre sanglier...ce qui a fait douter ses proches est qu'il était en conflit avec le copain en question, mais rien n'a pus être prouvé, dans un sens ou dans l'autre. Personne ne le saura jamais rire
Par contre il y a eu un cas plus flagrant-probablement-où, toujours au cours d'une partie de chasse, un homme avait tiré sur son meilleur ami...disant qu'il l'avait pris pour un faisan lol soit il n'avait vraiment pas les yeux en face des trous, soit il était coupable et aurait pus citer un animal plus gros...d'autant plus que l'ami était aussi l'amant de sa femme et qu'il le savait lol! le mobile, l'occasion, le faisan...ça fait beaucoup de présomptions lol! je ne sais pas s'il a été jugé coupable ou non.
Bean croule de rire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Lun 17 Avr 2017 - 12:42

*Bien mal acquis ne profite jamais*

Jamais? Certainement pas étonné un ça sonne surtout comme une mise en garde à but èducatif, dissuasif...sans même parler de nombreuses personnes de la maffia par exemple, il suffit de voire ce que font de prétendus grands de ce monde lol et autres exemples moins connus.
Ca dépend de tout un tas de choses, la fortune, les relations, la prudence, le côté plus ou moins retors ou rusé de la personne...
Naturellement, si on emploie des moyens malhonnêtes pour acquérir un bien quelconque, on court un risque, souvent non nègligeable, ça peux coûter cher. C'est ce risque qu'il est bon de souligner. Ce genre d'adage sers à faire réfléchir sourire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Lun 17 Avr 2017 - 13:02

*Bon sang ne saurait mentir*

C'est ce qu'on dit toujours, avec raison, lorsqu'un enfant, ou même un adulte d'ailleurs, hérite des qualités, artistiques, professionnelles ou autre, de ses parents ou aïeux. Mais il faut reconnaître que ce n'est pas systématique sourire de même que le fameux *On reconnaît l'arbre à ses fruits* Souvent exact aussi, à l'exception près comme toujours. Il arrive d'ailleurs qu'au sein d'une famille peu recommandable ou douée, émerge un beau "fruit", *comme une magnifique fleur poussant sur un tas de fumier*, comme dirait Zola sourire
Il y a des exemples dans un sens et dans l'autre. Ce sont des vérités générales, donc relatives.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par cana le Mer 19 Avr 2017 - 12:11

Mariage plus vieux mariage heureux

jamais testé sourire
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vérité relative des proverbes, adages...

Message par stana le Mer 19 Avr 2017 - 20:35

Ah? Je croyais que le proverbe c'était plutôt mariage pluvieux, mariage heureux lol une vieille superstition qui voudrait que lorsqu'il pleut à un mariage, c'est un présage favorable-peut-être pour consoler les nouveaux mariés qui descendent de la mairie sous la pluie rire hé bien, si ta version est la bonne, je suppose que ça signifie que l'expèrience aidant, la maturité, le recul aussi, on se rend mieux compte de quel genre de personnes nous convient durablement ou non, quelles sont les erreurs à ne pas faire etc à moins que ça veuille dire que si un mariage dure depuis longtemps, les deux personnes sont mieux accoutumées l'une à l'autre, comprennent mieux ce qui rend heureuse l'autre, qu'une intimité, une connivence plus profondes se sont installées entre elles, avec l'expèrience de la vie de couple, et peut-être aussi que les sentiments, passée la passion "à fleur de peau" des premières années, gagnent une profondeur basée sur la connaissance plus complète de l'Autre. Ou encore autre chose confused
Quel que soit le sens de cet aphorisme, c'est de toute èvidence une vérité relative, puisqu'il y a des exemples dans un sens comme dans l'autre.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum