Sagesse du pluvian

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sagesse du pluvian

Message par Cochonfucius le Dim 18 Sep 2016 - 18:00



image de l'auteur

La sirène navigue en des courants sans bornes,
Sans troubler le repos de l'immobile mer,
Sans craindre le tonnerre ou les puissants éclairs,
Sans regarder de loin l'éclat des villes mornes.

Son murmure est si doux qu'il paraît un soupir,
Sa forme si ténue qu'elle paraît une ombre,
Mais son coeur est vivant, son coeur n'est jamais sombre,
Dans la paix de la nuit, je la vois s'assoupir.

Plus tard, elle sera, sirène bien mûrie,
Sur cette humide roche où elle aime s'asseoir,
Et j'entendrai monter, dans le souffle du soir,
Son chant, réconfortant comme une sucrerie.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle exoplanète

Message par Cochonfucius le Dim 18 Sep 2016 - 18:04



image de l'auteur

Astre de marbre et d’or qu’un calcul dévoila,
Quelle vie sur ton sol est-elle déjà née ?
Et combien dure un jour ? combien dure une année ?
Voyez l’exopanète, amis, admirez-la.

Quelle faune fossile, enfants, gît-elle là ?
Vit-on, dans un jardin, une Eve infortunée ?
Les villages ont-ils des maisons surannées ?
Trouve-t-on un Hugo qui en mer s’exila ?

J’irai te visiter, ô planète charmante,
Je saurai si ton ciel est chargé de tourmentes,
Si l’automne naissant change la feuille en or.

Je verrai si tes rois choisissent des amantes,
Si ton peuple connaît des histoires démentes,
Si ton vin est servi, pas plus haut que le bord !
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Arbre sauvage

Message par Cochonfucius le Mar 20 Sep 2016 - 17:57



image de l'auteur

Cet arbre est un ermite, et parfois l'on croirait
Qu'il aimerait pousser bien loin d'une forêt,
Peut-être dans un cloître au coeur d'un monastère,
N'ayant pour compagnons que des moines austères.

Lassé de côtoyer les sapins résineux,
Il ne tourne jamais son attention vers eux,
Mais vers le froid brouillard, vers les nuages ternes,
Vers le cyclope âgé qui dort en sa caverne.

Sur ses branches, parfois, peut se percher un coq ;
Le grand chêne, aussitôt, devient froid comme un roc,
Sombre comme serait la vestale outragée
Si au temple venait la foule ensauvagée.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Cracheur de flammes

Message par Cochonfucius le Mer 21 Sep 2016 - 10:35



image de l'auteur

De feu ni de chaleur ne suis rassasié ;
J’ai chez moi trois bûchers, que jamais rien ne voile,
Et, si je le pouvais, j’y mettrais les étoiles
Pour les faire glisser dans mon vaste gosier.

Quand s’éveille un volcan, mon coeur extasié
Bat quelque peu plus vite, et même, je me poile
En songeant que nul mur, de granit ou de toile,
Ne saurait contenir ce vivace brasier.

Je suis le noir dragon, simples sont mes pensées,
Chose autre qu’une flamme est par moi délaissée,
Grâce à leur vif éclat, j’échappe au désespoir.

Quand plus tendre se fait la dragonne  farouche,
La même combustion réchauffe nos deux bouches :
Le feu croit s’observer dans un ardent miroir.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Chasseur d’insectes

Message par Cochonfucius le Jeu 22 Sep 2016 - 16:10



image de l'auteur

Il ne pourchasse pas les filles,
Il ne poursuit pas les oiseaux ;
Il prend les insectes qui brillent,
Heureux s’il en voit un nouveau.

Il ne se sent pas seul au monde :
Il sait faire de la forêt
Sa demeure vaste et profonde
Que son pied parcourt sans arrêt.

Si, un jour, sa chasse est finie,
Pensant aux beaux jours qui ont lui,
Il en retiendra l’harmonie,
Ce bonheur qui jamais ne fuit.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Héros de sinople

Message par Cochonfucius le Jeu 22 Sep 2016 - 16:13



image de l'auteur

« Garde à droite et à gauche » est sa fière devise ;
Son courage intrépide est son seul conseiller.
Il n’a jamais voulu devenir officier,
La troupe qui le suit n’en est pas trop surprise.

À son actif, combien de forteresses prises,
Dont parvint le récit par de vaillants courriers ;
Quelle crainte parmi les bandes d’estafiers,
Dont plus d’un commandant dut faire ses valises !

Le barde de l’Empire a déclaré ceci :
Nous aimons les héros, les combattants aussi,
Dont la solde n’est pas une lourde dépense ;

Mais c’est la paix qui a notre prédilection,
Que moi, barde chenu, je sers sans défection,
Et qu’aime également ce héros, je le pense.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Cuisiner en musique

Message par Cochonfucius le Sam 24 Sep 2016 - 16:50



image de l'auteur

Du fond de la cuisine, on se plaît à entendre
La mélodie qui semble aussi charmer le feu,
Le faisant, pour un peu, renaître de ses cendres,
Bonheur du mélomane et joie du cordon bleu.

J'ai presque vu danser le fourneau lourd et large
Qui faillit se changer en âtre migrateur ;
Son ronflement faisait comme une note en marge
Du chant inégalé d'un grand compositeur.

Valets de l'empereur, qui cuisinez dans l'ombre,
Jaloux du fier destin des chevaliers errants,
Sachez que bien souvent leur vie n'est que décombres,
Cuisiner en musique est bien plus attirant.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Ours bipolaire

Message par Cochonfucius le Sam 24 Sep 2016 - 16:57



image de l'auteur

Moi, fils du charpentier, je commande au tonnerre,
Et contre les éclairs, j’ai souvent combattu ;
Ma tante m’a jadis de ces dons revêtu,
Qu’on voit passer, le soir, sur son ours bipolaire.

Je survis au désert, brûlant comme une serre,
Car elle m’a transmis la solide vertu
Dont le roi, son ancêtre, autrefois fut pourvu ;
C’est David, qui fut sobre autant qu’un dromadaire.

Or, de m’avoir tenté, le diable est-il fautif ?
Non, car il fit cela par un simple motif :
Il savait que j’allais, dans la plaine embrasée,

Sans avoir emporté gourde ni gobelet,
Pour que ma condition fût métamorphosée :
Je dis qu’il a tenu son rôle de valet.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Moine-porc

Message par Cochonfucius le Dim 25 Sep 2016 - 18:31



image de l'auteur

Voici le moine-porc, une prière aux lèvres ;
Il se rend à l'autel, sans frayeur et sans fièvre,
Récitant son latin, connaissant sa leçon,
Cela sonne en son coeur ainsi qu'une chanson.

Inclinant son menton sur sa vaste poitrine,
Il garde le coeur froid, car nul feu ne le mine ;
Dans l'ancienne Écriture, il sait comment puiser,
Il affirme une foi qu'on ne saurait briser.

Fidèles ne vont point se moquant de sa tête,
Ils estiment ce moine une charmante bête,
Ne sachant s'il est fait pour l'immortalité,
Mais toujours admirant son âme en liberté.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hexacoq

Message par Cochonfucius le Dim 25 Sep 2016 - 18:37



image de l'auteur

Bel hexacoq d’azur, roi de la pommeraie
Au temps où l’on y voit pétales  voletants,
Appeleur du soleil qui pour lui vas chantant,
Tu es le défenseur, celui que rien n’effraie.

Les délicates fleurs qui sur l’arbre tremblaient
Sont beaux fruits devenus, dont se va tourmentant
Le pauvre paysan, des corbeaux regrettant
Les larcins qui, pour lui, sont une lourde plaie.

Sois donc, agriculteur, rassuré sur ce point :
Corbeaux devant le coq ne s’obstineront point,
Tout saisis qu’ils seront de crainte nonpareille.

Car, de son cri de guerre, ils entendront le son ;
Emportant leur fringale et leur noire chanson,
Ils iront vendanger les doux fruits de la treille.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Porte-drapeau

Message par Cochonfucius le Mar 27 Sep 2016 - 17:24



image de l'auteur



Il représente son pays,
Ce porte-drapeau pacifique ;
Sous son casque est épanoui
Son minois doux et magnifique.

Quand il trône, tel qu'un nabab
Qui sous un baobab repose,
On dirait qu'un air de rebab
Vient adoucir son teint de rose ;

Mais, quand ses yeux sont lumineux,
Que de guerre il porte genèse,
C'est un effroi vertigineux
Que produit son regard de braise.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Église des trolls

Message par Cochonfucius le Mar 27 Sep 2016 - 17:26



image de l'auteur


Les trolls ont consacré leur temple merveilleux,
Une vaste taverne où boivent les archanges ;
Sur la bière, la mousse est une fière frange,
Qu’en son calice boit l’archevêque aux yeux bleus.

Au soir, les saints propos deviennent nébuleux,
S’y glissent en passant des paroles étranges :
L’un dit que l’arc-en-ciel est une écharpe orange
Et l’autre, que la lune a perdu ses cheveux.

Une dame trollesse en une niche est peinte ;
Maint fidèle, adorant la polychrome sainte,
Lui voue, en sa détresse, un chant désespéré.

Elle reste muette, impassible, et trop fière !
Car son prince charmant est dans un cimetière,
Il dort dans un caveau, sous les cierges dorés.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Saint patron des pompiers

Message par Cochonfucius le Jeu 29 Sep 2016 - 18:29



image de l'auteur


C’est un saint, c’est presque un ange
Versant plus d’eau que le Gange
Et soufflant des tonnes d’air
Sur les feux brûlants et clairs.

Quand sa main surgit de l’ombre,
Les démons, en très grand nombre,
Ont plus froid qu’en plein hiver,
Nus qu’il sont, comme des vers.

Il renverse une marmite
Sur la flamme qui crépite,
Et l’esprit du feu se perd,
Comme noyé dans la mer.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Loi de l’oie

Message par Cochonfucius le Jeu 29 Sep 2016 - 18:30



image de l'auteur


L’oie magique a pondu sans bruit
L’oeuf fécondé par un monarque,
Un jour qu’il voguait dans sa barque
Juste après la fin de la nuit.

La jeune oie, dans l’oeuf contenue,
Sire, aura-t-elle vos beaux yeux ?
Enfants des rois, enfants des dieux,
Votre nature est mal connue.

Les seigneurs sont parfois follets,
Leurs amours en sont le reflet,
Témoin Jupiter et ses brunes ;

Au ciel,un ange a chuchoté :
« Ce qui commence d’exister,
C’est plus beau qu’un enfant de lune. »
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Octopode en octobre

Message par Cochonfucius le Sam 1 Oct 2016 - 18:10



image de l'auteur


Fier de son poil d’azur, de son pelage épais,
Sous le soleil d’octobre, il déambule en paix,
Faisant valoir l’éclat de ses griffes dorées
Que reflètent les eaux des fontaines sacrées.

L’ondine, en observant ce bel animal bleu,
Rêve de le bercer dans ses bras onduleux,
Et, sur la pente humide entrelaçant les danses,
D’initier ce grand fauve aux divines cadences.

L’octopode, n’aimant que sa propre beauté
Cherche une octopodesse, aux dernières clartés ;
Celle dont il aura la douceur maternelle
Pourra vivre avec lui des amours éternelles.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Ambigrue

Message par Cochonfucius le Sam 1 Oct 2016 - 18:12



image de l'auteur


L’ambigrue, arborant ses plumes pour parure,
Tout au long de sa vie, ne fait rien de pervers ;
Elle est sage en automne et tranquille en hiver,
Ne buvant jamais l’eau des fontaines impures.

Sa griffe délicate aux fines ciselures
Excelle à découvrir la cachette des vers :
Sous les sables marins savamment entrouverts,
Elle les prend au nid, quotidienne pâture.

Son vol n’assombrit pas la clarté du ciel bleu ;
L’ondine la salue de ses bras onduleux
Et son plumage d’or est habit de lumière.

Le poète, gardant un sourire ténu,
N’a que peu de regret du petit ver tout nu
Qu’a mangé l’ambigrue en retournant les pierres.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Maître des serpents

Message par Cochonfucius le Dim 2 Oct 2016 - 18:44



image de l'auteur


Le Maître des serpents a beaucoup lu ;
Or, tous ces vieux traités lui ont bien plu.
Il y passa du temps, et je peux dire
Que c’est un érudit qui sait bien lire.

Il a bien entraîné aussi son corps,
Il est un peu vieux, mais il est très fort.
Les chansons d’autrefois bercent son âme,
Et son coeur a gardé un peu de flamme.

Donc, je le suivrai, ce maître vaillant,
Je l’assisterai s’il va bataillant
Car j’entends de lui des paroles justes ;
Je veux, comme lui, devenir robuste.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Tétracéros de sinople

Message par Cochonfucius le Dim 2 Oct 2016 - 18:47



image de l'auteur


Maître Tétracéros se tient à sa fenêtre ;
Dans la rue, c’est la fête, on entend les tambours,
Ira-t-il dans la foule en quête de l’Amour ?
Ce soir, il n’y tient pas, un jour prochain, peut-être.

Il n’a jamais laissé Cupidon le soumettre,
Il n’a jamais goûté sa flèche de velours,
Et puis, il avait peur qu’on pût le trouver lourd ;
De son coeur de sinople, il veut être le maître.

Son âme cependant ne cesse d’y penser :
Si d’un homme très sage il devenait le gendre,
Vers la Grande Lumière, il pourrait avancer.

Car, n’ayant pas en lui de sapience à revendre.
Il sait que son esprit n’est pas bien agencé.
Mais changer maintenant de vie... mieux vaut attendre.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hyménoptère

Message par Cochonfucius le Mar 4 Oct 2016 - 20:54



image de l'auteur


L’hyménoptère, un monstre antique,
Butine depuis trois mille ans ;
Le bruit qu’il fait semble un cantique,
Il charme les nuages blancs.

Ses pensées ne sont pas figées,
Mais c’est quand même un ingénu,
Et son âme est souvent plongée
Dans quelques savoirs inconnus.

Sa vie prend fin, à peine éclose,
Il s’est endormi sans un pleur,
Il est caché dans une rose,
Ça pourrait être une autre fleur.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Drac d'azur

Message par Cochonfucius le Mar 4 Oct 2016 - 20:58



image de l'auteur


Le drac d'azur ne vit jamais dans une étable,
Mais au fond du jardin de l'hôpital des fous.
Est-ce dans une grotte, est-ce dans un grand trou ?
Il a le verre en main, le flacon sur la table.

Son oncle était marquis, son aïeul connétable,
Lui, c'est moins d'embarras, car il n'est rien du tout ;
Les honneurs, la richesse, à vrai dire, il s'en fout,
En fait de nonchaloir, je le crois imbattable.

Voudriez-vous avoir un tel époux, madame ?
Car, jamais de tels gens n'importunent les femmes,
Ni ne deviennent durs quand ils sont malheureux.

Le matin, sans ronfler, ils dorment dans la chambre,
Ramassent au jardin les feuilles en novembre,
Et mangent du magret, s'ils ont un petit creux.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Ambiprélat

Message par Cochonfucius le Jeu 6 Oct 2016 - 20:34



image de l'auteur


L’ambiprélat, son âme est verte
Et presque jamais ne fleurit,
Mais son beau visage sourit
Et sa parole est fort alerte.

Il aime s’abreuver dans l’ombre
D’une femme au subtil parfum,
Ce séducteur aux cheveux bruns
Dont les désirs ne sont pas sombres.

Il a des trotteurs au pacage,
Un beau domaine avec des champs ;
Il a surtout un fort penchant
Pour de gentils marivaudages.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Archange rêveur

Message par Cochonfucius le Jeu 6 Oct 2016 - 20:41



image de l'auteur


Cet archange pensif, on le voit sur ce site,
Il se demande où sont sa cousine et ses soeurs,
C'est l'archange perdu, c'est l'archange rêveur,
N'approche pas de lui, ne trouble pas son gîte.

Jadis, il a reçu des leçons d'Amphitrite ;
Il est faible à présent, accablé de douleurs,
Mais garde bon espoir et sourit au malheur :
Un archange, souvent, est fort comme un ermite.

Un bel esprit se lit dans ses jolis yeux verts,
On ne l'entend jamais dire un mot de travers,
Bien doucement, il parle, et jamais il ne crie ;

Et, modeste, il préfère en son lieu se tenir,
Tout ce qui vient vers lui, il le laisse venir,
Il sait ce que tu dis, lorsque, le soir, tu pries.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Beaux petits pages

Message par Cochonfucius le Dim 9 Oct 2016 - 11:45



image de l'auteur


La reine voudrait son miroir ;
Un petit page à l'âme pure,
Que cette mission transfigure,
L'apporte sur un plateau noir.

Des trois autres, c'est la ruée ;
Vois comme ils sont pleins de candeur
Devant la reine et sa grandeur,
Mais elle y est habituée.

Marchant sur des tapis épais,
Elle est passée par une issue
Qu'elle franchit, inaperçue,
Du jardin retrouvant la paix.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Ambidraig

Message par Cochonfucius le Dim 9 Oct 2016 - 11:48



image de l'auteur


C’est le monstre Ambidraig, il a les pattes molles ;
En les levant au ciel, il sait s’il va pleuvoir.
Il gîte dans un antre où nul ne peut le voir,
Empli de vieux objets que, le soir, il bricole.

Il ne se permet pas de lectures frivoles,
Il n’écrit pas non plus, craignant de décevoir
Ses lecteurs, s’ils étaient en quête de savoir,
Mais ne dédaigne pas les lieux où l’on picole.

Parfois, dans la rivière, on le voit s’ébrouant :
L’eau charge sa moustache, il la va secouant,
Les gouttes de cristal sautent dans la lumière.

Ce monstre ne connaît ni le mal, ni le bien,
Il lit un moraliste, et ça ne lui fait rien :
Il retourne à l’auberge, et commande une bière.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Trois lions joueurs

Message par Cochonfucius le Dim 9 Oct 2016 - 19:44



image de l'auteur


Trois petits lions joueurs sous le grand soleil rude,
Sans nul souci du temps qui coule au sablier,
Sans un soupçon d’ennui, sans nulle lassitude,
S’amusent sur la place à des jeux oubliés.

Or, cette activité n’est jamais inféconde ;
Oublieux du malheur qui pourrait survenir,
Ils apprennent ainsi à savourer le monde,
Et, quand ils seront vieux, quels charmants souvenirs !

Je reste à regarder ces lionceaux pacifiques,
Tâchant d’interpréter leur jeu mystérieux,
Qui, peut-être, est repris des traditions antiques
Apprises dans l’Eden, sous le regard de Dieu.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23250
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum