Sagesse du pluvian

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stéphane Cattaneo (Pays de Poésie 1-1-17)

Message par Cochonfucius le Dim 12 Fév 2017 - 13:47



image de l'auteur

Stéphane a terminé ce beau tableau qu’il signe
Cattaneo, car c’est, le saviez-vous, son nom.
Il s’interroge alors : le vendra-t-il, ou non ?
D’un musée, d’une expo, la toile est-elle digne ?

Choisissant un papier plus blanc que n’est un cygne,
Il traça mon portrait, au temps où son renom
Était confidentiel ; de tels artistes n’ont,
Quand ils sont débutants, qu’éloges en trois lignes.

Stéphane, si souvent nous avons ri ensemble,
Je peux te consacrer un sonnet, que t’en semble ?
En souvenir des mots du grand Gérard Mentor.

Or, tu as bien raison de jouir de ta peinture,
Même lorsque tu dois te serrer la ceinture ;
Elle est comme un printemps, n’en déplaise aux butors.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Le beau Slim en vacances (Pays de Poésie 2-1-17)

Message par Cochonfucius le Dim 12 Fév 2017 - 13:51



image de l'auteur, d'après Cattaneo

Le beau Slim en janvier s’amuse sur la plage,
Il peut courir tout nu, ce n’est que du bonheur,
Suivre des papillons dont les vives couleurs
Parfois forment les yeux d’un étrange visage.

Maître Cattaneo lui rend un bel hommage,
Quelques traits de sa main, c’est tout à son honneur ;
Stéphane n’est-il pas un peintre de valeur
Qui des plus beaux oiseaux nous brossa le plumage ?

Il fit avec Moebius, dont la plume est en or,
Un album dans lequel ils s’amusèrent fort,
De leurs féconds esprits attisant la fournaise.

Ce livre est un trésor, mais Slim s’en soucie peu,
Il danse sur le sable, il allume du feu,
Il mange une sardine ayant un goût de braise.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Noirceur et blancheur

Message par Cochonfucius le Ven 24 Fév 2017 - 14:39



image de l'auteur

Le papier blanc, le noir poème,
Blanche la nuit et noir le jour,
Noirceur et blancheur sont les mêmes ;
Tantôt blanc, tantôt noir, l'amour.

Quelle nuance est la première ?
Quel ton béni ? Quel ton maudit ?
Blancheur sombre, obscure lumière,
Clair enfer et gris paradis.

Aucun des deux n'aura ma haine,
À vivre ils savent m'inciter ;
Le noir Pâris, la blanche Hélène,
Leurs deux destins sont enchantés.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Moines en taverne

Message par Cochonfucius le Ven 24 Fév 2017 - 14:44



image de l'auteur

Leur quotidien n’a pas le goût des cendres ;
Quand il fait froid, ils sortent bien couverts,
Quand il fait chaud, ils se mettent au vert,
À boire un coup ils savent condescendre.

La tavernière a pour eux des mots tendres,
Leur préparant de la soupe en hiver ;
Le grand comptoir leur est un univers,
S’ils prêchent là, tous aiment les entendre.

Et que seraient, sans les moines, ces lieux ?
L’inspiration qui fait briller leurs yeux
Peut transformer cette salle en chapelle.

Puis on les voit, dansant sur les trottoirs,
Riant au monde, oubliant leur savoir ;
La vie de moine, à sa manière, est belle.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Batrachochronie

Message par Cochonfucius le Sam 25 Fév 2017 - 14:44



image de l'auteur

Grenouille du passé, si stable dans ton être,
Tu sais que de nos vies, nous ne sommes point maîtres.
Tu notes nos succès, nos échecs, nos ennuis,
Le temps ferme ses yeux, et tu dors avec lui.

Grenouille du présent, cherches-tu à nous plaire ?
C’est louable intention, ce n’est pas mince affaire,
Le présent, si ténu qu’il échappe à l’esprit,
J’hésite à le décrire, et surtout, par écrit.

Et toi, de l’avenir proposant l’étendue,
Tierce grenouille,  au fond d’un délire perdue,
Tu dis n’importe quoi, je ne puis t’en blâmer,
Les trois temps de ma vie ont droit de s’exprimer.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Jean des sauterelles

Message par Cochonfucius le Sam 25 Fév 2017 - 14:47



image de l'auteur

Il est plus courageux qu'un lutteur aux arènes ;
Prophète dont la voix dit un message clair,
Il ne recherche point le plaisir de sa chair,
Il n'est pas indulgent pour la nouvelle reine.

Il tient ses aliments du vent qui les entraîne
Vers son logis ; ce sont des insectes, des vers,
Un peu de miel aussi pour les longs jours d'hiver,
Avec la sauterelle, il partage des graines.

Le grand désert le tient dans l'éblouissement
De la divinité, de son surgissement,
Et voici qu'il l'annonce à qui veut bien l'entendre.

Sauterelle, tu fus nourrie avec amour,
Pitance tu deviens, semble-t-il, à ton tour,
Au début de l'été, quand ta chair est plus tendre.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Une paire de monstres

Message par Cochonfucius le Dim 26 Fév 2017 - 16:04



image de l'auteur

Ces deux monstres volants, venus du fond des âges,
Sont toujours dans les airs, ils n’ont pas de maison ;
Leur élégance nue orne le paysage,
Ils planent en hauteur, qu’importe la saison.

Ils sont bien différents des bêtes encornées
Dont le brame aux enfers est parfois entendu ;
Ils ne font rien de mal, de toute une journée,
Ce sont de bons garçons, le respect leur est dû.

Mais c’est un dur chemin pour quiconque les aime :
Prends garde, aéronaute, il est ardu pour toi,
Et puis, si tu les vois, donne-leur ce poème :
D’une bénédiction, ils orneront ton toit.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Dieu des fourneaux

Message par Cochonfucius le Dim 26 Fév 2017 - 16:14



image de l'auteur

Un petit dieu apprend comment l’on cuit
Une entrecôte au-dessus de la braise,
Comment l’on fait de la sauce hollandaise,
Comment servir un souper de minuit.

Le contenu d’un saladier de buis
Vient s’accorder aux algues japonaises ;
Un peu plus loin, ça sent la crème anglaise,
Et cette liste encore se poursuit.

Le petit dieu est gourmand, seulement,
Il se mélange avec les éléments ;
Bien des erreurs sont à son ordinaire.

C’est déroutant, mais quelquefois, c’est bon ;
Quand c’est mauvais, nous prenons du jambon ;
Nul n’est parfait, sur le plan culinaire.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Planète de Jade

Message par Cochonfucius le Sam 11 Mar 2017 - 9:22



image de l'auteur

Leurs villages sont neufs, ils sentent la peinture.
De leurs étoiles tombe une obscure clarté,
Les habitants, nerveux, courent de tous côtés,
La planète de Jade est terre d’aventure.

Ces gens n’ont de repos que dans leur sépulture,
Des nuits d’affairement, de jours de vanité,
Pas de temps pour saisir du monde la beauté,
Leur temps est tremblement, leur vie est imposture.

Cela est raconté par Jade, qui les voit
Et qui de leur actions a deviné la loi ;
Or, c’est pour le lecteur une réjouissance.

Bonne idée, de narrer ces jours hauts en couleurs,
Avec leur succession d’espoirs et de douleurs :
Jade, tu as gagné notre reconnaissance.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Le train où vont les choses

Message par Cochonfucius le Lun 13 Mar 2017 - 9:18



image de l'auteur

Un ange cherche en vain la scène du martyre,
Un coq fait retentir un chant qui vient du coeur,
Dans un wagon blindé se cache l’empereur,
Fort bien dissimulé par le rideau qu’il tire.

Il gagne un lieu d’exil, protégé pas ses sbires,
Abandonnant sa ville au général vainqueur ;
Le train porte des fruits, des gâteaux, des liqueurs,
Tout ça pour adoucir l’humeur du triste sire.

Grand monarque et vaincu, empereur et pantin,
Il ne proteste pas contre son lourd destin :
Il dit, modestement, qu’il n’a pas eu de chance.

Or, quelques historiens le prendront en pitié,
Parmi ceux qui, jadis, eurent son amitié,
Et gloire ajouteront à son lot de souffrance.

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

César lotophage

Message par Cochonfucius le Mar 14 Mar 2017 - 11:53



image de l'auteur

Jules, pour amortir le trouble de son coeur
Et pour éteindre en lui de sinistres pensées,
Suit des distillateurs la recherche avancée
Qui pourra vaincre, un jour, son âme de vainqueur.

Tant de soulagement à n’être plus penseur,
À fuir le souvenir de sa gloire passée :
Car il préfère à tout la dérive insensée
Qu’apporte le lotus à l’étrange douceur.

Il donne ses trésors de vieux conquérant riche,
Des terrains à bâtir et des jardins en friche ;
Tout cela pour pouvoir s’étendre, et sommeiller.

De la guerre il oublie la meurtrière danse,
La rumeur combative et la marche en cadence :
Il ne sait plus pourquoi il a tant travaillé.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Forgeurs de lune

Message par Cochonfucius le Mer 15 Mar 2017 - 11:52



image de l'auteur


Ils sont tous deux sortis de leur antre infernal,
Car, sur le pont d’azur, un devoir les appelle :
C’est de forger au monde une lune fidèle
Qui, veillant sur nos nuits, les gardera du mal.

Le vent fait frissonner l’eau du fleuve fatal,
Mais les vaches sacrées jamais ne sont cruelles ;
Puisque le double coq les estime assez belles,
Elles sourient au flot qui s’écoule en aval.

Sur le vaste cours d’eau ne passe nulle barque,
Le grand pont ne reçoit nul invité de marque ;
Les forgerons sont seuls avec l’idée de de Dieu.

De Dieu, ou d’un non-dieu, c’est pareil pour leurs âmes,
La barque est une nef, avec ou sans ses rames,
Seul le travail bien fait trouve grâce à leurs yeux.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Le seigneur Azazel

Message par Cochonfucius le Jeu 16 Mar 2017 - 13:16



image de l'auteur


Je m’en vais au désert qui jamais ne verdoie ;
Mon frère, offert à Dieu, qu’il est paisible et gai !
Je m’en vais au jardin que ne fleurit point mai,
Sur lequel un soleil de cruauté flamboie.

Au Seigneur Azazel, aujourd’hui, l’on m’envoie,
Car ce qui est écrit est respectable et vrai ;
Pas de bénédiction et pas de long délai,
Pas de repas festif, pas d’amour, pas de joie.

Le désert, dès le soir, se montre froidureux,
Mais ce n’est pas à moi d’en être malheureux,
Les péchés d’Israël vont grâce à moi décroître ;

Générations de boucs dont le mérite croît,
Préfigurant la mort du charpentier en croix,
Qui demain, au désert, élèvera son cloître.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Manoir de Piaf-Tonnerre

Message par Cochonfucius le Ven 17 Mar 2017 - 17:38



image de l'auteur

Un beau manoir, une contrée lointaine,
Sans nulle peine et sans nul déplaisir ;
En abritant ses modestes désirs,
L’oiseau savoure une joie incertaine :

Au vert jardin se trouve une fontaine,
Quelques poissons y prennent leur plaisir ;
D’icelui, nul ne les peut dessaisir,
Car de douceur leur âme est toute pleine.

Aux noirs corbeaux est donnée la pâture,
Le seigneur a chez lui sa nourriture,
Et tout cela sans effort apparent.

Ce vieux logis, qui fut à ses parents
Semble habité d’un bonheur transparent,
Loin de travail et de littérature.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Basilic des murailles

Message par Cochonfucius le Sam 18 Mar 2017 - 10:30



image de l'auteur

Beau basilic mural, tu n’es pas trop à plaindre :
Sur un mur de taverne ou sur un mur d’hôtel,
Un bienfaiteur, souvent, te dessine un cocktail
Car les buveurs, parfois, sont capables de peindre.

Si les lampes du bar en venaient à s’éteindre,
Tu ne sombrerais pas dans un ennui mortel,
Tu ne flétrirais pas tes jolis tons pastel,
Tu prendrais l’air content, sans nul besoin de feindre.

Et jamais ton portrait ne peut être effacé
Du mur parfois brûlant et quelquefois glacé,
Car l’aubergiste aurait regret de ton absence.

Tu as beaucoup d’amis que tu sais recevoir,
Eux qui sont rassurés et contents de te voir,
Faisant en arrivant leur humble révérence.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Art pariétal

Message par Cochonfucius le Mar 21 Mar 2017 - 13:44



image de l'auteur

Le mur est très ancien, mais il n’est pas noirci ;
On n’y voit point de trous, ni de taches humides,
Ni de lierre grimpant, ni de lichens livides,
C’est un mur rassurant, sous le ciel obscurci.

D’un portrait de sinople il se trouve adouci ;
C’est celui d’un seigneur de l’étendue liquide,
Lequel, pour tout navire, est un excellent guide
Grâce auquel les marins n’auront plus de souci.

Baleine en dit du bien, sa noble soeur aînée
Qui par Neptune fut autrefois couronnée,
Sirène l’apprécie et le couve des yeux.

Mais il aime une femme, incroyablement belle,
Qui, montrant son désir de lui rester fidèle,
Fit peindre cette image à la face des cieux.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Multiples sagesses

Message par Cochonfucius le Mer 22 Mar 2017 - 14:00



image de l'auteur

Sage est la brise qui soupire
Et qui se taira tout à coup ;
Sage la forêt que j’admire
Et dont les chemins sont si doux.

Aucun besoin de le leur dire,
Mais je vous le raconte, à vous,
Ça vous fait quelque chose à lire,
Si, du moins, c’est à votre goût.

Heureux d’une humble destinée,
J’ai traversé bien des années :
Le temps qui reste sera court.

Brise et forêt, sans être émues,
Se déroberont à ma vue
Quand se perdra l’éclat du jour.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Ours alchimiste

Message par Cochonfucius le Jeu 23 Mar 2017 - 16:10



image de l'auteur

L’ours casse des noyaux pendant toute une année,
Il compte les neutrons, ça l’amuse toujours,
Il ressent pour les quarks un véritable amour,
Il peut leur consacrer ses nuits et ses journées.

Sa recherche, pourtant, n’est pas très ordonnée,
Il s’embrouille souvent dans les éléments lourds ;
Si, sur ses résultats, il veut faire un discours,
Rien n’en est retenu par la foule étonnée.

À son statut, pourtant, le plantigrade tient,
D’alchimiste, vraiment, le titre lui revient ;
Un projet dessus l’autre, et jamais il ne cesse !

Il casse les noyaux, puis il aime en parler
Dans les savants congrès, quand il peut y aller,
Car cette fantaisie est sa seule maîtresse.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Torcerf

Message par Cochonfucius le Ven 24 Mar 2017 - 12:34



image de l'auteur

Torcerf peint sur la vieille tour,
C’est le printemps qui t’émoustille ;
Cependant, nulle jeune fille
Par ici ne fait un détour.

Vas-tu donc quitter le mur pour
Aller draguer dans la charmille ?
Car l’oeil de la torbiche y brille,
Et de parfums les vents sont lourds.

Le mur est couvert de rosée,
La peinture en est arrosée,
Le beau dessin n’est plus très clair.

Reste fixé, torcerf candide,
Pour danser, tu es trop timide,
Et les amours coûtent trop cher.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Aigle des confins

Message par Cochonfucius le Sam 25 Mar 2017 - 13:13



image de l'auteur

On trouve au bout du monde un oiseau solitaire
Qui jamais ne s’adresse aux autres animaux ;
Il vit dans les confins, loin des biens et des maux,
Et cet isolement lui paraît salutaire.

Il ne pense jamais, ni rien, ni le contraire,
On ne l’a jamais vu penché sur des travaux ;
Il somnole debout, comme font les chevaux,
Et se nourrit toujours de choses ordinaires.

C’est un oiseau rêveur, c’est l’oiseau de la paix,
Et ses songes sont là, comme un nuage épais,
Car cette rêverie lui tient lieu de pensée.

Ô frère du vautour, tu n’as pas d’ennemis,
Quand tu sembles veiller, quand tu es endormi,
Nulle ardeur ne surgit dans ton âme glacée.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Sauteur-grimpeur

Message par Cochonfucius le Dim 26 Mar 2017 - 16:20



image de l'auteur

Dans les bosquets de Normandie,
Le sauteur vit, loin de humains ;
Sa queue est fièrement brandie
Quand il va cueillir le jasmin.

Il n’a souci des lendemains,
De vieillesse, de maladie,
Il danse au-dessus des chemins
Avec la grimpeuse étourdie.

Il n’est pas riche, il n’est pas fort,
Jamais il ne songe à la mort,
Puisqu’au ciel sont de si beaux astres.

L’air d’ici n’est pas étouffant,
Les grimpeurs sont de bons enfants
Que ne menace aucun désastre.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Chevreau vagabond

Message par Cochonfucius le Lun 27 Mar 2017 - 15:44



image de l'auteur

Le chevreau, s’éloignant de la vigne charmante,
Au potager voisin se risque à regarder ;
De sa visite ici, nul ne le complimente,
Ni de la fantaisie qui semble le guider.

Un humble jardinier, le voyant, se tourmente,
Craignant son coup de dents si vif et saccadé ;
Toujours, aux fils du bouc, Pomone est inclémente,
Je vois son air maussade, et je l’entends gronder.

Du fait d’un seul chevreau, la perte est fort petite,
Braves horticulteurs, que la crainte vous quitte,
Cet animal n’est pas d’un démon le portrait.

Son aimable museau ne crache pas de flammes,
Rien ne peut égaler la candeur de son âme,
Laissons ce vagabond errer dans le vent frais.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Ours-Piaf de gueules

Message par Cochonfucius le Mar 28 Mar 2017 - 13:38



image de l'auteur

L’ours-piaf de nos régions se dresse ici, sans trêve ;
Il ne peut s’envoler, en serait-il navré ?
Son coeur n’est pas amer, ni son oeil enfiévré,
Son esprit ténébreux est prisonnier d’un rêve.

Installé sur son mur, il a, je le relève,
Un visage apaisé, nullement éploré,
Bien loin des cauchemars qui rendent effaré,
Bien loin des ennemis qui brandissent leur glaive.

En son oeil, la lueur qui jamais ne s’éteint ;
Composant des sonnets au soleil du matin,
Pas d’ailes dans son dos, et pourtant c’est un ange.

Il peut vivre sa vie loin du monde moqueur,
Sans nous communiquer les secrets de son coeur,
L’ornithoplantigrade, un animal étrange.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Taureau solitaire

Message par Cochonfucius Hier à 12:37



image de l'auteur

Dans le temps où, du blé, ne reste que la paille,
L’homme ayant pris le grain dont il est amateur,
Ce taureau marche seul, loin des fermiers flatteurs,
Une étable de bois ne lui dit rien qui vaille.

On ne le prendra pas pour un boeuf qui travaille,
Car il sait cultiver des loisirs enchanteurs :
Contempler l’univers qui change avec lenteur,
Ou le barde des champs qui doctement rimaille.

La saison est clémente et les oiseaux sont là,
Aucun souffle de vent, c’est un vrai calme plat,
Cet animal perdu n’accomplit nul service.

Qu’importe que le monde ait l’air d’être sans loi,
Sans rime ni raison, sans église et sans croix,
Le taureau vit d’un rien, pauvreté n’est pas vice.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 21775
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum