Sagesse du pluvian

Page 26 sur 27 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Aller en bas

Langage du serpent

Message par Cochonfucius le Ven 01 Juin 2018, 09:16



En rêve, j’entendis l’animal mensonger
Qui n’avait point quitté son vieil arbre immuable.
Le serpent est parfois aux anges comparable,
Bien plus, certainement, qu’aux humains passagers.

Le trompeur discourait sous l’ombrage léger,
Grandement conforté par sa posture stable,
Et sa parole était à l’ombrage semblable,
À l’ombre qui s’étend sous l’arbre du verger.

-- Serpent, d’où tires-tu cette langue assurée ?
Et du séjour d’Eden, qui t’a permis l’entrée ?
-- Humain, tu es pourvu d’esprit, soudainement ?

Le fruit qui t’a nourri de sa vertu secrète
N’était pas inutile, et la preuve en est faite ;
Mais il te manque encore un peu d’entraînement.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Cheval rétrocéphale

Message par Cochonfucius le Sam 02 Juin 2018, 09:09



Regardant en arrière, il arpente les plaines
Sans même s’arrêter pour boire en un ruisseau ;
Il s’approche du bois où verdissent les frênes,
Non loin du marécage où chantent les roseaux.

Il va sans réfléchir, et sans reprendre haleine ;
Il va sans s’épuiser, ne portant nul fardeau.
Il marche tout le jour vers les terres lointaines
Où dort son ancien maître, en un obscur tombeau.

Il inspecte le ciel pour le mesurer mieux,
Il lit dans le cosmos avec ses nobles yeux,
Saluant au passage un astre qui se lève ;

Il longe de vieux murs, marchant sur le gazon,
Il sait qu’il doit aller plus loin que l’horizon,
Ce cheval obstiné, cet animal qui rêve !
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Seigneur Canard de Sinople

Message par Cochonfucius le Dim 03 Juin 2018, 09:12



Il goûte le bonheur d’une gloire inventée,
D’un étrange délire il veut suivre le cours ;
Il néglige pour ça son coeur et ses amours,
Du petit Cupidon, la flèche est rejetée.

De cet honneur fictif son âme est tourmentée,
Il n’en démordra pas, la chose est sans secours;
Il entretient l’idée, tout au long de ses jours,
Des rêves de triomphe emplissent sa nuitée.

Ce canard un peu fou, pas même chevalier,
Se présente en seigneur dans ses lieux familiers,
Aucun de ses amis n’ose le contredire.

Ne le condamnons pas avec trop de rigueur ;
Comme mégalomane, on a déjà vu pire,
Et puis, sa déraison lui vient d’un noble coeur.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse d’un prédateur de gueules

Message par Cochonfucius le Lun 04 Juin 2018, 09:03



L’aigle dit à sa proie, que veux-tu, c’est la vie ;
Le beau serpent d’azur lui répond, c’est la mort.
L’oiseau de Jupiter s’élève sans effort,
Et sa faim, semble-t-il, n’est jamais assouvie.

La victime, aujourd’hui vers les noirs cieux ravie,
Se dit qu’elle n’est pas arrivée à bon port ;
Le rapace s’élance et prend un bel essor,
Aérien voyageur qui jamais ne dévie.

Son plumage est voyant, ça ne le gêne point,
Les oiseaux sont souvent comme lui sur ce point :
Ils aiment parader auprès de leurs semblables.

L’aigle n’est pas de ceux qui vont à petits pas,
Car il franchit cent lieues pour trouver son repas ;
Même le serpent bleu le trouve inégalable.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Arbre de la Terrasse de l’Est

Message par Cochonfucius le Mar 05 Juin 2018, 09:07



D’une bouture il vient, qui jadis fut plantée
Par le Serpent, ou non, ce n’est pas important.
Ceux du Jardin de l’Est toujours vont récoltant
Sa production du jour, fidèlement portée.

Ce fruit peut soulager les âmes tourmentées,
Le goût en est amer, agréable pourtant ;
Or, nos peines par lui nous allons surmontant,
Que la saveur magique a souvent arrêtée.

S’inquiéter pour cela, ce serait sans objet,
L’arbre d’aucune loi ne sera le sujet ;
Le bannir du jardin, quelle rigueur extrême !

Un oiseau quelquefois se pose à son sommet
Pour goûter à ce fruit, mais ne chante jamais ;
Et quand nous en prenons, nous nous taisons, nous-mêmes.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Chevalier aux deux écus

Message par Cochonfucius le Mer 06 Juin 2018, 09:05



Ce noble chevalier monte sur la colline ;
De gueules, son armure est belle comme l’or ;
C’est un homme courtois, et de plaisant abord,
Son sourire lui donne une allure divine.

Il a la nostalgie des étendues marines
Et d’un ami barbu, jurant «mille sabords» ;
Il ne le sent pas bien, ce terrestre décor,
Ce bocage imprégné de couleur anodine.

Lui, sur ses deux écus, n’arbore aucune fleur,
Mais seulement des croix d’une étrange couleur ;
En dehors de cela, rien d’extraordinaire.

Il est un peu trop lourd pour danser dans le vent,
Mais il est tout de même heureux d’être vivant
Sous le ciel traversé par deux grands luminaires.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sa Majesté d’Azur

Message par Cochonfucius le Jeu 07 Juin 2018, 09:20



Du roi, l’allure est noble, et n’est jamais hautaine.
Il a l’air avenant sous sa couronne d’or,
Sa démarche, dit-on, n’est jamais incertaine ;
Son royaume s’étend jusqu’aux rives d’Armor.

Il règne sur un monde où grandissent les chênes,
Où l’aigle, son cousin, souvent prend son essor ;
Le roi est déjà vieux, mais il est toujours fort,
Et bien rouge le sang qui circule en ses veines.

Son crâne de monarque est plein de souvenirs,
Il a vu ses sujets qui dressaient des menhirs,
Ses rêves, dans la nuit, sont peuplés de légendes.

Le printemps reviendra pour son parc embaumer,
Dans la brise de l’est il ira pour humer
Le vent de liberté qui surgit de la lande.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Complainte du taureau vieillissant

Message par Cochonfucius le Ven 08 Juin 2018, 09:25



Cinq vaches dans l’enclos, mais parfois davantage ;
Et l’âge a déjà bien refroidi mon ardeur ;
Profiter de la vie, éviter la  douleur,
C’est tout ce qui importe aux taureaux de mon âge.

D’après le paysan, j’ai vieilli sans dommage
Et sans être affecté par de trop grands malheurs ;
Mon coeur ne brûle plus des anciennes fureurs,
Faibles sont mes succès, timide est mon courage.

Je ne reconnais plus les airs que j’ai chantés ;
Je ne m’enflamme plus quand on vient me tenter,
Or, cet épuisement n’est pas sujet de plainte.

La loi de l’éleveur me rendit amoureux ;
Et je vécus ainsi, acceptant la contrainte,
Rêvant même, parfois, que j’en étais heureux.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Dieu des chauves-souris

Message par Cochonfucius le Sam 09 Juin 2018, 09:18



Ce dieu de peu de poids vole jusqu’à l’aurore ;
Il s’agite beaucoup, mais c’est sans nul dessein,
Il n’entend même pas les conseils de ses saints.
Il goûte le parfum de la nocturne flore.

Quand le bois des éclats du matin se colore,
Le coq retentissant réveille ses poussins ;
Le dieu  nocturne trace un étrange dessin
Au-dessus des guérets où dort la mandragore.

La feuille et le plumage ont mêlé leurs émaux
Dans les arbres du parc aux fragiles rameaux ;
Personne, en ce matin, ne voit le dieu qui rôde.

Il craint le grand soleil et ses rayons de feu,
Il ne désire pas voler dans le ciel bleu,
Il veut baigner de nuit son âme d’émeraude.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Dieu des papillons

Message par Cochonfucius le Dim 10 Juin 2018, 08:52



Ce dieu sans importance, il se démène en vain ;
Il est devenu vieux, ses ailes sont froissées,
Son esprit est confus, son âme est émoussée,
Il ne sait plus très bien prendre son sort en main.

Il fut jeune, il le pense, il en est incertain,
Il ne retrouve plus ses anciennes pensées ;
Des prières jamais ne lui sont adressées,
Son temple est déserté, au soir comme au matin.

Mais son coeur vibre encore à la douceur des choses,
À ce qu’on lui raconte, à ce qu’on lui propose,
Allons, finalement, d’être vieux, c’est bien doux.

Il se résigne alors, tous les dieux font de même,
Il aime ce qu’il a, n’ayant pas ce qu’il aime,
Ce dieu pratique ainsi la sagesse des fous.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Dame de l’ermitage

Message par Cochonfucius le Lun 11 Juin 2018, 09:48



La Dame, renonçant à ses plaisirs charnels,
A quitté son manoir à l’heure où les gens dorment ;
Elle suit le chemin qu’ombragent de vieux ormes,
Croyant y rencontrer les dieux originels

Qui l’encourageront d’un regard paternel.
Elle écoute son coeur qui veut qu’on le réforme ;
La tâche, à son avis, ne sera pas énorme,
C’est un coeur incertain, pas un coeur criminel.

Elle n’en a rien dit, mais chacun le devine :
Son âme attend le don de la grâce divine
Par laquelle toujours au mal nous échappons.

Elle veut donc prier de l’aube au crépuscule,
Que l’oraison lui serve et de planche et de pont :
Le barde ne croit pas cela si ridicule.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Dame d’Armorique

Message par Cochonfucius le Mar 12 Juin 2018, 09:13



La Dame d’Armorique habite un paysage
Où le regard se perd en de sourds horizons ;
D’ardoise et de granit sont faites les maisons,
Ce pays parfois montre un austère visage.

On lit au ciel, souvent, de surprenants présages ;
Ce ciel est merveilleux, dans toutes les saisons,
Il donne du beau temps, pas plus que de raison,
Et de neige et de grêle un bien subtil dosage.

Chante, chante très bas cette dame irréelle,
La vie en son manoir ne fut jamais cruelle,
Car tous ses serviteurs sont des hommes de bien.

Au bas d’un brouillard flou se promène une ondine,
Or, de ce qu’elle chante, on n’entend presque rien,
Les voix de ce pays, souvent, sont en sourdine.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Astrologie béotienne

Message par Cochonfucius le Mer 13 Juin 2018, 09:17



Que nous annonce l’astre ? Est-ce mal ? Est-ce bien?
Quel rang occupe-t-il dans le céleste ensemble ?
Rien n’est bien établi, et l’astrologue tremble,
Voyant que son savoir à peu de chose tient.

L’entends-tu aboyer, notre Étoile du Chien ?
Voudrait-elle alerter un chien qui lui ressemble,
Ou des moutons du ciel que le Berger rassemble?
Tant d’objets sous nos yeux, desquels on ne sait rien...

Cette planète-ci, sur laquelle on peut vivre,
Son avenir est-il évoqué dans tes livres,
Quelle sera sa vie, quelle sera sa mort?

Ce ciel toujours changeant,  il est toujours le même
L’astrologue l’observe et le poète l’aime,
Le mourant le revoit dans le temps qu’il s’endort.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Petit César deviendra Jules

Message par Cochonfucius le Jeu 14 Juin 2018, 08:54



Une fine sagesse animée de folie,
Le désir de la gloire avec la soif de l’or
Et le goût du combat qui jamais ne s’endort ;
Puis, avec tout cela, des manières polies.

La reine Cléopâtre, en sa mélancolie,
Ne voit plus du palais le magique décor ;
Car du héros qui fut le maître de son corps
Sera, dans peu de temps, l’existence abolie.

À Rome conduis-moi, vaillant batelier grec,
Je vous attendrirai, sénateurs au coeur sec ;
Vous devrez honorer votre compagnon d’armes.

Or, la reine, en tenant ce discours très touchant,
Voit ses espoirs s’enfuir dans le soleil couchant ;
Et Rome en a reçu le trésor d’une larme.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Entomographie approximative

Message par Cochonfucius le Ven 15 Juin 2018, 09:12



Insectes fabuleux sous les vieux marronniers,
Vous me donnez l’idée de la beauté suprême ;
Je vous consacrerai l’hommage d’un poème,
Même sans être sûr que vous le compreniez.

À planer dans les airs, vous fûtes les premiers ;
Le papillon le fait pour voir celle qu’il aime,
J’admire son parcours, et je dis en moi-même
Qu’il montre de l’ardeur aux plaisirs coutumiers.

L’insecte prend son vol, comme je prends ma lyre ;
Je trace cette ligne, et je la fais relire
À mes correspondants, des gens de bel esprit.

Par l’entomologie on connaît des chimères,
Fabre nous divertit tout aussi bien qu’Homère,
Un petit corps volant, quel beau texte il écrit !
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Maître Verchon

Message par Cochonfucius le Sam 16 Juin 2018, 08:57



Maître Verchon est un sacré blagueur,
Et qui ne fit rien d’autre de sa vie ;
Il dit des mots, la foule en est ravie,
Nul ne le voit avec trop de rigueur.

Ses narrations n’ont pas trop de longueur,
Puisque sa verve en est vite assouvie ;
Il est modeste, et n’a point d’autre envie
Que de garder un semblant de vigueur.

Même en traçant les mots d’un testament,
Sa plume n’a faiblesse ni tourment,
Mais toujours montre une plaisante scène.

Maître Verchon (personne n’est parfait)
N’a pas toujours la tête à ce qu’il fait,
Mais le public s’en aperçoit à peine.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Clé d’azur et clé de sinople

Message par Cochonfucius le Dim 17 Juin 2018, 09:23



Vous n’ouvrez point la demeure éternelle
Illuminée des immortels flambeaux,
Ni le ciel pur où les astres sont beaux,
Ni le harem où les femmes sont belles ;

Or vous, les clés de la tombe immortelle,
Aussi les clés de l’oubli, son jumeau
Et de l’olive au magique rameau,
Vous me serez des compagnes fidèles.

Celles et ceux que ma lyre émouvait,
Planteraient-ils, si faire se pouvait,
Un petit arbre en la funèbre place ?

Un compagnon des papillons heureux,
Un protecteur des oiseaux amoureux,
L’arbre vivant qui voit la mort en face.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Maître crapaud d’azur

Message par Cochonfucius le Lun 18 Juin 2018, 09:11




Il se complaît surtout dans son isolement ;
Le traiter de seigneur, ce serait un mensonge,
Légers et sans valeur sont les débris qu’il ronge,
Mais à les savourer il passe un bon moment.

Ce n’est pas un bestiau qui gambade et qui plonge,
Il va bien lentement, il marche comme en songe,
Évitant le soleil, respirant librement,
Et, s’il est amoureux, se montre prude amant.

Il n’est pas insensible à la grâce suprême
D’une dame du bois qui n’est pas sans merci ;
Il sait qu’il restera dans l’ombre, c’est ainsi.

Il vit en évitant le doute et le blasphème,
Lorsque Satan lui parle, il lui répond ceci :
Aimer ce que l’on a, c’est avoir ce qu’on aime.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Angelusromuli et Remiangelus

Message par Cochonfucius le Mar 19 Juin 2018, 09:26



Ils ont à conseiller deux clients pleins d’orgueil ;
Deux Romains attentifs dans les cérémonies,
Recherchant le savoir, doutant de l’harmonie,
Aux vestales faisant le plus aimable accueil.

De Virgile, plus tard, est témoin le recueil :
Les jumeaux ont cherché la puissance infinie ;
La haine de leur coeur jamais ne fut bannie,
Même quand, de Rémus, le peuple prit le deuil.

Pour nous, simples lecteurs, l’histoire est toujours neuve ;
Elle conclut parfois en l’absence de preuves,
Donnant la préférence aux héros vigoureux.

Les anges ont lutté pour que nul mal n’arrive,
Éloignant Romulus des esclaves lascives ;
Mais ce fut un tueur, et pas un amoureux.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Nef des utopistes

Message par Cochonfucius le Mer 20 Juin 2018, 09:32



Cet équipage-là manoeuvre avec grand soin :
Ils voudraient découvrir la Terre de Justice.
C’est une île lointaine, ils en ont des témoins,
Où jamais l’innocent  n’est conduit au supplice.

Ils font plaisir à voir, ces marins sans malice,
Ils ont tant de courage, ils s’égarent si loin
Qu’il faut bien qu’à leur sort un rêveur compatisse,
Car, de tels matelots, on en a bien besoin.

Ces errants font escale où le vent les dépose,
Aux souffles éoliens, jamais ils ne s’opposent,
Accueillant avec joie le grand soleil qui luit.

Ainsi vogue la nef en son audace extrême,
Vraiment, ce bel espoir ne sera pas détruit,
Car sa sérénité se nourrit d’elle-même.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Poule impériale et royale

Message par Cochonfucius le Jeu 21 Juin 2018, 08:58



La poule courtisane avance au grand soleil,
Ourdissant en son coeur des intrigues secrètes ;
Dans sa soif de pouvoir, dit-on, rien ne l’arrête,
Depuis le point du jour, jusqu’au couchant vermeil.

L’empereur est un coq n’ayant pas son pareil,
Mais son coeur se fatigue, il songe à la retraite ;
À ce grand changement la noble poule est prête,
Son oeil machiavélique est toujours en éveil.

Or, l’impériale cour dans les scandales baigne,
Ce que nul plumitif, sachez-le, ne dédaigne,
Ni le sorcier lisant sa boule de cristal.

La poule a combiné, de façon rigoureuse,
Un plan assez subtil, labyrinthe mental,
La chronique bientôt deviendra savoureuse.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Chêne-Poulpe

Message par Cochonfucius le Ven 22 Juin 2018, 09:19



Voici le chêne-poulpe, un monstre de douceur ;
Il déclame un sonnet dans sa langue charmante.
Je n’ai pas bien compris s’il parle d’une amante
Ou d’une tavernière, ou d’une bonne soeur.

Or, j’aime savourer sa parole endormante,
Sa danse ralentie et son rythme berceur.
Dans son langage obscur, il échappe aux censeurs,
Mais ne s’égare pas dans des discours qui mentent.

Amuseur des vieillards et des jeunes enfants,
Il parle de Roland et de son olifant ;
Sa voix est délicate et n’est jamais rugueuse.

Chêne-poulpe, copain, tenons-nous par la main,
Rêvons de poésie sans peur du lendemain,
Avançons sur les pas de nos muses fougueuses.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse de la baleine

Message par Cochonfucius le Sam 23 Juin 2018, 09:21



La baleine détient la sagesse éternelle ;
Elle pourrait juger les vivants et les morts ;
Cet animal est bon, cet animal est fort,
Dont le bonheur s’éveille à chaque aube nouvelle.

Elle rit quelquefois, si son humeur est telle ;
Le requin malfaisant ne lui peut faire tort.
Je l’évoque souvent dans mes mots de vieux porc
Qui disent au grand jour sa louange immortelle.

Elle n’en a souci, s’en moque infiniment,
Qui pense qu’un beau vers n’est pas un argument.
De bonne nourriture, elle  aime être servie ;

Et d’un mâle gentil qui goûte sa beauté,
Sans qu’il n’y ait entre eux nulle sévérité,
Mais le plaisir commun, la douceur infinie.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Rameaux du jardin

Message par Cochonfucius le Dim 24 Juin 2018, 18:42



L’aurore prend souvent la teinte de la braise ;
Les rameaux du jardin ont de vives couleurs.
L’aube sur la pelouse a versé quelques pleurs,
Le ciel du matin clair n’est point une fournaise.

Ici, la mauvaise herbe en prend bien à son aise,
Les papillons de juin volent de fleur en fleur ;
Les roses de l’été sont chères à mon coeur,
La vigne est un cadeau dont mon âme s’apaise.

J’ai bien assez rimé, je peux traîner un peu,
Je n’ai justement pas de sonnet sur le feu,
Et puis, cette banquette est là pour qu’on s’allonge.

À l’automne sera le feuillage embrasé,
Les arbres dormiront dans un décor de songe ;
Ce sera jour de fête, il faudra l’arroser.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Une amphore parle

Message par Cochonfucius le Lun 25 Juin 2018, 09:13



Le bon vin que je porte a vu des soleils luire ;
Il est tout imprégné de la saveur des jours,
Buvons à nos santés, buvons à nos amours,
L’aimable vigneron l’a fait pour nous séduire.

Les convives, goûtant le pain sorti du four,
Fredonnent des chansons que je ne peux traduire ;
Je le regrette un peu, cela pourrait m’instruire,
Mais j’oublie tout cela quand je chante à mon tour.

Sachez que le raisin mûrit pour tout le monde
Dans le vignoble ancien qu’un torrent d’or inonde,
La parole de Dieu tombant sur lui du ciel.

L’amphore se souvient de la vigne première
Que vendangeait Adam sous la grande lumière,
Le vin de cette époque est doux comme le miel.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25158
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 26 sur 27 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum