Si chute libre ne dépend de la masse, pourquoi gravité le fait?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Si chute libre ne dépend de la masse, pourquoi gravité le fait?

Message par Bean le Mer 15 Mar 2017 - 19:23

Le mouvement ne peut pas être elliptique, ou alors nos maths sont fausses.
Si tu raisonnes avec une vitesse constante pendant toute la révolution, alors ce ne peut être qu'un cercle parfait mais ce n'est pas le cas, la vitesse est variable, elle s'accélère à l'approche du soleil tourne autour (périhélie) puis diminue ensuite (aphélie). Des objets célestes comme les comètes ont des révolutions en ellipse très étirée.

La terre ne tourne donc pas autour du soleil à vitesse constante mais comme sa révolution elliptique est presque circulaire (à 1,6% près), la vitesse varie peu en définitive.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6623
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si chute libre ne dépend de la masse, pourquoi gravité le fait?

Message par dedale le Jeu 16 Mar 2017 - 2:52

Les raisonnement de Galilée trouvent réponse dans ceux de Newton. Mais bien que cela soit encore très confus, semble-t-il, à son époque, les raisonnements de Galilée introduisent de nouvelles notions encore floues telle que celle de la masse inertielle.
C'est peut être ce qui manque à son raisonnement de la chute des corps, puisque le paramètre est celui de la masse pesante.

En fait avec lui commence la physique et les lois du mouvement qui seront développées par Newton, et entre autre, les principes de la masse inertielle et de la masse grave.

C'est assez vite vu, il me semble: Lorsque nous cherchons à éjecter un masse de la Terre, alors il me semble bien que la masse inerte devient unifiée avec la masse grave! (Cas opposé à la chute).

Quel que soit le cas, ces 2 forces sont toujours intimement conjuguées, indissociables. Simplement tu prends 2 exemples opposés.
1 - Le terme de "chute libre" implique qu'un corps subit l'attraction d'un autre, son mouvement et sa vitesse sont modifiés en raison d'une force gravitationnelle qui s'exerce sur lui : Il est dirigé, comme happé par un aimant vers un autre cops qui possède une masse plus importante que la sienne. Dans ce phénomène d'attraction, le mouvement n'a aucune importance, c'est la masse gravitationnelle (grave) qui en est le mécanisme.
2 - Tandis que dans ton exemple, il s'agit d'un corps qui subit une poussée et une accélération pour être libéré de cette attraction. Pour se libérer de l'attraction, sa poussée doit lui permettre d'atteindre une vitesse de libération, sans quoi l'attraction restera la plus forte.

Tu rentres dans des problématiques liés à la poussée d'un objet pouvant être considéré en accélération (vers le centre de la terre, posé au sol admettons) qui est dan le champ gravitationnel (9,8 N/kg) et auquel on applique une propulsion et une poussée proportionnelle qui va en s'élevant afin que sa vitesse augmente. Compliqué tout ça. La chute libre, c'est déjà pas simple.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum