Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 15:24

Le terme "sanatana dharma" pour les occidentaux n'a aucune signification. Les bouddhistes aussi se réclament du dharma. Le mot "hindouisme" est passé dans le langage courant pour désignés les religions et les écoles philosophiques issues des védas. Le lien principal qui relie les courants très divers de l'hindouisme est la croyance dans la révélation des Védas.

Il faut considérer deux aspects de l'hindouisme, l'aspect strictement religieux et l'aspect philosophique.

L'hindouisme sous son aspect strictement religieux est propre aux peuples de l'Inde, car indissociable de la notion de terre sacrée "Bharat" donc comme le judaïsme ce n'est pas une religion missionnaire. On nait hindou, on ne devient pas hindou.

Dans la pratique, une des caractéristiques de l'hindouisme religieux est l'hénothéisme. Le fidèle s'attache à vénérer un des aspect du divins comme étant la totalité, la représentation personnifiée de l'Être suprême, sans nier l'existence des autres formes de la divinité, mais qui seront pour lui des aspects partiels du divin. Ainsi pour certains c'est Shiva qui représente l'Être suprême unique, pour d'autres c'est Vishnou ou la Mère divine. C'est le concept d'"Ishta devata", ou divinité d'élection. Pour le sage, il n'y a pas de contradiction car l'Être divin est au delà de tout concept. Mais dans les faits cela a donné naissance à une multitude de sectes et sous-sectes qui caractérisent l'hindouisme contemporain.

L'aspect strictement religieux et dévotionnel ne nous apportera rien de plus que n'importe quelle autre religion, mise à part le fait qu'il existe dans l'hindouisme des gourous, des maitres qui ont atteint un certain niveau spirituel et qui nous amèneront à nous tourner vers certaines pratiques de cette religion. Certains auront l'illusion de devenir hindous, en fait ils deviendront seulement des fidèles d'un gourou.

C'est surtout l'aspect philosophique de l'hindouisme (Védanta) qui n'a cessé d'inspirer des penseurs et des philosophes occidentaux depuis l'antiquité, qui continue à fasciner l'occident. Il n'est pas nécessaire de se convertir à l'hindouisme pour s'inspirer de la philosophie du védanta qui admet toutes les formes de religions. D'ailleurs un véritable maitre du védanta ne demandera jamais à un occidental de se convertir à l'hindouisme, mais plutôt d'approfondir sa propre religion.

Parmi les grands maitres récents du Védanta les plus connus, Ramakrishna, Ma Ananda, Ramana Maharishi, Ramdas, qui avaient une vision universelle et non sectaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par ElBilqîs le Ven 28 Nov 2008 - 15:58

et shri Aurobindo? a-t-il une place à part ?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 21:33

Il faut considérer deux aspects de l'hindouisme, l'aspect strictement religieux et l'aspect philosophique.
le rituel et le spirituel.
si le premier peut se passer du second, l'inverse n'est pas vrai. ou alors il demeure de la pure philosophie, ce qui est à mon sens incomplet.
les véda ne sont pas qu'un traité de philosophie.

D'ailleurs un véritable maitre du védanta ne demandera jamais à un occidental de se convertir à l'hindouisme, mais plutôt d'approfondir sa propre religion.
tout à fait, et il l'y aidera, démontrant ainsi qu'il n'y a de barrières et de séparations que là où on veut bien les mettre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 22:45

Tu as raison, les védas abordent tous les aspects de la vie, religieux, rituels, yogiques, philosophiques voire psychologiques. Il n'y a pas cette opposition systematique entre philosophie et religion, c'est un tout, bien que dans les faits, il y a toujours un courant qui domine, certains maitres enseignent un pur monisme, ou l'idée d'un Dieu personnel devient secondaire, tandis que d'autres qui sont dans la voie ritualiste et dévotionnelle à un Dieu personnel, ont une attitude dualiste pas très différente de ce qu'on peut trouver dans le christianisme.

L'aspect ritualiste du culte qui peut friser l'idolâtrie, de même que la mythologie, ou encore la dévotion au gourou divinisé sont parfois difficiles à comprendre pour nos mentalités.

Aujourd'hui il y a des maitres qui enseignent un savant mélange d'action, de connaissance, et de dévotion mais insistent beaucoup sur le "seva", servir Dieu dans son prochain.

et shri Aurobindo? a-t-il une place à part ?

Je pense que Sri Aurobindo a effectivement une place à part, inclassable. Je le vois comme un grand penseur, doublé d'un visionnaire plus qu'un religieux ou seulement un philosophe. Il a fait une synthèse des différentes voies ou systemes de l'hindouisme et par son éducation en Angleterre, il fut un pont entre l'Inde et l'occident. Je crois qu'on n'a pas encore pris toute la mesure de son enseignement.
dubitatif

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 12:59

Jayrâm a écrit:Tu as raison, les védas abordent tous les aspects de la vie, religieux, rituels, yogiques, philosophiques voire psychologiques. Il n'y a pas cette opposition systematique entre philosophie et religion, c'est un tout, bien que dans les faits, il y a toujours un courant qui domine, certains maitres enseignent un pur monisme, ou l'idée d'un Dieu personnel devient secondaire, tandis que d'autres qui sont dans la voie ritualiste et dévotionnelle à un Dieu personnel, ont une attitude dualiste pas très différente de ce qu'on peut trouver dans le christianisme.
(je suppose que tu veux dire "chez de nombreux chrétiens".)

le bakhti-yoga est la voie de la dévotion
le karma-yoga est la voie de l'action
le jnâna-yoga est la voie de la connaissance

pour moi les voies se valent en soi, au chercheur de déterminer et d'utiliser celle qui lui convient mieux.

Amma (qui m'a fait l'honneur d'un darshan) pratique la voie de la dévotion et ne m'a pas donné l'impression d'avoir une attitude dualiste...





L'aspect ritualiste du culte qui peut friser l'idolâtrie, de même que la mythologie, ou encore la dévotion au gourou divinisé sont parfois difficiles à comprendre pour nos mentalités.

exactement, cela est plus juste.
et pourtant nous avons tous pratiqué cette dévotion au guru. enfant nous divinisions nos parents dont Mâ Ananda Moyi nous dit qu'ils sont nos premiers gurus. l'attitude du disciple envers le maître doit être similaire.
je crois que c'est le mot guru qui effraie l'occidental (encore plus lorsqu'il est orthographié gourou)

Aujourd'hui il y a des maitres qui enseignent un savant mélange d'action, de connaissance, et de dévotion mais insistent beaucoup sur le "seva", servir Dieu dans son prochain.
oui, c'est l'unité vers laquelle le monde se dirige.
certaines voies chrétiennes et soufies enseignent aussi cela.
l'illusion des clivages s'effondre et l'unicité se fait de plus en plus claire pour qui veut bien la voir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 15:27

le bakhti-yoga est la voie de la dévotion
le karma-yoga est la voie de l'action
le jnâna-yoga est la voie de la connaissance

On peut ajouter le raja yoga une voie plus confidentielle qui selon moi s'apparente en occident à la voie de l'alchimie (spirituelle), transformation par le travail et la maitrise des énergies intérieures.

Oui, chacun choisit la voie qui lui convient selon son tempérament. S'il est plus rationnel, il sera porté vers le jnana yoga, s'il a besoin d'une relation de dévotion, il sera porté vers le bhakti yoga.

Amma (qui m'a fait l'honneur d'un darshan) pratique la voie de la dévotion et ne m'a pas donné l'impression d'avoir une attitude dualiste...

Non Amma n'est pas dualiste dans le fond, mais la relation de la bhakti est toujours teintée de dualisme dans la forme, du moins au début.

La pratique de l'hindouisme se fait autour d'un maitre qui s'il a beaucoup de charisme va inaugurer une nouvelle lignée, et donner naissance à une secte (au sens non péjoratif). Je pense que ce modèle hindou qui implique la soummission au guru, n'est pas transposable en occident. Il y a toujours le danger de déviances tel qu'un culte extérieur de la personnalité. Beaucoup en ont fait les frais.

(Le bouddhisme semble beaucoup mieux s'adapter, il me semble aussi que la relation au lama est aussi très différente)

En tant qu'occidentaux, nous pouvons nous inspirer de ce qu'il y a d'universel et de meilleurs dans l'hindouisme, en faisant la part des choses. Il ne s'agit pas de s'acculturer, de s'habiller en sari, il est aussi inutile de s'encombrer de croyances, de rituels ou d'aspects propres au modèle de société hindoue. C'est du moins ce que je pense.

Les maitres de l'Inde et du Tibet, tout comme les mystiques chrétiens ou soufis, peuvent nous servir de guide, mais ultimement c'est à nous de nous frayer notre propre chemin dans notre propre environnement.

D'ailleurs les grecs comme Platon, les gnostiques comme Plotin, puis Eckart et les mystiques rhénans, enfin les philosophes Kant, Schoppenhauer, les transcendantalistes américians, étaient très proches de la pensée de l'Inde.

Je crois aussi à une voie universelle qui rapprocherait
l'orient de l'occident et la science de la religion, acceptable par tous, adaptable localement à la culture environnante. On peut y croire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 20:41

Jayrâm a écrit:
Je pense que ce modèle hindou qui implique la soummission au guru, n'est pas transposable en occident. Il y a toujours le danger de déviances tel qu'un culte extérieur de la personnalité. Beaucoup en ont fait les frais.
tout à fait, l'état actuel de la pensée occidentale ne peut pas adopter une telle attitude. ceci dit rien ne nous empèche de reconnaitre un maître ( comme le font par exemple les artisans) qui puisse nous enseigner et nous guider sur le chemin. parce que seul, certains chemins sont cahoteux et on a besoin d' un grand frère (ou une grande soeur) pour nous tenir la main.


Le bouddhisme semble beaucoup mieux s'adapter, il me semble aussi que la relation au lama est aussi très différente
mis à part le zen, je ne connais que trop mal le bouddhisme. mais j'ai pu constater qu'il s'adapte assez bien en occident, surtout la version tibétaine.
mais je crois me souvenir qu'il était édulcoré avant d'être importé...



En tant qu'occidentaux, nous pouvons nous inspirer de ce qu'il y a d'universel et de meilleurs dans l'hindouisme, en faisant la part des choses. Il ne s'agit pas de s'acculturer, de s'habiller en sari, il est aussi inutile de s'encombrer de croyances, de rituels ou d'aspects propres au modèle de société hindoue. C'est du moins ce que je pense.
bien sûr le but n'étant pas de se convertir mais de s'instruire.
chez moi, les tamouls marchent dans le feu et se plantent des aiguilles en travers des joues, dans la langue et s'en constellent le dos... le leur tire ma révérence mais je les laisse faire tout ça entre eux. je préfère aller discuter ou méditer avec le swami. :whistle:

pour ce qui est des croyances, je peux les intégrer toutes ( ou du moins une bonne partie d'entre elles) et les mettre en relation.
ainsi le prétendu polythéisme de l'Inde ne me dérange pas. ce qu'on appelle croyances ne sont que des symboles ou des paraboles pour mettre à jour des enseignements. la croyance aveugle et la lecture littérale sont des égarements - qui peuvent aussi se révéler être des protections - dans toutes les spiritualités. il existe cependant des mines infinies derrière les apparences mais il faut savoir aller les chercher et les recevoir.


Je crois aussi à une voie universelle qui rapprocherait
l'orient de l'occident et la science de la religion, acceptable par tous, adaptable localement à la culture environnante. On peut y croire.
et le vivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par ElBilqîs le Dim 30 Nov 2008 - 22:12

mis à part le zen, je ne connais que trop mal le bouddhisme. mais j'ai pu constater qu'il s'adapte assez bien en occident, surtout la version tibétaine.
le bouddhisme tantrique tibétain est connu en France, et je crois qu'il a ses adeptes.
mais je crois que le "grand véhicule" regroupe le plus grand nombre de bouddhistes français.
sans oublier les adeptes de la sokka gakaï, qui même s'ils sont controversés, sont en grand nombre dans notre pays.

le bouddhisme représenterait, en France autant de personnes que le judaisme, soit environ 600000,selon certaines sources.
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par Yasmina le Lun 29 Déc 2008 - 22:37

L'Inde millénaire est un pays jeune qui traverse actuellement une période d'essor tant sur le plan matériel que spirituel, elle est dans une ère active d'innovations politiques et économiques et il faut voir toute cette population vivre au quotidien avant même le lever du soleil leur philosophie spirituelle jusqu'au coucher du soleil avec la satisfaction du devoir accompli.
La spiritualité fait partie intégrante de la vie de chacun, même des hommes d'affaires modernes, mêmes des jeunes étudiants en jeans et en sweet.
l'Inde peut intégrer la modernité tout en respectant ses traditions et sa spiritualité.
Loin d'appartenir tout entière à un passé révolu comme les civilisations mortes de l'Egypte et de Babylone, l'aventure indienne se poursuit sous nos yeux, sans qu'elle n'aie jamais quitté le sol indien pour aller conquérir quelque pays que ce soit, sans qu'elle n'aie jamais fait de prosélytisme et en ayant toujours défendu le principe de non-violence et rien que pour cela elle mérite un place d'honneur dans l'humanité.
En plus de cela elle est la seule jeune démocratie qui n'a pas connu le chaos après le départ des coloniaux et cela avec une démographie dépassant le milliard d'habitants.
Même si elle est loin d'être parfaite, c'est clair, sa vitalité relève presque du miracle ou simplement de sa "vision" car derrière ce panthéon des dieux un peu "kitche" se cache tout une philosophie à la fois très simple et très complexe, toute une science, toute métaphysique qui donne une énergie inimaginable et qui parfois transforme toute une vie.
En ce qui concerne les religions qui favorisent les guerres, oui bien sûr...mais encore une fois la religion/spirituaté ne prône aucune guerre, c'est l'homme qui l'interprète à se manière selon ces besoins. Demain si les religions n'existaient plus l'homme trouverait bien un autre motif de se battre, voir le communisme ou autre idéologie, capitalisme etc....Enfin y a tant à dire, mais j'ai adoré vous lire.

Oooom Namah Shiva :-)

Yasmina
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 20/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par _Spin le Jeu 1 Jan 2009 - 8:47

Bonjour, et bonne année au passage,

ElBilqîs a écrit:sans oublier les adeptes de la sokka gakaï, qui même s'ils sont controversés, sont en grand nombre dans notre pays.
Pas tant que ça, quelques milliers, peut-être 1% des bouddhistes en France (de toute façon, difficile de dire qui l'est ou ne l'est pas), et ça aurait plutôt tendance à diminuer vu les mésaventures du mouvement au Japon. Au fait, j'avais lancé un fil là-dessus :
http://www.forum-metaphysique.com/orient-boudhisme-hindouisme-taoisme-etc-f16/sokka-gakkai-t47.htm

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par BROEDERS le Ven 14 Mai 2010 - 10:47

bonjours
l' hindouisme c'est le mot (inventé par des philosophes européens) qui regroupe 6 écoles philosophiques, et 64 types de rituel magico-religieuse, mais il faut y inclure les religions shamanique des villages, la specificité des Tamouls et bien d'autre. Le veritable fondement de l'hindouisme c'est le mono-polytheisme, le premier Deva que l'on prie c'est le Soleil (sourya) puis Maha Ganapathi (Ganesha) le maitres des obstacle, puis la Déesse Parvati (la terre plutot Kaali et/ou la lune : Parvati) et Shiva, pour d'autres La divinité sera Vishnu/Lakshmi mais l'aspect cosmique et divin du Soleil et les Navagraha joue un rôle primordial. L'hindouisme moderne a fusionné toutes les croyances : Monothéiste-polytheiste-shamanisme et philosophie pure sans aucune forme de rites religion ou rassemblement. (sauf pour le Kumba Méla)
Il n' y a pas un Hindouisme mais autant qu'il y a d'êtres humains (et toutes choses d'ailleurs)
L'initiation : Et un rituel secret ou l'on vous donne le gayatri (Om Bhur Bhuva Swaha Tat Savitour...etc.) et votre mantra personnelle (généralement un extrais d'un mantra ou un bhija mantra qui correspond a la planète de Naissance) et éventuellement un cordon sacré ou ou chapelet de graines spécial, il y a beaucoup de variété cérémoniel mais le principe reste le même et le feu doit être présent (agni)
si vous voulez quelques mantra et Cérémonie expliquer et traduit pour mettre en pratique je suis la.
merci a +
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par _La plume le Ven 14 Mai 2010 - 11:47

On ne peut pas expliquer l'hindouisme comme ça, il y a trop d'écoles et de courant différents, il faudrait y consacrer des pages.

Chaque maitre crée sa propre secte et cela depuis des siècles. Certains sont polythéistes, ou hénothéistes, d'autre purement monistes, d'autres encore se réclament monothéistes...
Tous ces courants partagent des croyances en commun, issues des Védas, comme le dharma, le samsara, le karma, mais beaucoup sont très divergents.

En 1966, la Cour suprême de l'Inde a défini le cadre de la foi hindoue comme suit :

1.l’acceptation respectueuse des Vedas en tant que plus Haute Autorité sur les sujets religieux et philosophiques et l’acceptation respectueuse des Vedas par les penseurs et philosophes hindous comme base unique de la philosophie hindoue,

2.l’esprit de tolérance et de bonne volonté pour comprendre et apprécier le point de vue de l’adversaire, basé sur la révélation que la vérité comporte plusieurs apparences,

3.l’acceptation des six systèmes de philosophie hindoue et d’un rythme du monde qui connaît des périodes de création, de conservation et de destruction, périodes, ou yuga, se succédant sans fin,

4.l’acceptation de la croyance dans la renaissance et la pré-existence des êtres,

5.la reconnaissance du fait que les moyens ou les manières d’accéder au salut (moksha) sont multiples,

6.le fait que, malgré le nombre des divinités à adorer, on peut être hindou et ne pas croire qu’il faille adorer des idoles,

7.à la différence d’autres religions, ou croyances, la religion hindoue n’est pas liée à un ensemble défini de concepts philosophiques
.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par BROEDERS le Ven 14 Mai 2010 - 15:25

On m'as dit que le druidisme etait une forme de védisme. est ce possible ?
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par _La plume le Ven 14 Mai 2010 - 18:39

Sujet très intéressant mais risqué Broeders, mais il nous manque des chainons ! Il faudrait voir ou en sont les études à ce sujet ?

Effectivement, le druidisme est d'origine indo-européenne et on peut dire sans avoir peur de se tromper que le druidisme est plus proche de l'hindouisme que des religions judéo-chrétiennes.

Le druidisme est le reflet de "l'ordre de l'univers" que les hindous appellent le Dharma.

Les historiens considèrent que, lorsque les Indo-Européens se sont divisés en deux branches (l'une allant en Europe, l'autre en Inde), Druidisme et Hindouisme présentaient de nombreuses similitudes.

On a retrouvé des gravures très ressemblantes représentant d'un côté un proto Shiva sous sa forme de Pashupati, en méditation et de l'autre le dieu celte Cernunos.

Le problème est qu'il est difficile aujourd'hui d'affirmer ce qu'était vraiment le système complet, les croyances ésotériques profondes du druidisme, il ne nous reste que des brides, comme les fêtes, les noms de divinités etc... les druides refusaient de transcrire leur savoir par écrit et donc les interprêtations modernes ne sont pas authentiques à moins d'imaginer que ce savoir ait été transmis à travers une lignée d'initiés jusqu'à nos jours ? c'est peu probable.

Selon les recherches qui ont été faites, il y a des ressemblances comme l'organisation de la société en 3 classes, druides, guerriers et producteurs; le cycle des âmes à travers les 3 mondes, certaines fêtes, le culte de la nature sous la forme de la déesse mère, culte du soleil, etc...

Certains néo druides, n'hésitent pas à faire remonter le druidisme à Râma, je cite :

Il serait le père spirituel des Druides (tradition celtique) et des Brahmanes (tradition indienne) qui ont pour mission d'être les témoins de la pensée traditionnelle archaïque.


Les Celtes arrivent en Europe occidentale vers - 700 environ. Ceux qui s'installent en Gaule s'appelleront les Gaulois. Chaque tribu a ses propres Divinités (Dieux et Déesses), ses propres sanctuaires, ses propres prêtres et prêtresses. Malgré cette diversité apparente du polythéisme celto-druidique, il y a une profonde unité religieuse (toutes les Divinités sont frères et soeurs comme les arbres d'une forêt) due au syncrétisme païen et à la naturelle tolérance des religions polythéistes. Tout païen peut aller prier n'importe où sans être inquiété pour les différences de son rite... Au fil des siècles et de l'expansion des Celtes, les Druides deviendront peu à peu les gardiens de la culture celtique en maintenant un lien (culturel, cultuel, linguistique) entre des peuples parfois très éloignés géographiquement.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par BROEDERS le Sam 15 Mai 2010 - 5:25

Merci, C'est un Swamy qui m'as dit que dans les ecrits appelait les Druides Européen les Dhanavas (Famille de Dhanu, Dan Dhundain etc) il m' as dit que certains ecrit védique nous appel Les Yaksha, sorte de Demon qui ont le don de Fabriquer des yantra c.ad des machines. on prétend que le Veda était uniquement transmit par orale, et qu'il a eté divisé en 4 bien des siecle plus tard.
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par Invité le Sam 15 Mai 2010 - 6:12

j'ai déjà entendu parler aussi de cette théorie d'une religion de base unique. Passionnant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par BROEDERS le Sam 15 Mai 2010 - 7:54

Mon Maitre me disait que Sivalingam était sur toute les terres il y a au moins 10000 ans, les humains érigeaient des lingam en l'honneur des Dévas, des Ancêtres...pour toute sorte de choses. Agni le feu Sacré était constamment entretenu et nourrit, le veda était connu naturellement et bien moins compliqué.
Un jours il a fait un Yargam simple(une cérémonie ou l'on invoque les Dieux par le Feu), c'est stupéfiant, apaisant, enfin je ne peut pas vraiment décrire cela...surtout les Bhija Mantra qui vous titille de partout.
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par _La plume le Sam 15 Mai 2010 - 13:50

Les menhirs celtes peuvent être considérés comme des shivaligams.

Je n'avais jamais fait le lien entre les Danavas, fils de Danu, et les tribus celtiques de Dana. Intéressant.

Dana (on trouve aussi la graphie Danu), dans la mythologie celtique irlandaise est la déesse primordiale des Tuatha Dé Danann, les « gens de la déesse Dana », c'est-à-dire les dieux des Celtes avant la christianisation de l’île. Dans le Glossaire de Cormac (Sanas Cormaic, manuscrit du Xe siècle de l’évêque Cormac de Cashel), elle est aussi appelée Ana et Anu. Elle est la mère du Dagda et de Lir. Elle serait à l’origine de l'installation de son peuple en Irlande, alors qu'il vivait dans les quatre îles au nord du Monde. Son équivalent dans la mythologie celtique galloise est Dôn.

C’est une déesse pan-celtique. La racine du théonyme est très présente dans la topographie européenne, notamment des fleuves tels le Danube (en latin Danavius), le Dniestr, le Dniepr, etc. cela indique que cette déesse était vénérée dans l’ensemble du monde celtique et probablement par tous les Indo-Européens. Il existe dans la mythologie brâhmanique une divinité nommée Danu qui a engendré une race de géants, les Danavas.

La signification du nom pourrait être « donateur », « bienfaiteur » (en Inde, les Dânapati sont les donateurs des monastères bouddhiques et dâna désigne le don), ce qui en fait une déesse de la fertilité et de la prospérité. Chez les Celtes, la redistribution des richesses était la qualité première de la fonction royale
.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?

Message par BROEDERS le Sam 15 Mai 2010 - 15:08

ha! haaa! ça c'est cool, merci
Lors d'une ceremonie nommé Pongall, on doit faire cuire du riz au lait et Beurre dans un gros chaudron et le but est de le faire deborder dans le feu tandis que l'on tourne autour avec des mantra pour La déesse parvati est ces consoeurs, des melam. Dagda n'avait il pas un Chaudron Magique aussi ?
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum