La théorie de l'évolution des espèces

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La théorie de l'évolution des espèces

Message par Invité le Ven 20 Juin 2008 - 16:32

Selon cette théorie, l'homme est le fruit d'une lente évolution. Au départ, il y avait des protozoaires. Aujourd'hui, un être humain comporte des milliards de cellules dites "spécialisées".

Cependant, comment en est-on arrivé à voir évoluer deux individus de même espèce, capables de se reproduire ? Il a nécessairement fallu un couple premier, à la base de tous les êtres vivants !


Dernière édition par Thiébault le Ven 20 Juin 2008 - 17:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Invité le Ven 20 Juin 2008 - 16:39

oui Adam et Ève .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par _Florent51 le Ven 20 Juin 2008 - 16:42

Thiébault a écrit:Il a nécaisserement fallu un couple premier, à la base de tous les êtres vivants !
Ah bon, parce que les premiers êtres vivants monocellulaires vivaient en couple? :rj:

_Florent51
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1525
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Invité le Ven 20 Juin 2008 - 17:24

Florent51 a écrit:
Thiébault a écrit:Il a nécaisserement fallu un couple premier, à la base de tous les êtres vivants !
Ah bon, parce que les premiers êtres vivants monocellulaires vivaient en couple? :rj:

Tu rigoles de quoi, là, de n'avoir pas compris le sens de ma question ? Je la repose, alors...
Pour fonder l'humanité, il a fallu un couple d'individus de même espèce, c'est-à-dire partageant le même cariotype. Mais comment la théorie de l'évolution explique-t-elle le hasard immense qu'il a fallu pour que deux individus évoluent de la même manière, de façon à donner naissance à l'humanité ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Gerard le Ven 20 Juin 2008 - 17:41

...
Neutral Tu es sérieux Thiébault ? Tu n'as jamais ouvert un bouquin de science ?

"Pour fonder l'humanité, il a fallu un couple d'individus de même espèce, c'est-à-dire partageant le même cariotype."

:sicroll: Mais pas du tout !

Il y a eu des milliers de couples d'individus de même espèce, fruits d'une légère évolution au sein d'une population de singes, eux-mêmes fruits d'une évolution d'une autre famille de mammifères, etc... en remontant jusqu'aux organismes mono-cellulaires...

Tu croyais que l'EVOLUTION c'était "un singe male et un singe femelle" devenant subitement des humains et se rencontrant pour fonder l'humanité ? C'est pas ça l'évolution !

L'évolution concerne l'ensemble d'une espèce qui évolue ensemble et n'a donc aucun problème pour trouver des partenaires pour la reproduction.

Et le fait que plusieurs individus au sein d'une même espèce évoluent de la même manière n'a rien à faire avec le hasard, puisque c'est justement la similarité des évolutions qui montrent que le processus est parfaitement ordinaire.

Idem pour les couleurs de peau : les habitants des pays chauds à peau noire ont plus facilement supporté le climat que ceux à peau blanche. Donc fatalement ils sont devenus majoritaires. Donc y a pas eu tout à coup "un seul couple de noirs" qui s'est mis à vouloir fonder la population africaine.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8436
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Invité le Ven 20 Juin 2008 - 17:44

Gerard a écrit:...
Neutral Tu es sérieux Thiébault ? Tu n'as jamais ouvert un bouquin de science ?

"Pour fonder l'humanité, il a fallu un couple d'individus de même espèce, c'est-à-dire partageant le même cariotype."

:sicroll: Mais pas du tout !

Il y a eu des milliers de couples d'individus de même espèce, fruits d'une légère évolution au sein d'une population de singes, eux-mêmes fruits d'une évolution d'une autre famille de mammifères, etc... en remontant jusqu'aux organismes mono-cellulaires...

Tu croyais que l'EVOLUTION c'était "un singe male et un singe femelle" devenant subitement des humains et se rencontrant pour fonder l'humanité ? C'est pas ça l'évolution !

L'évolution concerne l'ensemble d'une espèce qui évolue ensemble et n'a donc aucun problème pour trouver des partenaires pour la reproduction.

Et le fait que plusieurs individus au sein d'une même espèce évoluent de la même manière n'a rien à faire avec le hasard, puisque c'est justement la similarité des évolutions qui montrent que le processus est parfaitement ordinaire.

Idem pour les couleurs de peau : les habitants des pays chauds à peau noire ont plus facilement supporté le climat que ceux à peau blanche. Donc fatalement ils sont devenus majoritaires. Donc y a pas eu tout à coup "un seul couple de noirs" qui s'est mis à vouloir fonder la population africaine.

...

Comment est-ce que ces millions d'individus ont évolué de la même manière ?!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Gerard le Ven 20 Juin 2008 - 17:53

Thiébault a écrit: Comment est-ce que ces millions d'individus ont évolué de la même manière ?!
Neutral Je te l'ai dit : une légère modification qui a permis une meilleure survie de la part de ceux qui ont subie cette modification.

A chaque génération, ce facteur favorisant s'est amplifié au détriment de ceux qui ne l'avaient pas. Donc ceux qui ont évolué d'une manière différente, évidemment, tu n'en entends pas parler. Et ceux qui restent, et qui ont la même évolution, tu t'étonnes en disant "incroyable ! Ils ont tous subi cette évolution plutôt qu'une autre !".

Mais ils ont subi des tas d'évolutions ! La nature a fait des milliards d'essais ! Et toi tu regardes juste le résultat, comme si c'était le seul truc accompli par la Nature...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8436
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par libremax le Ven 20 Juin 2008 - 18:17

Pour le croyant, ce principe appelé "sélection naturelle" n'est pas forcément en contradiction avec la foi, qui veut que le Monde et l'Humanité soient le projet accompli de Dieu.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Invité le Ven 20 Juin 2008 - 19:09

Gerard a écrit:
Thiébault a écrit: Comment est-ce que ces millions d'individus ont évolué de la même manière ?!
Neutral Je te l'ai dit : une légère modification qui a permis une meilleure survie de la part de ceux qui ont subie cette modification.

A chaque génération, ce facteur favorisant s'est amplifié au détriment de ceux qui ne l'avaient pas. Donc ceux qui ont évolué d'une manière différente, évidemment, tu n'en entends pas parler. Et ceux qui restent, et qui ont la même évolution, tu t'étonnes en disant "incroyable ! Ils ont tous subi cette évolution plutôt qu'une autre !".

Mais ils ont subi des tas d'évolutions ! La nature a fait des milliards d'essais ! Et toi tu regardes juste le résultat, comme si c'était le seul truc accompli par la Nature...

...

Attends, Gérard, ça ne m'explique toujours pas l'incroyable.
Il n'y avait que des cellules éparses, au début. Puis elles se sont assemblées et spécialisées. Des espèces différentes sont donc nées. Mais comment imaginer que deux individus connaissent la même évolution, au même moment, se rencontrent et procréent ?!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par libremax le Ven 20 Juin 2008 - 19:14

...Heu, est-ce qu'un gène modifié accidentellement ou par adaptabilité (...??) aux besoins de l'espèce ne peut pas se reproduire lors de la reproduction, selon le principe gène dominant/gène récessif?? dubitatif
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Invité le Ven 20 Juin 2008 - 20:41

libremax a écrit:...Heu, est-ce qu'un gène modifié accidentellement ou par adaptabilité (...??) aux besoins de l'espèce ne peut pas se reproduire lors de la reproduction, selon le principe gène dominant/gène récessif?? dubitatif

Si mais les mutations interviennent à tous moments de l'évolution.
Moi, ce qui m'intéresse de savoir, c'est comment la "dislocation" est arrivée. Et pourquoi, subitement, certains membres de l'espèce humaine n'évoluent plus dans le sens de créer une nouvelle espèce !

Toutes ces questions remettent considérablement en question la théorie de l'évolution telle qu'elle est préconisée par Darwin, me semble-t-il.

Je ne sais pas si je suis clair. Je vais essayer de l'être : au départ, il n'y avait que des cellules. Ces cellules ont "évolué" et ont donné naissances à des animaux pluricellulaires. Au départ, ces individus pluricellulaires ne devaient pas se différencier. Puis, sont apparues certaines espèces. Mais comment imaginer que deux individus pluricellulaires connaissent les mêmes mutations ?

Ce qui fonde une espèce, c'est le cariotype, le nombre de chromosomes. Si l'animal A et B ont le même cariotype, ils peuvent se reproduire. Admettons qu'ils donnent naissance à un individu présentant des caractères différents de ses parents, caractères propices à la création, à l'évolution vers une autre espèce. Comment imaginer qu'un individu de même espèce que lui sera "produit" ? Et comment imaginer qu'ils se rencontrent pour se reproduire ?

Pour moi, la meilleure solution, c'est une forme d'évolution sous la bienveillance de Dieu. C'est la preuve que Dieu existe, selon moi. La théorie de l'évolution me semble impossible à imaginer et impossible à se réaliser.

De même, comment accepter l'idée que nous n'évoluons plus, nous les humains, de telle sorte à donner une nouvelle espèce ? Est-ce parce que Dieu a décidé que nous étions "finis" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par libremax le Sam 21 Juin 2008 - 11:40

Hum. C'est du ressort d'un bio-généticien, tout ça.
Il me semble qu'il y a là quand même pas mal de connaissances dont il faudrait traîter avec précision avant de se faire une idée sûre.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par WerdoX le Sam 21 Juin 2008 - 14:23

C'est parce que tu vois l'évolution seulement au premier degré .. c'est a dire ; deux individus (ou plus) ''apparaissent'' de nul part avec des modifications génétiques ''assez grande'' pour le différencier d'un autre individus de la meme espece et par hazard ces deux la vont se reproduire ensemble (?) et s'en aller plus loin pour former une nouvelle tribut ??? !!!! (enfin j'en ai rajouter un peu a la fin .. juste pour te montrer le ridicule qu'un couple parmis les dizaine/centaine d'autre qui soit les seuls ''différent'' copulerais ensemble .. par hazard, au lieu de le faire avec un autre individus ''presque'' semblable a lui)

Mais ce qui se passe réellement ce sont des ''micro'' évolution (qui ne se fait qu'au niveau de l'ADN ; et donc meme si celui ci est TRES LÉGEREMENT DIFFÉRENT au niveau ADN il est totalement semblable au niveau physique .. et donc compatible et donc peut se reproduire tout de meme avec celui ci malgré sa petite différence ! (prend quelqu'un qui a dans ses genes celui de la myopie, ou meme encore une personne ayant celui d'avoir des tache de rousseur (genes néfaste ou tres peu ''bénéfique'') ; cette personne meme en ayant des genes légerement différent peut tout de meme se reproduire avec n'importe qui sur terre ! Maintenant remplace ces genes par des mutations ''bénéfiques'' a la race ; par exemple ''moins de pilosité'' (pas ''bénéfique'' mais plutot une adaptation a cause de nos vetement ; plu besoins de poil ! ) ou '' léger redressement de la colonne'' (pas d'un coup sec, mais peu a peu, tranquillement pas vite) ... enfin imagine ce que tu veux ! Et maintenant, encore une fois meme si cet individus est LÉGEREMENT différents des autres il reste totalement compatible aus autres ; et c'est en se reproduisant (sur une échelle de millier .. p-e millions d'années) que TOUS les individus possederons cette mutation ; il y aura alors ''nouvelle espece'' (ca ne prend pas que 3-4 individus pour en crée une nouvelle .. de toute facon elle n'est pas assez apparente !)

Devine pourquoi aujourd'hui encore certains sont tres poilu d'autre non ? (p-e que d'ici quelque millier/millions d'années on plu aura AUCUN poil sur le corps ? ou du moins pas mal moin !)
Pourquoi certaines personnes ont des dents de sagesse (parfois plus ! ) et d'autre n'en ont pas ? (dû au changement de notre alimentation (cuissons des aliments) et donc notre machoir est moins grandes, moins de dents et moins ''coupantes'')
ETC ETC ETC !!!

Je vais te donner un ''autre'' petit exemple, qui sera plus concret (je l'espere) ! Moi et toi fesons parti d'une tribut (100 individus mettons)
Nous somme tous emblables (au niveau physique et ADN) !
Cependant, par hazard, la nature (dû au changement de l'Alimentation, ou climatique, ou environnemental, ou ....) te donne une ''mutation'' bénéfique pour notre espece ! (elle est nécessaire car le climat change (devient plus froid par exemple) et donc nous avons besoins de plus de fourrure, ou d'un stockage des ''graisse'' plus poussé !)
Meme si ce changement ne se produit que sur TOI, tu peux tout de meme te reproduire avec le restant de la tribut ; tes genes ne sont pas assez différent pour ''former'' une nouvelle espece ! (tout comme tu peut te reproduire avec une personne avec la peau noir, jaune, brune ... dans la vrai vie ! ) Cependant, il n'y a que toi (ainsi que ta progéniture) qui y aura droit (pour le moment .. du moins) et devra attendre que CHACUNS des membres de la tribut aie été en ''contact'' (aie un pere/mere ayant subi la mutation) avec cette dite mutation !
Ce qui peut prendre .. beaucoup d'années (d'ou la lenteur de l'évolution)

En ce moment meme, tu (ou quelqu'un dans ce forum) est p-e (ou meme probablement..) en train de subir une mutation ''mineur'' qui changera la face de notre race ... dans quelques sicles/millénaires ! (ne t'inquiete pas ; notre ami peut tout de meme ''flirter'' avec la gente féminine)

...j'espere que ca t'a éclairer un peu !

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par libremax le Sam 21 Juin 2008 - 14:34

HAN! ça y est je mute!
Mes mains dégagent de l'énergie, mon clavier brûle!s,flqkj jql s...
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par WerdoX le Sam 21 Juin 2008 - 14:46

... une mutation se produit, premierement, DURANT la grossesse !
Et non sontanément POUF comme ca ! (j'ai oublier de le dire .. dsl ! )
Et ce en fonction des besoins de l'espere selon leur environnement !
Souvent meme cette mutation n'est pas vraiment voulu, elle peut découler d'une ''imperfection'' lors de la formation de l'embryon !
Mais elle peut tout de meme etre a la fois bénéfique ; tout dépendemment de la nature de celle ci !

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par WerdoX le Sam 21 Juin 2008 - 14:47

fôte de frappe ; espece et non ''espere'' (3ieme ligne)
je me corrige parce que .. quelqu'un pourrait encore une fois me sortir un truc comme l'a fait Libremax ....

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par bernard1933 le Sam 21 Juin 2008 - 15:49

Werdox, entièrement d'accord. Tu cites l'exemple des dents de sagesse
comme micro-changement de nos gènes. J'ai lu que, justement, de plus en plus d'individus n'ont plus de dents de sagesse (sans l'intervention du dentiste...). Ce pourrait être une modification dans nos gènes. Nous n'en plus besoin à l'heure des yaourts et des plats tout préparés!
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Skipp le Sam 28 Juin 2008 - 2:58

Thiébault a écrit:Il n'y avait que des cellules éparses, au début. Puis elles se sont assemblées et spécialisées. Des espèces différentes sont donc nées. Mais comment imaginer que deux individus connaissent la même évolution, au même moment, se rencontrent et procréent ?!
Parce qu'au tout début de la vie la sexualité n'existait pas... La vie était monocellulaire et se reproduisait par scissiparité... Un monocellulaire se divisait en deux... puis ces deux nouveaux monocellulaire se divisait à leur tour en deux... L'évolution était lente et procédé par mutations génétiques... de nouvelles lignées de "mutants" donnant alors de nouvelles espèces (les bactéries et certaines algues se reproduisent encore comme cela)... mais ces organismes monocellulaires n'ont jamais été totalement isolé et il leur arrivait, en se touchant, d'échanger du patrimoine génétique... Une espèce monocellulaire a au cours de l'évolution due prendre cette habitude de trouver un partenaire pour échanger du patrimoine génétique... et en se spécifiant dans cette forme d'échange l'on aboutit à la sexualité pour laquelle il faut deux partenaires pour donner de nouveaux organismes. La sexualité a permi de booster l'évolution car contrairement à la reproduction par scissiparité, où la cellule fille et une copie quasi-conforme de la cellule mère, la reproduction par sexualité a permi à partir de deux même parents de donner de nouveaux organismes différents du père et de la mère (tout comme nous ne sommes pas des copies conformes de nos frères et soeurs car nous n'avons pas reçus les mêmes gènes de nos deux parents)...

A propos de l'apparition des espèces pluricellulaires, les organismes monocellulaires (se reproduisant par scissiparité ou par sexualité) se sont également retrouvés à ne pas donner de nouvelles cellules enfants indépendantes de la cellule "mère"... c'est ce qui aboutit alors à faire apparaître des lignées pluricellulaires... Pourquoi ces espèces pluricellulaires ont connus un tel succès dans l'évolution de la vie ? Parce que le fait que plusieurs cellules travaillent en commun leur donne l'avantage de pouvoir se spécialiser pour être plus efficace et donc plus compétitifs face aux autres espèces. Et par évolution l'on aboutit par exemple aux cils vibratoirs qui permirent à des espèces de se déplacer [c'est là que l'on arrive aux animaux] ou, autre exemple, à pouvoir grimper vers la lumière [pour donner la famille des plantes et des algues pluricellulaires qui poussent dans les océans et recherchent le soleil]. Se déplacer pour trouver sa nourriture et grimper pour rechercher le soleil (lorsque l'on en a besoin pour sa photosynthèse) voila une évolution particulièrement utile pour se développer et proliférer... A ce moment là, les espèces pluricellulaires connaîtront le succès qu'on leur connaît...


Dernière édition par Skipp le Sam 28 Juin 2008 - 3:16, édité 2 fois

Skipp
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 69
Localisation : Durocortorum
Identité métaphysique : Athé à tendance agnostico-panthéïsto-sympatisant-bouddhiste
Date d'inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Skipp le Sam 28 Juin 2008 - 3:06

WerdoX a écrit:... une mutation se produit, premierement, DURANT la grossesse ! Et non sontanément POUF comme ca ! (j'ai oublier de le dire .. dsl ! )
Les mutations surviennent tout au long de la vie de l'individu. L'environnement chimique, radioactif, etc... influe sur nos mutations... C'est d'ailleurs par mutation que les cancers apparaissent... mais ces mutations peuvent très bien provoquer une mutation bénéfique.

WerdoX a écrit:Et ce en fonction des besoins de l'espere selon leur environnement !
Les mutations ne se produisent pas pour coller à l'environement (là c'est du Lamarckisme)... Elles se produisent au hasard... La plupart de ces mutations toucheront du patrimoine génétique neutre qui ne provoqueront rien de particuliers sur le métabolisme... Certaines provoqueront des mutations qui ne seront pas bénéfiques tels les cancers ou l'apparition de maladies génétiques... et, plus rarement, des mutations donneront un avantage à l'individu qui en sera sujet... si l'individu survit (et ne meurt pas accidentellement par exemple) il pourra se reproduire et diffuser ses gènes à sa descendance.

WerdoX a écrit:Souvent meme cette mutation n'est pas vraiment voulu
Les mutations ne sont jamais voulu...

WerdoX a écrit:elle peut découler d'une ''imperfection'' lors de la formation de l'embryon ! Mais elle peut tout de meme etre a la fois bénéfique ; tout dépendemment de la nature de celle ci !
Exactement... ces mutations pourront s'avèrer bénéfique ou non suivant les hasards de la localisation quelles auront affectées dans le génome...

J'ajouterais que certaines mutations peuvent être bénéfique dans un certain environement et désavantageuse dans un autre... comme par exemple celle de la maladie génétique de la drépanocytose. Cette maladie touche l'hémoglobine humaine... Elle est désavantageuse... sauf dans les régions touchées par le paludisme... car le paludisme est une maladie due à un protozoaire affecte l'hémoglobine... sauf pour ceux ayant une hémoglobine anormale comme celle des personnes atteintes de drépanocytose... Les porteurs malades de la drépanocytose seront affectées par cette maladie génétique... mais les porteurs sains de la drépanocytose ne seront quant à eux pas atteints par la maladie et seront de plus protégés du paludisme... ce qui confère un gros avantage dans les régions affectées par cette maladie grave...

A propos de la drépanocytose:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Skipp
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 69
Localisation : Durocortorum
Identité métaphysique : Athé à tendance agnostico-panthéïsto-sympatisant-bouddhiste
Date d'inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Geveil le Dim 29 Juin 2008 - 17:32

Merci, j'ai beaucoup appris grâce à vos messages, en particulier le dernier de Skip.

Mais il me reste quelques interrogations, par exemple, comment l'aile des oiseaux est-elle apparue?
Sauf erreur, je crois que les oiseaux descendent des sauriens.

Supposons qu'au départ, un saurien subisse une mutation qui fasse un peu changer ses écailles. Ce qui m'intéresse, c'est de savoir quel avantage cela lui confère, par rapport aux autres et pourquoi il engendrera une lignée plus performante.
Je crois que ce sont les pattes antérieures qui finiront par se transformer en ailes, mais vous imaginez le nombre de mutations favorables qu'il faudra pour cela? Sans parler du fait que les os deviendront plus légers, etc, etc.
Même si cela se fait à travers des milliions d'années, même si cela touche des milliions d'individus, compte tenu du fait que les mutations se font au hasard, qu'elles sont le plus souvent soit sans effet, soit même nuisibles, et, je le répète, je ne vois pas ce qu'une modification des écailles peut avoir de favorable, la probabilité pour qu'une aile apparaisse me paraît vraiment très très faible.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par SEPTOUR le Dim 29 Juin 2008 - 19:24

il y a eu création de la matiere et de la vie dans le matiere par la suite. c'est la VIE/DIEU qui a créée les briques de la vie et non le hasard, elle les a assemblées pour donner le premier vehicule dans la matiere dense: la cellule. Puis la VIE a commencé ce que l'on appéle l'évolution, c'est a dire la complexification et la diversité de la vie dans des corps faits d'assemblages de cellules specialisées. L'évolution n'est rien d'autre que la création en marche et on la voit se faire jour apres jour au ralenti grace au temps né des le premier atome de matiere.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Wooden Ali le Dim 29 Juin 2008 - 22:55

Je ne suis pas un spécialiste, Gereve, mais ceci peut t'aider :

Les plumes (ou leur esquisse) seraient apparues bien avant que des membres évoluent vers des ailes. Elles conféraient des avantages thermiques aux porteurs de cette mutation. Ce sont ces animaux à plumes dont les membres supérieures ont évolué vers des ailes. Une mutation qui peut s'avérer moyennement favorable peut le devenir beaucoup plus (et pour une autre raison) à la suite d'une autre mutation.

Un des obstacles à accepter la théorie de l'évolution autrement que par la raison est la difficulté que nous avons à nous figurer la durée prodigieuse de l'histoire de la vie.
Mais si l'on considère que toutes les races de chien que nous connaissons, du chihuahua au Saint-Bernard, ont été créées par l'homme par sélection artificielle à partir du loup en quelques milliers d'années, on a moins de mal à admettre ce que la nature à pu faire par un processus tout à fait comparable pendant des centaines de millions d'années.

Wooden Ali
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 284
Identité métaphysique : sans
Humeur : ça va mieux !
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par WerdoX le Lun 30 Juin 2008 - 20:58

Mais si l'on considère que toutes les races de chien que nous connaissons, du chihuahua au Saint-Bernard, ont été créées par l'homme par sélection artificielle à partir du loup en quelques milliers d'années, on a moins de mal à admettre ce que la nature à pu faire par un processus tout à fait comparable pendant des centaines de millions d'années.

Bien dit, je crois que c'est l'un de meilleurs exemple à donner aux croyants dur comme fer qui pense encore aux histoire d'Adam et Eve et/ou qui ne capte pas que l'évolution .. ca ne se fait pas en quelque milliers d'années et peut ainsi faire des prodiges !

On a qu'a penser aussi à la chenille qui se transforme en papillon .. au tétard qui se voit ''muter'' en etre semi-aquatique pour ansi finir en batraciens .. tout ca montre le processus de l'évolution qui s'est fait durant des millions (milliards ?) d'années en quelques semaine seulement !!

C'est pourtant facile a voir .. et étrangement certaines personne ne sont pas encore convaincu ?????

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par WerdoX le Lun 30 Juin 2008 - 21:04

Je remercie aussi Skipp qui a expliquer .. de facon beaucoup plus ''explicite'' ce que j'avancais, et a p-e corriger 2 ou 3 truc ! (je m'y connais niveau biologique, mais je ne suis pas pro non plus !)

Pour ce qui est des interrogations de ''Guereve'', ce n'est pas parce que toi (ou meme nous, les etres humains) ne ''captons'' pas toujours comment la vie fonctionne, que cela nous parait ''irréelle'', improbable .. que cela est necessairement faux !
Mais je vois au moins que tu essaies de comprendre, et je t'en félicite !
Si tout le monde réagissait comme toi, le monde d'aujourd'hui serait p-e moins borné .. et stupide !
On l'est tous un peu .. (par moment quoi ! on est pas infaillible) mais certaine personne réussisse à l'etre un peu moins souvent en faisant des effort !

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La théorie de l'évolution des espèces

Message par Skipp le Lun 30 Juin 2008 - 21:48

Wooden Ali a écrit:Je ne suis pas un spécialiste, Gereve, mais ceci peut t'aider :
Les plumes (ou leur esquisse) seraient apparues bien avant que des membres évoluent vers des ailes. Elles conféraient des avantages thermiques aux porteurs de cette mutation. Ce sont ces animaux à plumes dont les membres supérieures ont évolué vers des ailes. Une mutation qui peut s'avérer moyennement favorable peut le devenir beaucoup plus (et pour une autre raison) à la suite d'une autre mutation.
Tu n'es pas spécialiste Wooder Ali... mais tu t'y connais bien... y'a pas à dire... C'est bien ça, les ancêtres des oiseaux avaient des plumes avant d'avoir des ailes pour se protéger du froid (l'on en est même certain puisque l'on a retrouvé des fossiles avec des empreintes de plumes)... un peu comme pour nous avec les poils. Les plumes protègent très bien du froid (et ont comme autre avantage que les poils n'ont pas de pouvoir protéger de la pluie)... elles dérivent des écailles, tout comme les poils. Les ancêtres des oiseaux ont tout d'abord été coureur... d'où le fait qu'ils se sont au fil de l'évolution redressés et que leur membre supérieur se sont affinés (tout comme les dinosaures coureurs [le T-rex, l'iguanodon, etc...]). Pour se protéger des prédateurs encore plus rapides... certains ont dû prendre l'habitude de se réfugier en haut des arbres et de sauter de branches en branches... certains aux plumes plus longues planaient... ceux là étaient avantagés car ils pouvaient passer d'un arbre à un autre et même chasser... ce n'est que bien plus tard que l'on aboutit au vrai vol et plus seulement au vol plané.

A propos des plumes:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Wooden Ali a écrit:Un des obstacles à accepter la théorie de l'évolution autrement que par la raison est la difficulté que nous avons à nous figurer la durée prodigieuse de l'histoire de la vie.
C'est clair... tout ceci peut paraître incroyable... mais il faut savoir que cela à pris des millions d'années, d'essais, de loupés, de réussites... ces changements infimes répétés sur des centaines de millions d'années ont permis d'aboutir à la vie telle que nous la connaissons... en se complexifiant génération après génération... de manière imperceptible... mais avançant quand même... et pour cela pas nul besoin d'un Dieu... il faut juste laisser la vie continuer son court normalement...

Wooden Ali a écrit:Mais si l'on considère que toutes les races de chien que nous connaissons, du chihuahua au Saint-Bernard, ont été créées par l'homme par sélection artificielle à partir du loup en quelques milliers d'années, on a moins de mal à admettre ce que la nature à pu faire par un processus tout à fait comparable pendant des centaines de millions d'années.
Bel exemple en effet... Tout les chiens descendent du loup... et pourtant l'on a tant de tailles, de couleurs, de faciès différents... et tout ceci en quelques millénaires... alors avec une évolution sur plusieurs centaines de millions d'années il n'y a rien d'étonnant...

Skipp
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 69
Localisation : Durocortorum
Identité métaphysique : Athé à tendance agnostico-panthéïsto-sympatisant-bouddhiste
Date d'inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum