Planète X : 2 façons d'en parler.

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bean le Dim 9 Sep 2018 - 18:48

Non mais il définit un individu et sa lignée.

Donc, si ça ne change rien pour l'espèce humaine, ça peut changer beaucoup de choses pour chaque individu, comme son apparence physique, son système immunitaire, ses allergies et maladies potentielles, etc.

Les Néandertaliens étaient plus robustes au froid, les européens du nord ont peut-être hérité de cette acclimatation au froid.

Pourquoi appeler "hybridation" un truc qui ne change rien ?
L'hybridation est possible entre deux espèces distinctes mais suffisamment proches génétiquement. Cela a du changer beaucoup les enfants hybrides issus de parents Néandertaliens et sapiens mais au fil du métissage des générations, les caractères de l'hybridation ont régressés puisque les Néandertaliens avaient tous disparus.

Le mulet est l'hybride de l'âne et de la jument, en supposant que le mulet soit fertile(*), s'il se reproduit avec une jument, le petit aura plus de caractères du cheval et moins de l'âne. Si la descendance ne connait que les chevaux, les caractères "âne" disparaîtront en apparence quasi totalement  mais des gènes de l'âne resteront présents dans l'ADN, pourquoi pas ceux qui donnent une robustesse particulière à cet animal.

(*) En fait, il est souvent stérile.
J'aurai dû prendre l'exemple du cochonglier ce qui n'aurait pas été pour déplaire à notre ami Conchonfucius.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6563
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Lun 10 Sep 2018 - 18:04

Bean a écrit:Les Néandertaliens étaient plus robustes au froid, les européens du nord ont peut-être hérité de cette acclimatation au froid.
Neutral  La couleur de la peau ou le système pileux ne définissent pas notre espèce.

Tu dois savoir que certains noirs peuvent avoir la peau blanche : les albinos.


La répartition de l'albinisme est très inégale. Dans l'ensemble, l'albinisme est relativement fréquent dans des régions d'Afrique, rare en Europe, exceptionnel en Asie et chez les amérindiens.

Il existe de nombreuses hypothèses pouvant expliquer les très fortes fréquences. Entre autres, l'effet fondateur, l'isolement et l'endogamie. Ces ethnies seraient issues d'un petit groupe fondateur comprenant un ou des albinos. Les descendants seraient restés isolés et endogames (...) On a émis l'hypothèse d'un facteur culturel : les albinos, souffrant au soleil, ne participaient pas aux travaux agricoles. Ils restent donc au village avec les femmes, pendant que les autres hommes sont aux champs, ce qui leur procurerait un avantage sélectif.

Il existe plus de soixante gènes qui sont impliqués dans la pigmentation chez la souris, on peut en déduire que l'influence génétique sur la pigmentation mélanique est au moins aussi compliquée chez l'homme...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

qvt  Tu le vois, être porteur d'un gène ne veut pas dire qu'on l'utilise. Donc les marqueurs génétiques des Néandertaliens peuvent apporter quelque chose (couleur, système pileux), peut-être comme l'albinisme : dans 0,005 % des cas.

Mais l'ensemble de l'ethnie (et surtout de l'espèce) ne tient pas à eux.

...

PS : quand on lit les premières hypothèses sur les Albinos, on se marre :

" Corneille de Pauw, dans ses Recherches philosophiques (1774), explique l'albinisme chez les Noirs par une décoloration du sperme noir des Noirs. "

pette de rire  Car bien sûr, tout le monde sait que le sperme des Noirs est noir !  croule de rire

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bean le Mar 11 Sep 2018 - 10:40

La couleur de la peau ou le système pileux ne définissent pas notre espèce.
D'autant qu'on trouve une palette de couleurs de peaux qui va du blanc le plus pâle au noir le plus profond en empruntant toutes les nuances intermédiaires possibles. Certains dits "blanc" sont plus bronzés que certains dits "noirs" et je ne parle pas d'albinisme.

Il faudrait aller plus loin dans la génétique et parler d'expression des gènes, de gènes dominants vs gènes récessifs, des mécanismes plus complexes d'expression de gènes qui ne s'expriment pas sur de longues lignées, de l'influence de l'environnement sur le potentiel génétique, etc.

L'albinisme, la trisomie 21, le daltonisme, et autres anomalies génétiques visibles ou invisibles sont peut-être une forme de tentative de mutation de l'espèce.
On ne peut pas donner de conclusion simpliste et tranchée sur ces sujets, certains gènes affectent notre organisme sans que nous sachions exactement comment.

sourire

Car bien sûr, tout le monde sait que le sperme des Noirs est noir !
Et le sang des nobles est bleu !  lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6563
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mar 11 Sep 2018 - 18:57

Bean a écrit:L'albinisme, la trisomie 21, le daltonisme, et autres anomalies génétiques visibles ou invisibles sont peut-être une forme de tentative de mutation de l'espèce.
okey  Je suis tout à fait d'accord !

Neutral  ... et c'était ce que je tentais d'expliquer à Dedale :
Notre génome ne cesse de faire des tentatives de mutation. Et si la mutation apporte un vrai "plus" dans la survie, elle se généralise par la sélection naturelle.

Exemple : le changement de la forme du bassin.
Au départ, c'est juste une "malformation" qui aggrave la mortalité à l'accouchement. Mais, elle permet aussi de se tenir debout et donc, de mieux survivre. Au bout du compte, la malformation perdure, car ceux qui en sont atteint survivent mieux. Et les autres disparaissent...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Mer 12 Sep 2018 - 14:06

Gérard a écrit:Donc, vu que le Chicxulub n'a pas tout détruit, c'est donc un cataclysme qui a participé à la sélection naturelle.

Quel rapport avec la sélection naturelle?
- Chicxulub a porté un coup à la biodiversité. Evident, c'est un cataclysme global.

Haaa... même les professeurs au Département de Préhistoire du Muséum national d'Histoire naturelle, font des fake news ! Ils font partie du grand complot des titulaires d'une "Maîtrise de Biologie des Organismes et des Populations Biologie Marine" ?

Je comprend que ça soit l'Evangile pour toi.
Mais ça ne répond pas à mon interrogation : De quand date cet article?

Ma question est justifiée puisqu'il ne prend pas en compte les plus récentes découvertes.

Donc ils ont "temporairement" diffusé des fausses informations.

De quoi tu parles?

Tu ne crois pas que, comme Bulle, tu pourrais reconnaître que tes saints-paléontologues peuvent aussi se tromper ? C'est la loi du genre chez les scientifiques, non ?

Ben ils ne se trompaient pas. Lorsque l'ancienneté était estimée à 200 000 ans, les paléos disaient : Les plus ancien fossiles remontent à 200 000 ans.

Les sapiens ont certainement côtoyés les sapiens oui.
Ce n'est pas ce que j'ai dit.

C'est peu rassurant : Tu dis n'importe quoi mais tu penses que tu ne l'as pas dit.

Halleluia !

Dedale a enfin fait un post pour répondre à Gerard, sans utiliser une seule fois les mots "chier", "coincé du bulbe", "troll", "conneries" ou "imbécile". Bel effort !

Si tu pouvais faire le même effort avec tes inepties compulsives.....

Je ne dis pas que nous n'évoluons pas, je dis que la spécification de notre espèce ne tient pas à l'ADN des fleurs ou des singes.

Ben si : Nous sommes des fleurs à 25% et des singes à 95%, et quelques mutations à 5%. ET sans ces quelques pourcents, nous ne sommes rien.

Quand on dit "98% de gènes communs avec le chimpanzé" cela veut donc dire que 2% de nos gènes n'ont rien à voir avec les chimpanzés, non ?

Le chimpanzé est un cousin. Notre ancêtre commun avait exactement les mêmes gènes que lui et que nous.

Ce sont ces 2% qui font toute la différence !

Ces 2% sont une mutation du code génétique préexistant chez les grand singes hominidés du miocène.

C'est dans ces 2% que se trouvent la taille du cerveau, la forme des hanches, etc...

Comme toutes les espèces : Ce sont des groupes de gènes qui sont affectés par des mutations.

Donc, nous descendons du plus proche hominidé (Habilis et suivants) et pas des fleurs, des poissons ou des singes. Sinon, on descend de tout et ça ne veut plus rien dire.

Au lieu de geindre que tu ne comprends pas, étudies un peu la théorie de l'évolution. Ca te stimuleras les synapses.

Oui, alors nous descendons aussi des étoiles. Les étoiles ont fabriqué le carbone dont nous sommes constitués. Donc tous les êtres vivants de notre planète sont des "étoiles".
Nous sommes composés d'éléments chimiques produits par la nucléosynthèse stellaire.

Le classement des espèces est facile à apprendre avec toi : il n'y a qu'une seule espèce !

Je suis sûr que tu es très fier de tes rétorques débiles. merci

Soyons sérieux.
mdr

Tu es un sacré clown.

Nous ne sommes pas tous les merdes ramassées au cours des milliards d'années.

Ca y est : la crise créationniste.
Calme toi et essaie de trouver des arguments cohérents.

Nous SOMMES au contraire ce qui nous différencie de toutes les autres espèces.

C'est le propre d'une espèce que de se différencier des autres.
- Mais que veux-tu dire par là?
Que nous sommes des Elus dans ta croyance idiote? Que nous sommes une "perfection" à la mode jésuite?

Tu ferais mieux d'étudier un peu la théorie de l'évolution. Ca te décalaminerais de toutes ces foutaises.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Lun 17 Sep 2018 - 19:11

dedale a écrit:
Gérard a écrit:Donc, vu que le Chicxulub n'a pas tout détruit, c'est donc un cataclysme qui a participé à la sélection naturelle.
Quel rapport avec la sélection naturelle?
- Chicxulub a porté un coup à la biodiversité. Evident, c'est un cataclysme global.
qvt ...cataclysme global.. et naturel. Donc tout à voir avec la sélection naturelle.

dedale a écrit:Je comprend que ça soit l'Evangile pour toi.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Mais ça ne répond pas à mon interrogation : De quand date cet article?
silent  Quel article ?

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Donc ils ont "temporairement" diffusé des fausses informations.
De quoi tu parles?
silent  De l'article, je suppose...

dedale a écrit:Ben ils ne se trompaient pas. Lorsque l'ancienneté était estimée à 200 000 ans, les paléos disaient : Les plus ancien fossiles remontent à 200 000 ans.
qvt  Jusqu'à ce qu'on trouve ceux de 300.000 ans.

dedale a écrit:Si tu pouvais faire le même effort avec tes inepties compulsives....
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Je ne dis pas que nous n'évoluons pas, je dis que la spécification de notre espèce ne tient pas à l'ADN des fleurs ou des singes
.
Ben si : Nous sommes des fleurs à 25% et des singes à 95%, et quelques mutations à 5%.
Wink  Libre à toi de penser que nous sommes des fleurs, moi je dis que nous sommes des hommes.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Ce sont ces 2% qui font toute la différence !
Ces 2% sont une mutation du code génétique préexistant chez les grand singes hominidés du miocène.
qvt  Alors pourquoi les singes ne sont-ils pas 100% comme nous ?

dedale a écrit:Au lieu de geindre que tu ne comprends pas, étudies un peu la théorie de l'évolution. Ca te stimuleras les synapses.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Nous sommes composés d'éléments chimiques produits par la nucléosynthèse stellaire.
silent  Je croyais que nous étions des fleurs ?

dedale a écrit:Je suis sûr que tu es très fier de tes rétorques débiles.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Tu es un sacré clown.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit: Mais que veux-tu dire par là?
Que nous sommes des Elus dans ta croyance idiote? Que nous sommes une "perfection" à la mode jésuite?
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Ca te décalaminerais de toutes ces foutaises.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Mar 18 Sep 2018 - 4:46

Gérad a écrit:...cataclysme global.. et naturel. Donc tout à voir avec la sélection naturelle.

Je vois. C'est naturel donc c'est de la sélection naturelle. Bonjour le niveau. sourire
- Tu ne sais pas ce qu'est la sélection naturelle.

Définition en un click : En biologie, la sélection naturelle est l'un des mécanismes moteurs de l'évolution des espèces qui explique le succès reproductif différentiel entre des individus d'une même espèce et le succès différentiel des gènes présents dans une population.

Si tu veux on peut en débattre, prendre des exemples, pour que tu te fasses une petite idée.

Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

Tu t'enfonces et deviens ridicule.

Quel article ?
Tu es complètement paumé mon pauvre.

De l'article, je suppose...

Personne ne t'oblige à débattre.

Jusqu'à ce qu'on trouve ceux de 300.000 ans.

Oui, et alors? Ca a été corrigé non? Maintenant on sait qu'il y avait des sapiens il y a 300 000 ans.

Si tu pouvais faire le même effort avec tes inepties compulsives....
Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

Je compatis avec ton désarroi. sourire

Libre à toi de penser que nous sommes des fleurs, moi je dis que nous sommes des hommes.

Je n'ai jamais pensé ni dis que nous étions des fleurs.
Je t'ai dit que nous avions un ancêtre commun.
( mais ça fait "pschitt!" dans ton petit crâne.)
Et donc nous partageons avec les plantes à fleurs des gènes codants qui ont des fonctions métaboliques, cellulaires.

Alors pourquoi les singes ne sont-ils pas 100% comme nous ?

- La sélection naturelle : Succès reproductif différentiel entre des individus d'une même espèce et le succès différentiel des gènes présents dans une population.

Nous sommes donc une espèce de singe qui se différencie des autres en raison de la sélection naturelle.

Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

Change de disque. Il est rayé.

Je croyais que nous étions des fleurs ?

Ben c'est débile.

Je suis sûr que tu es très fier de tes rétorques débiles.
Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

Il n'y a que toi pour ne pas les trouver débiles, tes rétorques.

Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

J'aime quand tu me parles "d'argument cohérent". Dans ton cas, ça sonne comme une singerie. lol!

Mais que veux-tu dire par là?
Que nous sommes des Elus dans ta croyance idiote? Que nous sommes une "perfection" à la mode jésuite?
Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.
Ca te décalaminerais de toutes ces foutaises.
Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

Heureusement que je t'ai appris à singer des réponses. sourire


avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Mar 18 Sep 2018 - 11:22

Gérard a écrit:"Aucun rapport avec Néanderthal " nous sommes enfin d'accord !

Tu disais la niaiserie suivante : nous ne sommes pas plus des descendants Néandertal que nous ne sommes les descendants des chimpanzés ou des jonquilles. Tu t'en rappelles?

Ben, le chimpanzé et le néanderthal sont des espèces cousines. Nous avons un ancêtre hominidé commun, assez récent donc.
Pour les jonquilles, c'est différent, l'ancêtre commun est beaucoup plus lointain, remontant certainement aux unicellulaires eucaryotes précurseurs des colonies pluricellulaires et de la division des règnes (plantes, animaux, champignons....). Enfin je pense.

Le rapport est que néanderthal est un hominidé au même titre que nous. Et pour preuve, les populations européennes ont engendré une descendance viable à la suite d'un métissage considéré autrefois comme impossible. Mais l'ADN des populations européennes prouve le contraire.

Avec les jonquilles aucun métissage n'est possible. Donc le rapport que tu fais est absurde, pour ne pas dire inepte.
Si c'est avec ça que tu es d'accord, alors tant mieux.

Pour la 100ème fois, cette part d'ADN n'apporte RIEN.

Tu fais erreur. Si on retrouve de l'ADN néanderthalien chez les populations eurasiatiques, c'est que cet héritage présentait un avantage évolutif. Sinon, disparition des hybrides.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si les Néanderthals n'avaient jamais existé, nous serions les mêmes ! D'accord ?

Ils ont existé. Nous nous sommes métissés. Pour savoir ce que cela nous apporte, il faudra attendre la fin des recherches et les conclusions.

Si ça ne change rien pour les Africains, ça ne change rien pour nous.

Comme déjà indiqué, les africains n'ont pas eu de rapport avec néanderthal. Ce sont les populations eurasiatiques qui présentent de l'ADN néanderthalien. Il y a donc une différence génétique, voilà ce que ça change.

Pourquoi appeler "hybridation" un truc qui ne change rien ?

Penser que ça ne change rien avant que les recherches n'apportent de conclusions, est prématuré, bâclé Le peu d'ADN codant néanderthalien change forcément certaines choses : Le tout est de savoir précisément quoi. Et c'est pour cela que les chercheurs continuent de chercher.

Ce sont juste des marqueurs génétiques et il y en a plein d'autres. C'est comme ça qu'on peut savoir d'où vient le corps d'un inconnu.

Ainsi, on a découvert que Adolf Hitler était porteur de l'haplopgroupe E1b1b, un marqueur caractéristique des Berbères, dont la fréquence peut atteindre 80% dans la population masculine de certains groupes au Maroc. rire

Totalement hors de propos.
Les berbères sont seulement une ethnie, un groupe ethnique, pas une espèce. Un marqueur appartenant à l'espèce humaine ne change rien au fait que tu sois humain. Par contre avec le néanderthal, cela induit de possibles ou potentielles mutations, peut être discrètes, transmises à sapiens.

Mais un marqueur génétique ne définit pas une espèce, ni une race.

Pas forcément une espèce, mais des mutations au sein de l'espèce.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Ven 21 Sep 2018 - 18:08

dedale a écrit:Définition en un click : En biologie, la sélection naturelle est l'un des mécanismes moteurs de l'évolution des espèces qui explique le succès reproductif différentiel entre des individus d'une même espèce et le succès différentiel des gènes présents dans une population.
Neutral  Tu devrais lire plus loin que les 4 premières lignes de Wiki.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Certains individus portent des variations qui leur permettent de se reproduire davantage que les autres, dans un environnement précis. Ils disposeraient alors d'un avantage sélectif sur leurs congénères.


qvt  Si les girafes à petit cou ne survivent pas c'est aussi parce que les branches sont trop hautes. Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle. Comme les météores et autres...

dedale a écrit:Tu t'enfonces et deviens ridicule.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Tu es complètement paumé mon pauvre.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Jusqu'à ce qu'on trouve ceux de 300.000 ans.
Oui, et alors? Ca a été corrigé non? Maintenant on sait qu'il y avait des sapiens il y a 300 000 ans.
qvt  Si ça a été corrigé, c'est donc que l'information précédente était fausse !

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Libre à toi de penser que nous sommes des fleurs, moi je dis que nous sommes des hommes.
Je n'ai jamais pensé ni dis que nous étions des fleurs.
qvt  Donc, nous sommes des hommes ?
(quels efforts il faut faire pour te faire admettre une évidence..)

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Alors pourquoi les singes ne sont-ils pas 100% comme nous ?
- La sélection naturelle : Succès reproductif différentiel entre des individus d'une même espèce et le succès différentiel des gènes présents dans une population.
No  Tu places à la charrue avant les boeufs. C'est d'abord parce qu'il y a eu une mutation qu'on a pu comparer le succès reproductif différentiel.

dedale a écrit:Change de disque. Il est rayé.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Ben c'est débile.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Il n'y a que toi pour ne pas les trouver débiles, tes rétorques
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Dans ton cas, ça sonne comme une singerie.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:"Aucun rapport avec Néanderthal " nous sommes enfin d'accord !
Le rapport est que néanderthal est un hominidé au même titre que nous. Et pour preuve, les populations européennes ont engendré une descendance viable à la suite d'un métissage considéré autrefois comme impossible.
Neutral  Et nous avons engendré une descendance viable à la suite d'un métissage avec les fleurs... Je croyais que tu as enfin compris qu'une "trace d'ADN" n'est pas un métissage. Pour l'essentiel, les africains et les européens sont identiques.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Pour la 100ème fois, cette part d'ADN n'apporte RIEN.
Tu fais erreur. Si on retrouve de l'ADN néanderthalien chez les populations eurasiatiques, c'est que cet héritage présentait un avantage évolutif.
confused  Quelle avantage évolutif ?

dedale a écrit:Pour savoir ce que cela nous apporte, il faudra attendre la fin des recherches et les conclusions.
Wink  Reviens quand tu l'auras trouvé.

Suspect  Et si tu y arrives (à trouver un avantage évolutif de l'européen sur l'africain), le KKK sera très content, car cela prouvera du même coup que les africains ne sont pas humains.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Ainsi, on a découvert que Adolf Hitler était porteur de l'haplopgroupe E1b1b, un marqueur caractéristique des Berbères, dont la fréquence peut atteindre 80% dans la population masculine de certains groupes au Maroc.

Totalement hors de propos.
Les berbères sont seulement une ethnie, un groupe ethnique, pas une espèce.
qvt  Alors ? Tu vois bien que les marqueurs génétiques ne changent pas l'espèce !

dedale a écrit:Un marqueur appartenant à l'espèce humaine ne change rien au fait que tu sois humain.
qvt  Qui te dit que ce marqueur soit uniquement humain ? Il peut aussi venir des fleurs ou d'autre chose. La seule chose de sûr, c'est que si ça ne change rien, ça ne définit pas une espèce. Comme le marqueur néanderthalien.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Mar 9 Oct 2018 - 3:31

Gérard a écrit:
dedale a écrit:Définition en un click : En biologie, la sélection naturelle est l'un des mécanismes moteurs de l'évolution des espèces qui explique le succès reproductif différentiel entre des individus d'une même espèce et le succès différentiel des gènes présents dans une population.
Tu devrais lire plus loin que les 4 premières lignes de Wiki.

C'était pour toi.
Je n'allais pas copier toute la page de wiki.

Certains individus portent des variations qui leur permettent de se reproduire davantage que les autres, dans un environnement précis. Ils disposeraient alors d'un avantage sélectif sur leurs congénères.

Oui.

Si les girafes à petit cou ne survivent pas c'est aussi parce que les branches sont trop hautes. Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle.

Ben les giraffidés avec des petits cous sont des okapis.
Donc il y a bien sélection naturelle, évolution d'un caractère physique (un long cou) chez un groupe, mais pas d'extinction de l'espèce dont le cou ne s'est pas allongé.

Comme les météores et autres...

Oui peut être sur ta planète. sourire

Si ça a été corrigé, c'est donc que l'information précédente était fausse !

C'était la datation des fossiles découverts alors. Et pour ces fossiles, l'information était exacte.

Libre à toi de penser que nous sommes des fleurs, moi je dis que nous sommes des hommes.
Je n'ai jamais pensé ni dis que nous étions des fleurs.
Donc, nous sommes des hommes ?
(quels efforts il faut faire pour te faire admettre une évidence..)

Tu te fais un film mon pauvre.

Alors pourquoi les singes ne sont-ils pas 100% comme nous ?
- La sélection naturelle : Succès reproductif différentiel entre des individus d'une même espèce et le succès différentiel des gènes présents dans une population.
Tu places à la charrue avant les boeufs.

Je répond précisément à ta question.

C'est d'abord parce qu'il y a eu une mutation qu'on a pu comparer le succès reproductif différentiel.

C'est expliqué : succès différentiel des gènes présents dans une population.
Il suffit de lire.


Le rapport est que néanderthal est un hominidé au même titre que nous. Et pour preuve, les populations européennes ont engendré une descendance viable à la suite d'un métissage considéré autrefois comme impossible.
Et nous avons engendré une descendance viable à la suite d'un métissage avec les fleurs...

J'espère pour toi que tu fais exprès. sourire

Je croyais que tu as enfin compris qu'une "trace d'ADN" n'est pas un métissage.

C'est à toi à piger qu'il y a bien eu un métissage de population sapiennes et néanderthaliennes. C'est pas les clowns apôtres de la race pure qui vont nous refaire le monde.

Pour l'essentiel, les africains et les européens sont identiques.

Je ne fais pas de politique. Il y a des gènes de néanderthaliens chez certaines populations sapiennes.
Et ils n'ont pa été transmis par un ancêtre commun : On a déjà parlé de ça.

Tu fais erreur. Si on retrouve de l'ADN néanderthalien chez les populations eurasiatiques, c'est que cet héritage présentait un avantage évolutif.
Quelle avantage évolutif ?

La reproduction bien sûr.

Pour savoir ce que cela nous apporte, il faudra attendre la fin des recherches et les conclusions.
Reviens quand tu l'auras trouvé.

Ben déjà tu as plein de liens avec de nombreuses explications.

Et si tu y arrives (à trouver un avantage évolutif de l'européen sur l'africain), le KKK sera très content, car cela prouvera du même coup que les africains ne sont pas humains.

C'est pas du KKK dont il est question, mais de ton KK. sourire
Des groupes de sapiens localisés principalement en Eurasie se retrouvent avec des gènes de néanderthaliens.

Les berbères sont seulement une ethnie, un groupe ethnique, pas une espèce.
Alors ? Tu vois bien que les marqueurs génétiques ne changent pas l'espèce !

Certains marqueurs balisent le génome des individus ou des espèces.
Faudrait que tu te renseignes de temps à autre.

Qui te dit que ce marqueur soit uniquement humain ? Il peut aussi venir des fleurs ou d'autre chose. La seule chose de sûr, c'est que si ça ne change rien, ça ne définit pas une espèce. Comme le marqueur néanderthalien.

Personne ne parle de définir une espèce, tu délires.
On parle de la présence d'ADN néanderthalien chez certains groupes sapiens.

Bon pour le reste change de disque ou reste débile.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bean le Mar 9 Oct 2018 - 12:32

Gérard a écrit:Si les girafes à petit cou ne survivent pas c'est aussi parce que les branches sont trop hautes. Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle. Comme les météores et autres...
Et les girafes à petites pattes, tu y as pensé ?
Et comment expliques-tu que les girafons arrivent à se nourrir ?

Et si les girafes à petites pattes et à petit cou avaient eu l'idée de se nourrir ailleurs, là où les branches sont plus basses ou simplement là où l'herbe pousse au sol ?
C'est devenu l'okapi dont parle Dédale.

Et du cou coup, les ancêtres des okapis actuels et des girafes actuelles, qui appartenaient à une seule et même espèce mais dont les individus étaient de tailles variées  se sont retrouvés isolés et sont devenus au fil des générations et de la pression sélective des milieux, deux espèces différentes car pour s'adapter à leur milieu respectif, ils ont évolués de façon différente.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6563
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mar 9 Oct 2018 - 17:35

dedale a écrit:
Gérard a écrit: Si les girafes à petit cou ne survivent pas c'est aussi parce que les branches sont trop hautes. Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle.
Ben les giraffidés avec des petits cous sont des okapis.
Evil or Very Mad  Non. Les okapis ne sont pas des girafes ! Ils ne mangent pas la même chose que les girafes.

Les vraies girafes à petit cou ne sont plus là. Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Si ça a été corrigé, c'est donc que l'information précédente était fausse !
C'était la datation des fossiles découverts alors. Et pour ces fossiles, l'information était exacte.
qvt  Mais pas leur datation, donc l'information précédente était fausse !

dedale a écrit:Tu te fais un film mon pauvre.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:C'est d'abord parce qu'il y a eu une mutation qu'on a pu comparer le succès reproductif différentiel.
C'est expliqué : succès différentiel des gènes présents dans une population.
Il suffit de lire.
qvt  Mais pour ça, il faut d'abord une mutation.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Pour l'essentiel, les africains et les européens sont identiques.
Je ne fais pas de politique. Il y a des gènes de néanderthaliens chez certaines populations sapiennes.
Neutral  Ma phrase est fausse ou pas ?

dedale a écrit:
Gerard a écrit:
dedale a écrit:Tu fais erreur. Si on retrouve de l'ADN néanderthalien chez les populations eurasiatiques, c'est que cet héritage présentait un avantage évolutif.
Quelle avantage évolutif ?

La reproduction bien sûr.
qvt  Désolé pour toi, mais le temps de gestation d'une européenne et d'une africaine sont les mêmes ! Alors de quoi tu parles ? .. de la taille des pénis ?

dedale a écrit:
Gerard a écrit:
dedale a écrit:Pour savoir ce que cela nous apporte, il faudra attendre la fin des recherches et les conclusions.
Reviens quand tu l'auras trouvé.

Ben déjà tu as plein de liens avec de nombreuses explications.
No  Il n'y a rien de tel dans tes liens. Si ce n'était pas le cas, tu l'aurais déjà cité directement.

dedale a écrit:C'est pas du KKK dont il est question, mais de ton KK.
Neutral  Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

dedale a écrit:Personne ne parle de définir une espèce, tu délires.
On parle de la présence d'ADN néanderthalien chez certains groupes sapiens.
qvt   Si ça ne définit pas une espèce, quel intérêt ?

dubitatif  Ok. Je vais tenter une généralité :

" Nous sommes autant des néanderthaliens que nous sommes des fleurs."

Tu es d'accord ?

dedale a écrit:Bon pour le reste change de disque ou reste débile.
Neutral Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bean le Mar 9 Oct 2018 - 17:45

Gérard a écrit:Les vraies girafes à petit cou ne sont plus là. Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle.
Dans ce cas précis, c'est plutôt le temps en terme de générations qui participe à la sélection naturelle.
Tes ancêtres non plus ne sont plus là, et ils ne mangeaient pas de Burgers chez Mac Do, l'environnement change aussi pour les humains.
Le panda géant et l'ours brun sont deux espèces issues d'un ancêtre commun et pourtant ces deux espèces n'ont pas du tout le même régime alimentaire.

" Nous sommes autant des néanderthaliens que nous sommes des fleurs."
Tu te reproduis(ais) comment GG, grâce au bon vouloir des abeilles qui viennent te butiner ou comme l'aurait fait un Néandertalien ?  lol!

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6563
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mar 9 Oct 2018 - 17:55

Bean a écrit:
Gérard a écrit:Si les girafes à petit cou ne survivent pas c'est aussi parce que les branches sont trop hautes. Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle. Comme les météores et autres...
Et les girafes à petites pattes, tu y as pensé ?
Et comment expliques-tu que les girafons arrivent à se nourrir ?
Neutral  Les girafons se réservent les basses branches.

Les longs cous ne sont pas une condition INDISPENSABLE à la survie des girafes, c'est juste un PLUS qui permet une meilleure survie.

Par exemple, pour réserver les basses branches aux girafons, il vaut mieux que les adultes n'aient pas à y toucher pour se nourrir eux-mêmes, n'est-ce pas ? Donc, les femelles vont choisir les mâles au cou le plus long afin de donner plus de chances à leurs girafons. Du coup, de génération en génération, les girafes mâles à petits cous ne vont plus trouver de partenaires sexuels et vont disparaître.

Bean a écrit:Et si les girafes à petites pattes et à petit cou avaient eu l'idée de se nourrir ailleurs, là où les branches sont plus basses ou simplement là où l'herbe pousse au sol ?
C'est devenu l'okapi dont parle Dédale.
Neutral  Oui, c'est possible, mais donc, ce ne sont plus des girafes.

qvt  Et au bout du compte, cela démontre bien que les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle et/ou aux mutations... comme les météores.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bean le Mar 9 Oct 2018 - 18:05

Les girafons se réservent les basses branches.
Ce qui est contradictoire avec l'absence de girafes à petit cou, car si elles existaient encore, elles seraient en concurrence avec les girafons à grand cou.
Donc, s'il y a des basses branches comestibles, il n'y a plus de raison à la disparition des girafes à petit cou.
Car plus alertes, ces girafes à petit cou auraient fini par faire disparaître les girafons à grand cou et donc les girafes.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6563
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mar 9 Oct 2018 - 18:11

Bean a écrit:
Gérard a écrit:Les vraies girafes à petit cou ne sont plus là. Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle.
Dans ce cas précis, c'est plutôt le temps en terme de générations qui participe à la sélection naturelle.
qvt  Le temps n'agrandit pas le cou de tout le monde, non ?

Donc ce sont les conditions de l'environnement.

Bean a écrit:
Gerard a écrit:" Nous sommes autant des néanderthaliens que nous sommes des fleurs."
Tu te reproduis(ais) comment GG, grâce au bon vouloir des abeilles qui viennent te butiner ou comme l'aurait fait un Néandertalien ?
qvt  Dans les deux cas, il faut une bite !

Brève de comptoir :

yeux ecarquilles  - Tu veux dire que je renifle une fleur, je colle mon nez sur sa BITE ?!!

rire - Beh oui. Cela s'appelle l'étamine.

Suspect  - Aaaargh... Je suis dégoûté des fleurs, maintenant !


...


Dernière édition par Gerard le Mar 9 Oct 2018 - 18:29, édité 2 fois

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mar 9 Oct 2018 - 18:15

Bean a écrit:
Les girafons se réservent les basses branches.
Ce qui est contradictoire avec l'absence de girafes à petit cou, car si elles existaient encore, elles seraient en concurrence avec les girafons à grand cou.
silent .. et en concurrence avec leurs PARENTS ! ... qui vont donner des coups de boule à ceux qui mangent la nourriture de leurs petits.

tapelatête

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bean le Mar 9 Oct 2018 - 19:25

Gerard a écrit:qvt  Le temps n'agrandit pas le cou de tout le monde, non ?

Donc ce sont les conditions de l'environnement.
A contrario :
Les conditions de l'environnement n'agrandissent pas le cou de tout le monde, non ?
Donc il faut du temps.

En tout cas, au moins les deux et aussi d'autres événements et conditions, ton schéma simpliste n'explique rien à lui seul.

.. et en concurrence avec leurs PARENTS ! ... qui vont donner des coups de boule à ceux qui mangent la nourriture de leurs petits.
Ce qu'on appelle une coopération inter-familiale qui devient ensuite une coopération inter-espèce.
Voici une autre condition fondamentale à l'évolution.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6563
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Mar 9 Oct 2018 - 20:42

Gérard a écrit:Non. Les okapis ne sont pas des girafes !

Les okapis sont des giraffidés.
Si tu veux comprendre l'évolution des girafes, faut prendre en compte toutes les familles de giraffidés existant actuellement.

Ils ne mangent pas la même chose que les girafes.

Ca ne l'empêche pas d'être de la même famille et de nous permettre de comprendre l'évolution des girafes.

Les vraies girafes à petit cou ne sont plus là.

Les "vraies girafes à petit cou" n'étaient pas des girafes. C'étaient des girafidés.

Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle.

Pas les météores du genre Chicxulub. Tu n'as pas le moindre argument qui peut le démontrer.

Mais pas leur datation, donc l'information précédente était fausse !

Ben non. Les plus anciens fossiles humains de l'époque dataient bien de 200 000 ans.

Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

Relaxe toi. Change de disque. Il est rayé.

Mais pour ça, il faut d'abord une mutation.

He bien! Mais ce sont bien les gènes qui mutent, non?

Ma phrase est fausse ou pas ?

Génétiquement parlant, elle est fausse.

Désolé pour toi, mais le temps de gestation d'une européenne et d'une africaine sont les mêmes ! Alors de quoi tu parles ? .. de la taille des pénis ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
C'est juste un exemple.

Il n'y a rien de tel dans tes liens. Si ce n'était pas le cas, tu l'aurais déjà cité directement.

Ah bon! Pourtant il me semblait.
Il te suffisait simplement de taper sur google "avantages évolutifs néandertal" pour avoir des réponses rapides.

Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

Et pendant que tu y es, reprend toi et change de disque.

Si ça ne définit pas une espèce, quel intérêt ?

Nous parlons de l'être humain. C'est pas un espèce pour toi?

Ok. Je vais tenter une généralité :

" Nous sommes autant des néanderthaliens que nous sommes des fleurs."

Tu es d'accord ?

Ce n'est pas une généralité. Tous les êtres humains ne possèdent pas de gène néanderthaliens.

Calme toi et essaie de trouver des argument cohérents.

des argument cohérents? sourire
Commence par en trouver toi-même.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mer 10 Oct 2018 - 18:53

dedale a écrit:
Gérard a écrit:Les conditions de l'environnement participent donc bien à la sélection naturelle.
Pas les météores du genre Chicxulub. Tu n'as pas le moindre argument qui peut le démontrer.
qvt  Alors pourquoi seuls les animaux de moins de 20 Kg ont survécu ?
Le hasard peut-être ? Il se serait passé la même chose sans le Chicxulub ?

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Mais pas leur datation, donc l'information précédente était fausse !
Ben non. Les plus anciens fossiles humains de l'époque dataient bien de 200 000 ans.
silent  Mais ce n'est plus le cas puisqu'on a trouvé des fossiles humains de 300.000 ans.

Donc le concept "plus anciens fossiles humains" n'est pas gravé dans le marbre. Rien n'interdit qu'ils y en aient de plus anciens encore. Donc, rien n'interdit que des espèces pré-sapiennes aient été en compétition avec les sapiens.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Pour l'essentiel, les africains et les européens sont identiques.
Ma phrase est fausse ou pas ?
Génétiquement parlant, elle est fausse.
qvt  Alors tu fais du racisme. Car pour l'essentiel les génomes sont identiques.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Désolé pour toi, mais le temps de gestation d'une européenne et d'une africaine sont les mêmes ! Alors de quoi tu parles ? .. de la taille des pénis ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
C'est juste un exemple.
Evil or Very Mad  Ce n'est pas un avantage évolutif essentiel !

Les européens ont un petit avantage dans la lutte contre les infections et les africains ont un petit avantage dans la lutte contre le soleil (leur peau), mais au bout du compte leurs longévités sont les mêmes.

dedale a écrit:Il te suffisait simplement de taper sur google "avantages évolutifs néandertal" pour avoir des réponses rapides.
Wink  Merci, j'ai trouvé la source de tes délires (c'est bien ça non ?) :


Neutral  Mais ce n'est pas un hybride d'espèce ! Faut pas tout mélanger :

En génétique, un hybride est un organisme issu du croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique), espèces (croisement interspécifique) ou genres (croisement intergénérique) différents.

exemple : Le mulet est l'hybride d'un âne et d'une jument.

Evil or Very Mad  Les européens ne sont pas les "mulets" du sapiens et du néanderthalien !

dedale a écrit:
Gerard a écrit: Nous sommes autant des néanderthaliens que nous sommes des fleurs."

Tu es d'accord ?
Ce n'est pas une généralité. Tous les êtres humains ne possèdent pas de gène néanderthaliens
Neutral  Alors précisons :

Nous, les européens, sommes autant des néanderthaliens que nous sommes des fleurs.

Tu es d'accord ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mer 10 Oct 2018 - 18:56

Bean a écrit:
Gerard a écrit:qvt  Le temps n'agrandit pas le cou de tout le monde, non ?

Donc ce sont les conditions de l'environnement.
A contrario :
Les conditions de l'environnement n'agrandissent pas le cou de tout le monde, non ?
Donc il faut du temps.
Wink .. et beaucoup d'autres facteurs, je suis d'accord.

Mais le facteur environnement me semble le plus important.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8352
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Coemgen le Dim 14 Oct 2018 - 22:35

Bonsoir,

C'est ce que j’appelle mettre à nu de la planète X.


avatar
Coemgen
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 21
Localisation : Bouches du Rhône
Identité métaphysique : Sur le chemin
Humeur : Paisible
Date d'inscription : 27/11/2014

http://www.desertpath.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bean le Lun 15 Oct 2018 - 10:54

Gérard a écrit:Ce n'est pas un avantage évolutif essentiel !
Gérard a écrit:Mais le facteur environnement me semble le plus important.
Ce qui fait qu'un avantage évolutif est essentiel ou non est la capacité qu'offre cet avantage dans un environnement particulier.
L'avantage évolutif est donc relatif (entre autres) à l'environnement. L'environnement est important mais les capacités d'adaptation sont tout aussi importantes, voire vitales. Question de point de vue.

Raisonner dans l'absolu n'apporte donc rien à la compréhension des mécanismes de l'évolution, des critères absolus "fabriquent" des clones "parfaits" l'aspect relatif et interactif de l'ensemble des critères "crée" de la diversité et de la variété.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6563
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum