Planète X : 2 façons d'en parler.

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Sam 21 Juil 2018 - 21:29

dedale a écrit:C'est vrai que le risque de prendre un astéroïde ou un planétoïde de grosse dimension est minime.
Mais il n'y a pas que cette option :
- Sans aller chercher une destruction du monde ou une fin de l'humanité, l'impact d'un corps de + de 100m et de moins de 500m, provoquerait un énorme cataclysme qui verrait la disparition de toute une région, d'un pays ou d'une partie continentale.
Neutral  Cela serait-il pire que la 2nd guerre mondiale ?
(en sachant que la 2nd guerre mondiale, loin d'affaiblir l'Humanité, l'a en fait boosté !)

dedale a écrit:Pour la question des dinosaures, la théorie de l'astéroïde n'a pas été accepté par tout le monde. Pourtant les fossiles montrent bien et sans erreur possible, que leur disparition s'est produite exactement à la date où l'impact de Chicxulub est survenu
Neutral  Une coincidence n'est pas une cause.

Les fossibles montrent également que les dinosaures étaient déjà en phase de début d'extinction bien longtemps avant l'arrivée de Chicxulub. Et cet astéroïde, qui n'a touché rien de plus qu'une zone comprise entre Mexico et Miami et dont les cendres sont retombées en moins de 3 ans, ne peut pas faire grand mal au reste de la planète.

dedale a écrit:Le cataclysme n'a certainement pas atteint des crevasses tropicales, comme celles qui existent dans la jungle d'Inde aux pied de l'Himalaya et qui regorgent de vie et qui expliqueraient la survivance d'espèces comme les tortues par exemple.
Wink  Tout à fait.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Dim 22 Juil 2018 - 1:16

Gerard a écrit:Cela serait-il pire que la 2nd guerre mondiale ?
(en sachant que la 2nd guerre mondiale, loin d'affaiblir l'Humanité, l'a en fait boosté !)

A mon avis, ça n'est pas comparable à une guerre.
Par contre ça peut être comparé à une énorme arme nucléaire.

Les fossibles montrent également que les dinosaures étaient déjà en phase de début d'extinction bien longtemps avant l'arrivée de Chicxulub.

Les fossiles montrent que les dinosaures, apparus il y a environ 250 Ga et disparus voici 65 Ga, ont connu des hauts et des bas, pendant les 180 Ga de leur existence. Ils sont cependant toujours restés une espèce dominante.
Rien ne montre qu'ils étaient particulièrement en voie d'extinction quand l'astéroïde a frappé.
Ou alors, peut être dans certaines régions mais pas dans d'autres.

De plus, il semble que certaines espèces étaient très localisées, ne comportaient donc pas énormément d'individus comme d'autres qui étaient très répandues sur tous les continents et du pôle à l'équateur.
Avant la découverte de Chicxulub, la théorie était qu'il avaient disparus beaucoup plus progressivement et que leur extinction était due à une accumulation de facteurs climatiques, volcaniques, géologiques.
Mais les fossiles montrent bien que leur disparition a été brutale et qu'elle a décimé des populations nombreuses, répandues, installées dans des zones parfois très fertiles.

Et cet astéroïde, qui n'a touché rien de plus qu'une zone comprise entre Mexico et Miami et dont les cendres sont retombées en moins de 3 ans, ne peut pas faire grand mal au reste de la planète.

De tête :

Nous avons un impact qui a enfoncé la croûte terrestre de 30 km et fait un cratère large de 200 km.
Tandis que le nez de la météorite touchait le sol, son autre bout était encore à plusieurs milliers de mètres en altitude.
Durant l'impact, une bonne partie de la croûte, de l'océan, ainsi que la totalité de l'astéroïde ont été subitement transformés en gaz à très haute température, s'élevant en une colonne, un super-champignon, perforant la couche d'ozone.
Sur le lieu, le granit du fond marin a été, au fond du cratère a été super-compressé, devenant une roche métamorphique dont on peut voir les lignes de compression attestant d'une force que rien sur terre ne pourrait égaler.
Quant au sédiment calcaire du fond marin, la désintégration de l'impact l'a tout simplement transformé  en composé sulfurique.

Toute cette matière élevée à haute température, a été projetée dans l'atmosphère. L'angle défini par la forme du cratère et les traces de l'impact permettent de penser que toute cette matière en fusion, ainsi que la direction de l'immense onde de choc, était dirigée droit vers les USA. Les sites paléontologiques des Badlands confirment cette théorie.

- D'abord il y a eu une formidable lumière des millions des fois plus brillante que le soleil, qui a aveuglé toutes les créature. L'objet est arrivé entre 20 et 60km/s et a franchi l'atmosphère en très eu de temps.
- Un calme.
- Puis dans un rayon de l'ordre de 2000 km env. autour de Chicxulub, une énorme onde de choc supersonique a tout balayé.
- Un calme.
- Ensuite est venue une onde thermique, un souffle de haute température, toujours dans un rayon de 2000 km, qui a vaporisé l'eau de tout ce qui existait.
- Puis sont venues des séries d'ondes sismiques de grande amplitude qui se sont propagées plus loin, à des milliers de km, accompagnées de répliques et de contre-répliques.
- Un immense dome de matière en fusion s'élève dans l'atmosphère dont la température commence à augmenter sérieusement, d'abord au-dessus du lieu de l'impact, avec une tendance à se diriger vers le nord-est de Chicxulub. L'impact a eu une force estimée à 5 milliards de fois la bombe H. C'est un cataclysme qu'on ne peut pas s'imaginer.
- Le choc de l'impact a, bien entendu, éjecté dans l'atmosphère de gros morceaux qui ont très rapidement atterris un peu partout. Mais le plus gros est formé de fines particules, emportées par les courants aériens et par les fortes convections provoquées par la chaleur de l'impact, qui s'élèvent à plusieurs milliers de degrés.
- Cet énorme nuage de particules en fusion est rappelé par l'attraction et retombe. Et partout où le phénomène sévit, l'atmosphère est surchauffée, commence à s'élever à des centaines de degrés. Cela enflamme les forêts et tout ce qui est possible de flamber. Cela entraîne également un phénomène qu'on appelle la tempête de feu : Les incendies provoquent des courants de convection qui sont comme des souffles attisant les flammes. Et si ces incendies sont énormes comme on l'entend dans notre petite histoire, alors ils provoquent des super-tempêtes de feu, des phénomènes qui s'auto-alimentent et s'amplifient tant qu'il y a du combustible. Or il n'y avait pas meilleur combustible que les super-forêts résineuses de la préhistoire.
- L'atmosphère commence à s'opacifier, chargée en cendres, en suies, dégagées par les incendies qui se propagent et soulevées par la chaleur. La suie se mélange aux chlorures, aux sulfures, qui ont été dégagées par l'impact.
- Ce phénomène bouleverse totalement l'équilibre climatique d'une bonne partie de la planète. Et le déséquilibre s'amplifie alors que le phénomène s'étend. Ce nuage de suie reste d'abord en suspension en raison de la chaleur qui règne en surface et le refoule en altitude. Et c'est en altitude donc que la cendre et autres particules s'accumulent et se répartissent autour de la planète. La lumière commence à décliner fortement, et vient s'ajouter à une nappe de brume causée par l'évaporation et la cendre de la surface qui forment un mélange poisseux et stagnant dans les régions où les incendies ont fini par s'estomper.

- Parallèlement à cela, des répliques sismiques continuent à se faire sentir du fait que les ondes  parcourent la croûte terrestre et que la planète est sphérique. la propagation des ondes fait qu'il y a des contre-coup à l'autre bout de la planète.
- Le cratère de l'impact a formé une fosse que l'océan revient remplir, déclenchant d'immenses tsunami traversant l'océan et balayant toutes les côtes de l'Atlantique : Ces vagues géantes déferlent à des km dans les terres.
- La poussière et l'acide accumulées dans l'atmosphère, et la température diminuant, provoque des pluies acides qui retombent un peu partout.

- Effectivement, pendant 2 ou 3 ans, le ciel est obscurcit. Pendant cette période, la photosynthèse est impossible.
L'acidité de l'eau et l'absence de photosynthèse extermine 80% du plancton : La chaîne alimentaire est rompue, les végétaux qui ont résisté sont devenus toxiques pour les herbivores, et en premier ceux qui ont besoin de consommer en quantité. Les carnivores survivants ne tardent pas à suivre.
- Il faudra bien moins que 3 ans sans nourriture pour faire disparaître des espèces vivantes : Quelques mois suffisent, notamment si en plus de cela, la nourriture est toxique.

Pour conclure : Ce cataclysme n'a pas seulement eu un effet local. L'iridium que l'on retrouve à peu près partout à la limite de la couche KT, montre bien que ses effets ont été planétaires et que partout, cette couche est systématiquement accompagnée de la disparition des fossiles, entre 60 et 80% des espèces, de toutes les espèces sauf certaines comme les insectes par exemple, qui ont mieux résisté.

(ce résumé est un scénario pour se faire une idée. J'ai zappé plein de détails. Ca demanderait d'écrire un bouquin.)
Une coincidence n'est pas une cause.

Si, cela peut en être une - quand tout le démontre.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Dim 22 Juil 2018 - 20:36

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Cela serait-il pire que la 2nd guerre mondiale ?
(en sachant que la 2nd guerre mondiale, loin d'affaiblir l'Humanité, l'a en fait boosté !)
A mon avis, ça n'est pas comparable à une guerre.
qvt  Beh si : le problème sera la baisse des ressources.
Mais contrairement aux dinosaures, on a des réserves. Donc il y aura des rationnements, ce sera chiant. Mais pas la mort.

dedale a écrit:Par contre ça peut être comparé à une énorme arme nucléaire.
albino  Une arme nucléraire balance des radiations et des rayons gamma. L'astéroïde, lui, est une bombe "propre".

dedale a écrit:- D'abord il y a eu une formidable lumière des millions des fois plus brillante que le soleil, qui a aveuglé toutes les créature.
Cool  Et vu depuis Paris : RIEN. Juste des nuages qui finissent par arriver.

Neutral Tu n'as pas regardé la vidéo ? Il explique très bien comment la chute de Chicxulub a été vécue depuis Miami, New-York et Paris. C'est très différent, tu verras. (9:50)



dedale a écrit:- Le choc de l'impact a, bien entendu, éjecté dans l'atmosphère de gros morceaux qui ont très rapidement atterris un peu partout
No  Pas plus loin que Miami.

dedale a écrit:- Cet énorme nuage de particules en fusion est rappelé par l'attraction et retombe. Et partout où le phénomène sévit, l'atmosphère est surchauffée, commence à s'élever à des centaines de degrés.
No  Quand les particules retombent, elles ne sont plus en fusion.

dedale a écrit:- Ce phénomène bouleverse totalement l'équilibre climatique d'une bonne partie de la planète (..)
- Effectivement, pendant 2 ou 3 ans, le ciel est obscurcit. Pendant cette période, la photosynthèse est impossible.
No  Seulement 20% de lumière en moins. C'est déjà arrivé en 1815 à cause d'un volcan. Cela a causé des famines, mais aujourd'hui personne ne se souvient que 1815 a été la fin du monde. Tu dramatises un peu trop.

dedale a écrit:- Il faudra bien moins que 3 ans sans nourriture pour faire disparaître des espèces vivantes : Quelques mois suffisent, notamment si en plus de cela, la nourriture est toxique.
silent  Les dinosaures sont tous morts en quelques mois ?!
Je crois que tu t'avances à un peu.

dedale a écrit:Avant la découverte de Chicxulub, la théorie était qu'il avaient disparus beaucoup plus progressivement et que leur extinction était due à une accumulation de facteurs climatiques, volcaniques, géologiques.
Mais les fossiles montrent bien que leur disparition a été brutale et qu'elle a décimé des populations nombreuses, répandues, installées dans des zones parfois très fertiles.
yeux ecarquilles  Si, les dinosaures étaient déjà sur une pente raide, avec l'arrivée des plantes à fleurs (qu'ils ne pouvaient digérer) et les autres facteurs qui tu as exposés.

Et en remettant les vrais effets de la chute de Chicxulub en perspective, on voit bien que ça ne peut pas expliquer à lui seul la fin des dinosaures. Regarde la vidéo ! Wink
...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Dim 22 Juil 2018 - 23:24

Gerard a écrit:(en sachant que la 2nd guerre mondiale, loin d'affaiblir l'Humanité, l'a en fait boosté !)

Oui enfin, ça c'est une théorie très discutable. En tous cas, je n'irai certainement pas le prétendre.

A mon avis, ça n'est pas comparable à une guerre.
Beh si : le problème sera la baisse des ressources.

Un cataclysme météoritique est extrêmement brutal et ses conséquences difficiles à calculer. Et ca se produit rarement donc on ne fait qu'imaginer, supposer ceci ou cela.
Des guerres, il y en a tout le temps, certaines de leurs conséquences sont prévisibles

Mais contrairement aux dinosaures, on a des réserves. Donc il y aura des rationnements, ce sera chiant. Mais pas la mort.

La survie est possible, bien entendu, mais tout dépend de l'ampleur du cataclysme, de ses conséquences.

Une arme nucléraire balance des radiations et des rayons gamma. L'astéroïde, lui, est une bombe "propre".

Oui mais si tu as compris, je parlais de la force de l'impact qui peut être infiniment plus fort qu'une bombe nucléaire.
Par exemple, dans une estimation de l'impact de Chicxulub, cela équivalait à l'explosion d'une bombe H tous les 5 km.
Donc au niveau de la destruction, c'est bien au-delà de tout ce que l'on peut envisager. Certes il n'y a pas de rayon gamma mais la force explosive est sans commune mesure.

D'ici là que l'astéroïde qui nous tombe dessus ne contienne pas un matériau hautement radioactif pour épicer un peu le tout.

Mais comme on l'a déjà dit : Il y a des risques mais aucune raison de s'affoler pour le moment. Quoi que... sourire

Et vu depuis Paris : RIEN. Juste des nuages qui finissent par arriver.
A 10:35, le gars dit : "Pour Paris on oublie, ça devait plus ressembler à ça" (grande lumière blanch ou écran tout blanc)
Un peu étrange.

Pas plus loin que Miami.

Personne n'en sait rien. C'est possible. Et alors?
Mais si tu prend par exemple le nuage de Tchernobyl, il a traversé toute l'Europe alors qu'il était des millions de fois moins important que celui de l'impact de Chicxulub et a été soulevé bien moins haut. Donc les conclusions s'imposent d'elles mêmes

Quand les particules retombent, elles ne sont plus en fusion.

On a de nombreuses preuves qu'elles étaient encore en fusion car elles tapissent des zones entières de l'océan atlantique et d'autres lieux du monde. Une certaine partie a refroidi dans l'atmosphère mais pas tout, notamment lorsque l'atmosphère elle-même est à 150, 200° ou plus comme cela fut démontré en Gobi.

Et au niveau fossiles, de nombreux sites dans le monde montrent une couche carbonisée.
Parallèlement à cela on a des perles de Zircon, quartz, tectites dont la forme aplatie montre bien leur haute température lorsqu'elles ont touché le sol.

Seulement 20% de lumière en moins.

Non, pas "seulement 20%".
Pour un écosystème, 20% c'est énorme. Les plantes ne savent plus en quelle saison elles sont, leurs feuilles tombent, ne font plus de fleurs ni de graine, dépérissent et diminuent leur production d'oxygène. Donc les butineurs, les oiseaux qui les mangent, les prédateurs qui mangent les oiseaux, .... dépérissent en chaîne.

C'est déjà arrivé en 1815 à cause d'un volcan. Cela a causé des famines, mais aujourd'hui personne ne se souvient que 1815 a été la fin du monde. Tu dramatises un peu trop.

Et tu crois qu'à Hiroshima il ont oublié?
Tu crois que l'éruption du Pinatubo, ils ont oublié.
Sur le lieu de l'événement, personne n'oublie.

Mais ça n'a absolument aucun rapport avec ce qui s'est passé au temps des dinosaures.
Tu me fais penser aux bouddhistes.  sourire

Les dinosaures sont tous morts en quelques mois ?!
Je crois que tu t'avances à un peu.

Certains dinosaures ont disparu très vite, d'autres moins vite.  sourire
Et d'autres pas du tout.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Nailsmith le Lun 23 Juil 2018 - 0:36

Il est important de regarder dans le ciel pour un éventuel cataclysme, il ne faut pas oublier de regarder sous nos pieds pour des cataclysmes aussi dévastateurs comme la caldeira du parc Yellowstone:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1208
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Lun 23 Juil 2018 - 18:17

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Et vu depuis Paris : RIEN. Juste des nuages qui finissent par arriver.
A 10:35, le gars dit : "Pour Paris on oublie, ça devait plus ressembler à ça" (grande lumière blanch ou écran tout blanc)
Un peu étrange..
confused  Il ne parle pas de Paris. Où vois-tu Paris prononcé ?
Il parle du point d'impact.

dedale a écrit:Mais si tu prend par exemple le nuage de Tchernobyl, il a traversé toute l'Europe alors qu'il était des millions de fois moins important que celui de l'impact de Chicxulub et a été soulevé bien moins haut
Neutral  Oui, mais le problème du nuage de Tchernobyl, c'est il était radio-actif. Tandis que les cendres en haute d'atmosphère, leur seul problème c'est qu'elles font de l'ombre (comme tous les nuages).

Donc, le mec est d'accord : TOUTE la Terre entière serait sous couverture nuageuse, pendant 1 à 3 ans. Mais le bombardement style "pilonage de Verdun", ce ne serait pas plus loin que Miami.

dedale a écrit:On a de nombreuses preuves qu'elles étaient encore en fusion car elles tapissent des zones entières de l'océan atlantique et d'autres lieux du monde.
Neutral Les CENDRES tapissent des zones entières de l'océan, mais elle ne sont pas en fusion. Sinon effectivement, tout le monde serait  mort dans les 24 heures.

dedale a écrit:Et au niveau fossiles, de nombreux sites dans le monde montrent une couche carbonisée.
annonce haut  Les cendres sont du carbonne ! Cela ne prouve pas qu'elles étaient en fusion.

dedale a écrit:Parallèlement à cela on a des perles de Zircon, quartz, tectites dont la forme aplatie montre bien leur haute température lorsqu'elles ont touché le sol.
Neutral  Uniquement dans la zone d'impact. Les cendres qui font le tour de la Terre, font moins un millimètre, sinon les vents ne pourraient pas les porter.

dedale a écrit:Pour un écosystème, 20% c'est énorme. Les plantes ne savent plus en quelle saison elles sont, leurs feuilles tombent, ne font plus de fleurs ni de graine, dépérissent et diminuent leur production d'oxygène.
qvt  Il reste quand même 80% ! Cette lumière est captée, même si les plantes sont en panique.

dedale a écrit:
Gerard a écrit:C'est déjà arrivé en 1815 à cause d'un volcan. Cela a causé des famines, mais aujourd'hui personne ne se souvient que 1815 a été la fin du monde. Tu dramatises un peu trop.
Et tu crois qu'à Hiroshima il ont oublié?
Tu crois que l'éruption du Pinatubo, ils ont oublié.

Sur le lieu de l'événement, personne n'oublie.
Wink Sur le lieu de l'événement, oui. Mais sur le reste de la planète...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Lun 23 Juil 2018 - 18:20

Nailsmith a écrit:Il est important de regarder dans le ciel pour un éventuel cataclysme, il ne faut pas oublier de regarder sous nos pieds pour des cataclysmes aussi dévastateurs comme la caldeira du parc Yellowstone:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Neutral Oui, ça pourrait même fait encore plus de dégâts que le Chicxulub.

Mais on survivrait... Wink

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bulle le Mar 24 Juil 2018 - 18:07

Nailsmith a écrit:Il est important de regarder dans le ciel pour un éventuel cataclysme, il ne faut pas oublier de regarder sous nos pieds pour des cataclysmes aussi dévastateurs comme la caldeira du parc Yellowstone:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sage remarque Nailsmith !

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Mar 24 Juil 2018 - 19:26

Gerard a écrit:Il ne parle pas de Paris. Où vois-tu Paris prononcé ?
Il parle du point d'impact.

J'ai mal compris alors.

Oui, mais le problème du nuage de Tchernobyl, c'est il était radio-actif. Tandis que les cendres en haute d'atmosphère, leur seul problème c'est qu'elles font de l'ombre (comme tous les nuages).

Cela donne quand même une idée de la façon dont le nuage de Chicxulub s'est répandu dans l'atmosphère.

Donc, le mec est d'accord : TOUTE la Terre entière serait sous couverture nuageuse, pendant 1 à 3 ans. Mais le bombardement style "pilonage de Verdun", ce ne serait pas plus loin que Miami.

100 million de mégatonnes qui n'auraient été senties qu'à 1000 bornes env. ?
Déjà, faut savoir qu'une seule Mt, c'est 80 fois la puissance d'Hiroshima qui en réalité, était toute rikiki.
- Les températures relevées sur le site d'Hiroshima sont de l'ordre de 300 000 °
- A plusieurs km de l'explosion, la pression exercée sur les bâtiment était de 160 t.
- Autour de l'explosion, dans un rayon d'1 km et plus, la vitesse du vent avoisinait 800 km/h. Elle était d'environ 300 km/h à 6km.

Donc tu multiplies tout ça par 80, puis par 100 millions - et tu réduis tout ça de 30% admettons pour donner une bonne marge d'erreur.
On obtient un cataclysme dont les ondes de choc parcourent plusieurs fois le tour de la terre. Et comme l'impact a enfoncé la croûte de 30km, on imagine l'amplitude gigantesque de ces ondes à la source. Bien sûr, plus on s'éloigne du point d'impact, plus les ondes s'atténuent naturellement, et certains matériaux de la croûte peuvent contribuer eux aussi à les affaiblir. Mais la magnitude à la source est gigantesque : à 1000 km du point d'impact, tout vole en éclat.
Et le site paléontologique des Badlands, dans le Dakota, montre bien que la destruction directe, le souffle de l'impact, s'est étendu bien plus loin que Miami, et c'est à 4000 km env. de Chicxulub, donc 4 fois plus loin que Miami.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mar 24 Juil 2018 - 20:15

dedale a écrit:Et le site paléontologique des Badlands, dans le Dakota, montre bien que la destruction directe, le souffle de l'impact, s'est étendu bien plus loin que Miami, et c'est à 4000 km env. de Chicxulub, donc 4 fois plus loin que Miami.
No   Seulement les cendres...

C'est bien montré dans l'animation :
qvt  comment veux-tu être ébloui si la flamme d'impact est sous l'horizon ? La lumière n'est pas courbe !

Donc la seule chose et fait le tour de la Terre et c'est le vent et l'onde sismique et elles régressent : un vent de 50km/h seulement à Paris et le bruit d'un camion. On peut survivre à ça, non ?

dedale a écrit:Déjà, faut savoir qu'une seule Mt, c'est 80 fois la puissance d'Hiroshima qui en réalité, était toute rikiki.
Neutral  Exact. Et en plus, n'oublie pas que l'explosion d'Hiroshima a eu lieu en altitude, précisement parce qu'au niveau du sol, l'explosion aurait été freinée et la destruction aurait été bien moindre. Alors ne compare pas.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Mer 25 Juil 2018 - 0:08

Gérard a écrit:Exact. Et en plus, n'oublie pas que l'explosion d'Hiroshima a eu lieu en altitude, précisement parce qu'au niveau du sol, l'explosion aurait été freinée et la destruction aurait été bien moindre. Alors ne compare pas.

Oui enfin, avant de freiner une explosion 8 milliards de fois plus importante que celle d'Hiroshima, tu peux toujours t'atteler. sourire
C'est pas 500m d'altitude qui font changer grand chose, surtout quand ça fait des km de hauteur et que ça perce la couche d'ozone.

Donc la seule chose et fait le tour de la Terre et c'est le vent et l'onde sismique et elles régressent : un vent de 50km/h seulement à Paris et le bruit d'un camion. On peut survivre à ça, non ?

Le fait est qu'après la chute de l'astéroïde, il ne restait rien de plus gros qu'un chien.
Et environ 70% des êtres vivants avaient disparu sur terre.

On peut donc toujours papoter sur la vitesse du vent à Pigalle.  sourire


comment veux-tu être ébloui si la flamme d'impact est sous l'horizon ? La lumière n'est pas courbe !

Donc Miami, ça ne concernait que "l'éblouissement"?
Ca, peut être.

Mais je pense que la météorite a commencé à éblouir dés qu'elle est rentrée dans l'atmosphère vu qu'elle faisait 10 km.
Elle illuminait bien plus que le soleil lorsqu'elle a traversé l'atmosphère.

Seulement les cendres...

Depuis les Badlands, on observait une lueur qui montait au dessus de l'horizon.
D'après des estimations que j'ai vu, cette lueur pouvait s'observer au 8eme de la circonférence de la terre, soit 5000 km environ.

C'est bien montré dans l'animation :

Oui mais ce n'est qu'une animation.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bulle le Mer 25 Juil 2018 - 11:13

Gerard a écrit:comment veux-tu être ébloui si la flamme d'impact est sous l'horizon ? La lumière n'est pas courbe !
NB  : La lumière n'est pas courbe non ;  mais le chemin qu'elle suit, si mes souvenirs sont bons, peut tout à fait être courbe si l'espace temps se trouve déformé par un objet de masse importante.
 Et vu depuis Paris : RIEN. Juste des nuages qui finissent par arriver.
Mais on comprend que vu de Miami (1000 km de l'impact)  "cela devait ressembler à ça"


"5 fois plus grosse et 80 fois plus brillante que la lumière du soleil" dit le monsieur... Si ça ce n'est pas éblouissant  sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Mer 25 Juil 2018 - 13:25

Gerard a écrit:Doit-on avoir la prétention de dire qu'on connait tous les astres de notre système solaire ? Que non. Notre connaissance actuelle vient justement que des curieux ont toujours recherché des "planètes X". Et cela continue. Mais cette autre vidéo fait le point sur leurs méthodes de recherche. Et même, nous donne le moyen de participer nous-même à cette recherche de la fameuse ... "Planète X" !

Primo, il y a une première chose dans la vidéo : La planète X n'a aucun rapport avec Nibiru.
Nibiru est une légende.

La planète X est une planète hypothétique que l'on a cherché au XIX°-XX° siècle pour expliquer des anomalies dans les orbites des planètes Uranus et Neptune. Depuis cette hypothèse assez ancienne donc, on a découvert la ceinture de Kuiper qui abrite des milliers de planétoïdes du genre de Pluton dont Eris (diamètre:2400km env) ou Makémaké, orcus, ixion, varuna, haumea...

Aujourd'hui, une "planète X" désigne en général tout corps planétaire hypothétique dont la présence expliquerait des phénomènes gravitationnels par exemple, mais qui n'a pas encore fait l'objet d'une découverte.

Secundo, ce n'est pas particulièrement La NASA qui effectuerait des "recherches discrètes" depuis quelque décennies. Tous les astronomes travaillent en collaboration avec les centres spationautiques (NASA, JPL, etc) et relaient leur découvertes s'il y en a car toute information est importante dans l'exploration spatiale. Donc la découverte d'une nouvelle planète n'est pas de l'exclusivité de la NASA : La grande majorité des découvertes ont toujours été faites par des astronomes indépendants, y compris la découvertes des exoplanètes.

Nibiru quant à elle est une relation douteuse faite par le milieu new-age entre une hypothétique planéte qui reviendrait nous visiter tous les 25000 ans (*) et ce qui peut être, dans l'Enouma Elish des mésopotamiens, un astre symbolisant le dieu Marduk. Ceci parce que dans les années 80, un auteur nommé Zacharian Sitchin a fait une tradution évhémeriste-créationniste de certaines tablettes cunéiformes, qui relie les divinités sumériennes (Annunaki) à des extraterrestres et interprète le sens de ces tablettes comme tenant de prophéties apocalyptiques, eschatologiques. Dans le milieu new-age, il est considéré comme un expert incontournable des langues anciennes, alors que ce n'est qu'un auteur ayant une formation journalistique, comme tant d'autres dans le milieu soucoupiste.

(*) le cycle varie selon les spéculations. Et le but de ces spéculations est de faire coller ce cycle avec les cataclysmes. Donc ça varie selon ce que l'on découvre et faire de Nibiru émissaire de Marduk, un émissaire de la colère divine. (Marduk dieu belliqueux = Dieu en colère).

La planète X n'a donc aucun rapport avec Nibiru.

Dans toutes les mythologies, les divinités "célestes" sont toujours représentées par des astres. Mais un "céleste" résidant dans le ciel, au sommet de la montagne sacrée, ça n'est pas un extraterrestre venant en soucoupe volante d'une autre planète pour asservir l'humanité (ou autre scénario stéréotype des séries télévisées).
Il reste assez de figurations de l'époque sumérienne pour savoir que les mésopotamiens ne connaissaient que 5 astres et 2 luminaires, que pour eux la terre était un disque plat entouré un courant équatorial, et le monde était une île. Le ciel s'appelait An (Anou d'où Announaki : les enfants de AN le Céleste, la génération des dieux), L'enfer, le monde subterrestre se nommait Kur, la terre-île se nommait Ri; quant à l'eau primordialen c'était Apsou (Absû) compagnon du grand dragon-femelle représentant l'eau salée de l'Océan : Tiamath, qui est l'équivalent de Thalassa (Thalathè).

Selon les tablettes, Nibiru, l'étoile associée à Marduk, est Jupiter selon les akkadiens ou l'étoile polaire selon d'autres récits (Certainement alpha draconis : Tauban à l'époque sumérienne).
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mer 25 Juil 2018 - 18:29

dedale a écrit:C'est pas 500m d'altitude qui font changer grand chose, surtout quand ça fait des km de hauteur et que ça perce la couche d'ozone.
qvt  Mais l'explosion elle-même a eu lieu au niveau de la mer ! Et même au niveau moins 30km.

dedale a écrit:Le fait est qu'après la chute de l'astéroïde, il ne restait rien de plus gros qu'un chien. Et environ 70% des êtres vivants avaient disparu sur terre.
No  C'est faux. C'est juste un cliché.

dedale a écrit:Mais je pense que la météorite a commencé à éblouir dés qu'elle est rentrée dans l'atmosphère vu qu'elle faisait 10 km.
Elle illuminait bien plus que le soleil lorsqu'elle a traversé l'atmosphère.
silent  A 20km/s, ça fait Mach 58 ! On n'a pas le temps de voir grand chose ! (angle de 30°)

rire C'est une des erreurs du film "Gravity" quand on voit arriver les débris : dans la réalité, à 10km/s, on ne voit rien "arriver" ! Car à un kilomètre, il est invisible, et 1/10 de seconde après, tu l'as dans la gueule. Tu as plus de chances de voir arriver une balle de fusil vers toi.

dedale a écrit:Depuis les Badlands, on observait une lueur qui montait au dessus de l'horizon.
D'après des estimations que j'ai vu, cette lueur pouvait s'observer au 8eme de la circonférence de la terre, soit 5000 km environ.
Neutral  Une lueur n'est pas un rayonnement direct. Dans les Badlands, personne n'a eu son slip qui prend feu. Par contre, à Miami, oui.

dedale a écrit:La planète X n'a donc aucun rapport avec Nibiru.
Wink Exact. Mais certains cherchent à y mettre un rapport pour augmenter la crédilité de Nibiru.

...


Dernière édition par Gerard le Mer 25 Juil 2018 - 18:35, édité 2 fois

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bulle le Mer 25 Juil 2018 - 18:32

Gerard a écrit:(en sachant que la 2nd guerre mondiale, loin d'affaiblir l'Humanité, l'a en fait boosté !)
Sans dec ?
"Le bilan humain et matériel de la Seconde Guerre mondiale est le plus grave que l'humanité ait jamais connu. Bien que le conflit ait une dimension mondiale encore plus accusée que la guerre 1914-1918, c'est bien l'Europe qui est la première victime de l'affrontement. Le nombre total des victimes est estimé à près de 40 millions, dont plus de la moitié parmi les populations civiles. Suite aux déportations et aux expulsions, il y a, en 1945, près de vingt millions de personnes déplacées et en attente d'être rapatriées. Les persécutions racistes, religieuses et politiques sans précédent et les déportations massives dans des camps de travail ou d'extermination ont attisé la haine entre peuples européens. La découverte des charniers humains dans les camps de concentration apparait comme une remise en cause des fondements spirituels et moraux de la civilisation occidentale. " (source)
Effectivement ça n'affaiblit pas ça booste pfff...

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bulle le Mer 25 Juil 2018 - 18:47

Gerard a écrit:
dedale a écrit:Le fait est qu'après la chute de l'astéroïde, il ne restait rien de plus gros qu'un chien. Et environ 70% des êtres vivants avaient disparu sur terre.
No  C'est faux. C'est juste un cliché.
Pourtant ces articles confirment ce qu'écrit dedale qvt
En 2008 on avait :
"De nouvelles données sismiques sur le cratère de Chicxulub compliquent singulièrement l'image que l'on se faisait de ce cataclysme. On réalise, notamment, que l'impact a dû libérer une quantité plus importante de vapeur d'eau et de soufre bien plus importante que ce que l'on pensait. L'océan a dû voir son acidité augmenter.
Depuis le début des années 1990, le cratère de Chicxulub, au Yucatan, est l'objet de différentes études. Il s'agit incontestablement d'un cratère d'origine météoritique s'étant formé il y a 65 millions d'années, au moment où 70 % des espèces vivantes ont disparu."
Et depuis article de 11/2017 : "Selon de nouvelles simulations, l'impact de l'astéroïde tombé sur Terre il y a 65 millions d'années a généré l'émission de trois fois plus de composés soufrés que ce que l'on pensait. Durablement injectés dans l'atmosphère, ils ont dû produire un refroidissement violent et long. Malheureusement pour les dinosaures."
(source)

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mer 25 Juil 2018 - 18:48

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:comment veux-tu être ébloui si la flamme d'impact est sous l'horizon ? La lumière n'est pas courbe !
NB  : La lumière n'est pas courbe non ;  mais le chemin qu'elle suit, si mes souvenirs sont bons, peut tout à fait être courbe si l'espace temps se trouve déformé par un objet de masse importante.
Wink  Bulle, quelle taille ferait un astéroide de 15km à la même échelle que la photo suivante ?

Réponse : moins d'un pixel !

qvt Donc, ce n'est pas un objet de masse importante.

Bulle a écrit:Sans dec ?
"Le bilan humain et matériel de la Seconde Guerre mondiale est le plus grave que l'humanité ait jamais connu. Bien que le conflit ait une dimension mondiale encore plus accusée que la guerre 1914-1918...
qvt  Pourtant on est passé de 2,5 milliards à plus de 7 milliards d'habitants, ce n'est pas une régression, non ?

Wink Regarde les années 40 : c'est là que ça démarre !


Alors, un astéroide qui tuerait un ou deux milliards de personnes aurait le même effet.
...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Mer 25 Juil 2018 - 19:06

Bulle a écrit:
Gerard a écrit:Le fait est qu'après la chute de l'astéroïde, il ne restait rien de plus gros qu'un chien. Et environ 70% des êtres vivants avaient disparu sur terre. No  C'est faux. C'est juste un cliché.
Pourtant ces articles confirment ce qu'écrit dedale  qvt  
En 2008 on avait :
"De nouvelles données sismiques sur le cratère de Chicxulub compliquent singulièrement l'image que l'on se faisait de ce cataclysme. (...). Il s'agit incontestablement d'un cratère d'origine météoritique s'étant formé il y a 65 millions d'années, au moment où 70 % des espèces vivantes ont disparu."
Et depuis article de 11/2017 : "Selon de nouvelles simulations, l'impact de l'astéroïde tombé sur Terre il y a 65 millions d'années a généré l'émission de trois fois plus de composés soufrés que ce que l'on pensait. Durablement injectés dans l'atmosphère, ils ont dû produire un refroidissement violent et long. Malheureusement pour les dinosaures."
(source)
Neutral  Ma vidéo me semble plus précise :

- En combien de temps sont mortes ces "70 % des espèces vivantes" ? 24h ? 6 mois ? 3 ans ? Quelques milliers d'années ? On ne sait pas.

- Combien de temps le "refroidissement violent et long" ? On ne sait pas.

- Quel niveau de bloquage de la photosynthèse ? 20% 50% 100% ?  On ne sait pas.

S'ils ont des nouvelles données, faudrait les donner. Car pour l'instant, leur "nouvelle simulation" ressemble beaucoup à la très ancienne (celles des années 90) avec un astéroide qui fait un gros boum, tue tous les dinos d'un coup et installe un hiver nucléaire pour des millénaires.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Jeu 26 Juil 2018 - 11:11

Gerard a écrit:Mais l'explosion elle-même a eu lieu au niveau de la mer ! Et même au niveau moins 30km.

-30 km, c'est la profondeur du cratère. C'est le trou fait par le choc de l'explosion lorsque la météorite a touché le sol.
Selon les recherches géologiques, la mer était peu profonde sur le lieu de l'impact, quelques dizaines de mètres tout au plus.

dedale a écrit:Le fait est qu'après la chute de l'astéroïde, il ne restait rien de plus gros qu'un chien. Et environ 70% des êtres vivants avaient disparu sur terre.
C'est faux. C'est juste un cliché.

Non, ce n'est pas un cliché.

A 20km/s, ça fait Mach 58 ! On n'a pas le temps de voir grand chose ! (angle de 30°)

A 20kms et à 30°, on a quelques secondes ou plus pour voir une énorme lumière qui traverse le ciel.
Là tu joues sur des détails très secondaires.

C'est une des erreurs du film "Gravity" quand on voit arriver les débris : dans la réalité, à 10km/s, on ne voit rien "arriver" ! Car à un kilomètre, il est invisible, et 1/10 de seconde après, tu l'as dans la gueule. Tu as plus de chances de voir arriver une balle de fusil vers toi.

Vraiment n'importe quoi. sourire
A seulement 30° d'inclinaison, la météorite a parcouru quelques centaines de km dans l'atmosphère, donc elle pouvait être vue pendant quelques secondes. Du moins je suppose.
- Mais seulement quelques secondes dans ce genre d'événement, c'est beaucoup.

Une lueur n'est pas un rayonnement direct. Dans les Badlands, personne n'a eu son slip qui prend feu. Par contre, à Miami, oui.

Il fallait me le dire depuis le début que tu parlais du rayonnement direct, et non simplement de la lueur. J'ai mal compris.

Si par contre ton slip prenait feu à 1000km, ça veut dire que ce rayonnement ne s'arrêtait pas à Miami. Au double de cette distance, ce rayonnement était encore mortel ou dangereux pour les êtres vivants.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Jeu 26 Juil 2018 - 17:24

dedale a écrit:Si par contre ton slip prenait feu à 1000km, ça veut dire que ce rayonnement ne s'arrêtait pas à Miami. Au double de cette distance, ce rayonnement était encore mortel ou dangereux pour les êtres vivants.
Evil or Very Mad Non. Car la lumière n'est pas courbe.

Donc passé l'horizon, ce n'est qu'une "lueur" et pas un "rayonnement".

Cool On ne peut pas prendre de coup de soleil après le coucher de soleil, même si le ciel est rouge, non ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Ven 27 Juil 2018 - 12:24

Gerard a écrit:Non. Car la lumière n'est pas courbe.

C'est vrai. J'avais encore oublié qu'on ne parlait que de la luminosité et la chaleur directe de l'impact.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bulle le Ven 27 Juil 2018 - 15:55

Gerard a écrit:
- En combien de temps sont mortes ces "70 % des espèces vivantes" ? 24h ? 6 mois ? 3 ans ? Quelques milliers d'années ? On ne sait pas.
- Combien de temps le "refroidissement violent et long" ? On ne sait pas.
- Quel niveau de bloquage de la photosynthèse ? 20% 50% 100% ?  On ne sait pas.
Détails qui n'offrent pas un grand intérêt l'essentiel étant de comprendre que l'effet a été 5 milliards de fois supérieur à celui d'Hiroshima et à produit un nuage qui a duré des mois et des mois provoquant ains l'arrêt de la photosynthèse, la coupure des chaines alimentaires tant sur terre que sur la mer. C'est parfaitement expliqué dans la vidéo et dans le texte d'ailleurs. Alors que cela se soit produit à 18h15 ou à 18h30 et que cela ait obscurcit le ciel plus ou moins longtemps on s'en fou tout autant que du pourcentage de blocage de la photosyntèse puisque le résultat est là le  K-T a eu lieu : l'extinction de masse au passage du Crétacé au Paléogène n'est contestée par absolument personne. Et l'hypothèse de l'impact de l'astéroïde se trouve confirmé par une étude dont l'abstract explique que :

Code:
Des astéroïdes et des comètes potentiellement dangereux ont frappé la Terre tout au long de son histoire, avec des conséquences catastrophiques dans le cas de l'impact du Chicxulub il y a 66 millions d'années. Nous réexaminons ici l'un des mécanismes qui permettent à un impact d'avoir un effet global: la libération de gaz actifs dans le climat à partir de roches sédimentaires terrestres après l'impact à grande vitesse. Nous estimons que 325 ± 130 Gt de soufre et 425 ± 160 Gt de CO 2 ont été éjectés dans l'atmosphère à des vitesses supérieures à 1 km / s. Ces chiffres doivent être utilisés dans les modèles climatiques mondiaux pour quantifier les changements possibles de l'irradiation solaire, de la température de surface et de la durée des conditions stressantes pour le biote.
(source)

S'ils ont des nouvelles données, faudrait les donner. Car pour l'instant, leur "nouvelle simulation" ressemble beaucoup à la très ancienne (celles des années 90) avec un astéroide qui fait un gros boum, tue tous les dinos d'un coup et installe un hiver nucléaire pour des millénaires....
Tss tss : ça c'était au cinoche gégé tu confonds... sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Bulle le Ven 27 Juil 2018 - 16:02

dedale a écrit:
Gerard a écrit:Non. Car la lumière n'est pas courbe.

C'est vrai. J'avais encore oublié qu'on ne parlait que de la luminosité et la chaleur directe de l'impact.
lol!  Surtout que la lumière n'est pas courbe cela ne veut pas dire grand chose . La lumière n'est pas un objet on ne peut donc parler que de sa propagation, qui selon Gégé ne peut être que rectiligne.

Gerard a écrit:
qvt Donc, ce n'est pas un objet de masse importante.
Je répondais à : "comment veux-tu être ébloui si la flamme d'impact est sous l'horizon ? La lumière n'est pas courbe !"
Tu prends donc si j'ai bien compris comme argument que la lumière se déplace en ligne droite et je précise que c'est vrai, mais seulement "dans un même milieu transparent homogène, la lumière se propage en ligne droite." Et pour que l'on puisse parler de milieu homogène il faut :   "que le milieu doit avoir la même composition en tous points ainsi que les mêmes caractéristiques (température notamment)".(source)
Autrement dit la flamme d'impact peut bien être sous l'horizon et t'éblouir : la masse qui va courber le trajet de la lumière émise par l'impact de l'astéroïde c'est la terre...  qvt

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par Gerard le Ven 27 Juil 2018 - 18:41

Bulle a écrit:Détails qui n'offrent pas un grand intérêt l'essentiel étant de comprendre que l'effet a été 5 milliards de fois supérieur à celui d'Hiroshima et à produit un nuage qui a duré des mois et des mois provoquant ains l'arrêt de la photosynthèse, la coupure des chaines alimentaires tant sur terre que sur la mer.
silent  Mais si, les détails comptent !

D'ailleurs, toi-même tu rajoutes des détails qu'ils n'ont pas exprimés :  "un nuage qui a duré des mois et des mois " Ha bon ? Ce n'est plus des siècles et des siècles ?

L'arrêt de la photosynthèse n'a pas pu être total puisqu'il y eu des survivants. Alors, combien ? Ce ne sont pas des détails sans importance puisqu'ils déterminent si la théorie est vraie ou pas !

On peut simuler le nuage par informatique et déterminer très précisément la baisse de lumière du soleil. Le mec de ma vidéo donne le niveau de cette baisse : 20%.  Si les autres savent mieux, pourquoi ne pas le dire ?

qvt Si ça se trouve, ils ont le même chiffre. Mais il est clair qu'un pareil chiffre n'a pas l'air très effrayant... Donc, ils se concentrent sur la comparaison avec Hiroshima :

yeux ecarquilles 5 milliards de fois plus puissant que Hiroshima ?!!
Mais la Terre existe encore après ça ?!!


Bulle a écrit:cela ait obscurcit le ciel plus ou moins longtemps on s'en fou tout autant que du pourcentage de blocage de la photosyntèse puisque le résultat est là le  K-T a eu lieu : l'extinction de masse au passage du Crétacé au Paléogène n'est contestée par absolument personne.
Neutral  Personne ne le conteste, mais tout le monde n'est pas d'accord sur la CAUSE, ou les causes.

De plus, encore un détail, mais cette extinction concerne 50% des êtres vivants. Ce qui veut dire que 50% ont survécu ! Alors faut arrêter de faire croire que la Terre ressemblait la surface de la Lune, après la chute de l'astéroïde. En fait, pour 50% des êtres vivants, la Terre était parfaitement viable.

( pale  Par contre, 80% des espèces ont disparu depuis l'apparition de l'Homme.)

Wink Donc une chute d'astéroïde, même de 15 km, ce n'est pas un danger majeur pour la vie sur Terre et surtout pas un danger majeur pour nous.

Bulle a écrit:Autrement dit la flamme d'impact peut bien être sous l'horizon et t'éblouir : la masse qui va courber le trajet de la lumière émise par l'impact de l'astéroïde c'est la terre...   qvt
 No  Mais ce n'est pas la masse de la Terre qui courbe la lumière, c'est la masse atmosphérique qui produit une diffraction. Ce qui veut dire qu'elle filtre la lumière. Et si elle filtre, elle atténue.

Cool Donc, je persiste : On ne peut pas prendre de coup de soleil après le coucher de soleil, même si le ciel est rouge. Et personne n'aura son slip qui prend feu à New York même s'il peut "VOIR" une explosion atomique sur Mexico.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Planète X : 2 façons d'en parler.

Message par dedale le Sam 28 Juil 2018 - 1:57

Gérard a écrit:5 milliards de fois plus puissant que Hiroshima ?!!
Mais la Terre existe encore après ça ?!!

La terre, notre planète, oui.
Mais avec 70% des espèces en moins.

De plus, encore un détail, mais cette extinction concerne 50% des êtres vivants. Ce qui veut dire que 50% ont survécu !

env. 70% des espèces ont disparu. (c'est une estimation bien entendu, mais très largement admise par les paléontologues)
- A quelque exceptions près, tout ce qui dépassait la taille d'un chien (env. 25kg).
- La quasi totalité des familles planctoniques (base de la chaîne alimentaire)
- La totalité  des grands reptiles marins (pliosaure, plésiosaure...°
- La totalité des dinosaures non-aviens, ceux qui dominaient depuis env. 170 millions d'années toutes les niches écologiques et qui étaient très diversifiés.
- Disparition totale des grands mollusques. (ammonite, etc...)

Parmi ces espèces, certaines sont au sommet de leur diversité : Elles s'évanouissent bruquement

- Les familles dominantes de grands végétaux (fougères géantes, grands résineux...)  sont très atteintes mais cependant :
Le monde végétal est moins touché que le monde animal : le nombre de disparitions y est nettement moindre. Pourtant, la multiplication du nombre de spores de fougères dans les sédiments lacustres de divers sites nord-américains juste au passage du Crétacé au Tertiaire, et la chute des grains de pollen des plantes à fleurs témoignent d'un bouleversement important. Mais d'un bouleversement de courte durée : les pourcentages des spores de fougères et de grains de pollen redeviennent en effet rapidement normaux. Tout se passe comme si l'abondance des plantes à fleurs avait décru soudainement et en même temps que l'accumulation d'iridium dans les sédiments. Les fougères sont parmi les premiers végétaux à recoloniser la terre après la crise.

Il ne faut pas oublier que les végétaux sont capables de survivre pendant de longues périodes d'extinction car leurs graines, spores ou rhizomes peuvent supporter des conditions défavorables pendant longtemps : des graines retrouvées près de momies égyptiennes ont pu être mises en culture normalement après un « sommeil » de plusieurs milliers d'années.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

30% restant, ça veut dire : insectes, escargots, grenouilles, salamandres, tortues, lézards, serpents, crocodiles, oiseaux, mammifères placentaires et la plupart des invertébrés étoiles de mer, oursins, mollusques, arthropodes, ainsi que la plupart des poissons.
- Les espèces vivant en eau douce ont été mieux préservées que les autres.

Alors faut arrêter de faire croire que la Terre ressemblait la surface de la Lune, après la chute de l'astéroïde. En fait, pour 50% des êtres vivants, la Terre était parfaitement viable.

C'est toi qui veut faire de l'extinction KT un petit Disney World avec une étincelle de pétard au loin.

Donc une chute d'astéroïde, même de 15 km, ce n'est pas un danger majeur pour la vie sur Terre et surtout pas un danger majeur pour nous.

Ce n'est pas un danger tant que ça ne nous arrive pas.
C'est en tant que phénomène qu'il faut l'appréhender : Donc 70% des espèces qui disparaissent et ce n'est pas dangereux.
- C'est quoi pour toi un danger?  sourire

Mais ce n'est pas la masse de la Terre qui courbe la lumière, c'est la masse atmosphérique qui produit une diffraction. Ce qui veut dire qu'elle filtre la lumière. Et si elle filtre, elle atténue.

Dans l'atmosphère, la lumière peut être réfléchie aussi.
Mais bon ce n'est pas la lueur de la météorite qui a provoqué la catastrophe, ou sinon tu nous expliques comment.

Donc, je persiste : On ne peut pas prendre de coup de soleil après le coucher de soleil, même si le ciel est rouge.

Quelqu'un s'est plaint d'avoir pris un coup de soleil il y a 66,3 millions d'années?

Et personne n'aura son slip qui prend feu à New York même s'il peut "VOIR" une explosion atomique sur Mexico.

Continue à radoter ainsi tant que tu veux. Ce sont des niaiseries hors sujet.
Soit on étudie, on résume, sérieusement le phénomène, soit on passe à autre chose.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum