"Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

"Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par bbes le Dim 16 Sep - 11:14

La leçon de Macron à un jeune chômeur pour dénicher un emploi

+1 ou -1?

+1 vu de mon coin géographique, c'est vraiment la galère de trouver du personnel...du coup, on se tourne toujours plus vers l'étranger...encore un paradoxe français, tandis que les obsédés de la frontière galvanisent les foules, on en rigole avec les gens quand ils arrivent de tel ou tel pays.
Ils sont souvent bien conscient que sans eux, plus de compétitivité, l'économie française fait boum lol

Il est pompeux, agaçant, pragmatique donc désespérant, très fort et hautain ce Macron...à mon sens bien entendu. Comment aller rechercher quelques perdus côté conservatisme...et rester à droite en pleine mesure de gauche^^

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/video-emmanuel-macron-fait-la-lecon-a-un-jeune-chomeur-dans-les-jardins-de-l-elysee_2942833.html
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Jipé le Dim 16 Sep - 11:29

Il me semble que dans la vidéo ce que dit Macron est juste et tombe sous le bon sens.
Le jeune cherche du boulot dans son domaine, je crois que c'est l'horticulture, il est inscrit à Pôle emploi et ça ne bouge pas pour lui. Macron lui dit que dans d'autres domaines que le sien, on cherche et on a du mal à trouver, comme dans l’hostellerie, la restauration et le bâtiment.

Il est vrai que si un jeune de 25 ou 26 ans ne veut pas changer de branche ou si le travail de plus de 35 h ne lui fait pas envie, s'il se borne à ce qu'il a appris et bien il restera bloqué avec pôle emploi.

Macron lui donne un bon conseil il me semble.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26334
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Dim 16 Sep - 12:00

Le titre : "Je traverse la rue, je vous en trouve !" La leçon de Macron à un jeune chômeur pour dénicher un emploi" est la sempiternelle expression tirée de son contexte histoire de...
On dirait que certains journaleuxistes ne savent faire que ça...
Moi je comprends que le gamin soit déçu d'avoir étudié dans une branche et de devoir bosser dans une autre. Mais qui ne l'a pas fait au moins un certain temps quand il faut bouffer ou faire bouffer sa famille ?
Merdalor on n'en est pas morts et c'est comme ça que cela se passe dans la vie.
Mes 3 premiers boulots : femme de chambre - gardien(ne) de nuit - serveuse et vous ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Hespéria le Dim 16 Sep - 13:12

Oui, il est encourageant de penser - reste encore à le prouver-  qu'il y ait encore la possibilité de trouver du travail pour subvenir à ses besoins...

Mais c'est souvent un travail provisoire, un travail choisi par défaut, qui a le mérite d'exister mais qui ne correspond pas nécessairement à un projet de vie, car il y a tout un monde entre une fleur et un sac de ciment...
On pourra noter à ce sujet qu'une attention plus soutenue que le gouvernement pourrait porter à l'environnement serait susceptible d'ouvrir des débouchés dans ce domaine.

Alors, pour moi aussi, le discours semble manquer de sollicitude, et il serait temps de considérer l'humain au-delà des courbes, l'Homme au delà des chiffres.

+1 - 1  = 0     sourire
avatar
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1189
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Dim 16 Sep - 14:16

Hespéria a écrit:Alors, pour moi aussi, le discours semble manquer de sollicitude, et il serait temps de considérer l'humain au-delà des courbes, l'Homme au delà des chiffres.
Ben là j'ai un problème : comment peut-on penser l'homme au delà des chiffres lorsque l'homme en question vient te demander de quoi gagner sa vie ?
Etonnant discours pour une adhérente à la philosophie bouddhiste lorsque l'on sait que c'est un des éléments fondamentaux du bouddhisme en occident: tout est payant...
Le discours de Macron ne laisse nulle part penser que l'argent est une fin en soi d'une part, et le rôle d'un homme politique n'est certainement pas de philosopher : il est dans l'urgence de répondre à des situations précises.
Quel que soit Macron, je ne pense pas que l'on puisse juger son discours comme manquant de sollicitude : bien au contraire, il a pris en compte le problème et faute de pouvoir donner la solution attendue (boulot dans un organisme d'Etat) puisque ce serait quelque part du favoritisme, il se préoccupe néanmoins d'apporter une réponse qui montre bien qu'il est préoccupé par le problème de ces jeunes et tente à froid d'y apporter un début de solution.

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par bbes le Dim 16 Sep - 15:00

Hespéria a écrit:Oui, il est encourageant de penser - reste encore à le prouver-  qu'il y ait encore la possibilité de trouver du travail  pour subvenir à ses besoins...

Mais c'est souvent un travail provisoire,  un travail choisi par défaut, qui a le mérite d'exister mais qui ne correspond pas nécessairement à un projet de vie, car il y a tout un monde entre une fleur et un sac de ciment...
On pourra noter à ce sujet qu'une attention plus soutenue que le gouvernement pourrait porter à l'environnement serait susceptible d'ouvrir des débouchés dans ce domaine.


Bien vu..., même si on pourra toujours dire que c'est justement le côté travail provisoire qui motive en attendant de trouver un job dans un domaine qui t'épanoui.
Perso, mes 3 premiers jobs, écimage de maïs, préfabriqués de dalles de bétons et métreur dans une scierie. Ce qui me motivait, c'était d'avoir une date de fin de contrat, comme je trouvais ça sans intérêt, la motivation c'était de voir le bout, et ça permettait pendant ce temps de s'entraîner pour le truc que tu souhaites faire. Et à côté de ça, tu as celui qui est dans un métier qui l'intéresse, et qui enchaîne les CDD, ce qui lui limite ses projets, pouvant même aller jusqu'à le dégoûter, c'est clair.

Pour l'environnement, le chantier est immense, par contre une attention soutenue se traduit souvent par des dépenses publiques qui correspondent à des suppressions de postes dans la fonction publique et à une participation du contribuable, des taxes à l'idéologie Hulot, enfin tout un tas de trucs mal pesés, qui ont l'effet pervers d'éloigner le citoyen de l’environnement...sans améliorer l'environnement en dehors de la sphère symbolique, qui en dernière lecture s'avère finalement être une retro action négative.

Je ne sais pas si vous habitez en campagne, mais je suis malheureusement assez bien placé^^, pour dire que ces temps-ci entre le glyphosate et le prix du gazole, il ne fait pas bon être vert...en campagne, le vert est un bobo illuminé de la ville. Ce qui a le don de m'exaspéré.
Tout ça pour dire qu'avec des mesures pénalisantes, non seulement l'emploi acheté et non pas créé sur le dos du reste de la société (et y en a eu des plans oula on est les champions) n'est pas le bienvenue mais c'est aussi qu' en clair sous 15 000 habitants, ça va droitiser....ce n'est bien sûr pas sans rappeler qui a élu Trump.

Bref, une mise en perspective qui montre surtout qu'on a pas de solution, autre qu'une évolution par retouche que laisse filtrer le brouaa démocratique.  Des retouches qui montrent leurs limites sans jamais les atteindre jusqu'à aujourd'hui. Et c'est peut être dans le lien avec dame nature que ces limites risquent finalement d'être atteintes.

Si les politiques, ceux au fond vrai, bienveillant, humain, j'entends, veulent encore réussir sans toutes les interférences qui ruinent l'action politique, il va falloir vraiment passer à la modélisation, aussi intelligents soient-ils, c'est devenu trop complexe.
Réagir aux sondages, aux rapports, et aux faits divers n'est plus suffisant, trop piègeux.
Si ils ne le font pas, c'est la GAFA qui prendra les rennes avec le politique et les états comme pions, et on en est déjà pas si loin que ça. c'est à dire que l'optimisation rendement GAFA/nombre de chômeurs ne doit pas être loin de s'observer par corrélation. je dis ça, je ne dis rien, ce n'est qu'une extrapolation...c'est dans ces entreprises que l'image du bien être humain, du vert au boulot est d'abord passé au premier plan.
Ceci grâce à des marges nettes, qui se font sur le dos de tous (ou presque) les autres pans économiques de la société évidemment.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Hespéria le Dim 16 Sep - 17:12

Bulle a écrit:
Hespéria a écrit:Alors, pour moi aussi, le discours semble manquer de sollicitude, et il serait temps de considérer l'humain au-delà des courbes, l'Homme au delà des chiffres.
Ben là j'ai un problème : comment peut-on penser l'homme au delà des chiffres lorsque l'homme en question vient te demander de quoi gagner sa vie ?
Etonnant discours pour une adhérente à la philosophie bouddhiste lorsque l'on sait que c'est un des éléments fondamentaux du bouddhisme en occident: tout est payant...

Et pourquoi ne pas penser l'homme au-delà des chiffres, je n'ai pas dit l'homme "à la place des chiffres"  qvt
Je ne comprends pas où est le problème ! ?

Pour info: Un des fondamentaux concernant la philosophie bouddhiste concernant le travail, est que l'on doive avoir des moyens d'existence juste.
moyens d'existence justes (sammā-ājīva) : profession juste, ce qui exclut le commerce des armes, des drogues, des poisons, des êtres humains, de la viande (Vanijja Sutta).
sourire

Le discours de Macron ne laisse nulle part penser que l'argent est une fin en soi d'une part, et le rôle d'un homme politique n'est certainement pas de philosopher : il est dans l'urgence de répondre à des situations précises.
Quel que soit Macron, je ne pense pas que l'on puisse juger son discours comme manquant de sollicitude : bien au contraire, il a pris en compte le problème et faute de pouvoir donner la solution attendue (boulot dans un organisme d'Etat) puisque ce serait quelque part du favoritisme, il se préoccupe néanmoins d'apporter une réponse qui montre bien qu'il est préoccupé par le problème de ces jeunes et tente à froid d'y apporter un début de solution.

Tu peux voir sa réponse comme une préoccupation attentive portée à ce chômeur, mais rien ne prouve qu'il ne soit pas plus préoccupé par l'image de lui-même qu'il renvoie derrière la caméra que par le réel bien-être de la personne qui se trouve en face de lui.  rire  Je crois que ni l'une ni l'autre ne pourrions répondre à sa place, mais personnellement, je n'ai pas ressenti d'empathie dans son discours... Mais ce que j'ai noté du discours du chômeur et qui n'a pas été relevé, ouvertement du moins par M Macron, c'est le découragement que l'on sent de ne jamais obtenir de réponses aux CV qu'il envoie...  
Alors, oui, je suis d'accord, on n'en meurt pas de changer de branche, et ça peut même être salutaire.. moi perso, j'ai travaillé tout de suite dans ma branche, mais j'aurai travaillé dans d'autres domaines si cela avait été nécessaire.
Mais qu'auraient pu en conclure les chômeurs qui écoutent cette interview? Qu'on n'a pas droit au respect de l'entreprise auprès de laquelle on postule lorsqu'elle ne prend pas la peine de nous répondre ? Et que ce manque de considération serait validé par un chef d'état sous prétexte qu'il y a du boulot dans le bâtiment ou dans l'hôtellerie à tous les carrefours ???

Après, j'entends ta position qui consiste à penser qu'un dirigeant ne soit pas là pour philosopher, mais je serais portée à croire néanmoins qu'un peu de philosophie (sagesse) et d'humanisme en politique ou dans le monde du travail justement pourrait apporter des changements favorables...

Une  écoute compréhensive est-elle si dérisoire ? Cela empêche-t-il de diriger un pays que d'agir en harmonisant situation économique et bien-être de l'individu ?
avatar
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1189
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Jipé le Dim 16 Sep - 18:13

Il eût fallu que Macron prenne un air décomposé, qui lui dise qui comprend sa souffrance et qu'il est de tout coeur avec ce pauvre jeune chômeur ? Là, tu aurais été contente, mais après, ça change quoi au juste ?
Macron est très direct par moment, il a parlé de façon pragmatique, sans langue de bois, ça ne plaît pas à qui en réalité ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26334
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Dim 16 Sep - 18:40

Hespéria a écrit:Et pourquoi ne pas penser l'homme au-delà des chiffres, je n'ai pas dit l'homme "à la place des chiffres"  qvt
Je ne comprends pas où est le problème ! ?
Le problème est dans ta qualification de "manque de sollicitude", pas dans l'humain au-delà des chiffres, des courbes ou tout ce que tu veux.
Cela étant, désolée mais il faut tout de même s'occuper de chiffres pour que l'humain puisse bouffer, vivre et se reproduire : tout a un coût.
Pour info: Un des fondamentaux concernant la philosophie bouddhiste concernant le travail, est que l'on doive avoir des moyens d'existence juste.
Ah ça doit être pour cela que les stages (appelés retraites) chez Lera Ling (pour ne citer que ce lieu)  coûtent la peau des fesses ! Et que les dons supplémentaires en monnaie sont obligatoires !
Que ce soit en Thaïlande ou ailleurs, les relations privilégiées entre moines en vogue et laïcs pleins de pognon ont toujours existé et sont  aussi vieilles que le bouddhisme.
Tu peux voir sa réponse comme une préoccupation attentive portée à ce chômeur, mais rien ne prouve qu'il ne soit pas plus préoccupé par l'image de lui-même qu'il renvoie derrière la caméra que par le réel bien-être de la personne qui se trouve en face de lui.
Pour info : un des fondamentaux concernant la philosophie bouddhiste est que le non jugement est important.  sourire "manque de sollicitude, manque de considération, préoccupé par l'image de soi-même" sont des jugements, qui plus est fondés sur un extrait de quelques secondes.
Mais qu'auraient pu en conclure les chômeurs qui écoutent cette interview?
Qu'un jeune qui sort fraichement de l'école a bien moins d'expérience que lui et que c'est normal qu'il passe en dernier... Pourquoi pas ?
Et que ce manque de considération serait validé par un chef d'état sous prétexte qu'il y a du boulot dans le bâtiment ou dans l'hôtellerie à tous les carrefours ???
Quel manque de considération ? Quand on demande du travail on a une réponse que lorsqu'il y a une place dispo et que l'on est retenu pour un entretien. Tu crois quoi ? Que les jeunes ne sont pas au courant et qu'ils attendent une lettre d'excuse ?
Après, j'entends ta position qui consiste à penser qu'un dirigeant ne soit pas là pour philosopher, mais je serais portée à croire néanmoins qu'un peu de philosophie (sagesse) et d'humanisme en politique ou dans le monde du travail justement pourrait apporter des changements favorables...  
Une  écoute compréhensive est-elle si dérisoire ? Cela empêche-t-il de diriger un pays que d'agir en harmonisant situation économique et bien-être de l'individu ?
J'ai écrit très exactement : "et le rôle d'un homme politique n'est certainement pas de philosopher : il est dans l'urgence de répondre à des situations précises.. Et c'est très exactement ce qu'il a fait, il a écouté, il a été compréhensif et compte tenu de la situation du monde du travail, des économies à faire dans les mairies, y compris dans celles de la capitale, il a répondu intelligemment à la situation précise : essaie de trouver ailleurs si dans cette branche il n'y a pas d'offre. Je trouve pour ma part qu'il a géré la situation en "bon père de famille" et qu'il a été de bon conseil : le jeune en question a l'air d'ailleurs tout à fait satisfait.
Quant à "harmoniser situation économique et bien être de l'individu" s'il avait voulu le faire concernant cet individu en particulier, je ne vois encore une fois que le favoritisme, ce qui aurait été profondément injuste par rapport à tout autre travailleur sans emploi avec les mêmes qualifications et voire plus d'expérience, une famille à élever etc etc...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Dim 16 Sep - 18:43

Jipé a écrit:Il eût fallu que Macron prenne un air décomposé, qui lui dise qui comprend sa souffrance et qu'il est de tout coeur avec ce pauvre jeune chômeur ? Là, tu aurais été contente, mais après, ça change quoi au juste ?
Macron est très direct par moment, il a parlé de façon pragmatique, sans langue de bois, ça ne plaît pas à qui en réalité ?
On aurait eu de grandes chances de lire qu'il avait fait du cinéma et qu'il n'en pensait pas un mot mdr
Mais c'est la mode le président bashing en France... ça occupe ...


_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par JO le Lun 17 Sep - 9:54

mes trois premiers boulots : standardiste, correspondancière, démonstratrice en produits de beauté. Mais à l'époque, les femmes n'encombraient pas le marché du travail et mon père avait presque l'impression que je me prostituais !!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Cochonfucius le Lun 17 Sep - 10:22

Baby-sitter en Bac+5, marchand ambulant puis vendangeur et re-baby-sitter à la rentrée suivante, en attendant ma première allocation doctorale.

Un peu de traduction, par la suite.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25955
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Hespéria le Lun 17 Sep - 11:51

Jipé a écrit:Il eût fallu que Macron prenne un air décomposé, qui lui dise qui comprend sa souffrance et qu'il est de tout coeur avec ce pauvre jeune chômeur ? Là, tu aurais été contente, mais après, ça change quoi au juste ?
Macron est très direct par moment, il a parlé de façon pragmatique, sans langue de bois, ça ne plaît pas à qui en réalité ?

La question n'est pas d'être contente ou non...
Personnellement, je n'en retire rien.
On m'a demandé mon avis, et je l'ai donné... sourire
avatar
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1189
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Lun 17 Sep - 12:27

Mais ton avis mentionne le mécontentement que l'attitude de Macron génère chez toi. Il est donc quelque part amha légitime de te demander ce qu'il aurait du dire pour que tu sois contente : c'est intéressant aussi non ? sourire

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par bbes le Lun 17 Sep - 13:18

Il a été diplomate pourtant sur ce coup le président, le fond de sa pensée doit être différent: "le régalien, hors défense, c'est has been, et on y travaille en douce, la France n'est pas une tirelire à cas soc."

C'est méprisant, mais les faits vont dans ce sens.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Jipé le Lun 17 Sep - 13:50

Diplomate et il a raison sur les faits en plus ! qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26334
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Lun 17 Sep - 15:04

bbes a écrit:la France n'est pas une tirelire à cas soc."
Ca, en gros, tout le monde le pense et l'a toujours pensé : j'ai toujours entendu des trucs du genre "aide toi, le ciel t'aidera".

Mais qu'il y a-t-il de méprisant à cela ? Je trouve même que c'est le contraire du mépris que de dire à quelqu'un qu'"il peut le faire" qvt

Ah mais oui mais c'est le Président et il est au pouvoir. Ouh que c'est insupportable ce mot "pouvoir" !!!
Alors on le confond bien vite avec un démiurge, qui peut tout et tout de suite, et tout est de sa faute puisqu'il est au "pouvoir", il a le "pouvoir", les "pouvoirs" et tout et tout  : c'est facile ça nous dédouane de toute responsabilité.

C'est vrai ça, nous parents à nos demi-dieux d'enfants on leur dit tellement facilement "oh mon pauvre petit, tu n'as pas de chance, tu ne trouves pas de travail, ne t'inquiète pas je suis là pour toi" alors qu'on devrait leur dire exactement ce qu'il a dit : si tu veux travailler tu peux, quitte à prendre un petit boulot en attendant de trouver mieux, ou ce qui te plait, ou ce qui correspond à tes études : ainsi tu restes dans le cricuit, tu apprends à subvenir à tes besoins, tu te projettes etc etc...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Hespéria le Lun 17 Sep - 18:06

Bulle a écrit:
Pour info: Un des fondamentaux concernant la philosophie bouddhiste concernant le travail, est que l'on doive avoir des moyens d'existence juste.
Ah ça doit être pour cela que les stages (appelés retraites) chez Lera Ling (pour ne citer que ce lieu)  coûtent la peau des fesses ! Et que les dons supplémentaires en monnaie sont obligatoires !
Que ce soit en Thaïlande ou ailleurs, les relations privilégiées entre moines en vogue et laïcs pleins de pognon ont toujours existé et sont  aussi vieilles que le bouddhisme.
Disons qu'au regard de l'octuple sentier, faire payer un stage, même si son prix te mécontente, n'est pas en contradiction avec les moyens d’existence juste (sammāājīva), car ça ne concerne ni le trafic d’armes et d'êtres vivants, ni la vente de poison, les drogues ou les boissons enivrantes.
Mais comme tu le dis toi-même : "Rien n'est gratuit"  sourire  

Et que ce manque de considération serait validé par un chef d'état sous prétexte qu'il y a du boulot dans le bâtiment ou dans l'hôtellerie à tous les carrefours ???
Quel manque de considération ? Quand on demande du travail on a une réponse que lorsqu'il y a une place dispo et que l'on est retenu pour un entretien. Tu crois quoi ? Que les jeunes ne sont pas au courant et qu'ils attendent une lettre d'excuse ?
Une réponse, même négative, oui. De mon point de vue, c'est une question de respect d'autrui.

Après, j'entends ta position qui consiste à penser qu'un dirigeant ne soit pas là pour philosopher, mais je serais portée à croire néanmoins qu'un peu de philosophie (sagesse) et d'humanisme en politique ou dans le monde du travail justement pourrait apporter des changements favorables...  
Une  écoute compréhensive est-elle si dérisoire ? Cela empêche-t-il de diriger un pays que d'agir en harmonisant situation économique et bien-être de l'individu ?
J'ai écrit très exactement : "et le rôle d'un homme politique n'est certainement pas de philosopher : il est dans l'urgence de répondre à des situations précises.. Et c'est très exactement ce qu'il a fait, il a écouté, il a été compréhensif et compte tenu de la situation du monde du travail, des économies à faire dans les mairies, y compris dans celles de la capitale, il a répondu intelligemment à la situation précise : essaie de trouver ailleurs si dans cette branche il n'y a pas d'offre. Je trouve pour ma part qu'il a géré la situation en "bon père de famille"
et qu'il a été de bon conseil : le jeune en question a l'air d'ailleurs tout à fait satisfait.

Trouves-tu vraiment que le jeune a l'air "tout à fait" satisfait ? dubitatif
Quant aux termes que tu emploies: ..compréhensif, répondu intelligemment, "bon père de famille" " sont des jugements, qui de plus sont fondés sur un extrait de quelques secondes."
Je ne crois pas que tu me diras pas le contraire. rire

Quant à "harmoniser situation économique et bien être de l'individu" s'il avait voulu le faire concernant cet individu en particulier, je ne vois encore une fois que le favoritisme, ce qui aurait été profondément injuste par rapport à tout autre travailleur sans emploi avec les mêmes qualifications et voire plus d'expérience, une famille à élever etc etc...

Maintenant, s'il te suffit que le Président dise qu'il y a du boulot en traversant la rue pour que ce soit forcément aussi simple d'être embauché quand on n'a ni la bonne formation, ni le bon profil, je ne suis pas certaine que ce soit si facile.
avatar
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1189
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par bbes le Lun 17 Sep - 23:10

Bulle a écrit:
Ca, en gros,  tout le monde le pense et l'a toujours pensé : j'ai toujours entendu des trucs du genre "aide toi, le ciel t'aidera".
Mais qu'il y a-t-il de méprisant à cela ? Je trouve même que c'est le contraire du mépris que de dire à quelqu'un qu'"il peut le faire" qvt
Effectivement c'est du réchauffé comme discours.
A en croire qu'en passant de la débrouillardise à la bulle dans sa tour d'ivoire, on se sent pousser des ailes. lol!

Quitte à faire dans l’amalgame, élire le profil type de l’inactif pas courageux et profiteur, se justifier par une disponibilité de l'emploi, un "je l'ai fais" donc les autres se doivent d'en faire de même. C'est réducteur, standardisé et méprisant.
C'est juste erroné en fait comme lecture, un discours de vieux lol. C'est malheureux de tomber dans ces travers par raz le bol, bien que ce soit tout à fait compréhensible.

Bulle a écrit:
Ah mais oui mais c'est le Président et il est au pouvoir. Ouh que c'est insupportable ce mot "pouvoir" !!!
Alors on le confond bien vite avec un démiurge, qui peut tout et tout de suite, et tout est de sa faute puisqu'il est au "pouvoir", il a le "pouvoir", les "pouvoirs" et tout et tout  : c'est facile ça nous dédouane de toute responsabilité.
Sondage du jour: 19% des gens pensent que la politique de Macron est efficace jusqu'à présent. Il y a donc 80% de demeurés qui baignent dans l'ignorance, la conversation de comptoir, le raccourci et la démagogie. merci pour le nouveau mot tout de même, je le connaissais que sans le 'i' : p

Quand on vend du rêve pour se faire élire, on se rend vite compte de l'arnaque. D'abord beaucoup comme moi, déjà conscients de l'arnaque au préalable, votent pour  la moins méchante/handicapante? Comme dit hier, la complexité du monde lie les mains et les poings de nos élus, et le second souci, c'est que pour accéder au trône, l'humilité, la bienveillance, la simplicité sont un handicap....

Bulle a écrit:
C'est vrai ça, nous parents à nos demi-dieux d'enfants on leur dit tellement facilement "oh mon pauvre petit, tu n'as pas de chance, tu ne trouves pas de travail, ne t'inquiète pas je suis là pour toi" alors qu'on devrait leur dire exactement ce qu'il a dit : si tu veux travailler tu peux, quitte à prendre un petit boulot en attendant de trouver mieux, ou ce qui te plait, ou ce qui correspond à tes études : ainsi tu restes dans le cricuit, tu apprends à subvenir à tes besoins, tu te projettes etc etc...

Apprendre à rester dans le circuit, si le gamin à soif, autant lui donner une corde, il ne serait pas surprenant qu'un nombre important de dépressions/suicides soient liées à cette pression sociétale. Alors je ne dis pas qu'il faut humaniser à outrance et casser les fondements pour se retrouver dans une situation bien pire; non ma supposition, c'est qu'on ne peut pas moderniser une société sans en adapter les carquants, ou carcants, enfin bref, il existe un mot dans ce genre. Ce qui s'oppose également aux gauchos du monde syndicaliste, journalistique et éducatif. Je ne sais pas encore jusqu'où va tenir cet élastique français.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Mar 18 Sep - 17:07

Hespéria a écrit:Mais comme tu le dis toi-même : "Rien n'est gratuit"  sourire
Si, la messe  sourire
Une réponse, même négative, oui. De mon point de vue, c'est une question de respect d'autrui.
Quand tu déposes un CV tu es averti, tu as ta réponse : "on vous contactera dès qu'il y aura quelque chose" . Les jeunes le savent très bien (les vieux aussi d'ailleurs) et s'adaptent  qvt
Trouves-tu vraiment que le jeune a l'air "tout à fait" satisfait ?
Oui tout à fait content et tout le monde, sur la video en question, autour de lui approuve ce qui est dit.  
Quant aux termes que tu emploies: ..compréhensif, répondu intelligemment, "bon père de famille" " sont des jugements, qui de plus sont fondés sur un extrait de quelques secondes."
Je ne crois pas que tu me diras pas le contraire. rire

Je ne risque pas de te dire le contraire, je ne suis pas bouddhiste pour un rond, donc non concernée par les préchi-précha du genre "Un des fondamentaux concernant la philosophie bouddhiste...". concernant le travail, est que l'on doive avoir des moyens d'existence juste.
Donc oui je juge, j'assume ma subjectivité et je ne condamne pas, je ne fais pas non plus de bashing type "il a le pouvoir, donc il est arrogant - il est président, donc il se croit tout permis". Et en fait il a répondu amha exactement comme je l'aurais fait à mes gamins dans une situation identique  qvt
Maintenant, s'il te suffit que le Président dise qu'il y a du boulot en traversant la rue pour que ce soit forcément aussi simple d'être embauché quand on n'a ni la bonne formation, ni le bon profil, je ne suis pas certaine que ce soit si facile.
Tu ne connais visiblement pas bien les métiers de la restauration : car oui ils préfèrent embaucher sans formation et former eux-mêmes, car oui il y a des milliers de postes à pourvoir qui ne trouvent pas de candidats qui se bougent le derrière comme semble le faire ce jeune en osant interpeller Macron.
Je me contrefous que ce soit le Président qui ait dit à ce jeune homme qu'en traversant la rue il trouverait du travail : c'est ce qu'il a dit qui compte pas la personne qui le dit (contrairement à toi semble-t-il).

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Mar 18 Sep - 17:10

bbes a écrit:Sondage du jour: 19% des gens pensent que la politique de Macron est efficace jusqu'à présent. Il y a donc 80% de demeurés qui baignent dans l'ignorance, la conversation de comptoir, le raccourci et la démagogie. merci pour le nouveau mot tout de même, je le connaissais que sans le 'i' : p
Pour ma part je pense que ce sont les 19 % des gens qui pensent que la politique de Macron est efficace jusqu'à présent qui sont des demeurés.
L'efficacité d'une politique ne peut se juger qu'à moyen terme.
Quand on vend du rêve pour se faire élire, on se rend vite compte de l'arnaque
Sans dec ? Tu penses vraiment que son programme était du rêve ? Pas moi qvt
Apprendre à rester dans le circuit, si le gamin à soif, autant lui donner une corde, il ne serait pas surprenant qu'un nombre important de dépressions/suicides soient liées à cette pression sociétale.
Tu suggères quoi ? De lui apprendre à se suicider ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par bbes le Mar 18 Sep - 21:26

Bulle a écrit:
L'efficacité d'une politique ne peut se juger qu'à moyen terme.
Je pense que seuls quelques sujets bien concrets sont en mesure d'être jugés, le reste, l'essentiel n'est pas jugeable objectivement, ou nécessite en tout cas des outils perfectionnés auxquels nous n'avons pas accès.
Donc non, décidément, je ne peux pas tomber dans tes simplifications.


Sans dec ? Tu penses vraiment que son programme était du rêve ? Pas moi  qvt
Genre tu n'as pas compris ce dont il était question dans mon propos, je ne te crois pas, trop maline pour ça^^


Tu suggères quoi ? De lui apprendre à se suicider ?
Ouh ça c'est moche, Là tu..., il va vraiment falloir se mettre à croire en un truc, ajuster les principes de la France qui va à la messe le dimanche en cohérence avec l'évolution, ça sera aussi ma réponse à ta question.
sourire
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 903
Age : 33
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Mer 19 Sep - 10:16

bbes a écrit:
Bulle a écrit:
L'efficacité d'une politique ne peut se juger qu'à moyen terme.
Je pense que seuls quelques sujets bien concrets sont en mesure d'être jugés, le reste, l'essentiel n'est pas jugeable objectivement, ou nécessite en tout cas des outils perfectionnés auxquels nous n'avons pas accès.
Donc non, décidément, je ne peux pas tomber dans tes simplifications.
De quelle simplification parles-tu ? Je parle au contraire du politique dans le sens propre du terme : l'art de conduire les affaires de l'Etat dans l'organisation d'une société. Il s'agit donc dans "juger" de prendre la mesure des effets positifs et négatifs des mesures prises. Et ça je maintiens que cela ne peut être jugé qu'à moyen terme : il faut le temps aux effets pervers de se manifester par exemple. Combien on sincèrement (ou pas) proposé des "panacées" qui ne tenaient pas debout au bout du compte ?

Sans dec ? Tu penses vraiment que son programme était du rêve ? Pas moi  qvt
Genre tu n'as pas compris ce dont il était question dans mon propos, je ne te crois pas, trop maline pour ça^^
Je vais te dire ce que j'ai compris, ce sera plus clair alors. Je comprends qu'un homme politique vend du "rêve" dans son programme électoral pour se faire élire. Il se trouve que je lis avant chaque élection et dans le détail (j'adore lire) le programme des prétendants au trône. Alors j'ai trouvé du rêve oui dans certains programmes, et des cauchemars aussi. Celui de Macron amha et si mes souvenirs sont bons, mais cela n'engage que moi bien entendu, était loin, très loin de promettre du rêve. Il me semblait même qu'il n'y avait aucun doute sur la manière de le financer : par les efforts de tout le monde, il ne rasait pas gratis contrairement à d'autres (les populistes par exemple)...
Pour moi le rêve (peut-être parce que j'en rêve de voir tout le monde logé et mangeant à sa faim au XXI ème siècle et sachant lire et écrire etc etc...) c'était par exemple, en quelques mois mettre en place un truc comme le revenu universel, par exemple, la scolarité évitant les mômes en échec ; ou alors le "tout écolo" sans problèmes de pertes d'emploi pour ceux qui n'ont pas les compétences requises etc etc.
Et pourquoi c'est du rêve ? Parce que l'humain est tel qu'il est : il essaie toujours ou presque, riche ou pauvre d'ailleurs à tirer le profit pour sa tronche... Et ça aucun chef d'Etat ne le changera : il devra composer avec.

Idem pour les gens qui cherchent du travail (pour en revenir un tantinet au sujet) : la grossophobie ça existe... Voir Ici. Au moins on ne pourra pas accuser Macron de l'être... Ah si, suis-je bête : en plus d'être méprisant il s'est peut-être bien foutu de sa tronche à ce pauvre garçon...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bean le Mer 19 Sep - 13:34

"Je traverse la rue, je vous en trouve !"
Ce que je ne comprends pas, c'est son besoin de traverser la rue pour trouver du boulot ?
Il n'a pas un smart phone Macron ?

A moins que ce soit pour un travail de péripatéticien ?
Et encore, ils travaillent sur internet ces gens là, maintenant.

lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6563
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je traverse la rue, je vous en trouve !"

Message par Bulle le Mer 19 Sep - 15:37

Bean a écrit:Ce que je ne comprends pas, c'est son besoin de traverser la rue pour trouver du boulot ?
Relis : "Dans les jardins de l'Elysée, samedi, le président a suggéré à un jeune homme cherchant du travail dans l'horticulture de postuler dans l'hôtellerie-restauration."
Et l'hôtellerie restauration c'était de l'autre côté de la rue... sourire
Tu crois que l'on peut se faire servir "1/2 bien frais" sur internet ? lol!

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum