Science et paranormal

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Science et paranormal

Message par Ilibade le Jeu 17 Juil 2008 - 23:15

Après un certain nombre de vérifications ces derniers jours, il m'est apparu qu'il n'y a plus de structure de recherche en parapsychologie depuis 1987 en France. Le laboratoire de Toulouse, qui avait pour objectif de réunir différents spécialistes autour de phénomènes inexpliqués par des connaissances conventionnelles, et qui était intervenu dans au moins deux enquêtes judiciaires, dont celle de l'été 1978 dans un petit village à côté de Tarbes, a été fermé. Un des personnages, enseignant de mathématique à l'université du Mirail, Yves Lignon, a décidé de poursuivre les activités de ce laboratoire. Il l'a fait vraisemblablement en marge de son contrat, en formant les étudiants intéressés à la parapsychologie. Pourtant, en 1970, une vingtaine d'étudiants de Nanterre instruits par Rémy Chauvin, forment le GERM, Groupe d’Etudes et de Recherches en Métapsychique qui deviendra un an plus tard le GERP, Groupe d'Etudes et de Recherches en Parapsychologie. Puis, désireux d'avoir un laboratoire et un enseignement reconnu, ils prennent d'assaut la direction de l'université Paris X, demandant la création officielle d'un enseignement de la parapsychologie, avec reconnaissance de valeur et diplôme, plus un emplacement pour y mener des recherches à la façon des recherches faites aux USA.

Recevant des réponses allant de l'incrédulité jusqu'à la mauvaise foi la plus évidente, ils font venir pour un exposé-débat, le Pr Hans Bender de l'université de Fribourg, qui détient la chaire de psychologie et d'étude des zones frontières. L'université va faire piétiner l'affaire qui va tourner au vinaigre. Certains enseignants peu scrupuleux, prétendent que Rhine aurait démenti ses affirmations. Contacté alors aux USA, Rhine dément par courrier avoir jamais nié les travaux et les résultats qu'il a abondamment publiés. Il encourage même les étudiants à poursuivre leur démarche. Cependant, après deux années, la réponse de l'université est négative, prétextant que la parapsychologie n'intéresse personne, ce qui est faux, puisque la moitié des enseignants de Paris X étaient favorables à l'entreprise.

C'est alors que l'UER de science humaines de Paris VII décide en 1973 de créer une unité libre au choix des étudiants. Parmi les disciplines proposées par les étudiants, c'est la parapsychologie qui est arrivée en tête, prenant de court tous les enseignants de Paris VII. Léon-Jacques Delpech, professeur de psychologie sociale, spécialiste de cybernétique, se porte garant de l'unité. Les cours auront lieu durant un an avant d'être complètement supprimés sans raison par l'université Paris VII.

En France, le seul enseignement qui existe aujourd'hui est celui du Pr Paul-Louis Rabeyron, docteur en médecine et biologie humaine, pédopsychiatre, qui est dispensé à l'université catholique de Lyon. Certaines grandes écoles ont pu proposer des cours comme HEC, où Alain Gras a dispensé un cours de parapsychologie en 1983 et 1984, avec François Favre. Alain Gras est actuellement professeur de sociologie et d'anthropologie des techniques à Paris I-Sorbonne. De même, Pierre Janin a animé aussi un cours à Supélec. Yves Lignon, statisticien du département de mathématique de l'université Toulouse II, ne pouvant plus continuer son activité au sein de l'université, a fondé au début des années 90, le GEEPP, association sous le régime de la loi de 1901. On doit citer aussi l'IMI, Institut Métapsychique International, fondé en 1919, pour permettre à Richet de coordonner ses travaux. Et c'est ce qui reste de toute la parapsychologie française, qui avait été avant la 2° guerre mondiale, bien plus active sur le plan international.

Sur le plan historique, la parapsychologie est apparue dès l'émergence du spiritisme, religion fondée aux USA en 1850. Le physicien Faraday "aurait" expliqué en 1853 le phénomène des tables tournantes. D'intensives recherches sur les caractéristiques de personnes appelées medium, capables de déclencher des phénomènes inattendus, se sont alors engagées un peu partout dans le monde occidental, et d'importantes personnalités se sont intéressées au phénomène spirite, dont par exemple Victor Hugo. En France, deux scientifiques, le psychiatre Pierre Janet et le futur prix Nobel de médecine Charles Richet ont commencé à se pencher sur la méthodologie d'étude de ces phénomènes. En Angleterre aussi, en 1882, des universitaires de Cambridge fondèrent à Londres la Société de Recherches Psychiques, encore active de nos jours. Richet forge le terme de métapsychique, afin d'induire la séparation de l'étude de ces phénomènes de toute composante religieuse, ou liée à des croyances. En ce sens, il s'opposera aux spirites, sans pour autant ignorer le phénomène des tables tournantes.

Or, dès 1880, Richet décide que la parapsychologie doit étudier les phénomènes chez toute personne et non pas seulement chez les mediums supposés. Il s'écarte de l'Ecole de Prague, qui au contraire, ne voyait dans ces phénomènes que la particularité de certaines personnes. Le point de vue de Richet sera la base de l'emploi des statistiques en parapsychologie, alors que l'école de Prague, inspirant les militaires, s'accordera à l'étude de ce qui peut influencer la médiumnité.

Les universités de Stanford et de Harvard réalisèrent les premières expérimentations type sur la voyance et la télépathie, sur un protocole fondé par Richet. En 1919, Jean Meyer fonde l'Institut Métapsychique, et lui apporte un financement, pour permettre à Richet de mener ses travaux en réunissant plusieurs spécialistes de diverses disciplines. Le chimiste René Warcollier dirigera après la 2° guerre mondiale cet institut jusqu'à sa mort en 1960, date à partir de laquelle, les recherches se sont raréfiées en France. L'IM a fondé la Revue Métapsychique, qu'Yves Lignon fait actuellement retranscrire en format internet (Site du GEEPP).

En 1927, alors même qu'Heisenberg démolit le principe de certitude scientifique au niveau des phénomènes microphysiques, Joseph B. Rhines à la Duke University de Durham, élabore la base des protocoles de recherche en parapsychologie. Il fonde en 1930 le premier laboratoire universitaire expérimental de parapsychologie. Une revue est créée en 1937, The Journal of Parapsychology, et il sort un livre en 1940, La Perception Extrasensorielle.

En 1947, un nouveau phénomène inexpliqué défraye la chronique aux USA et gagne rapidement l'ensemble de la planète. Il s'agit des OVNIS. En France, le dossier fait l'objet d'un état des lieux dans le rapport Cometa (1999, PDF ICI) remis à Jacques Chirac, réunissant les conclusions d'autorités de la défense civile, militaire et des scientifiques.

Jusqu'en 1960, on voit en gros trois types de démarches :
1- L'étude des medium : Europe de l'Est et militaires de toutes les nations.
2- L'étude statistique et quantitative : Rhine et le courant anglosaxon
3- L'étude qualitative : le courant français de l'IM

Mais les américains vont faire évoluer les expériences de Rhine faites en laboratoire, par d'autres expériences menées in vivo. Ils mènent des tas de recherches, notamment par la privation sensorielle (isolation temporaire d'un homme de son environnement naturel) et modélisent les résultats grâce à un nouvel outil statistique, la méta-analyse. La privation sensorielle est appelée méthode Ganzfeld. Elle a fourni des résultats non seulement dans le domaine de la parapsychologie, mais a permis aussi des avancées en psychologie et en physiologie. La méta-analyse a été introduite par Gene Glass de l'université du Colorado, psychologue et statisticien. Elle a surtout été développée par les travaux d'un psychologue de l'université de Harvard, Robert Rosenthal. Bien que cette méthode intéresse d'autre secteurs, comme la physique, elle est aujourd'hui enseignée aux USA dans les cursus de psychologie.

Parallèlement à cette évolution, les paradoxes intervenus en mathématique et physique, ont fait apparaître dans le monde anglosaxon, un intérêt certain pour l'étude et la recherche de la conscience, qui a également touché des neurobiologistes, anthropologues, sociologues, biologistes, cogniticiens. Bien que cette recherche soit très frileuse en France, la radio France Culture a organisé en 1979, le colloque de Cordoue, "Science et Conscience", auquel ont participé des physiciens comme David Bohm, Fritjof Capra, Olivier Costa de Beauregard, Brian Josephson, Richard Mattuck, Harold Putthoff (qui a expérimenté la vision à distance de façon convaincante), Elizabeth Ann Rausher, Hubert Reeves, Franco Selleri, des neurophysiologistes et psychophysiologistes, comme Paul Chauchard, Roger Frétigny, Yujiro Ikemi, Diego Mir Jordano, José Pena Martinez, Karl Pribram, Montague Ullman, André Virel, des psychologues statisticiens comme Jacques Hillman, Elie Humbert, Carl Meier, Jean-Pierre Schnetzler, Pierre Solié et le mexicain Zavala. Notons que les philosophies et religions étaient aussi représentées, avec Léon Askhenazi pour le judaïsme, Gilbert Durand comme anthropologue, Emilio Garcia-Gomez pour l'Islam, Toshihiko Izitsu pour les philosophies orientales, Hermann Landolt pour l'Islam, David Miller, professeur des religions, Daryush Shayegan pour l"indologie (c'est un iranien), etc.

On voit que la parapsychologie, mais aussi les sciences plus classiques présentent un volet convergent vers le monde psychique, avec toutes les réserves et la rigueur nécessaire à toute reconnaissance de résultat. Face à ce mouvement, s'organise naturellement une réaction d'une grande partie du monde scientifique, et cela aussi bien du côté des aspects "psychiques" de la physique ou de la neurobiologie, que de l'analyse scientifique des doctrines traditionnelles, et surtout contre l'étude des phénomènes paranormaux. Les évolutions de la physique du 20° siècle sont loin de satisfaire tous les esprits. Beaucoup continuent de penser qu'il existe une réalité extérieure absolument déterminée hors de tout champ perceptif, alors même que les moyens de l'explorer semblent contradictoires aux conséquences de la mécanique quantique de Plank, Schrödinger et Wheeler, et de la relativité du réel selon la position et la vitesse de l'observateur d'Einstein. C'est ce qui peut expliquer qu'en France, on se démarque d'un certain courant d'interprétation des découvertes, qui semble ignorer complètement certains travaux (voir les conférences du colloque Physique et Conscience de 2005, pour le centenaire d'Einstein ICI ), où les données habituelles de la physique et de la neurobiologie ne font aucune allusion aux travaux sur le psychisme et la conscience, alors que dans le monde, des recherches se poursuivent sur le "psy", se frayant un chemin au milieu des controverses.

Pourtant la parapsychologie n'est pas le propre de l'homme croyant ou de l'apprenti sorcier. Elle a été représentée par des noms prestigieux. Ainsi, voici quelques personnalités de l'IMI

Ses présidents
Pr. Rocco SANTOLIQUIDO, conseiller d’état d’Italie (1854-1930)
Pr. Charles Robert RICHET (1850-1935), prix Nobel de physiologie, membre de l’académie de médecine
Dr. Jean-Charles ROUX (1872-1942), médecin
Dr. Eugène LENGLET, médecin, membre du Conseil d’Hygiène de France
Dr. François MOUTIER (1881-1961), chef de laboratoire de la Faculté de Médecine de Paris
René WARCOLLIER, ingénieur chimiste (1881-1962)
Dr. Marcel MARTINY, professeur à l’école d’Anthropologie
Pr. Robert TOCQUET, professeur de chimie à l’Ecole Lavoisier (1898-1993)
Dr. Jean BARRY, médecin, spécialiste en phlébologie
Dr. Mario VARVOGLIS, Professeur de psychologie cognitive, président depuis 1998

Membres d'honneur, depuis la fondation
Pr. Hans BENDER (1907-1991) Médecin, psychologue, fondateur de l’IGPP Allemagne
Giovanni CIRAOLO (1873-1954) Sénateur du royaume d’Italie, Président de la Société des Croix-Rouges italiennes Italie
Pr. Olivier COSTA de BEAUREGARD (1911-2007) Physicien, Directeur de recherche émérite au CNRS France
Dr Douglas DEAN (1916-2001) Chimiste Etats-Unis
Dr Hans DRIESCH (1867-1941) Professeur de Philosophie à l’Université de Leipzig Allemagne
Jules EISENBUD (1908-1999) Psychiatre, psychanalyste Etats-Unis
Sir Oliver LODGE (1851-1943) Professeur de Physique, recteur de l’université de Birmingham, membre de la Royal Society Angleterre
Pr. William MACKENZIE (1877-1970) Privat-Docent, Université de Genève, Conseiller de la Societa Italiana di Metapsichica Italie
Dr. Zdenek REJDAK Docteur en philosophie et psychologie, Professeur à la Charles University de Prague République Tchèque
Dr. J.B. RHINE (1895-1980) Botaniste, Psychologue, Fondateur du Laboratoire de Parapsychologie de l’Université de Duke Etats-Unis
Pr. W.H.C. TENHAEFF (1894-1981) psychologue, Professeur émérite de parapsychologie à l’Université d’Etat d’Utrecht Pays-Bas
Pr. Leonid Leonidovitch VASSILIEV (1891-1966) Physiologiste russe, Professeur et chercheur à l’Université de Léningrad Russie

Quelques membres :
Dr Alain J.J. ASSAILLY Neuropsychiatre et neuro-endoctrinologue
Daniel BERTHELOT (1865-1927) Membre de l’Académie des sciences dès 1919, membre de l’Académie de Médecine
Dr. Emile CALMETTE Médecin Inspecteur Général, Grand Officier de la Légion d’honneur (un des plus grands noms de la médecine française)
Jean CHEVALIER Docteur en théologie, ancien directeur de l’UNESCO
Gérard CORDONNIER (1907-1977) Mathématicien, Ingénieur général du Génie Maritime, Ancien élève de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale Supérieure du Génie Maritime
Pr. Bernard CUNEO (1873-1944) Médecin, chirurgien des hôpitaux, Professeur d’anatomie médico-chirurgicale, membre de l’Académie de Médecine dès 1933
Comte Arnaud DE GRAMONT (1861-1923) Physicien spécialisé dans la spectroscopie, membre de l’Académie des Sciences dès 1913.
Pr. Henri DESOILLE Professeur à la Faculté de Médecine de Paris, Chaire de Médecine du Travail
Pr. René DUFOUR (1894-1977) Ingénieur-physicien, Docteur ès-sciences physiques, Professeur à l’Ecole de Physique et Chimie de Paris, Chevalier de l’Ordre du Mérite, Croix de guerre roumaine et française
Camille FLAMMARION (1842-1925) Astronome, Chevalier de la Légion d’honneur
Frédérick GARCIA Spécialiste de l’intelligence artificielle, Directeur de recherches à l’INRA
René HARDY (1908-1972) Docteur ès-Sciences, Ingénieur Conseil, Inventeur, Membre de l’Académie des sciences de Rome et de New-York
Pr. Emmanuel LECLAINCHE (1861-1953) Membre de l’Académie des sciences dès 1917, Président de l’Académie des sciences en 1937, Membre de l’Académie vétérinaire de France, de l’Académie de chirurgie et de l’Académie des sciences coloniales
Dr. Jean LHERMITTE Professeur agréé, Médecin chef honoraire de l’hôpital Laënnec
Dr. G. MAINGOT Chef de service d’électro-radiologie de l’hôpital Laennec
François Aimé MASSE (1891-1979) Commissaire général de la Marine, Commandeur de la Légion d’honneur,
etc.



Dernière édition par Ilibade le Dim 20 Juil 2008 - 3:43, édité 2 fois

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Ilibade le Jeu 17 Juil 2008 - 23:16

Comme on peut le voir, la parapsychologie intéresse des personnes qui ont une tout autre apparence que celle de mystiques ou d'illuminés du pavot. On est loin de trouver là des fanatiques du surnaturel ou de la dogmatique obscurantiste. Aussi, j'aurais pu citer bien d'autres personnalités, comme Carl Sagan, qui croyait en la réincarnation, Schrödinger qui a présenté la mécanique quantique dans ses rapports avec la tradition de l'Orient, et bien d'autres scientifiques. Les progrès de la méthode statistique ont d'ailleurs certainement servi à des recherches plus mesurées et ciblées, comme par exemple de mettre au point des techniques de conditionnement de la pensée, par atteinte des sphères inconscientes de l'esprit, techniques dont se servent abondamment les publicistes, les politiques, et tous les circuits de propagande. Aussi, une réalité comme les OVNIS pourrait très bien s'expliquer comme une fiction que l'on a "rendue vraie" par une propagande très méthodique, et qui a fini par faire apparaître dans le champ de perception sa conversion en phénomène de type hallucinatoire. Cependant, on ne peut pas seulement faire appel à des hypothèses hallucinatoires, dès lors que l'on enregistre le phénomène sur des écrans radars, à moins d'admettre que les radars sont eux aussi hallucinatoires. Le rapport Cometa montre que le dossier est plus complexe.

Ainsi, la parapsychologie est l'étude rationnelle des phénomènes qui sont au-delà de la raison, mais qui s'expriment comme dans les phénomènes raisonnables, par une perception humaine. Bon nombre de ces phénomènes sont très certainement explicables par des moyens de la raison. Encore faut-il les étudier pour le savoir. Cependant, l'interaction entre ce qui est conscient et ce qui est inconscient, et que les psychologues ont contribué à rendre en partie explicable, n'est vraisemblablement qu'au début de son exploration véritable.

Qu'en pensez-vous ? Pourquoi la parapsychologie est-elle si méprisée en France ? Avez-vous vécu des situations paranormales ? Quelles sont vos orientations face à cette question ?

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Magnus le Ven 18 Juil 2008 - 0:13

Ilibade a écrit:
Qu'en pensez-vous ? Pourquoi la parapsychologie est-elle si méprisée en France ? Avez-vous vécu des situations paranormales ? Quelles sont vos orientations face à cette question ?

Je te soumets une histoire vraie.
Les acteurs en sont :
un gamin de 13 ans
et son grand-père.

Le grand-père est à l'hôpital depuis 5 ou 6 jours, atteint d'un cancer.
Son petit-fils est à 200 kilomètres de là, chez sa grand-mère.
Tous deux dorment.

A un moment donné, la grand-mère vient réveiller son petit-fils car il vient de crier le nom de son grand-père.
Sa grand-mère lui dit :
- C'était un cauchemar, rendors-toi, il est tard.
Coup d'oeil au réveil : il est 1h12.

Le gamin avait rêvé (je dis bien : rêvé) que son grand-père était dans sa chambre, assis sur le rebord du lit du gamin.
Il lui parlait.
Puis, le grand-père est sorti de la chambre de son petit-fils, a marché dans le couloir et s'est mis à descendre les escaliers.

Le gamin, refusant que son grand-père s'en aille, s'est --- toujours dans son rêve --- précipité hors de son lit, dans le couloir.
Et, du haut des marches, il a vu son grand-père ouvrir la porte de sortie et s'enfoncer dans l'obscurité.

Alors, le gamin a crié "Grand-Père, reviens !".

Ce cri (qui n'est pas "rêvé", lui) réveille sa grand-mère qui aussitôt vient voir ce qui se passe, et constate qu'il est 1h12 du matin.

Vers cinq heures du matin, les parents du gamin viennent annoncer que le grand-père est mort cette nuit, "on ne sait pas au juste à quelle heure : l'infirmière est passée à 1h, puis quand elle est repassée à 1h15, il était mort".

Il s'est suicidé en arrachant les appareils qui le maintenaient en vie.

Le gamin a dit à ses parents et à sa grand-mère :
- Moi je sais à quelle heure précise il est mort : 1h12"

(Ou 1h11 si on tient compte du temps que la grand-mère a mis pour se lever et venir dans la chambre du petit).

Le gamin déclare que son grand-mère, dans son rêve, est venu dans sa chambre.
Et que son grand-père lui a parlé. Mais il ne se souvient plus de ce qu'il lui a dit.

Le gamin ne s'en souviendra d'ailleurs jamais.

Précisons que le gamin et le grand-père étaient affectivement très liés.

La cause de ce phénomène me semble être la suivante :
au moment de se suicider, le grand-père a pensé très fort à son petit-fils.

Pourrait-il y avoir une autre cause ?

Mais la cause n'est pas l'explication.
Quelle est l'explication de ce phénomène ?

Merci d'avance pour ta réponse.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Invité le Ven 18 Juil 2008 - 1:14

Pour l'histoire de magnus, le plus simple: hasard. Un gamin qui rêve que son grand père vient le voir, la peur de l'abandon, surtout quand on sait son grand père en fin de vie, c'est normal. Un grand père qui meurt alors qu'il est hospitalisé, c'est normal aussi. rajouter le nombre de grand père qui meurent à l'hopital sans qu'un proche n'ait d'intuition, et vous avez finalement un phénomène tout ce qu'il y a de plus banal. j'ai déjà rêvé que mon père mourait, et il est toujours là. Et quand mon oncle est mort, je n'ai rien eu comme "vision" et c'est surement le cas de la majorité. Donc bon, pas de quoi s'extasier. Quant à financer ces recherches, bof, c'est plus de l'argent gaspillé je trouve. Ou alors par des fonds privés pourquoi pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Magnus le Ven 18 Juil 2008 - 1:28

Oui, Tony : hasard, peut-être.
Sauf que cet hasard survient comme par... hasard entre 1 et 1h15, c-a-d au moment où le grand-père décède.
Double hasard, alors ?
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Ilibade le Ven 18 Juil 2008 - 4:19

Avant de répondre, je dois préciser que je ne suis pas parapsychologue. Beaucoup de travaux ne me sont connus comme pour bien des gens, qu'à travers les publications grand public. Je me suis intéressé plutôt à certains aspects de la logique en rapport avec l'étude des traditions. C'est pourquoi, j'ai une meilleure connaissance des travaux de physique et de biologie en rapport avec le fonctionnement psychique. Aussi, des phénomènes de la parapsychologie, celui de la télépathie a retenu mon attention, de même que l'analyse des visions de la mystique comparative.

Magnus a écrit:Je te soumets une histoire vraie.
Il faut savoir que des histoires vraies de ce genre, il en existe des dizaines de milliers et elles sont loin d'être toutes recensées.

La cause de ce phénomène me semble être la suivante : au moment de se suicider, le grand-père a pensé très fort à son petit-fils. Pourrait-il y avoir une autre cause ? Mais la cause n'est pas l'explication. Quelle est l'explication de ce phénomène ?
Cette hypothèse est intéressante. Avant de tenter quelque explication que ce soit, j'attends que ce thème soit davantage lancé. J'ai bien une idée de comment cela pourrait s'envisager, mais elle dépend de données provenant des traditions religieuses. Aussi, lançons d'abord le débat. Je vais plutôt répondre à Tony, car sa réaction appelle des réponses immédiates.

Tony a écrit:Pour l'histoire de magnus, le plus simple: hasard.
Le hasard intervient en science lorsque qu'aucun déterminisme autre qu'une loi statistique ne semble se dégager de l'observation d'un phénomène. Cependant, cette explication pose de nouveaux problèmes. Par exemple, si les enfants qui ont des visions de leur grand-père mourant, présentent un phénomène lié au hasard, au sein d'une loi de distribution statistique, quelle caractéristique les relient entre eux, afin que leur comportement ne soit plus seulement vu comme individuel, mais d'une description collective ? Car ce qui est ainsi lié au hasard a l'inconvénient majeur de lier toutes les acteurs d'un phénomène derrière une caractéristique qui fait qu'ils présentent ce hasard alors que d'autres ne le présentent pas. Le problème reste donc entier. Pourquoi certains présentent ce phénomène et pourquoi d'autres le vivent pas ?

j'ai déjà rêvé que mon père mourait, et il est toujours là
Selon Magnus, l'as-tu rêvé très fort ? Si oui, alors le cas de l'enfant n'est pas lié au rêve ! Il s'agit alors d'un autre mode de conscience. Maintenant, si le fait de penser très fort une chose la produisant, s'avérait un jour démontré, dans le style de cette parole célèbre :
Marc 11:23 Amén, je vous dis: qui dit à cette montagne: ‹Lève–toi et jette–toi dans la mer›, sans avoir de doute au coeur, mais en adhérant, s’il croit que ce qu’il dit va se réaliser, cela sera pour lui.
alors il resterait à savoir quel genre de liens vous entretenez, en dehors du lien génétique et d'analyser ce qui se passe le jour où cela se produit. C'est un peu comme la prière. Beaucoup prient et cela ne marche pas. Cependant, certains prient et affirment que cela marche. La prière est-elle un phénomène paranormal ?

Et quand mon oncle est mort, je n'ai rien eu comme "vision"
L'explication que j'ai en tête répondra aussi de ce cas. Globalement, les évènements rapportés de ce genre font état que la communication s'établit entre des gens extrêmement liés, complices dans la vie, et qui apprécient d'être ensembles. De façon globale, on dit que les grand-parents sont souvent plus complices de leurs petits-enfants que de leurs propres enfants. Le conflit de génération apparaît plus fréquent entre générations adjacentes, qu'entre générations intercalées d'une autre.

et c'est surement le cas de la majorité.
Même si le phénomène n'apparaît, après des études exhaustives, que dans un rapport d'1 / 10000, il serait quand même un phénomène à étudier, en considérant que l'humanité est de plus de 7 milliards sans compter ceux qui sont du passé. Toutefois, ce n'est pas la majorité qui compte ici, faisant croire que si un phénomène se produit à plus de 50% des cas observés, il est un phénomène vrai et qu'il est faux en cas de fréquence inférieure. Car alors, il y a beaucoup de choses qu'il faudrait remettre en cause en physique, comme par exemple la particule Oméga Minus, qui n'a été observée que 2 fois en près de 200000 essais, par moins d'une centaine de chercheurs, techniciens ou étudiants. Or les physiciens admettent l'existence de la particule Oméga minus, d'une observation plus que minoritaire. Que dire de l'observation de certaines galaxies dont les caractéristiques observées par moins de dix personnes sont admises avec confiance par une communauté bienveillante ?

Quant à financer ces recherches, bof, c'est plus de l'argent gaspillé je trouve.
On gaspille bien de l'argent à d'autres choses d'un intérêt moins évident, comme par exemple, le financement d'une union pour la méditerranée, celle d'une Europe soviétolibérale, celle de remplacer la pub des chaînes télévisuelles publiques par de l'argent public, les radars automatiques, les actions de sauvetage d'individus isolés en lieu et place de la défense des professions sinistrées, etc ... Et je suis politiquement cool ! Aussi, en regard des milliards qui s'échangent quotidiennement au nom de la Très Sainte Loi de la Très Sacrée Spéculation, je me dis qu'avant de décider l'union arctique des pingouins, on pourrait peut-être prélever 1 pour mille de ces montants voyageurs, ce qui permettrait de relever le budget de la recherche en France (sans compter l'élimination de la faim dans le monde). Et pourquoi pas comptabiliser aussi toutes les économies que l'Etat a réalisées sur la parapsychologie depuis bien des décennies !

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Invité le Ven 18 Juil 2008 - 18:57

Ilibade a écrit:
Le hasard intervient en science lorsque qu'aucun déterminisme autre qu'une loi statistique ne semble se dégager de l'observation d'un phénomène. Cependant, cette explication pose de nouveaux problèmes. Par exemple, si les enfants qui ont des visions de leur grand-père mourant, présentent un phénomène lié au hasard, au sein d'une loi de distribution statistique, quelle caractéristique les relient entre eux, afin que leur comportement ne soit plus seulement vu comme individuel, mais d'une description collective ? Car ce qui est ainsi lié au hasard a l'inconvénient majeur de lier toutes les acteurs d'un phénomène derrière une caractéristique qui fait qu'ils présentent ce hasard alors que d'autres ne le présentent pas. Le problème reste donc entier. Pourquoi certains présentent ce phénomène et pourquoi d'autres le vivent pas ?
Peut on dire si les personnes qui ont vécu ces phénomènes ont une caractéristique que les autres n'ont pas? Si non, alors ce n'est qu'une simple répartition statistique. Si par contre on remarque que les personnes qui ont vécu cela ont une caractéristique que la plupart (ou la totalité) des autres n'ont pas, alors on peut effectivement se dire qu'il y a là une chose qui fait que ces phénomènes touchent plutôt untel qu'un autre. Pas forcément paranormal, mais il y a quelque chose. Dans le cas qui nous concerne, y a t il quelque chose de semblable?

j'ai déjà rêvé que mon père mourait, et il est toujours là
Selon Magnus, l'as-tu rêvé très fort ?
Oui, au point qu'en me réveillant, j'ai pleuré car je pensais que c'était vrai.
Si oui, alors le cas de l'enfant n'est pas lié au rêve ! Il s'agit alors d'un autre mode de conscience. Maintenant, si le fait de penser très fort une chose la produisant, s'avérait un jour démontré, dans le style de cette parole célèbre :
Marc 11:23 Amén, je vous dis: qui dit à cette montagne: ‹Lève–toi et jette–toi dans la mer›, sans avoir de doute au coeur, mais en adhérant, s’il croit que ce qu’il dit va se réaliser, cela sera pour lui.
alors il resterait à savoir quel genre de liens vous entretenez, en dehors du lien génétique et d'analyser ce qui se passe le jour où cela se produit. C'est un peu comme la prière. Beaucoup prient et cela ne marche pas. Cependant, certains prient et affirment que cela marche. La prière est-elle un phénomène paranormal ?
pourquoi lier cela au paranormal quand on peut tout simplement lier cela à je ne sais quel complexe d'oedipe ou autre? Ou je n'ai pas suivi ce que tu voulais dire?


L'explication que j'ai en tête répondra aussi de ce cas. Globalement, les évènements rapportés de ce genre font état que la communication s'établit entre des gens extrêmement liés, complices dans la vie, et qui apprécient d'être ensembles. De façon globale, on dit que les grand-parents sont souvent plus complices de leurs petits-enfants que de leurs propres enfants. Le conflit de génération apparaît plus fréquent entre générations adjacentes, qu'entre générations intercalées d'une autre.
c'est en effet un mauvais exemple.

et c'est surement le cas de la majorité.
Même si le phénomène n'apparaît, après des études exhaustives, que dans un rapport d'1 / 10000, il serait quand même un phénomène à étudier, en considérant que l'humanité est de plus de 7 milliards sans compter ceux qui sont du passé. Toutefois, ce n'est pas la majorité qui compte ici, faisant croire que si un phénomène se produit à plus de 50% des cas observés, il est un phénomène vrai et qu'il est faux en cas de fréquence inférieure.[/quote]
Ce n'est pas forcément la fréquence d'un phénomène en tant que tel qui peut être troublant, c'est aussi si ce phénomène se passe pour une catégorie de personne. Ce que tu disais plus haut. Mais qu'en est il pour le cas cité par magnus?

Car alors, il y a beaucoup de choses qu'il faudrait remettre en cause en physique, comme par exemple la particule Oméga Minus, qui n'a été observée que 2 fois en près de 200000 essais, par moins d'une centaine de chercheurs, techniciens ou étudiants. Or les physiciens admettent l'existence de la particule Oméga minus, d'une observation plus que minoritaire. Que dire de l'observation de certaines galaxies dont les caractéristiques observées par moins de dix personnes sont admises avec confiance par une communauté bienveillante ?
Une observation en physique peut être suffisante pour affirmer l'existence d'une chose. Parce que si on observe un phénomène dans un accélérateur de particule (on brise des protons ou autre pour "voir" en quoi cela se divise), les explications possibles sont soit l'existence de la particule "machin", dont on a prédit que si elle existait, devait avoir telles caractéristiques (trajectoire par exemple), soit une sacré suite de coincidence qui a fait que, malgré que tout tend à confirmer l'observation de la particule "machin", c'est comme par hasard des coincidences qui ont donné le même résultat. Tu comprends pourquoi ton exemple avec la particule oméga minus n'est pas valable?


On gaspille bien de l'argent à d'autres choses d'un intérêt moins évident, comme par exemple, le financement d'une union pour la méditerranée, celle d'une Europe soviétolibérale, celle de remplacer la pub des chaînes télévisuelles publiques par de l'argent public, les radars automatiques, les actions de sauvetage d'individus isolés en lieu et place de la défense des professions sinistrées, etc ... Et je suis politiquement cool ! Aussi, en regard des milliards qui s'échangent quotidiennement au nom de la Très Sainte Loi de la Très Sacrée Spéculation, je me dis qu'avant de décider l'union arctique des pingouins, on pourrait peut-être prélever 1 pour mille de ces montants voyageurs, ce qui permettrait de relever le budget de la recherche en France (sans compter l'élimination de la faim dans le monde). Et pourquoi pas comptabiliser aussi toutes les économies que l'Etat a réalisées sur la parapsychologie depuis bien des décennies !
ça c'est sûr qu'on en gaspille du pognon. Et justement, j'ai beau m'intéresser au paranormal (du moins il y a quelques années), je n'ai rien trouvé qui montre qu'il y a peut être quelque chose d'intéressant là dedans. De toute façon, si une propriété "paranormale" de la matière ou du cerveau existait, permettant par exemple à un homme de se téléporter ou de lire dans l'esprit des autres, les sciences classiques les trouveront.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Ilibade le Ven 18 Juil 2008 - 22:11

La répartition statistique ne s'applique pas ici seulement à l'enfant, mais au couple emetteur-récepteur, ou encore, pour employer le langage métapsychique, le couple agent-percipient. C'est ce couple qui doit avoir une caractéristique qui rend possible une communication. Celle-ci ne semble paranormale, que face à l'examen de couples similaires. Maintenant, on peut très bien trouver d'autres exemples de communication, comme par exemple, la précognition d'un évènement. Le mécanisme de cette communication n'a certainement rien de paranormal, si ce n'est qu'elle se déroule hors du champ commun des communications du monde ordinaire.

Oui, au point qu'en me réveillant, j'ai pleuré car je pensais que c'était vrai.
Alors c'était un phénomène de type rêve. C'est un mécanisme d'origine consciente, qui est déclenché lorsque les sens sont débranchés.

c'est en effet un mauvais exemple.
Pas si la proximité affective est l'un des aspects de ce genre de communication. Il se trouve que tout le monde utilise sans même s'en apercevoir la télépathie. Le phénomène a été suffisamment expérimenté pour que l'on considère sa réalité. La plupart du temps, les gens ont dans leur vie quelques exemples où ils ont la connaissance directe de ce que pense quelqu'un d'autre. Rhine montre que ce phénomène est extra-sensoriel, c'est-à-dire qu'il se déroule hors de toute communication par les sens physiques.

Une observation en physique peut être suffisante pour affirmer l'existence d'une chose.
Avec un taux de 1 pour 100000, on peut aussi envisager un artefact, surtout dans le cas d'omega minus. Pour donner un ordre de comparaison, la télépathie donne des résultats dont la fréquence varie de 1/150 à 1/400.

De toute façon, si une propriété "paranormale" de la matière ou du cerveau existait, permettant par exemple à un homme de se téléporter ou de lire dans l'esprit des autres, les sciences classiques les trouveront.
Je crois qu'elle n'ont aucune chance d'y parvenir sans intégrer d'abord les conséquences de la mécanique quantique, qui justement, établit que le déterminisme des phénomènes de la matière n'est pas lié à la matière. C'est comme si la matière était actionnée par un programme informatique. Lorsque ce programme est placé en mode PAUSE, il n'y a plus de phénomène, car l'état de la matière est indéterminé. Aussi, la question devient : Quel est le programme ? Or un programme, peut parfois être le sous-programme d'un autre programme. Et ce qui est du niveau du programme appelant est en quelque sorte "paranormal" de ce qui est déterminé par le sous-programme. Mais ce n'est là qu'une perception dans le sous-programme, car tout cela peut être normal du point de vue du programme appelant.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Invité le Sam 19 Juil 2008 - 12:39

Ilibade a écrit:La répartition statistique ne s'applique pas ici seulement à l'enfant, mais au couple emetteur-récepteur, ou encore, pour employer le langage métapsychique, le couple agent-percipient. C'est ce couple qui doit avoir une caractéristique qui rend possible une communication. Celle-ci ne semble paranormale, que face à l'examen de couples similaires. Maintenant, on peut très bien trouver d'autres exemples de communication, comme par exemple, la précognition d'un évènement. Le mécanisme de cette communication n'a certainement rien de paranormal, si ce n'est qu'elle se déroule hors du champ commun des communications du monde ordinaire.
As tu des résultats statistiques à me fournir? Qu'on puisse voir s'il y a quelque chose ou non.



Pas si la proximité affective est l'un des aspects de ce genre de communication. Il se trouve que tout le monde utilise sans même s'en apercevoir la télépathie. Le phénomène a été suffisamment expérimenté pour que l'on considère sa réalité.
études statistiques à l'appui?



Avec un taux de 1 pour 100000, on peut aussi envisager un artefact, surtout dans le cas d'omega minus. Pour donner un ordre de comparaison, la télépathie donne des résultats dont la fréquence varie de 1/150 à 1/400.
la détection d'une particule et la preuve statistique de la télépathie sont différentes. ce que j'ai essayé d'expliquer plus haut. On prédit par la théorie que telle particule va donner tels résultats (sur l'ordinateur qui gère les données). Si lors d'une expérience où on brise des protons on repère ses résultats, on peut dire que l'on a détecté la dite particule. Par contre, pour le cas de la télépathie, si tu dis à une personne de deviner la couleur d'une carte à jouer, qu'une seule personne sur 150 ou 400 devine la carte ne veut rien dire (sauf s'il y a 1000000 cartes différentes). Ce n'est pas du tout la même chose. Les probabilités prouvent, plus ou moins, suivant le nombre de possibilité admises.


Je crois qu'elle n'ont aucune chance d'y parvenir sans intégrer d'abord les conséquences de la mécanique quantique, qui justement, établit que le déterminisme des phénomènes de la matière n'est pas lié à la matière. C'est comme si la matière était actionnée par un programme informatique. Lorsque ce programme est placé en mode PAUSE, il n'y a plus de phénomène, car l'état de la matière est indéterminé. Aussi, la question devient : Quel est le programme ? Or un programme, peut parfois être le sous-programme d'un autre programme. Et ce qui est du niveau du programme appelant est en quelque sorte "paranormal" de ce qui est déterminé par le sous-programme. Mais ce n'est là qu'une perception dans le sous-programme, car tout cela peut être normal du point de vue du programme appelant.
Il est vraiment trop tôt pour dire ce que les règle de la physique quantique signifie physiquement. Qu'est ce que vraiment la dualité? l'indéterminisme quantique? etc. Pour l'instant, tout ces choses, ce ne sont que des constats. Physiquement, ce qu'elles signifient, on ne sait pas. Des tas d'hypothèses circulent (la décohérence, etc), mais rien n'est encore prouvé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par bernard1933 le Sam 19 Juil 2008 - 16:49

Magnus, ton histoire me trouble, d'autant plus que ma mère m'a raconté, il y a longtemps, qu'elle avait ressenti et annoncé la mort d'un oncle ou d'un grand-père, de toute façon quelqu'un qu'elle aimait beaucoup, au moment où celui-ci mourait. Ils étaient éloignés d'une quinzaine de kilomètres. Ma mère était d'une nature extrêmement sensible; elle était très modeste et je ne l'ai jamais vu mentir. A l'époque, pas de radio et pas de téléphone, sauf peut-être au centre du village (Dannemarie-sur-Crête, vers Besançon).
Je me suis interrogé longtemps ; et puis, je me suis dit bêtement: si, il y a 100 ou 200 ans, on m'avait dit que je pourrais capter, immédiatement ou presque, une voix qui me parle du Japon par radio,
j'aurais invité mon interlocuteur à aller voir un psychiatre! Et pourtant, ça marche! Alors une hypothèse simpliste: deux cerveaux qui ont des gènes communs ne pourraient-ils pas, dans certains cas rarissimes, en fonction de certains agencements des cellules neuronales, entrer en résonance et se connecter comme un émetteur et récepteur radio?
C'est simpliste, je le reconnais! Mais ce n'est pas un cas si rare, et je ne pense pas qu'on ne puisse parler que de probabilité. Je serais heureux de connaître l'opinion des forumnautes.
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par raphael-rodolphe le Sam 19 Juil 2008 - 20:58

Personnellement, il m'arrive d'entendre la pensée d'une personne avec qui j'ai une discussion, de découvrir une autre personne par sa couleur dominante grise ou noir ou encore de sentir une odeur fétide pour une autre...
Ce sont des "avertisseurs" qui me sont donné afin de me mettre en garde contre certaines âmes.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Magnus le Sam 19 Juil 2008 - 21:02

raphael-rodolphe a écrit:Personnellement, il m'arrive d'entendre la pensée d'une personne avec qui j'ai une discussion, de découvrir une autre personne par sa couleur dominante grise ou noir ou encore de sentir une odeur fétide pour une autre...
Ce sont des "avertisseurs" qui me sont donné afin de me mettre en garde contre certaines âmes.
T'es sérieux, là, RR ?
Tu peux me donner ma couleur, alors ?... rire
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Ilibade le Sam 19 Juil 2008 - 22:59

As tu des résultats statistiques à me fournir? Qu'on puisse voir s'il y a quelque chose ou non.
Il existe des publications officielles en métapsychique. Mais personnellement , je ne dispose que de quelques ouvrage généraux, dont ceux que j'ai déjà cités, plus le traité du Pr Robert Tocquet : les pouvoirs secrets de l'homme dévoilés, qui contient la description d'expérience de l'école française, dont certaines sont assez récentes. C'est surtout aux USA, où il existe un doctorat de parapsychologue dans plusieurs universités, que l'on trouve la méthode statistique.

Il ne s'agit pas de deviner la couleur d'une carte, (il n'y a que deux couleurs dans un jeu), mais de mettre en place des protocoles qui, bien que ces phénomènes n'aient aucune traduction mathématique, permettent d'exprimer des résultats quantitatifs et qui éliminent le facteur de témoignage humain, trop suspect. Tocquet donne des exemples d'expériences très concluantes en matière de télépathie et de métagnomie (télépathie avec voyance).

Toutefois en France, on a recherché la preuve des phénomènes par des expériences plus qualitatives, dans le style de celle de Flammarion entre Paris et Londres. Il s'agissait de demander à une personne de reconstituer une peinture que Flammarion regardait et qu'un percipient à Londres recomposait. Le tableau est ensuite acheminé à une tierce personne qui compare les deux tableaux. Ce type d'expérience a été reproduit entre Bordeaux et les USA, à de multiples reprises entre le Dr Barry à Bordeaux et un autre membre de l'IM. Des résultats sont consignés dans les revues. Et pour des sujets particuliers, on peut conclure aussi bien par les méthodes statistiques que par les tests qualitatifs complexes que la télépathie est un phénomène réel.

la détection d'une particule et la preuve statistique de la télépathie sont différentes.
Pas tant que cela, car pour Omega Minus, on a eu 199 998 échecs sur 200 000, ce qui a même tenté certains à y voir un échec de la mécanique quantique.

Il est vraiment trop tôt pour dire ce que les règle de la physique quantique signifie physiquement.
Je ne le crois pas. J'ai étudié moi-même la physique théorique à l'université. Ce que signifie la mécanique est dans la théorie elle-même. Toute la question est de savoir de quoi se compose ce que Wheeler appelle le participant. Et beaucoup y voient l'expression de la conscience. L'indéterminisme n'est pas un constat, mais un imposé de la mécanique quantique.

RR a écrit:Ce sont des "avertisseurs" qui me sont donné afin de me mettre en garde contre certaines âmes.
Et oui, car les émotions psychiques participent d'un niveau plus qualitatif que celui des sens physiques. Or il semble que les phénomènes soient en rapport avec les sens psychiques. Ce n'est pas encore l'esprit, et on confond souvent psychique et spirituel. Le psychisme semble lui aussi participer de la distinction entre conscient et insconscient. Mais si deux personnes ont des psychismes "concordants", alors elles ont tellement "d'atomes crochus" que cela pourraient leur permettre de communiquer par des mécanismes inconscients.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par bernard1933 le Dim 20 Juil 2008 - 10:45

Ilibade, tu rejoins un peu ce que j'ai écrit; il y a des années que je me penche sur l'énigme et la seule hypothèse que j'ai pu échafauder est cette mise en résonance , cette même fréquence qui pourrait permettre à deux cerveaux, qui ont des gènes et des "arrangements" communs, de communiquer à distance. Dans le cas de ma mère, il s'agissait de quelques kilomètres. Est-ce-que la distance joue un rôle, un peu comme pour la FM?
Je n'ai jamais trouvé d'explication rationnelle. Mais ce que je raconte n'est pas une blague; ma mère n'était pas mythomane et commettre un mensonge aurait été pour elle un énorme péché!
Dans le même ordre d'idée, mais c'est hors-sujet..., la question de la voyance. Moi qui essaie d'être rationaliste, j'ai vécu, en 1983, un évènement totalement imprévisible ( un déraillement dont on a parlé à la télévision) qui m'avait été annoncé un mois auparavant par une voyante que j'avais rencontrée incidemment pour plaire à une amie.
Elle me l'a décrit comme si elle était sur place; c'est irrationnel et incompréhensible, mais je vous jure que c'est vrai. Depuis, je cherche une explication, mais c'est le noir absolu!
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Invité le Dim 20 Juil 2008 - 11:37

Ilibade a écrit:
Il existe des publications officielles en métapsychique. Mais personnellement , je ne dispose que de quelques ouvrage généraux, dont ceux que j'ai déjà cités, plus le traité du Pr Robert Tocquet : les pouvoirs secrets de l'homme dévoilés, qui contient la description d'expérience de l'école française, dont certaines sont assez récentes. C'est surtout aux USA, où il existe un doctorat de parapsychologue dans plusieurs universités, que l'on trouve la méthode statistique.

Il ne s'agit pas de deviner la couleur d'une carte, (il n'y a que deux couleurs dans un jeu), mais de mettre en place des protocoles qui, bien que ces phénomènes n'aient aucune traduction mathématique, permettent d'exprimer des résultats quantitatifs et qui éliminent le facteur de témoignage humain, trop suspect. Tocquet donne des exemples d'expériences très concluantes en matière de télépathie et de métagnomie (télépathie avec voyance).

Toutefois en France, on a recherché la preuve des phénomènes par des expériences plus qualitatives, dans le style de celle de Flammarion entre Paris et Londres. Il s'agissait de demander à une personne de reconstituer une peinture que Flammarion regardait et qu'un percipient à Londres recomposait. Le tableau est ensuite acheminé à une tierce personne qui compare les deux tableaux. Ce type d'expérience a été reproduit entre Bordeaux et les USA, à de multiples reprises entre le Dr Barry à Bordeaux et un autre membre de l'IM. Des résultats sont consignés dans les revues. Et pour des sujets particuliers, on peut conclure aussi bien par les méthodes statistiques que par les tests qualitatifs complexes que la télépathie est un phénomène réel.
je demande à voir, le problème c'est qu'il me faut le livre. Tu n'aurais pas des données, accessibles par internet (et donc gratuitement)?


Pas tant que cela, car pour Omega Minus, on a eu 199 998 échecs sur 200 000, ce qui a même tenté certains à y voir un échec de la mécanique quantique.
normal, vu que lors d'une collision entre proton, le produit est composé à 99,9% d'hadron. Or, omega minus est un baryon (le premier baryon observé il me semble même). On avait déjà prédit ses caractéristiques, que l'on a fini par observer à force de faire péter des protons. Mais il a fallut en faire beaucoup, car la plupart du temps, ce sont des hadrons qui sont observés. Je maintient que ce n'est pas la même chose entre prédire par la théorie et observer ensuite, ne serait ce qu'une fois, un phénomène qui décrit justement ce qu'on a prédit (probabilité forte que ce soit la théorie qui soit juste et non un concours de circonstance), et observer quelques fois un phénomène sans théorie derrière la prédisant (probabilité forte que ce soit un concours de circonstance, du moins quand ce phénomène est observé seulement quelques fois=>on en revient à l'analyse statistique).


Je ne le crois pas. J'ai étudié moi-même la physique théorique à l'université. Ce que signifie la mécanique est dans la théorie elle-même. Toute la question est de savoir de quoi se compose ce que Wheeler appelle le participant. Et beaucoup y voient l'expression de la conscience. L'indéterminisme n'est pas un constat, mais un imposé de la mécanique quantique.
Un exemple: Quel est l'interprétation du chat de schrodinger?
La décohérence? les mondes multiples? Autre chose?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par raphael-rodolphe le Dim 20 Juil 2008 - 18:43

Magnus a écrit:T'es sérieux, là, RR ?
Tout à fait sérieux..., si mes posts te semblaient éventuellement intéressants, cela en diminueraient-ils la qualité qu'ils avaient à tes yeux ?

Ilibade a écrit: Mais si deux personnes ont des psychismes "concordants", alors elles ont tellement "d'atomes crochus" que cela pourraient leur permettre de communiquer par des mécanismes inconscients.
Je ne sais pas expliquer d'une façon rationnée le mécanisme qui relie deux êtres entre eux.
Je dois dire que lorsque je reçois la pensée instantanée d'une personne, nous ne sommes pas dans un dialogue, je suis le seul à entendre la pensée, lui ne m'entend pas. Sauf dans un cas très précis, lorsque je suis en présence d'un petit enfant de trois mois à deux ans maximum.
La communication est plus clair et il y a échange de sentiments, d'énergie, de brides de phrases qui sont très proche et complémentaires, ce qui me permet de comprendre grosso modo ce que me dit l'enfant et surtout, il m'entends et comprends ce que je lui dit.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Ilibade le Dim 20 Juil 2008 - 23:38

bernard1933 a écrit:cette même fréquence qui pourrait permettre à deux cerveaux, qui ont des gènes et des "arrangements" communs, de communiquer à distance. Dans le cas de ma mère, il s'agissait de quelques kilomètres. Est-ce-que la distance joue un rôle, un peu comme pour la FM?
Il semble que la distance soit sans aucun effet sur une communication de ce type. On a pu réaliser des expériences très concluantes entre les USA et Paris, de télépathie avec voyance (métagnomie). Maintenant, bien que les cerveaux soient en activité, rien ne prouve que la communication se fasse entre eux. On parle d'un champ de conscience, à la façon d'un champ de forces.
Mais ce que je raconte n'est pas une blague
Je suis personnellement convaincu de la réalité de certains phénomènes. J'ai assisté sous différentes formes au phénomène des tables tournantes avec mon père et je peux attester de la réalité du fait que la table bouge sans qu'on la touche.

Moi qui essaie d'être rationaliste, j'ai vécu, en 1983, un évènement totalement imprévisible ( un déraillement dont on a parlé à la télévision) qui m'avait été annoncé un mois auparavant par une voyante que j'avais rencontrée incidemment pour plaire à une amie.
L'explication qui pourrait répondre le mieux à ce type de phénomène consiste dans le rapport qui existe entre rétrocausalité et orthocausalité. L'orthocausalité consiste à définir une connaissance dans l'écoulement normal du temps. La rétrocausalité serait la même connaissance en descendant le temps.
Si l'on note des évènements espacés d'une heure de minuit jusqu'à 11h, on verra les évènements 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11.
Lorsque je suis en 6, je ne peux pas connaître encore les évènements de 7 à 11
Dans le sens rétrocausal, le sens 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 se lit à l'envers 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 et les évènements 5 à 1 seraient futurs.

Et donc la conscience ferait la jonction entre des évènements qui s'écoulent de façon orthodromique et d'évènements futurs qui s'écoulent de façon antichronique, de sorte que la position 6 soit leur point de convergence, parcourant les positions 1 à 6 simultanément dans chacune des séries.

Voir un site très documenté : http://auriol.free.fr/parapsychologie/la-croisee-des-chemins.htm

Ce schéma est comparable à l'hypothèse que le physicien Costa de Beauregard a discuté avec Le Prince-Ringuet en 1951. Tout le problème est qu'en 1935, la mécanique quantique posait plusieurs hypothèses que rappelle Costa de Beauregard dans http://auriol.free.fr/parapsychologie/Costa-de-Beauregard.htm
Olivier Costa de Beauregard a écrit:Il y a quatre portes de sortie (de la situation paradoxale de la physique, note ilibade)
* la première, est que l'on calcule parce que cela marche, mais on ne réfléchit pas. C'est la position de la grande majorité des physiciens quantiques opérationnels.
* La deuxième est que la mécanique quantique se trompe, et que la corrélation EPR disparaîtrait aux grandes distances: C'était la position de Schrodinger en 1935.
* La troisième est que la relativité se trompe, Telle est l'idée caressée par d'Espagnat et Schimony.
* La quatrième porte de sortie est celle que je propose. Il faut changer notre conception de la causalité et accepter le principe d'une causalité rétrograde.

Avec une causalité rétrograde, on déroule le passé et le futur dans un unique processus conscient. Toutefois, cela n'est qu'hypothétique, car il faudrait une expérience qui soit sans trucage possible, pour démontrer laquelle des hypothèses EPR (Einstein), anti-EPR Schrödinger, anti relativité (D'Espagnat) ou double causalité (Costa de Beaureghard) peut être retenue. Entre temps, on a vu apparaître une théorie quantique relativiste, montrant que les hypothèses d'Einstein, de Schrödinger et celle de d'Espagnat ont fusionné en une seule théorie. Il reste quand même celle de Costa.

Tony a écrit:je demande à voir, le problème c'est qu'il me faut le livre. Tu n'aurais pas des données, accessibles par internet (et donc gratuitement)?
Je pense qu'il faut d'abord lire le livre de Dean Radin (8 Euros, La conscience invisible, Editions J"ai lu). Cet auteur a écrit d'autres livres depuis, mais je ne les ai pas lus.

Ensuite, le site d'Auriol cité plus haut est l'un des plus riches. Le site http://psiland.free.fr/parapsychologie.htm contient également bon nombre d'informations. Il faut cependant être prudent, car les parapsychologues ont beaucoup cherché à faire reconnaître la réalité des phénomènes au détriment de recherches de fond qui auraient pu délivrer des explications. Aussi, on a tendance à voir par excès tous les phénomènes comme nécessairement liés à la même cause. Ceci est absolument démenti par les scientifiques métapsychiques. C'est un domaine, où la fraude est plus aisée que dans d'autres. Tocquet en parle dans son livre.
Un autre site intéressant par les liens qu'il établit dans ses articles est http://www.chaouqi.net/
Le site http://www.m-tec.ag/index.asp?lang=fr rend compte des expérience sur les champs morphiques en rapport avec les grands évènements émotionnels comme la mort de Diana et celle du 11 septembre par des moyens d'interaction de la conscience globale sur des dispositifs raccordés à des ordinateurs. L'expérience est conduite depuis 1997. Les résultats sur le 11 septembre 2001 sont surprenants !
Le site http://www.ark-alliance.org/ apporte également un certain nombre de points de vue.
En ce qui concerne la méta-analyse, c'est au USA qu'elle est enseignée de façon universitaire. En France elle a surtout un écho zétêtu.

Un exemple: Quel est l'interprétation du chat de schrodinger?
C'est bien là le problème, car pour que le chat soit à 100% vivant ou à 100% mort, il est nécessaire qu'une volonté choisisse. La mécanique quantique indique que le chat est à 50% mort et à 50% vivant, rendant indéterminé le réel des données sans intervention de l'observateur. On décrit cela aussi par le paradoxe EPR, où, lorsque des atomes passent d'un niveau d'énergie supérieur à un niveau d'énergie inférieur, il y a création de deux photons de magnétisme opposé. Mais l'observation montre que les photons sont magnétiquement parallèles. Comment les deux photons font-ils pour communiquer ? Sur le site d'Auriol, cette question est entrevue.

Lire D'espagnat : A la recherche du réel et le Réel Voilé, deux livres essentiels sur ces questions, publiés chez Gauthier-Villars.

RR a écrit:Je ne sais pas expliquer d'une façon rationnée le mécanisme qui relie deux êtres entre eux.
C'est bien pour cela qu'il faut encourager ces recherches, sans dénigrement. Nous sommes suffisamment nombreux à avoir vécu de tels instants pour que l'on ne puisse pas justifier une attitude de frilosité de la part du monde de la recherche. Je précise, qu'il n'y a pas que les phénomènes en question, mais aussi les interrogations des neurobiologistes, celles de la mystique comparée, les colloques comme celui de Cordoue (malheureusement épuisé aux éditions Stock), celui entre kabbale et physiciens de San Francisco (2005) ou celui d'Arosa en Suisse en 2006, montre que ces recherches sont dans le vent de notre époque.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par bernard1933 le Lun 21 Juil 2008 - 10:14

Merci, Ilibade, pour tes explications très scientifiques mais difficiles à appréhender. Je vais approfondir la question. Pour être plus précis dans le phénomène de voyance dont j'ai parlé et qui m'a extrêmement perturbé: Il s'agit du déraillement d'un train de marchandises, chargé de voitures neuves, à proximité de la gare de Solliès-Pont, dans le Var, déraillement provoqué par un semi-remorque bloqué sur le passage à niveau et qui a été percuté. J'abrège les détails. Ma fonction à l'époque faisait que j'étais impliqué dans la sécurité et le maintien des installations. Cette voyante, qui n'a jamais fait aucune publicité, m'a
décrit l'accident pratiquement comme si elle était sur place et elle était sûre de ce qu'elle avançait! Mon rationalisme en a pris un "sacré" coup!
Ca défie le bon sens et l'entendement, mais je vous jure que je n'invente rien! La voyante? Je vous donne ses initiales : M de K. , mais
peut-être n'est-elle plus de ce monde.
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par raphael-rodolphe le Lun 21 Juil 2008 - 18:31

bernard1933 a écrit: Cette voyante m'a décrit l'accident pratiquement comme si elle était sur place et elle était sûre de ce qu'elle avançait!
A-t-elle décrit l'accident avant ou après les faits (en considérant qu'elle n'a pas pu voir des images d'une manière ou d'une autre ex tv.) ?
Je peux apporter deux réponses différentes.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par bernard1933 le Lun 21 Juil 2008 - 20:15

Ce qu'elle m'a dit se plaçait environ un mois avant ce déraillement. Je ne l'ai pas revu ensuite. J'avais quitté Toulon pour Paris. Je suis bien conscient que mon histoire parait insensée et j'évite de l'ébruiter car elle semble complètement absurde, pour moi aussi. Et pourtant elle est véridique. Je n'ai jamais trouvé la moindre explication et je cherche toujours. Mais je suis moi-même blessé dans mon rationalisme!
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par raphael-rodolphe le Lun 21 Juil 2008 - 20:49

bernard1933 a écrit:Ce qu'elle m'a dit se plaçait environ un mois avant ce déraillement. ..Je suis bien conscient que mon histoire parait insensée et j'évite de l'ébruiter car elle semble complètement absurde, pour moi aussi.
Ton histoire n'est pas incroyable (pour moi en tous les cas).
Cette vision qui t'est décrite avant les faits est de la voyance, c'est comme un "voyage" dans le futur. Voyage que l'on peut faire aussi dans le passé. Je pratique occasionnellement les deux.
Si les faits décrits avec détails sont connus que par quelques rares personnes dont toi, cela aurait pu être de la télépathie, de ton esprit au sien.
Dans la télépathie, nous pouvons échanger des mots, phrases..., mais aussi des images, je vais dire comme des clips très courts. Tu peux être à Paris et moi en Australie, aucune distance n'altère le lien.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par bernard1933 le Mar 22 Juil 2008 - 15:20

D'accord pour la télépathie qui peut se concevoir et dont on découvrira certainement un jour les secrets. Mais la voyance dans l'avenir est totalement illogique et invraisemblable! Je ne révèle cet évènement qu'à des amis très proches; j'ai peur pour ma réputation d'homme sensé! Le forum me permet de le faire et de trouver peut-être un commencement d'explication. J'ajoute que je ne croyais absolument pas à ces "histoires de bonne femme"; mon amie a du insister lourdement pour me convaincre et j'y suis allé, un sourire moqueur aux lèvres , bien décidé à ne donner aucun indice qui permette
l'orientation de la dame sur tel ou tel sujet. Elle a consulté plusieurs jeux de tarots ou similaire. Je me souviens qu'elle m'avait dit qu'elle
était sûre de ce qu'elle avançait si les évènements se produisaient dans le délai approximatif d'un mois. Après, c'était beaucoup moins sûr.
Pour la petite histoire, elle m'a dit que je serais deux foisveuf; J'ai perdu ma première femme et je suis remarié...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par raphael-rodolphe le Mar 22 Juil 2008 - 19:20

bernard1933 a écrit: Mais la voyance dans l'avenir est totalement illogique et invraisemblable!
Je suis bien d'accord avec toi, illogique et invraisemblable... dans un monde comme le notre : matérialiste, égoïste, orgueilleux, prétentieux...

Je ne révèle cet évènement qu'à des amis très proches; j'ai peur pour ma réputation d'homme sensé! ... J'ajoute que je ne croyais absolument pas à ces "histoires de bonne femme"
Si tu savais le nombre de gens qui consultent et qui ne crois rien, ni en l'avenir..., mais qui veulent savoir "tout"...Des gens de tous les niveaux sociaux-professionnels, artistes, très gros ou petits patrons, politiciens...........et simple mère ou père de famille

Pour la petite histoire, elle m'a dit que je serais deux fois veuf; J'ai perdu ma première femme et je suis remarié...
C'est vraiment le genre d'évènement que l'on ne doit pas annoncer à une personne qui vient comprendre ou connaitre leur possible ou éventuel avenir.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Ilibade le Mar 22 Juil 2008 - 22:40

Tony a écrit:normal, vu que lors d'une collision entre proton, le produit est composé à 99,9% d'hadron. Or, omega minus est un baryon (le premier baryon observé il me semble même).
J'avais lu trop rapidement la première fois, et je n'avais pas relevé cet argument sans valeur. La particule oméga - est bien un baryon, mais les baryons sont des hadrons. Je pense que la difficulté de l'observer est liée à sa nature très instable.

Bernard1933 a écrit:Mais je suis moi-même blessé dans mon rationalisme!
C'est une très bonne blessure. Elle ne guérit jamais.

Je ne révèle cet évènement qu'à des amis très proches
Merci infiniment de cette marque de confiance.

j'ai peur pour ma réputation d'homme sensé!
Une réputation, c'est un peu comme ces "histoires de bonne femme", des histoires de "buena fama", ou encore fameuses, c'est-à-dire de bonne réputation. Est-ce que les parapsy sont "mal famés" ou infamants ?

RR a écrit:Si tu savais le nombre de gens qui consultent et qui ne crois rien, ni en l'avenir
Oui, il me semble qu'il existe une enquête des chaînes de télé, sur cette question. Le nombre est ahurissant et il est d'autant plus élevé que l'on appartient à une haute couche sociale. Le voyant Belline était l'exemple d'une personne particulièrement choyée des gens célèbres, même de l'étranger.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Science et paranormal

Message par Fabule le Mar 28 Oct 2008 - 18:29

Pour ma part je peux difficilement nier ce que j'ai vécu et tout matérialiste peut se retrouver dans cette situation, un peu à ton image Bernard !
Ce que j'ai vécu; un ami a plusieurs reprises m'a fait part de ses rêves, allez en vrac :un grand bateau qui coule - deux semaines après un ferry de la mer du Nord coula / il rêva aussi qu'il s'était retrouvé dans un tremblement de terre - la semaine suivante un tremblement de terre d'une magnitude faible (3-4 sur l'echelle de Richter) se produisit ! Nous étions en Rhône-Alpes il m'en dit d'autres dont je ne me souvient plus, certes cela peut être du hasard (si il existe).
Aute chose, un médecin généraliste qui a une salle d'attente qui ne désemplit jamais au point qu'il refuse des patients nouveaux, explique que ses diagnostics s'appuient sur des biométries et techniques médicales modernes, mais aussi et surtout par une méthode de perception, qui d'après lui est accessible à tous (notamment par l'absence de peurs) ! En fait il peut perçevoir des événements passés (et plus) d'une personne et ainsi trouver des problèmes pouvant relever d'ordre psychologique ! Ma mère s'est retrouvée face à lui sans avoir communiquer préalablement et lui a raconté sa vie en lui décrivant entre autre mon père et moi alors que nous ne ne le connaissions pas !

Un phénomène aussi très présent et que tout le monde a pu sans doute constater, que je relaterais par exemple personnel par simplicité pour moi
j'étais avec un collègue de boulot au 7°étage d'un immeuble en construction, nous regardions passer les passants, quand une jolie "gazelle" passa, elle ne nous avait pas vu et faisions une fixette sur sa superbze silhouette quand tout à coup elle se retourna en regardant directement dans notre direction, notre étonnement fut égal à notre mal aise !

Allez un dernier petit exemple, lors d'une réunion professionnelle, je me tenais debout au fond de la salle avec devant moi une jeune femme avec une coupe de cheveux au bol mais découvrant sa nuque. Je fit une fixation sur ce joli coup qui était à portée de mon regard (bon d'accord vous allez dire que je suis obsédé sexuel mais je relate seulement, n'interprétez pas à la va vite)puis tout à coup je voyais son dos entièrement nu. La jeune femme à ce moment se mit à bouger comme si elle était mal à l'aise puis sortie de la salle jusqu'à la fin de la réunion et je sentais qu'elle me regardais à travers la grande vitre qui était dans mon dos ! Je voulu lui parler par la suite mais elle refusa magistralement !
Je dois avoir d'autres faits bizarre et inexplicables (dumoins pour moi) mais je pense que cela suffit à témoigner de choses dites "paranormale"ou inexplicables pour l'instant ! Si vous avez des points de vue sur ces faits .....

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum