La société martienne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La société martienne

Message par Invité le Lun 28 Juil 2008 - 7:48

Les gens qui ont visité des soucoupes volantes nous disent qu'elles sont habitées de « petits gris » ayant à leur disposition des moyens technologiques considérables (objets en antigravité, vol à vitesse supraluminique, capacité de dévier les rayons lumineux et les projectiles balistiques, sustentation de la soucoupe dans l'air par MHD, rayon vert permettant de prélever un individu et même de lui faire traverser les murs, rayons paralysants, ingénierie génétique, nanotechnologie, implants, etc.).

Comme ils ont interagi avec des aliens, ils en déduisent que les martiens forment une société très élaborée, à côté de laquelle la société des humains n'est encore qu'une cour de récréation...

Erreur ! Erreur !

N'importe qui prend la peine de réfléchir sur la base de ces prémisses se rend compte que les martiens NE PEUVENT PAS former un corps social.

En effet, puisque chaque soucoupe peut aller à des vitesses relativistes, il s'ensuit que la perception du temps de deux martiens distincts pris au hasard dans l'ensemble de la population martienne est totalement décorrélée. Supposez un martien X et un martien Y, ne vivant pas dans la même soucoupe : alors, comme tantôt X voyage pendant que Y est au repos, tantôt Y voyage pendant que X est au repos, il y a des périodes de temps pendant lesquelles X vieillit très vite pendant que Y ne vieillit pas, et d'autres pendant lesquelles Y vieillit très vite pendant que X ne vieillit pas.

Il s'ensuit que la société martienne, si elle existe, est totalement atomisée, émiettée dans le temps, qu'elle n'a pas d'unité temporelle.

Autrement dit, chaque soucoupe est une petite cité-État, totalement autonome du reste des soucoupes martiennes. Elle a d'ailleurs suffisamment de moyens technologiques pour pouvoir vivre en parasite total de la société terrienne.

D'ailleurs les capacités cognitives de ce qui est l'équivalent de l'ordinateur de bord de la soucoupe sont si énormes, que les habitants de la soucoupe n'ont presque plus d'autonomie, et que le véritable être vivant, dans cette histoire, c'est l'ensemble de la soucoupe, et non pas tel martien.



Comment est-ce que je sais tout cela ? Je l'ai appris au cours de mon DEA de martiologie, et puis j'ai fait travailler mon imagination, comme tout auteur de SF.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par BlingBlingTheGod le Lun 28 Juil 2008 - 8:02

Joli post...

Cependant qq erreures:

- que certain vivent dans une soucoupe- ne veut pas dire que d'autres ne vivent pas de manière grégaire sur une planète en formant une société.

-
l'équivalent de l'ordinateur de bord de la soucoupe sont si énormes, que les habitants de la soucoupe n'ont presque plus d'autonomie

L'un n'implique pas l'autre, c'est une idée qu'on peut voir dans un film disney (wall-E) mais qui semble peu probable


et que le véritable être vivant, dans cette histoire, c'est l'ensemble de la soucoupe, et non pas tel martien.
Que l'ordinateur soit très performant n'est pas non pas synonyme de conscience

Là encore cela semble tiré d'un film de Kubric ou de battlestar galactica

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2099
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

http://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par WerdoX le Dim 3 Aoû 2008 - 18:34

comme tantôt X voyage pendant que Y est au repos, tantôt Y voyage pendant que X est au repos, il y a des périodes de temps pendant lesquelles X vieillit très vite pendant que Y ne vieillit pas, et d'autres pendant lesquelles Y vieillit très vite pendant que X ne vieillit pas.

Pourquoi les gens croient tous que, seulement parce que l'on ''dépasse'' la vitesse de la lumiere (ou qu'on atteind une certaine vitesse peu importe) l'on commence a ''vieillir'' plur rapidement ????

C'est comme si je disait, celui qui va plus vite que la vitesse du son vieilli plus vite que celui qui va a la vitesse de la tortue ! .......... juste parce que ca va plus vite ??

Ou parce qu'on ne peut concevoir unr vitesse ''supérieu'' a celle de la lumiere ???

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par BlingBlingTheGod le Dim 3 Aoû 2008 - 18:58

Non werdox, cela n'a rien avoir avec la vitesse de la lumière n'importe qu'elle vitesse suffi

Tout déplacement à une vitesse X (ou être dans un champ de pesanteur) entraine une dilatation du temps

Bien sûr pour s'en apercevoir il faut aller à une vitesse assez importante

mais cela a été prouvé par exemple avec la station orbitale qui se déplace à 30 000 km /h l'horloge montre bien que le temps s'écoule moins vite sur la sation que sur la terre.

Donc oui celui qui se déplace à la vitesse du son vieillit moins vite que celui qui reste immobile.


C'est ce principe qui est utilisé dans les accélérateurs à particules, comme les particules sont mis en mouvement très rapidement du point de vue de l'obseravteur le temps passe plus lentement donc les scientifiques ont plus de temps pour analyser ces fameuses particules.

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2099
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

http://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par BlingBlingTheGod le Dim 3 Aoû 2008 - 19:00

Le temps et l'espace sont relatif, c'est là la théorie d'enstein...

Celui qui se déplace à la vitesse de la lumière ne viellit pas par rapport à l'observateur fixe et celui qui dépasse la vitesse de la lumière remonte le temps

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2099
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

http://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Notvail le Mar 24 Fév 2009 - 17:37

Il s'ensuit que la société martienne, si elle existe, est totalement atomisée, émiettée dans le temps, qu'elle n'a pas d'unité temporelle.
On ne sait comment fonctionne ni la lumière paralysante ni celle qui transporte et fait traverser les mur. Ce que tu dis n'est donc qu'une hypothèse liée aux seules connaissances que les humains ont.
Le savoirs est peut être une immense bulle remplie de lois. Nous partons de notre échelle, peut être du centre et allons dans toute les directions. Plus nous avançons, plus l'existence d'une paroi limite s'affaiblit. Au final notre savoir n'est donc qu'un point infiniment petit... C'est juste une allégorie d'un esprit ouvert à la hache.

Notvail
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 15
Localisation : En haut de la colline
Identité métaphysique : Bipède
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 10/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Invité le Mar 24 Fév 2009 - 21:24

WerdoX a écrit:
comme tantôt X voyage pendant que Y est au repos, tantôt Y voyage pendant que X est au repos, il y a des périodes de temps pendant lesquelles X vieillit très vite pendant que Y ne vieillit pas, et d'autres pendant lesquelles Y vieillit très vite pendant que X ne vieillit pas.

Pourquoi les gens croient tous que, seulement parce que l'on ''dépasse'' la vitesse de la lumiere (ou qu'on atteind une certaine vitesse peu importe) l'on commence a ''vieillir'' plur rapidement ????

La théorie de la relativité n'est qu'une théorie fumeuse élaborée par un autiste décérébré qui tirait la langue au premier photographe venu et la seule théorie importante pour la survie de l'humanité c'est de savoir is les MM&s de couleur différente ont un goût différent. (Théorie valable pour les Smarties et les Dragibus) Planchez à-dessus et réfléchissez ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Invité le Mar 24 Fév 2009 - 21:35

Ceci dit, et pour être plus sérieuse, rien ne dit que les Martiens on la même perception du temps que nous et de plus, s'ils sont vraiment évolués, ils ont forcément maîtrisé le temps qui n'est qu'une dimension comme une autre (confer : la trilogie d'Hyperion).

On est effectivement amené à penser que le vaisseau est un être conscient, comme c'est le cas dans Farscape, cependant les passagers sont également des êtres conscients qui communiquent et collaborent avec le Pilote.

Enfin, les Martiens n'auraient pas forcément besoin de vivre dans un société évolué du type de la nôtre. Les sociétés les mieux organisées et les mieux structurées ne sont pas -sur terre du moins- celles qui offrent le plus de possibilité de découvertes géniales ni d'inventions fulgurantes, c'est pourquoi ces sociétés n'ont pas encore envisagé les inventions que tu décris, Escape.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Dragoon le Mar 24 Fév 2009 - 21:50

Qui a dit que les martiens étaient verts ?

Quelques photos de leurs fabuleux paysages :


© Données NASA/GSFC/MOLA Science Team / Images © O. de Goursac

Les voici en véhicule :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dragoon
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par CHIRITRA le Mer 25 Fév 2009 - 18:00

Donc oui celui qui se déplace à la vitesse du son vieillit moins vite que celui qui reste immobile.
C'est ce qui explique que les pilotes restent jeunes et séduisants jusqu'à un age avancé :D

CHIRITRA
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 52
Localisation : Pas important
Identité métaphysique : Islam
Humeur : Zen attitude
Date d'inscription : 06/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par _Spin le Jeu 26 Fév 2009 - 8:24

Bonjour,

CHIRITRA a écrit:
Donc oui celui qui se déplace à la vitesse du son vieillit moins vite que celui qui reste immobile.
C'est ce qui explique que les pilotes restent jeunes et séduisants jusqu'à un age avancé :D
Puisque ce fil, qui m'avait échappé, a été réactivé, je signale que c'est là une interprétation erronée de la relativité restreinte. Elle suppose, elle a été établie en partant de ça et de rien d'autre, qu'il n'y a aucune raison de supposer que l'un plutôt que l'autre se déplace dans l'absolu (ou que les équations de Maxwell ne dépendent pas de la vitesse, mais c'est la même chose). Tout doit être symétrique et réciproque. Tout le monde voit passer la lumière à la même vitesse, quelle que soit la vitesse relative de la source de cette lumière et sa vitesse propre (contrairement au son, on peut rattraper et dépasser les ondes sonores).

Les équations dites de Lorentz (établies en fait par Poincaré, quant à Einstein c'était pratiquement un voleur) semblent suggérer ça, mais c'est une illusion. Car elles sont aussi réciproques. Elles donnent la durée d'un évènement sur A mesuré depuis B, et aussi bien la durée du même évènement sur B mesuré depuis A, A et B s'éloignant l'un de l'autre à une vitesse v.

De plus elles ne donnent qu'un instantané, si on veut avoir le résultat sur tout un voyage, il faut une intégration qui n'est pas à la portée d'un bachelier scientifique moyen.

J'espère avoir été relativement clair ! :qi:

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2009 - 9:22

Donc, si je n'ai pas trop mal compris, on peut imaginer qu'en fait cette histoire de vieillir plus vite si on dépasse la vitesse de la lumière est érronée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par _Spin le Jeu 26 Fév 2009 - 9:42

Siva a écrit:Donc, si je n'ai pas trop mal compris, on peut imaginer qu'en fait cette histoire de vieillir plus vite si on dépasse la vitesse de la lumière est érronée ?
Pour faire plus simple, oui.

D'ailleurs, on ne peut pas "dépasser" la vitesse de la lumière, puisqu'on la verra toujours partir, la lumière pas la vitesse, à la vitesse... de la lumière (dans les 299792km/s).

Pour faire plus compliqué, si on veut vraiment faire le calcul pour deux personnes qui se retrouvent après un grand et rapide voyage, il faut faire intervenir les accélérations, décélérations, virages, et c'est la relativité dite "générale", bien plus ardue encore (déjà que la "restreinte"... :humhum: ).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par bernard1933 le Jeu 26 Fév 2009 - 10:09

Il semble cependant qu'il existe une vitesse instantanée entre une paire de photons qui s'éloignent l'un de l'autre, au niveau de leur spin ! Mais Spin est mieux calé que moi sur les spin !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par _Spin le Jeu 26 Fév 2009 - 10:31

bernard1933 a écrit:Il semble cependant qu'il existe une vitesse instantanée entre une paire de photons qui s'éloignent l'un de l'autre, au niveau de leur spin ! Mais Spin est mieux calé que moi sur les spin !
Ca, c'est de la mécanique quantique, c'est encore autre chose ! Et pour tout dire j'y étais totalement allergique en fac... :snif:

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Geveil le Jeu 26 Fév 2009 - 17:10

Tu en veux beaucoup à Einstein, Spin? Moi qui te perçois comme un homme posé et réfléchi, d'un calme olympien...... enfin...... nul n'est parfait.

Voici ce que je trouve dans " Einstein, un siècle contre lui" de Alexandre Moatti, chez Odile Jacob:
La transformation de Lorentz, le groupe de Poincaré allaient servir d'appui à la théorie, mais l'approche d'Einstein était fondamentalement novatrice, créant une nouvelle cinématique et faisant du principe de relativité un principe physique universel.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par _Spin le Jeu 26 Fév 2009 - 18:59

Gereve a écrit:Tu en veux beaucoup à Einstein, Spin? Moi qui te perçois comme un homme posé et réfléchi, d'un calme olympien...... enfin...... nul n'est parfait.
Mais non je ne lui en veux pas, j'aime bien être équitable, c'est tout.

[quote]Voici ce que je trouve dans " Einstein, un siècle contre lui" de Alexandre Moatti, chez Odile Jacob:
La transformation de Lorentz, le groupe de Poincaré allaient servir d'appui à la théorie, mais l'approche d'Einstein était fondamentalement novatrice, créant une nouvelle cinématique et faisant du principe de relativité un principe physique universel.

Ben ce n'est pas convainquant, de plus savants que moi le disent aussi. C'est plutôt un habillage rhétorique sur les équations de Poincaré (y compris E=mc2). Je sais aussi, mais il ne faut pas trop me demander les détails, qu'Einstein s'est gourré pour l'histoire des jumeaux.

Mais on n'est plus sur Mars, là...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2009 - 21:37

Je rajouterai, et c'est encore HS, mais juste je le dis juste en passant, que selon une émission d'Arte que j'ai vue il y a environ deux ans, ce coquin d'Einstein devait beaucoup à sa femme... qu'il a d'ailleurs plaquée comme un malpropre. 🇳🇦

PS : quand je dis "devait", c'est pas en termes matériel, mais en termes de réflexion mathématique et scientifique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par _Spin le Jeu 26 Fév 2009 - 21:51

Siva a écrit:Je rajouterai, et c'est encore HS, mais juste je le dis juste en passant, que selon une émission d'Arte que j'ai vue il y a environ deux ans, ce coquin d'Einstein devait beaucoup à sa femme... qu'il a d'ailleurs plaquée comme un malpropre. 🇳🇦.
Exact, Mileva Einstein née Maric a co-signé tous leurs travaux de 1905 (relativité restreinte, quanta, thermodynamique...). Il paraît que c'est elle qui a encaissé le montant du Nobel, suite à un accord discret lors du divorce...

Albert a beaucoup cherché mais plus rien trouvé de marquant après leur divorce...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par ElBilqîs le Ven 27 Fév 2009 - 0:12

ah Spin, tu casses encore un rêve!
mais pour les martiens, patience, je pense que nous les connaîtrons beaucoup mieux lorsqu'ils nous délivreront enfin le secret de la bi-localité!
le temps et l'espace ne seront plus un problèmeet nos chercheurs pourront enfin discuter avec les hommes verts/ gris (vert de gris?) tout en prenant leur petit déjeuner en famille!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par _Spin le Ven 27 Fév 2009 - 6:32

Bonjour,

ElBilqîs a écrit:ah Spin, tu casses encore un rêve!
Mais je le remplace ! Poincaré, avec tout ce qu'il a trouvé par ailleurs (bien sûr, les maths avancées, ça a du mal à faire vibrer), ça vaut largement Einstein !

Et le fait qu'il n'ait pas levé le petit doigt pour défendre son bien, préférant continuer ses autres travaux et ne pas donner le désolant spectacle de Newton et Leibniz en leur temps, c'est aussi remarquable, non ?

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Invité le Ven 27 Fév 2009 - 9:14

On est encore hors sujet, mais tant pis : c'est quand-même étonnant comme notre société a besoin d'idolâtrer des personnages qui deviennent mythiques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par Geveil le Ven 27 Fév 2009 - 18:17

Bon, bon, après tout qu'Einstein ne soit pas celui qu'on croît, je m'en bats le flanc avec un métatarse de brontausore.
Ce n'est d'ailleurs pas le seul à avoir piqué les trucs des autres, en photo, je crois, et aussi Pasteur, et j'en oublie.
Pardon pour ce hs.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par ElBilqîs le Ven 27 Fév 2009 - 18:33

mais ne sommes nous pas sur Mars, là?
c'est quoi ce jeu de voleurs de découvertes?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société martienne

Message par _Spin le Ven 27 Fév 2009 - 18:49

Bonjour,

ElBilqîs a écrit:mais ne sommes nous pas sur Mars, là?
c'est quoi ce jeu de voleurs de découvertes?
C'est moi qui ai cru bon de rectifier une idée fausse sur la relativité, et de fil en aiguille... que celle ou celui qui n'a jamais fait de hors-sujet me...

Au fait, qui est allé sur Mars, pour nous en parler en connaissance de cause ? :)-

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum