Bible et logique exégétique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Bible et logique exégétique

Message par _Spin le Lun 4 Aoû 2008 - 13:57

Bonjour,

Qwatybaal a écrit:Pour ce qui est falsifié selon Jérémie dans ce verset c'est la loi.
Le mot utilisé est précisément "Torah". Il ne faut pas toujours se fier aux traductions non plus (y compris peut-être la Septante sur ce coup...)...

Jérémie dit quelque part, parlant au nom de Dieu, qu'il, Dieu donc, n'a rien prescrit sur les sacrifices après la sortie de l'Egypte. Référence exacte ce soir, un peu de patience. Il est facile de voir que de telles prescriptions sont nombreuses par exemple dans le Lévitique, supposé écrit après cette sortie d'Egypte.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bible et logique exégétique

Message par SEPTOUR le Lun 4 Aoû 2008 - 14:09

DONC, la bible serait destinée a une élite et ne pourrait pas servir a grand chose pour mr et mme tout le monde! Par contre elle a TJRS servi a une caste comme source de pouvoir. DIEU aurait il fait une erreur? Non pour sur.
MAIS alors a quoi sert elle? A argumenter sans fin, dans le vide, ca c'est verifiable . Mais au moins elle sert a entretenir vivant le nom de DIEU, la IL ne s'est pas trompé.
DIEU S'EST TJRS ADRESSÉ A NOUS, DE TTES LES FACONS ET NE S'EST JAMAIS TUT, DONC LA BIBLE NE SERT QU' A ENTRETENIR LA VOLONTÉ D'UN DIALOGUE AVEC LUI, MAIS CERTAINEMENT PAS AU TRAVERS D'UN LIVRE OBSOLÉTE MAIS DIRECTEMENT DE LUI A NOUS DE MILLE ET UNE AUTRES FACONS.


Dernière édition par SEPTOUR le Lun 4 Aoû 2008 - 22:12, édité 2 fois

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bible et logique exégétique

Message par _Spin le Lun 4 Aoû 2008 - 14:11

Rebonjour,

Ilibade a écrit:Indiquer aux gens le point milieu entre tous les extrêmes est un discours rare, Spin.
Là, OK, ça me parle. Pas si rare que ça toutefois, voir Nagarjuna et Jung par exemple (et même Spin avec un peu de bonne volonté Razz , voir ici). Est-il bien nécessaire de ne voir que ça dans la Bible, que ce soit en tant que mythe, histoire, ou doctrine religieuse ? Exclure toute autre interprétation, ça fait fondamentaliste, à tort ou à raison, et on a donné...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bible et logique exégétique

Message par Invité le Lun 4 Aoû 2008 - 14:53

Spin a écrit:Bonjour,

Qwatybaal a écrit:Pour ce qui est falsifié selon Jérémie dans ce verset c'est la loi.
Le mot utilisé est précisément "Torah". Il ne faut pas toujours se fier aux traductions non plus (y compris peut-être la Septante sur ce coup...)...

Jérémie dit quelque part, parlant au nom de Dieu, qu'il, Dieu donc, n'a rien prescrit sur les sacrifices après la sortie de l'Egypte. Référence exacte ce soir, un peu de patience. Il est facile de voir que de telles prescriptions sont nombreuses par exemple dans le Lévitique, supposé écrit après cette sortie d'Egypte.

à+
salut Spin,

La version des Septante (IIIe siècle av. J.-C.) a traduit la Torah (de l’hébreu yaroh, « guider », « enseigner ») par le terme grec « Loi ». La Torah est aussi nommée Pentateuque, parce qu’elle réunit cinq livres : la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome.

http://www.col.fr/article-124.html

Dans les bibles traduitent par les juifs http://www.sefarim.fr/ , http://www.judeopedia.org/
Ils ont traduit par doctrine de adonai ou doctrine de l'eternel ...

Après je ne sait pas comment faire pour aller plus loin.

Ici ça ne pose pas trop de problême mais ça me sidère qu'on ne puisse pas avoir en ligne une translittération de la bible.

😓

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bible et logique exégétique

Message par Ronsard le Lun 4 Aoû 2008 - 23:44

Ilibade à dit :
La Bible est l'histoire de l'imagination créative. Quel peut bien être l'élément extérieur à ce processus d'écriture sinon son fondement logique paradoxal, source de tout langage, le Verbe divin ? On oublie trop souvent que ce qui n'est pas logique, c'est-à-dire ce qui est paradoxal, c'est justement ce qui est réel et qui fonde la logique. En fait, on ne l'oublie pas, on l'ignore carrément ! Il y a très peu de gens qui savent cela.

Si je comprends bien, ton interprétation de la bible s'adresse aux Simples et aux petits enfants car eux seuls peuvent entendre cela.
Ce n'est plus la mer qui s'ouvre ici, c'est la terre. Une partie de l'humanité se détache de l'autre dans une telle perspective, car je ne perçois pas les "rationalistes" en apesanteur dans le paradoxal. :whistle:

Ronsard.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bible et logique exégétique

Message par dan 26 le Ven 15 Aoû 2008 - 19:28

Eh ben !!! Heureusement que vous avez arreté là, la masturbation intélectuelle (merci!!) J'ai pris un p..... de mal de tete à vous lire !!!
Il faut bien rire n'est ce pas!!!

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bible et logique exégétique

Message par Adragante le Sam 16 Aoû 2008 - 1:41

Illibade :
On oublie trop souvent que ce qui n'est pas logique, c'est-à-dire ce qui est paradoxal, c'est justement ce qui est réel et qui fonde la logique.

Le paradoxe des jumeaux est une expérience de pensée évoquée par Albert Einstein puis publiée en détail par Paul Langevin illustrant un aspect troublant de la relativité restreinte : la mesure d'une durée dépend du référentiel dans lequel elle est effectuée.

Dans cette expérience imaginaire des jumeaux, l'un des frères reste sur Terre tandis que l'autre fait un aller-retour en fusée à une vitesse proche de celle de la lumière. Selon la dilatation du temps prévue par la théorie la durée du périple mesurée par le frère sédentaire est plus longue que celle mesurée par le frère voyageur de sorte que lorsqu'ils se retrouvent, le voyageur se découvre plus jeune que son jumeau resté sur Terre.

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bible et logique exégétique

Message par _Spin le Sam 16 Aoû 2008 - 9:07

Bonjour,

Adragante a écrit:Dans cette expérience imaginaire des jumeaux, l'un des frères reste sur Terre tandis que l'autre fait un aller-retour en fusée à une vitesse proche de celle de la lumière. Selon la dilatation du temps prévue par la théorie la durée du périple mesurée par le frère sédentaire est plus longue que celle mesurée par le frère voyageur de sorte que lorsqu'ils se retrouvent, le voyageur se découvre plus jeune que son jumeau resté sur Terre.
Heu, tu simplifies abusivement (mais il paraît qu'Einstein lui-même avait compris de travers...) : parce qu'il n'y a aucune raison, en relativité restreinte, de supposer que l'un plutôt que l'autre se déplace dans l'absolu, la relativité étant précisément construite sur cette hypothèse. La relativité restreinte suppose un déplacement en ligne droite et à vitesse constante, donc pas de retour. Par ailleurs, la formule célèbre de Lorentz ne donne qu'un instantané. Pour calculer sur toute une période il faut une calculer une intégrale qui n'est pas à la portée d'un bachelier scientifique (je parle du système scolaire français, le seul que je connaisse, désolé pour les autres). Et si on veut faire intervenir des virages, accélérations et décélérations, c'est la relativité dite générale, et encore une autre paire de manches...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum