L'eruption du santorin et les hêbreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'eruption du santorin et les hêbreux

Message par Invité le Dim 3 Aoû 2008 - 14:10

Il semble bien que l'histoire raconté dans le livre de l'exode des dix plaies ait un rapport avec une explosion volcanique.Et justement:


LE SANTORIN :

Vers 1645 ± 20 A.J. en Méditéranée entre la Grèce et Turquie le super volcan le Santorin nommé aussi le Théra a explosé. Il aurait ejecté trois fois plus d'aérosols dans l'atmosphère que le Krakatao jusqu'à 35 km d'altitude. L’explosion fut audible sur au moins 6-000 km et le climat fut perturbé durant une dizaine d’années au Moyen Orient. Elle a été 10 fois plus importante que celle du volcan du mont Saint-Hélens.

Cette éruption aurait créé un tsunamie important en Méditéranée avec une vague de 60 m de hauteurs lors de l'efondrement de la caldera du volcan qui est partiellement noyée, d'après des chercheurs, car des pierres composées d'une matière flotante ont été retrouvé tout autour à 60 mètres de hauteur.

Les conséquences de cette éruption sur le climat, et celle du tsunamie... pourraient même expliquer certains phénomènes étonnants relatés dans la Bible et les 10 plaies d'Egypte. Dans ce pays des pluies intenses ont eu lieu à cause des aérosols alors que c'est rare dans ce pays. Puis il y a eu des orages de grêle qui aurait pour origine l'accrétion de glace autour des particules du volcan. Le ciel aurait était voilé par tout le gaz et la cendre éjecté. Aussi l'ouverture de la mer Rouge puis l'engloutissement de l'armée du Pharaon... à la disparition de l'Atlantide serait dû à cette éruption.

Les dernières et ou principales éruptions sont celles de 726, 1650, 1926.

http://la.climatologie.free.fr/volcan/volcan4.htm



Certains scientifiques avancent l'explication suivante : les dix plaies d'Égypte seraient liées à une éruption volcanique du Santorin. Les ténèbres auraient été provoquées par les cendres volcaniques transportées par le vent. En se dispersant dans le Nil, elles l'auraient contaminé, provoquant la mort des hommes et des troupeaux. Les cendres en suspension dans l'air auraient aussi déclenché la grêle (les particules en suspension contiennent de l'électricité statique), un phénomène que l'on rencontre aussi lors des tempêtes de sable. La détérioration des conditions sanitaires (manque d'eau, cadavres en décomposition...) amènerait les autres plaies de l'Égypte (poux, ulcères). L'eau changée en sang serait aussi expliquée par la couleur rougeâtre des cendres.

Il ne faut pas oublier que l'éruption de Santorin a été colossale, dix ou cent fois plus puissante que celle du Krakatoa. Cette éruption a du se produire vers - 1600, date à laquelle le pharaon Ahmosis chassait les Hyksos d'Égypte et sans doute avec eux les tribus sémites qui vivaient sous leur protection .

On peut également imaginer que l'épisode de la traversée de la mer Rouge est en fait celui de la traversée du goulet faisant communiquer la lagune Sabkhat al Bardawil , près d'Al Arish , avec la mer. Ce goulet aurait été submergé par le tsunami engendré par l'éruption, le phénomène décrit par la bible est typique d'un tsunami précédé d'une « sèche » où la mer semble se retirer. Mais ceci n'est qu'une hypothèse.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dix_plaies_d%27%C3%89gypte

Géologie et Religions du Livre
Il est d’autres « miracles » bibliques que l’éruption Santorin contribue à expliquer
: « la colonne de nuée » décrite dans l’Exode et la traversée de la mer des Roseaux par Moïse et les Hébreux. Au début de l’Exode, ces derniers se dirigent vers une étendue d’eau située dans le prolongement de la mer Rouge, que les Egyptiens de l’Antiquité nomment la Grande Noire, et qui se situe à l’emplacement actuel des lacs Menzaleh, Timsah et Amers.

Les flots de la mer des Roseaux (et non ceux de la mer Rouge elle-même comme les premières traductions de l’Ancien Testament le donnent à penser) s’ouvrent devant eux et se referment sur Pharaon et ses troupes lancés à leur poursuite. A l’aide d’un modèle reproduisant le bassin de la mer Rouge et la Grande Noire qui englobe la mer des Roseaux, Doron Nof, de l’université de Floride et Nathan Paldor, de celle de Jérusalem, ont montré que des vents modérés pourraient avoir rendu franchissable cette étendue d’eau de faible profondeur. En soufflant plusieurs heures durant dans le golfe de Suez, ils auraient eu pour effet de repousser les eaux en un mur de 2,5 m de hauteur, qu’un simple changement de direction des vents suffirait à faire effondrer. Sans connaître les travaux de ces océanographes, Bill Ryan et Gilles Lericolais avaient déjà insisté sur le fait qu’une éruption explosive peut favoriser la formation des vents.

Ainsi il aurait donc fallu un événement exceptionnel comme la colère du Santorin, et un enchaînement extraordinaire de faits et d’effets pour coller au récit des début de l’Exode. Cette conjonction incroyable de facteurs rares, la science a montré qu’elle pouvait exister. Si l’hypothèse de Ryan et Lericolais se confirme, elle signifierait que, après le déluge de la mer Noire, l’éruption du Santorin serait l’événement géologique le plus ancien dont l’humanité et les trois religions du Livre auraient gardé le souvenir. Ce cataclysme a peut-être imprimé sa trace dans le socle du texte fondateur du judaïsme, source du christianisme et révéré par l'islam…

http://www.ifremer.fr/drogm/Perso/lericolais/Sc&Vie-Mai2002/sc-vie_mai_2002.htm

C'est assez crédible cette histoire d'eruption volcanique pour expliquer les évènements
raconté dans le livre de l'exode.

Ca montre que cette histoire n'est pas si "surnaturel" que ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'eruption du santorin et les hêbreux

Message par _Spin le Mar 5 Aoû 2008 - 15:41

Bonjour,

Qwatybaal a écrit:Il semble bien que l'histoire raconté dans le livre de l'exode des dix plaies ait un rapport avec une explosion volcanique.
L'éruption de Santorin a aussi été invoquée comme explication de la fin de l'Atlantide (qui serait la civilisation crétoise, Platon ou une de ses sources aurait simplement multiplié tous les chiffres par dix, donnant un côté fabuleux à l'affaire). Voir par exemple
http://fr.wikipedia.org/wiki/Atlantide#Hypoth.C3.A8se_minoenne

Cela dit, la part de réalité n'empêche pas qu'il y ait une part de mythe, les deux sont complémentaires quelque part.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'eruption du santorin et les hêbreux

Message par saladin1986 le Mar 5 Aoû 2008 - 17:49

Il faudrait savoir, on nous dit que le pentateuque fut écrit par Josias pour des besoins de propagandes (donc que c'est bidon), puis maintenant on nous dit que les dix plaies ont existé...

saladin1986
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 575
Identité métaphysique : Islam
Humeur : neutre
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'eruption du santorin et les hêbreux

Message par _Spin le Mar 5 Aoû 2008 - 18:11

saladin1986 a écrit:Il faudrait savoir, on nous dit que le pentateuque fut écrit par Josias pour des besoins de propagandes (donc que c'est bidon), puis maintenant on nous dit que les dix plaies ont existé...
La Bible a été composée par morceaux sur pas mal de siècles. Le Pentateuque a été mis en forme plutôt par Esdras, encore après Josias, mais à partir d'éléments disparates bien plus anciens. Cela dit, si l'histoire des Plaies a pu être vaguement inspirée par l'éruption en question et ses conséquences, ça n'implique pas que le récit de l'Exode est littéralement exact, loin s'en faut.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum