Des défauts des uns et des autres...

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Des défauts des uns et des autres...

Message par Abdallah le Ven 29 Aoû 2008 - 3:26

Au début de "L'éthique du musulman", l'intellectuel Al Ghazali explique que le judaïsme, le christianisme et l'Islam mettent chacun l'accent sur une vertu particulière. Dans le judaïsme il s'agit du respect de la Loi. Dans le christianisme il s'agit de la Bonté. Et dans l'islam enfin il s'agit de la pudeur. Bien sûr l'auteur s'empresse de préciser que la pratique de ces trois vertus à la fois est recommandé par l'ensemble des monothéismes mais chacun met plus en avant un aspect du bel agir.

Je trouve cette analyse très judicieuse. Si elle s'avère exact nous pouvons tirer une sorte de typologie des monothéisme qui montre en quoi chacun se distingue des autres. Non en tant que l'un est mieux ou moins bien que l'autre. Mais plutôt en quoi chacun à une qualité propre, une spécificité.

Partant de ces deux hypothèses, il m'est apparu que dans chaque vertu s'insinuait un mensonge qui constituait comme les pendants des uns et des autres. Le mensonge qui s'associe au respect de la loi est le pharisianisme. Qui consiste à utiliser la Loi religieuse pour satisfaire des intérêts personnels.

Celui de la Bonté est gentillerie qui consiste à faire passer un acte de faiblesse pour un acte de charité. "Tend l'autre joue" à dit le Christ. Sans doute cela est préférable au talion. Mais combien de fois "on tend l'autre joue" par lâcheté ?

Celui de la pudeur est la pudibonderie. Sans doute il est plus difficile à distinguer clairement la limite qui sépare l'un de l'autre. La pudeur étant un sentiment qui est le plus subtil à cerner que le respect de la loi ou l'acte de bonté. La pudibonderie consiste à faire passer pour de la pudeur un motif autre.

Voiçi un exemple pour développer ce dernier point: A la fin des conférences à la mosquée de ma ville, les fidèles posent des questions qu'ils écrivent sur des papiers. Le conférencier déplie les papiers, lit les questions à voix haute puis y répond devant l'assemblée.

Ce jour là une demoiselle a écrit qu'elle ne comprenait pas pourquoi aucun homme ne venait l'aborder après le prêche du vendredi. En effet elle souhaite se marier.

Le conférencier, homme que j'estime par ailleurs, prend le bout de papier et ne lit pas la question ni n'y répond...

L'ami qui m'a raconté cette histoire m'a ajouté que le conférencier était "géné" et lui même trouvait cela bien compréhensible.

Avec tout le respect que j'ai pour cet homme, je crois qu'en réalité il n'avait pas de réponse à la question de la jeune fille. Alors qu'elle posait un problème réel de la communauté musulmane française. Voilà ce que je veux dire par pudibonderie, c'est un exemple parmi mille.

J'ajoute immédiatement que d'après moi le pharisianisme, la gentillerie et la pudibonderie ne sont pas ordonnée par aucun monothéisme. Il s'agit là de dérive par rapport à un message initiale.

Je crois que nous autres, croyants, pourrions nous entre aider pour voir en l'autre ce qu'il nous manque et lui donner un peu de ce qui lui manque plutôt que de sans cesse chercher à le "convertir" ou à le chambrer pour ce qui nous apparaît étrange chez lui dans sa manière propre d'aimer Dieu.

Oui je sais je suis un doux rêveur.

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par _Spin le Ven 29 Aoû 2008 - 9:40

Bonjour,

Abdallah a écrit:Au début de "L'éthique du musulman", l'intellectuel Al Ghazali explique que le judaïsme, le christianisme et l'Islam mettent chacun l'accent sur une vertu particulière. Dans le judaïsme il s'agit du respect de la Loi. Dans le christianisme il s'agit de la Bonté. Et dans l'islam enfin il s'agit de la pudeur. Bien sûr l'auteur s'empresse de préciser que la pratique de ces trois vertus à la fois est recommandé par l'ensemble des monothéismes mais chacun met plus en avant un aspect du bel agir.
Intéressant comme réflexion, mais pourquoi la limiter au monothéisme ? N'a-t-il pas lui-même, pris en bloc, beaucoup à apprendre d'autres religions, ne serait-ce que la tolérance, ou la bienveillance passive, ne pas nuire ? Le Christianisme et l'Islam cultivent la bienveillance active, charité, mais sont traditionnellement incapables de voir que leur prétention à détenir la vérité exclusive, voire la clé du Paradis, est une nuisance grave en soi.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par mario le Sam 30 Aoû 2008 - 9:56

Spin a écrit:
Le Christianisme et l'Islam cultivent la bienveillance active, charité, mais sont traditionnellement incapables de voir que leur prétention à détenir la vérité exclusive, voire la clé du Paradis, est une nuisance grave en soi.

à+


Nous ne sommes plus au Moyen Age, Spin, tu retardes de plusieurs métros, comme on dit !!!

Le Christianisme est tout à fait conscient ( sauf peut-être la déviance évangélique) qu'ily a du bon dans toutes les spiritualités.

Et le salut sera accordé à tous ceux qui acceptent l'humilité et l'amour du prochain enseigné par Jésus, même à ceux qui ne reconnaissent pas la personne de Jésus !


Cordialement.
avatar
mario
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1740
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tolérance amicale
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par mario le Sam 30 Aoû 2008 - 10:04

Abdallah a écrit:
Celui de la Bonté est gentillerie qui consiste à faire passer un acte de faiblesse pour un acte de charité. "Tend l'autre joue" à dit le Christ. Sans doute cela est préférable au talion. Mais combien de fois "on tend l'autre joue" par lâcheté ?

Tendre l'autre joue, c'est ridiculiser le violent qui t'a frappé en lui montrant, parle symbole de "l'autre joue", que sa violence n'est qu'un aveu de faiblesse !!! Ce n'est en rien de la lâcheté.


Abdallah a écrit:Celui de la pudeur est la pudibonderie. Sans doute il est plus difficile à distinguer clairement la limite qui sépare l'un de l'autre. La pudeur étant un sentiment qui est le plus subtil à cerner que le respect de la loi ou l'acte de bonté. La pudibonderie consiste à faire passer pour de la pudeur un motif autre.

Autre exemple : le voile qui cache le visage de la femme (je parle du voile, pas du fichu sur les cheveux ) : est-ce de la pudeur ou de la pudibonderie, selon toi, Abdallah ?

Abdallah a écrit:Oui je sais je suis un doux rêveur.

Ce n'est pas un défaut, cher Abdallah.
avatar
mario
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1740
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tolérance amicale
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par _Spin le Sam 30 Aoû 2008 - 10:55

Bonjour,

mario a écrit:Nous ne sommes plus au Moyen Age, Spin, tu retardes de plusieurs métros, comme on dit !!!
Le Christianisme est tout à fait conscient ( sauf peut-être la déviance évangélique) qu'ily a du bon dans toutes les spiritualités.
Et le salut sera accordé à tous ceux qui acceptent l'humilité et l'amour du prochain enseigné par Jésus, même à ceux qui ne reconnaissent pas la personne de Jésus !
Cordialement.
OK, c'est un peu vrai pour le Christianisme (il reste quand même du boulot), reste à savoir quelle est la part de la perte de pouvoir, y compris de nuisance, suite à déclin, et celle d'une réelle prise de conscience et amélioration. On peut en discuter longtemps.

Mais je m'adressais essentiellement à Abdallah Wink .

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Abdallah le Sam 30 Aoû 2008 - 22:14

Bonjour Mario,

mario a écrit:
Abdallah a écrit:
Celui de la Bonté est gentillerie qui consiste à faire passer un acte de faiblesse pour un acte de charité. "Tend l'autre joue" à dit le Christ. Sans doute cela est préférable au talion. Mais combien de fois "on tend l'autre joue" par lâcheté ?

Tendre l'autre joue, c'est ridiculiser le violent qui t'a frappé en lui montrant, parle symbole de "l'autre joue", que sa violence n'est qu'un aveu de faiblesse !!! Ce n'est en rien de la lâcheté.

Non tu n'as pas compris ce que je voulais dire. "Tendre l'autre joue" est une parole forte et pleine de vérité. Et en soi ce n'est pas un aveu de faiblesse... sauf quand on la tend alors que l'on a pas d'autre choix. Un exemple, tu te fais agresser dans la rue et tu es champion d'art martiaux. Un gars te décroche une droite. Toi tu tends l'autre joue au lieu de riposter.

Maintenant tu te fais agresser. Mais tu ne sais pas te battre. Le gars te décroche une droite. Dans ton fort intérieur tu te dis:"si je riposte je me faire taper deux fois plus dessus." Tu tends l'autre joue.

Le premier cas est une preuve de force de caractère, le deuxième un aveu de faiblesse. L'état d'esprit change considérablement d'un cas à l'autre bien que dans les deux cas l'attitude est pacifique. Mais si le deuxième prétend avoir avoir agit suivant l'enseignement du christ il sera hypocrite.

Le talion est préférable à cette hypocrisie.


mario a écrit:
Abdallah a écrit:Celui de la pudeur est la pudibonderie. Sans doute il est plus difficile à distinguer clairement la limite qui sépare l'un de l'autre. La pudeur étant un sentiment qui est le plus subtil à cerner que le respect de la loi ou l'acte de bonté. La pudibonderie consiste à faire passer pour de la pudeur un motif autre.

Autre exemple : le voile qui cache le visage de la femme (je parle du voile, pas du fichu sur les cheveux ) : est-ce de la pudeur ou de la pudibonderie, selon toi, Abdallah ?

Je ne tiens à m'embarquer sur ce terrain sur un forum où la plupart des gens ne sont pas capable de voir autre chose dans le le port du voile qu'un symbole de l'alienation des femmes à la gente masculine. Et cela sans que le visage soit couvert.

Peut être cette manière de comprendre changera avec le temps. Pour l'instant donner une opinion là-dessus lancerait une polémique assez stérile.


Dernière édition par Abdallah le Dim 31 Aoû 2008 - 11:15, édité 1 fois

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par _Le Grand Absent le Sam 30 Aoû 2008 - 23:06

Spin a écrit:Intéressant comme réflexion, mais pourquoi la limiter au monothéisme ? N'a-t-il pas lui-même, pris en bloc, beaucoup à apprendre d'autres religions, ne serait-ce que la tolérance, ou la bienveillance passive, ne pas nuire ?
Le monothéisme est intolérant par nature.

Pour l'animiste et le polythéiste, les dieux des monothéistes existent puisque tous les dieux existent.

Tandis que le monothéiste ne peut reconnaître comme valable l'adoration d'un autre dieu que le sien.
avatar
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par _Spin le Dim 31 Aoû 2008 - 9:32

Bonjour,

Abdallah a écrit:Je ne tiens à m'embarquer sur ce terrain sur un forum où la plupart des gens ne sont pas capable de voir autre chose dans le le port du voile qu'un symbole de l'alienation des femmes à la gente masculine. Et cela sans que le visage soit couvert. Peut être cette manière de comprendre changera avec le temps. Pour l'instant donner une opinion là-dessus lancerait une polémique assez stérile.
Je consentirai pour ma part à y voir autre chose qu'un symbole d'aliénation le jour où ce ne sera plus imposé par la société (ou le jour où on en exigera autant des hommes). D'ici là, c'en est un, et le présenter comme la suprême volonté de la Sagesse Suprême ne sera qu'une monstruosité à mes yeux.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Abdallah le Dim 31 Aoû 2008 - 11:14

Spin tu habites la France n'est ce pas ?

D'après tes propre dire tu peux déjà commencer à consentir à ce que tu prétends pour les musulmanes françaises. J'en serai déjà content. Mais quelque chose me dit que tu ne le feras pas...

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par _Spin le Dim 31 Aoû 2008 - 13:11

Abdallah a écrit:Spin tu habites la France n'est ce pas ?
D'après tes propre dire tu peux déjà commencer à consentir à ce que tu prétends pour les musulmanes françaises. J'en serai déjà content. Mais quelque chose me dit que tu ne le feras pas...
Ce n'est que relativement vrai pour les musulmanes françaises (ou européennes en général), les pressions sont souvent très fortes.
http://www.minorites.org/article.php?IDA=118
Idem de plus en plus pour la Turquie par exemple. Et c'est plutôt une question de rapport de force. La tendance globale lourde est clairement au renforcement de l'obligation partout.

Récemment, à Marseille, un homme a frappé son épouse parce qu'elle détendait un peu son voile à cause de la chaleur...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par mario le Dim 31 Aoû 2008 - 18:02

Le Grand Absent a écrit:Le monothéisme est intolérant par nature.
.

L'empire romain acceptait tous les cultes parce que c'était un empire, réunissant de nombreux peuples, chacun avec ses dieux...c'est vrai.

Il n'empêche que lorsque l'Empereur a voulu être déifié et être adoré, ceux qui refusaient de lui rendre un culte étaient pourchassés !

Quant à dire que le monothéisme est intolérant par nature, je n'en suis pas sûr !

Dès que les peuples ont commencé à se diversifier, les hommes commencèrent à se fabriquer des dieux : un ou plusieurs dieux pour chaque peuple, chaque tribu ! Même le dieu unique voulu par le pharaon Akhenaton, "Rê-Horakhty", était un dieu pour les Egyptiens sans avoir une prétention à l'universel. Quant à Ahura Mazda, un 2° dieu s'opposait à lui, Angra Mainyu, le créateur du mal, Mazda étant le créateur du bien. Or, il est bien précisé que Angra Mainyu "n'est nullement un ange déchu".

J' en concluerai donc que le monothéisme , un seul Dieu pour tous les peuples, est vraiment une Révélation biblique.

Par nature, ce monothéisme devrait gommer toutes les différences et donc toutes les intolérances ! Cette Révélation d'un Dieu Unique, quelle révolution ! Un seul Dieu pour toute l'humanité, c'est-à-dire que chaque peuple n'aura plus son défenseur attitré, mais que toute l'humanité n'a qu'UN SEUL défenseur !!! Appel catégorique à la fraternité entre tous les peuples . Appel que hélas! l'humanité n'a pas su entendre !

Ce qui explique que lorsque les hommes se battent entre eux, il est vain de demander à Dieu la victoire. Dieu, étant le Dieu de tous, pourquoi prendrait-il partie pour tel ou tel ????
avatar
mario
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1740
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tolérance amicale
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par dan 26 le Dim 31 Aoû 2008 - 19:29

[quote="mario"]
Le Grand Absent a écrit:Le monothéisme est intolérant par nature.
.
Ok
L'empire romain acceptait tous les cultes parce que c'était un empire, réunissant de nombreux peuples, chacun avec ses dieux...c'est vrai.

Ok il a meme intégré le Dieux Grecs dans son Panthéon!


Il n'empêche que lorsque l'Empereur a voulu être déifié et être adoré, ceux qui refusaient de lui rendre un culte étaient pourchassés !
Ok
Quant à dire que le monothéisme est intolérant par nature, je n'en suis pas sûr !
Beaucoup plus que le polythéisme qui avait la particularité de proposer plusieurs Dieux. Celui qui correspondait le mieux à la personnalite du Croyant. Il n'y avait donc aucun prosélytsime, comme on peut le constater avec le monothéisme.

Dès que les peuples ont commencé à se diversifier, les hommes commencèrent à se fabriquer des dieux : un ou plusieurs dieux pour chaque peuple, chaque tribu ! Même le dieu unique voulu par le pharaon Akhenaton, "Rê-Horakhty", était un dieu pour les Egyptiens sans avoir une prétention à l'universel. Quant à Ahura Mazda, un 2° dieu s'opposait à lui, Angra Mainyu, le créateur du mal, Mazda étant le créateur du bien. Or, il est bien précisé que Angra Mainyu "n'est nullement un ange déchu".
J' en concluerai donc que le monothéisme , un seul Dieu pour tous les peuples, est vraiment une Révélation biblique.
Pour ma part je conclus comme tu le dis (en souligné) que l'homme a imaginé Dieu unique en partant d'un polythéisme . Donc d'un polythéisme l'homme est devenu, hénothéiste, pour devenir monothéiste,( à certains endroit de notre planette seulement ). Le fameux helohim de l'AT semblerait le prouver. Un seul Dieu pour tous les peuples, tu oublies qu'il n'y a pas que le monothéisme qui est pratiqué sur notre terre.

Par nature, ce monothéisme devrait gommer toutes les différences et donc toutes les intolérances ! Cette Révélation d'un Dieu Unique, quelle révolution !

Le conditionnel est bien approrié !!! "Devrait" , force est de constater que c'est loin d'etre le cas . Et qu'au contraire c'est le monothéisme , qui est le moins tolérant, face aux autres monothéistes. Il suffit de voir le Souck de Jérusalem berceau des civilisations monothéistes. Une vraie pétodière !!

Un seul Dieu pour toute l'humanité, c'est-à-dire que chaque peuple n'aura plus son défenseur attitré, mais que toute l'humanité n'a qu'UN SEUL défenseur !!! Appel catégorique à la fraternité entre tous les peuples . Appel que hélas! l'humanité n'a pas su entendre !
Ce n'est pas l'humanité que ne sais pas entendre, mais les religions monothéistes entr'elles. Preuvent de leurs formidables intolérances .


Ce qui explique que lorsque les hommes se battent entre eux, il est vain de demander à Dieu la victoire. Dieu, étant le Dieu de tous, pourquoi prendrait-il partie pour tel ou tel ????
Et pourtant ces pauvres combattant utilisent encore la phrase "grâce à dieu!!" apres les faits!! , C'est dire dans quel état d'obscurantisme ils se trouvent. !!
Je ne vois pas pourquoi tu parles de révélation pour le monothéisme , et d'invention par l'homme pour les autres . Toutes les religions sont des inventions ; tous les Dieux ont été imaginés par l'homme . Les autres aussi ont des textes sacrés, en quoi la bible serait elle plus sacrée que les livres des bouddhistes , et des hindoux? Ce n'est pas bien ce type de raisonnement. Les autres religions ont tort, la mienne est la seule révélée!!! Tres dangereux meme cette affirmation. ,

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Abdallah le Dim 31 Aoû 2008 - 20:12

Spin a écrit:Ce n'est que relativement vrai pour les musulmanes françaises (ou européennes en général), les pressions sont souvent très fortes.

:lol: Quand je disais que cela lancerait la polémique.

Eh bien pour cette soi-disant poignée de femme pour qui cela est vrai. Pour qui le voile n'est pas un signe d'alienation. Qu'est ce qu'il pourrait signifier ? En quoi cela est il bien qu'un peuple juge bon de voiler ses femmes ? Telle est la question qu'il faudrait pouvoir envisager comme réelle... Ou au moins possible pour commencer à discuter ensuite du cas des femmes qui se voilent le visage. Et de cela on en est loin. Les données sociologique prennant une place prioritaire par rapport à la compréhension des principes. On se refuse à réfléchir sur les principes à causes des souffrance occasionnée par ceux qui en défendent certaines applications par des moyens injustes.

Ce qui en soi est parfaitement compréhensible...

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Invité le Dim 31 Aoû 2008 - 22:53

Le conférencier, homme que j'estime par ailleurs, prend le bout de papier et ne lit pas la question ni n'y répond...

pourtant on dit aussi nul pudeur en matiére de religion.
le conférencier aurait dû répondre à la question.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par mario le Lun 1 Sep 2008 - 10:01

dan 26 a écrit:
mario a écrit:Quant à dire que le monothéisme est intolérant par nature, je n'en suis pas sûr !
Beaucoup plus que le polythéisme qui avait la particularité de proposer plusieurs Dieux. Celui qui correspondait le mieux à la personnalite du Croyant. Il n'y avait donc aucun prosélytsime, comme on peut le constater avec le monothéisme.

Pas de prosélytisme à condition de sacrifier aux dieux de la tribu. Et, à y bien réfléchir, cela revient au même !


[quote=dan"]
mario a écrit:Dès que les peuples ont commencé à se diversifier, les hommes commencèrent à se fabriquer des dieux : un ou plusieurs dieux pour chaque peuple, chaque tribu ! Même le dieu unique voulu par le pharaon Akhenaton, "Rê-Horakhty", était un dieu pour les Egyptiens sans avoir une prétention à l'universel. Quant à Ahura Mazda, un 2° dieu s'opposait à lui, Angra Mainyu, le créateur du mal, Mazda étant le créateur du bien. Or, il est bien précisé que Angra Mainyu "n'est nullement un ange déchu".
J' en concluerai donc que le monothéisme , un seul Dieu pour tous les peuples, est vraiment une Révélation biblique.

Pour ma part je conclus comme tu le dis (en souligné) que l'homme a imaginé Dieu unique en partant d'un polythéisme . Donc d'un polythéisme l'homme est devenu, hénothéiste, pour devenir monothéiste,( à certains endroit de notre planette seulement ). Le fameux helohim de l'AT semblerait le prouver. Un seul Dieu pour tous les peuples, tu oublies qu'il n'y a pas que le monothéisme qui est pratiqué sur notre terre. [/quote]

Je ne l'oublie pas du tout et c'est bien pour cela qu'il me semble évident que le monothéisme n'est pas "naturel" à l'esprit humain. La preuve, les seuls monothéismes actuels sont les monothéismes issus de la Révélation biblique (le Coran étant lui aussi issu de cette même Révélation .)

dan a écrit:
mario a écrit:Par nature, ce monothéisme devrait gommer toutes les différences et donc toutes les intolérances ! Cette Révélation d'un Dieu Unique, quelle révolution ![/i]

Le conditionnel est bien approrié !!! "Devrait" , force est de constater que c'est loin d'etre le cas . Et qu'au contraire c'est le monothéisme , qui est le moins tolérant, face aux autres monothéistes. Il suffit de voir le Souck de Jérusalem berceau des civilisations monothéistes. Une vraie pétodière !!

Et voilà , une fois de plus , tu rentres dans le jeu de ceux qui confondent le politique et le religieux .

Dans tous les conflits actuels, qui opposent des nations, les unes traditionnellement Musulmanes, et les autres traditionnellement Chrétiennes et Juives, je ne vois que des motifs politiques et/ou économiques. Si les responsables avaient écouté le pape Jean-Paul II, il n' y aurait eu ni la guerre du Qoweït ni la guerre d' Iraq. Or rappelons-nous que la guerre du Qoweït a entraîné l'installation de l'armée américaine en Arabie Saoudite, que cette présence intolérable en terme d'indépendance pour les puristes a entraîné la révolte de Ben Laden, révolte des exclus contre les riches, révolte qui a entraîné l' attentat des Tours Jumelles, lequel a entraîné la guerre en Afghanistan, et la guerre en Iraq ( guerre énergiquement condamnée par Jean-Paul II qui avait même fait le déplacement de New-York pour tenter de dissuader Bush de la faire !!!)

Conflits politico-économiques, conflits des pauvres contre les riches, conflits nationalistes avec revendication de l'indépendance ( Palestiniens Musulmans et Chrétiens contre Israéliens Juifs ; Kurdes musulmans contre Turcs Musulmans) avec des justifications religieuses, certes, mais la religion ne sert que de prétexte pour motiver et galvaniser les foules. Ce prétexte religieux, Bush s'en est servi lui aussi avec sa trop fameuse "croisade" qui n'est en fait qu'une croisade des nantis contre les exclus de la richesse!!!

Oui !!! Raisons économiques, surtout, raisons de révolte aussi contre l' hégémonie israélo- américaine, et tout cela sous des prétextes religieux. Mais ce ne sont que des prétextes. Et ces prétextes , à mon avis, sont autant de blasphèmes contre DIEU qui, Lui, demande la PAIX, la CONCORDE, la FRATERNITE !




dan a écrit:Je ne vois pas pourquoi tu parles de révélation pour le monothéisme , et d'invention par l'homme pour les autres . Toutes les religions sont des inventions ; tous les Dieux ont été imaginés par l'homme . Les autres aussi ont des textes sacrés, en quoi la bible serait elle plus sacrée que les livres des bouddhistes , et des hindoux? Ce n'est pas bien ce type de raisonnement. Les autres religions ont tort, la mienne est la seule révélée!!! Tres dangereux meme cette affirmation. ,


En effet, je suis d'accord avec toi, cette affirmation est dangereuse, et les croyants ont le devoir de ne donner à cette affirmation que son sens pacifique.

Mais le problème est ailleurs : DIEU EXISTE-T-IL ??? Là est la question !



Cordialement.
avatar
mario
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1740
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tolérance amicale
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Abdallah le Mer 3 Sep 2008 - 2:11

loubnaen86 a écrit:
Le conférencier, homme que j'estime par ailleurs, prend le bout de papier et ne lit pas la question ni n'y répond...

pourtant on dit aussi nul pudeur en matiére de religion.
le conférencier aurait dû répondre à la question.

Je suis bien d'accord avec toi Loubna cela n'est pas conforme aux enseignements de notre religion. Je vais citer un autre exemple.

Il n'est pas rare de voir des garçons de notre communauté qui lorsqu'ils ont affaire à des jeunes filles non musulmanes discutent avec aisance... Mais dès qu'ils se retrouvent avec des musulmanes les voilà pris d'une sorte d'extinction de voix et qu'ils se sentent intimidé... C'est un peu naze non ?

La pudibonderie ce n'est pas être trop pudique. On ne peut pas être trop pudique. La pudibonderie est un mensonge où on joue le rôle quelqu'un de pudique. On fait comme si. On se comporte selon ce que l'on imagine être la pudeur. Mais sans pourtant la ressentir dans notre for intérieur. A ce que je comprend la pudibonderie est une gestuelle non accompagné par la présence du coeur.

Au fond comme le pharisianisme ou la Gentillerie, la pudibonderie n'est pas un enseignement religieux mais constitue une sorte de simulacre de ces enseignements. Simulacre largement exploité par les non croyants pour vilipender les croyants.

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Abdallah le Mer 3 Sep 2008 - 2:25

Spin a écrit:
Intéressant comme réflexion, mais pourquoi la limiter au monothéisme ? N'a-t-il pas lui-même, pris en bloc, beaucoup à apprendre d'autres religions, ne serait-ce que la tolérance, ou la bienveillance passive, ne pas nuire ?

Si ! Moi, je vote pour. Quoique je ne sois pas très sûr que les caractères que tu attribues religions orientales soit effectivement les plus caractéristiques.


Le Christianisme et l'Islam cultivent la bienveillance active, charité, mais sont traditionnellement incapables de voir que leur prétention à détenir la vérité exclusive, voire la clé du Paradis, est une nuisance grave en soi.

En ce qui concerne la soi disant prétention de certaine religion à détenir la vérité exclusive... il me semble qu'on a déjà confronté nos point de vue Spin. Et nous ne sommes pas d'accord...

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Invité le Mer 3 Sep 2008 - 21:32

Il n'est pas rare de voir des garçons de notre communauté qui lorsqu'ils ont affaire à des jeunes filles non musulmanes discutent avec aisance... Mais dès qu'ils se retrouvent avec des musulmanes les voilà pris d'une sorte d'extinction de voix et qu'ils se sentent intimidé... C'est un peu naze non ?
j'appelerai ça de l'hypocrisie. Pour moi tt être doit se comporter d façon naturelle avec tt le monde, certaines situations imposent un certain comportement mais qd on est pudique et respectueux avec la fille musulmane on devrait l'être aussi avec la non musulmane.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Abdallah le Mer 3 Sep 2008 - 23:23

Je suis d'accord. Mais ce que j'essaie de pointer içi c'est que l'hypocrisie se manifeste suivant des formes différentes suivant qu'une religion met l'accent sur tel ou tel vertu, en caricaturant ses vertus. Qu'en penses tu ?

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Calice le Jeu 4 Sep 2008 - 0:24

Chacun a les défauts de sa religion quand il y a trop d'attachement à la forme et non à l'esprit .
Les chrétiens montrent en effet une sensiblerie sirupeuse , ils ont trop tendance à trop tendre l'autre joue prenant ce principe au pied de la lettre mais quand il ne faudrait pas , alors que les musulmans se croient les meilleurs : c'est pour cela que les jeunes musulmans respectent les musulmanes et pas les autres filles , on leur a dit que les musulmans sont les meilleurs et ils le croient.Les chrétiens ne se croient pas les meilleurs :ils n'ont pas de fierté spéciale à être chrétien, Ils n'ont pas l'impression de faire partie d'une élite au contraire des musulmans qui ont tendance à s'isoler des autres :il y a eux et il y a les autres .Mais peut être ont ils ce defaut parce qu'on leur a rabacher ? alors qu'on ne dira jamais à un chrétien qu'il est meilleur qu'un autre , au contraire , on lui inculquera l'humilité :Jésus était le plus petit , le plus pauvre de tous .
Jamais vous ne verrez un chrétien dire "dans notre religion on nous dit ci ou ca " , les chrétiens n'ont pas l'impression de faire partie d'un clan , il n'y a pas de "notre " religion chez les chrétiens , il n'y a que des lieux ouverts ou chacun peut venir s'abreuver :des églises et des messes , des écoles ouvertes à tous sans distinction.

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par mario le Jeu 4 Sep 2008 - 13:29

Calice a écrit:Chacun a les défauts de sa religion quand il y a trop d'attachement à la forme et non à l'esprit .
Les chrétiens montrent en effet une sensiblerie sirupeuse , ils ont trop tendance à trop tendre l'autre joue prenant ce principe au pied de la lettre mais quand il ne faudrait pas , alors que les musulmans se croient les meilleurs : c'est pour cela que les jeunes musulmans respectent les musulmanes et pas les autres filles , on leur a dit que les musulmans sont les meilleurs et ils le croient.Les chrétiens ne se croient pas les meilleurs :ils n'ont pas de fierté spéciale à être chrétien, Ils n'ont pas l'impression de faire partie d'une élite au contraire des musulmans qui ont tendance à s'isoler des autres :il y a eux et il y a les autres .Mais peut être ont ils ce defaut parce qu'on leur a rabacher ? alors qu'on ne dira jamais à un chrétien qu'il est meilleur qu'un autre , au contraire , on lui inculquera l'humilité :Jésus était le plus petit , le plus pauvre de tous .
Jamais vous ne verrez un chrétien dire "dans notre religion on nous dit ci ou ca " , les chrétiens n'ont pas l'impression de faire partie d'un clan , il n'y a pas de "notre " religion chez les chrétiens , il n'y a que des lieux ouverts ou chacun peut venir s'abreuver :des églises et des messes , des écoles ouvertes à tous sans distinction.


Bien parlé, Calice, et merci. bravo
avatar
mario
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1740
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tolérance amicale
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Humble avis le Jeu 4 Sep 2008 - 18:03

mario a écrit:
Calice a écrit:Chacun a les défauts de sa religion quand il y a trop d'attachement à la forme et non à l'esprit .
Les chrétiens montrent en effet une sensiblerie sirupeuse , ils ont trop tendance à trop tendre l'autre joue prenant ce principe au pied de la lettre mais quand il ne faudrait pas , alors que les musulmans se croient les meilleurs : c'est pour cela que les jeunes musulmans respectent les musulmanes et pas les autres filles , on leur a dit que les musulmans sont les meilleurs et ils le croient.Les chrétiens ne se croient pas les meilleurs :ils n'ont pas de fierté spéciale à être chrétien, Ils n'ont pas l'impression de faire partie d'une élite au contraire des musulmans qui ont tendance à s'isoler des autres :il y a eux et il y a les autres .Mais peut être ont ils ce defaut parce qu'on leur a rabacher ? alors qu'on ne dira jamais à un chrétien qu'il est meilleur qu'un autre , au contraire , on lui inculquera l'humilité :Jésus était le plus petit , le plus pauvre de tous .
Jamais vous ne verrez un chrétien dire "dans notre religion on nous dit ci ou ca " , les chrétiens n'ont pas l'impression de faire partie d'un clan , il n'y a pas de "notre " religion chez les chrétiens , il n'y a que des lieux ouverts ou chacun peut venir s'abreuver :des églises et des messes , des écoles ouvertes à tous sans distinction.


Bien parlé, Calice, et merci. bravo

Salam,
"Calice" permettez moi de vous dire que votre message compte une desinformation sur les musulmans comme sur les chrétiens..
Il est évident que vous n'y êtes pour rien dans cette desinformation.. et vous n'y pouvez rien.. tellement ils sont trés forts ces desinformateurs..

"mario" je crois reconnaitre en vous, de par vos messages, un niveau intellectuel non négligeable..
Vous me voyez étonné de vous voir applaudir des desinformations.. et vous savez qu'elles le sont.

"calice" votre message est trés doux à lire.. que de l'émotion, apparemment, des plus sincère.. seulement ce n'est point la vérité sur les musulmans.. ni sur les chrétiens..

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Abdallah le Jeu 4 Sep 2008 - 18:17

les musulmans se croient les meilleurs : c'est pour cela que les jeunes musulmans respectent les musulmanes et pas les autres filles

Je te réctifie tout de suite. Les musulmans respectent toute les filles de la même manière. C'est quand les gens commence à faire preuve d'hypocrisie que ce genre d'attitude devient flagrant. Et précisément ce ne sont pas les non musulmanes qui en patissent mais bien plutôt les musulmanes elles mêmes.

les musulmans se croient les meilleurs


Ben moi je trouve que c'est logique non. Pourquoi adhérer à tel ou tel mode de pensée si on ne juge pas que c'est le meilleur. La foi d'un chrétien qui n'aurait pas le sentiment d'appartenir à la meilleur des religions est contestable. Non ?

Moi si j'étais chrétiens je dirais que le christiannisme est la plus belle religion. Mais certainement pas que "toute les religions se valent" car c'est faux. Même si il est vrai qu'il y a des gens de bien et d'autres moins dans chacune.

Jamais vous ne verrez un chrétien dire "dans notre religion on nous dit ci ou ca "

Mais n'est ce pas précisément parce que les enseignements dispensés par les églises sont un peu flou ? Au point que les chrétiens ne savent pas très bien ce que leur propre religion recquiert d'eux ?

"Aime et fais ce que tu veux"... C'est Beau. Vraiment. Mais à écouter certains chrétiens la religion ne serait que cela.

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Calice le Jeu 4 Sep 2008 - 20:47

Humble avis a écrit:


Salam,
"Calice" permettez moi de vous dire que votre message compte une desinformation sur les musulmans comme sur les chrétiens..
Il est évident que vous n'y êtes pour rien dans cette desinformation.. et vous n'y pouvez rien.. tellement ils sont trés forts ces desinformateurs..

Salam ,
merci pour votre message , peut-être ai-je tort en effet , dites -moi s'il vous plait les désinformations que vous voyez dans mon texte ? qu'on puisse en discuter , merci ;

Humble avis a écrit:
"calice" votre message est trés doux à lire.. que de l'émotion, apparemment, des plus sincère.. seulement ce n'est point la vérité sur les musulmans.. ni sur les chrétiens..

Et quelle est la vérité s'il vous plait ?

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des défauts des uns et des autres...

Message par Calice le Jeu 4 Sep 2008 - 21:58

Abdallah a écrit:
Je te réctifie tout de suite. Les musulmans respectent toute les filles de la même manière.

Ma réflexion faisait suite à ton post ou tu disais avoir remarqué que les jeunes musulmans étaient différents avec les musulmanes et avec les autres filles .Et bien je suis tout à fait d'accord avec toi et ce phénomène n'existe pas chez les chrétiens qui ne font pas de différences .
Il m'est arrivé plusieurs fois d'aller en Afrique du Nord et j'ai remarqué que les non musulmanes y sont moins respectées que les musulmanes et toutes les femmes que je connais ont eu ce sentiment aussi et aussi qu'elles étaient considérées comme subalternes et même méprisées mais je conçois bien que tous les musulmans ne sont pas ainsi et que Humble Avis n'a pas conscience de celà .Par exemple il n'est pas rare que des hommes fassent des propositions malhonnêtes aux étrangères , j'ai vécu cela il y a longtemps , et aussi entendu beaucoup de musulmans qui affirmaient que la femme musulmane est un joyau donc supérieure aux autres .
Il est idiot de penser que toutes les femmes musulmanes sont supérieures aux autres de part leur religion:il doit bien y avoir dans le lot au moins une chrétienne qui a le coeur aussi pur que la dernière des musulmanes non ?'Wink'


Abdallah a écrit:
les musulmans se croient les meilleurs


Ben moi je trouve que c'est logique non. Pourquoi adhérer à tel ou tel mode de pensée si on ne juge pas que c'est le meilleur. La foi d'un chrétien qui n'aurait pas le sentiment d'appartenir à la meilleur des religions est contestable. Non ?

Ce n'est pas la religion qui fait que l'on soit meilleur qu'un autre :il y a des crétins partout , il y a des crétins musulmans et des crétins chrétiens , donc se croire meilleur à cause de sa religion est une illusion complète , celui qui pense cela pêche par vanité . .C'est ce qu'on a au fond du coeur qui compte , être d etelle ou telle religion n'y fait pas grand chose .Il y en a qui se disent musulmans et qui sont des assassins donc les musulmans ne sont pas meilleurs que les autres .

Il n'y a pas de foi chrétienne ni de foi musulmane , la foi n'est ni chrétienne , ni juive ni musulmane.



Abdallah a écrit:
Moi si j'étais chrétiens je dirais que le christiannisme est la plus belle religion.

C'est justement à cause de cela qu'il y a des guerres de religions , s'affirmer meilleur qu'un autre est discriminatoire et séparateur .Les autres sont exclus.

Toutes les religions sont belles :il faut faire attention au péché d'orgueil.
On peut avoir des affinités avec tels ou tels prophètes mais dire que le sien est plus grand que celui des autres c'est être vaniteux .
IL faut se détacher de la forme.Se considérer comme supérieur c'est une preuve d'infériorité.




Jamais vous ne verrez un chrétien dire "dans notre religion on nous dit ci ou ca "
Abdallah a écrit:
Mais n'est ce pas précisément parce que les enseignements dispensés par les églises sont un peu flou ? Au point que les chrétiens ne savent pas très bien ce que leur propre religion recquiert d'eux ?

Il est vrai que la pratique chrétienne est moins directive et exigeante que la juive ou la musulmane .Mais aussi les chrétiens sont plus ouverts aux autres :leurs écoles sont ouvertes à tous et c'est un bonheur que de voir dans les écoles catholiques , des musulmans et même des incroyants , il n'y a pas de distinction de races ou de religion , tout le monde est accueilli de la même façon et même pour les retraites par exemples (avant les communions ) , tout le monde participent aux voyages et ceux qui ne préparent pas la communion font des jeux avec des éducateurs mais déjeunent et dorment avec les autres .On ne retrouve-t-on pas cette ouverture en islam à ma connaissance ?

Dire "notre religion " c'est s'isoler des autres , c'est faire parti d'un clan , se croire supérieur .Cela est vraiment caractéristique des musulmans comme si il y avait eux et ensuite les autres .Or il n'y a pas de religion meilleure qu'une autre même si l'islam est la dernière révélation.


Je vois bien que les musulmans sont piqués au vifs quand on parle de leur orgueil à se croire supérieur .


Abdallah a écrit:
"Aime et fais ce que tu veux"... C'est Beau. Vraiment. Mais à écouter certains chrétiens la religion ne serait que cela.

Non ca c'est la tendance new age actuelle , ce n'est pas chrétien.Les chrétiens insistent plutôt sur le coté rédempteur de la souffrance .

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum