Un cerveau, deux consciences

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par SEPTOUR le Mer 24 Sep 2008 - 12:11

C'est bien DIEU lui méme, puisque LUI ET NOUS sommes UN, parties de LUI.
L'ame c'est DIEU localement, le souvenir de qui nous sommes vraiment...en moins.
Dans une nouvelle vie nous avons volontairement oublié et laissé de coté qui nous sommes et nous nous forgeons une personnalité nouvelle a chaque fois.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par _bradou le Mer 24 Sep 2008 - 12:12

Elbilkis, Zelda,
N'éludez pas la question, je la trouve sérieuse.
On dit qu'il y a une entité(appelez là comme vous voulez, âme, esprit......), placée en nous ou en dehors de nous (peu importe) qui serait totalement indépendante du corps, de la matière, qui serait pure pensée, esprit. Et c'est cette entité qui est censée être le vrai moi, être immortelle, nous survivre. Et elle est immortelle parce que justement immatérielle.
S'il en est ainsi, pendant que je dors, elle devrait rester toujours éveillée et continuer à penser, à se dire: "je pense donc j'existe", etc. Or il n'en ai rien. Elle dort aussi.
Si elle dors aussi, c'est qu'elle est dépendante du corps, c'est qu'elle se fatigue, c'est qu'elle est matière ou y est rattachée, et disparaitra quand nous passerons l'arme à gauche. Adieu paradis!
Tout cela ne doit pas être confondu avec le rêve ou le cerveau qui continue de travailler quand on dort.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par SEPTOUR le Mer 24 Sep 2008 - 13:01

L' ame ne dort pas, elle n'en a pas besoin alors que pour le corps c'est primordial. Pendant ton sommeil l'ame se detache du corps tout en gardant un lieu ténu avec celui ci. L'esprit prend en quelque sorte la releve et maintient le corps dans ses fonctions vitales.
le corps c'est comme un gant qu'anime la main. Le corps c'est une machine, l'ame son énergie vitale, sa raison d'étre et le cerveau son ordinateur. Il(l'esprit) est aussi le moyen terme entre l'ame et le corps, c'est lui qui materialise la pensée en provenance de cette derniere. C'est en qq sorte le FAX de l'ame.


Dernière édition par SEPTOUR le Lun 29 Sep 2008 - 11:48, édité 1 fois

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Ronsard le Mer 24 Sep 2008 - 13:32

Septour dit :
L'ame c'est DIEU localement, le souvenir de qui nous sommes vraiment...en moins.
Dieu est esprit pas âme, donc "localement" idem.
Je crois que tu te mélanges sur les termes.

Rd.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Invité le Mer 24 Sep 2008 - 15:11

bradou a écrit:Elbilkis, Zelda,
N'éludez pas la question, je la trouve sérieuse.
On dit qu'il y a une entité(appelez là comme vous voulez, âme, esprit......), placée en nous ou en dehors de nous (peu importe) qui serait totalement indépendante du corps, de la matière, qui serait pure pensée, esprit. Et c'est cette entité qui est censée être le vrai moi, être immortelle, nous survivre. Et elle est immortelle parce que justement immatérielle.
S'il en est ainsi, pendant que je dors, elle devrait rester toujours éveillée et continuer à penser, à se dire: "je pense donc j'existe", etc. Or il n'en est rien. Elle dort aussi.
Si elle dors aussi, c'est qu'elle est dépendante du corps, c'est qu'elle se fatigue, c'est qu'elle est matière ou y est rattachée, et disparaitra quand nous passerons l'arme à gauche. Adieu paradis!
Tout cela ne doit pas être confondu avec le rêve ou le cerveau qui continue de travailler quand on dort.

Bradou, c'est assez dur de discuter de quelque chose sans le définir. âme, esprit, conscience, pensée, tout ça n'est pas la même chose. ce sont différents ingrédients qui rentrent dans la composition de l'homme.
peut-on préter les mêmes attributs à la rotule et au pancréas ?
peut-on dire "quand je mange, ma rotule devrait arrèter de sécréter ses sucs. or, il n'en est rien. donc le pancréas n'est pas ce que l'on croit, alors adieu la course à pied."
pendant le sommeil, la conscience s'évapore.du moins la conscience analytique. l'âme reste ce qu'elle est, et l'esprit continue son activité avec plus de possibilité puisque la conscience ne le bloque plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par bernard1933 le Mer 24 Sep 2008 - 15:59

Ame, esprit, conscience, la même chose avec des appellations différentes? Ca me rappelle le supermarché avec des marques différentes pour la même camelote!
Et si Bradou avait raison? Lui au moins apporte une solution de bon sens! Tout le reste, à mon avis, est une construction de ...l'esprit!
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par ElBilqîs le Mer 24 Sep 2008 - 16:18

bernard1933 a écrit:Ame, esprit, conscience, la même chose avec des appellations différentes? Ca me rappelle le supermarché avec des marques différentes pour la même camelote!
Et si Bradou avait raison? Lui au moins apporte une solution de bon sens! Tout le reste, à mon avis, est une construction de ...l'esprit!

je veux bien mais tout de même quelque chose me gêne dans les paroles de Bradou:

S'il en est ainsi, pendant que je dors, elle devrait rester toujours éveillée et continuer à penser, à se dire: "je pense donc j'existe", etc. Or il n'en est rien. Elle dort aussi.
Si elle dort aussi, c'est qu'elle est dépendante du corps, c'est qu'elle se fatigue, c'est qu'elle est matière ou y est rattachée, et disparaitra quand nous passerons l'arme à gauche. Adieu paradis!
Tout cela ne doit pas être confondu avec le rêve ou le cerveau qui continue de travailler quand on dort.

pourquoi affirmer que l'âme dort quand je dors?
j'avoue (humblement) que je ne m'étais jamais posé cette question, mais la réponse ne me paraît pas si évidente.
notre état de conscience a-t-il une influence sur notre âme? (ou le contraire?)
si notre âme est "cette parcelle de Dieu qui est en nous" en quoi a-telle besoin de dormir?
si elle n'est pas le "moteur" de nos rêves, elle en est peut-être gardienne, autant que de nos réalités (ou de nos illusions)?
lorsque nous sommes en pleine méditation, complètement concentré sur ce "point/ objet/ sujet..." de notre méditation, dans un autre état de conscience que le rêve ou le "réel", l'âme devrait-elle, elle aussi se soumettre à cet transformation?
je ne crois pas, enfin, je n'arrive pas à l'imaginer ainsi: il me semble que l'âme est encore "au-dessus" de ça
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par SEPTOUR le Mer 24 Sep 2008 - 16:19

RONSARD
Non, je ne melange rien. DIEU est l'ame universelle qui anime tout ce qui vit... et ne vit pas. Notre ame est une parcelle de DIEU et tout ce qui vit en a recu une.
L'esprit est une composante du vehicule de l'ame: le corps; Il est bien des choses, entre autre l'esprit maintient les fonctions non volontaires, pour se faire il utilise le cerveau et le cervelet.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par SEPTOUR le Mer 24 Sep 2008 - 16:25

BRADOU
Quand tu dors, ton ame est absente et comme elle n'est pas la ton cerveau n'est plus animé: il n'y a PERSONNE DEVANT LE CLAVIER de l'ordi.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par SEPTOUR le Mer 24 Sep 2008 - 16:53

BRADOU
Quand tu dis ''JE'', c'est ton ame qui parle. Ton ame est le recipient, la mémoire de TOUT ce que tu as été et probablement de ce que tu seras. Ce que tu es aujourd'hui est un ''collage'' de tout ce que tu as été dans tes vies precedentes, Un resumé et ce dernier est l'image de ton avancement spirituel.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par bernard1933 le Mer 24 Sep 2008 - 18:20

Pour moi, les vocables âme, esprit et conscience recouvrent la même réalité. En faire des "choses" séparées est une construction mentale qu'on n'a jamais pu démontrer scientifiquement. A la mort, tout disparait car esprit et corps sont liés intimement. Quand je dors, mon esprit continue de s'exprimer dans les rêves et les fonctions vitales. C'est tout simplement la vie qui continue.
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Ronsard le Mer 24 Sep 2008 - 19:45

SEPTOUR a écrit:RONSARD
Non, je ne melange rien. DIEU est l'ame universelle qui anime tout ce qui vit... et ne vit pas. Notre ame est une parcelle de DIEU et tout ce qui vit en a recu une.
L'esprit est une composante du vehicule de l'ame: le corps; Il est bien des choses, entre autre l'esprit maintient les fonctions non volontaires, pour se faire il utilise le cerveau et le cervelet.

L'âme est le lien entre le corps et l'esprit. Notre âme n'est en rien une "parcelle de Dieu". C'est corps, âme, esprit. D'ou sors-tu ton tiercé dans le désordre ?
Le corps n'est pas le véhicule de l'âme voyons, Et c'est quoi une âme qui anime ce qui ne vit pas ??? Vraiment tout cela est totalement sans dessus dessous.

Vérifies tes sources.

Ronsard.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par SEPTOUR le Mer 24 Sep 2008 - 20:08

Verifies les tiennes.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par SEPTOUR le Mer 24 Sep 2008 - 20:13

CE que l'on appele DIEU est a la fois la raison d'étre de tout ce qui est et n'est pas(materiel, non materiel) et, IL est tout ce qui est et n'est pas.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Ronsard le Jeu 25 Sep 2008 - 0:09

L'Esprit est émission,
le corps réception.
L'Âme est raisonnance.

L'Esprit est la pensée,
le corps les instincts.
L'Âme, l'Emotion.

L'Esprit c'est la tête,
le corps, le sexe.
L'Âme c'est le coeur.

Ronsard.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Invité le Jeu 25 Sep 2008 - 10:26

je traduisais par âme la notion hindouiste d'atman. c'est d'ailleurs la traduction en vigueur. mais il semblerait que ça ne convienne pas.
l'atman est la présence en nous du Brahman, l'Absolu. l'atman est le Soi, principe vital éternel.
existe-t-il un concept occidental qui se rapprocherait de cette idée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Invité le Jeu 25 Sep 2008 - 11:15

Salut à tous

Je lis vos posts et …… je me marre !

Se crêper le chignon sur des notions aussi subjectives que : âme, esprit, conscience, n’est pas très raisonnable.

Que chacun « croit » à certaines choses, pas de problème. Que se soit présenté comme vérité absolue, alors qu’aucune preuve ne vient étayer cette affirmation, là, le problème commence.

L’âme et l’esprit, jusqu’à preuve du contraire ne sont que des « constructions mentales », comme le dit si bien bernard1933,des hypothèses ne reposant sur rien de probant.

Et si….. tout ça ne serait que phénomènes électrochimiques liés et dépendant de la matière ?
Et si …. la conscience était en dehors du corps et indépendante de lui ?
Et si….. et si….et si…..

Spéculation que tout cela, nous sommes dans l’ignorance la plus complète..

Personnellement, je ne sais même pas si mon corps est « réel », alors l’esprit, l’âme…vous pensez….. :yahoo:

Que l’on en discute, c’est très bien, d’ailleurs c’est le but d’un forum comme celui-ci et chacun peut exprimer ses convictions, mais que l’on prenne des positions à l’emporte pièce en instaurant ses croyances comme garantes de la Vérité n’est pas très sérieux.

Mais bon…je que j’en dis hein…..après tout, vous faites comme bon vous semble. :box:


Dernière édition par Hitori le Jeu 25 Sep 2008 - 17:46, édité 1 fois (Raison : Correction orthographique)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par SEPTOUR le Jeu 25 Sep 2008 - 12:12

Ce qui n'est pas demontré porte le nom de croyance et affirmer n'a jamais voulu dire avoir raison.
il existe une abondante litterature sur l'ame et l'esprit et personne n'a exactement la méme idée sur ces sujets.
Alors quelle importance d'en dire ou d'en écrire quoique ce soit? Mais en venir aux gros mots quand on est pas d'accord frise la bétise. Ne vaut il pas mieux dire ce que l'on a dire sans s'en prendre a personne? il est rare que je m'adresse a qq en particulier, je donne mon avis sans rien attendre en retour. J'evite ainsi la controverse qui de par experience ne méne qu'a l'affrontement, aux insultes et a la cessation des échanges.
En fait les forums ne servent souvent qu'a mettre de l'avant ses propres idées, a les tester.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par _bradou le Jeu 25 Sep 2008 - 12:31

Hitori a écrit:
L’âme et l’esprit, jusqu’à preuve du contraire ne sont que des « constructions mentales », comme le dit si bien bernard1933,des hypothèses ne reposant sur rien de probant.

Ah, non, pas à ce point tout de même. Constructions mentales, d'accord, mais indispensables pour dialoguer. Si âme et esprit ne désignent pas 2 organes différents, ils renvoient à 2 fonctions différentes(enfin c'est ce qu'on croit). Le problème ici est que ce qui est âme pour les uns est esprit pour les autres. Pour éviter ces chamailleries, j'ai usé du terme entité et je l'ai défini pour qu'on sache de quoi je parle. Et j'ai dit:s'il existe une entité telle qu'en parlent les religions et la philo, pure pensée, immortelle, qui est moi-même, retournera à Dieu, elle devrait continuer à se dire pendant que je dors: "tiens ce soir bradou ne ronfle pas". Si elle roupille quand je dors, elle mourra aussi. Enfin, espérons que non.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Invité le Jeu 25 Sep 2008 - 22:19

Bradou a écrit :
Et j'ai dit:s'il existe une entité telle qu'en parlent les religions et la philo, pure pensée, immortelle, qui est moi-même, retournera à Dieu, elle devrait continuer à se dire pendant que je dors: "tiens ce soir bradou ne ronfle pas". Si elle roupille quand je dors, elle mourra aussi. Enfin, espérons que non.
Donc, vous partez de l’hypothèse d’une entité qui tout en étant vous, ne l’est pas ? Qui vous habite et vous surveille ? Un genre de parasite en quelque sorte ou bien un cas de possession, ou peut être de schizophrénie.

Ou alors, peut être que, vous bradou, êtes la prison de cette entité, son « enfer » ?

Pourquoi pas ? Tout est possible quand on spécule !

Vous savez, ma voiture a des commandes vocales et répond à la voix tout en s’exprimant à son tour d’une voix féminine et suave, à tel point que j’en suis tombé amoureux, je plaisante, bien sûr, quoi que….. enfin bref….. la première fois qu’un jeune enfant de notre famille est monté à son bord, il en est resté sidéré et ne le croyait pas en pensant qu’il y avait une supercherie quelque part. Lorsqu’il a comprit que c’était vrai, il a alors dit : « Mais elle est vivante, alors ! ». Son grand frère à bien essayé de lui expliquer, mais, il s’est mis en colère, en frappant du pied. « Mais tu vois bien qu’elle est vivante, puisqu’elle parle ! »

Vous allez me dire : « ça y est, Hitori a pété un câble ! Quel rapport à sa voiture avec le thread ?

Je vais vous le dire. Ce jeune enfant, ne comprenant pas la technologie qui permet à une voiture de répondre aux ordres en parlant, l’assimile à ce qui s’en rapproche le plus, c'est-à-dire, les humains. Pour lui elle est vivante dans le sens biologique. C’est l’analogie, qui lui saute au yeux, qui est pour lui la plus évidente.

Nous les adultes fonctionnons de la même façon, à un degré différent bien sûr, mais analogue.
Comme nous ne comprenons pas le mystère de la vie qui nous dépasse, par analogie, nous allons chercher ce qui pourrait l’expliquer et faire intervenir une entité créatrice. Ben oui, puisque nous sommes dans l’impermanent où tout effet à sa cause, nous pensons qu’il a dû y avoir un commencement, soumis au temps que nous sommes. Entité qui nous aurait créés et serait en chacun de nous.

Et voilà….nous ne sommes pas différents des enfants. La preuve, si on vient nous dire : « Mais non ! ce n’est pas ça. », nous frappons du pied en nous accrochant à nos croyances. Bon, là je ne vise personne, mais chacun se reconnaîtra. :whistle:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par _bradou le Jeu 25 Sep 2008 - 23:16

[quote="Hitori"]

Vous savez, ma voiture a des commandes vocales et répond à la voix tout en s’exprimant à son tour d’une voix féminine et suave, à tel point que j’en suis tombé amoureux, je plaisante, bien sûr, quoi que…..

C'est un très bel exemple qui illustre bien le problème posé. Si cette voix ne se fait pas entendre quand votre voiture est au garage(dort), n'est-ce pas parce qu'elle est dépendante de la voiture(la matière, votre corps), n'est-ce pas une preuve qu'elle mourra aussi le jour où vous détruirez votre voiture( la mort du corps). Remarquez, je n'affirme rien, je nous interroge.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par _bradou le Jeu 25 Sep 2008 - 23:30

zelda a écrit:je traduisais par âme la notion hindouiste d'atman. c'est d'ailleurs la traduction en vigueur. mais il semblerait que ça ne convienne pas.
l'atman est la présence en nous du Brahman, l'Absolu. l'atman est le Soi, principe vital éternel.
existe-t-il un concept occidental qui se rapprocherait de cette idée ?

Traditionnellement(??),l'accord semble s'être fait ainsi.
L'âme serait un principe de vie, c'est ce qui fait que ce qui vit soit en vie.
L'esprit serait pensée pure, sans aucune attache matérielle avec la matière, le corps. Il n'est pas matière et ne se nourrit pas de matière. Il nous permet de penser, de raisonner.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Ronsard le Jeu 25 Sep 2008 - 23:49

Hitori dit :
Et voilà….nous ne sommes pas différents des enfants. La preuve, si on vient nous dire : « Mais non ! ce n’est pas ça. », nous frappons du pied en nous accrochant à nos croyances. Bon, là je ne vise personne, mais chacun se reconnaîtra.

C’est vrai, rien n’a vraiment d’importance, plein, vide tout cela est agitation vile. Rien n’est à défendre rien à conquérir. Le mystère qui nous dépasse nous dépasse tellement vite qu’il nous dépasse même plusieurs fois par jour, à quoi bon chaque jour se remettre à l’ouvrage, la terre tourne toute seule et à force de tourner elle finira bien par retourner à sa cause, il n’y a pas lieu de s’accrocher vu quelle tourne moins vite que le mystère.
Qu’il est sage de ne pas dire et de ne pas faire et ainsi ne jamais se tromper. :louer:

Personnellement, je ne sais même pas si mon corps est « réel »,
Au fait çà fait quoi un pain dans la tronche d’un corps irréel ?
Plouf ?
:box:

Le Ronsard pas zen.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau, deux consciences

Message par Ronsard le Jeu 25 Sep 2008 - 23:56

zelda a écrit:je traduisais par âme la notion hindouiste d'atman. c'est d'ailleurs la traduction en vigueur. mais il semblerait que ça ne convienne pas.
l'atman est la présence en nous du Brahman, l'Absolu. l'atman est le Soi, principe vital éternel.
existe-t-il un concept occidental qui se rapprocherait de cette idée ?

En psychologie :
Le Je, c'est l'esprit
le Soi, l'âme
le Moi, le corps.

Rd.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum