Notre vision du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Notre vision du monde

Message par Invité le Ven 19 Sep 2008 - 20:42

Bonsoir à tous

Si votre correcteur d'horthographe s'affole, ne vous inquiétez pas!
:)-
Le texte qui suit est parfaitement compréhensible et pourtant la plupart des mots sont mal orthographiés, leur lettres étant inversées.

Sleon une édtue de L'uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un
mto n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et
la drenèire soeint à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde
ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème. C'est prace que le creaveu
hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe,mias le mot cmome un tuot.

Au delà de l'aspect anecdotique de la chose (quoi que..), car nous savons que le cerveau se réfère à sa banque de données pour interpréter (clin d'oeil amical à notre ami Fabule) les phénomènes qu’il enregistre via le nerf optique, pour les rendre « cohérents » par rapport à sa logique (cf les illusions d’optique), on peut se poser la question suivante :
Quid de notre perception du monde, de l’assurance avec laquelle nous définissons les choses, nous « croyons » ?

Le monde est peut-être totalement différent de notre façon de le comprendre, de l’appréhender, de le définir. Sûrement, même !

Et comme chaque humain à son propre référentiel, nous sommes peut-être tous dans l’erreur et nos vaines querelles, doivent bien faire marrer les dieux. :itchy:

Qu’en pensez-vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par Invité le Ven 19 Sep 2008 - 21:05

Hitori a écrit:Le monde est peut-être totalement différent de notre façon de le comprendre, de l’appréhender, de le définir. Sûrement, même !

Et comme chaque humain à son propre référentiel, nous sommes peut-être tous dans l’erreur et nos vaines querelles, doivent bien faire marrer les dieux.

Qu’en pensez-vous ?
bein sûr Htiori. nuos smomes cretaimneent tuos dnas l'erurer. et nuos le snvaos dupies térs logntmeps que nos snes snot tormepurs. mais notre orgueil ne peut pas l'admettre et comme il a l'égo comme associé, on s'enfonce bien malgré nous dans nos illusions.
depuis quelques temps, la physique quantique se penche sur le problème de la réalité. elle en a déduit à grand renfort de calculs compliqués ce qui me semble être évident en observant l'humain : la réalité est subjective.
ce que nous percevons n'est pas ce qui est. quand l'air vibre on entend de la musique ou du bruit. et quand j'entends du bruit, d'autres entendent de la musique...
quand j'étais petit, j'avais un grave problème existenciel : est-ce que les autres voient les couleurs comme moi. peut-être que ce que je vois rouge, d'autres le voient bleu, mais comme on pose le même mot dessus, on peut se comprendre.
et il en va de même pour les choses spirituelles. mais en acceptant qu'on puisse tous avoir tort et avec un peu de bonne volonté, on peut parvenir à se comprendre et ensemble caresser la Vérité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par Invité le Ven 19 Sep 2008 - 21:14

[[ Si tous sont dans l'erreur, alors il n'y a pas d'erreur. ]]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par idrom le Ven 19 Sep 2008 - 21:23

ca veut surtout dire qu'on a le droit d'utiliser le language sms

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par SEPTOUR le Ven 19 Sep 2008 - 21:44

Une chose est sure nous vivons a la surface des choses, nous n'en voyons que la ''peau''. S'il nous etait donné de voir et la surface et l'interieur notre vision du monde serait totalement differente.
Imaginez voir la surface du sol et en méme temps voir sa structure atomique ou voir les molécules de l'air. Nous ne pourrions pas faire un pas tant les choses s'emmeleraient.
Il m'apparait evident que le monde a été voulu ainsi que nous le voyons.....pour que nous le voyons ainsi et pas de l'interieur.
Nous nous apercevrions alors que ce monde n'est ...qu'illusions. Suffisamment ''vrai'' pour que nous y croyons.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par Invité le Ven 19 Sep 2008 - 22:04

SEPTOUR a écrit
Imaginez voir la surface du sol et en méme temps voir sa structure atomique ou voir les molécules de l'air. Nous ne pourrions pas faire un pas tant les choses s'emmeleraient.
Il m'apparait evident que le monde a été voulues ainsi que nous le voyons…..
Oui, c’est possible et cela me fait penser à un passage du Sefer Ha Zohar (je crois ? pas le temps de rechercher) qui dit en substance :
« Si nous pouvions voir tous les démons qui peuplent l’existence, la vie serait impossible ».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par Fabule le Ven 19 Sep 2008 - 22:52

quand j'étais petit, j'avais un grave problème existenciel : est-ce que les autres voient les couleurs comme moi. peut-être que ce que je vois rouge, d'autres le voient bleu, mais comme on pose le même mot dessus, on peut se comprendre.
J'ai eu la même reflexion mais ayant un père daltonien la réponse a été moins claire pour moi !
aceeeiiillmnnnnnsoottttut ! Vous avez deviné ? Non ?
anticonstitutionnellement !
Interprétation quand tu nous tiens ! Wink

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par Fabule le Ven 19 Sep 2008 - 22:57

J'ai joué au scrabble avec un champion de la discipline, il s'avère qu'au scrabble, lors d'une partie en club ou en tournoi, le placement des lettres se fait par ordre alphabétique (vérifiez dans les journaux qui proposent des parties) mais les mots possibles sont plus perceptibles en bougeant les lettres qu'en les laissant dans l'ordre de l'alphabet (comme mon exemple d'anticonstitutionnellement !)
faut-il y voir une perversion de l'ordre ?

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par Invité le Sam 20 Sep 2008 - 6:51

Escape a écrit:[[ Si tous sont dans l'erreur, alors il n'y a pas d'erreur. ]]
mais s'il n'y a pas d'erreur, personne n'est dans l'erreur.
donc si tous sont dans l'erreur, personne n'est dans l'erreur.
or, puisque si tous sont dans l'erreur, il n'y a pas d'erreur,
si personne n'est dans l'erreur, il y a erreur.
donc, s'il n'y a pas d'erreur, il y a erreur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vision du monde

Message par Ronsard le Sam 20 Sep 2008 - 11:47

Je crois que l’homme est placé idéalement entre le global et le détail pour vivre les deux. Entre Dieu et le caillou. Si le caillou pour finir est l’œuvre divine, Dieu de lui-même ne cause pas plus que cela. L’interprétation nous est permise par la Réflexion des deux "bouts ", la parole. Si il nous est possible de verbaliser l’existence c’est bien par nos sens à partir desquels notre appréhension du réel est rendu possible à la différence du caillou qui ne ressent rien et de Dieu qui pense lui-même. De là notre "vision" du réel est juste parce que le réel n’en a pas d’autre et cette affirmation repose sur le fait que nous sommes capables de reproduire ce réel. Par la géométrie, par les découvertes, les inventions, la science en générale donc par l’esprit. Si nous n’avions pas la possibilité de reproduire le réel, nous n’aurions pas la preuve que nous ne sommes pas dans l’illusion. L’illusion mérite bien un petit détour, comme dit le poète, le détour par l’erreur est nécessaire afin de s’assurer de la vérité de ce que l’on "voit" (pinces moi). Notre subjectivité nous offre tous les moyens de nous tromper et le temps n’a de cesse de nous induire en erreur. Le temps individuel et le temps collectif nous soumet à la forge de la vérité pour épuiser le sac à malices des théories sur l’interprétation du Doute. L’Agora planétaire est cette mise à l’épreuve de toutes les subjectivités possibles duquel le réel réalise son expression. Nous sommes la conscience, de la pierre à Dieu. Rien ne serait de Dieu à la pierre si nul témoin n’en faisait Foi. Amen.
Ronsard.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum