Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Ronsard le Jeu 25 Sep 2008 - 0:19

Peux-tu me rappeler ces huit vertus exaltées par le Christ ?
Tu ne possédes pas une Bible ?
Alors sur google fait le sermon sur la montagne par exemple, ou les huit béatitudes.

Pour le reste... un petit effort, même un tout petit peut suffir.

Ronsard.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Mar 21 Oct 2008 - 10:31

Ronsard a écrit:[
L’existence dans l’existence est une longue gestation à l’existence dans l’essence si le monde des illusions est vaincu et qu’ainsi nous passions de l’inconscient collectif au conscient personnalisé. La béatitude ne se perd pas, voici bien une illusion qu’il faut rapidement écarter, mais s’acquière par l’introspection impartiale de nos personnages. Mais cela remet-il peut-être en cause beaucoup trop d’idées reçues ?
Ronsard.

Le temps et des lectures intéressantes (ici même) ayant fait leur oeuvre, j'appréhende un peu mieux ces idées. :D

Mais, pour vous donner des nouvelles de la dissertation objet du fil de discussion : mon fiston a été très déçu de sa note (7). Il faut dire qu'il a tenu à se la coltiner tout seul, qu'il est venu ici-même voir vos réflexions par exemple, mais c'est interdit de s'en inspirer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par ElBilqîs le Mar 21 Oct 2008 - 11:16

dommage!
explique lui quand même que les réflexions qu'il peut lire sur le forum ne sont pas la rédaction de sa dissertation! et que s'il y trouve une substantifique moelle, il ne lui est pas interdit de s'en servir!
et puis 7 ce n'est pas forcément une très mauvaise note!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Mar 21 Oct 2008 - 12:18

Ben, la meilleure note de la classe étant 12, et la grande majorité s'étant cassé les dents, ce n'est pas si mauvais que ça. Le défaut de Tritri, c'est qu'il a du mal à développer ses idées... Pour lui, s'il a une idée, ça lui suffit de la faire passer en une ou deux phrases. il n'a pas l'aisance d'un Escape, d'un Gereve ou d'un Ilibade (pour n'en citer que quelques uns, que les autres me fassent pas de crise de jalousie, LOL)

Et oui, aussi, il n'a pas compris que les idées en philo n'appartiennent à personne, qu'on peut s'emparer librement d'une idée émise par quelqu'un d'autre si on la trouve convaincante sans avoir à payer des copyrights. rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par ElBilqîs le Mar 21 Oct 2008 - 18:00

peut-être doit-il lui aussi apprendre à se débarrasser de ses illusions?
par exemple, celle que son professeur considère que son travail mérite réellement la note qu'il a reçue? rire
ou encore, que l'opinion que ce même professeur s'est faite de ses nouveaux élèves, n'est qu'une illusion, la réalité du prof, des élèves, de leur travail et de leur correction, n'étant qu'une succession d'illusion!
ai-je raison? ou bien me fais-je des illusions?
n'oublie pas de préciser à ton fils que tout le monde, même ses copains, peut consulter internet et tomber sur le forum où cette discussion, plus ou moins illusoire, se tient!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Mar 21 Oct 2008 - 18:55

Bien dit, Elbîqis !
Evidemment que je conseillerai vivement ce forum à ces apprentis philosophes, je me faisais moi-même des illusions en pensant que mon fiston aurait le désir d'y participer. :humhum:

Puisque j'ai lâché le mot, j'ai appris que le thème actuel de réflexion de la classe est le désir, mais il n'a pas pu m'en dire plus... Suspect

je vais peut-être le soumettre à la question pour qu'il me donne plus de précisions... désir de quoi ? de qui ? comment ? où ? pourquoi ? Et je lancerai un fil pour avoir vos réflexions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Ven 21 Nov 2008 - 2:26

Ce serait bien de faire un devoir collectif pour ton fils pour voir :
- si on y arrive
- si on a une bonne note

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Ven 21 Nov 2008 - 16:37

ben, je sais pas si la prof voudrait se coltiner une copie en plus... Et puis,ilsn'en sont plus à ce sujet (je ne sais pas trop où ils on sont maintenant).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par p1rlou1t le Ven 21 Nov 2008 - 23:34

Je trouve vraiment navrant le fait que ton fils ait reçu une mauvaise note pour sa dissertation.
Il a très bien fait de ne pas tenir compte des avis qu'il a pu lire ici, c'est courageux mais en plus c'est exactement le principe de la réflexion philosophique.
Tu dis au début qu'il aimait avoir une réflexion sur la réalité en classe et ensuite il se voit blâmer de ne pas avoir eu la réflexion qui convenait à son éminence soi-disant enseignante d'un savoir.
En philo il devrait être interdit de mettre une cotation encore plus si elle enfonce l'élève.
Toute réflexion qu'aurait donné ton enfant est valable d'un point de vue philosophique
Sur base de quels critères le soi-disant enseignant peut-il savoir qu'une réponse est plus valable qu'une autre?
Que sait-il de plus qu'un élève sur ce qu'est la réalité, et sur ce qui est préférable, que quelqu'un qui n'est pas à sa place?
Au mieux il peut donner un éventail de réponses possibles pour informer les élèves.
Si ton fils répond "Je ne sais pas si il faut se débarrasser de ses illusions car je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas si j'ai des illusions, je ne sais pas ce qu'est la réalité et tout ce que je sais c'est que je ne sais rien", il a une réflexion philosophique tout à fait valable.
Si il répond:" oui il faut se débarrasser de ses illusions car j'estime que c'est le seul moyen d'accéder à la vérité", sa réflexion est tout à fait valable.
Si il dit:"ce que j'écris n'est pas ce que je pense, donc je vais me débarrasser de l'illusion que j'ai un avis sur la question car elle est aussi illusoire que ma réponse éventuelle et que la cotation que mon soi-disant professeur va me donner", est tout à fait valable aussi.
Si il dit:"comment pouvez-vous me poser la question alors que vous ne m'avez pas prouvé que vous sachiez mieux que moi ce qui est réel que ce qui est illusion?", est aussi valable.
Si il dit:"non il ne faut pas se débarrasser de ses illusions car les illusions permettent d'échapper à la douleur de la réalité", est aussi valable.
Etc etc.....

Ton enfant est terre-à-terre, eh bien c'est comme ça, il n'y a pas besoin de le culpabiliser en lui disant qu'il n'a pas répondu comme il fallait.
Il n'a pas envie de développer son idée?
Eh bien c'est comme ça, il le fera quand il en sentira la nécessité.
A force il risque d'être dégouté de la philosophie.

Le problème ne vient pas de lui mais du fait qu'on ne veuille pas lui apprendre à philosopher mais on veut qu'il apprenne à faire le perroquet en citant des philosophes connus.
Qu'il continue à écrire ses réflexions comme il l'a fait pour sa rédaction
J'aurais aimé répondre au soi-disant professeur, par exemple:"J'avais l'illusion que la philosophie permettait de réfléchir par soi-même en dehors de tout dogme mais je constate que pour mon professeur ce n'est pas ça la philosophie.
Du fait que ce professeur se prétend capable de juger mon travail selon ses critères et du fait que ma subjectivité puisse nuire à l'obtention de mon diplôme, j'en déduis qu'il est préférable pour moi que ce soit lui qui réponde aux questions qu'il me pose en matière de philosophie pour m'assurer d'avoir une note parfaite.
Cela me permettra de gagner du temps pour philosopher."

Ce qui pourrait, à mon avis, aider ton enfant sur ce coup, ce serait de savoir quels philosophes le prof préfère (qu'il écoute ceux qu'il cite le plus souvent) pour savoir comment il doit orienter ses réponses pour avoir de bonnes notes.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Ven 21 Nov 2008 - 23:56

Siva a écrit:ben, je sais pas si la prof voudrait se coltiner une copie en plus... Et puis,ilsn'en sont plus à ce sujet (je ne sais pas trop où ils on sont maintenant).

Mais on le fait pour son prochain sujet, anonymement pour lui, ni vus ni connus. Pour tout point au dessous de la moyenne, tous les coauteurs lui payent une amende de 10€ chacun !

:humhum:
Bon on négocie pour les points au dessus de la moyenne ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par p1rlou1t le Sam 22 Nov 2008 - 1:01

La prétention de ce professeur à enseigner une quelconque vérité philosophique est tout aussi valable que des grands coups de mandale dans sa tronche pour lui faire comprendre une quelconque vérité philosophique.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Sam 22 Nov 2008 - 10:32

p1rlou1t a écrit:La prétention de ce professeur à enseigner une quelconque vérité philosophique est tout aussi valable que des grands coups de mandale dans sa tronche pour lui faire comprendre une quelconque vérité philosophique.

Ah ! p1rlou1t, finalement, j'aime bien ta façon de philosopher. Mais tu sais, la prof est bien obligée de noter les copies, c'est le sytème qui veut ça. Elle n'a, d'après ce que me dit mon fils, aucunement évalué les idées, mais la façon de les exprimer, la cohérence de l'argumentation, le développement. Tritri a eu 7, OK, mais ne s'est pas senti dévalorisé par la note. C'était une première dissertation et depuis, les notes sont en progrès -c'est aussi une technique pour faire évoluer les élèves. Tu sais,à ma première version en formation capes, je me suis ramassée un 8 alors qu'en licence je tournais toujours autour de 14/15. On était plusieurs dans ce cas, eh! bien on a demandé à la prof d'expliquer pourquoi, et elle a clairement expliqué les critères de notation, forcément beaucoup plus sévères (par exemple, aucune "approximation" acceptée dans la transposition d'un mot). Et elle a bien fait : car j'ai eu le capes (quand même pas si mal, même si l'enseignement.... boff!!!!)

Ceci dit, tu as quand même raison sur un point : les programmes actuels sont plutôt de l'histoire de la philo. Ca dégoûte un peu mon fils, qui pensait qu'il pourrait... philosopher ! rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Sam 22 Nov 2008 - 10:35

pierre a écrit:
Mais on le fait pour son prochain sujet, anonymement pour lui, ni vus ni connus. Pour tout point au dessous de la moyenne, tous les coauteurs lui payent une amende de 10€ chacun !

Bon on négocie pour les points au dessus de la moyenne ...

Je suppose que pour les points au dessus de la moyenne, on lui facture aussi ? ben, comme il n'est pas sot, il s'arrangera pour ne recopier que les âneries. Sauf que, je sais que l'idée ne lui plairait pas. Il est anti-triche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Sam 22 Nov 2008 - 11:40

Il est anti-triche.

Savoir utiliser les connaissances des autres, c'est le résumé de la démarche scientifique. Mais c'est vrai, ça ne rend pas riche. Donc si il est anti riche ça peut le faire ...

:D

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Invité le Dim 23 Nov 2008 - 14:29

pierre a écrit:
Il est anti-triche.

Savoir utiliser les connaissances des autres, c'est le résumé de la démarche scientifique. Mais c'est vrai, ça ne rend pas riche. Donc si il est anti riche ça peut le faire ...

:D

Il est anti-triche, mais pas du tout anti-riche ! rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se débarasser de ses illusions ?

Message par Fabule le Dim 23 Nov 2008 - 15:32

Même si sa dissert est finie, je donne mon avis un peu en retard mais qu'importe !
Je rejoint en gros aussi les propos d'Escape Et j'ajoute se débarrasser des illusions a moins de valeurs que de se débarrasser de ces certitudes !
Une illusion est par définition une perception erronée dûe à une apparence trompeuse, mais comme nos sens nous trompent, alors l'illusion devient réalité ! (houlala mais fais je de l'Illibade euh de la logique formelle ?)
Une illusion est synonyme bien souvent d'espoir soit de nos envies, nos volontés, voir de nos besoins ! En tenant compte de ce point de vue, il est vain voir dangereux de s'en passer !

Mais Ronsard, de là à dire que le bouddiste se noie dans un verre d'eau ....

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum