Socrate martyre du totalitarisme ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Socrate martyre du totalitarisme ??

Message par _Spin le Lun 22 Sep 2008 - 15:54

Bonjour,

Le titre va intriguer. Je précise : il n'est pas question de soutenir que les accusateurs de Socrate étaient "totalitaires" quelque sens qu'on donne à ce mot. Ils venaient au contraire de rétablir la démocratie à Athènes après l'épisode sanguinaire des Trente. Reste à savoir pourquoi ils ont jugé bon de s'en prendre à ce vieillard énervant avec ses questions mais bien inoffensif.

Une réponse possible, et la thèse soutenue par un certain Irvine Stone qui n'est pas n'importe qui même si on ne le connaît pas en France (voir lien ci-après) : Socrate était en fait partisan d'un régime à la spartiate (il a toujours, et jusqu'à son procès, dit son admiration pour ce régime), donc réellement totalitaire, et ce sont bien ses partisans et même ses disciples qui ont imposé un temps ce régime. Et il a refusé de se rétracter à son procès.

Si ça vous paraît délirant, je vous invite à considérer le programme de la République, prêté par Platon à Socrate : entre autres, les seules musiques autorisées sont les musiques militaires, le gouvernement, dont les décisions doivent être sans appel, doit toujours rester dans les mêmes familles à qui toute mésalliance est interdite, les enfants doivent être retirés très tôt à leurs familles pour être éduqués conformes. Qui dit mieux ?

C'est avant tout cela qu'on reprochait à Socrate. Même Xénophon, un de ses partisans (mais plus modéré que Platon), l'admettait.

Bon, ça ne va pas dans le sens habituel. Twisted Evil Je signale quand même qu'un certain Karl Popper (la fameuse falsifiabilité...) soutient aussi que Platon est à l'origine, par Hegel interposé, du totalitarisme tant nazi que marxiste-léniniste.

Pour aller plus loin :

http://pagesperso-orange.fr/daruc/divers/socrate.htm

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrate martyre du totalitarisme ??

Message par Invité le Dim 28 Sep 2008 - 0:21

// "Socrate démocrate" est une image d'Epinal que l'enseignement de la République fait circuler, c'est d'un gnangnan. //

// Evidemment que Socrate n'était pas démocrate. D'ailleurs, *aucun* grand philosophe de l'Antiquité ne l'était. //

// Celui qui s'est le plus approché de l'idée démocratique, c'est Aristote. Et encore. //

// Cela dit, cela ne condamne pas Socrate à mes yeux. Moi non plus, je ne suis pas démocrate ! //

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrate martyre du totalitarisme ??

Message par _Spin le Dim 28 Sep 2008 - 4:41

Bonjour,

Escape a écrit:// "Socrate démocrate" est une image d'Epinal que l'enseignement de la République fait circuler, c'est d'un gnangnan. //
// Evidemment que Socrate n'était pas démocrate. D'ailleurs, *aucun* grand philosophe de l'Antiquité ne l'était. //
// Celui qui s'est le plus approché de l'idée démocratique, c'est Aristote. Et encore. //
// Cela dit, cela ne condamne pas Socrate à mes yeux. Moi non plus, je ne suis pas démocrate ! //
Si tu veux, mais il y avait à Athènes un camp démocrate et un camp totalitaire (avec ce que ça implique, formatage des esprits, militarisation à outrance...), et Socrate et Platon semblent bien avoir été les maîtres à penser du second...

à+


Dernière édition par Spin le Mar 5 Mai 2009 - 9:11, édité 1 fois

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrate martyre du totalitarisme ??

Message par Invité le Dim 28 Sep 2008 - 13:36

// Ces "démocrates" que nous aimons tant ont quand même condamné à mort les généraux de la bataille des Arginuses. //

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrate martyre du totalitarisme ??

Message par _Spin le Dim 28 Sep 2008 - 22:00

Bonsoir,

Escape a écrit:// Ces "démocrates" que nous aimons tant ont quand même condamné à mort les généraux de la bataille des Arginuses. //
Je ne suis pas si sûr que ce soient seulement les démocrates. Selon Xénophon, disciple de Socrate, Socrate a été le seul à s'opposer à ce lynchage délirant qui outre l'injustice criante leur a fait perdre la guerre.

Mais justement, les Athéniens ont expérimenté les limites de la démocratie directe jusqu'aux pires horreurs, jusqu'aux pires sottises, jusqu'à en perdre cette guerre. C'est qu'ils essuyaient les plâtres de leur invention...

Mais il en reste Eschyle, Sophocle, Euripide, Aristophane, Aristote, Phidias, Hérodote, etc. etc. Sparte, bénie par Socrate, n'a rigoureusement rien laissé de comparable. Le régime démocratique qui a renversé les Trente, et condamné Socrate d'une manière peu adroite, a quand même redressé la situation et permis un prolongement de l'expérience.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrate martyre du totalitarisme ??

Message par _Spin le Jeu 9 Avr 2009 - 8:09

Bonjour,

Spin a écrit:Mais il en reste Eschyle, Sophocle, Euripide, Aristophane, Aristote, Phidias, Hérodote, etc. etc. Sparte, bénie par Socrate, n'a rigoureusement rien laissé de comparable. Le régime démocratique qui a renversé les Trente, et condamné Socrate d'une manière peu adroite, a quand même redressé la situation et permis un prolongement de l'expérience.
à+
Je me permets de relancer ce fil, voyant qu'un peu partout sur ce forum on continue comme si de rien n'était à faire du binôme Socrate-Platon une référence de sagesse...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum