Tu ne tueras point ! sauf .....

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Imala le Mar 18 Nov 2008 - 10:58

Mais Dieu veut vivre, il veut vivre infiniment et donc TOUT connaître

Sur notre dos ?

Je sais que vous êtes souvent ébranlée par vos émotions

Vous faites dans la récupération ?

Ce n'est pas parce que je suis sincère et que j'essaie d'être vraie, que cela vous donne le droit que vous prenez ici, envers moi !

Vous confondez nourriture terrestre et nourriture spirituelle. Les textes sacrés nous parlent de nourriture spirituelle.

Vous osez soutenir que ce qui est mentionné en Mat.25:31-46 ne concerne que les nourritures spirituelles ?

ceux qui ont dans des vies antérieures été des affameurs, sont affamés aujourd'hui. Vous trouverez tout cela dans les textes sacrés et notamment dans le christianisme.

Alors nous ne devons pas parler du même christianisme.

Aussi, plutôt que de s'inquiéter des affamés, attaquons-nous aux affameurs !

Ceci le Christ l'a dit avant vous, et si malgré Son exemple et Son enseignement, nous en sommes encore là :

En faisant de l'humanitaire, on se donne satisfaction d'aider autrui dans le besoin, mais on conforte les gouvernants, les financiers, les industriels et les commerciaux qui s'en foutent pleins les poches de façon inique et qui encouragent l'humanitaire afin de s'enrichir encore plus. Ainsi, de diminuer la production agricole, cela a contribué à élever les prix, et nos actes humanitaires sont sans fin et cet humanitaire là n'est plus une situation d'urgence, mais une situation aberrante devenue normale. Aussi, je vous affirme que vos bonnes pensées ne sont pas aussi bonnes que vous le croyez. Il faudrait aujourd'hui arrêter l'humanitaire et laisser les responsables des états se démerder. C'est leur job ! Ils sont grassement payés pour cela ! Par contre, arrêter l'humanitaire pourrait être remplacé par dénoncer les responsables incapables d'assumer leur rôle. Si 40 millions de français manifestaient demain contre le gouvernement éthiopien ou autre parce que les gouvernements sont incompétents, cela serait suivi par d'autres peuples. On en parlerait dans les journaux, alors qu'aujourd'hui, personne n'en parle !


...je doute que vos connaissances Kabbalistiques et son langage fermé aux nons-initiés, parviennent à faire mieux que Lui.

Tout bien réfléchis, votre ...dieu ne m'interresses plus !

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Imala le Mar 18 Nov 2008 - 11:16

Rectification : l'enseignement du Christ ne nous porte pas à nous attaquer aux affameurs, mais bien aux causes de toutes famines.

Aimer son prochain comme sois-même dans l'Evangile, c'est se souvenir de ce que cela me fait d'avoir faim, soif, froid, peur ; et autant que faire se peut, y remédier pour l'autre, puisque l'autre vit dans un corps comme le mien et est susceptible de ressentir tout ce que je ressens !

Bref...
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Ilibade le Mar 18 Nov 2008 - 12:50

Vous faites dans la récupération ?
Non ! Vous exprimez un point de vue fortement émotionnel qu'il est convenable de classer dans les pires extrémismes.

Ce n'est pas parce que je suis sincère et que j'essaie d'être vraie, que cela vous donne le droit que vous prenez ici, envers moi !
Excusez-moi Imala, mais nous avons tous deux les mêmes droits sur le forum. Maintenant, être sincère et essayer d'être vraie ne signifie pas que vous soyez vraie et juste. Je vais vous en donner la preuve plus loin.

Vous osez soutenir que ce qui est mentionné en Mat.25:31-46 ne concerne que les nourritures spirituelles ?
Toute la bible n'évoque que les réalités spirituelles. D'ailleurs votre interprétation de ce passage est en contradiction avec celui-là
Jean 8:23 Il leur dit: «Vous êtes d’en bas; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de cet univers; moi, je ne suis pas de cet univers.
Si Jésus n'est pas de cet univers ou de ce monde, on n'a pas pu le nourrir dans ce monde.

Mais aussi :
Matthieu 10:35 Oui, je viens diviser l’homme et son père, la fille et sa mère, la bru et sa belle–mère.
Ici, Jésus démontre que son action dans le monde est du domaine de la division, comme diable. Et c'est là quelque chose de tout aussi sincère et de tout aussi vrai que vos prétentions personnelles. Il est bien évident que Jésus ne rassemble qu'au ciel, pas sur la terre ! D'ailleurs, combien y a-t-il de christianismes sur terre, en dehors du vôtre et du mien ? Or diviser l'homme et son père, c'est clairement diviser Dieu et sa créature. Fort ce Jésus sur Terre. Heureusement, on l'a crucifié, ce "bon" diable", mais peut-être pas encore assez !

Mais aussi :
Matthieu 6:32 Oui, de tout cela les goîm sont en quête; or il sait, votre père des ciels, que vous avez besoin de tout cela.
Du point de vue de Dieu, tout est donné ! Si des enfants meurent de faim, c'est parce qu'ils ont refusé ce qu'on leur donnait du ciel.

Et encore :
Matthieu 24:7 Oui, se réveillera nation contre nation, royaume contre royaume, avec des famines et des séismes par endroit.
Vous voyez, ce qui se passe, est prévu ! (ce que je peux être désagréable, n'est-ce pas ?)

Et puis aussi :
Luc 17:20 Il est interrogé par les Peroushîm: «Quand viendra le royaume d’Elohîms?» Il répond et leur dit: «Le royaume d’Elohîms ne vient pas à vue d’oeil.
Le royaume de justice n'est pas possible dans notre monde, et c'est en vain que l'on veut l'y trouver avec nos yeux et tous nos sens.

Et aussi :
Luc 17:21 Ils ne diront pas: ‹Voici, ici! ou là!› Oui, le royaume d’Elohîms est en vous.»
En vous, dans votre âme, dans votre façon de juger.


Alors nous ne devons pas parler du même christianisme.
Vous voyez, vous le reconnaissez vous-même que ce monde est divisé ! Il y a d'un côté les "bons" et les "mauvais". Comme vous avez du coeur et que je n'en ai pas, vous vous moussez d'être une "bonne personne", et vous m'accusez de tous les maux de la terre. A ce diable, il n'en finira donc jamais ! Votre point de vue extrémiste n'a rien à voir avec le christianisme des textes. Car pour Ilibade, le coeur n'est ni à droite, ni à gauche, mais au milieu. Et c'est en étant au milieu qu'on est la lumière qui brille dans l'univers. C'est une attitude de la juste mesure en tout qui fait moins de publicité que la vôtre, plus facile à faire passer dans les esprits d'aujourd'hui, où l'homme a largement remplacé Dieu, même sur le plan religieux. L'humanisme, quelle belle idée.

Ceci le Christ l'a dit avant vous, et si malgré Son exemple et Son enseignement, nous en sommes encore là :
Parce que nous n'avons encore suffisamment crucifié ce Diable, qui sait se faire passer pour Dieu lui-même. Vous allez devoir réapprendre énormément de choses Imala si vous voulez devenir chrétienne !

je doute que vos connaissances Kabbalistiques et son langage fermé aux nons-initiés, parviennent à faire mieux que Lui.
Si vous êtes non-initiée, cela n'est que votre choix personnel. Mais avec vos raisonnements (résonances peut-être), vous pourrez arbitrairement vous croire bonne, mais vous ne résoudrez jamais le problème que vos sens dénoncent.

Tout bien réfléchis, votre ...dieu ne m'interresses plus !
ben voyons ! Combien croyez-vous qu'il en existe, de Dieux ? Etes-vous polythéiste subitement ?

Aimer son prochain comme sois-même dans l'Evangile
Voilà bien une enseigneuse qui n'a pas étudié. Car ce commandement n'est qu'un des deux commandements du Christ. Il y en a un second. Toute la différence est là. Pris entre des extrêmes, la justice oppose un parfait état d'équilibre. Or dans l'équilibre entre affamés et affameurs, si on choisit de ne s'occuper que des affamés, on allège le plateau "affamé" de la balance, et donc, on alourdit en même temps celui des affameurs. Il n'y a donc plus de justice et la balance est penchée. Pour rétablir la justice, il faut donc faire le contraire de ce qu'on a fait jusqu'à présent, à savoir s'occuper des affameurs et délaisser les affamés. La situation actuelle dénote un véritable absence de justice, la balance n'étant plus équilibrée.

Un dernier mot sur le karma !
Il est écrit :
Matthieu 5:26 Amén, je te dis: tu n’en sortiras pas avant d’avoir rendu ton dernier quart de sou.
Il faudra épuiser toute dette (au sens du jugement et de notre pensée), et ne plus produire d'avis déséquilibré. Apprendre à agir en maintenant ou en restaurant l'équilibre de la balance, voilà la religion.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Geveil le Mar 18 Nov 2008 - 14:33

Faux ! Gereve, c'est l'homme le créateur de ce monde, pas Dieu. Dieu a créé l'homme et l'homme a créé ce monde.
Je vous ai lu assez attentivement, mais sans doute pas assez, car je n'avais pas compris cela.
Donc, c'est faux, mais dans votre axiomatique; c'est comme si je vous disais " la somme des angles d'un triangle est égale à deux droits" en me plaçant en géométrie euclidienne et que vous me répondiez " faux" en géométrie non-euclidienne.
De toutes façons, dire que Dieu a créé l'homme ne fait que repousser le problème que je vous ai posé, en effet, Dieu ne savait-il pas ce qu'Il faisait en créant l'homme ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Geveil le Mar 18 Nov 2008 - 14:43

Ilama,
Je ne connais rien à l'Evangile, je l'ai lue mais superficielement.
Toutefois, j'entends toujours ce commandement: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Et si on ne s'aime pas soi-même ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Ilibade le Mar 18 Nov 2008 - 15:22

De toutes façons, dire que Dieu a créé l'homme ne fait que repousser le problème que je vous ai posé, en effet, Dieu ne savait-il pas ce qu'Il faisait en créant l'homme ?
Mais non ! Pourquoi ?

Je sais très bien que cela serait très rassurant pour nous, si nous pouvions trouver en dehors de l'humain un responsable à notre situation. Or ce n'est pas possible.

Dieu le Père engendre le Fils et cela n'est pas un choix de sa part, mais un automatisme de sa nature. En effet, la puissance 0 donne toujours 1. Dieu étant toutes les possibilités dans un état illogique, chaotique, informe et vide de sens, cette puissance abyssale est celle du Zéro. Ensuite, c'est le Fils, IHWH, intermédiaire entre Dieu et l'humain, intermédiaire entre Omniscience confuse et Conscience claire, qui est le premier degré de conscience à se manifester. Ce Fils est donc similaire à Adam, dont il représente le principe lumineux.

Or ce principe peut discerner selon deux modes logiques :
*soit opposer les contraires
* soit les discerner pour mieux exploiter leur complémentarité et les unir

Il y a donc l'analyse, sens séparatiste de la conscience (Lumière), et la synthèse, sens unificateur (Lumière du monde). Mais cet IHWH est bien l'Esprit d'Adam, qui se révèle à Adam comme son propre principe (son égo). Il est en même temps lumière et aussi ténèbre, selon qu'il synthétise ou qu'il analyse. On retrouve là le rôle exact de Vishnu et de Shiva !

VISh est l'inverse de ShIV. Synthèse est l'inverse d'analyse. IHWH est lumière qui éclaire et permet de séparer les choses, en les rendant visibles. IHWH est alors dans ce cas le Serpent. Mais IHWH éclaire le pôle Elohim Obscur, ce qui alors le relie à Elohim au centre, pour reconstituer IHWH-Elohim qui est la conscience du Christ.

Jésus meurt sur la croix, parce que le Diable doit être vaincu, alors même qu'il préconise le retour vers le Père qui le réssuscite. Et comme cet IHWH tient de l'humain, si l'on admet qu'IHWH est créateur de ce monde, alors on admettra que c'est l'humain qui est créateur de ce monde. IHWH est prince de ce monde en tant que Diable. IHWH est Dieu quand il est auprès d'Elohim. Très simple !

Enfin, I-HWH comprend HWH, Eve ou HaWaH, qui est sur le plan humain, la Mère des vivants. C'est donc bien l'homme qui a créé ce monde.

Et si on ne s'aime pas soi-même ?
Justement, le premier commandement du Christ est d'aimer IHWH (son égo) de tout son coeur et de tout son être. Et donc, si on prend les deux commandements en même temps, on doit aimer IHWH (Soi-même) et le prochain (Alter-Ego) avec la même force équilibrée, et sans injustice. C'est bien une loi de l'équilibre et de la synthèse. Bingo



Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Geveil le Mar 18 Nov 2008 - 22:01

Je vais tenter de reformuler votre pensée dans mes mots, en y ajoutant quelques touches de la mienne et vous me direz si j'ai compris
Ilibade a écrit:
De toutes façons, dire que Dieu a créé l'homme ne fait que repousser le problème que je vous ai posé, en effet, Dieu ne savait-il pas ce qu'Il faisait en créant l'homme ?
Mais non ! Pourquoi
Parce que pour moi l' univers est cyclique ( Voir mon sujet http://www.forum-metaphysique.com/general-libre-f26/de-la-sensation-a-l-etre-t1924.htm
)
Autrement dit, l'univers en cours devrait, peut-être, aboutir à une conscience universelle, donc à un être responsable. Cet être pourra créer un ou des univers, et comme l'UN ne peut se connaître lui-même, s'il veut "vivre" il devra créer.
Mais étant responsable et sachant les horreurs du monde dont il émergera, le nôtre, il décidera peut-être de ne plus créer. Ce sera alors le Rien, dont je parlais dans d'autres messages, pas le zéro, le rien.
Mais s'Il crée, dans cette création, il n'y aura pas de conscience, du moins au début, mais une myriade de particules d'être, dont chacune, comme dans un hologramme, enfermera la totalité des possibles ( Entre autres, toutes les constantes de la physique ), mais encore une fois, sans en être consciente.
C'est en quelque sorte la volonté de vivre, débusquée par Schopenhauer.
On peut alors appliquer le darwinisme dès le début, certaines particules s'uniront, et leur union sera plus ou moins stable, selon les paramètres physiques qui s'exprimeront.
Les structures ainsi formées seront plus que la somme des particules qui les constituent. Ainsi apparaîtront d'abord des sensations rudimentaires, puis des êtres aux sensations plus riches, puis des êtres capables d'émotions, et enfin l'homme avec ses sentiments et sa pensée.
Je sais très bien que cela serait très rassurant pour nous, si nous pouvions trouver en dehors de l'humain un responsable à notre situation. Or ce n'est pas possible.
Je suis d'accord, c'est pourquoi je pense que les religions sont infantilisantes, comme toutes les idéologies, d'ailleurs, ainsi que l'ufologie, etc.
Il est temps que l'homme grandisse .

Dieu le Père engendre le Fils et cela n'est pas un choix de sa part, mais un automatisme de sa nature.
Dans ce cas, effectivement, nous ne pouvons le tenir pour responsable. Mais il se trouve que moi, Gereve pauvre petit humain, je me permets de juger de la création et je l'ai déjà dit, mais je le répète, les larmes d'une mère ou d'un enfant la disqualifie.
Si donc, je le répète, de cette création émerge non pas un petit gereve, mais un Grand Esprit, capable de créer, et qu'il se souvienne de gereve et de tous ceux qui pensent comme lui, peut être décidera-t-il de ne plus créer.
Impossible dans ce cas de parler d'automatisme.

En effet, la puissance 0 donne toujours 1.
Oui, je sais bien, N*0=1 quelque soit N.( * signifie puissance ou exposant )
Démonstration, pour ceux qui ont fait un tout petit peu de maths:

a*n / a*p = a*(n-p )
Si n = p alors a*n=a*p et donc a*n/a*p=1
Mais alors, n-p=0,
donc a*0=1 C.Q.F.D
Mais
Dieu étant toutes les possibilités dans un état illogique, chaotique, informe et vide de sens, cette puissance abyssale est celle du Zéro.
C'est là, mon cher Ilibade, que je ne comprends pas. Quelle est le rapport entre le zéro en mathématiques, qui n'est qu'une façon de nommer l'absence d'élément dans un ensemble et une puissance abyssale contenant tous les possibles.

Ensuite, c'est le Fils, IHWH, intermédiaire entre Dieu et l'humain, intermédiaire entre Omniscience confuse et Conscience claire, qui est le premier degré de conscience à se manifester. Ce Fils est donc similaire à Adam, dont il représente le principe lumineux.
Donc, vous êtes en train de dire que Dieu est omniscience confuse, je dirais même plus, aveugle....
et omnipotence aussi, non ?
Mais comment ce fils apparaît-il ? Là, je ne comprends plus.


Il y a donc l'analyse, sens séparatiste de la conscience (Lumière), et la synthèse, sens unificateur (Lumière du monde). Mais cet IHWH est bien l'Esprit d'Adam, qui se révèle à Adam comme son propre principe (son égo).
L'analyse est ce qui sépare, ça me paraît évident, on peut donc dire poétiquement ou intuitivement qu'analyser, c'est comme couper avec une épée de ténèbres.
Synthétiser, c'est recréer des liens entre ce qui a été séparé. Ce qui revient à dire que le lien, c'est la lumière.

VISh est l'inverse de ShIV.
C'est un jeu de mots. On peut, dans toutes les langues , faire des jeux comme celui-là, par exemple, en français, beaucoup jouent sur le mot connaissance pour en faire co-naissance, alors que la racine latin de connaître n'a rien à voir avec la naissance.
A partir de là je ne comprends plus rien.
IHWH est lumière qui éclaire et permet de séparer les choses, en les rendant visibles. IHWH est alors dans ce cas le Serpent.

J'avais cru comprendre que séparer les choses c'était introduire les ténèbres.

Mais IHWH éclaire le pôle Elohim Obscur, ce qui alors le relie à Elohim au centre, pour reconstituer IHWH-Elohim qui est la conscience du Christ.

Jésus meurt sur la croix, parce que le Diable doit être vaincu, alors même qu'il préconise le retour vers le Père qui le réssuscite. Et comme cet IHWH tient de l'humain, si l'on admet qu'IHWH est créateur de ce monde, alors on admettra que c'est l'humain qui est créateur de ce monde. IHWH est prince de ce monde en tant que Diable. IHWH est Dieu quand il est auprès d'Elohim. Très simple !

Enfin, I-HWH comprend HWH, Eve ou HaWaH, qui est sur le plan humain, la Mère des vivants. C'est donc bien l'homme qui a créé ce monde.

Et si on ne s'aime pas soi-même ?
Justement, le premier commandement du Christ est d'aimer IHWH (son égo) de tout son coeur et de tout son être. Et donc, si on prend les deux commandements en même temps, on doit aimer IHWH (Soi-même) et le prochain (Alter-Ego) avec la même force équilibrée, et sans injustice. C'est bien une loi de l'équilibre et de la synthèse. Bingo
Dans la mesure où IHWH c'est l'ego, la démonstration est claire.
Mais n'est-il pas absurde de commander d'aimer ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Adragante le Mer 19 Nov 2008 - 0:59

Bonjour Ilibade
Puisque vous avez fait une sorte de résumé je me fixe dessus afin de mieux suivre votre pensée

En effet, la puissance 0 donne toujours 1. Dieu étant toutes les possibilités dans un état illogique, chaotique, informe et vide de sens, cette puissance abyssale est celle du Zéro

Ok sur l’idée générale, « illogique » à comprendre je pense comme avant la logique, « informe » avant la forme, « vide de sens » sans matière et dimension mais je ne comprends pas « chaotique », zéro n’est donc pas stable ?

Ensuite, c'est le Fils, IHWH, intermédiaire entre Dieu et l'humain, intermédiaire entre Omniscience confuse

« confuse » me gêne quoique face à claire pour l’homme il semble à sa place, « indistincte » me paraît plus approprié parce que dire de Dieu qu’il a une omniscience confuse… sauf si c’est vu de nous mais alors difficile de nous trouver une conscience claire à part peut-etre pour les initiés qui seraient alors dans cette optique seuls à etre « l’homme » ?

Sinon oui c’est facile dit comme çà, des idées générales sans trop de détails

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Ilibade le Mer 19 Nov 2008 - 16:58

Gereve a écrit:Mais étant responsable et sachant les horreurs du monde dont il émergera, le nôtre, il décidera peut-être de ne plus créer. Ce sera alors le Rien, dont je parlais dans d'autres messages, pas le zéro, le rien.
On a deux façons de considérer les choses dès lors que l'on choisit de créer. Cependant, je vais vous demander d'admettre que toute création ne peut se faire que de façon conceptuelle, en formalisant des données imaginaires en données concrétisées. Ce qui alors est observable, ce sont les formes, ou plutôt les formules qui résultent de l'emploi d'un outil conceptuel et qui est la logique formelle, dans laquelle tout langage tire ses fondements. Or la logique formelle est un calcul faisant intervenir deux valeurs, VRAI ET FAUX, qui vont affecter tout point de départ du formalisme et par succession et transformation (changement) de ce formalisme, construire et combiner des résultats antérieurs pour produire de nouveaux résultats. Aussi, l'évolution des formes, des êtres et des espèces est liée au langage utilisé, et s'analyse par la logique formelle.

Mais qu'existe-t-il dans l'instant pré-logique ?

Et bien il y a alors deux possibilités :

1- Celle de Charles Pierce en 1880. Il démontre que tous les opérateurs (ou connecteurs) de la logique formelle sont obtenus à partir d'un opérateur qui est la négation du OU inclusif, cette négation étant appelée aujourd'hui NOR (No-Or) ou Non-OU.
Si l'on considère deux valeurs objets A et B, le NOR est toujours faux SAUF si (A est faux ET B est faux). Cet opérateur est du type Ni...Ni..., c'est-à-dire Ni A, Ni B, ce qui signifie que le NOR est vrai si Ni A ET Ni B.
Si on applique ce NOR aux valeurs VRAI et FAUX elles-mêmes, on peut ainsi déduire des travaux de Pierce que dans l'instant pré-logique, on a NI VRAI, NI-FAUX, puisque le NOR permet de réduire tous les autres connecteurs. Ce connecteur est appelé aussi REJET.

2- Celle de Sheffer et Nicod en 1913. Nicod décide après la mort de Poincaré que le cas de figure correspondant à ce qu'on nomme aujourd'hui l'incompatibilité est un connecteur. Avant lui, on ne voyait pas trop comment exploiter ce cas de figure et Pierce l'a donc ignoré dans son travail. Dans l'incompatibilité, la table de vérité dit le contraire du NOR. Et cet opérateur, appelé aussi NAND ou Barre de Sheffer, correspond à la négation du ET (No-AND) ou Non-ET.
LE NAND est toujours vrai sauf si (A est vrai ET B est vrai), et donc, on ne peut pas avoir en même temps A vrai et B vrai. Nicod démontre que le NAND n'est pas réductible au NOR. Sheffer démontre que tous les opérateurs y compris le NOR se réduisent au NAND. Il en conclut que cet opérateur est fondateur de la logique, puisque, appliqué aux valeurs VRAI et FAUX, la logique considère qu'on ne peut pas avoir en même temps VRAI ET FAUX.

Que se passe-t-il si on décide que l'instant pré-logique est hors de la logique ?
Et bien pour l'opérateur de Pierce, on inversera la valeur rendant une valeur Faux lorsque (A est faux ET B est faux) ce qui définit l'une des catégories de paradoxes. Cette transformation aboutit à un tableau où tout est faux, ce qui est la trace d'une contradiction absolue.
Avant la logique, dans cette hypothèse, il y a aucun fondement à la logique.

Pour ce qui est du connecteur de Sheffer-Nicod, on obtiendra que (A est vrai ET B est vrai) soit illogiquement vrai (bien que A et B soient 'incompatibles), par inversion de la valeur de la table. Cela définit un second genre de paradoxe logique.

Sheffer ajoute alors que pour construire une logique avec deux valeurs VRAI et FAUX, il est nécessaire d'avoir ces deux valeurs comme également possibles dans l'instant pré-logique. Et il conclut que le fondement de la logique repose sur une incompatibilité paradoxale où l'on a VRAI ET FAUX simultanément. A ce stade, ils ne sont pas nécessairement contraires, mais dans un état impossible à décrire autrement que par l'inversion de la valeur de la vérité.

Ce résultat se retrouve dans le paradoxe de la mécanique quantique, car le chat de Schrödinger est A LA FOIS VIVANT ET MORT tant qu'un observateur ne sera pas venu conditionner ou déterminer un résultat logique lié à l'observation.

Revenons-en à votre propos. Le RIEN correspond au cas de Pierce, où ni VRAI, ni FAUX ne sont possibles. Or il semble que nous ayons réellement deux possibilités VRAI ET FAUX. Après cela, chacun se fait sa philosophie. Mais elle change tout. Soit il n'y a rien, soit il y a quelque chose que la logique ne peut réellement discerner. Dans le cas de figure Sheffer, le fait d'inverser la valeur du cas A vrai et B vrai, entraîne que toutes les autres valeurs de la table complète de vérité de tous les connecteurs soit prélogiquement de type VF. Alors que dans l'hypothèse de Pierce, toutes les valeurs du tableau deviennent vides, sauf l'inversion A faux ET B Faux qui est alors vraie. Et ceci est vu comme une contradiction. Mais comme on n'est pas encore dans la logique vraie, cette contradiction n'a pas d'interprétation.

Mais il se trouve que moi, Gereve pauvre petit humain, je me permets de juger de la création et je l'ai déjà dit, mais je le répète, les larmes d'une mère ou d'un enfant la disqualifie.
La création que vous jugez est celle de l'homme, c'est-à-dire de la conscience. Cette création n'est qu'un mode de formalisme de l'imaginaire. Et si notre façon de créer par la logique nous fait considérer uniquement ce qui est vrai, il faut savoir que le faux n'est jamais très loin. Gödel va démontrer que si on développe à l'infini une théorie, elle finit par perdre toute consistance ou cohérence rationnelle et logique. Et donc, notre logique tient lieu de cadre de base d'une pensée qui finit toujours par être fausse. Sauf lorsque de façon choisie, elle considère que in fine, tout est à la fois vrai et faux. D'ailleurs cela est à la fois fondement prélogique, et aussi conclusion postlogique de la conscience, alpha et oméga.

Quelle est le rapport entre le zéro en mathématiques, qui n'est qu'une façon de nommer l'absence d'élément dans un ensemble et une puissance abyssale contenant tous les possibles.
C'est très simple. Le zéro est la non-quantité qui s'oppose inlassablement à l'infinité des quantités. Le Possible est le non-formel qui s'oppose à l'infinité des formes. Et c'est pourquoi, le zéro a un côté infini. Cependant, ce Zéro n'est pas immatériel, il est seulement sans aucune forme. C'est un peu la notion de continuum de la physique, au sens de la théorie des champs. Cette matière est dans un état indéterminé, à la fois énergie et substance, mouvement et fixation, chaude et froide, etc .

Mais comment ce fils apparaît-il ? Là, je ne comprends plus.
Il n'apparaît pas, puisque, le fondement est éternel, sans commencement, ni fin. Père et Fils sont coexistants inextricablement (le mot existant ici étant non lié à la création). Il y a un état paradoxal permanent et immuable où 1 et 0 sont unifiés dans un rapport illogique ou chaotique, sans ordre, sans forme, et qui dans le texte sacré est donné comme l'esprit qui plane sur les eaux (champ). C'est la même chose que de dire à la fois VRAI ET FAUX, Vrai et Faux étant incompatibles sur le plan logique. Le 1 est l'Etre formel, et le 0 l'Etre informel. Aussi, si je définis la création comme l'Existence des formes, et que j'appelle ETRE ce qui est manifeste, alors on a ici un rapport entre Etre et Non-Etre au sens de l'ontologie, qui est une branche de la métaphysique. Mais la notion d'Etre est alors une partie du réel et non le réel intégral. La création est ensuite liée aux productions de l'Etre, du 1, mais dans un mode logique qui choisit pour fonctionner d'opposer le 1 et le 0 dans une dynamique dialectique, où le Verbe va être prononcé : "Que la Lumière soit" dit Elohim.

S'il avait dit "Que la lumière et les ténèbres soient", il n'aurait rien prononcé du tout, et tout serait resté dans l'instant prélogique. "Que le Vrai et le Faux soient" est donc sans effet logique, mais on ne peut pas s'en passer pour obtenir une logique qui les distingue sous un formalisme "Que la Lumière soit".

L'analyse est ce qui sépare, ça me paraît évident, on peut donc dire poétiquement ou intuitivement qu'analyser, c'est comme couper avec une épée de ténèbres.
Synthétiser, c'est recréer des liens entre ce qui a été séparé. Ce qui revient à dire que le lien, c'est la lumière.
Non pas du tout ! La séparation vient du milieu, c'est-à-dire du point paradoxal, dès lors que ce milieu exerce la logique et prononce le verbe. Comme ce milieu est entre le point lumineux et l'obscurité totale, le fait de dire "Que la lumière soit" seulement, entraîne la mise sous silence des ténèbres. Ainsi, l'exercice de la logique et du Verbe entraine qu'étant au milieu, l'Etre conscient (ou parlant ou pensant) sépare les contraires et s'il dit la lumière seule est vraie, alors il dira logiquement que les ténèbres sont fausses. Or cela est une négation du paradoxe initial et donc du réel total. La création verbale est toujours une extraction partielle du TOUT, une limitation, une abstraction. Et on ne peut pas créer la manifestation de TOUT au même instant, car cela serait équivalent à admettre comme à la fois vrai et faux le TOUT, et cela est un retour au paradoxe initial, où la création est seulement un esprit qui plane sur les zéros, un 1 entouré de zéro. Ce ne sont donc pas les ténèbres qui dualisent. C'est plutôt la lumière, qui en s'affirmant comme seul moyen d'éclairage, entraîne que l'homme est dans une situation le cul entre deux chaises.

Imaginons Hitori assis le cul entre deux chaises, de façon qu'il ne repose que sur l'extrémité des chaises ainsi séparées. On a la chaise A et la chaise B, et comme les chaises sont séparées, et que Hitori s'agite, il va finir par se retrouver le cul par terre. Mais si on rapproche les deux chaises de façon à ce qu'elles ne fassent plus qu'un banc, alors l'assise reprend une allure durable. Evidemment, si il s'agite encore, les chaises vont s'écarter à nouveau, et la situation de péril va réapparaître. Aussi, la condition de l'existence éternelle, c'est de se tenir sur les chaises accolées sans s'agiter. Dire JE SUIS, cela n'est pas équivalent à JE BOUGE. (Et vlan, pour les matérialistes).

C'est un jeu de mots. On peut, dans toutes les langues , faire des jeux comme celui-là
Bien sûr, mais vous savez très bien qu'en mathématique AB est l'inverse de BA, et dans les langages anciens, souvent ce formalisme servait à inverser le sens. Y compris dans l'hébreu biblique, l'hébreu étant davantage un formalisme qu'une langue parlée ou pensée. Ce n'est donc pas un jeu de mot, mais une règle de calcul symbolique.

J'avais cru comprendre que séparer les choses c'était introduire les ténèbres.
Séparer les choses, c'est se donner le moyen de les distinguer. Et bien je vais vous dire comme à Calice. Faites l'expérience de distinguer des objets d'une pièce en totale obscurité. Vous verrez bien que vous ne distinguerez rien, et que vous ne séparerez rien. Mais si vous allumez la lumière, c'est alors que vous distinguez les objets. La lumière permet donc la séparation et l'identification des êtres qui sont confus dans les ténèbres.

Mais n'est-il pas absurde de commander d'aimer ?
Absurde n'est pas un terme de métaphysicien qui se situe au-delà de la logique !

Adragante a écrit:mais je ne comprends pas « chaotique », zéro n’est donc pas stable
Chaotique signifie sans ordre. Sans ordre, parce qu'aucune logique de classement n'existe dans cet état. Chaos est à prendre comme contraire de cosmos, qui est un état manifeste logique et ordonné des êtres.

mais alors difficile de nous trouver une conscience claire à part peut-etre pour les initiés qui seraient alors dans cette optique seuls à etre « l’homme » ?
Et bien, les initiés sont ceux qui reçoivent cette vérité qu'ils sont et ne sont pas de façon constamment simultanée. Et ils s'habituent alors à transformer leur perception, leurs sentiments, leurs décisions, leurs intentions. En faisant cela, leur égo devient utile et les réconcilient avec autrui, avec le monde, avec le meilleur et le pire, car il savent que leur nature réelle est identique à celle de tout le reste, et fondée sur un paradoxe logique. Limitant les excès de leur raison ou de leur passion, leur amour devient véritablement compassion, bienveillance. Ils ne demandent plus rien, puisqu'ils ont compris qu'ils avaient déjà tout.




Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Invité le Mer 19 Nov 2008 - 20:50

Ilibade :
Imaginons Hitori assis le cul entre deux chaises, de façon qu'il ne repose que sur l'extrémité des chaises ainsi séparées. On a la chaise A et la chaise B, et comme les chaises sont séparées, et que Hitori s'agite, il va finir par se retrouver le cul par terre. Mais si on rapproche les deux chaises de façon à ce qu'elles ne fassent plus qu'un banc, alors l'assise reprend une allure durable. Evidemment, si il s'agite encore, les chaises vont s'écarter à nouveau, et la situation de péril va réapparaître. Aussi, la condition de l'existence éternelle, c'est de se tenir sur les chaises accolées sans s'agiter. Dire JE SUIS, cela n'est pas équivalent à JE BOUGE. (Et vlan, pour les matérialistes).
Et non, parce que hitori a plus le sens de l’équilibre que vous semblez le croire et aussi un peu plus de jugeote. Il sait très bien lorsqu’il se trouve en équilibre instable anticiper la chute.

En plus votre image est fausse, car vous auriez dû dire Hitori passe d’une chaise à l’autre et non est entre les deux. Chaque fois, il passe d’une position stable à une autre position stable.

Mais quoi qu’il en soit, cela montre bien toute la déconnexion d’avec le réel de vos élucubrations.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Calice le Mer 19 Nov 2008 - 21:31

Ilibade a écrit:
Je prends note que pour vous, une masturbation ne peut pas être seulement en esprit, mais se doit de revêtir un bon sens ordinaire plus concret !


Mais non , je parle de l'exercice mental seul , qui déconnecté de la réalité est stéril et non créatif .C'est votre esprit pervers qui y voit une allusion autre .

Ilibade a écrit:
Non ! C'est vous qui avez introduit cette notion de tueur en série pour tenter de soutenir votre point de vue. Cependant, la question du bien et du mal doit pouvoir se traiter sans avoir recours à des notions contingentes.


Au contraire , la métaphysique doit trouver ses applications dans la vie concrète , réelle , sinon elle n'est qu'une construction mentale illusoire dénuée d'intérêt .
Les tueurs en série incarnent le mal donc l' analyse de leurs motivations a tout à fait leur place pour illustrer un tel sujet .Les psychiatres arrivent à la conclusion que leurs actes proviennent d'anomalies dans leur construction psychique , ce qui rejoint tout à fait la métaphysique :le mal est donc une anomalie , un accident , il n'a pas d'existence propre comme le Bien , on peut donc le définir comme l'absence de Bien .Le mal c'est l'ignorance et persister dans cette ignorance .Il n'y a pas de "puissance du mal " qui s'oppose aux puissances du bien .

Ilibade a écrit:
Métaphysiquement, le mal n'a aucune sorte d'existence.


Tant que nous sommes sur terre nous sommes soumis aux forces du mal , c'est à dire de l'ignorance .

Ilibade a écrit:
Et bien cela dépend de ce qu'on appelle l'Etre. Si l'Etre est vu comme la négation du Non-Etre,


Aucunement :parler de négation c'est être dans le relatif des opposés .Le NE est le zéro et l'Etre le 1 , les deux ne sont pas opposés.
Le NE est le zéro métaphysique (à ne pas confondre avec le zéro mathématique ) qui est l'unité non affirmée .
Et l'Etre est l'unité , c'est à dire le zéro métaphysique affirmé.
Du 0 provient le 1 , et le 1 n'est que la concrétisation du 0

Ilibade a écrit:
Le seul mal qui existe est seulement celui que nous générons artificiellement par nos jugements. Et c'est cette notion essentielle entre toutes qui est révélée par l'initiation.
C'est exact, car lorsqu'on sort de cette ignorance, on s'aperçoit que le mal n'existe pas.


Vous êtes entrain de dire que le mal n'existe pas en dehors de notre vision , celà est faux , même si on ne discerne pas le mal il existe , et c'est exactement ce que veut faire croire satan que le mal n'existe pas et n'est qu'une vision de l'esprit .Le mal est tout ce qui va contre l'harmonie du monde et l'ordre des choses .Jésus ne nie pas le bien et le mal , c'est l'ennemi de Jésus (l'antéchrist ) qui le nie pour que les hommes se trompent .
Or le mal ce n'est que l'absence de bien , ce n'est pas son opposé .Ce n'est pas l'ignorance qui fait discerner le bien du mal , au contraire l'ignorance c'est l'inconscience du mal.Je fais mal parce que je ne suis pas assez évoluée ,tant que je suis ignorante je suis dans le mal .C'est la Connaissance qui éclaire le chemin vers le bien , le Connaissant agit selon l'ordre des choses alors que l'ignorant ne perçoit pas l'harmonie du monde , il ne perçoit pas le réel mais le fragmenté , il n'a pas de vue d'ensemble , son regard ne va pas très loin .

Ilibade a écrit:
Non ! Mes explications sont de nature à convaincre tout ceux qui s'interrogent vraiment et qui ont un minimum de capacité de lecture.


Pas du tout , vous faites illusion avec des discours élaborés et tarabiscotés , vous vous contredisez même parfois , mais le sens de vos propos n'est pas dans la vérité de la tradition.

Ilibade a écrit:
Et c'est pourquoi, une masturbation en esprit est si utile pour transformer une logique en une reconnaissance du paradoxe.


Et c'est bien cela qui vous caractérise :la masturbation ... mentale et vous vous en réclamez même , rien que cela devrait suffire à ouvrir les yeux à ceux qui sont encore aveuglés sur vous .L'onanisme qu'il soit mental ou autre n'a jamais mené à rien .
Ce n'est pas se torturer le mental qui fait avancer , c'est la purification du coeur .

Ilibade a écrit:

au même moment où Guénon exposait ses principes, bien qu'il n'ait pas pris note que la science (tant décriée par lui) pouvait atteindre la jonction entre le physique et le métaphysique.


Guénon n'a jamais décrié la science , seulement les scientifiques bornés cartésiens , sans aucune ouverture spirituelle , qui s'obnubilent sur la matière .L'éther est pour le moment inconnue pour la science actuelle , or c'est pourtant bien le 5ième élément .

Ilibade a écrit:
Il n'y a pas d'enfant innocent !


oui nous sommes tous pêcheurs dès la naissance .


Ilibade a écrit:
Tout être qui naît a fait le choix de mourir. C'est pour cela que le nouveau-né pousse son cri. Je sais que c'est dur à lire, mais les choses sont ainsi. Celui qui parvient à la libération n'a plus besoin de s'incarner,


tout à fait , nous nous incarnons car nous avons avons des choses à purifier nous ne sommes donc pas parfaits sinon nous ne serions pas là , exception faite pour les prophètes , les envoyés , les guides spirituels dont certains peuvent être parfait et qui s'incarnent pour aider les autres .

Ilibade a écrit:
Mais la loi naturelle d'un enfant de la faim s'applique dans un équilibre qui le concerne lui-seul,


encore d'accord , tout évènement à une cause et une raison d'être , c'est parce que nous ne pouvons remonter à l'origine que nous croyons les choses injustes , et c'est cela le regard profane .Le regard spirituel lui , qui n'est pas dans l'émotionnel , comprend la raison d'être de toute chose et ne s'offusque pas des injustices apparentes.

Ilibade a écrit:
En multipliant l'humanitaire, on a exagérément contribué à augmenter le besoin et la misère du monde.


tout à fait , car l'humanitaire est basé sur l'émotionnel et le regard humanitaire ne voit que les besoins matériels et non spirituels.
La véritable charité est spirituelle :c'est oeuvrer pour la perfection spirituelle des êtres et non pour leurs besoins matériels.

Ilibade a écrit:
Notre vie est parfaitement réglée pour nous permettre de connaître, et ceux qui ont dans des vies antérieures été des affameurs, sont affamés aujourd'hui.


oui et c'est pour ca qu'il n'y a pas d'injustice mais tout ce qui nous arrive est mérité .Il n'y a pas de hasard et croire à l'injustice c'est croire au hasard , que le monde n'est pas ordonné.Or le monde est ordonné et tout à un sens.Ce n'est pas un hasard si certains naissent en Ethiopie et d'autres dans les pays riches.

et pour finir :

gérève a écrit:
Métaphysiquement, je suis d'accord avec toi, et mon ego se gonfle à la constatation que je suis arrivé aux même conclusions par la pensée, l'intuition et la méditation.


mais oui nous avions bien compris gérève que vous aviez un égo bien gonflé tout comme votre "cher Ilibade " , méfiez vous de Simon le magicien et méditez plutôt sur sa bien triste fin...


Dernière édition par Calice le Mer 19 Nov 2008 - 21:52, édité 1 fois

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Calice le Mer 19 Nov 2008 - 21:49

Ilibade a écrit:
Aussi, si je définis la création comme l'Existence des formes, et que j'appelle ETRE ce qui est manifeste, alors on a ici un rapport entre Etre et Non-Etre au sens de l'ontologie, qui est une branche de la métaphysique. Mais la notion d'Etre est alors une partie du réel et non le réel intégral. La création est ensuite liée aux productions de l'Etre, du 1, mais dans un mode logique qui choisit pour fonctionner d'opposer le 1 et le 0 dans une dynamique dialectique, où le Verbe va être prononcé : "Que la Lumière soit" dit Elohim.



charabia informe pour aboutir à une fausseté :opposer l'Etre et le NE.
Le NE n'est pas opposé à l'Etre de la même façon que le zéro n'est pas opposé au 1;
Il serait plus simple de dire que la Possibilité universelle comprend le NE et l'Etre et que l'Etre représente les possibilité matérielles du NE .Tout ce qui existe dans l'Etre à son origine dans le NE;
C'est pour cela qu'on peut dire que le NE est le zéro , ou le 1 non affirmé , et que l'Etre est le 1 , ou le zéro affirmé.

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Invité le Mer 19 Nov 2008 - 22:59

Calice :
Au contraire , la métaphysique doit trouver ses applications dans la vie concrète , réelle , sinon elle n'est qu'une construction mentale illusoire dénuée d'intérêt .
Tout à fait Calice, vous faites bien de le souligner. Mais notre ami ( ?) Ilibade préfère faire le savant en maniant de la dialectique trompeuse, l’enfarinant dans des axiomes tordus pour se faire mousser et ainsi vouloir paraître détenteur d’un savoir réservé à une élite.

Mais le plus navrant, c’est qu’il n’admet pas la contradiction, car partant du postulat :
« Je détiens la Vérité ». Dans ces conditions, il est difficile d’avoir un échange, car il faut abonder dans son sens, sinon nous sommes traité d’ignorants ou de bouffons.

C’est d’autant plus dommage, que ses connaissances sont réelles et que s’il n’était pas si pédant, il pourrait nous faire profiter de ses acquis, au lieu d’assister à ces joutes stériles.

Néanmoins, c’est le genre de personnage auquel il faut tenir tête, non par esprit de contradiction, mais pour faire valoir nos idées. Mais, de ce côté là, j’ai vu que vous le faites très bien et vous avez mes encouragements.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Imala le Mer 19 Nov 2008 - 23:24

gereve a écrit:Ilama,
Je ne connais rien à l'Evangile, je l'ai lue mais superficielement.
Toutefois, j'entends toujours ce commandement: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Et si on ne s'aime pas soi-même ?

On se laisse d'abord aimer mon ami, et ainsi on apprend l'amour !

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Imala le Jeu 20 Nov 2008 - 0:09

Vous faites dans la récupération ?

Non ! Vous exprimez un point de vue fortement émotionnel

Parce que pour vous avoir mal pour ceux qui ont faim, peur, froid etc… c’est seulement exprimer un point de vue fortement émotionnel ?

Vous qui connaissez si bien le sens des mots vous avez dû oublier celui d’empathie.

qu'il est convenable de classer dans les pires extrémismes.

Les pires extrémismes ? Ben voyons ! C’est l’hôpital qui se fout de la charité là ! Car en fait d’extrémisme, en disant cela, laissez-moi vous dire que vous vous posez là !

Ce n'est pas parce que je suis sincère et que j'essaie d'être vraie, que cela vous donne le droit que vous prenez ici, envers moi !

Excusez-moi Imala, mais nous avons tous deux les mêmes droits sur le forum.

Oh ! C’est sûr, mais ce n’est pas celui-là que je vous conteste, et vous le savez très bien.

Maintenant, être sincère et essayer d'être vraie ne signifie pas que vous soyez vraie et juste.

Si c’est vous qui le dites…

Je vais vous en donner la preuve plus loin.

La preuve ? Vous m’en direz tant !

Vous osez soutenir que ce qui est mentionné en Mat.25:31-46 ne concerne que les nourritures spirituelles ?

Toute la bible n'évoque que les réalités spirituelles.

Qui ne servent à rien si elles ne s’incarnent pas.

D'ailleurs votre interprétation de ce passage est en contradiction avec celui-là
Jean 8:23 Il leur dit: «Vous êtes d’en bas; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de cet univers; moi, je ne suis pas de cet univers.
Si Jésus n'est pas de cet univers ou de ce monde, on n'a pas pu le nourrir dans ce monde.

Ah ! oui ?

37. Alors les justes lui répondent et disent:
‹ Adôn, quand t’avons-nous vu affamé, pour te nourrir,
assoiffé, pour te donner à boire ?
38. Quand t’avons-nous vu métèque, pour te recueillir, ou nu, pour te vêtir ?
39. Quand t’avons-nous vu infirme ou en prison pour venir à toi ? ›
40. Le roi répond et leur dit:
‹ Amén, je vous dis:
pour autant que vous l’avez fait à un de mes frères, le dernier,
vous l’avez fait à moi-même.


Le contexte :

Chapitre 25.

Dix nubiles

1. « Alors le royaume des ciels ressemblera à dix nubiles,
qui prennent leurs lampes et sortent à la rencontre de l’époux.
2. Or cinq d’entre elles sont folles et cinq sages.
3. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prennent pas d’huile avec.
4. Mais les sages prennent l’huile dans les fioles avec leurs lampes.
5. Comme l’époux tarde à venir, elles s’assoupissent toutes et s’endorment.
6. Au milieu de la nuit, c’est un cri:
‹ Voici l’époux, sortez à sa rencontre. ›
7. Alors elles se réveillent, toutes ces nubiles, elles préparent leurs lampes.
8. Les folles disent aux sages: ‹ Donnez-nous de votre huile:
nos lampes s’éteignent ! ›
9. Mais les sages répondent et disent:
‹ Et s’il n’y en avait pas assez pour vous et pour nous ?
Allez plutôt chez les vendeurs vous en acheter. ›
10. Et tandis qu’elles s’en vont en acheter, l’époux vient.
Celles qui sont prêtes entrent avec lui à la noce, et la porte se referme.
11. Plus tard, viennent aussi les autres nubiles. Elles disent:
‹ Adôn, Adôn, ouvre-nous ! ›
12. Mais il répond et dit: ‹ Amén, je vous dis: je ne sais qui vous êtes. ›
13. Donc, veillez ! Vous ne connaissez pas le jour ni l’heure.

Les talents

14. « Oui, c’est comme un homme qui part du pays.
Il appelle ses serviteurs et leur livre ses biens.
15. À l’un il donne cinq talents, à un autre deux, à un autre, un:
à chacun selon ses capacités. Puis il part du pays.
16. Vite, celui qui a reçu cinq talents oeuvre avec et en gagne cinq autres.
17. De même celui des deux, il en gagne deux autres.
18. Celui qui en a reçu un seul s’en va, creuse la terre
et y cache l’argent de son Adôn.
19. Longtemps après, l’Adôn de ces serviteurs revient;
il règle avec eux ses comptes.
20. Celui qui a reçu les cinq talents s’approche et présente cinq autres talents.
Il dit: ‹ Adôn, tu m’as livré cinq talents.
Voici cinq autres talents; je les ai gagnés. ›
21. Son Adôn lui dit:
‹ Bien, serviteur bon et fidèle ! Sur peu tu as été fidèle;
sur beaucoup, je te préposerai. Entre dans la joie de ton Adôn ! ›
22. Celui des deux talents s’approche aussi et dit:
‹ Adôn, tu m’as livré deux talents.
Voici deux autres talents: je les ai gagnés. ›
23. Son Adôn lui dit:
‹ Bien, serviteur bon et fidèle ! Sur peu tu as été fidèle;
sur beaucoup, je te préposerai. Entre dans la joie de ton Adôn ! ›
24. S’approche aussi celui qui a reçu un seul talent.
Il dit: ‹ Adôn, je te sais un homme dur.
Tu moissonnes où tu n’as pas semé, tu ramasses d’où tu n’as pas investi.
25. J’ai frémi, je suis parti, et j’ai caché ton talent dans la terre.
Voici, tu l’as, le tien ! ›
26. Son Adôn répond et lui dit: ‹ Mauvais serviteur, fainéant !
Tu sais que je moissonne où je n’ai pas semé,
que je ramasse d’où je n’ai pas investi.
27. Tu devais donc placer mon argent chez les banquiers.
Et à ma venue, moi, j’aurais pris le mien avec un intérêt.
28. Prenez donc le talent qu’il a et donnez-le à celui qui a les dix talents.
29. Oui, à qui a, il est donné, et il surabonde.
Mais à qui n’a pas, même ce qu’il a lui est pris.
30. Ce serviteur inutile, jetez-le dehors, dans la ténèbre extérieure,
là où sont les pleurs et le grincement de dents ! ›

Les moutons et les boucs

31. « Quand le fils de l’homme viendra dans sa gloire avec tous les messagers,
il siégera sur le trône de sa gloire.
32. Et tous les goîm se rassembleront en face de lui.
Il les séparera les uns des autres,
comme le berger sépare les moutons des boucs.
33. Il mettra les moutons à sa droite et les boucs à sa gauche.
34. Alors le roi dira à ceux de sa droite: ‹ Venez, bénis de mon Père,
héritez du royaume préparé pour vous dès la fondation de l’univers.
35. Oui, j’étais affamé, et vous m’avez donné à manger;
j’étais assoiffé, et vous m’avez donné à boire;
métèque, vous m’avez accueilli;
36. nu, vous m’avez vêtu; infirme, vous m’avez visité;
en prison, vous êtes venus à moi. ›
37. Alors les justes lui répondent et disent:
‹ Adôn, quand t’avons-nous vu affamé, pour te nourrir,
assoiffé, pour te donner à boire ?
38. Quand t’avons-nous vu métèque, pour te recueillir, ou nu, pour te vêtir ?
39. Quand t’avons-nous vu infirme ou en prison pour venir à toi ? ›
40. Le roi répond et leur dit:
‹ Amén, je vous dis:
pour autant que vous l’avez fait à un de mes frères, le dernier,
vous l’avez fait à moi-même. ›
41. Alors il dira à ceux de sa gauche: ‹ Allez loin de moi, honnis,
au feu de pérennité, préparé pour le diable et pour ses messagers.
42. Oui, j’étais affamé, et vous ne m’avez pas donné à manger;
assoiffé, et vous ne m’avez pas donné à boire;
43. métèque, et vous ne m’avez pas recueilli;
nu, et vous ne m’avez pas vêtu;
infirme, en prison, et vous ne m’avez pas visité. ›
44. Alors ils répondent aussi et disent:
‹ Adôn, quand donc t’avons-nous vu affamé, ou assoiffé,
ou étranger, ou nu, ou infirme, ou en prison,
et ne t’avons-nous pas servi ? ›
45. Alors il leur répond et dit:
‹ Amén, je vous dis:
pour autant que vous ne l’avez pas fait à l’un de ceux-ci, le dernier,
à moi non plus vous ne l’avez pas fait. ›
46. Ceux-là s’en iront vers la punition de pérennité,
et les justes vers la vie de pérennité. »

Mais aussi :
Matthieu 10:35 Oui, je viens diviser l’homme et son père, la fille et sa mère, la bru et sa belle–mère.
Ici, Jésus démontre que son action dans le monde est du domaine de la division, comme diable.
Seriez-vous fait du même tonneau que les pharisiens qui l’accusait d’être du diable ?
22. Alors ils lui présentent un homme possédé par un démon,
aveugle et muet.
Il le guérit; le muet parle et voit.
23. Toutes les foules en sont stupéfaites.
Ils disent: « N’est-ce pas là le fils de David ? »
24. Les Peroushîm l’entendent. Ils disent:
« Celui-là ne jette dehors les démons
que par Ba‘al-Zeboul, le chef des démons. »
25. Mais Iéshoua‘ sait leurs combines. Il leur dit:
« Tout royaume divisé contre lui-même se détruit.
Toute ville ou maison divisée contre elle-même ne subsiste pas.
26. Si Satân jette dehors Satân, il se divise contre lui-même.
Comment donc son royaume pourra-t-il subsister ?
27. Si je jette dehors les démons par Ba‘al-Zeboul,
vos fils, par qui les jettent-ils dehors ? Ils seront donc vos juges.
28. Mais si je jette dehors les démons par le souffle d’Elohîms,
alors le royaume d’Elohîms est venu sur vous.
29. « Ou bien comment un homme pourrait-il entrer
dans la maison d’un fort
et s’emparer de ses affaires, s’il n’a d’abord lié le fort ?
Et alors, il pille sa maison.
30. Qui n’est pas avec moi est contre moi.
Qui ne rassemble pas avec moi dissipe.


Et c'est là quelque chose de tout aussi sincère et de tout aussi vrai que vos prétentions personnelles.

Contrairement à vous je n’ai pas de prétention. Je vis ma foi au plus près de qui je suis, et ne m’en cache pas.

Il est bien évident que Jésus ne rassemble qu'au ciel, pas sur la terre ! D'ailleurs, combien y a-t-il de christianismes sur terre, en dehors du vôtre et du mien ?

Je vis au sein d'un christianisme qui s’est perverti… Et le votre n’est pas le LE Christianisme.

Or diviser l'homme et son père, c'est clairement diviser Dieu et sa créature. Fort ce Jésus sur Terre. Heureusement, on l'a crucifié, ce "bon" diable", mais peut-être pas encore assez !

Je vous laisse seul juge de vos propos !

A suivre...
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Imala le Jeu 20 Nov 2008 - 0:09

Suite...

Mais aussi :
Matthieu 6:32 Oui, de tout cela les goîm sont en quête; or il sait, votre père des ciels, que vous avez besoin de tout cela.
Du point de vue de Dieu, tout est donné !

Pour autant qu’on le lui demande :

9. Vous donc, priez ainsi:
‹ Notre père des ciels, ton nom se consacre,
10. ton royaume vient, ton vouloir se fait, comme aux ciels sur la terre aussi.
11. Donne-nous aujourd’hui notre part de pain.

Si des enfants meurent de faim, c'est parce qu'ils ont refusé ce qu'on leur donnait du ciel.

Ah ! ben oui, hein ! Les enfants abandonnés, affamés, vendus, violés, torturés, assassinés ont refusés la chaleur d’un foyer, l’amour et la nourriture de leur parent, préférés leurs abuseurs, offert leur corps à leur assassin…

Je pense au contraire que s’il n’ont pas reçu ce qui leur était dû, c’est parce qu’il existe des gens qui leur ont niés ce droit, et leur ont fermés les portes de la vie.

12. Aussi, tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent,
faites-le-leur vous mêmes: oui, voilà la Tora et les Inspirés.


Mais je fais tellement dans l’émotionnel n'est-il pas vrai…

Et encore :
Matthieu 24:7 Oui, se réveillera nation contre nation, royaume contre royaume, avec des famines et des séismes par endroit.
Vous voyez, ce qui se passe, est prévu ! (ce que je peux être désagréable, n'est-ce pas ?)

Oh, mais non. Vous vous prenez trop au sérieux, c’est tout.

Ce n’est pas parce que les écrits se révèlent exacts dans leurs prédictions, que nous est enlevée la responsabilité de faire pour son prochain en situation de détresse, ce que l’on voudrait que l’on fasse pour nous dans la même situation.

Et puis aussi :
Luc 17:20 Il est interrogé par les Peroushîm: «Quand viendra le royaume d’Elohîms?» Il répond et leur dit: «Le royaume d’Elohîms ne vient pas à vue d’oeil.
Le royaume de justice n'est pas possible dans notre monde, et c'est en vain que l'on veut l'y trouver avec nos yeux et tous nos sens.

C’est votre interprétation, quand à moi, tenant compte du contexte, (hé oui, encore !) je constate que cette parole suit immédiatement le miracle de la guérison des dix lépreux… Quand on sait ce que signifie la lèpre dans son sens métaphorique pour les écrits bibliques, il n’est pas étonnant que les pharisiens posent cette question, et le Christ recommande alors de ne pas s’arrêter aux signes visibles. Même si les signes parlent l’invisible, ils ne sont pas le Royaume. Le Royaume c’est ce qui se niche au cœur de la guérison des dix lépreux.

Et aussi :
Luc 17:21 Ils ne diront pas: ‹Voici, ici! ou là!› Oui, le royaume d’Elohîms est en vous.»
En vous, dans votre âme, dans votre façon de juger.

Non, pas dans votre façon de juger, mais dans votre façon de le recevoir :
Question de Jésus au sujet des lépreux qu’il vient de guérir après qu'un seul revienne sur ses pas pour remercier Dieu : Où sont les neuf ? N’est-ce pas dix qui ont été purifiés ? Il ne s’est trouvé pour revenir rendre gloire à Elohîm que cet étranger ?

Alors nous ne devons pas parler du même christianisme.

Vous voyez, vous le reconnaissez vous-même que ce monde est divisé ! Il y a d'un côté les "bons" et les "mauvais".
Oh, que non ! Et ne soyez pas présomptueux en prétendant me connaître à partir de mes seules interventions !

Comme vous avez du coeur et que je n'en ai pas, vous vous moussez d'être une "bonne personne", et vous m'accusez de tous les maux de la terre.

Seriez-vous vraiment paranoïaque ?

A ce diable, il n'en finira donc jamais ! Votre point de vue extrémiste

Emotionnel, vous avez oublié : émotionnel, mon point de vue émotionnel extrémiste… C’est mieux non ?

Surtout du fait qu’après tous les versets bibliques que vous m’avez cités, on pourrait penser que mon point de vue extrémiste ce situe… ailleurs !

n'a rien à voir avec le christianisme des textes. Car pour Ilibade, le coeur n'est ni à droite, ni à gauche, mais au milieu.

Vous parlez toujours de vous à la troisième personne ?

Et c'est en étant au milieu qu'on est la lumière qui brille dans l'univers. C'est une attitude de la juste mesure en tout qui fait moins de publicité que la vôtre,

Ah mais je rêve, là ? Après quoi ? 250, 350 posts (je vous cite) c’est moi qui fais le plus de publicité !

plus facile à faire passer dans les esprits d'aujourd'hui, où l'homme a largement remplacé Dieu, même sur le plan religieux. L'humanisme, quelle belle idée.

Et un petit coup de sac ! Un ! Et que je te mélange les dés !
On peut être simplement humain, en se rappelant qu’on est humain justement, sans être humaniste.

Ceci le Christ l'a dit avant vous, et si malgré Son exemple et Son enseignement, nous en sommes encore là :

Parce que nous n'avons encore suffisamment crucifié ce Diable, qui sait se faire passer pour Dieu lui-même. Vous allez devoir réapprendre énormément de choses Imala si vous voulez devenir chrétienne !

Voyez-vous Ilibade, là, c’est juste… comment dirais-je… merveilleux ? OUI merveilleux !!

Je vous laisse votre diable, et je retourne au Christ.

je doute que vos connaissances Kabbalistiques et son langage fermé aux nons-initiés, parviennent à faire mieux que Lui.

Si vous êtes non-initiée, cela n'est que votre choix personnel.

Âaaa oui, le Karma !

Mais avec vos raisonnements (résonances peut-être),

C’est celuiquiditquiyest !!

vous pourrez arbitrairement vous croire bonne, mais vous ne résoudrez jamais le problème que vos sens dénoncent.

19. Car le bien que je veux, je ne le fais pas,
mais ce que je ne veux pas, le mal, c’est lui que je réalise.
20. Mais si ce que je ne veux pas, c’est ce que je fais,
ce n’est plus moi qui oeuvre, mais la faute qui habite en moi.
21. Je trouve donc en moi cette tora:
vouloir faire le bien, parce que le mal est présent.
22. Oui, je me délecte dans la tora d’Elohîms selon l’homme intérieur.
23. Mais je vois en mes membres une tora différente,
qui guerroie contre la tora de ma raison
et m’asservit à la tora de la faute, celle qui habite mes membres.
24. Moi, homme misérable, qui donc me libérera du corps de cette mort ?
25. Chérissement d’Elohîms par Iéshoua‘ le messie, notre Adôn.
Ainsi donc, je sers la tora d’Elohîms par ma raison,
mais par ma chair la tora de la faute.


Ce que c’est que de nous, hein ?

Tout bien réfléchis, votre ...dieu ne m'interresses plus !

ben voyons ! Combien croyez-vous qu'il en existe, de Dieux ? Etes-vous polythéiste subitement ?

Mais comme tout ce qu’il vous plaira que je sois très cher !

Aimer son prochain comme sois-même dans l'Evangile

Voilà bien une enseigneuse qui n'a pas étudié.

Mais il n’y a qu’Ilibade voyons pour avoir étudié… tout ce qu’il a étudié !

Car ce commandement n'est qu'un des deux commandements du Christ. Il y en a un second.

Non, il y en a un premier : tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur…

Toute la différence est là. Pris entre des extrêmes,

Il n’y a pas ici d’extrême. Aimer Le Seigneur Son Dieu ne se prouve qu’en aimant son prochain, car si quelqu’un dit : J’aime Elohîm et qu’il haïsse son frère qu’il voit ne peut aimer Elohîm qu’il ne voit pas. IJn.4:20

la justice oppose un parfait état d'équilibre. Or dans l'équilibre entre affamés et affameurs, si on choisit de ne s'occuper que des affamés, on allège le plateau "affamé" de la balance, et donc, on alourdit en même temps celui des affameurs. Il n'y a donc plus de justice et la balance est penchée. Pour rétablir la justice, il faut donc faire le contraire de ce qu'on a fait jusqu'à présent, à savoir s'occuper des affameurs et délaisser les affamés.

Et la balance penchera de l’autre côté. CQFD. Ah ! oui, belle démonstration d’équilibre !

La situation actuelle dénote un véritable absence de justice

En effet.

Un dernier mot sur le karma !
Il est écrit :
Matthieu 5:26 Amén, je te dis: tu n’en sortiras pas avant d’avoir rendu ton dernier quart de sou.
Il faudra épuiser toute dette (au sens du jugement et de notre pensée), et ne plus produire d'avis déséquilibré.

A qui le dites-vous !!!

Apprendre à agir en maintenant ou en restaurant l'équilibre de la balance, voilà la religion.

Et comment restaure-t-on l’équilibre de la balance selon Imala ?
En aimant Dieu et son prochain comme soi-même !

Mais quand on cite un texte, il faut le citer bien ! et si possible ne pas le sortir de son contexte : v.25 : hâte-toi de te concilier ton adversaire tant que tu es en route avec lui, pour que lui, l’adversaire, ne te livre pas au juge, le juge au garde, et que tu ne sois jeté en prison.

Il est donc possible de se concilier son adversaire, et c'est là tout le message de L'evangile, le message principal : la dette, le Christ l’a payée !

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Ilibade le Jeu 20 Nov 2008 - 4:50

Hitori a écrit:Mais quoi qu’il en soit, cela montre bien toute la déconnexion d’avec le réel de vos élucubrations.
Mes élucubrations toutefois, sont en plein accord avec les traditions de l'orient et de l'occident, ainsi qu'avec les données de la physique.

Au contraire , la métaphysique doit trouver ses applications dans la vie concrète , réelle , sinon elle n'est qu'une construction mentale illusoire dénuée d'intérêt .
L'objet de la métaphysique est la vie, et c'est tout autant concret que ce que vous nommez la vie concrète, et qui est plutôt la vie enchaînée. Son application est plutôt un détachement des choses concrètes et des chaînes. Cela ne veut pas dire qu'in fine, il n'y a pas une autre vie concrète mais sans chaînes.

Aucunement :parler de négation c'est être dans le relatif des opposés .Le NE est le zéro et l'Etre le 1 , les deux ne sont pas opposés.
En métaphysique, ils sont nécessairement opposés dans le cadre du langage. Car 0 est non-quantitatif, et le 1 est quantitatif. D'ailleurs, il ne sont pas opposés uniquement dans l'instant prélogique, c'est-à-dire avant la création, et ensuite à nouveau, après le Jugement dernier, lequel clôt la logique. Cf Livre de l'apocalypse, version Chouraqui. Toutefois, il existe un discours au sein de la Création qui tend à les rapprocher, c'est-à-dire qui tend à faire diminuer leur opposition. Et la logique vous permet de déterminer quels sont les versets qui sont dans le sens d'une opposition, et ceux qui sont dans le sens d'une convergence. Sans la logique, on ne peut donc pas interpréter les textes, car ces textes usent de langage et donc de logique.

oui et c'est pour ca qu'il n'y a pas d'injustice mais tout ce qui nous arrive est mérité
Bien au contraîre, c'est pour cela qu'IL Y A justice, puisque nous avons ce que nous méritons à chaque instant.

Hitori a écrit:Ilibade préfère faire le savant en maniant de la dialectique trompeuse, l’enfarinant dans des axiomes tordus pour se faire mousser et ainsi vouloir paraître détenteur d’un savoir réservé à une élite.
Il me semble pourtant que c'est vous qui avez introduit un article de dialectique trompeuse sur ce site ! Ce n'est pas de ma faute, si les traditions sacrées sont en adéquation avec la logique formelle, et cela jusque dans les textes.

Mais le plus navrant, c’est qu’il n’admet pas la contradiction, car partant du postulat :
« Je détiens la Vérité »
Où ai-je écrit cela ? Dire que la Vérité est accessible à Ilibade, c'est aussi reconnaître qu'elle est accessible à Hitori. Donc rien de ce que j'écris ne peut empêcher que vous y ayez accès. Par ailleurs, vous ne m'avez pas vraiment fait de contradiction, et puis comment contredire les vérités métaphysiques ?

C’est d’autant plus dommage, que ses connaissances sont réelles
Vous voulez dire que je détiens la Vérité ? Donc ma dialectique n'est plus trompeuse. Cela me rassure.

et que s’il n’était pas si pédant, il pourrait nous faire profiter de ses acquis, au lieu d’assister à ces joutes stériles.
Peut-être vous parais-je pédant, mais je vous assure que ces discussions ne sont pas "stériles". Elles travaillent dans l'inconscient tout comme les textes sacrés. Ensuite, vous semblez croire que je ne vous fais pas profiter de mes acquis. Il me semble que vous êtes comme Calice ou Imala, trop rapide dans vos jugements. Et c'est justement dans ce genre d'activité que vous vous retrouvez le cul par terre. Il ne fallait pas dénigrer ma personne, même sans me citer ! Vous avez donc été pédant, bien avant moi.

Les pires extrémismes ? Ben voyons ! C’est l’hôpital qui se fout de la charité là ! Car en fait d’extrémisme, en disant cela, laissez-moi vous dire que vous vous posez là !
Imala, votre point de vue est extrêmiste, car il contribue à empêcher l'équilibre naturel. Si l'on ne restaure pas un équilibre en réduisant les écarts, alors on augmentera les écarts et le problème de la faim dans le monde va augmenter. D'ailleurs, cela a déjà commencé, puisque nous sommes en récession alimentaire depuis près de 5 ans. Nous allons tout droit vers l'intensification de la famine qui touche déjà les pays développés. C'est ce que vous voulez ?

Qui ne servent à rien si elles ne s’incarnent pas.
Le théorème de Pythagore est vrai même si on le nomme pas ainsi. Ce n'est pas l'incarnation qui a de l'importance, mais l'être.

Je vis au sein d'un christianisme qui s’est perverti… Et le votre n’est pas le LE Christianisme.
Allons donc ! Une crise d'identité religieuse, pour couronner le tout ? Est-ce que seulement, vous avez cherché à comprendre mes propos ? Ils n'ont pas été écrits pour que vous nous fassiez part d'une émotion, mais pour que vous les examiniez sur le plan intellectuel.

Je vous laisse seul juge de vos propos !
Vous plaisantez ! Dites plutôt que vous n'osez pas répondre par déni d'esprit. Vous refusez d'engager votre responsabilité d'être conscient devant Dieu. Jésus a effectivement dit qu'il venait séparer et diaboliser (terme moderne) le monde ! Il y a quand même un moment, où il faut sortir des contes de l'enfance, et se mettre à l'étude, prendre un papier et un crayon et écrire ses propres notes. Tant que l'on confond spiritualité et psychisme, on est bloqué spirituellement. Et malheureusement, beaucoup trop de décisions ou de propos à notre époque sont seulement psychiques. Les gens me répondent parfois, "J'aime ..., J'aime pas ...". "Pour moi, c'est comme ça, ou comme ci". Très peu comprennent que nous n'avons l'outil du choix, que pour nous y exercer. Et tant que nos choix sensoriels ou psychiques ou même intellectuels nous éloignent de notre véritable nature, nous aurons donc à subir les conséquences de cet écart. Et à la façon d'une guitare dont la corde a été frappée, nous serons pris dans un jeu d'oscillations entre bien et mal, entre bonheur et malheur, entre bon jugements et mauvais jugements, et parfois, on sera amené à frapper à nouveau la corde pour entretenir cette situation. Laissons plutôt la corde jouer et attendons le silence et le calme. Et là, se tient la félicité.

Donne-nous aujourd’hui notre part de pain.
Oui, donne-nous notre part de pain mystique. Jésus est une réalité mystique. Lorsqu'on en fait une réalité physique, il se comporte en diable, puisque le monde physique est lié à une erreur de choix en Eden. Et donc, ceux qui nourrissent Jésus affamé, ce sont ceux qui le nourrissent mystiquement, et qui élaborent le corps mystique du Christ. Il n'y a donc aucun rapport entre la nourriture terrestre et la nourriture mystique.

Je pense au contraire que s’il n’ont pas reçu ce qui leur était dû, c’est parce qu’il existe des gens qui leur ont niés ce droit, et leur ont fermés les portes de la vie.
Je pense que vous ignorez la Justice de Dieu. Dans la Création de Dieu, tout se maintient dans l'harmonie. Si des gens peuvent nier le droit des autres, c'est parce que Dieu le permet. C'est écrit aussi dans votre NT.

Aussi, tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le-leur vous mêmes: oui, voilà la Tora et les Inspirés.
En toute logique, ce que vous devez désirer le plus, c'est Jésus, le pain mystique. Et donc, vous devez apporter le pain mystique à vos frères, par la purification des intentions. Quelle meilleure intention pouvez-vous bien avoir sinon que la faim dans le monde cesse ? Et bien, malgré le côté artificiellement bon de votre réaction envers les gens qui souffrent, votre intention ne s'oriente pas vers la fin de la famine. Et donc, votre pain mystique est en quelque sorte compromis. En toutes choses, votre jugement doit être juste !

Ce n’est pas parce que les écrits se révèlent exacts dans leurs prédictions
Ce ne sont pas des prédictions, mais des lois naturelles parfaitement écrites. Les textes sacrés nous révèlent ces lois.

que nous est enlevée la responsabilité de faire pour son prochain en situation de détresse, ce que l’on voudrait que l’on fasse pour nous dans la même situation.
Votre prochain, comme vous le dites, c'est bibliquement ce qu'il y a d'inconscient en vous. C'est ce que vous tuez par chaque jugement que vous devez apprendre à nourrir mystiquement pour lui donner résurrection et corps. Cela n'a strictement rien à voir avec notre monde, mais avec notre façon de nous voir nous-même. Le MOI n'est qu'une partie de notre réel. Il faut donc trouver à manifester aussi le NON-MOI. Cela peut se faire en aidant autrui, mais si d'aider autrui détruit l'humanité, je ne suis pas certain que MOI et NON-MOI détruits soient les deux témoins d'un succès spirituel.

Non, pas dans votre façon de juger, mais dans votre façon de le recevoir
Mais le royaume ne se reçoit pas, puisqu'il est déjà en vous-même. Et donc, c'est bien par une façon de juger que vous n'y accédez pas, et par une façon de juger que vous y accéderez. Mais cette réalité est déjà réalisée.

Et ne soyez pas présomptueux en prétendant me connaître à partir de mes seules interventions !
Et bien si, quand même un peu. Ce n'est pas là faire injure à vos connaissances psychanalytiques. Les gens écrivent en se révélant et ils produisent souvent du karma.

On peut être simplement humain, en se rappelant qu’on est humain justement, sans être humaniste.
Non, mais cette vision de l'humain n'est pas très biblique. L'humain doit être un être conscient et responsable.

Je vous laisse votre diable, et je retourne au Christ.
Impossible. Il vous faut d'abord affronter le diable. C'est comme ça pour nous tous.

Il n’y a pas ici d’extrême. Aimer Le Seigneur Son Dieu ne se prouve qu’en aimant son prochain, car si quelqu’un dit : J’aime Elohîm et qu’il haïsse son frère qu’il voit ne peut aimer Elohîm qu’il ne voit pas. IJn.4:20
Mauvaise pioche. Le Seigneur est IHWH et non pas Elohim.


Et la balance penchera de l’autre côté. CQFD. Ah ! oui, belle démonstration d’équilibre !
NON ! La balance reviendra vers l'équilibre. Je pense que vous faites exprès de ne pas comprendre. Vous êtes taquine.

Et comment restaure-t-on l’équilibre de la balance selon Imala ?
En aimant Dieu et son prochain comme soi-même !
Donc on abandonne l'humanitaire et on s'occupe des affameurs ! Inshallah !

la dette, le Christ l’a payée
Vous n'avez rien compris. Ce n'est pas le Christ qui a payé la dette, mais Jésus. Le Christ "paye la dette" au présent, car le Christ est universel et éternel, là où Jésus est temporel et individuel. Du point de vue de l'individu, le fait de payer la dette est le même pour tous, et en chacun de nous, Jésus, principe individuel mystique, paye la dette. Mais il faut le déclencher, le faire naître, le baptiser, le crucifier, etc, etc . Le principe est posé universellent une fois, mais son accomplissement est à travers les êtres multiples dans les cycles du temps.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Calice le Jeu 20 Nov 2008 - 11:02

Hitori a écrit:
Mais notre ami ( ?) Ilibade préfère faire le savant...
Néanmoins, c’est le genre de personnage auquel il faut tenir tête, non par esprit de contradiction, mais pour faire valoir nos idées. Mais, de ce côté là, j’ai vu que vous le faites très bien et vous avez mes encouragements.

Merci Hitori pour vos encouragements .Je commençais à me demander si j'étais la seule à percevoir Ilibade tel qu'il est et si tout le monde était aussi aveugle que Gérève sur ce forum .
Néanmoins je dirais qu'Ilibade est bien mon ami (de même que tous ceux avec qui j'ai pu échanger des propos acerbes) , ca fait plus de 2 ans que nous nous connaissons et je l'apprécie malgré tous ces défauts , parfois il se vexe et se drape dans sa dignité en disant qu'il ne me parlera plus et ca me fait bien rire car il y revient toujours ...Ce n'est pas parce qu'on se tape dessus et qu'on se dit ses 4 vérités qu'on ne s'apprécie pas enfin du moins de mon coté .
Et puis Ilibade me fait réfléchir et me pousse en quelque sorte à étudier pour mieux contrer ses idées farfelues tout droit issues de la fausse interprétation de la kabballe .Qui peut croire encore de nos jours que c'est par les juifs uniquement (englobant ceux qui deviennent juifs par leur initiation et non par la naissance ) et leur connaissance de la kabballe que le monde sera sauvé ? c'est pourtant bien la thèse des Bnei Baruch (que vénèrent Ilibade) quand on y regarde de près :pour eux les juifs ( les conaissants de la kabballe ) sont le peuple élu , sans passer par eux point de salut .
Mon point de vue est qu'il n'est pas besoin d'être un intellectuel ou savant en métaphysique pour accéder au Salut , mais la purification du coeur suffit .

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Geveil le Jeu 20 Nov 2008 - 11:17

J'ai l'impression, à le lire , qu'Ilibade écrit l'âme sereine et avec douceur.
A l'inverse, ses contradicteurs, toi Ilama et toi Hitori, je vous trouve agressifs, ce qui est en contradiction avec votre obédience.

Rien que pour cela, ma balance pencherait en faveur d'Ilibade, quoique je ne puisse le suivre sur certains concepts fumeux, comme le zéro et le 1.

Je reconnais toutefois que lorsqu'il me répond, il ne le fait pas avec le cœur ( Quoique je pense qu'il n'en soit pas dépourvu, puisqu'il le dit lui-même, il a pensé six mois sur le terrain dans le cadre d'une mission "humanitaire".) , mais c'est un parti pris qu'il reconnaît et explicite, il croît que la réconciliation ne peut se faire que par la reconnaissance du caractère paradoxal de l'existence et la voie du milieu.
Quand je lui parle de la souffrance des enfants et de mon sentiment de révolte contre la création, il me répond avec des 0 et des 1 et l'équilibre d'une balance. Cela m'attriste, car j'aimerais bien ouvrir un vrai dialogue avec lui.
Vous parlez tous de sa tour d'ivoire. Est-il vraiment dans une tour d'ivoire? Est-il vraiment enfermé dans un système qui le protège et qui lui tient chaud parce qu'il aurait peur de vivre, ou au contraire, n'a-t-il pas vécu, connu la révolte, la colère, l'amour la haine et ne les a-t-il pas dépassé?

Demandons le lui pour remettre un peu de sérénité dans ces débats par ailleurs passionnants.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Calice le Jeu 20 Nov 2008 - 11:20

Ilibade a écrit:
la dette, le Christ l’a payée
Vous n'avez rien compris. Ce n'est pas le Christ qui a payé la dette, mais Jésus. Le Christ "paye la dette" au présent, car le Christ est universel et éternel, là où Jésus est temporel et individuel. Du point de vue de l'individu, le fait de payer la dette est le même pour tous, et en chacun de nous, Jésus, principe individuel mystique, paye la dette. Mais il faut le déclencher, le faire naître, le baptiser, le crucifier, etc, etc . Le principe est posé universellent une fois, mais son accomplissement est à travers les êtres multiples dans les cycles du temps.

Cela est vrai Imala, Jésus n'est pas le même que Christ , Christ est un principe intemporel .Et chacun doit payer sa dette , vivre ce que Jésus a vécu , crucifier son égo , c'est cela se purifier pour accéder au Royaume .Jésus a montré la voie et c'est maintenant à chacun de se mettre au travail il ne faut pas croire que Jésus ou un autre fera le travail pour nous .Faire croître son Christ intérieur c'est travailler sur soi pour mourir à soi-même , annihiler l'égo , et vivre par l'esprit c'est à dire la partie spirituelle en nous .Ce qui implique de ne plus être dominé par ses émotions , ses désirs , et c'est cela purifier son coeur :"connais toi toi-même " pour ne plus être esclave de ses désirs .

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Geveil le Jeu 20 Nov 2008 - 11:21

Calice a écrit:
Mon point de vue est qu'il n'est pas besoin d'être un intellectuel ou savant en métaphysique pour accéder au Salut , mais la purification du coeur suffit .
Oui, et vous feriez bien de commencer par le purifier de votre haine des juifs, qui, n'importe quel psychologue le dirait, n'est que la haine d'une part de vous-même.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par bernard1933 le Jeu 20 Nov 2008 - 11:42

Ilibade, je te précise que je ne suis pas athée, mais simplement agnostique. Je conçois Dieu comme la Réalité suprême, l'Esprit qui englobe tout, y compris l'Univers qui n'a jamais été créé mais qui est partie intégrante de Lui-même. La matière n'est qu'une expression de son Esprit.
Ce Dieu nous sera définitivement incompréhensible parce que nos sens et notre intelligence, qui ne peut se développer ni s'exprimer sans eux, sont absolument incapables de l'appréhender.
Je suis surpris de tes affirmations concernant le cri de la naissance au monde! Enfant et ado, j'avais encore toute ma tête...
Tes histoires de diable me font sourire, excuse-moi...
A trop tordre ses méninges, ça les fait bouillir...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par SEPTOUR le Jeu 20 Nov 2008 - 11:58

QUELLE DETTE?
Ainsi DIEU (tout ce qui est)aurait contracté une dette envers lui méme? puisque rien de ce qui est n'est autre que lui méme sous une forme ou une autre! Amusante l'histoire de dette, qui serait plutot une invention religieuse dont le but serait la culpabilisation de l'homme afin d'en tirer pouvoir et richesse...
Quant au diable, encore et tjrs cette histoire ''rechauffée'', il ne peut exister! quand DIEU(version chretienne)aurait créé cet ange, il ne pouvait pas ne pas savoir qui serait et que deviendrait cet ange, ainsi il serait TRES etonnant que DIEU ait créé cet emmerdeur. il faut plutot y voir....encore...une invention de l'Église pour ''dedouaner' Dieu DE CE QU'ON APPELE LE ''MAL'', mais qui est dans notre monde relatif, une necessité absolue permettant l'existance de son contraire le ''bien''. Tous deux d'ailleurs inexistants mais que l'on peut assimiler a des outils tres utiles.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2008 - 18:20

Illibade
Vous voulez dire que je détiens la Vérité ? Donc ma dialectique n'est plus trompeuse. Cela me rassure.
Dire à quelqu’un qu’il a des connaissances, c’est dire qu’il détient La Vérité ? Vous arrangez les propos des autres à votre sauce en leur faisant dire ce qu’il n’ont pas dit pour retomber sur vos pattes. Mais ainsi faisant vous dévoilez toute la duperie de votre démarche.


Il ne fallait pas dénigrer ma personne, même sans me citer !
Un peu de paranoïa peut-être ? Mais comprenez une chose une bonne fois pour toutes, votre personne m’indiffère, puisque je ne vous connais pas, ce sont vos propos que je fustige, ce sont eux que je dénigre et avec lesquels je ne suis pas d’accord.

Votre façon de présenter les choses de manière catégorique en vous plaçant comme le parangon de la Vérité n’a pas mon agrément et je vous en fais part sur ce forum. Point barre, le reste n’est qu’une interprétation de votre part.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2008 - 19:03

Gereve :
J'ai l'impression, à le lire , qu'Ilibade écrit l'âme sereine et avec douceur.
Pour mieux emberlificoter son auditoire et à l’évidence, il a réussit avec toi.
Mais, tu n’as peut-être pas remarqué que si on lui tient tête, sa belle sérénité s’envole et ses propos deviennent plus acerbes (ignorant, bouffon etc….)

A l'inverse, ses contradicteurs, toi Ilama et toi Hitori, je vous trouve agressifs…..
J
e te l’ai déjà dit, ceci est assez subjectif, mais bon, si tu le dit……..

…….ce qui est en contradiction avec votre obédience.

De qu’elle obédience parles-tu ?

Rien que pour cela, ma balance pencherait en faveur d'Ilibade…
Là, tu me surprends, un esprit rationnel comme le tien s’attacherait plus à la forme qu’au fond. Parce que quelqu’un échange avec calme (ce qui reste à voir dans le cas présent), ce qu’il dit est obligatoirement juste ? Allons, allons Gégé…….

Je pense que les contradicteurs de Ilibade, dont je fais partie, parlent avec leur ressenti et leur cœur, alors que lui est prisonnier de sa logique établie en système infaillible et seul détenteur de la Vérité.

Quand je lui parle de la souffrance des enfants et de mon sentiment de révolte contre la création, il me répond avec des 0 et des 1 et l'équilibre d'une balance. Cela m'attriste, car j'aimerais bien ouvrir un vrai dialogue avec lui.
Comment veux-tu ouvrir un DIALOGUE (qui est un entretien entre DEUX personnes), quand une des deux n’accepte pas la vision de l’autre en disant : « Moi seul détient la Vérité ! vous êtes dans l’erreur !».

Vous parlez tous de sa tour d'ivoire. Est-il vraiment dans une tour d'ivoire? Est-il vraiment enfermé dans un système qui le protège et qui lui tient chaud parce qu'il aurait peur de vivre, ou au contraire, n'a-t-il pas vécu, connu la révolte, la colère, l'amour la haine et ne les a-t-il pas dépassé?
Pour cela, il faudrait qu’il soit arrivé à un stade où l’humain est parfait, mais j’en doute fortement vu son enfermement dans les méandres de son système à penser.

Demandons le lui pour remettre un peu de sérénité dans ces débats par ailleurs passionnants.
Je suis curieux de voir sa réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum