Tu ne tueras point ! sauf .....

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Ilibade le Lun 24 Nov 2008 - 2:26

Réponse à Abdallah

Ca veut dire que le sâtan d'Abdallah comprend aussi le prophète et les saints ?
Je sais que c'est très étrange Abdallah, mais aussi, malgré le caractère audacieux d'une telle méditation, très propice à la spiritualité.

Examinons Abdallah !
Est-il le prophète ? OUI ou NON (rayer les mentions inutiles)
Est-il tous les saints passés, présents et futurs ? OUI ou NON
Est-il Allah ? OUI ou NON

Qui est Abdallah ?

Abdallah est ce qu'il pense être, à savoir une personne qui a une religion, une famille, des amis, ..., et qui s'exprime en disant JE. Il a un corps bien délimité, des souvenirs, des désirs, etc.. Tant que ton esprit le croit ainsi, Abdallah est ce que son esprit croit. Et donc, comme son esprit use d'une pensée logique, Abdallah est affirmé par son esprit mental.

Le contraire ou Satân d'Abdallah est donc tout ce qui se rapporte selon l'esprit d'Abdallah à NON-Abdallah. Par exemple, le pape Benoit XVI est dans le Satân d'Abdallah, mais la Nébuleuse Andromède est aussi dans le Satân d'Aballah. Ilibade a de grandes chances d'y être aussi, etc. In fine, le Prophète et tous les saints y sont. Tout cela est TON ALTER-EGO, le Satân du MOI d'Abdallah.

A l'intérieur d'Abdallah, il y a de façon cachée un élément qui est de la nature d'Allah, et qui est dans le Satân d'Abdallah tant que l'esprit d'Abdallah l'ignore. Mais si Abdallah en prend conscience, cet élément appelé Rabb prend alors le relais et par la religion, permet à Abdallah de trouver chez les autres ce qu'il n'est pas, et aussi d'apprécier ce contraire de lui-même. Les autres ou Satân, c'est ton inconscient qui se révèle quand tu t'intéresses aux autres et que ton MOI se consacre à la religion et à la communauté.

Il faut absolument distinguer l'adversaire d'un être ou même du dieu IHWH de celui du Christ qui, parce que le Christ réunit EGO et ALTER-EGO en une seule entité impensable, est le Diable ou disjonction exclusive. Le Christ est un opérateur d'union là où le Diable est un opérateur de division.

Sur le plan logique, le Satân de la disjonction exclusive est la disjonction inclusive qui s'exprime ainsi : ou bien A, ou bien B, ou bien A et B. Le Christ est cet état spécial A et B, qui s'établit entre choses contraires qui sont ainsi mariées et que la pensée a du mal à distinguer. Dans le Diable, Satân du Christ, on avait seulement : ou A ou B mais jamais A et B.

Dans quel sens emploie tu le terme grandissant ?
Dire que la communauté est grandissante, c'est en fait évoquer le fait qu'il n'y a rien qui puisse être rejeté de cette communauté. Puisque le bien et le mal sont des données relatives à notre esprit, il suffit que l'esprit s'en aperçoive pour sortir de cette limite liée à notre nature logique sélective. Acceptant tout, c'est l'Etre en entier dont nous prenons conscience, ce qu'il a été, ce qu'il est et ce qu'il sera.

Atteindre les plus hauts degré de la sainteté ce n'est pas devenir omniscient, n'est-ce pas ? Ainsi que signifie "tout l'inconscient sera alors devenu conscient, par addition ou union logique" ?
Tant qu'il reste des éléments que l'esprit ignore, et tant que tu penses être Abdallah, alors il ne peut y avoir de sainteté. Mais si tu cesses de te voir comme Abdallah et que tu fais corps avec tous les autres êtres de l'univers, ne serais-tu pas alors l'Etre lui-même ? Supposons que tu agisses en pensant que tu es toi et tous les autres, ne serais-tu pas Allah, son Prophète et tous les saints réunis en une seule intention, une Cause et son Effet enfin réunis ?

Je suis d'accord, on n'y arrive pas du jour au lendemain et c'est très difficile. En plus cet état impensable est un anéantissement progressif qui corrige jour après jour les imperfections du langage et de la pensée. Imagine tout ce que tu as dû penser pour devenir Abdallah. Des milliards de cellules, des quantités indénombrables d'atomes, une dépense verbale et énergétique considérable pour affirmer Abdallah et nier Non-Abdallah. Quelle peut bien être cette Identité qu'on appelle Suprême ?

Si, dans des états de conscience plus élevés, nous pouvions voir nos particules élémentaires, dans leur réalité, est-ce que nous nous verrions comme des corps humains ? Quelle différence ferions-nous entre toi et moi si nous étions dos à dos ? Nous naviguerions à travers des systèmes nucléaires de l'un ou de l'autre, des électrons satellites, des dimensions parallèles, et peut-être que nous nous verrions comme un univers très différent. Notre esprit pourrait prendre conscience de tous les êtres de notre monde rapportés à cette dimension, sans forcément les distinguer. Ainsi une maison est une communauté de briques et de matériaux. Les briques sont une communauté d'atomes et de structures et dans ces structures il y a encore autre chose. Et à l'échelle de cet "autre chose", que sont devenues les briques et qu'est devenue la maison ? Et si on continue à chercher ce qu'il y a de plus simple comme être de base, n'est-ce pas là ce à quoi on s'identifierait dans une identité unique suprême ? Et bien c'est cela que nous sommes. Tout le reste a été construction de l'esprit et complication, mathématisation de structures toujours plus voyantes et tapageuses, mais qui en progressant, nous a fait perdre notre esprit initial et notre vérité intime. C'est ce Rabb que nous avons perdu de vue et que nous avons enfoui dans l'inconscient.

Notre identité actuelle est liée à notre spécificité génétique, et donc, le niveau qui est celui d'Abdallah est défini par le code génétique d'Abdallah. Au niveau immédiatement plus élevé, il y a l'espèce et le genre, puis les grands règnes. Ensuite nous en passons par l'évolution minérale et chimique. En remontant encore, on a l'évolution nucléaire, et là on commence à s'approcher des premières particules du Big Bang et de la nucléogénèse. Et bien, ce que nous sommes est encore antérieur au Big Bang. Et cela est accessible à l'esprit, débarrassé de la logique et de toute expression évolutive. C'est comme une mort biologique, minérale, chimique, nucléaire, subnucléaire. C'est une expérience du vide. On l'atteint lorsque toutes ces étapes enfouies dans l'inconscient sont devenues conscientes, et que chacune a donné lieu à une désidentification, comme si on remontait le programme à l'envers, annulant toute construction et récupérant ainsi notre identité initiale, qui est la même pour tous.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Abdallah le Mar 30 Déc 2008 - 1:32

Ilibade a écrit:
Notre identité actuelle est liée à notre spécificité génétique, et donc, le niveau qui est celui d'Abdallah est défini par le code génétique d'Abdallah. Au niveau immédiatement plus élevé, il y a l'espèce et le genre, puis les grands règnes. Ensuite nous en passons par l'évolution minérale et chimique. En remontant encore, on a l'évolution nucléaire, et là on commence à s'approcher des premières particules du Big Bang et de la nucléogénèse. Et bien, ce que nous sommes est encore antérieur au Big Bang. Et cela est accessible à l'esprit, débarrassé de la logique et de toute expression évolutive. C'est comme une mort biologique, minérale, chimique, nucléaire, subnucléaire. C'est une expérience du vide. On l'atteint lorsque toutes ces étapes enfouies dans l'inconscient sont devenues conscientes, et que chacune a donné lieu à une désidentification, comme si on remontait le programme à l'envers, annulant toute construction et récupérant ainsi notre identité initiale, qui est la même pour tous.

:yahoo:

J'ai compris!

Premier niveau, niveau de l'égo: Le bien et le mal est définis par ce qui qui plait et déplait à l'individu. On pourrait le rapprocher de ce que Kierkegard appelait le stade esthétique.

Deuxieme niveau: l'individu se ressent comme appartenant à l'espèce humaine. De là apparait la moralité où l'on ressent la necessité de se conformer à des lois plus générales tel les lois de la cité par exemple pour se sentir pleinement Homme. Je rapprocherais cela à ce que Kierkegaard appelait le stade éthique.

Troisième niveau: L'individus se ressent comme appartenant au genre animal. Ce stade là, et tout les autres suivants, je les rapprocherais de ce que Kierkegaard appelait le stade spirituel. Içi l'individu ressent des choses normalement accessible aux seuls animaux sauvages. Par exemple lors du Tsunami en fin 2006, les animeaux ont instinctivement déserté les lieux qui allaient être sinistré. D'où avaient ils perçu qu'il y allait y avoir une catastrophe ?

A ce troisième niveau l'homme et capable d'entendre ce qu'ont entendu les animeaux sauvages (Notons que les animaux domestiqués non plus n'ont pas fuit).

Après vient le niveau minéral et là je n'ai pas d'exemple. D'ailleurs comme les niveaux de conscience ont un langage propre de plus en plus simple et moins exprimable, il n'est peut être pas pas aisé de trouver des exemples.
Mais je pense que je suis dans la bonne voie. Car il est dit dans le Coran que Salomon parlait avec des animeaux et son père David parlait avec des montagnes qui sont clairement du règne minéral.

Pour ce qui est des autres stades: atomique, subatomique... je n'y entend pas grand chose. Toujours est il que je comprend l'idée générale. Pour remonter le programme il faut être capable de faire taire le sous-programme dans lequel notre conscience est actuellement baignée. Jusqu'à parvenir au programme Adam qui a accès directement au Nom des choses. Le Nom c'est l'essence débarrasé de toute substance.

Faire silence, c'est se détacher des choses appartenant à l'étage que nous occupons actuellement. C'est sacrifier nos rapports horizontaux avec les éléments du monde pour les envisager de plus en plus comme découlant du principe qu'ils ont commun avec nous (et non plus en fonction du rapport qu'ils entretiennent avec notre personne). Il s'agit d'un rapport verticale où tous les êtres sont égaux. Si j'ai bien compris, c'est en ce sens que tu as mis sur un pied d'égalité la vie d'une fourmi avec la vie d'un être humain...

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Ilibade le Mar 30 Déc 2008 - 12:07

L'une des façons les plus incroyables de voir le rapport entre les règnes, c'est encore de prendre en compte la hiérarchie des besoins telle qu'elle est définie par Abraham Maslow (Maslow était kabbaliste) mais en la rapportant comme le fait aujourd'hui la kabbale.

Il existe une hiérarchie de besoins qui correspond à un niveau d'exigence de la vie des règnes :

1- Les besoins élémentaires de la vie : physiologiques, indispensables et qui traduisent le niveau JE SUIS. C'est le règne minéral qui témoigne de ce niveau, car une pierre ou un rocher se contentent d'être, sans avoir de mouvement, d'expansion, d'intellection. Les besoins du minéral sont assez faibles et le minéral s'inscrit dans la durée, dans une longue évolution. Le nouveau-né est du type minéral, car il est là où on le pose et il y vit. Question de base : QUOI !

2- Les besoins de possession : argent, territoire, réserve alimentaire, richesses. Cela traduit le niveau d'existence JE POSSEDE, J'OCCUPE L'ESPACE. Naturellement, les fonctions de sécurité entrent dans ce niveau. Le règne qui est le plus en rapport avec ce niveau d'exigence est le végétal, dont la caractéristique est d'être expansive. Le végétal ne peut pas se déplacer, mais il a tendance à occuper l'espace, et à s'étendre, par la reproduction. De même, ceux qui sont riches peuvent avoir plusieurs possessions. Et les petits enfants se battent pour leur jouets. question de base : OÚ.

3- Les besoins de reconnaissance, de pouvoir au sein du groupe social : cela répond au niveau d'exigence JE DOMINE et JE SUIS AIME. C'est ici le début des fonctions qui imposent le déplacement, la conquête spatiale et temporelle et pour cela, l'être recherche des alliances. Il doit atteindre le plus haut niveau de pouvoir et de reconnaissance. C'est le jeune dans sa bande, qui cherche sa place, parfois de chef, parfois de servant. C'est comme chez les animaux, où l'on se bat pour désigner le leader. Et chez les êtres plus adultes, c'est la course au pouvoir. Or le monde animal est le monde qui se déplace. C'est le règne où l'adolescent recherche aussi l'amour, car cet amour le lie à la société. La question principale est ici COMMENT.

4- Le besoin de savoir et de connaître : ce besoin répond au niveau de la vie JE COMPRENDS et JE SAIS. Il caractérise l'être de conscience, l'humain. Il se sert des 3 autres besoins pour les organiser et en tirer avantage. C'est l'étape de l'homme indépendant qui agit et apprend. Il cherche alors les POURQUOI.

ET c'est dans la 5° phase, que l'homme peut s'éveiller à la spiritualité, par la question essentielle QUI, et qui correspond au niveau de l'existence IL EST, dans une identité redevenue imprécise et se fondant au sein de la VIE globale, de l'ETANT universel. Ce niveau est atteint par les grands parents ou les personnes avancées dans la vie, et qui ont une façon plus élargie de voir les choses, parce qu'elles ont vécu et traversé les autres étapes.

Voilà pourquoi nous avons en nous tous les liens avec les autres règnes naturels.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par bernard1933 le Mar 30 Déc 2008 - 15:16

Merci, Ilibade, de me classer au 5ème stade ! J'en suis ravi ! Je n'attends plus que le 6ème, le grand plongeon !
Mais il est vrai qu'avec l'âge, nous voyons les choses différemment ; nous les jugeons " de plus loin", avec plus de détachement, et, me semble-t-il, d'objectivité . Par contre, nous perdons , me semble-t-il, en sensibilité .
Un décès est très douloureux pour un jeune ; il est davantage relativisé pour un "vieux" ! Si j'étais "in", je dirais un senior, mais le résultat reste le même ! Bonne année !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par Ilibade le Mer 31 Déc 2008 - 4:43

J'en suis ravi ! Je n'attends plus que le 6ème, le grand plongeon !
Oh ! Il suffit pour cela de s'adresser au Saigneur ! Il est si serviable et si hallal !

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par yacoub le Sam 29 Oct 2011 - 17:28

Tu ne tueras point sauf dans trois cas.

Sahih Bukhari, Livre 83, Numéro 17
L'apôtre d'Allah a dit :
- Le sang d'un musulman qui reconnaît que personne ne peut être vénéré à part Allah et que je suis son Prophète ne peut pas être versé, sauf dans trois cas : pour meurtre, pour un rapport sexuel illicite dans le cas d'une personne mariée et pour celui qui se détourne de l'islam et quitte les musulmans.
http://www.sahih-bukhari.com/Pages/Bukhari_9_83.php>

Sahih Bukhari, Livre 84, Numéro 57
Des Zanadiqa avaient été amenés à Ali et il les avait brûlés. La nouvelle de cet événement atteignit Ibn Abbas qui dit :
- Si j'avais été à sa place, je ne les aurais pas brûlés, parce que l'apôtre d'Allah l'a interdit en disant « Ne punissez personne avec la punition d'Allah (le feu) ». Je les aurais tués selon l'ordre de l'apôtre d'Allah « Celui qui quitte la religion de l'islam, tuez-le ».
http://www.sahih-bukhari.com/Pages/Bukhari_9_84.php>

Sahih Muslim, Livre 16, Numéro 4152
Le Messager d'Allah a dit :
- Il n'est pas permis de prendre la vie d'un musulman qui témoigne qu'il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah et que je suis le Messager d'Allah sauf dans ces trois cas : l'adultère marié, l'homicide, et celui qui abandonne sa religion, quittant la communauté.
http://www.searchtruth.com/book_display ... umber=4146

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne tueras point ! sauf .....

Message par JO le Sam 29 Oct 2011 - 17:54

un peu tard d'attendre le sixième stade pour se soucier de spiritualité . On n'a plus le temps de se tromper . Nous sommes si vulnérables et peu importants : que représente une vie humaine ? Où sont les manes d'une femme grecque née deux cents ans avant JC ? Pour les chrétiens, semblable à ce qu'elle fut , dans un lieu improbable selon ses mérites . Pour un athée, elle a rejoint le neant, comme si elle n'avait jamais existé . A quoi bon, alors? Pourquoi vivre et penser ?Si l'univers est vivant, elle est toujours encore là, la femme grecque... Elle n'est plus forme, mais elle est toujours vie et peut-être pensée ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum