notre existence a-t-elle un sens?

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Geveil le Lun 20 Avr - 11:58

Imala,

Quand Siva te demande si c'est de l'ironie, ton post, je pense qu'elle veut dire que lorsqu'on va vraiment très mal, on n'est pas sensible aux feuillages d'automne et on a envie de jeter le gamin qui grimpe sur vos genoux.
Je le dis pour l'avoir vécu.
Dragoon a dit la même chose en réponse à un de mes posts qui ressemblait au tien.

P.S. J'espère que ce message ne sent pas trop mauvais au nez de Bulle qui est dans cette discussion.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par _bradou le Lun 20 Avr - 12:04

Siva se met à mordre, il vaut mieux faire attention en attendant que l’orage passe. Je vais quand même lui dédier ce brin de poésie philosophique sur le thème du sens de la vie.
La vie a-t-elle un sens ?
La vie est-elle absurde ?
L’absurde est dans la question.
La vie ne peut avoir de sens....de but, car rien n’est plus élevé que la vie pour servir d’horizon à la vie. Rien ne vaut la vie.

L’absurde est le chemin qui veut mener quelque part, car qu' il n’y a nulle part où aller.
L’absurde est le geste qui veut agir, alors qu’il n’y a rien à faire, tout a été fait.
L’absurde est la parole qui veut dire, alors qu’il n’y a rien à dire, tout a été dit.

C'est parce que tout a été déja fait et dit que nous sommes là, qu'il y a la vie.

La vie c’est le chemin juste pour marcher, le geste juste pour bouger, la parole juste pour parler, l’amour juste pour aimer .La vie juste pour vivre. La vie pour la vie.
Comme dit Septour, un beau cadeau....pour l’éternité.

Bon, c'est pas très..très poétique, mais c'est l'intention qui compte.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par SEPTOUR le Lun 20 Avr - 12:19

BRADOU, tu es un sage. Ce que tu dis, le PERE ne l'aurait pas mieux dit.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Invité le Lun 20 Avr - 12:44

bradou a écrit:Siva se met à mordre,
J'ai cru que c'était ce que tu recherchais. Tu fais très bien dans le genre "poil à gratter".

il vaut mieux faire attention en attendant que l’orage passe. Je vais quand même lui dédier ce brin de poésie philosophique sur le thème du sens de la vie.

ici le temps n'est pas à l'orage ; de plus, je ne suis pas en colère.

La vie a-t-elle un sens ?
La vie est-elle absurde ?
L’absurde est dans la question.
La vie ne peut avoir de sens....de but, car rien n’est plus élevé que la vie pour servir d’horizon à la vie. Rien ne vaut la vie.
Je ne sais plus qui a lancé ce fil de discussion, au fait.

Sinon, très beau, ton texte. Merci !

copains

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Invité le Lun 20 Avr - 12:45


Bradou, c'est vraiment très, très beau ce que tu as écrit là !!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par _bradou le Lun 20 Avr - 12:47

SEPTOUR a écrit:BRADOU, tu es un sage. Ce que tu dis, le PERE ne l'aurait pas mieux dit.

Ce n'est pas le Père qui m'a inspiré c'est mon amour pour Siva.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Invité le Lun 20 Avr - 12:48

Gereve a écrit:Imala,

Quand Siva te demande si c'est de l'ironie, ton post, je pense qu'elle veut dire que lorsqu'on va vraiment très mal, on n'est pas sensible aux feuillages d'automne et on a envie de jeter le gamin qui grimpe sur vos genoux.
Je le dis pour l'avoir vécu.
Oui, c'était ce que je voulais dire. Je ne savais pas quoi répondre. Mais vos messages, les amis, me font beaucoup de bien. je vous embrasse tous. :coeur:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Invité le Lun 20 Avr - 12:52

bradou a écrit:

Ce n'est pas le Père qui m'a inspiré c'est mon amour pour Siva.

Bradou, je suis toute émue !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Invité le Lun 20 Avr - 13:40

On dirait qu'on est nombreux à comprendre ce qu'est un passage à vide ...Wink

On peut aussi témoigner que cela n'a qu'un temps... même si on n'y croit pas quand on est dedans, on s'en sort, puis on se rend compte que cet état dépressif et tous les symptômes associés ne sont pas "nous", mais une maladie. Et les maladies, on en guéri

Les "vrais amis", c'est comme le bonheur: de fugaces et précieux moments qu'il ne faut pas rater.

Ayant noué plusieurs amitiés profondes avec d'abord un contact virtuel, je peux témoigner que ces amitiés sont réelles, même si elles ne durent pas souvent; il y a de beaux moments


copains

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La vie a t-elle un sens?

Message par emeraude le Lun 20 Avr - 18:28

Si elle n'en avait pas, que ferions-nous sur la terre?

emeraude
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 2
Localisation : ile de France
Identité métaphysique : manent catherine
Humeur : gaie
Date d'inscription : 20/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Geveil le Lun 20 Avr - 23:13

J’hésite entre la vie et la mort. Certains disent que le concept de mort est vide; nous reviendrons plus loin sur cette remarque.
D’une façon ou d’une autre, je n’échappe pas à la vie puisque je vis. Je n’échappe pas à la mort non plus puisque je suis sorti du néant et y retournerai. J’assiste à la lente tombée de mon corps vers la tombe, les cheveux tombent, les dents tombent, la peau tombe, les joues tombent, mes testicules tombent, les pectoraux tombent, la vue et l’ouïe baissent, le squelette se voute, les jambes s’arquent, tout vous ramène à la terre. Est-ce que pendant ce temps mon âme s’élève? Je ne sais pas, par contre je n’ai pas l’impression que celle de ceux qui son atteints par la maladie d’Alzheimer ou tout simplement par la sénilité s’élève. Il est vrai qu’il y a tant de choses que nous ignorons. Donc quand je dis que j’hésite entre la vie et la mort, ce n’est pas de l’état de fait dont je parle, mais de l’amour que je leur porte.
La vie me paraît tantôt chaude, souriante et accueillante, lumineuse, drôle, surprenante, passionante, jouissive tantôt cruelle, monstrueuse, burlesque, irrespectueuse, obscène, ridicule et vaine. Pour quelques humains ayant atteint un haut degré de spiritualité, elle est dit-on et fut peut-être une joie transcendante, mais pour des milliards elle est et fut un vrai cauchemar (“Projection” dirait ma psychologue). C’est d’ailleurs aussi l’opinion de Schopenhauer.

Alors, faut-il en finir avec la vie?

Je ne parle pas ici d’un suicide personnel, car il ne permet pas d’échapper à la vie mais de tout l’univers. Nous savons que l’homme a les moyens de détruire la planète, mais pour ce qui est du cosmos, c’est une autre affaire; il lui a en effet fallu un million d’années pour parvenir à la technologie moderne, combien lui en faudrait-il pour avoir les moyens de détruire le cosmos ? Donc, pour pas mal de temps encore nous ne pourrons échapper à la vie.
Ceci dit, quand j’ai fait part à ma psy des doléances des chenilles grignotées de l’intérieur par les larves du sphex, elle m’a répondu “ Tu es un prédateur”. Qu’est-ce à dire ? Qu’il faut mordre la vie à pleines dents ? Soit ! C’est d’ailleurs ce que fait un correspondant amoureux de la vie que j’ai rencontré sur un forum internet et avec qui j’ai échangé quelques idées. Ce que firent aussi Boris Vian, Hemingway, Joseph Kessel et bien d’autre qui finirent tous par se suicider. Fut-ce un désaveu de la vie ou au contraire l’apothéose d’un hymne à la vie?

Ce matin, je regardais les derniers moments d’un frelon, qui s’était introduit dans mon atelier et ne pouvant trouver la sortie, mourrait d’épuisement. Mais incapable de mouvoir ses ailes, il continuait tout de même à ramper sur le sol, efforts dérisoires, pitoyables, lamentables, poignants, dernières manifestations de cette fameuse volonté de vivre si bien débusquée par Schopenhauer. Encore, quand il s’agit d’un insecte, il est peu probable qu’il soit conscient de sa fin proche, mais quand il s’agit d’un vieil homme, courbé, vacillant, baveux, ridé, taché, haletant, geignant, tremblant, chevrotant, incontinent, et qui malgré tout s’accroche à la vie, c’est pitoyable, quelle tristesse! Heureusement, certains hommes, se voyant déchoir choisissent de mettre fin à leur vie ( Hemmingway, Emile Ajar, Kœstler ( Je crois) ). Ce sont eux les grands hommes, et qui sauvent l’honneur de l’humanité. Mais ils sont bien rares, et moi-même je me sais trop lâche pour le faire un jour.

Quand je regarde l’homme comme si je n’appartenais pas à son espèce, je vois d’abord les yeux, puis la bouche et la bouche, c’est terrible, gouffre ouvert sur le néant, bardé de dents qui font joli quand elles sont blanches et régulières mais dont je sais bien qu’elles sont là pour retenir, déchirer et broyer des proies.

Quand je pense qu’aux USA un homme un jour, a proposé “ pour faire moderne”, d’utiliser l’électricité pour tuer les condamnés à mort ! Et le pire, c’est qu’il s’est trouvé une majorité d’imbéciles pour le suivre !!!! De pauvres bêtes ont du sans doute faire les frais d’une expérimentation préalable.

Quand je vois les femmes étaler leurs cuisses et leurs seins sous prétexte d’"être à l’aise sans plus " disent-elles, elles me font rigoler. Inconsciemment, elles ne font qu’obéir à la volonté de vivre, pour exciter les mâles, se faire féconder et multiplier le nombre des êtres vivants. L’homme, animal dénaturé ( “Les animaux dénaturés”, Vercors ), a bien sûr détourné ces motivations profondes pour faire de la copulation uniquement un plaisir. Mais, à l’origine, je le répète, il y a la fameuse volonté de vivre.
Quand je vois que pour vivre, la nature a inventé des crocs, des griffes, des dards, des mandibules, les formes les plus variées, les stratagèmes les plus cruels ( œufs pondus dans un être vivant pour que les larves disposent de chair fraîche à leur naissance, toiles d'araignée, ).

D’aucuns louent la splendeur du monde, j’appelle ça la beauté du diable.

Certes, il y a aussi de la douceur, de la joie, de l’amour, de la solidarité, de l’abnégation, de la musique, des œuvres d’art, et on peut donc considérer que la vie est belle et la volonté de vivre la bienvenue

Mais la cruauté et la souffrance ne l’emportent-elles pas de loin sur la douceur et la joie?

D’ailleurs, la joie, la douceur et l’amour seraient -ils majoritaires dans l’univers, je n’en affirme pas moins que, n’y eusse-t-il qu’un seul enfant, dans tout l’univers, un seul, qu’on arrache à sa mère, la détresse de l’enfant et le désespoir de la mère le disqualifient.

Mais ce n’est que mon jugement, et comme me l’écrivait un ami, “Arrête de juger, arrête de penser, mets fin à ta colère. Que d’orgueil! Accepte, aime, et tu recevras le meilleur de la vie”. Cela m’est actuellement très, très difficile. Mon cerveau tourne comme un moteur de formule 1 et je ne peux m’empêcher de juger.

Soit, acceptons! Mais je vous préviens, si vous accepter vous devenez complice non seulement de la splendeur du monde, mais aussi de ses horreurs. C’est exactement comme une agence de voyage qui vous proposerait un séjour paradisiaque gratuitement mais qui, pour vous assurer ce séjour devrait, dans l' arrière boutique se livrer à des actes horribles, par exemple tuer des humains pour vous fournir des mets délicieux.
A vous de décider, “ Tu veux ou tu veux pas?” comme dit la chanson.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Bulle le Mar 21 Avr - 9:35

A la lecture de ta contribution Gerêve j'ai envie de te rappeler un conseil qui a été donné à Siva et qui disait à peu près ceci :
"Cherche un sens à ta vie au lieu de chercher un sens à la vie "
Gerêve a dit : Qu’est-ce à dire ? Qu’il faut mordre la vie à pleines dents ? Soit !(…) Ce que firent aussi Boris Vian, Hemingway, Joseph Kessel et bien d’autre qui finirent tous par se suicider. Fut-ce un désaveu de la vie ou au contraire l’apothéose d’un hymne à la vie?
Excellent question Gerêve. Mais il manque au moins un choix.
Et il me semble que c'est celui fait par le seul suicidé parmi les exemples que tu donnes (cf le PS) : Hemingway. Or il ne s’agit pas, je pense d’un "désaveu de la vie" ou d’un "hymne à la vie", mais tout simplement du choix de refuser un avenir de souffrance et de délabrement physique. Hemingway, l’homme à femmes était devenu impuissant, et Hemingway l’écrivain devenait aveugle.

PS : Boris Vian : malade (raa) est mort d’une crise cardiaque pendant la projection de « J’irai cracher sur vos tombes »
Kessel : mort d’une rupture d’anévrisme. C’est son frère Lazare qui s’est révolvérisé.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Geveil le Mar 21 Avr - 10:51

Bulle a écrit:A la lecture de ta contribution Gerêve j'ai envie de te rappeler un conseil qui a été donné à Siva et qui disait à peu près ceci :
"Cherche un sens à ta vie au lieu de chercher un sens à la vie "
C'est moi qui l'ai donné:
Siva, ça ira mieux quand tu renonceras à TROUVER un sens à LA vie mais chercheras à donner un sens à TA vie.
Gerêve a dit : Qu’est-ce à dire ? Qu’il faut mordre la vie à pleines dents ? Soit !(…) Ce que firent aussi Boris Vian, Hemingway, Joseph Kessel et bien d’autre qui finirent tous par se suicider. Fut-ce un désaveu de la vie ou au contraire l’apothéose d’un hymne à la vie?

Et il me semble que c'est celui fait par le seul suicidé parmi les exemples que tu donnes (cf le PS) : Hemingway.
Merci de cette précision, il doit y en avoir d'autres, non? Jary, par exemple et si ce n'est Kessel c'est peut-être Kœstler.

Or il ne s’agit pas, je pense d’un "désaveu de la vie" ou d’un "hymne à la vie", mais tout simplement du choix de refuser un avenir de souffrance et de délabrement physique. Hemingway, l’homme à femmes était devenu impuissant, et Hemingway l’écrivain devenait aveugle.
Je te retrouve bien, là, ton côté terre à terre et donneuse de leçons
rire
Moi, j'interprète ça comme l'apothéose d'un hymne à la vie. Je peux ? Merci !
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Bulle le Mar 21 Avr - 13:01

Moi, j'interprète ça comme l'apothéose d'un hymne à la vie. Je peux ? Merci !
Mais qui t'empêche de le faire ? Tu fais et du dis ce que tu veux Gerêve.
Moi aussi.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

sens de la vie

Message par emeraude le Mar 21 Avr - 18:47

Voici un lien où les méditations proposées m'ont aidé à trouver un sens à ma vie.....
http://oliviermanitara.org/mailing_ebook_gratuit.php

emeraude
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 2
Localisation : ile de France
Identité métaphysique : manent catherine
Humeur : gaie
Date d'inscription : 20/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Alexis le Mar 28 Avr - 23:06

ElBilqîs a écrit:en dehors du fait que nous devons mourir un jour,
notre existence a-t-elle un sens? pour les croyants? pour les incroyants? pour ceux qui doutent? et ceux qui sont sûrs d'eux, faute d'être sûrs de... (de quoi?)
La VIE n'a pas de sens, il faut juste la VIVRE...

Ce serait ennuyant si elle en avait un, tu ne crois-pas?
avatar
Alexis
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 47
Identité métaphysique : athée
Humeur : glaciale
Date d'inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Invité le Mer 29 Avr - 8:26

Je ne comprends pas. Si la vie n'a pas de sens autant se suicider ? ou il est dit qu'il faut subir quelque chose qui n'a pas de sens ? Si la mort est un néant, un sommeil profond, alors c'est mieux que la vie qui est souffrance.

Non bien sûr, je crois que la vie a un sens, c'est retourner à Dieu et c'est ce qui me fait supporter la vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Invité le Mer 29 Avr - 9:27

Mais c'est quoi, LE SENS ?

Je le prend au sens .. (flûte! :ptdr:) heu... bon, il n'y a pas d'autre mot... au sens propre, au premier degré. Le sens est une demie droite, qui commence à un point et va vers l'infini en suivant une direction (la direction ayant donc 2 sens).

Le sens de la vie est apportée par elle même: elle a un début et s'oriente vers une fin, peut-être la ligne est-elle sinueuse, en boucle, peut-être se divise-t-elle, peut-être les lignes fusionnent-elles...

Peut être notre vie sur terre n'est elle qu'un segment d'une ligne infinie dans les deux directions, peut-être notre incarnation n'est simplement que l'inconscience de ce qu'il y a avant et après, mais ce qui est certain, c'est que la vie est évolution, croissance, transformation, reproduction, et qu'elle n'a pas attendu que l'humain lui donne un sens pour en avoir un. Comme je vois autour de moi que dans la nature rien n'est inutile, rien ne se perd, alors je suis rassurée et je fais confiance à la vie: elle a sûrement un sens, même si je ne le connais pas, et cela me suffit !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Geveil le Mer 29 Avr - 9:53

Jayrâm a écrit:Non bien sûr, je crois que la vie a un sens, c'est retourner à Dieu et c'est ce qui me fait supporter la vie.

Et une fois que tu seras retourné à Dieu, ça aura un sens ? Twisted Evil
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Invité le Mer 29 Avr - 10:09

Gereve
Et une fois que tu seras retourné à Dieu, ça aura un sens ?

Dieu est le sens de tout ce qui est, la cause de toutes les causes, le but ultime, donc pour l'instant je ne peux pas me poser ce genre de question, il ne faut pas griller les étapes, quand je serai devenu Dieu je te dirai à quoi je crois rire

J'envisagerai peut-être de créer un monde et de croire en l'homme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Geveil le Mer 29 Avr - 11:34

Donc le sens de la vie, c'est de vivre et pour vivre, il faut créer, mais au prix d'innommables souffrances.

Comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois, la détresse d'un enfant qu'on arrache à sa mère et le désespoir de la mère, ne disqualifient ils pas cette création ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par _bradou le Mer 29 Avr - 12:53

OUI


Spoiler:
:soldat: L'islam
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Bulle le Mer 29 Avr - 14:18

Alexis a dit :
La VIE n'a pas de sens, il faut juste la VIVRE... Ce serait ennuyant si elle en avait un, tu ne crois-pas?

Tout à fait d’accord avec toi.
Mais comme je suis une optimiste de nature, j’en ai trouvé un de sens : "être" depuis la porte d’entrée jusqu’à la porte de sortie !
Ne croyez pas, c’est très ambitieux ...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par bernard1933 le Mer 29 Avr - 18:31

Gereve a tout à fait raison . Non, la vie n'a pas de sens , pas plus la mienne que celle du gamin qui ne connaîtra que la souffrance et la déchéance ou que celle du moustique qui va me piquer. Se suicider ? Qu'est-ce-que ça rapporte tant que nos conditions de vie sont supportables ? La vie de Staline ou de Hitler avait-elle un sens ?
Jayram, pour moi, Dieu n'est pas le but ultime, puisqu'on est déjà "plein dedans"...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: notre existence a-t-elle un sens?

Message par Alexis le Mer 29 Avr - 20:15

Jayrâm a écrit:Je ne comprends pas. Si la vie n'a pas de sens autant se suicider ? ou il est dit qu'il faut subir quelque chose qui n'a pas de sens ? Si la mort est un néant, un sommeil profond, alors c'est mieux que la vie qui est souffrance.

Non bien sûr, je crois que la vie a un sens, c'est retourner à Dieu et c'est ce qui me fait supporter la vie.

Pourquoi se suicider? je préfere attendre la mort comme tous les etres vivants et pendant ce temps profiter (et non pas subir) d'une vie qui est souffrance et bonheur à la foi, d'une vie parmis des milliards d'autres.
En d'autres termes, restons rationnel, j'ai le choix entre la mort et la vie, le néant et le bonheur/la souffrance, le néant et l'amour/l'indifference.... choix facile, vous ne trouvez pas?

Vous supportez la vie??? alors pourquoi faire durer ce calvaire, suicidez-vous et retourner a dieu comme vous dites, puisque c'est lui votre bonheur.
avatar
Alexis
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 47
Identité métaphysique : athée
Humeur : glaciale
Date d'inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum