robot "vivant"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: robot "vivant"

Message par BlingBlingTheGod le Lun 21 Avr 2008 - 20:26

-spin- a écrit:Bonsoir,

L'Architecte du Temps a écrit: la matière organique est un systeme mécanique, que ce soit de la chair ou du métal tu peux aboutir à la même chose : un être intelligent et conscient
Tu vas me dire que mon disque est rayé, mais comment sauras-tu qu'il est vivant et conscient ?

à+

Je saurais qu'il est vivant lorsqu'il sera capable de faire des blagues et de composer un concerto

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2099
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

http://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: robot "vivant"

Message par WerdoX le Lun 21 Avr 2008 - 21:30

En quoi une chose vivante doit consommé de l'énergie (protéine/glucide/lipide) ainsi que des nutriment pour rester en vie (et non de l'électricité ou tout autre ''combustible/énergie robotique'' ..)

Tu n'a qu'a regarder TOUS les etre vivants (organisme micro-cellulaire, bactéries,plantes,animaux ...) ils s'y nourrissent tous ! (certaines bactéries ont une alimentations un peu plus ''complexes'' mais restent dans les standards)

En quoi l'électricité ne serait pas une source d'energie du vivant ? tes neurones marchent avec des impulsions electriques

En effet ; mais c'est plus une ''fonction'' qu'une source ''d'énergie'' (on ne gaspille pas des ''impulsions électriques'' lors d'une activité physiques quelconque .. et surtout nous n'en CONSOMMONS pas)

Un robot a ses pieces qui s'usent et il pourrait très bien se transformer au cours de son existence au fur et a mesure qu'il apprend par exemple.

Comment des cellules INORGANIQUES (métal/fer/etc.) pourrait il se ''tranformer'' toute seule ?? (du genre muer/grandir/évoluer...)
On peut remplacer les ''pieces usées'' .. mais alors ce ne serait pas vraiment un etre vivant ...

A bon 2 robots ayants des capaciter différente pourait combiner leur atouts et se repoduire ainsi...

Ce ne serait pas vraiment une ''reproduction'' .. une sorte de transfert de ''génôme'' si l'on veut !
2 robot qui en fabrique un autre différent .. irait à l'encontre meme de la définition de reproduction, qui normalement concoit un etre ''semblable'' à eux meme (de meme race si l'on veut) et non un etre ''mi-robot A mi-robot B'' ...

la matière organique est un systeme mécanique,

Peut etre, mais le systeme mécanique A peut se multiplier/grandir/naitre et mourrir ; pas le métal (et c'est ce qui fait toute la différence)

que ce soit de la chair ou du métal tu peux aboutir à la même chose : un être intelligent et conscient

Je l'ai deja dit précédemment ; un etre ''vivant'' n'est pas nécessairement ''intelligent et conscient'', comme un etre intelligent (robot/ordinateur) meme s'il l'est n'est pas vivant ..
Pour ce qui est de la conscience d'un robot ... le jour où j'en verrai un (ce qui ne risque pas d'arriver de sitôt) alors on pourra ''réellement évaluer sa dite ''conscience'' !

Je saurais qu'il est vivant lorsqu'il sera capable de faire des blagues et de composer un concerto

Exactement ......

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: robot "vivant"

Message par Invité le Mer 4 Juin 2008 - 8:38

tony a écrit:]Un exemple tiré du film i-robot (tiré d'un bouquin): Tu as un enfant qui a 90% de chance de mourir, et un adulte qui en a 50%. Tu ne peux essayer d'en sauver qu'un. Lequel choisiras tu? Le gosse n'est ce pas? Si le robot fait aussi ce choix, on pourra supposer que le robot a choisi en fonction de ses émotions (à moins qu'il ait un programme qui permette de pondérer les enfants par rapport au adulte. Mais s'il n'a pas ce programme?). Ce n'est pas un test parfait, je ne crois pas que ça existe. Mais c'est quand même pertinent.

Ah! je n'avais pas vu ce fil, vou faites allusion à une auteur de SF qui fait partie de mes dadas : le grand, le génial, l'inimitable Asimov, qui a inventé le terme "robot" à partir d'un mot Tchèque voulant dire "travail", et qui a posé les 3 lois de la robotiques :

1. : Un robot ne peut faire du mal à un être humain, ou à cause de son inaction, permettre qu'il arrive du mal à un être humain.

2. : Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par les êtres humains, sauf si ces ordres entrent en confli avec la Première Loi.

3. : Un robot doit protéger sa propre existence tant que ceci n'entre pas en conflit avec la première et la deuxième Loi.

Ces Lois sont intégrées dans les circuits des robots. Par ailleurs, au fur et à mesure qu'il a écrit le cycle de Fondation, où l'on voit l'humanité (et les robots) évoluer sur des milliers d'années, Asimov a été amené à formuler une Loi Zéro -à noter que cette dernière Loi, dans Fondation, a été inventée par un des premiers robots évolués.

Cette dernière Loi ou Loi Zéro permet de corriger les limitations dues à l'intéraction des Trois premières lois qui peuvent mener un robot à "péter les plombs" dans certaines situations : cette Loi zéro permet de mettre l'intérêt supérieur de l'humanité au dessus de l'intérêt d'un humain particulier.

Pour les "sentiments", dans Asimov, les robots évolués comme R. Daneel Oliwaw ou Gerhart n'éprouvent pas de sentiments au sens humain, mais quand on les questionne, disent éprouver un "bien-être" dû à la satisfaction de bien fonctionner et d'avoir rempli leur rôle.

Et enfin, je peux vous dire que dans la robotique réelle, les chercheurs se servent toujours des Trois Lois d'Asimov !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: robot "vivant"

Message par Wooden Ali le Mer 4 Juin 2008 - 10:28

Gérard a dit :
Pour moi la réponse est évidente : JAMAIS.
Décidément, le doute sceptique t'habite dans tous les domaines !

Notre comportement est le résultat de centaines de millions d'années d'évolution. Si on veut faire un robot qui nous ressemble un tant soit peu, je ne peux pas imaginer qu'il ne soit pas doté en priorité de nos caractéristiques les plus élémentaires en particulier celles que nous partageons avec nos ancêtres.
La plus basique me semble être l'instinct de survie. Il s'accompagne d'un système de récompense/punition appelés aussi plaisir/douleur qui permet à cet instinct de parvenir à son but. Notre système de sensations s'est développé dans le cadre de cet objectif de survie.
Pas de sensations, pas de plaisir ou de douleur, pas de survie.
Si il semble difficile de doter un robot de l'instinct de survie, faute de savoir ce que c'est précisément, commençons par essayer de lui faire éprouver douleur et de plaisir. On aura alors un puissant moyen pour les faire progresser car doté d'un peu de mémoire, il saura vite ce qui est bon ou mauvais pour lui et, qui sait, le généralisera en notion du Bien et du Mal.
Et tout ça sans même lui faire bouffer une pomme!
Mais comment faire éprouver un réel inconfort ou un réel plaisir à un robot ?
Pour ma part, je n'en ai pas la moindre idée !

Wooden Ali
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 284
Identité métaphysique : sans
Humeur : ça va mieux !
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: robot "vivant"

Message par Invité le Mer 4 Juin 2008 - 10:39

Certains chercheurs essayent de créer des IA en utilisant des neurones de... sangsues. Si on continue dans cette voie, et qu'on puisse créer des robots avec des composantes biologiques, on peut imaginer qu'ils puissent ressentir la douleur, aïe, ouh! là !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum