création, évolution, ou les deux

Page 6 sur 36 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 21 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

création ,évolution ,ou les deux

7% 7% 
[ 3 ]
55% 55% 
[ 23 ]
33% 33% 
[ 14 ]
5% 5% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 42

Re: création, évolution, ou les deux

Message par zizanie le Jeu 23 Juin 2011 - 14:18

lagaillette a écrit:
zizanie a écrit:Le monde des idées? Dualisme Platonicien! Déiste?
Pour un matérialiste, ça n'a pas de sens.
Et qu'est-ce qui a un sens pour un "matérialiste" ?
La réalité par une approche scientifique rationnelle


Que peut apporter cette théologie négative?
Simplement l'idée que, s'il y a un Etre supérieur comme le pensent les religions, cet Etre ne peut pas être défini dans nos catégories mentales.
Nous voilà bien avancés! C'est la montagne qui accouche d'une souris! mdr
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Millenium le Ven 24 Juin 2011 - 2:15

La réalité par une approche scientifique rationnelle

Une réalité de robot ...,n'y a il pas de réalité dans les relations humaines? n'y a il pas un enseignement dans le savoir lié au monde des idées?

Vous en arrivez à nier le monde qui supporte l'évolution et le savoir des hommes,le monde qui fait exister la science.explo
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Bulle le Ven 24 Juin 2011 - 17:04

Millenium a écrit:
La réalité par une approche scientifique rationnelle

Une réalité de robot ...,n'y a il pas de réalité dans les relations humaines? n'y a il pas un enseignement dans le savoir lié au monde des idées?

Vous en arrivez à nier le monde qui supporte l'évolution et le savoir des hommes,le monde qui fait exister la science.explo
Je ne comprends pas ce que tu veux dire Millenium.
En quoi une approche scientifique rationnelle nie-t-elle le monde ?
Bien sûr qu'il y a une réalité dans les relations humaines et un enseignement lié au monde des idées. Personne ne le nie voyons !
Et en attendant je suis toujours, puisque le sujet est la création, sans réponse à la question de savoir ce qui aurait créé cet être supérieur (indéfinissable) qui aurait créé à son tour on ne sait trop quoi puisqu'indéfinissable.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39548
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par zizanie le Ven 24 Juin 2011 - 17:40

Bulle a écrit:Et en attendant je suis toujours, puisque le sujet est la création, sans réponse à la question de savoir ce qui aurait créé cet être supérieur (indéfinissable) qui aurait créé à son tour on ne sait trop quoi puisqu'indéfinissable.
Un serpent qui se mort la queue. lol!
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Millenium le Ven 24 Juin 2011 - 18:57

Si tu veux ,je te passe son mail rire

Sans rire, Il y a une réalité ,une conscience infinie ,pour moi ,elle se manifeste,elle se donne à l'expérience libre pour créé des consciences individuelles.

avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Millenium le Ven 24 Juin 2011 - 19:03

zizanie
Un serpent qui se mort la queue. lol!

Vous en arrivez à nier le monde qui supporte l'évolution et le savoir des hommes,le monde qui fait exister la science.

Je vous le demande, qui se mort la queue? non mais ca va pas
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par ahmed II le Lun 27 Juin 2011 - 21:44

Gereve a écrit:
Alors, demande Elisabeth de Fontenay, toute pensée d'une exception serait-elle une régression?

Non, répond JC A, car si nous admettons que nous ne sommes pas le résultat d'un dessein, que l'univers n'a pas de finalité, alors nous n'avons plus de prescriptions à accomplir, c'est alors la prise de conscience d'une forme de liberté qui est dans l'émergence. Il nous faut alors trouver nous mêmes nos règles de conduite, et nous pouvons éprouver la joie de nous inventer, individuellement et collectivement un destin.
Peut-on dire qu'en ce sens, l'homme est une exception?
Cela me fait toujours sourire ce genre de propos sur l'inlassable rengaine de l'homme nouveau... harpe En tout cas, au cours des derniers millénaires, il ne s'est pas beaucoup foulé pour se réinventer, comme vous dîtes, sans parler des dégâts manifestes qu'il a engendrés partout oû il s'est rendu. Si encore cette théorie de l'évolution avait pu passer pour un mythe, on en aurait eu pour notre histoire, même pas! interroge

ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par zizanie le Mar 28 Juin 2011 - 19:22

Millenium a écrit:zizanie
Un serpent qui se mort la queue. lol!

Vous en arrivez à nier le monde qui supporte l'évolution et le savoir des hommes,le monde qui fait exister la science.

Je vous le demande, qui se mort la queue? non mais ca va pas
Non, ne pas l'expliquer n'est pas le nier et les réponses mystiques n'apportent rien de plus!
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par democrite le Mar 28 Juin 2011 - 21:19

L'évolution après le big bang !
La création avant le big bang ?

La véritable question est la ! Qu'est ce qu'il y avait avant le big bang ?
Car après le big bang aujourd'hui c'est de l'ordre des sciences ! L'évolution prouvée !
Si il y a création elle est uniquement sur le point de l'avant création de l'univers (avant big bang) mais pas de la vie car c'est notre univers a l'équilibre parfait et a l'agencement parfait qui a crée la vie ! Aucun doute n'est désormais possible !
Alors la véritable question aujourd'hui est : Qui a crée l'univers ? Le hasard des choses ou la main de quelque chose ?

(Ps : Bulle tu est admirable et infatigable) tu m'impressionne, bravo et continue !! (ouaaa la meuf )



democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Millenium le Mer 29 Juin 2011 - 10:04

Nous sommes dans un univers fractal ,la volonté d'évoluer ,de s'organiser,se retrouve de l'infiniment grand à l'infiniment petit,seul le niveau de complexité et de subtilité change.

Les lois de l'univers parfaitement réglées sont à l'origine de l'évolution et donc de la vie ,ce sont les lois qui déterminent l'évolution de la conscience(l'information) de l'infiniment grand à la subtilité de l'infiniment petit .

L'évolution témoigne d'une création permanente.




avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Leleu le Jeu 30 Juin 2011 - 0:17

Bulle :

Et en attendant je suis toujours, puisque le sujet est la création, sans réponse à la question de savoir ce qui aurait créé cet être supérieur (indéfinissable) qui aurait créé à son tour on ne sait trop quoi puisqu'indéfinissable.
L’être (1), la Manifestation, le Prononcé, ce que l’on nomme Création, est définissable. Ces propriétés sont la/les lois régissant le monde.
C’est (0) qui est imprononçable, hors de notre capacité conceptuelle.
La question véritable (qui est à l’origine du questionnement métaphysique) est pourquoi ne pouvait-il (ne peut-il, puisqu’à ce niveau nous sommes hors temps) rien y avoir ?
Et là par la Logique vous faites toute la descente à partir de 0 muet et sa Manifestation 1, le Verbe, jusqu’au manifesté et le concret dont la somme est 666. C’est rigoureusement mathématique et même à l’origine des maths et de la géométrie.
Et si nous transposons cette descente (la Chute à bien comprendre) à la dimension d’une Terre, vous réécrivez la Bible où autre du même genre. La Bible qui n’est pas un livre religieux au sens des églises mais au sens du lien continu, du Principe tendu entre 1 que nous pouvons nommer Dieu, qu’il faut savoir cadrer afin d’éviter les bondieuseries sucrées, et notre condition d’hommes capables de penser de la sorte.

avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Leleu le Jeu 30 Juin 2011 - 1:06

Salut Millénium.
L'évolution témoigne d'une création permanente.
Je ne sais pas si au fond je suis d’accord ou pas avec votre affirmation.
La Création est permanente : oui. Sans quoi cela impliquerait un début et un début sous entends de facto une limite. Une limite dans le temps = une limite dans l’espace. Une limite à l’univers ? Il y a quoi autour ? S’il y a bien un contenant à l’univers il est de l’ordre d’une autre dimension. Dimension en vérité comprise en l’état du dit univers puisqu’en étant constitué !
L’Evolution est permanente aussi dans la mesure où le Temps est contenu dans la Création qui elle n’en a pas puisqu’illimitée.
A-L’Evolution n’est pas illimitée dans la mesure où elle perpétue la Création.
B-L’Evolution est limitée par son propre temps entre un début et une fin. Elle n'atteindra jamais par son évolution à la Création. Elle sera toujours contenue au Ministère du Fils que lui seul peut réfléchir au Père. C'est un échange d'énergie entre la roue et la dynamo.
La Création est le tout-énergie macrocosmique et l’Evolution la consommation microcosmique en énergie parcellisée de se tout.
La Création n’évolue pas ni n’involue. Ces parcelles évoluent dans leur temps et leur espace. Des étoiles apparaissent et meurent éternellement comme autant de cellules de cet univers.
En cela peut-être que je serais d’accord avec vous !
dubitatif
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Bulle le Jeu 30 Juin 2011 - 15:58

Leleu a écrit:L’être (1), la Manifestation, le Prononcé, ce que l’on nomme Création, est définissable. Ces propriétés sont la/les lois régissant le monde.
C’est (0) qui est imprononçable, hors de notre capacité conceptuelle.
Manifestation de quoi, prononcé de quoi ? Lois qui régissent quel monde ?
La question véritable (qui est à l’origine du questionnement métaphysique) est pourquoi ne pouvait-il (ne peut-il, puisqu’à ce niveau nous sommes hors temps) rien y avoir ?
Je ne suis pas d'accord avec cela. Je rejoins plutôt Comte Sponville qui pose le problème à l'instar de Leibniz : "pourquoi il y aurait-il quelque chose plutôt que rien".
Et là je dois dire que je me classe parmi les agnostiques, ce qui fait de moi une athée agnostique.
Je sais c'est compliqué lol!
Et si nous transposons cette descente (la Chute à bien comprendre) à la dimension d’une Terre, vous réécrivez la Bible où autre du même genre
Mais la dimension de la terre est de plus en plus une dimension insuffisante non ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39548
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Leleu le Ven 1 Juil 2011 - 0:30

Bulle.
Manifestation de quoi, prononcé de quoi ?
C’était l’objet de ma réponse.wistle
Lois qui régissent quel monde ?
Monde dans le sens d’univers mais également monde dans le sens d’une Terre.
Kif kif.


"pourquoi ne pouvait-il (ne peut-il, puisqu’à ce niveau nous sommes hors temps) rien y avoir ?"
Je ne comprenais pas la cause du désaccord et puis à bien relire j’ai vu qu’il manque le pas.
"Pourquoi ne peut-il PAS rien y avoir" aurait été plus correct, mais le sens était induit tout de même.


Mais la dimension de la terre est de plus en plus une dimension insuffisante non ?
Qu’es ce que çà vient faire là ? Quel rapport avec ce que je disais ? Et puis qu’es ce que cela veut dire, que la terre rétrécie ? Vous n’êtes donc pas de la même école qu’un autre forumeur qui nous soutient que la terre a grossi ? confused

Ecoutez Bulle, lisez-moi avec autant d’attention, prétentions mises à part, que vous devez lire Leibnitz sinon on ne se comprendra jamais. Bien que d’un certain comique, c’est tout de même désolant.
tapelatête
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Bulle le Ven 1 Juil 2011 - 9:21

Leleu a écrit:Bulle.
Manifestation de quoi, prononcé de quoi ?
C’était l’objet de ma réponse.wistle
Et bien, franchement pour moi et je pense pour d'autre ce n'est pas clair même en comprenant parfaitement les mots et l'organisation de la phrase.
Ce qui n'est pas clair c'est l'image mentale que tu mets derrière ces mots.
Je recite :
"L’être (1), la Manifestation, le Prononcé, ce que l’on nomme Création, est définissable. Ces propriétés sont la/les lois régissant le monde."
Donc je précise ce qui est opaque :
- être : parles-tu de l'être physique (ce que couvre pour la plupart des gens création) ou de l"anima" ou du "Wille" ?
- le "Prononcé" : je suppose qu'il s'agit du "verbe", de la "parole" mais je n'en suis pas sûre, les deux mots pouvant couvrir des nuances qui échappent au lecteur et qu'il est nécessaire de préciser. Pour le bien de tous ici rire
Monde dans le sens d’univers mais également monde dans le sens d’une Terre.
Kif kif
Ah, mais là cela fait partie du 0, puisque ce qui concerne l'univers dépasse de très loin "notre capacité conceptuelle" non ?
"pourquoi ne pouvait-il (ne peut-il, puisqu’à ce niveau nous sommes hors temps) rien y avoir ?"
Je ne comprenais pas la cause du désaccord et puis à bien relire j’ai vu qu’il manque le pas.
"Pourquoi ne peut-il PAS rien y avoir" aurait été plus correct, mais le sens était induit tout de même.
Oui oui j'avais bien compris mais ce n'est pas le même questionnement du tout. L'un se fonde sur le constat qu'il y a quelque chose et pose la question de savoir pourquoi il y a quelque chose (plutôt que rien).
L'autre impose l'idée qu'il ne pouvait en être autrement, donc rend le concepteur obligatoire.
C'est cette nuance de type pétition de principe qui me gêne.
Mais la dimension de la terre est de plus en plus une dimension insuffisante non ?
Qu’es ce que çà vient faire là ? Quel rapport avec ce que je disais ? Et puis qu’es ce que cela veut dire, que la terre rétrécie ? Vous n’êtes donc pas de la même école qu’un autre forumeur qui nous soutient que la terre a grossi ? confused
Tss tss ! Ne t'accroche pas au matériel,
Spoiler:
J'déconne hein Leleu, ne te fâche pas !
je pose la réécriture de la bible par rapport à l'univers, avec ce qu'on en connaît aujourd'hui. Comment tu la vois la bible qui parle essentiellement de la création de l'humain par rapport à l'univers, les météorites porteurs de fossiles montrant une forme de vie etc...
Ecoutez Bulle, lisez-moi avec autant d’attention, prétentions mises à part, que vous devez lire Leibnitz sinon on ne se comprendra jamais. Bien que d’un certain comique, c’est tout de même désolant.
Et pourquoi ce serait le lecteur qui limiterait (volontairement ou non) son attention ou sa compréhension et pas l'émetteur qui devrait se poser des questions sur sa manière de s'exprimer ?
En tous les cas, je suis absolument ravie que l'on puisse dialoguer. Et je crois que mes limites au niveau de la compréhension de ce que tu écris, vont rendre service à d'autres qui ne demandent pas mieux que de comprendre...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39548
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Leleu le Ven 1 Juil 2011 - 10:55

Salut Bulle.
Enfin du questionnement placé. Là un vrai dialogue est possible, ce qui ne signifie pas forcément que l’on puisse se comprendre tant le sujet est pointu et que les mots manquent souvent pour dire.

D’abord :
Et bien, franchement pour moi et je pense pour d'autre
Au nom de quoi ? Que savons-nous des autres ? Et puis la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle à !
Parlez-moi du fond de votre sincérité, que les autres se débrouillent avec la leur.


Ce qui n'est pas clair c'est l'image mentale que tu mets derrière ces mots.
Très bien, c’est effectivement là que çà se passe.
être : parles-tu de l'être physique
Il aurait fallu une majuscule. L’Être c’est ce qui est, l’Entité de ce qui est. De fait c’est aussi le verbe, le Verbe. Il faut poser le Point.
le "Prononcé" : je suppose qu'il s'agit du "verbe", de la "parole"
Attention de ne pas faire comme les idolâtres et tomber dans la lettre, l’Être n’est pas un monsieur, la parole n’est pas la notre. C’est un fait, un Acte.
Pour revenir au Prononcé je prendrais volontiers l’expression d’un Ami qui dit "qu’Être c’est se manifesté". Oui une cause provoque un effet. Aussi puisqu’il y a (Être) et non pas rien, la conséquence est qu’il y en ait manifestation.
Ou ?
En Conscience de Soi. A ce niveau de la Pensée il n'y a aucun lieu. Mieux aurait-il fallu dire en Conscience de Je. Je Suis ! Cette affirmation constitue le Geste créateur, autocréateur. C’est çà la Pensée, cette énergie la, une Réflexion du Point qui manifeste sa Sphère, Je Suis, et la Sphère qui se reconnaît (n’étant que Conscience exprimée) comme le Prononcé du Point, celui qui Est. Je Suis celui qui Est. Cet aller-retour de la Conscience de Je, crée le Soi, et cela est la Démonstration de la première Loi dite de Miroir ou jeux de Conscience.

Je vous propose de ne pas aller plus loin pour l’instant. Voyons si à partir de ce viatique de base, nous pouvons continuer.

A+

P.S. Je tiens à exprimer aux spécialistes que j’ai bien conscience des manques de mes explications.
Quelques raccourcis sont nécessaires pour s’exprimer le plus clairement possible sur un forum tout en tentant de ne rien omettre de la ligne générale.
Singulier exercice !

non mais ca va pas
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par tango le Ven 1 Juil 2011 - 11:51

Evolution création ou les deux...

L' évolution est caractérisée par l' apparition incompréhensible de mutations...
Sans ces mutations, l'évolution ne serait que stagnation.
On peut alors dire que les mutations génèrent l'évolution.

Aussi notre attention doit se porter sur la nature des mutations.

S'il y avait une logique raisonnable, ces mutations se révèleraient systhématiquement comme un progrès.
Or on remarque que les mutations sont mises à l'épreuve de l'environnement, pour s'éteindre ou se propager.
Comment de rien pourrait se produire un miracle qui ne serait pas forcément utile ?

Bien sur l'athée dira que un jour on comprendra, et, bien sur le croyant dira que c'est la preuve de la création permanente de Dieu... Pour ma part, cette question me semble condamnée à rester irresolvable.

Se pose alors la question du pourquoi les mutations ?... N'est-ce pas justement pour que l'évolution soit ?
Cela pourrait bien montrer qu'il puisse y avoir une intention originelle.

En effet si du rien surgit en permanence des éventualités aléatoires, c'est qu'il y aurait bien un potentiel infini qui nous serait définitivement incompréhensible.
Ne dit-on pas que Dieu existe de par son incompréhensibilité ?

Pour répondre à la question du sujet, et en acceptant cette incompréhensibilité comme cette probable intention, je dirais:

La création génère l'évolution.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Leleu le Sam 2 Juil 2011 - 0:02

La création génère l'évolution.
Oui je suis d’accord. Je suis d’accord si vous n’estimez pas que la Création, elle, évolue.
La Création, en soi, n’évolue pas. Elle est depuis toujours et à jamais sans commencement ni fin.
Elle est le tout macrocosmique hors Temps et hors Espace. Ce qui évolue c’est ce qui a un commencement et donc une fin, soit du temps et de l’espace ; les parcelles microcosmiques composant son Tout. Le Tout est en ébullition perpétuelle de lui-même : l’infini des mondes qui naissent et meurent en permanence.
Ce qui évolue donc sont ces mondes qui naissent s’épanouissent et meurent. Certains s’épanouissent mieux que d’autres et leur processus d’évolution est plus complet. Minéral, végétal, animal sont les grandes catégories de mondes, certains vont à l’homme. Certains mondes hommes ne vont pas jusqu’à Moïse (donnons les noms que notre humanité a donnés, ils ne sont pas universels mais les degrés de chauffe eux le sont). A Moïse un cap décisif est franchi, en Christ l’espèce est rédemptée c.à.d. qu’elle est en plus de la seule évolution terrestre : un monde dessus d’un monde, sa fleur. En Omega où Apocalypse il est affranchi : son grain. Là une Terre a tout donnée et quelques milles ans après ne génère plus la vie. Puis durant des millions d’années sera Lune puis poussière cosmique.
Ceci est le mouvement de l’Evolution dans la fixité de la Création. L’Evolution est un perpétuel retour à la source, c’est un jeu de miroir dans le temps. Ce qui était au début se retrouve à la fin… éternellement. Puis de nouveau un Soleil qui se refroidissant fera de l’oxygène de l’hydrogène puis du carbone etc …
La Bible est le plan détaillé de la Création par l’Evolution à la Création : La "recette" alchimique de l’immortalité. A bon entendeur…
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Millenium le Sam 2 Juil 2011 - 13:20

Leleu a écrit:Salut Millénium.
L'évolution témoigne d'une création permanente.
Je ne sais pas si au fond je suis d’accord ou pas avec votre affirmation.
La Création est permanente : oui. Sans quoi cela impliquerait un début et un début sous entends de facto une limite. Une limite dans le temps = une limite dans l’espace. Une limite à l’univers ? Il y a quoi autour ? S’il y a bien un contenant à l’univers il est de l’ordre d’une autre dimension. Dimension en vérité comprise en l’état du dit univers puisqu’en étant constitué !
L’Evolution est permanente aussi dans la mesure où le Temps est contenu dans la Création qui elle n’en a pas puisqu’illimitée.
A-L’Evolution n’est pas illimitée dans la mesure où elle perpétue la Création.
B-LL’Evolution est limitée par son propre temps entre un début et une fin. Elle n'atteindra jamais par son évolution à la Création. Elle sera toujours contenue au Ministère du Fils que lui seul peut réfléchir au Père. C'est un échange d'énergie entre la roue et la dynamo.
La Création est letout-énergiee macrocosmique et lEvolutionn la consommation microcosmique en énergie parcellisée de se tout.
La Création n’évolue pas ni ninvoluee. Ces parcelles évoluent dans leur temps et leur espace. Des étoiles apparaissent et meurent éternellement comme autant de cellules de cet univers.
En cela peut-être que je serais d’accord avec vous !
dubb:

Salut Leuleu

Les lois de l'univers supportent l'évolution, des lois qui ne changent pas.

Merci pour vos interventions sur ce sujet ,c'est toujours un plaisir. okey


Dernière édition par Bulle le Sam 2 Juil 2011 - 17:53, édité 1 fois (Raison : Correction de quote)
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Bulle le Sam 2 Juil 2011 - 17:59

Hello Leleu,

Au nom de quoi ? Que savons-nous des autres ? Et puis la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle à !
Parlez-moi du fond de votre sincérité, que les autres se débrouillent avec la leur.
Heu : au nom de moi. Je ne pense pas à la place des autres, simplement je pense ne pas être la seule à ne pas trouver tes propos toujours compréhensibles.

Il aurait fallu une majuscule. L’Être c’est ce qui est, l’Entité de ce qui est. De fait c’est aussi le verbe, le Verbe. Il faut poser le Point.
Oki donc l'être dans sa réalité abstraite, en dehors de son existence objective et tangible par ses rapports à l'autre ; autrement dit ce qui est essentiel, l'ensemble exhaustif de ce qui constitue un... homme, par exemple.

Attention de ne pas faire comme les idolâtres et tomber dans la lettre, l’Être n’est pas un monsieur, la parole n’est pas la notre. C’est un fait, un Acte.
Cela se rapproche du "Wille" (mal traduit par "volonté") de Shopenhauer il me semble.

Pour revenir au Prononcé je prendrais volontiers l’expression d’un Ami qui dit "qu’Être c’est se manifesté".
Oki, toutefois il y a me semble-t-il une nuance importante, puisque "prononcer" implique une annonce publique, audible à tous alors que "se manifester" équivaut à "se révéler" et peut parfaitement rester dans le domaine du privé.
Donc pourrais-tu préciser ?

Oui une cause provoque un effet. Aussi puisqu’il y a (Être) et non pas rien, la conséquence est qu’il y en ait manifestation.
Mais il y a des effets sans cause comme l'exemple que tu cites de la création dont tu dis qu' " Elle est depuis toujours et à jamais sans commencement ni fin." ?
Ou bien il y aurait là aussi une cause ? Et la question reviendra alors en boucle : qu'est-ce que la cause de la cause etc... ?

Je Suis celui qui Est. Cet aller-retour de la Conscience de Je, crée le Soi, et cela est la Démonstration de la première Loi dite de Miroir ou jeux de Conscience.
Jeu donc de la reconnaissance de soi, si j'ai bien compris.


_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39548
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par zizanie le Dim 3 Juil 2011 - 1:20

Il y a toujours une opposition entre le temporel et l'intemporel.
Mais que savons nous de l'éternité?
Comment affirmer que ce qui commence un jour finira nécessairement?
Et inversement ce qui n'a jamais commencé pourrait-il finir?
Dieu est-il mort comme l'affirmait Friedrich Nietzsche ?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Leleu le Mer 6 Juil 2011 - 12:12

Salut Bulle.
je pense ne pas être la seule à ne pas trouver tes propos toujours compréhensibles.
La belle affaire ! Comprends qui peut en fonction de ses capacités, de la volonté et de l’intérêt qu’il y met.


Oki, toutefois il y a me semble-t-il une nuance importante, puisque "prononcer" implique une annonce publique, audible à tous alors que "se manifester" équivaut à "se révéler" et peut parfaitement rester dans le domaine du privé.
Donc pourrais-tu préciser ?
Dans la dimension métaphysique de l’Origine "Prononcer" ne signifie pas faire l’article !
Prononcer c’est articuler le fait qu’il y est et ceci affirme l’Être, je ne dis pas lui donne existence puisque qu’à ce niveau de la Pensée nous sommes dans l’Essence, mais Manifeste la Présence.
Alors Manifeste vis-à-vis de qui ? De Lui-même qui Prononce bien évidemment et c’est en cela qu’il dit "Je Suis". C’est çà la Conscience !
Le fait qu’il y est n’est pas suffisant en soi, il faut que ce qui est se le sache (se le dise, le verbalise) sinon il ne peut Être. C’est pourquoi l’on dit que Dieu crée par le seul moyen de sa Pensée parce qu’il ne s’agit QUE de Pensée !
Ce qui nous amène à cette autre question :

Mais il y a des effets sans cause comme l'exemple que tu cites de la création dont tu dis qu' " Elle est depuis toujours et à jamais sans commencement ni fin." ?
Ou bien il y aurait là aussi une cause ? Et la question reviendra alors en boucle : qu'est-ce que la cause de la cause etc... ?
0/1.
0 = non Manifeste,
1 = Manifeste.

Si 1 est Manifeste de 0 c’est que 0 n’est pas rien mais seulement non Manifeste de 1.
0 s’avère alors être un potentiel multiplicateur. Multiplicateur de ce que l’on ne sait pas de Lui et que 1 Révèle.
0 est la Cause de 1.

L’effet de tourner en rond dans cette Réflexion entre 0 et 1 vient de ce que nous sommes hors Temps hors Espace. Cependant vous noterez une progression entre 0 et 1, progression articulée du concept qui de l’Imprononçable (0) verbalise l’Être, le Prononce bref le Manifeste (1).
La première Loi est donc la Loi de Miroir : la Réflexion.
La Réflexion est donc l’Energie, la Force réflexible multiplicatrice, densificatrice de l’Essence du non Temps, non Espace au Temps, Espace-temps puis espace et temps soit dit ici le formel.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Bulle le Mer 6 Juil 2011 - 14:09

Leleu a écrit:Salut Bulle.
je pense ne pas être la seule à ne pas trouver tes propos toujours compréhensibles.
La belle affaire ! Comprends qui peut en fonction de ses capacités, de la volonté et de l’intérêt qu’il y met.
Nous y revoilà lol! Verrouillage intellectuel classique !

Dans la dimension métaphysique de l’Origine "Prononcer" ne signifie pas faire l’article !
Mais dimension métaphysique ou pas un mot a un sens. Et "prononcer" c’est articuler le fait qu’il y est et ceci affirme l’Être, je ne dis pas lui donne existence puisque qu’à ce niveau de la Pensée nous sommes dans l’Essence, mais Manifeste la Présence.
Mais prononcer et articuler c'est émettre des sons, donc des sons audibles à d'autres. Ce qui revient bien à rendre public.
Sinon penser suffirait amplement.
Donc, amha, il y a une notion de transmission orale, appelée parfois initiation, non ?
Le fait qu’il y est n’est pas suffisant en soi, il faut que ce qui est se le sache (se le dise, le verbalise) sinon il ne peut Être. C’est pourquoi l’on dit que Dieu crée par le seul moyen de sa Pensée parce qu’il ne s’agit QUE de Pensée !
Là il y a un souci. Pour moi, ça ne colle absolument pas ce truc. La pensée n'a nul besoin d'être verbalisée pour être.
Pas plus que l'amour, la douleur etc...

0 s’avère alors être un potentiel multiplicateur. Multiplicateur de ce que l’on ne sait pas de Lui et que 1 Révèle.
0 est la Cause de 1.
En fait 0 ne s'avère rien du tout : 0 est posé en potentiel multiplicateur. Ce qui fait que le raisonnement ne tient que si ce présupposé est correct non ?
L’effet de tourner en rond dans cette Réflexion entre 0 et 1 vient de ce que nous sommes hors Temps hors Espace.
Comme dans toute "réflexion"
La Réflexion est donc l’Energie, la Force réflexible multiplicatrice, densificatrice de l’Essence du non Temps, non Espace au Temps, Espace-temps puis espace et temps soit dit ici le formel.
Mais tu es en train de définir l'intelligence, la faculté de penser là... Pas spécialement dieu !


Dernière édition par Bulle le Mer 6 Juil 2011 - 14:22, édité 1 fois (Raison : correction de quote)

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39548
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par zizanie le Mer 6 Juil 2011 - 14:20

L'énergie est un constituant fondamental de l'espace-temps. Je ne vois pas pourquoi l'énergie serait hors espace et hors temps.
La première Loi est donc la Loi de Miroir : la Réflexion.
De quelle réflexion il s'agit ici, de l'image dans le miroir? ou de l'intelligence? On résonne ou on raisonne?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: création, évolution, ou les deux

Message par Leleu le Mer 6 Juil 2011 - 23:47

Bulle :
Nous y revoilà Verrouillage intellectuel classique !
Revoilà quoi où ? Je ne comprends pas l’allusion.
Où y a-t-il un verrouillage intellectuel dans l’ouverture laissée à chacun de se déployer à hauteur de ses ailes ?
Le moindre des respects est de reconnaître que nous n’avons pas tous les mêmes prédispositions et leurs corollaires les mêmes difficultés.
La tentation totalitaire d’aujourd’hui s’exprime de deux manières caractéristiques : la première, la plus commune et la plus grossière est de réfuter ce qui n’est pas moi, la seconde, beaucoup plus pernicieuse est de tout ramener au coefficient bas afin, au nom d’une égalité de façade, de condamner les idées que l’on réfute sous prétexte qu’elles ne seraient pas accessibles à la majorité alignée. Cette involution culturelle sous alibi socialiste est un écran de fumée pour tenter de se garder de cette peur de l’Homme que l’on a tant de mal finalement à contrôler.
C’est Guigou qui lorsqu’elle fut ministre préconisait à chacun de dénoncer ses voisins s’ils recevaient beaucoup, se soignaient par homéopathie et lisaient beaucoup car probablement ils faisaient partie d’une secte ! Que ne ferait-on pas tout de même pour assurer la liberté de conscience !

Mais comme en homme libre nous nous contre-foutons de ces névrosés du pouvoir impuissant, revenons à la Pensée.

Mais prononcer et articuler c'est émettre des sons, donc des sons audibles à d'autres. Ce qui revient bien à rendre public.
Sinon penser suffirait amplement.Donc, amha, il y a une notion de transmission orale, appelée parfois initiation, non ?
Votre avis est beaucoup trop humble ne se situant en rien sur le Plan que l’on est censé débattre.
Nous parlons d’Origine, d’Essence, d’abstraction de 1 comparé à 0 et vous me parlez du parler humain et de public ! Que puis-je vous répondre qui n’est pas était déjà dit ?

Là il y a un souci. Pour moi, ça ne colle absolument pas ce truc. La pensée n'a nul besoin d'être verbalisée pour être.
Oui sauf que je dis le contraire : "Le fait qu’il y est n’est pas suffisant en soi, il faut que ce qui est se le sache (se le dise, le verbalise) sinon il ne peut Être. C’est pourquoi l’on dit que Dieu crée par le seul moyen de sa Pensée parce qu’il ne s’agit QUE de Pensée !"
C’est la verbalisation de l’Être qui est de la Pensée !

Mais tu es en train de définir l'intelligence, la faculté de penser là... Pas spécialement dieu !

Quelle différence ?

En fait 0 ne s'avère rien du tout : 0 est posé en potentiel multiplicateur. Ce qui fait que le raisonnement ne tient que si ce présupposé est correct non ?
De quoi ceci est-il l'argument ?
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 36 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 21 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum