L'humilité

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

L'humilité

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 12:10

Être humble est une qualité. Dire qu'on est humble est une erreur. Dire qu'on s'efforce d'être humble est une vantardise. Louer l'humilité d'autrui est un appel secret à la médiocrité.


Dernière édition par Escape le Dim 8 Fév 2009 - 12:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 12:12

Escape a écrit:Être humble est une qualité. Dire qu'on est humble est une erreur. Dire qu'on s'efforce d'être humble est une vantardise. Louer l'humilité d'autrui est un appel secret à la médiocrité.
Pourtant reconnaître ses propres qualités n'est pas toujours une erreur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par BlingBlingTheGod le Dim 8 Fév 2009 - 12:48

Je rappelle a toutes fins utiles que j'ai eu 93/100 au test "êtes-vous un connard arrogant"

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2099
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

http://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par _Spin le Dim 8 Fév 2009 - 12:58

Bonjour,

Escape a écrit:
Être humble est une qualité. Dire qu'on est humble est une erreur. Dire qu'on s'efforce d'être humble est une vantardise. Louer l'humilité d'autrui est un appel secret à la médiocrité.
De mémoire, une citation de Thérèse d'Avila :
"Quand on a l'humilité, une vision du Diable ne fait pas de mal. Quand on n'a pas l'humilité, une vision de Dieu ne fait pas de bien."

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 22:01

Etre humble c'est moralement bien et socialement con.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Geveil le Lun 9 Fév 2009 - 0:13

Ne zappez pas cette partie du message de Escape:
Louer l'humilité d'autrui est un appel secret à la médiocrité.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par _Spin le Lun 9 Fév 2009 - 6:42

Bonjour,

Caillou a écrit:Etre humble c'est moralement bien et socialement con.
Encore faut-il s'entendre précisément sur ce que ça veut dire.
D'après ce que j'ai compris, ça ne consiste pas à dire ou croire : "Je suis con(ne)". C'est plutôt être prêt(e) à réviser ses jugements et appréciations en fonction du réel.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Geveil le Lun 9 Fév 2009 - 11:37

Ben dis donc, Spin, vous êtes tombé du lit !

D'après ce que j'ai compris, socialement con signifie que l'humilité ne permet pas de "réussir" au sens contemporain du verbe, c'est- à-dire, occuper une position sociale en vue.

Qui a bien compris, Caillou ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Invité le Lun 9 Fév 2009 - 11:59

"Moralement bien et socialement con" donne à réfléchir, en raison de la symétrie et du choix des mots.

Le bien, c'est, avec le mal, le couple de valeurs qui dirige Adam depuis qu'il a mangé du fruit, depuis qu'il a chuté. Avant, Adam ne vivait pas dans la morale, il vivait dans la vérité, ce qui est supérieur. ==> "Moralement bien"

Con c'est un manque de capacité au monde, bien sûr, mais je vois aussi dans ce mot le sens de "sexe féminin" qu'il avait initialement. Le con est donc celui qui est réceptif, passif, qui reçoit : "socialement con" pourrait donc désigner celui qui accepte le rôle passif et peu gratifiant dans la société. ==> "Socialement con"

Peut-être que caillou n'avait pas tout cela en tête quand il a écrit sa phrase, mais les mots forment un réseau de sens de par la langue et la culture, aussi il est normal qu'ils raisonnent à notre insu et s'expriment au-delà de notre intention.

Cela a même un nom : cela s'appelle l'Esprit.

Au passage, nous sommes dans la rubrique "Philosophie", et je serais tellement heureux si, à chaque fois que nous lisions la contribution de quelqu'un, nous y mettions un souci de lecture dans le détail et la subtilité aussi soutenu. Je me jette des fleurs, sans doute, mais sincèrement, cette rubrique le mérite, et nous-mêmes, si nous ne nous méprisons pas, nous le méritons également.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par _Spin le Lun 9 Fév 2009 - 13:25

Gereve a écrit:Ben dis donc, Spin, vous êtes tombé du lit !
D'après ce que j'ai compris, socialement con signifie que l'humilité ne permet pas de "réussir" au sens contemporain du verbe, c'est- à-dire, occuper une position sociale en vue.
Qui a bien compris, Caillou ?
Ce n'est pas une question d'avoir bien compris, c'est une question de donner le même sens au même mot, qui en l'occurrence n'est pas si clair que ça !

Cela posé, la phrase "j'avoue humblement que je ne sais pas ce qu'est l'humilité" est paradoxale, au même titre que "grâce à Dieu je suis athée" ou "je mens tout le temps" ou "je ne suis pas superstitieux ça porte malheur" et autres classiques. Autre sujet, que je réserve pour un fil dédié... :humhum:

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par SEPTOUR le Lun 9 Fév 2009 - 13:36

ESCAPE a raison.
''JE suis celui qui est'', n'est pas un exemple d'humilité. l'humilité est un aveu de médioctité.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par _Spin le Lun 9 Fév 2009 - 13:54

SEPTOUR a écrit:ESCAPE a raison.
''JE suis celui qui est'', n'est pas un exemple d'humilité. l'humilité est un aveu de médioctité.
Je refuse absolument cette définition de l'humilité. Pour moi c'est la capacité à se remettre en cause et se laisser remettre en cause soi-même à bon escient, y compris, à la limite, à accepter de se considérer et d'être considéré(e) comme génial(e) (si bien sûr on a des raisons valables de penser qu'on l'est...).

NB ma conception est inspirée notamment par l'hexagramme 15 du Yi King, intitulé justement L'Humilité.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Invité le Lun 9 Fév 2009 - 14:17

Je vous invite à lire // ---> le fil suivant (explications complètes à l'intérieur) //, qui vous exposera la "règle du jeu" que je propose de suivre pour certains échanges. Pas tous. Uniquement ceux que le premier contributeur entend mener ainsi.

Ce n'est donc pas une obligation, mais un choix que l'on peut faire dans le but d'avoir un échange aussi fécond que possible.

Si vous le voulez bien je vais donner l'exemple dans ce fil. Pourquoi n'essaieriez-vous pas d'en faire autant ? Je suis sûr que cela vaudrait le coup. Je vous propose donc cette forme d'interaction !


A°] Être humble veut-il donc dire se présenter comme un minable, un nul ?

B°] Je constate que chacun entend le mot "humilité" à sa façon. Bien, bien, ce n'est pas grave, c'était même inévitable, et ça ne pose pas de problème, du moment que nous en sommes conscients ! Il me semble plus riche de conclusions de qualifier de "humble" celui qui s'estime à sa juste valeur, ni plus, ni moins.

C°] En tout cas, ça ne pose pas de problème de lire mon intervention ainsi. Parce que la pointe de l'intervention, c'est quand même que "louer l'humilité d'autrui est un appel secret à la médiocrité". Il ne s'agit pas de sa propre humilité, mais de celle qu'on concède à autrui en la louant. Je prétends que c'est en fait de la veulerie déguisée.

D°] Peut-être y a-t-il là un mécanisme social très général et nécessaire au bon fonctionnement de la société. Dans ce cas, que dire ? Mais au moins, c'est pas mal d'en être conscient. Affaire ouverte...

P.S.: Je donne le bon exemple de ce qui serait si bien de faire. Si vous estimez que ça ne mène à rien de faire ce genre de formatage/effort, NE LE DITES PAS DANS CE THREAD. Contentez-vous d'écrire comme vous le faites d'habitude. Ceci n'est pas un thread sur l'opportunité d'adopter le format proposé, ou sur la valeur des formats, ceci est un thread sur l'humilité. Si vous voulez parler de la question du format (dire que vous n'êtes pas d'accord, par exemple), ouvrez vous-même un autre thread.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ElBilqîs le Sam 14 Fév 2009 - 0:24

je ne sais pas mettre des A, B, Et C
mais je vais tout de même essayer de mettre mon grain de sel
A°] Être humble veut-il donc dire se présenter comme un minable, un nul ?
ne peut-on considérer que cette définition est"limitée"
humble peut vouloir dire "soumis", mais je préfère la définition de "modeste"
celui qui est humble ne cherche pas à se mettre en valeur, il peut s'abaisser volontairement pour ne pas faire preuve d'orgueil, mais es-tu sûr qu'il s'estime à sa propre valeur?
Être humble entraîne-t-il nécessairement les louanges (plus ou moins sincères de l'autre?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Invité le Sam 14 Fév 2009 - 1:15

Elbi tu rattaches la définition de l'humilité à celle de la modestie.

Cependant je pense qu'il y a profonde différence : être humble, c'est dans un rapport avec soi-même, alors qu'être modeste, c'est plutôt dans le rapport avec l'autre. Ainsi vous pouvez penser que vous êtes très fort au tir à l'arc (exemple pris au hasard), si vous ne le dites pas en public on vous verra comme modeste. Mais vous ne serez pas véritablement humble.

J'en viens maintenant au fait de se sous-estimer. Être humble ce n'est pas s'abaisser, c'est reconnaître ses propres imperfections.
Donc quand il parle à l'autre, l'homme modeste s'abaisse en effet.
Quand il parle à soi-même, l'homme humble ne s'abaisse pas, il ne fait qu'observer ses défauts, et n'a pas besoin de renier ses qualités pour cela. Il ne fait qu'apercevoir le chemin qui lui reste à parcourir. Car en s'attardant sur ses qualités on n'évolue pas, c'est en s'attardant sur ses défauts que l'on évolue.

On peut se demander : la modestie mène-t-elle à l'humilité?
Personnellement je pense que non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Geveil le Sam 14 Fév 2009 - 13:50

Miphum a écrit: Car en s'attardant sur ses qualités on n'évolue pas, c'est en s'attardant sur ses défauts que l'on évolue.
En es-tu si sûr que ça ? rire
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Invité le Sam 14 Fév 2009 - 13:56

Gereve a écrit:
Miphum a écrit: Car en s'attardant sur ses qualités on n'évolue pas, c'est en s'attardant sur ses défauts que l'on évolue.
En es-tu si sûr que ça ? rire
Oui.
Enfin ça dépend de la façon dont on les traite bien sûr. On va pas regarder ses défauts en se disant "je suis un bon à rien", on va les regarder en se disant "comment faire pour supprimer ce défaut".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Magnus le Sam 14 Fév 2009 - 14:19

L'humilité ne consiste pas à raser les murs, tête baissée, en léchant le sol des yeux.
C'est, selon moi, un état intérieur imprégné de modestie lucide.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par _Spin le Sam 14 Fév 2009 - 14:51

Bonjour,

Miphum a écrit:Enfin ça dépend de la façon dont on les traite bien sûr. On va pas regarder ses défauts en se disant "je suis un bon à rien", on va les regarder en se disant "comment faire pour supprimer ce défaut".
Heu, si le but est d'être parfait, je ne suis pas certain que ce soit vraiment l'humilité. Savoir quels défauts on doit corriger et quels défauts ne valent pas la peine qu'on s'en occupe, ça peut en faire partie.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Imala le Sam 14 Fév 2009 - 15:40

Je reformule le point C°, et ne le quote pas !!

Spoiler:
C°] En tout cas, ça ne pose pas de problème de lire mon intervention ainsi. Parce que la pointe de l'intervention, c'est quand même que "louer l'humilité d'autrui est un appel secret à la médiocrité". Il ne s'agit pas de sa propre humilité, mais de celle qu'on concède à autrui en la louant. Je prétends que c'est en fait de la veulerie déguisée.

C° Dire à l’autre qu’il est humble, c’est avouer consciemment ou non, une manipulation : je te dis que tu es humble, mais en fait je n’en crois rien, en réalité je te trouve bête, et/ou naïf, et/ou crédule, mais parce que je suis lâche, ou veule, donc médiocre moi-même, cela m’arrange que tu le sois aussi, et je te donne donc les moyens de le rester, de façon à ce que cela me serve de faire-valoir.

Pour le cas où mon analyse serait exacte, je dirais que si je suis d’un naturel extrêmement pessimiste, vous Escape, me surpassez largement !

Pour le reste, je suis d’accord avec ce qu’en ont dit Spin et Magnus.

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Geveil le Sam 14 Fév 2009 - 16:35

Miphum a écrit:. On va pas regarder ses défauts en se disant "je suis un bon à rien", on va les regarder en se disant "comment faire pour supprimer ce défaut".
Ah, ouf!
Et bien moi, je te dis qu'il me paraît ( il me semble, ( je ne suis pas aussi péremptoire que toi, mais peut-être est-ce un défaut, ou pire, un défaut de te le faire remarquer, un manque diabolique d'humilité! 🇳🇦 )) qu'il est préférable d'être positif et de considérer ses qualités comme un don, de les mettre en valeur, d'en faire profiter ses semblables, d'accepter ses défauts sans s'y appesantir, comme par exemple l'impatience, et de dire " ben oui! Je suis impatient, excusez-moi, c'est un de mes défauts" ). Si mes défauts dérangent , on finit bien par tomber sur quelqu'un qui vous le dira.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ElBilqîs le Sam 14 Fév 2009 - 20:15

et tu t'en excuseras "humblement" cette fois dans le sens premier, c'est à dire en rampant, et en t'humiliant devant celui qui se sent agressé par ton impatience?
ça ne me paraît pas "positif"
ou ai-je mal compris?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par SEPTOUR le Dim 15 Fév 2009 - 0:16

Quel débat!
DIEU est il humble?: ''JE SUIS''
Le christ etait il humble?: ''mon pere et moi ne faisons qu'un!!'' 🇸🇨

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ElBilqîs le Jeu 19 Fév 2009 - 23:30

mais qui sommes nous pour nous comparer à Dieu?
même si nous sommes une infime partie de Lui, nous ne sommes pas grand chose
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Geveil le Ven 20 Fév 2009 - 10:01

ElBilqîs a écrit:et tu t'en excuseras "humblement" cette fois dans le sens premier, c'est à dire en rampant, et en t'humiliant devant celui qui se sent agressé par ton impatience?
ça ne me paraît pas "positif"
ou ai-je mal compris?
Je crois que tu as très bien compris, mais je ne sais pour quelles raisons, tu aimes la polémique, du moins c'est ce que je ressens.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum