Peut-on changer avec des arguments rationnels ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peut-on changer avec des arguments rationnels ?

Message par Geveil le Lun 23 Fév 2009 - 16:11

En effet, et ce ne serait pas rigolo, car du coup il y aurait beaucoup moins de bagarres, pas vrai BBG? croule de rire
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on changer avec des arguments rationnels ?

Message par Millenium le Mar 7 Avr 2009 - 14:21

Un humain qui ne se pose pas de questions,à peu de chose près , il est déjà mort.
Albert Einstein

l'éveil est à la base de l'évolution de notre conscience.
Argumenter face à une perssone endormie est souvent peine perdue,mais pas toujours ,selon le niveau de conscience.(l'amour)

http://www.youtube.com/watch?v=D4c336KuIfE
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on changer avec des arguments rationnels ?

Message par Pseudo le Mer 8 Juil 2009 - 15:17

Gereve a écrit:Position du problème: il y a des convictions qui sont en contradiction avec les faits. Dans le domaine de l'histoire ou de la religion, en particulier, et même de la science, à propos de l'évolution.

Alors,
1- faut-il tenter de changer ces convictions, les siennes ou celles des autres?
2- si oui, peut-on les changer par des arguments rationnels?

1- S'il s'agit de changer mes convictions, pas de problèmes, ça ne regarde que moi.
Mais puis-je souhaiter changer celles des autres ?
Ma réponse est très simple: si j'estime que ces convictions mettent ma vie ou la société en danger, alors il est peut-être légitime de le souhaiter.
Le problème est que mon "adversaire" estime que ce sont mes convictions qui le mettent en danger.
Dans ce cas, je peux décider de mettre le plus de monde de mon côté.

Admettons donc que ce désir de faire la lumière selon mes vues soit légitime.
Alors:

2- Peut-on obtenir l'adhésion des gens à mes convictions par des arguments rationnels?

That is the question.

Toujours cette vision duelle de la société, cette tendance à la dichotomie insultante pour l'humanité. Alors que Paul a prêché l'universalisme et l'égalité, les athées nous pompent avec leur guerre de tranchées "croyants-incroyants".

Je n'ai pas le sentiment que vos conceptions mettent les miennes en danger, tout comme vous n'avez pas à vous sentir en danger parce que je crois en Dieu (que ce soit à travers Moïse strictement, Jésus ou Mohammed). Savez-vous pourquoi aucun croyant, et encore moins un chrétien, ne doit se sentir en danger face à l'athéisme ? Tout simplement parce que Dieu, selon nous, a permis que vous ne L'aimiez pas, que vous Le rejetiez. Alors, vous pensez : loin de moi l'idée de vous considérer comme dangereux ! À la limite, vous pourriez l'être si vous risquiez de me faire chuter. Mais je vous rassure : vous n'avez pas les moyens d'y parvenir. Quant à moi, je n'éprouve pas le désir absolu de vous convertir. Pour les chrétiens (je ne peux parler qu'en leur nom), seul Dieu moissonne. Dans le meilleur des cas, nous ne faisons que semer.

Pour en venir aux arguments rationels, j'ignore toujours la raison pour laquelle les croyants sont privés de rationalisme. Vous mésusez de ce terme comme s'il était un mot magique, censé vous exorciser de votre peur de devenir croyant. Et pour cela, vous vous persuadez (non sans mal, je présume) que vous seul (et vos coreligionnaires areligieux, cherchez le paradoxe) détenez la vérité, en parfait Staline en puissance (je pourrais encore citer Mao, Hitler, Ceausescu, Castro, Tito, Hoxha, Lénine, Kim Jung Il, etc.) désirant imposer sa vision du monde [à commencer par ce que vous êtes incapables, même aidés de vos camarades de bac à sable (à savoir les scientifiques), de démontrer : l'hypothèse de l'évolution des espèces ou encore la théorie du big bang] et voulant à tout prix qualifier de manière injurieuse ce qui ne correspond pas à votre propre profil nihiliste.

Je suppose que c'est le gamin rebelle qui sommeille en moi qui me pousse à écrire. J'ai dix ans, ça fait bientôt 30 ans que j'ai 10 ans... Finalement, je suis bien plus en paix avec moi-même que vous ne semblez l'être, vous !

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum