La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Aller en bas

La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par Invité le Sam 14 Fév 2009 - 8:29

Je ne suis PAS une savante du Bouddhisme, loin de là: j'ai remarqué que certains d'entre vous en savent bien plus que moi sur l'histoire, les principes de base, etc.

Bien qu'ayant pris refuge dans le bouddhisme tibétain, je suis plutôt de tendance zen, donc pour une vie de plus en plus consciente dans les actes quotidiens, sans se prendre la tête avec des tas de considérations intellectuelles: je travaille déjà beaucoup trop du chapeau !

Je vais donc ouvrir des sujets où j'ai envie d'en savoir plus, d'en apprendre grâce à vous et aux recherches que je ferai pour pouvoir dialoguer.

Dans les enseignements tibétains, la voie du bouddhisme a deux ailes: l'oiseau a besoin d'avoir les deux bien équilibrées pour pouvoir voler.

la première est l'étude: suivre des enseignements, des stages, lire, ...

La seconde est la pratique: méditation, rituels, intégration dans la vie, mise en pratique des enseignements appris (par exemple observation des effets des émotions)


Pour le moment mon aile "théorique" est un peu faiblarde et j'ai tendance à tourner en rond

Donc que représente pour moi la pratique bouddhiste ?
Vaste sujet, je ne pourrais y répondre en quelques lignes.
Quand j'ai abouti "par hasard" dans ce monastère en Ecosse, j'ai tout de suite compris que j'étais déjà bouddhiste sans le savoir. J'ai eu la chance d'arriver à un moment où il y avait des conférenciers exceptionnels, notamment Situ Rimpoche. Ses conférences sur ce qu'était les émotions m'ont bouleversée dans le sens d'un "éclairage": son enseignent est limpide, accessible à tous, utilisable dans le quotidien...

Je dirais donc que pour moi la pratique du bouddhisme est un moyen de vivre chaque instant de sa vie avec une conscience et une compassion* accrues. La conscience serait ce qu'on peut voir quand on a allumé la lumière: c'est un "éclairage". depuis plus de 25 ans que je pratique, je vois ma capacité de bonheur augmenter et je suis moins affectée par les malheurs, y compris ceux que j'ai le plus de mal à "avaler": le malheur des injustices sociales, des guerres.

Etre moins affecté ne signifie pas moins sensible au contraire. Etant plus lucide et moins émotionnellement perturbé, on réagit de façon plus correcte, plus efficace, on voit plus loin que l'instant présent, on prend du recul.

Dans ma démarche artistique aussi, je progresse "spirituellement" grâce au bouddhisme, qui donne un sens à cette partie importante de ma vie.

Comme le sujet est trop vaste, je vous laisse poser des questions. J'ouvrirai des fils sur différents aspects et principes de l'enseignement bouddhiste.

Bien sûr si vous avez aussi une expérience même partielle, j'espère que vous la partagerez.

Bien cordialement


* la notion de compassion ne correspond pas à la définition française; j'en ferai un sujet séparé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par Abdallah le Dim 15 Fév 2009 - 17:18

Vous parlez de "l'observation de l'effet des émotions." Il s'agit, j'imagine, d'une observation "introspective" durant les séances de médition . Mais peut être pas seulement. Pouvez vous en dire plus?

Durant mes prières il m'arrive de ne pas parvenir à me concentrer et d'avoir tout plein de choses qui n'ont rien à voir avec la spiritualité qui envahissent mon esprit. Néanmoins, je m'aperçois au moins durant ce temps que bien des choses me préoccupent. Sans la prière, sans doute, ces choses me préoccuperaient tout autant sauf que je n'en aurais pas conscience.

Ces temps à soi me semble important pour prendre du recul par rapport aux évenements qui nous arrive.

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par raphael-rodolphe le Dim 15 Fév 2009 - 17:36

Abdallah a écrit:Durant mes prières il m'arrive de ne pas parvenir à me concentrer et d'avoir tout plein de choses qui n'ont rien à voir avec la spiritualité qui envahissent mon esprit. Néanmoins, je m'aperçois au moins durant ce temps que bien des choses me préoccupent. Sans la prière, sans doute, ces choses me préoccuperaient tout autant sauf que je n'en aurais pas conscience.
C'est tout à fait et très exactement ce qui m'arrivait dans les premiers temps de mes méditations et prières.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par Invité le Dim 15 Fév 2009 - 17:38

Abdallah a écrit:Vous parlez de "l'observation de l'effet des émotions." Il s'agit, j'imagine, d'une observation "introspective" durant les séances de méditaion . Mais peut être pas seulement. Pouvez vous en dire plus?
Observation est bien le mot. Par exemple, on médite et on entend passer une moto. Si on n'a pas d'émotion par rapport à ce bruit, il "passe", ne nous gêne pas. Autre exemple, on entend de la musique : si on n'a pas d'émotion par rapport à cette musique, elle est aussi un bruit qui passe. Si on la trouve agréable, on a une émotion, qui est perturbatrice parce qu'elle nous empêche de voir la musique pour ce qu'elle est: un ensemble de son, comme l'est aussi le bruit de la moto.

On apprend donc à séparer le bruit de l'émotion qu'il suscite en nous. Ce faisant, on est mieux à même de gérer les émotions, parce qu'on se rend compte de leur vraie nature au lieu de s'identifier à elles. En pratique, face à un problème dans la vie, au lieu de réagir selon ses émotions, on apprend à plus facilement discerner la vraie nature du problème et donc de trouver plus facilement la bonne solution.
C'st pour cela qu'on dit que la méditation apprend à y voir plus clair.


Abdallah a écrit:Durant mes prières il m'arrive de ne pas parvenir à me concentrer et d'avoir tout plein de choses qui n'ont rien à voir avec la spiritualité qui envahissent mon esprit. Néanmoins, je m'aperçois au moins durant ce temps que bien des choses me préoccupent. Sans la prière, sans doute, ces choses me préoccuperaient tout autant sauf que je n'en aurais pas conscience.

Ces temps à soi me semble important pour prendre du recul par rapport aux évenements qui nous arrive.
Si tu me disais que cela ne t'arrive jamais, je ne te croirais pas lol! Tu réagis tout à fait bien: tu "actes" le passage de ces pensées sans les repousser, sans émotion, sans culpabilisation, et (je suppose) en essayant de le pas t'y accrocher.

C'est précisément comme cela qu'on explique la méditation zen ou chiné.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par bernard1933 le Dim 15 Fév 2009 - 18:07

Voilà un sujet intéressant : la méditation. Le bouddhisme intéresse beaucoup d'entre nous . Personnellement, sur ce sujet, je suis à peu près ignare, mais par contre très intéressé. Leela semble bien connaître le sujet. Dans ma jeunesse, j'ai appris à méditer... Mais une méditation dirigée, ardue même, à l'opposé de ce que semble être la méditation bouddhiste . J'aimerais savoir si je suis le seul à avoir pratiqué ce genre de méditation,
qui en définitive est un conditionnement du cerveau.
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par Invité le Dim 15 Fév 2009 - 18:17

OK Bernard, j'ouvre un sujet Wink

On garde celui ci ouvert pour le bouddhisme en général


Dernière édition par leela le Dim 15 Fév 2009 - 18:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par raphael-rodolphe le Dim 15 Fév 2009 - 18:18

bernard1933 a écrit:Dans ma jeunesse, j'ai appris à méditer... Mais une méditation dirigée, ardue même, à l'opposé de ce que semble être la méditation bouddhiste . J'aimerais savoir si je suis le seul à avoir pratiqué ce genre de méditation, qui en définitive est un conditionnement du cerveau.
Je ne comprends pas ce que peut-être une méditation "ardue"; "dirigé" je pense que c'est "orienté", apprise avec une personne ?
Méditer, c'est aborder un envol de l'esprit, donc sans aucun conditionnement qui empêcherai l'évasion.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par Invité le Dim 15 Fév 2009 - 20:37

RR, j'ai copié/collé ta question dans l'autre fil méditations bouddhistes : ce sujet vaut bien un topic séparé.

On se retrouve là ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du bouddhisme dans la vie quotidienne

Message par raphael-rodolphe le Dim 15 Fév 2009 - 20:59

Avec plaisir :hal:
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum