Contrôle des naissances.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Mer 4 Mar 2009 - 12:01

J’écris ce message sous l’emprise de la colère, ce sera donc une diatribe.

Je le place dans politique car il m’a été inspiré par un fait divers et que je pense qu’il va falloir voter des lois sur la question, quoiqu’il ait des rapports avec presque toutes les autres sections de ce forum, spiritualité, religion, psychologie, sociologie, philosophie.

J’ai entendu ce matin qu’une mère avait poignardé sa fille de dix ans et avait fait porter le chapeau à son fils de huit ans.

Alors je demande, combien de temps va-t-on encore tolérer que des adultes immatures, pervers, schizophrènes ou psychotiques aient des enfants ?

Les croyants vont dire « Dieu l’a voulu, et Il sait ce qu’Il fait, et la petite fille est sans doute allée au paradis », les Septouriens vont dire « C’est toi, la mère et la petite fille qui l’ont voulu, c’est comme ça et il n’y a rien à faire », d’autres vont dire « Commence par te changer toi-même avant de changer le monde », etc, etc.

Et bien non ! Je ne suis pas d’accord, aux premiers je dirai que je n’y crois pas, aux seconds rien, et aux troisièmes je demanderai s’ils ne sont pas contents qu’il existe une déclaration des droits de l’homme. Or, quand les hommes ont rédigé cette déclaration, ils étaient loin d’être parfaits, ils n’avaient même pas pensé à la femme. S’il avait fallu attendre qu’ils le soient, nous n’aurions encore rien.

Certains disent que la nature est parfaite, selon le raisonnement fallacieux suivant : la nature est parfaite puisqu’à chaque instant, elle est ce qu’elle est, et que si elle n’était pas parfaite, elle ne serait pas ce qu’elle est. Enfin, bon dieu, réveillez-vous, vous n’êtes plus des petits enfants qui voient papa et maman comme des dieux !
Non la nature n’est pas parfaite ! Relativement harmonieuse, certes, et fonctionnant plutôt bien, mais elle fait des erreurs. Enfin tout de même, ne voyez vous pas que dans une forêt il y a des arbres tordus et rabougris, des trêfles à quatre feuilles, que chez les bêtes il y a des moutons à cinq pattes, que chez les humains, des enfants siamois, qu’il existe des maladies génétiques horribles, etc, etc ?
La pire de ces erreurs, c’est que des personnes biologiquement adultes mais psychologiquement immatures puissent avoir des enfants.

Alors, allons nous rester les bras croisés devant tous ces gens qui font des enfants sans y penser, devant tous ceux qui ayant déjà des enfants sont incapables de les éduquer? Va-t-on rester les bras croisés devant ces parents qui maltraitent physiquement leurs enfants, et je ne parle pas de la maltraitance psychologique, qui faute d’être visible ne mobilise pas les média ? Non, je dis qu’il faut voter des lois et prendre des mesures qui empêchent ces gens d’avoir des enfants ou qui les retirent à ceux qui en ont déjà.

J’entends déjà ceux qui vont me dire « Mais pour qui te prends-tu ? Mais tu es un vrai fascho ! Hitler avait fait stériliser ou même brûler les handicapés, c’est ça que tu veux ? Te rends-tu compte des dérives auxquelles pourraient conduire de telles mesures ? Et qui serait autorisé à juger de la maturité d’untel ou untel ?»
A cela je répondrai :
1- Hitler a fait cela pour les raisons complètement fantasmatiques de pureté de la race. Moi je propose des mesures d’interdiction pour éviter la souffrance des enfants. Ça fait une différence, non ?
2- Il n’existe aucune loi, aucune mesure sociale qui ne puisse provoquer des « dommages collatéraux » ; exemple : l’obligation du port de la ceinture de sécurité a, on le sait maintenant, sauvé des milliers de vies, mais elle a pu dans des circonstances particulières, provoquer la mort.
3- Vous, moi, tous ceux qui ont ou ont eu des enfants et les ont éduqués avec amour et responsabilité sont capables de juger de la maturité de leurs semblables. Certes, nous avons fait des erreurs, j’ai sans doute transmis inconsciemment une partie de mes névroses à mes enfants, mais pour le moment, ça va, ils s’intègrent bien dans la société et semblent avoir une vie épanouie. Alors qu’en tant que famille d’accueil, j’ai côtoyé des enfants en souffrance, en détresse permanente, nés comme je le dis de parents incapables, immature, alcooliques, pervers ou même psychotiques.
4- Les psychologues et les psychiatres sont parfaitement capables de déceler une perversion, une psychose ou la schizophrénie chez les humains.


Alors, on ne va rien faire pour déceler ces « erreurs » de la nature, on va laisser ces humains procréer ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Mer 4 Mar 2009 - 12:15


Je comprends ta colère.
Mais était-il possible de déterminer à l'avance que cette femme commettrait cet acte ?

J'ai vécu de près (3 mètres) un double infanticide par la mère, et personne ne s'est douté de rien. Il aurait été impossible de prévoir son geste: c'était une mère "parfaite", un couple aimant. J'habitais en-dessous d'eux, je peux donc en témoigner.

Alors comment veux tu déterminer à l'avance les parents qui auront pareil comportement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Mer 4 Mar 2009 - 12:44

Ou ! Là ! ca va nous faire une discussion aussi longue et aussi houleuse que celle sur l'avortement...

En fait, c'est presque le même problème, mais vu par l'autre bout.

Dans l'autre débat, la critique la plus récurrente contre l'avortement était celle de l'avortement de "confort" proposé (disait-on) par notre société de consommation, et assimilé à un "assassinat" et à une déresponsabilisation face à la procréation; un des arguments avancés contre l'avortement était même que -après tout-, si une femme est incapable d'assumer une naissance, il y a la solution de l'orphelinat. J'ai même posté à ce sujet des articles sur les "boîtes à bébés" qu'on trouve dans certaines villes d'Allemagne et d'Italie.

Ce que tu écris me pose pas mal de questions, j'en donne quelques unes :

1° - Qu'en est-il de "l'enfant-gadget" ? Oui, je veux dire : l'enfant qu'on peut avoir comme on aurait un toutou pour Noël... et qu'on maltraite ou abandonne dès qu'il fait caca par terre, ou parce qu'on part en vacances. Ca existe, et ça, on ne le dit pas, surtout pas ceux qui nous jouent le refrain de "la vie sacrée", qui vont essayer de faire culpabiliser les femmes assez responsables pour ne pas donner naissance ,car conscientes qu'elles ne sont pas, à un moment donné, en situation ou en état d'élever un être humain.

2. - Le droit de procréer... Oui, la religion nous présente ça comme un devoir, jamais comme un droit. Tu poses le problème du droit, ce qui est très délicat. Mais pourquoi pas ? On voit souvent ce genre de choses dans les romans de science fiction (et pas des romans sur des dystopies, non, des romans décrivant des sociétés évoluées mais démocratiques).

3. - Le contrôle social : il y a un gros problème au niveau des assistantes sociales... Soit elles ne font pas leur boulot, soit elles vont emm... des personnes qui aiment leurs enfants et s'en occupent bien (j'ai des exemples précis).

4. - Quid de notre notion de "la famille" ? J'ai entendu dire qu'en Israel, il y a eu des expériences très intéressantes de tentées dans des kibboutz. L'enfant n'appartient pas à sa famille. C'est-à-dire qu'il passe sa journée hors de la famille, avec des éducateurs, en groupe, et (pas simplement des profs). Le soir, l'enfant peut, s'il le souhaite, dormir dans la maison de ses parents, mais (très important le "mais")... il peut aussi aller dormir dans la "maison des enfants". Je trouve ça génial ! Pas besoin de légiférer pour savoir si on va permettre de procréer, puisque l'enfant est pris en charge par la collectivité. Mais, chez nous, on n'est pas près de faire la même chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Mer 4 Mar 2009 - 14:38

Siva a écrit:
4. - Quid de notre notion de "la famille" ? J'ai entendu dire qu'en Israel, il y a eu des expériences très intéressantes de tentées dans des kibboutz. L'enfant n'appartient pas à sa famille. C'est-à-dire qu'il passe sa journée hors de la famille, avec des éducateurs, en groupe, et (pas simplement des profs). Le soir, l'enfant peut, s'il le souhaite, dormir dans la maison de ses parents, mais (très important le "mais")... il peut aussi aller dormir dans la "maison des enfants". Je trouve ça génial ! Pas besoin de légiférer pour savoir si on va permettre de procréer, puisque l'enfant est pris en charge par la collectivité. Mais, chez nous, on n'est pas près de faire la même chose...
Ça paraît génial, mais j'ai entendu dire que ça n'avait pas donné de très bons résultats......... à creuser.
De toutes façons, quoiqu'on fasse, si notre société de consommation reste vouée au dieu fric, tout sera toujours pourri dans l'œuf, assistantes sociales qui ne font pas bien leur boulot parce qu'elles sont écœurées par ce qu'elles voient et sont mal payées, juges surchargés de travail, politiciens qui ne songent qu'à leur élection , etc..

Des fois, je désespère, peux-tu me redonner du moral ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Mer 4 Mar 2009 - 15:27

pour te remonter le moral, va voir quelques "avez-vous déjà vu" ou "têtes à claques" (recherche ces mots sur youtube et laisse toi aller...) :ange:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Mer 4 Mar 2009 - 15:54

Gereve a écrit:

Des fois, je désespère, peux-tu me redonner du moral ?

Sais pas... Là, il pleut, j'ai une furieuse envie de dormir... zzzzzzzzzzz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Magnus le Mer 4 Mar 2009 - 16:14

Est-ce qu'avant de faire un enfant, il faudrait passer devant une commission spéciale d'experts qui jugeraient si le couple est psychologiquement apte ou non à éduquer cet enfant ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Mer 4 Mar 2009 - 16:41

Magnus,
C'est la question qu'il ne fallait pas me poser dubitatif
Parce que si je réponds " oui", j'ai l'impressions qu'on tombe dans 1984 de Wells ou dans " Le meilleur des mondes" de Huxley.
Si je réponds "non", alors, on va laisser des alcoolos ou des drogués faire des enfants qui ont toutes les chances d'être malheureux.
Qu'en penses-tu ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Magnus le Mer 4 Mar 2009 - 16:54

Gereve a écrit:Magnus,
C'est la question qu'il ne fallait pas me poser dubitatif
Parce que si je réponds " oui", j'ai l'impressions qu'on tombe dans 1984 de Wells ou dans " Le meilleur des mondes" de Huxley.
Si je réponds "non", alors, on va laisser des alcoolos ou des drogués faire des enfants qui ont toutes les chances d'être malheureux.
Qu'en penses-tu ?
...Comme d'autres, pour la mort douce, diraient qu'on tombe dans le Soleil Vert.

Il faudrait presque des cours d'apprentissage à la paternité et à la maternité "avant" d'avoir des enfants, mais cette mesure serait considérée comme stupide et contraignante.
Je serais plutôt partisan d'une commission d'experts jugeant de l'état mental des futurs parents.
Ce qui serait également jugé comme contraignant et liberticide.
Du style : "Nous avons AUSSI le droit de faire un gosse, non ?!".

De tt façon, le gros problème : les critères de cette commission.

Et ce "détail" qui pose aussi problème :
certains parents sont tout à fait équilibrés "avant" et parfois pettent les plombs "après".
Comment prévoir qu'ils vont petter les plombs ?

Maintenant le cas des alcooliques.
Supposons un couple où tous deux sont alcooliques.
Faire quoi ? Les obliger à suivre une désinto et ensuite avoir un certificat d'abstinence pour se représenter devant la commission ? N'importe qui peut rechuter.

Et puis, il y a des enfants qui naissent du manque de précaution, donc pas forcément désirés. Quoi faire ? Mettre un mec de la commission dans chaque chambre à coucher pour voir s'ils prennent leurs précautions ?...

Fameux problème que tu soulèves.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par raphael-rodolphe le Mer 4 Mar 2009 - 17:12

Magnus a écrit:Est-ce qu'avant de faire un enfant, il faudrait passer devant une commission spéciale d'experts qui jugeraient si le couple est psychologiquement apte ou non à éduquer cet enfant ?
Comment ce passe une adoption pour un enfant ? On fait le tri des "futur parents", non ?
La question est de savoir si cela fait des parents moins traumatisant pour les enfants ou des parents faisant moins d'enfanticide ....
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Mer 4 Mar 2009 - 17:53

raphael-rodolphe a écrit:
Magnus a écrit:Est-ce qu'avant de faire un enfant, il faudrait passer devant une commission spéciale d'experts qui jugeraient si le couple est psychologiquement apte ou non à éduquer cet enfant ?
Comment ce passe une adoption pour un enfant ? On fait le tri des "futur parents", non ?
La question est de savoir si cela fait des parents moins traumatisant pour les enfants ou des parents faisant moins d'enfanticide ....

Oui, je crois même qu'on a des critères qui sont beaucoup stricts, il faut remplir des tas de conditions pour avoir une chance d'adopter un enfant en France.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par bernard1933 le Mer 4 Mar 2009 - 18:00

Je ne sais que penser de ce cas terrible . Crise de démence imprévisible ? Crise de nerfs d'une mère excédée (après une nuit de travail, semble-t-il ) , qui entend les cris de ses enfants qui se chamaillent, conditions d'existence très difficiles d'une femme abandonnée par son mari ou compagnon ? Le travail de nuit des femmes a longtemps été interdit par le Code du Travail.
Il a été légalisé vers 2001. Ne faudrait-il pas réexaminer la loi et
l'adapter au moins aux conditions de travail ?
Pour le reste , j'ai tendance à penser comme Gereve . Quand j'ai vu les toubibs qui ont accouché les 8 jumeaux en Amérique se féliciter de leur travail, je me suis étranglé de rage ! Ils pouvaient être fiers de la médecine ! Il faudrait réglementer le droit à faire des enfants . Combien en font pour les allocs ? Et combien d'inconscients, d' alcoolos, de drogués qui se fichent pas mal de l'avenir de leur progéniture ? Mon métier m'a permis de voir de jolis spécimens...
Mais il ne faut pas se faire trop d'illusions . On va se faire traiter de fachiste...Et, après tout, c'est Dieu qui les envoie...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Jeu 5 Mar 2009 - 0:16

Et oui, Bernard, mais on ne l'a pas encore fait, je m'attendais à ce que ça vienne plus vite.
Comme Colombo, je vais demander à ma femme ce qu'elle en pense. Pour le moment non seulement elle n'est pas d'accord avec moi, mais ne veut même pas en parler, tant ma proposition la révulse. Je vais tout de même insister pour qu'elle m'explique pourquoi.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Magnus le Jeu 5 Mar 2009 - 0:26

A propos d'adoption : oui, les critères sont stricts.
Il s'agit de s'assurer que le couple ne s'offre pas un enfant comme il s'offrirait une maison ou une croisière autour du monde.
Il y a donc là un minimum de "garanties".

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Magnus le Jeu 5 Mar 2009 - 0:30

...par contre, supposons qu'on vienne à demander les mêmes garanties quand un couple veut un enfant par les moyens disons classiques ---et supposons que les garanties ne soient pas suffisantes ---qui dit que le couple ne passera pas outre pour quand même faire un enfant ?
On peut interdire une adoption.
On ne peut pas interdire de faire un enfant.

Ou alors y'a quéquechose que j'ai pas pigé dans le problème de base soumis par Gereve.
J'ai en effet vu passer, par hasard, parce que j'étais là au bon moment, un post dont je ne citerai pas l'auteur, car il l'a retiré deux minutes plus tard : or, il y parlait d'eugénisme... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Lugh le Jeu 5 Mar 2009 - 8:43

non seulement elle n'est pas d'accord avec moi, mais ne veut même pas en parler, tant ma proposition la révulse.
Voilà.

Alors je demande, combien de temps va-t-on encore tolérer que des adultes immatures, pervers, schizophrènes ou psychotiques aient des enfants ?
Combien de temps va-t-on tolérer le mal donc? Pourquoi ne pas loger une balle dans le crâne de ces gens là tout de suite ? Car si en plus, ils sont frustrés par un jugement les interdisant d'avoir leur propre enfant, on peut bien imaginer qu'ils s'attaqueront aux enfants des autres, non?

Le problème est de déceler des comportements pervers avant qu'ils aient lieu. Le problème est de condamner qqn à une peine aussi effroyable sans qu'aucun acte de sa part ne le justifie.
Pour rappel, les fameux experts se fourvoient régulièrement dans un certain nombre de procès. Une commission chargée de décréter notre aptitude à avoir des enfants...

1- "eviter la souffrance des enfants". c'est un but en soi ? Pourquoi pas une bonne dose de poison vers l'âge de 20 ans (quand la vie devient sérieuse) pour éviter toute souffrance?
2- Autrement dit, "on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs". Principe célèbre pour ses dégâts collatéraux mille fois plus néfaste que ses prétendus solutions.
3-
Vous, moi, tous ceux qui ont ou ont eu des enfants et les ont éduqués avec amour et responsabilité sont capables de juger de la maturité de leurs semblables.
Ah ? Vous êtes capables de juger de la maturité d'une personne vous ? C'est bien, ça.
4- Pour ma part, les psychologues et les psychiatres sont la première catégorie de personne à qui j'interdirai d'avoir des enfants.


En dehors des cas extrêmes, relativement peu nombreux, mais qui nous bousculent émotivement, il y a tout un tas de "mauvais" parents. Certains sont juste absents, d'autres dangereux mais beaucoup font, comme tous, des erreurs suivis de gestes admirables. La société peut corriger des déficiences, elle ne peut ni ne doit s'y substituer.
avatar
Lugh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 358
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Variable
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Jeu 5 Mar 2009 - 10:10

Mon épouse, épouse tout à fait votre opinion, Lugh.
Je comprends très bien votre point de vue.
Mais essayez d'imaginer que vous naissiez dans une famille où votre père, votre mère vous battra, vous brûlera avec des cigarettes, vous enfermera dans un placard, ou pire, se contenteront de vous nourrir, laver , habiller, mais ne vous parleront pas, ne vous calineront pas, vous laisseront là comme un légume.
Comme je l'ai écrit ci-dessus, nous avons été famille d'accueil, et la détresse enfantine, nous l'avons cotoyée tous les jours.
Savez-vous combien on a recensé d'enfants maltraités en France? 300000! Et ce sont ceux qu'on a pu recenser, ne parlons pas des maltraitances psychologiques qui échappent aux investigations des services sociaux.
Vous dites que l'état n'a pas à se mêler de la fabrication des enfants.
Remarquez que je serais plutôt anarchiste, et que par conséquent, je serais plutôt favorable à ce que l'Etat se mêle du moins de choses possible et qu'on fasse confiance à la capacité des humains de s'organiser en petits groupes et d'y vivre en harmonie.

EN ATTENDANT , faut-il ne rien faire pour soulager la souffrance des enfants? Comptez-vous sur Dieu pour cela?
Alors pourquoi ne mettez-vous pas en question le fait que l'Etat s'occupe de la santé, de l'Education, des mariages, même , puisque de nos jours ce sont les maires qui en sont garants?
Quant à votre jugement sur les psy, il ne faut tout de même pas pousser grand-mère dans les orties. C'est vraiment du style des idées reçues, des conversations de comptoirs. Je vous en prie, prenez de la hauteur, mettez-vous un peu en question si vous pensez qu'ENSEMBLE nous pourrions faire avancer le schmilblick; à moins bien sûr que vous démissioniez et que vous vous en remettiez à la providence.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par bernard1933 le Jeu 5 Mar 2009 - 10:36

L'Etat a pour mission de protéger, de guider, d'aider . Il le fait pour la route, pour la sécurité des personnes et des biens . On peut s'interroger pour le reste. je me souviens d'une petite dame qui "pondait" tous les ans, réglée comme une horloge... Les gosses vivaient dans une saleté repoussante et ch...dans les escaliers de la maisonnette du passage à niveau. Le géniteur
était une brute " épaisse ". Mais tout ça, c'était des enfants de Dieu, conçus dans l'amour et la tendresse. Il a fallu que je me batte pour qu'ils n'aient pas la médaille de la Famille Française...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Jeu 5 Mar 2009 - 10:47

De toutes façons, l'Etat intervient puisqu'il existe l'ASE, aide sociale à l'enfance, service de la protection de l'enfance. Pour un enfant en difficulté, placé en famille d'accueil, il y a une vingtaine de personnes mobilisées, la famille, pour commencer, 24h/24, une assistante sociale, souvent un psy, une éducatrice dite " référente", les services administratifs, les profs d'écoles adaptées, etc, etc.
Il s'agit donc d'interventions en aval. Pourquoi pas d'interventions en amont. Parce que ça vous choque qu'on puisse intervenir dans le lit des gens?
Mais d'abord, ce n'est pas forcément dans le lit, il y en a qui font ça sur une table de cuisine, ou dans les chiottes.
Que d'amour divin dans la conception des enfants !!!
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 10:55

Je serais plutôt pour une "école du mariage" et une "école des parents" obligatoires : on a au moins 9 mois pour suivre cette dernière !

Ce serait un endroit où pourraient travailler quelques psy chômeurs, et ils pourraient repérer CERTAINS problèmes majeurs et tenter d'y apporter un remède préventif, voire repérer quelles familles devraient être suivies de plus près.

Chez nous, il y a des initiatives de ce genre, mais pas obligatoires.

Il y a aussi la "consultation des nourrissons", obligatoire (si j'ai bon souvenir) et les visites médicales scolaires, obligatoires aussi, qui ont pour but principal le repérage des maltraitances, carences alimentaires, etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Jeu 5 Mar 2009 - 11:39

Leela,
Très bonnes suggestions, pourrais-tu les envoyer à notre ministre de la famille?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 12:21

Gereve a écrit: Remarquez que je serais plutôt anarchiste, et que par conséquent, je
serais plutôt favorable à ce que l'Etat se mêle du moins de choses
possible et qu'on fasse confiance à la capacité des humains de
s'organiser en petits groupes et d'y vivre en harmonie.

Mais, Gereve, dans une société anarchiste, l'enfant n'appartiendrait pas de fait, comme c'est le cas, à ses parents. Nous ne sommes pas dans une société anrachiste, mais il est possible de remettre en cause cette sacro-sainte notion de "famille", d'autant qu'il est de plus en plus clair qu'elle joue de moins en moins son rôle et qu'elle éclate...

Je suis allée voir la Déclartion des Droits de l'Enfant. C'est bien maigre. Et de plus, tout est dit en partant du postulat que "la mère" est par nature une "bonne mère". Je cite deux articles :


Principe 6

L'enfant, pour l'épanouissement harmonieux de sa personnalité, a besoin d'amour et de
compréhension. Il doit, autant que possible, grandir sous la sauvegarde et sous
la responsabilité de ses parents
et, en tout état de cause, dans une atmosphère
d'affection et de sécurité morale et matérielle; l'enfant en bas âge ne doit
pas, sauf circonstances exceptionnelles, être séparé de sa mère.
La société et
les pouvoirs publics ont le devoir de prendre un soin particulier des enfants
sans famille ou de ceux qui n'ont pas de moyens d'existence suffisants. Il est
souhaitable que soient accordées aux familles [des aides financières, allocations]

Principe 9
L'enfant doit être protégé contre toute forme de négligence, de cruauté et
d'exploitation,
il ne doit pas être soumis à la traite, sous quelque forme que
ce soit.




Voilà tout. il existe un comité des Droits de l'Enfant, j'ai lu rapidement leurs recommandations
qui ne concernent pratiquemment que l'a pornographie, la pédophilie et l'exploitation sexuelle.
Et encore, grands nombres de principes sont justes "facultatifs" pour leur applilcation par les
Etats signataires. Pour ce qui est des plaintes, de plus, elles ne peuvent être déposés par des individus :
c'est-à-dire, en gros, que si tu vois que ta voisine maltraite ses enfants, tu ne peux rien faire.

Qu'est-ce que ça veut dire ? Ca veut dire que dans la réalité des faits, l'enfant n'a pas de droits, du moins dans le cadre familial, qui est a-priori considéré comme sacré.

Mais dans l'avenir, il faudrait bien que l'Etat s'en mêle, du droit des enfants, et autrement qu'en construisant des prisons pour
eux, alors que la plupart du temps, les enfants qui échouent dans la délinquance ont subi des maltraitances !

Je ne parle pas du droit de procréer (ça me semble inapplicable), mais au moins du devoir de la collectivité de protéger les enfants, qui implique aussi une restriction du droit des parents sur leurs enfants. Exemple, au Québec : les négligences parentales sont très sévèrement punies, les parents sont dans l'illégalité s'ils laissent leurs enfants seuls à la maison par exemple (suppression des allocations, poursuites éventuelles...) ou seuls à traîner dans la rue sans un adulte pour les encadrer. C'est en tout cas ce que m'a dit une personne qui y a vécu plusieurs années.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 13:16

Tiens, juste aux info ce midi : affaire à Millau. Enfant séquestré depuis plusieurs années par ses parents dans une pièce... huit ans. A vécu plusieurs années donc dans une pièce sans toilettes, n'a évidemment jamais été scolarisé, était obligé d'uriner dans la pièce où il vivait ; subissait les violences et les coups de son père ; il a été découvert à cause du fait que le cadet avait des"problèmes" et que le père ne le supportait plus, et donc commençait à être violent avec lui....

Les voisins n'ont jamais rien vu.

Tiens, Gereve, je propose un fil où on récapitulerait tous les "cas". On se rendrait compte que ç'est très fréquent, beaucoup plus fréquent qu'on ne pense, entre les infanticides, les mauvais traitements, les séquestrations... et juste ceux qui "passent" aux actualités. Que penses-tu de cette idée ? Comme je vois que ça te touche énormément, et moi ça me touche car j'ai eu un mari qui a failli réussir à démolir ma vie et celle de son fils car lui-même avait été victime de mauvais traitements (dans des familles d'accueil)... Je trouve que ce serait bien. Ca me touche également.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Jeu 5 Mar 2009 - 13:26

Gereve a écrit:Leela,
Très bonnes suggestions, pourrais-tu les envoyer à notre ministre de la famille?
"Notre"...pas possible: on n'habite pas le même pays ! Courage: prend ta plume, organise une pétition... :ange:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Jeu 5 Mar 2009 - 14:04

Ça ne fait rien, tu écris " Madame le ministre,
Un de vos concitoyens s'étant plaint de la carrence des pouvoirs publics en France concernant la maltraitance des enfants, je me permets de vous informer sur ce que nous faisons en Belgique à cet égard.....
Veuillez agréer, ............
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum