Contrôle des naissances.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par ElBilqîs le Ven 6 Mar 2009 - 14:11

à mon sens, quelque chose qui n'est pas vraiment lié au sujet!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par ElBilqîs le Ven 6 Mar 2009 - 14:19

pour revenir au contrôle des naissances qui est le sujet de ce fil, je voudrais dire que c'est quelque chose qui préoccupe les gouvernements et la société depuis bien longtemps, car en dehors des risques liés aux parents "indignes"*, de nombreuses "expériences " ont été faites, outre la pilule ou autre avortement, des stérilisations définitives ont été (sont encore?) pratiquées chez certains prisonniers ou certaines femmes qui ont "déjà trop d'enfants"

* mais encore une fois, comment définir avec certitude qui sera un parent indigne, individuellement, d'abord, et "conjointement", c'est à dire si elle couche avec telle personne plutôt que telle autre, ensuite?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Ven 6 Mar 2009 - 14:29

Siva a écrit:Qu'est-ce que ça veut dire, ces paraboles ?
C'est une citation de Job 1 ; 7-11 Gereve m'a dit que je croyait en l'intérêt de la souffrance comme épreuve envoyé par Dieu comme on le voit dans l'histoire de Job.
J'ai jute remplacé satan par "l'accusateur", Dieu par "la république" et Job par gereve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Ven 6 Mar 2009 - 15:36

Comme tu le dis, Elbis, c'est un sujet passionnel.
Profitons en pour prendre notre envol, respirer un bon coup et faire fonctionner notre raison.
1- le cœur dit: évitons la souffrance des enfants
2- les croyances disent: laissons faire Dieu, ou " la vie",
3- le politiquement correct dit: " Eugénisme, quelle horreur !"
4- la raison dit: "réfléchissons"

Le but idéal et à long terme, est qu'il y ait de moins en moins de parents maltraitants, ce qui implique un changement de société.

Je dis qu'en attendant, il faut faire quelque chose.

Elbis nous dit qu'il n'est pas facile de discerner parmi les gens que nous cotoyons, ceux qui sont des parents maltraitants.

Je dis qu'ils existent des personnes entraînées à cela capables de le faire. Quelqu'un disait qu'il ne confierait pas ses enfants à de telles personnes. Ce n'est pas un argument recevable pour dire qu'elles sont incapables de discernement.

Je dis que tout couple ayant déjà des enfants en bas âge devrait se soumettre à un entretien avant d'obtenir des allocations familiales.
C'est déjà obligatoire pour l'adoption, pourquoi ne le serait-ce pas pour la garde des ses enfants? Pourquoi ?
C'est désagréable? Et oui, et alors ? Cette société, c'est nous qui l'avons voulue, non ?
Il y une chose qu'on peut détecter sans même être un spécialiste, c'est l'alcoolisme. Dans ce cas, cure de désintox ou pas, je préconise effectivement l'eugénisme , ligature des trompes chez la femme ou des canaux ( je sais plus leur nom ) chez l'homme.
Il existe des personnes pour lesquelles ce serait un drame de ne pouvoir avoir d'enfant et qui feraient une cure pour cela ? Dans ce cas, il doit bien exister des moyens contraceptifs réversibles, mais pas de ceux qui sont laissés à la charge des personnes, car étant alccoliques, on ne peut leur faire confiance.
Mêmes mesures en cas d'addiction à une drogue.
Ensuite, il y a les jeunes inconscients et irresponsables qui font des enfants faute de précautions.
Cela peut les faire mûrir d'un seul coup? Mais ils peuvent aussi rester irresponsables et donc incapables d'élever leur enfant. Dans ce cas, il n'y a pas à hésiter, il doit être confié à une famille d'accueil.
Elbis nous dit aussi qu'il existe des parents corrects, mais qui pètent les plombs à un moment de leur vie.
Péter les plombs en battant une fois un enfant, c'est une chose, mais en le battant tous les jours ou pire, en le tuant, c'est tout de même le signe d'une personnalité fragile, non ? Pour éviter cela , il faudrait constituer des groupes de paroles obligatoires pour parents, une fois par mois. Parler de ses problèmes et de ses pulsions permet de ne pas passer à l'acte.

Ça vous paraît vraiment monstrueux?

Ahhhhh, une atteinte à la liberté, la sacro-sainte liberté !!!???

Mais je vous rappelle qu'il y a une sacré différence entre liberté et laxisme.

La liberté est à la mesure de la responsabilité.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Ven 6 Mar 2009 - 19:18

Personnellement, j'aimerais mieux qu'on traite ce sujet en le prenant
par l'autre bout (d'où mon fil), mais apparemment, ça n'a pas l'air de
déclencher l'enthousiasme des foules.

Par contre, parler d'eugénisme, c'est nettement plus intéressant. Se placer dans une perspective de "répression avant", ça l'est aussi. As-tu vu Minority Report Gereve ? Ce n'est pas tout à fait la même problématique, mais tu m'y fais penser.

J'ai bien lu tes arguments, et je ne suis pas d'accord. Et je vais devoir encore m'appuyer sur mon expérience personnelle (directe et indirecte) pour expliquer pourquoi :

1° Les personnes entraînées pour détecter les problèmes en amont. Tu dois penser aux experts de toutes sortes, aux psychiâtres, aux assistantes sociales, aux auxiliaires qui assistent les juges pour gérer les familles en difficulté. J'en connais une, et à mon avis, cette personne, malgré ses qualifications et sa bonne volonté, commets de lourdes erreurs de jugement de par sa notion de ce qu'est "une famille bien" et ce qu'est le besoin des enfants. L'exemple que je vais te donner : cette personne a obligée une famille de pauvres à faire piquer leur chien, sous prétexte qu'il revenait trop cher dans le budget familial : c'était ça, où elle coupait les allocations. Qu'en penses-tu ? Les experts psychiatres : tu sais qu'ils se sont lourdement trompés dans une affaire de pédophilie et ont aidés à envoyer des innocents en prison.

Donc, si contrôle il y avait, qui est-ce qui contrôlerait ces contrôleurs ?

2° L'alcoolisme et la dépendance à la drogue. Bien. Encore mon expérience personnelle : le grand-père de mon fils était très certainement alcoolique, d'après ce que m'a raconté son fils. Cette famille avait deux enfants. Les enfants ont été retiré à la famille suite à la fuite de la mère avec un autre homme. L'une était jeune et a été confiée à la grand-mère, elle n'a pas eu de problème. Elle a maintenant deux enfants qui à ma connaissance se portent bien.
L'autre, le père de mon fils, a effectivement été trimballé de famille d'accueil en famille d'accueil : des familles sélectionnées par tes fameux experts. Il a vécu entre autres dans un clapier à lapin, le reste il ne m'a même pas raconté... Chapeau les "personnes formées pour ça" ! En fin de compte, il s'est tout de même marié (avec moi), ça n'a pas été "terrible" (je passe les détails), mais aujourd'hui j'ai un fils de 18 ans, beau et intelligent, plein de vie, qui a une petite amie, je ne crois pas qu'il aimerait ta proposition de stérilisation des alcooliques. Surtout que, et là Qwatibaal a raison (même s'il a été brutal et très maladroit) on pourrait faire dans le Zola, et dire que mon fils est à "surveiller"... peut-être qu'il faudrait le soumettre à des expertises, savoir s'il se saoûle de temps en temps avec ses potes, avant de l'autoriser à se reproduire ? Et bien évidemment, comme cela reviendrait cher, tous ces contrôles, il faudrait "cibler" le public, donc mon fils serait soumis à contrôle, il serait sur la "liste noire", tandis que ses copains nés dans des familles bon-chic-bon-genre ne seraient pas autrement visés. Je te signale que Sarko veut déjà établir ce genre de listes pour les enfants un peu "durs" dès la maternelle.

Non, Gereve, TA solution, même si elle motivée pour des raisons compréhensibles, ne va pas du tout ! J'aimerais plutôt qu'on se mette à parler des enfants !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Ven 6 Mar 2009 - 21:12

Tes exemples sont en effet à première lecture très convaincants.
Mais en deuxième lecture, ils ne font que parler de la mauvaise formation des experts.
Sauf tes exemples perso, assez convaincants.

Et que penses-tu de groupes de parole obligatoires?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par bernard1933 le Ven 6 Mar 2009 - 21:52

Je partage à peu près le même avis que Gereve. Il faut mettre l'intérêt des enfants avant le plaisir des parents . Les parents responsables sauront programmer , en règne générale, leurs enfants en fonction de leur situation et de l'avenir qu'ils projettent pour eux; ils prendront éventuellement des mesures s'ils constatent des anomalies génétiques ou accidentelles graves.
Mais on ne peut pas laisser faire n'importe quoi . La compagne actuelle du neveu dont j'ai déjà parlé, droguée elle aussi, a fait trois enfants repris par la DASS ! Et il n'y a pas de raison qu'elle s'arrête ! Il ne s'agit pas d'eugénisme , mais de bon sens . La société doit pouvoir remédier à l'irresponsabilité des géniteurs.
Il y a des juges pour enfants . On pourrait aussi confier ces problèmes à un collège de magistrats et de spécialistes .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Ven 6 Mar 2009 - 22:56

bernard1933 a écrit:Je partage à peu près le même avis que Gereve. Il faut mettre l'intérêt des enfants avant le plaisir des parents . Les parents responsables sauront programmer , en règne générale, leurs enfants en fonction de leur situation et de l'avenir qu'ils projettent pour eux; ils prendront éventuellement des mesures s'ils constatent des anomalies génétiques ou accidentelles graves.
Tu pourrais préciser à quoi tu fait référence précisément Bernard ?Qu'est ce que c'est "savoir programmer ses enfants" ?A quoi penses tu précisément quand tu parles d'anomalies génétiques graves constatables ? Quelles sont ces mesures dont tu parlent ?
bernard1933 a écrit:
Mais on ne peut pas laisser faire n'importe quoi . La compagne actuelle du neveu dont j'ai déjà parlé, droguée elle aussi, a fait trois enfants repris par la DASS ! Et il n'y a pas de raison qu'elle s'arrête ! Il ne s'agit pas d'eugénisme , mais de bon sens . La société doit pouvoir remédier à l'irresponsabilité des géniteurs.
Si pour toi l'eugénisme c'est du bon sens revendique le clairement au lieu de faire des phrases insensés de ce genre !Maintenant des enfants sont repris par la DASS est ce qu'on leur a demandé leur avis sur la question ?Vous êtes pour les enfants il parait mais où y a t-il un témoignage d'enfant dans vos messages Bernard , gereve ou autre ?Cette femme est droguée le problème est quelle ne soit plus droguée non ?Et explique un peu Bernard , il y a un rapport entre la première partie de ton message où tu parles des enfants avec "anomalies génétiques constatables" et une femme qui se drogue ?

bernard1933 a écrit:Il y a des juges pour enfants . On pourrait aussi confier ces problèmes à un collège de magistrats et de spécialistes .
Que viennent faire les juges pour enfants dans une histoire de quête des "tares génétiques" ou d'action contre une femme qui se drogue ?

Cette idée "d'anomalies génétique constatable" résume bien la vision de nos compères.Il y a des choses qu'on voit, qu'on observe et on peut réagir et décréter qu'il y a là problème.Alors que d'autres choses peut être beaucoup plus grave et qui ne seront considérés par personne comme problématique passeront à travers les mailles du filet.

En gros c'est du gros pifomètre.On est complètement dans le vague.On est face à une idéologie du passage à la violence sur des gens qu'on ne peut pas réellement repéré.On parle de petites violences psychologiques de tous les jours jusqu'à l'infanticide et on amène l'idée qu'il faut empêcher des gens de se reproduire...
Qui ?

Pour ça il faudrait de bons experts !
Témoignage d'experts en pifomètre ??
Réponse : il faudrait de bons expert !

Je crois qu'effectivement comme la proposé gereve pour lui même avant tout, (vu qu'il eut n'a qu'une réaction )il serait en effet grand temps de réfléchir !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par ElBilqîs le Sam 7 Mar 2009 - 0:14

les groupes de parole? je n'en pense pas grand chose!
Ils correspondent à une nécessité pour certains, ils sont totalement inutiles pour d'autres!
mais que personne ne se sente abandonné, ça c'est important!
qu'un homme ou une femme en arrive à un acte irréparable à cause de l'indifférence, ou du refus de communiquer, ça c'est inadmissible.
mais les super-experts, tu vas les trouver où? personne n'est "parfait-pour-tout-le-monde" et puis, ces fameux travailleurs sociaux, il en faudrait tant et tant.... quand tu vois qu'actuellement, un "signalement" n'est suivi d'effet que si la famille accepte d'ouvrir sa porte!.... (sauf en cas de drame évidemment)
et puis, les familles d'accueil, tu ne peux pas l'ignorer, Gereve, ne sont pas toutes "à la hauteur", beaucoup ne le font que pour l'argent, et certaines exploitent les enfants, les utilisent comme domestiques, plutôt que les éduquent!
certains enfants sont plus heureux avec leurs parents "imparfaits" que placés chez des gens qui n'ont que l'air "dignes de confiance"
quant aux adoptions, elles ressemblent plus à un marchandage financier qu'à autre chose de nos jours!
pour adopter, il ne suffit pas d'avoir un coeur gros comme ça, il faut d'abord avoir beaucoup d'argent.... ou un sacré piston!
tout s'achète aujourd'hui quand on a les moyens! les stars de cinéma nous le montrent bien qui s'achètent (pardon adopte) un joli petit "nécessiteux"!

Il n'y a pas d'aune pour juger de la capacité d'un homme ou d'une femme à bien élever son enfant!
Siva a proposé un exemple vécu, dans le bon sens, je pourrais t'en citer de connus, dans le mauvais sens, de parents n'ayant aucune raison apparente de dévier, et qui pourtant, malgré amour, bonne éducation et ni drogue ni alcool, ont été des parents violents!
ce n'est pas que je sois pessimiste, mais même si tu éradiques une partie de la société que tu considères comme "mauvais parents", il s'en formera d'autres et d'autres encore qui seront "mauvais" pour d'autres raisons.
La seule solution à notre portée reste de donner autant qu'on peut un peu d'amour autant aux adultes en souffrance, qu'aux enfants qui en subissent les conséquences.
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Sam 7 Mar 2009 - 4:19

Il naît environ 79 000 000 d'enfants par an dans le monde.

Si on admet que 1% de ces enfants seront conçus, naîtront et vivront en enfer, soit parce que pendant la gestation, ils seront détestés parce que non voulus par la mère, soit parce qu'à la naissance ils seront battus, humiliés, brûlés, mis dans un placard, dans une niche ou dans un clapier, ou tout simplement traités comme des meubles, c'est-à-dire nourris, nettoyés mais sans aucune attention, sans aucun amour, ou encore parce qu'ils naîtront dans un pays, comme le Darfour où en rentrant de l'école ils verront la tête de leur mère sur la table de la cuisine, ou encore parce qu'en Thaïlande ils seront mis sur le trottoir vers l'âge de dix ans, ou encore parce qu'au Mexique on vendra leurs organes à une banque d'organes, ............. cela fait 790 000 enfants par ans qui vont vivre en enfer.
Mais tu l'as très bien expliqué, il n'y a pas grand chose à faire.

Ce monde, soit disant créé par Dieu, est une abomination sans nom.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Lugh le Sam 7 Mar 2009 - 12:01

2- les croyances disent: laissons faire Dieu, ou " la vie",
Tu as une vision très étriquée des croyances... Entre le laissez faire et l'eugénisme, il y a un sacré panel de choix.
Ta vision, si tant est qu'elle est sérieuse, est simplement gerbante.
avatar
Lugh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 358
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Variable
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Sam 7 Mar 2009 - 12:56

Gereve a écrit:Tes exemples sont en effet à première lecture très convaincants.
Mais en deuxième lecture, ils ne font que parler de la mauvaise formation des experts.
Sauf tes exemples perso, assez convaincants.

Non, ils ne font pas que parler de la mauvaise formation des experts : ils parlent de l'idéologie et du moralisme des experts et de leur vision étriquée de la "normalité". Mes exemples perso sont convaincants, mais je suis certaine qu'il y a beaucoup d'autres personnes qui pourraient parler de leurs mauvaises expériences avec ces experts, qui ne sont pas toujours neutres, quoiqu'ils en disent... Ainsi les fameux experts psychiatres : ils se réclament de la Science quand il s'agit de te casser, mais quand tu viens leur montrer qu'ils se sont trompés, et que tu montres les dents (comme menace de plainte auprès du Conseil de l'Ordre des Médecins) ils se défaussent en disant "la psychiatrie n'est pas une science exacte". Je peux te donner d'autres exemples ou "l'idéologie" l'emporte en médecine : je connais deux personnes qui ont été atteintes de cancer du poumon. Les deux personnes ont avoué avoir fumé quelques cigarettes dans leur jeunesse : tu sais ce que les toubibs ont osé leur dire, dans les deux cas ? "Eh! Bien, mon pauvre Monsieur, ma bonne Dame, il ne faut pas vous étonner si vous avez le cancer". Par contre, pour le monsieur qui avait travaillé toute sa vie avec des peintures toxiques, (chaudronnerie, métallerie).... là, les "médecins" ne se sont pas posé de questions...

Donc, à la limite, je comprends la réaction du posteur qui a dit : "Les psys sont bien les dernières personnes à qui je confierais des enfants". Je parle des psychiâtres, ceux qui sont remboursés par la Sécurité Sociale, pas des psycho-thérapeutes qui exercent en cabinet, le métier est différent.

Et que penses-tu de groupes de parole obligatoires?

Moi, si on me forçait à aller dans un groupe de parole obligatoire, je me tairais, simplement parce que c'est absurde d'acoller "groupe de parole" avec "obligatoire".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Sam 7 Mar 2009 - 15:19

Bon, alors il n'y a rien à faire, ce ne sont pas 1% mais 2% d'enfants en difficulté qu'on a repéré, soit environ 1.500.000 enfants qui vont naître en enfer chaque année.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Sam 7 Mar 2009 - 19:38

Gereve a écrit:Bon, alors il n'y a rien à faire, ce ne sont pas 1% mais 2% d'enfants en difficulté qu'on a repéré, soit environ 1.500.000 enfants qui vont naître en enfer chaque année.

Gereve, tu parles au niveau mondial, là. On n'est pas encore dans le Nouvel Ordre Mondial, que dénoncent certains "complotistes", et où tout ça sera résolu par une politique mondiale organisée d'eugénisme avec stérilisation des populations non adaptées (ou adaptables).... (je pense à Ilibade, parmi les gens qui croient à ce "complot"). Je ne pense pas non plus que c'est cela que tu souhaites. En lisant en lectures croisées, au fil du temps, certains de tes posts, j'ai remarqué que tu as une obsession "celle de mourir et de te retrouver dans la peau d'un petite fille Thaïlandaise vendue pour le bordel" (c'est un exmple dont je me souviens). Je pense que tu ne supportes pas l'idée de la souffrance, car très sensible, et que tu voudrais que cette souffrance disparaisse et peu importe les moyens, finalement. Je me trompe ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Magnus le Sam 7 Mar 2009 - 21:19

Siva a écrit:Gereve, je pense que tu ne supportes pas l'idée de la souffrance, car très sensible, et que tu voudrais que cette souffrance disparaisse et peu importe les moyens, finalement. Je me trompe ?
Attention : je ne réponds pas à la place de Gereve !
Je me pose simplement une question : la fin peut-elle justifier les moyens, quand il s'agit de souffrances ?


Dernière édition par Magnus le Dim 8 Mar 2009 - 14:34, édité 1 fois

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24030
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 9:41

Bonjour Magnus,

A mon avis, il faut faire une distinction entre :

1° - Empêcher ou abréger la souffrance de quelqu'un qui est là ;
2° - Empêcher la possibilité d'existence de possibles souffrances d'êtres qui n'ont même pas encore été conçus.

Dans le 2ème cas, on tombe dans le cas de figure "Minority Report" : n'oublie pas que le flic chargé de traquer les "futurs criminels" (c'est lui qui lit le papier avec le nom indiqué par les télépathes) tombe sur son propre nom...

Toute personne est un criminel en puissance -dans notre cas un parent maltraitant en puissance. Gereve a mentionné l'alcoolisme : tel père sobre au moment de son mariage peut tomber dans l'alcoolisme suite à un événement très mal vécu ( période de chômage, deuil, rupture...) ; d'un autre côté, Gereve pointe l'alcoolisme, mais des parents alcoolisés ne sont pas toujours de mauvais parents (j'ai l'exemple d'un collègue prof et alcoolo, qui est très bon père) ; Gereve oublie aussi les autres drogues : les médicaments psychotropes, la passion de jeu, etc...

C'est donc un raisonnement très simpliste, et les lois fondées sur des raisonnements simplistes sont des lois totalitaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Dim 8 Mar 2009 - 10:10

Tu as parfaitement raison, et je constate que tu m'as bien lu, comme je ne crois pas à une âme qui s'envole ou à un sommeil éternel, mais à une reprise de conscience dans la peau d'un vivant juste après la perte de conscience de ma peau actuelle, si ça continue, la probabilité pour que ce soit un enfant maltraité n'est pas nulle.
Et bien, Siva, puisque toi tu n'es pas simpliste, (au demeurant, si tu me relis, tu verras que j'ai aussi mentionné les drogués ), fais nous des propositions.
Mais tu as parfaitement raison d'être prudente par rapport à ce problème.
J'aimerais toutefois que tu prennes tes distances par rapport au prix qu'on attache à la vie, même mauvaise et douloureuse, attachement qui a de multiples causes. Moi-même, je suis très attaché à la vie, mais les sages et ma raison me disent d'apprendre à m'en détacher.
Donc, ne vaut-il pas mieux une absence de vie qu'une vie en enfer ? Je ne sais pas trop.
L'exemple du père alcoolique qui est un bon père n'emporte pas mon adhésion, c'est comme de dire que les chauffards n'ont pas tous des accidents.
A toi...
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 12:49

Gereve a écrit:
Et bien, Siva, puisque toi tu n'es pas simpliste, (au demeurant, si tu me relis, tu verras que j'ai aussi mentionné les drogués ), fais nous des propositions.

Je n'ai pas dit que tu étais simpliste, mais que cette sorte de solution est simpliste.
J'ai lancé un autre fil de discussion sur les droits de l'enfant. Je t'y donne rendez-vous si ça t'intéresse...


J'aimerais toutefois que tu prennes tes distances par rapport au prix qu'on attache à la vie, même mauvaise et douloureuse, attachement qui a de multiples causes. Moi-même, je suis très attaché à la vie, mais les sages et ma raison me disent d'apprendre à m'en détacher.

Je n'ai pas de distance à prendre, je pense, par rapport à mon attachement à la vie (je parle de celles des autres). Se détacher de la vie, comme tu le mentionnes dans ta dernière phrase, ç'est une démarche personnelle. Que tu te détaches de la vie, pourquoi pas, mais tu ne peux te détacher de la vie pour les autres en leur lieu et place.

Donc, ne vaut-il pas mieux une absence de vie qu'une vie en enfer ? Je ne sais pas trop.
L'exemple du père alcoolique qui est un bon père n'emporte pas mon adhésion, c'est comme de dire que les chauffards n'ont pas tous des accidents.
A toi...

L'alcoolisme est un exemple facile à prendre, parce qu'il est bien visible. Mais des tas d'autres comportements répréhensibles sont beaucoup moins détectables et tout aussi dangereux. Le chauffard, c'est un comportement aussi visible, à partir du moment où il y a accident ; mais je pourrais te répliquer que presque tous les conducteurs se conduisent à un moment ou à un autre comme des chauffards. Le comportement est général mais n'est criminalisé que s'il est repéré par les gendarmes, ou s'il y a accident. Le chauffard, l'alcoolique (souvent ça va de pair) sont des réalités mais en même temps des épouvantails qu'on agite, comme, les partisans de la peine de mort qui agitaient l'épouvantail du "violeur d'enfants". Badinter appelait ça jouer sur "l'instinct de mort". En fait, c'est ta culpabilité que tu cherches à évacuer en la transférant sur "l'alcoolique", le "chauffard", le "violeur d'enfant". Mais au lieu de condamner à mort une personne vivante, tu voudrais un loi pour empêcher de naître des enfants en dressant d'autorité une liste ciblée de "mauvais parents"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Imala le Dim 8 Mar 2009 - 12:55

Ce monde, soit disant créé par Dieu, est une abomination sans nom.

Le mal est-il extirpable ?

Quand Dieu ne protège plus, il devient inutile... Mais Dieu n'est-Il pas aussi cet Inconnu, l'Autre qui en se taisant fait de nous des êtres responsables, des égaux ?...

Si beaucoup de choses tiennent aux structures institutionnelles, tout se joue aussi en chaque individu, et il me semble que là est le lieu du combat. Dans ce sens je suis en accord avec ce que dis ELBilqîs :

La seule solution à notre portée reste de donner autant qu'on peut un peu d'amour autant aux adultes en souffrance, qu'aux enfants qui en subissent les conséquences.

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 14:46

Imala a écrit:Si beaucoup de choses tiennent aux structures institutionnelles, tout se joue aussi en chaque individu, et il me semble que là est le lieu du combat. Dans ce sens je suis en accord avec ce que dis ELBilqîs :
La seule solution à notre portée reste de donner autant qu'on peut un peu d'amour autant aux adultes en souffrance, qu'aux enfants qui en subissent les conséquences.
Oui Elbi avait d'ailleurs reçut de la part d'un des admins un point joute pour ce dernier message.
rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Magnus le Dim 8 Mar 2009 - 14:53

Gereve a écrit:L'exemple du père alcoolique qui est un bon père n'emporte pas mon adhésion.
Mon propre père a été alcoolique à un moment de sa vie, ce qui a donné lieu à des scènes très pénibles.
Il n'a néanmoins jamais battu sa femme ni son fils, même sous l'emprise de l'alcool.
Jusqu'à l'âge de mes quinze ans, mon père n'avait pratiquement jamais touché à l'alcool. Pendant son service militaire, il était le seul à boire de la limonade !
C'est un événement traumatisant qui l'a un jour poussé à boire.
Deux questions :
1°: si mon père avait dû passer un examen d'entrée en paternité, comment aurait-on pu savoir à l'avance qu'un jour cet homme qui ne buvait jamais d'alcool, passerait par une phase d'alcoolisme importante ?
Qui aurait pu, et comment, prédire cet événement traumatisant qui l'a fait plonger ?
2. même en supposant l'incroyable : que cela aurait pu se deviner à l'avance (ce qui est impossible, mais enfin supposons...), aurais-je dû naître ou non ?...?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24030
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Magnus le Dim 8 Mar 2009 - 15:03

Pour le problème de l'alcoolisme en rapport avec le contrôle des naissances, j'ai répondu ci-dessus.
Maintenant, pour la question :
Gereve a écrit:Ne vaut-il pas mieux une absence de vie qu'une vie en enfer ? Je ne sais pas trop.
Dans l'absolu, je répondrais oui.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24030
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par bernard1933 le Dim 8 Mar 2009 - 15:56

Comme toujours, il y a un juste milieu .On a tous fait des erreurs, voire des fautes dans notre existence . Dans quelles circonstances avons-nous été conçus ? ...Mais c'est le vice établi, le risque énorme encouru et qu'on peut prévoir qui doit être pris en compte . Et je pense que la société peut confier
l'étude de ce risque à des personnes qualifiées .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Geveil le Dim 8 Mar 2009 - 16:41

Siva a écrit:Je n'ai pas dit que tu étais simpliste, mais que cette sorte de solution est simpliste. [
Comment tu as pu pensé un seul instant que moi, le lion superbe et généreux, je poste des messages simplistes sans y avoir réfléchi et envisagé toutes les possibilités ??? :ptdr:

Je n'ai pas de distance à prendre, je pense, par rapport à mon attachement à la vie (je parle de celles des autres). Se détacher de la vie, comme tu le mentionnes dans ta dernière phrase, ç'est une démarche personnelle. Que tu te détaches de la vie, pourquoi pas, mais tu ne peux te détacher de la vie pour les autres en leur lieu et place.
Pourquoi pas ?

L'alcoolisme est un exemple facile à prendre, parce qu'il est bien visible. Mais des tas d'autres comportements répréhensibles sont beaucoup moins détectables et tout aussi dangereux. Le chauffard, c'est un comportement aussi visible, à partir du moment où il y a accident ; mais je pourrais te répliquer que presque tous les conducteurs se conduisent à un moment ou à un autre comme des chauffards. Le comportement est général mais n'est criminalisé que s'il est repéré par les gendarmes, ou s'il y a accident. Le chauffard, l'alcoolique (souvent ça va de pair) sont des réalités mais en même temps des épouvantails qu'on agite, comme, les partisans de la peine de mort qui agitaient l'épouvantail du "violeur d'enfants". Badinter appelait ça jouer sur "l'instinct de mort". En fait, c'est ta culpabilité que tu cherches à évacuer en la transférant sur "l'alcoolique", le "chauffard", le "violeur d'enfant". Mais au lieu de condamner à mort une personne vivante, tu voudrais un loi pour empêcher de naître des enfants en dressant d'autorité une liste ciblée de "mauvais parents"...

Excellente analyse, je te donne un point joute.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôle des naissances.

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 20:13

Gereve, je ne répondrai pas à ce que tu as écrit ci-dessus : cela n'en vaut pas la peine. Je te laisse tout : les points joutes, la supériorité du lion superbe et généreux, tes idées sur les solutions à la souffrance du monde. L'important pour toi, c'est qu'elles te conviennent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum