Féminisme et abolition des genres

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Sam 7 Mar 2009 - 12:16

Ca fait un moment que je voulais poster ce sujet. Quelle meilleure occasion que cette absurde "journée de la femme" (qui a lieu demain)? Est-ce qu'on fait une "journée des noirs", ou une "journée des arabes" ? Non ! Et si on le faisait ce serait raciste ; là c'est pareil, la journée de la femme c'est machiste.
Bref, venons-en aux faits. A mon sens, toute séparation entre les hommes et les femmes (parmis lesquelles la journée de la femme, la galanterie...) est source de discrimination. C'est considérer qu'il y a les hommes d'un coté, les femmes de l'autre (ce qui amène à penser qu'ils sont par nature différents, et donc finalement incapable de s'entendre et de vivre ensemble). C'est faux ! Il n'y a que des êtres humains tous différents, qui ont tous à la fois du masculin et du féminin.
Donc puisqu'on est tous un savant mélange de masculin et de féminin, il n'y a pas lieu de classer les gens selon leur sexe. C'est pourquoi je prone l'abolition des genre : c'est-à-dire que nous devons plus nous arrêter au sexe biologique d'une personne mais accepter sa véritable identité.
On ne devrait pas mettre le sexe d'une personne sur sa carte d'identité (d'ailleurs on ne devrait pas avoir de carte d'identité mais c'est un autre sujet), car c'est lui imposer une identité qui n'est pas forcément la sienne. C'est forcer un homme à sa comporter de manière masculine, virile ; et inversement forcer une femme à se comporter de manière féminine. De même, je ne vois pas pourquoi sur ce forum on est obligé d'indiquer son sexe.
On devrait avoir le meme comportement avec tous les etres humains (qu'ils soient hommes ou femmes). C'est ça le vrai anti-sexisme. Tant qu'on ne le fera pas, les hommes et les femmes ne seront égaux ni en droit, ni en dignité.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 13:05

La "journée de la femme" exaspère plus d'une femme. Justement, quelqu'un que je connais, une femme m'a dit ce matin combien ça l'agaçait : pour elle, c'est l'humiliation par excellence !

Mais je crois que sur le forum on n'est pas obligé d'indiquer son sexe (ou alors si on est obligés, c'est nouveau).

Moi aussi, tout ça m'agace. Mais, comme tu le vois au fait que ton fil de discussion a peu de succès (lbeaucoup préfèrent chanter "femmes, je vous aime", LOL), tes idées ne remportent pas l'adhésion. Si on relance ce vieux débat, ça va encore tourner autour de "les femmes sont différentes", etc... "je revendique ma différence", "j'aime bien la galanterie", etc... etc... Que veux-tu, c'est ainsi. On n'est certainement pas près pour l'abolition des genres !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par bernard1933 le Dim 8 Mar 2009 - 16:28

Siva, je ne voudrais pas que tu le prennes en mal ! J'adore les toutous ! mais je trouve que ton avatar a été bien choisi ! Avec un peu d'imagination, on peut y voir un chien en colère et prêt à mordre, ou un toutou adorable avec un oeil attendrissant , qui attend la caresse . Tu ne t'y retrouves pas un peu ?
Que serait un monde sans femmes ? Les hommes se battent pour vous, mais, sans vous, il y a bien longtemps qu'ils se seraient dévorés ! Et la poésie serait-elle née sans votre beauté et votre tendresse ? Je ne suis pas pour la Journée de la Femme, qui a eu son utilité, mais qui n'en a plus . Mais laissez-nous nos rêves et nos illusions ! C'est un vieux fossile qui vous admire toujours ! Moi, j'attends les 72 vierges...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 17:54

Je suis d'accord avec vous mais...

Ayant suivi le mouvement féministe des années 60 et 70 via ma maman qui était une militante, ayant moi -même été interdite à exercer le métier que je voulais sous prétexte que j'étais une femme, je me souviens dans quel esprit a été fondée cette journée: c'était pour marquer les progrès faits en matière d'égalité des droits entre les sexes et souligner les progrès qu'il y avait encore à faire. C'est ça le but de cette journée.


D'ailleurs les mouvement tels que celui de ma maman mettaient sur le même pied toute forme de discrimination due au sexe ou à la race. Le combat était le même.

Les jeunes actuels ont oublié que s'ils peuvent parler comme je vois ici plus haut, c'est grâce à la lutte sur des dizaines d'années, le combat acharné de toutes ces femmes qui ont été d'ailleurs ridiculisées, et aussi d'hommes qui ont lutté avec eux. Des choses qui leur paraissent tout à fait évidentes ne l'étaient pas quand leur mère avant le même âge.

Le combat n'est d'ailleurs pas fini. Si dans nos pays des progrès fantastiques ont été fait, ce n'est pas le cas partout.


Dernière édition par leela le Dim 8 Mar 2009 - 17:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Dim 8 Mar 2009 - 17:54

Oui Siva, je m'ettonne que mon sujet n'est pas plus été commenter.
Sur le forum on est obligé d'indiquer son sexe, c'est peut-etre nouveau en tout cas il y a une astérisque qui indique que c'est un champ obligatoire.

Je suppose que tu as compris que pour moi "femmes je vous aime" est le summun du machisme. Cette idéalisation de la femme m'exaspère. Les femmes et les hommes ne sont pas par nature différents.
Je pense effectivement que les gens ne sont pas prèt pour l'abolition des genres ; mais c'est justement pour ça que j'en parle, pour faire avancer mes idées.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Dim 8 Mar 2009 - 17:59

Les jeune actuels ont oublié que s'ils peuvent parler comme je vois ici plus haut, c'est grâce à la lutte sur des dizaines d'années, le combat acharné de toutes ces femmes qui ont été d'ailleurs ridiculisées, et aussi d'hommes qui ont lutté avec eux.

J'espère que tu ne dis pas ça pour moi leela. Je suis conscient que d'enormes progrès ont été fat grace aux luttes féministes.
Mais malheuresement le féminisme à parfois tournée à l'idéalisation de la femme, voire au misandrisme.
Le féminisme n'est pas allé assez loin, il doit aller jusqu'à l'abolition des genres (ce qui d'ailleurs est un combat également anti-homophobe car en l'absence de classification par genre, le mot homosexuel ne veux plus rien dire)
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 18:06


J'ai dit "les jeunes", je n'ai pas dit "Tibouc", d'ailleurs je ne connais pas ton âge.

En général, j'appelle un chat un chat Wink

Mais malheuresement le féminisme à parfois tournée à l'idéalisation de la femme, voire au misandrisme.
dans ce cas, ce n'est plus du féminisme, mais une déviation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 18:42

Tu n'est pas un homme toi Tibouc ?

Et toi Siva tu n'est pas une femme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Dim 8 Mar 2009 - 18:53

Je suis un homme certes. Mais que cela veut-il dire ? Que j'ai des testicules et pas des ovaires, c'est tout ! C'est une caractéristique physique parmis d'autre, mon identité n'est pas réductible à cela.
J'ai pas mal de coté féminins, et je ne vois pas pourquoi la société m'obligerais à me comporter de manière masculine sous pretexte que j'ai des c*****es. C'est ce que fait la classification par genre.

Pour bien t'expliquer mon point de vue, je vais faire un parallèle avec la couleur de peau. Je suis blanc, et alors ? C'est une caractéristique physique parmis d'autres, un gène parmis des millions. Ca ne définit pas mon identité.
Si on précisait la couleur de peau sur la carte dite "d'identité" tout le monde crirait au racisme. Et bien c'est pareil avec le sexe : réduire l'identité des gens à cela est sexiste.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Dim 8 Mar 2009 - 19:07

Tibouc a dit : C'est considérer qu'il y a les hommes d'un coté, les femmes de l'autre (ce qui amène à penser qu'ils sont par nature différents, et donc finalement incapable de s'entendre et de vivre ensemble).
Et bien oui, il y a bien des hommes et des femmes qui sont de nature différentes, mais pourquoi faudrait-il mettre les hommes d'un côté et les femmes de l'autre ?
C'est tellement mieux quand ils se mélangent ! 🇸🇨
Personnellement je suis une femme et je revendique ma différence : je ne suis pas un homme et je n'aurais absolument pas aimé être un homme.
Par contre je ne veux pas qu'il manque un centime sur ma feuille de paie par rapport a un homme exerçant le même boulot que moi ; et je revendique aussi des aménagements spéciaux justement pour mes différences ; comme des congés de maternités par exemple...
Quant à la galanterie : j'aime que l'on m'ouvre la portière de la voiture, que l'on tienne mon manteau, que l'on me laisse passer aimablement. Et je n'oblige personne à aimer. Et je n'autorise personne à appeler cela de la prostitution.
Sinon la journée de la femme je trouve cela stupide, mais il faut dire que mon compagnon m'offre souvent des fleurs, m'invite souvent au restaurant et que de toute manière nous avons un lave vaisselle...
C'est grave docteur Tibouc ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 mai 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41403
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Dim 8 Mar 2009 - 19:23

C'est grave bulle, dans le sens où c'est contradictoire.
Tu ne peux pas "revendiquer ta différence" et en meme temps vouloir les memes droits que les hommes.
On est égaux ou on est différents.
Les hommes et les femmes ne sont pas de nature différente (la preuve on a tous à la fois des hormones males et des hormones femelles). Je connais des femmes plus "virile" que moi, qui pourrait me mettre KO facilement. De meme, il y a des hommes très féminins. (Et je te parle meme pas des gays, lesbiennes, transsexuels etc)

Pour la galanterie, on a déja eu une conversation à ce sujet. C'est peut-etre pas utile que j'y revienne. Wink
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Dim 8 Mar 2009 - 19:56

Tibouc a écrit:C'est grave bulle, dans le sens où c'est contradictoire.
Qu'est-ce qui est contradictoire ? "A travail égal salaire égal" ?
Tu ne peux pas "revendiquer ta différence" et en meme temps vouloir les memes droits que les hommes.
Par pitié relis ce que tu écris !
Amha tu pratiques le pire du sexisme, très proche du racisme : celui ne ne pas reconnaître la différence.
On est égaux ou on est différents.
Ce genre de slogan est d'une stupidité à toute épreuve...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 mai 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41403
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 20:00

Tibouc a écrit:Je suis un homme certes. Mais que cela veut-il dire ? Que j'ai des testicules et pas des ovaires, c'est tout ! C'est une caractéristique physique parmis d'autre, mon identité n'est pas réductible à cela.
J'ai pas mal de coté féminins, et je ne vois pas pourquoi la société m'obligerais à me comporter de manière masculine sous pretexte que j'ai des c*****es. C'est ce que fait la classification par genre.
Oui mais le truc c'est qu'on oblige pas officiellement à avoir un comportement "viril".Il y a des pays sans carte d'identité et ça n'y change rien !C'est une idée saugrenue et dépassé celle qui raconte qu'on est fabriqué par l'état !

Maintenant le manque de virilité chez un homme si ça pose problème c'est juste un rejet d'une forme de laideur !
Les hommes anormalement viril souffrent parfois aussi et ça n'est pourtant pas inscrit sur leur carte d'identité.Mais bon il faut faire gaffe au delà de la discussion, l'idéologie de l'homme nouveau on sait que ça ne fonctionne pas non ?C'est cette vieille idée du tout politique ce que vous racontez toi et siva (ce qui ne m'étonne pas pour siva rire ) Vous rêvez de prendre le pouvoir et d'imposer ce genre de vision à la populace...

Le problème pour l'homophobie vient plutôt d'une incapacité à considérer que l'homosexualité existe !Les homophobes semble être ceux qui considèrent que les homosexuels sont des hétéros déviants.

Maintenant si toi Tibouc par exemple tu es une personne qui ne comprend bien son identité ça serait bien de laisser les autres avoir le droit de se définir comme il veulent puisque eux n'ont pas se problème !Je dit ça au cas où...

Je crois aux sexes et pas aux genres alors de toute manière casser l'idée de genre ce n'est pas au programme pour moi.
Mais bon c'est un gentil délire, ce n'est pas comparable aux délires de gereve.


Dernière édition par Qwatybaal le Dim 8 Mar 2009 - 20:05, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Dim 8 Mar 2009 - 20:05

Qu'est-ce qui est contradictoire ? "A travail égal salaire égal" ?
Non ce qui est contradictoire c'est de considérer les hommes et les femmes comme différents par naure et de vouloir les memes droits pour les deux.

Par pitié relis ce que tu écris !
Amha tu pratiques le pire du sexisme, très proche du racisme : celui ne ne pas reconnaître la différence.

Je relis ce que j'écris.
Alors c'est moi le sexiste si j'ai bien compris ? Celui qui veut que tous les etres humains soient considérés de la meme manière...

On est égaux ou on est différents.
Ce genre de slogan est d'une stupidité à toute épreuve...
Me traité de sexiste est d'une stupidité à toute épreuve.
La contradiction dont tu fais preuve aussi.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 20:27

Qwatybaal a écrit:
C'est cette vieille idée du tout politique ce que vous racontez toi et siva (ce qui ne m'étonne pas pour siva rire ) Vous rêvez de prendre le pouvoir et d'imposer ce genre de vision à la populace...

Nan mais, ça va pas la tête ? D'abord, je ne rêve pas de prendre le pouvoir. Qui t'as dit ça ? Qu'est-ce que je ferais du pouvoir alors que je suis bien peinarde avec tout ce qu'il me faut ? Et ensuite, ne me confonds pas avec l'ami Gereve : le mot "populace" n'est pas un terme que j'emploie. Et non tu vois, l'idée de l'égalité hommes-femmes n'est pas politique pour moi, même si j'ai dit une fois en plaissantant que "tout est politique" ; et enfin, je peux avoir mes idées personnelles sur la question mais je n'ai pas envie de convaincre les autres sur ce sujet. Chacun pense ce qu'il veut. C'est clair ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 20:45


Je me marre bien à vous lire :ptdr: quel crêpage de chignon !

Vous n'avez pas encore compris la différence entre

"égalité des droits"

et "identité physiologique"

Ces deux choses là sont sur des plans différents, et tant qu'on mélange tout, il sera impossible de s'entendre sur quoi que ce soit !

Je ne veux pas que tout le monde soit identique ! Je veux un homme dans mon lit, pas un androgyne mais au boulot, je veux entendre: "pour moi tu n'es pas une femme, tu es un collègue" , comme me l'a dit un jour un collègue, à l'époque où les femmes venaient d'être acceptées dans la profession: nous étions 3 sur 250 et je peux vous assurer qu'on en a bavé!!!!" Ce collègue là, je l'aurais embrassé: il avait tout compris.

voilààààààààà 🇸🇨

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Dim 8 Mar 2009 - 20:49

Maintenant si toi Tibouc par exemple tu es une personne qui ne comprend bien son identité ça serait bien de laisser les autres avoir le droit de se définir comme il veulent puisque eux n'ont pas se problème !Je dit ça au cas où...
Justement je veux que tout le monde puisse affirmer sa véritable identité.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Dim 8 Mar 2009 - 20:58

Je me marre bien à vous lire quel crêpage de chignon !

Vous n'avez pas encore compris la différence entre

"égalité des droits"

et "identité physiologique"

Ces deux choses là sont sur des plans différents, et tant qu'on mélange tout, il sera impossible de s'entendre sur quoi que ce soit !

Pour moi, "identité physiologique" est un oxymore. Je ne me définit pas par mon corps, et je n'aime pas que la société me définnisse par mon corps.

Si tu ne veux pas d'un androgyne dans ton lit, c'est un genre de discrimination non ?
Tu vas rejeter un homme sous-pretexte qu'il est trop féminin. (je sais je pousse mon raisonnement loin 🇸🇨 )

Ton collegue avait effectivement tout compris. Il traitait tout le monde à la meme enseigne.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 21:42


ce que je voulais dire, c'est qu'il n'y a qu'au lit que la différence devient importante :coeur:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 22:25

Moi je ne suis par particulièrement pour la fête des femmes mais j'ai particulièrement envie de faire la fête aux femmes.
Je me suis rappelé cette petite chansonette de notre jeunesse à tous que je vous dédicace !!
Tibouc si tu a envie de danser fait attention, les grands pieds et les talons haut c'est traitre !!:shame:



Siva a écrit:et enfin, je peux avoir mes idées personnelles sur la question mais je n'ai pas envie de convaincre les autres sur ce sujet. Chacun pense ce qu'il veut. C'est clair ?
Mais oui poupoule !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Dim 8 Mar 2009 - 22:33

Super ta chanson machiste qwatybaal...
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Lun 9 Mar 2009 - 0:10

Tibouc a écrit:Super ta chanson machiste qwatybaal...
Je regarde les paroles et franchement l'aspect machiste je ne le voit pas.Elle me parait assez innocente cette chanson. Paroles :

Le samedi soir après l'turbin
L'ouvrier parisien
Dit à sa femme : Comme dessert
J'te paie l'café-concert
On va filer bras dessus bras dessous
Aux galeries à vingt sous
Mets vite une robe faut s'dépêcher
Pour être bien placés
Car il faut
Mon coco
Entendre tous les cabots

Viens poupoule, viens poupoule viens !
Quand j'entends des chansons
Ca me rend tout polisson
Ah !
Viens poupoule, viens poupoule viens !
Souviens-toi que c'est comme ça
Que je suis devenu papa.

Un petit tableau bien épatant
Quand arrive le printemps
C'est d'observer le charivari
Des environs de Paris
Dans les guinguettes au bord de l'eau
Au son d'un vieux piano
On voit danser les petits joyeux
Criant à qui mieux mieux
Hé le piano !
Tu joues faux !
Ca n'fait rien mon petit coco.

Viens poupoule, viens poupoule viens !
Ce soir je t'emmène ... où ?
A la cabane bambou
Hou !
Viens poupoule, viens poupoule viens !
Et l'on danse plein d'entrain
La "polka des trottins"

Avec sa femme un brave agent
Un soir rentrait gaiement
Quand tout à coup jugez un peu
On entend des coups de feu
C'était messieurs les bons apaches
Pour se donner du panache
Qui s'envoyaient quelques pruneaux
Et jouaient du couteau
Le brave agent
Indulgent
Dit à sa femme tranquillement :

Viens poupoule, viens poupoule viens !
Pourquoi les déranger
Ça pourrait les fâcher
Ah !
Viens poupoule, viens poupoule viens !
Ne te mets pas en émoi
Ils se tueront bien sans moi

Deux vieux époux tout tremblotants
Marient leurs petits enfants
Après le bal vers les minuit
La bonne vieille dit
A sa petite fille tombant de sommeil :
Je vais te donner les conseils
Qu'on donne toujours aux jeunes mariés
Mais le grand-père plein de gaieté
Dit doucement :
Bonne maman
Laisse donc ces deux enfants

Viens poupoule, viens poupoule viens !
Les petits polissons
N'ont pas besoin de leçons
Ah !
Viens poupoule, viens poupoule viens !
Je suis bien certain ma foi
Qu'ils en savent plus que toi

Les jeunes mariés très amoureux
Viennent de rentrer chez eux
Dans leur gentil petit entresol
Ils crient : Enfin seuls !
Madame se met vite à ranger
Sa petite fleur d'oranger
Pendant que Monsieur bien tendrement
Dit amoureusement
Pour tâcher
De s'épancher
Montrant la chambre à coucher :

Viens poupoule, viens poupoule viens !
Les verrous sont tirés
On pourra se détirer
Ah !
Viens poupoule, viens poupoule viens !
Viens chanter mon coco
La chanson des bécots

Un député tout frais nommé
Invitait sa moitié
A venir entendre un grand discours
Qu'il prononçait le même jour
Mais à peine a-t-il commencé
Qu'on lui crie : C'est assez
Constitution ! Dissolution !
Pas d'interpellation !
Ahuri
Abruti
Il prend son chapeau et dit :

Viens poupoule, viens poupoule viens !
Je ne veux pas devenir sourd
Pour vingt-cinq francs par jour
Ah !
Viens poupoule, viens poupoule viens !
C'est bien assez ma foi
D'être attrapé par toi.


Mais l'idée que les femmes ne sont pas différente des hommes est risible au départ...Moi je ne crois pas à cette idée qu'on ne soit pas notre corps je le dit assez souvent !Je ne crois pas que l'identité serait l'esprit séparé du corps !L'esprit est différent par un corps différent.> L'âme et l'individu

Je crois que comme un nombre incalculable de gens tu as fait tienne cette vision "officiel" et tu te sent en droit de demander que les choses soit remise à leur place en voyant ce monde ou cette réalité accepté par les intelligents semble être non appliqué !

Mais c'est juste une vision erronée, et il y a une limite à la possibilité d'adapter ces idées dans la réalité ! Ca me rappel le film "twist again à moscou".Le communiste modèle se fait taper dessus par tout le monde parce qu'il est le seul à croire au communisme..

rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Lugh le Lun 9 Mar 2009 - 8:53

Tu ne peux pas "revendiquer ta différence" et en meme temps vouloir les memes droits que les hommes.
On est égaux ou on est différents.
C'est effectivement navrant de tenir ce genre de propos. L'égalité en droit est justement à définir entre gens différents. Le racisme ce n'est pas de reconnaître une différence ethnique, de couleur de peau mais de juger cette différence négative. Le sexisme ce n'est pas de reconnaitre l'homme et la femme différents mais de juger leur différence négative et d'établir une hiérarchie de dignité.
Merci de réfléchir un tantinet avant de déverser un tel flot d'absurdités.

Je crois d'ailleurs qu'il s'agit de la journée des droits de la femme et non seulement de la femme ce qui fait aussi une différence.
avatar
Lugh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 358
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Variable
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Lun 9 Mar 2009 - 9:52

Qwatybaal a écrit:
Siva a écrit:et enfin, je peux avoir mes idées personnelles sur la question mais je n'ai pas envie de convaincre les autres sur ce sujet. Chacun pense ce qu'il veut. C'est clair ?
Mais oui poupoule !!

Tiens, justement, j'ai révé que je faisais une course de fond en talons-aiguille ... :ptdr:

Comme c'est gentil de m'appeler poupoule, Qwaty. Si tu veux, tu m'appeleras comme ça et moi je t'appelerai " poussin". Quand tu seras d'accord avec moi (ça arrive !), tu n'auras qu'à écrire, "OK, poupoule !"

Allez, bonne journée : au fait, si vous voulez être gentils et parler de la fête d'un femme sans que ce soit la fête des femmes, dites-moi "Bonne Fête", eh! oui, c'est la Sainte Françoise ! je veux bien des fleurs, des fleurs, des fleurs, et encore des fleurs ! :sri:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par bernard1933 le Lun 9 Mar 2009 - 10:44

Bonne fête, Siva ! Gros bisous !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum